Les Sauternes les plus envoûtants

Cru D’ARCHE-PUGNEAU
Jean-Francis Daney
33210 Preignac
Tél. 05 56 63 24 84
Fax. 05 56 63 39 69
Grande valeur sûre avec ce Sauternes 2004, onctueux et persistant, aux notes fruitées et florales intenses, très bien équilibré, d’une grande harmonie en bouche, qu’il faut attendre pour profiter de son potentiel réel. Le 2003, de robe dorée, riche et concentré, est classique et savoureux, au nez intense et frais, où dominent les fruits mûrs, les fleurs et le pain d’épices. Le 2002, aux senteurs persistantes, avec des notes de pain grillé et de rose, est finement onctueux. Le 2001 est dense, avec ces arômes de fleurs et de citron, gras, de bouche profonde, très harmonieux, tout en nuances, d’une longue finale, et poursuit une fort belle évolution comme ce 2000, d’une grande puissance aromatique (pain grillé), d’une douce onctuosité.

Château BASTOR-LAMONTAGNE
Directeur : Michel Garat
33210 Preignac
Tél. 05 56 63 27 66
Fax. 05 56 76 87 03
Au sommet. Très beau Sauternes 2005, de belle robe dorée, à la bouche fondue, aux connotations de fleurs blanches, d’une onctuosité raffinée, tout en nuances (pain d’épice, pomme mûre), riche et complexe, très persistant en bouche. Le 2004 est très dense, très liquoreux, d’une grande complexité d’arômes, avec en bouche des notes de fruits mûrs (citron), prometteur. Le 2003, savoureux, est dense et velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des senteurs d’agrumes très mûrs et de pain grillé, tout en bouche, un vin de grande concentration et d’une belle élégance, de garde. Les Remparts de Bastor, le second vin de Bastor, est plus rond, plus fruité, tandis que ce Cru Bordenave, pur Sémillon, issu d’un petit terroir de deux hectares et demi plantés de ceps de 45 ans, est très concentré, intense, d’évolution lente. La nouvelle cuvée Caprice est très séduisante. Voir le Château Beauregard à Pomerol.

Château COUTET
Philippe Baly
33720 Barsac
Tél. 05 56 27 15 46
Fax. 05 56 27 02 20
www.chateaucoutet.com
À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Ce chaleureux propriétaire élève ce grand Sauternes 2004 (79% Sémillon, 20% Sauvignon blanc et 1% Muscadelle), très typé, d’une belle couleur dorée, un vin gras, de charpente souple, tout en élégance, avec des arômes complexes de pain grillé, de muscade et de fruits confits, très harmonieux, puissant et onctueux. Le 2001 est splendide, de belle couleur aux reflets or, très harmonieux, mature, aux arômes de fruits blancs, avec en bouche des notes subtiles de miel, de pain d’épices, de rose et de citron confit, d’une grande persistance, associant charme et structure. Remarquable 2000, très dense, très liquoreux, d’une grande complexité d’arômes, avec en bouche des notes de fruits très mûrs (citron), que l’on vous conseille sur une fondue au chocolat comme on me l’a servi sur place au cours d’un déjeuner mémorable. Très beau 99, avec ces notes de noisette et de miel, alliant souplesse et structure, de bouche profonde et persistante, de grande évolution

Château FILHOT
Comte Gabriel de Vaucelles
33210 Sauternes
Tél. 05 56 76 61 09
Fax. 05 56 76 67 91
e-mail : filhot@filhot.com
www.filhot.com
À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Filhot (62 ha de vignes, sol de graves, d’argile et de sables sur un plateau calcaire, 60 Sémillon, 36% Sauvignon blanc et 4% Muscadelle) est un cru où l’élégance prédomine toujours sur la “liqueur”. En 2007, nous précise Gabriel de Vaucelles, les vendanges ont commencé dans des conditions difficiles mais le mois d’octobre a été très favorable, et tout s’est très bien terminé. Le vin est très fruité avec une bonne fraîcheur car les Sauvignons étaient très réussis, les vins de Château Filhot sont plus sur la finesse que sur le gras. En 2006, les Muscadelles sont bien présentes car ce cépage était formidable en 2006, ce qui donne de subtiles différences aromatiques, des notes de fruits de la passion. On peut le rapprocher des meilleurs lots du 2004. Le 2005 est le millésime de référence chez nous, le plus côté, très typé Château Filhot, avec beaucoup de fraîcheur, une note de Sauvignon, des nuances d’abricot, de pamplemousse, de mangue, de litchi, un vin très complet, très agréable, avec une bonne liqueur, soutenue par une bonne acidité.” Splendide Sauternes 2005 en effet, , harmonieux, très distingué, aux senteurs persistantes, d’un grand classicisme, tout en finesse aromatique (petits fruits frais, amande, pain grillé), avec une bouche suave et prometteuse. Le 2004, un grand vin dense, aux connotations florales subtiles, est de bouche onctueuse, très gras, avec ces nuances de fleurs (rose), de fruits (pêche mûre) et de miel, persistant, de grande garde. Le 2003 commence à s’ouvrir, tout en arômes (pain brioche, citronnelle), un vin riche et complexe, très persistant.

Château HAUT-BERGERON
Famille Lamothe
33210 Preignac
Tél. 05 56 63 24 76
Fax. 05 56 63 23 31
e-mail : haut-bergeron@wanadoo.fr
www.chateauhautbergeron.com
Une propriété de 32,43 ha sur des graves argileuses et sablonneuses sur Sauternes et argilo-calcaires sur Barsac (90% Sémillon, 8% Sauvignon et 2% Muscadelle, âge moyen des vignes 50 ans). Très beau Sauternes 2004, de robe dorée, au bouquet puissant de petits fruits confits, typé, à la bouche fondue, encore bien jeune. Très intense, le 2003, très mûr, ample, fruité, aux connotations subtiles de miel et de rose, est de bouche profonde. Le 2001 est très élégant, liquoreux et vif à la fois, avec du gras, des senteurs persistantes, aux nuances d’abricot confit, d’un excellent potentiel de garde. Le 2000 est intense, de bouche chaleureuse et distinguée. Superbe 95, tout aussi envoûtant, de très belle couleur, très riche, un superbe vin aux senteurs persistantes, avec des notes de fruits confits et de rose, onctueux et gras. Goûtez leur Sauternes Château Fontebride, de bouche dense et friande à la fois, avec ces nuances de fruits macérés en finale.

Château HAUT-CLAVERIE
Philippe Sendrey
33210 Fargues-de-Langon
Tél. 05 56 63 43 09
Fax. 05 56 63 51 16
Excellent Sauternes 2004, au nez à dominante de fleurs blanches et de petits fruits secs, un vin puissant, tout en finesse, de bouche pleine, d’une longue finale. Le 2003, puissant, tout en arômes (pain brioché, citronnelle), est un vin racé, riche et complexe, très persistant, d’une grande onctuosité. Le 2000 est excellent actuellement, puissant et fin à la fois, avec ces nuances où s’entremêlent les agrumes confits et la brioche, parfait sur des desserts au chocolat noir. Goûtez le Graves rouge Château La Mourasse 2003, de robe pourpre, aux tanins riches et très équilibrés, alliant une charpente réelle à une jolie rondeur en bouche, corsé et épicé, un vin d’excente évolution.

Château LAFON
Earl Fauthoux
33210 Sauternes
Tél. et Fax. 05 56 63 30 82
Le château ainsi qu’une partie du vignoble sont enclavés dans les vignes du Château d’Yquem. Vignoble de 11 ha. Goûtez ce Sauternes 2005, de bouche complexe (abricot confit), de robe intense, aux senteurs persistantes, bien classique, tout en bouche, avec une finale suave où l’on retrouve les fruits confits, idéal sur une lamproie. Le 2003, de bouche complexe (abricot confit), harmonieux, est onctueux comme ce 2001, de belle robe dorée, intense, typé, ample et parfumé, aux connotations de rose.

Château LAMOTHE
Marie-France et Guy Despujols
19, rue Principale 33210 Sauternes
Tél. 05 56 76 67 89
Fax. 05 56 76 63 77
e-mail : guy.despujols@free.fr
www.guy.despujols.free.fr
Un vignoble de 7,5 ha bénéficiant d’un terroir de graves sableuses sur sous-sol argilo-graveleux profond (85% Sémillon, 10% Sauvignon et 5% Muscadelle, âge moyen du vignoble supérieur à 40 ans). Coup de cœur pour ce Beau Sauternes Sélection Exceptionnelle 2000, à la bouche fondue où se retrouvent des nuances de pain d’épices, un grand vin d’une longue finale. Beau Sauternes 2003, tout en bouquet, de belle robe, dense, aux connotations florales subtiles, de bouche profonde et persistante, très fin, associant puissance et distinction. Le 2000, aux senteurs persistantes, avec des notes de tilleul et d’abricot mûr, d’une belle ampleur, est riche et complexe. Excellent 99, un vin savoureux, au bouquet fleuri, avec ces notes caractéristiques de noisette et de miel, alliant souplesse et structure. Goûtez aussi le Sauternes Les Tourelles de Lamothe 2002, un vin puissant et complexe, où s’entremêlent les fruits et les fleurs fraîches. 

Château de MALLE
Comtesse Nancy de Bournazel
33210 Preignac
Tél. 05 56 62 36 86
Fax. 05 56 76 82 40
e-mail : chateaudemalle@vinsdusiecle.com
www.vinsdusiecle.com/chateaudemalle
Classé 1er Grand Vin. Le vignoble de 27 ha est planté d’un seul tenant autour du château. Il est situé sur un plateau bien exposé, au sous-sol siliceux, sableux et argilo-graveleux. Nancy de Bournazel est une référence dans la région et se passionne, aux côtés de son fils, pour son Sauternes 2004, aux notes de rose et de petits fruits confits, un vin d’un très bel équilibre, riche et fin à la fois, savoureux, dense et bien velouté, dominé en bouche par des nuances de brioche. Très beau 2003, gras, aux senteurs persistantes, d’un grand classicisme, tout en finesse aromatique (petits fruits frais, noisette, pain grillé), d’une belle longueur au palais. Très beau 2001, de belle robe, dense, tout en bouquet, d’un bel équilibre, aux connotations florales subtiles, à la bouche fondue où se retrouvent des nuances de pain d’épices et de pêche surmûrie, associant puissance et souplesse, idéal sur un foie gras poêlé, par exemple. Le 2000, de robe dorée, au nez intense, tout en puissance et finesse, est dominé par des notes de petits fruits macérés et de noisette, très charmeur. Goûtez le Graves M de Malle 2004, un blanc élevé en barriques neuves, qui sent les agrumes, un vin ample, rond, qui demande une cuisine raffinée. Excellent Graves Château de Cardaillan rouge, coloré, classique, régulièrement réussi.

Château SAINT-AMAND
Anne-Marie Facchetti-Ricard
33210 Preignac
Tél. 05 56 76 84 89
Fax. 05 56 76 24 87
e-mail : chateausaintamand@vinsdusiecle.com
www.vinsdusiecle.com/chateausaint-amand
Incontestablement à la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Cette propriété appartient à la même famille depuis 2 siècles mais elle possède une histoire riche en passé archéologique. Amand était évêque à Bordeaux au Ve siècle; sanctifié, son nom fut donné à la propriété, et une chapelle lui fut dédiée au XIe siècle. Cette propriétaire, charmante et passionnée, élève ce grand Sauternes 2005, puissant et dense, avec ces notes de noisette et de miel, associant souplesse et structure, un vin tout en finesse, d’une longue finale, encore très jeune, de garde. Très beau 2003, dominé par des notes de rose et de petits fruits confits (pêche, coing), d’un très bel équilibre, riche et fin à la fois, de garde naturellement. Le 2001 est liquoreux, d’un grand classicisme, tout en finesse aromatique, très prometteur, d’une longue finale, un vin qu’il faut savoir garder. Superbe 2000, tout en bouquet, fin et savoureux, dense et bien velouté, dominé par des notes de pain grillé. Le 99, avec des nuances de fleurs et de fruits mûrs (citron), de bouche profonde, très harmonieux, associe puissance et distinction. Le 98, intense au nez comme en bouche, est plein de délicatesse, très persistant, associant puissance et finesse, au nez de fleurs, de bouche classique. Remarquable rapport qualité-prix-plaisir, et c’est ce qui compte.

Château SIMON
Jean Dufour
33720 Barsac
Tél. 05 56 27 15 35
Fax. 05 56 27 24 79
e-mail : chateau.simon@worldonline.fr
Cinquième génération de vignerons pour ce domaine de 17 ha (85% de Sémillon, 12% Sauvignon et 3% Muscadelle). Goûtez cet excellent Sauternes 2004, de jolie robe dorée, de bouche persistante, alliant rondeur et structure, finement floral, tout en souplesse. Le 2003 est une réussite, gras, aux senteurs persistantes, onctueux, tout en finesse aromatique, très équilibré, de très bonne garde. Le Graves rouge, élevé en fûts, coloré, aux notes de fruits rouges mûrs et d’épices, dense et charpenté.

Château LA TOUR BLANCHE
Directrice : Corinne Reulet
33210 Bommes
Tél. 05 57 98 02 73
Fax. 05 57 98 02 78
e-mail : tour-blanche@tour-blanche.com
Au sommet. Propriété de 37,92 ha. Savouré sur place, ce Sauternes 2005, gras mais très fin, d’une structure raffinée, un beau vin très équilibré, très persistant et long en finale, aux nuances de pêche, de tilleul et de pain grillé, un millésime d’exception, de grande évoltion. Le 2002 est particulièrement réussi, bien dense, riche, d’une belle robe jaune paille brillante, très aromatique avec une dominante de petits fruits confits (coing, abricot), de bouche fine et puisante à la fois. Le 98 est l’exemple-type d’un grand Sauternes, à la bouche fondue, aux connotations de fleurs blanches et de pain d’épices, un vin suave, qui se débouche très bien sur une cuisine légèrement épicée, qui poursuit une très belle évolution. Les Charmilles de Tour Blanche 2005, est un vin vinifié exclusivement en cuves inox afin de préserver tout son caractère et sa fraîcheur (70% Sémillon, 18% Sauvignon et 12% Muscadelle), est très agréable, vif, franc et frais.

Château VALGUY
Grands Vignobles Loubrie
4, chemin de Couitte 33210 Preignac
Tél. et Fax. 05 56 63 58 25
Bien apprécié ce Sauternes 2005, issu d’un vignoble de 4,16 ha, marqué par son Sémillon très majoritaire (85%, 10% Sauvignon et 5% Muscadelle), élevé 18 mois en barriques, de bouche suave, tout en subtilité d’arômes, est de belle teinte dorée, aux nuances de fruits bien mûrs, d’une belle ampleur. Le Graves blanc Cailloux de Valguy 2005 (élevage sur lies fines avec bâtonnages, 60% Sémillon, 40% Sauvignon), est fin, floral, charmeur. Excellent Graves rouge 2005, au nez où dominent le pruneau et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois, suave, avec des tanins veloutés, tout en bouche.

Château VILLEFRANCHE
Benoit Guinabert
33720 Barsac
Tél. 05 56 27 05 77
Fax. 05 56 27 33 02
Très bien classé. L’une des plus anciennes propriétés du Sauternais, située sur le plateau du Haut-Barsac, à proximité du Ciron. Le vignoble (Sémillon, Sauvignon et Muscadelle) possède une grande variété de sols avec une prédominance argilo-calcaire. Beau Sauternes 2004, tout en bouquet, savoureux, très parfumé, frais et onctueux à la fois, très bien équilibré, de bouche pleine. Le 2003, aux senteurs persistantes, avec des notes de tilleul et d’abricot, est d’une belle ampleur, riche et complexe, très persistant. Le 99 est remarquable aujourd’hui, puissant au nez comme en bouche, aux notes discrètes de fruits confits et de fleurs blanches, intense, de très belle évolution. Goûtez le Graves rouge 2003, de bouche fondue et bien parfumée, intense, qui associe concentration aromatique, finesse des tanins et puissance, avec des arômes de fruits mûrs, riche en bouquet comme en matière.

Voir le Classement 2008

Millesimes

2006, 2005, 2004 et 2003 à Grand-Puy-Lacoste

“Nous poursuivons notre politique d’amélioration de la qualité, nous précise François-Xavier Borie. Pour mieux réceptionner les vendanges, nous avons inauguré début septembre 2006, une double table de tri avant et après égrappage. Nous éliminons, dès la réception des raisins, les quelques petits débris végétaux qui subsistaient du premier tri à la vigne, et nous gagnons ainsi en précision. Nous terminons la rénovation extérieure des bâtiments puis, ensuite, je projette de construire un cuvier de vieillissement pour présenter des millésimes anciens, car c’est aussi cela, le vin, permettre aux amateurs de déguster de grands vins lorsqu’ils ont vieilli quelques années en bouteilles et qu’ils sont à leur apogée.

2006 : les conditions étaient plus délicates, il y aura certainement des inégalités en fonction des propriétés. Nous nous sommes beaucoup appliqués et avons fait un très bon travail à la vigne (effeuillage, maîtrise des rendements…). Notre nouvelle table de tri nous a permis de travailler dans les meilleures conditions possibles, et nous obtenons donc de très jolis vins. Il faut bien admettre que la viticulture a fait de gros progrès ces dernières années et les vins ont gagné en régularité. Encore faut-il s’en donner les moyens. Chaque année, on se doit d’améliorer l’outil de travail pour valoriser la qualité.

2005 : sûrement la plus grande réussite depuis 25 ans, cela a été un millésime excessivement facile pour le viticulteur, si j’ose dire, c’est un vin qui a beaucoup d’amplitude, de charme, de complexité, on est vraiment dans la typicité de Grand-Puy-Lacoste, d’un très grand Pauillac. On est envoûté par la forte présence du fruit, de cassis très mûr, et cette perception se déroule sur une grande et belle trame avec beaucoup de profondeur et, surtout, une finale très longue, un vin voluptueux en bouche, qui fait rêver… Ce 2005 est d’un grand potentiel de garde, mais également très agréable dès maintenant tant l’on est séduit par ce fruit qui explose en bouche. C’est d’ailleurs une caractéristique des très grands millésimes, en effet, quand le vin est déjà formidable dans sa jeunesse. C’est un millésime que j’apprécie beaucoup surtout avec cette sève, cette trame si dense, c’est vraiment un vin à très fort potentiel, et l’exceptionnelle qualité du millésime fait penser à des 1989, 1982 et même à des 1947.

2004 : un très bon millésime qui pâtit un peu de l’ombre “médiatique” du 2005, et c’est dommage, car ce millésime se présente très bien. C’est un vin aux tanins bien mûrs, moelleux même, avec un côté épicé très charmeur, un vin droit, qui a du style. Le 2004 est moins tannique que le 2005, et devrait évoluer un peu plus rapidement. Ce sont des vins bien typés Grand Puy Lacoste avec ces arômes typiques, bien marqués et très agréables, de cassis.

2003 : les vins sont très mûrs, très charmeurs, très accessibles, peut-être moins classiques que d’habitude. Des vins qui seront agréables à boire plus rapidement. Il faut dire que depuis 1996, nous bénéficions de conditions climatiques exceptionnelles qui sont très favorables aux vins.”

Château GRAND PUY LACOSTE
(PAUILLAC)
François-Xavier Borie
BP 82
33250 Pauillac
Téléphone :05 56 59 06 66
Télécopie : 05 56 59 22 27
Email : dfxb@domainesfxborie.com

Voir le reportage

Voir le Classement 2008

Référence : Le Domaine de La Paleine

Depuis plus d’un siècle, le Domaine de la Paleine a porté loin les couleurs des vins de Saumur et du Puy Notre Dame. C’est aujourd’hui Marc et Laurence Vincent, amoureux de la Loire, qui président aux destinées de la propriété. Patrick Nivelleau continue de vinifier les différentes cuvées du Domaine.

Les 32 hectares du vignoble sont principalement plantés de Chenin et de Cabernet Franc et son terroir est argilo-calcaire. Sous le domaine, 1,5 km de galeries creusées dans le Tuffeau. Là, à 12°C, s’épanouissent tranquillement, à l’abri de la lumière, les vins de la Paleine. Les vignes sont enherbées afin d’inciter la vigne à plonger au plus profond du Tuffeau. Cette roche calcaire unique est une véritable éponge, elle absorbe les excès d’eau l’hiver pour les restituer parcimonieusement lorsque la vigne en a besoin. C’est de là que vient la typicité des vins du Domaine de la Paleine. Des vins structurés mais souples et fruités. Afin d’aller encore plus loin dans l’expression du terroir, l’utilisation de produits de synthèse est extrêmement limitée. La vendange se réalise aux 2/3 manuellement et s’effectue par tries successives pour les blancs. Patrick Nivelleau vinifie en cuves thermorégulées et l’élevage se fait pour partie dans des fûts de chêne selon les cuvées.

Le remarquable cépage Chenin s’exprime à souhait et produit ici de grands vins blancs secs aux arômes de fruits frais, de fleurs et de noisette, ainsi que des Saumur Brut. Particulièrement bien adapté à ce terroir argilo-calcaire, le Cabernet Franc produit des vins fruités et souples très appréciés dans leur jeunesse mais qui savent aussi être d’excellente évolution. Des vins de belle robe intense, très équilibrés au nez comme en bouche, aux nuances subtil de fruits à noyau, légèrement épicés, riches en couleur comme en matière, à dominante de rondeur. Le Domaine de la Paleine fait partie de ces rares structures à taille humaine à élaborer elle-même ses Méthodes Traditionnelles et à les laisser s’affiner sur lattes durant 3 ans. Le Saumur brut blanc est de mousse légère, au nez de pêche, ferme et suave, très fin, persistant, tout en harmonie.

“Nous avons multiplié par trois la surface des chais, précise Marc Vincent, investi dans de nouvelles cuves thermorégulées et climatisé le chai, prenant ce qu’il y a de mieux aujourd’hui comme outil de vinification. Moulin de Quint 2005 est issu d’une parcelle de deux hectares, le plus joli terroir de la propriété. C’est une cuvée que nous n’élaborons que les très bonnes années. Nous la proposons en 2003, 2005 et 2007, ce qui prouve bien que 2007 va être un joli millésime. Les rendements sont extrêmement limités, donnant un vin très concentré en matière, des arômes compotés de fruits noirs, une très belle bouche très ample, un vin gourmand, complet, qui nous a permis d’entrer dans de prestigieux restaurants étoilés à Paris. C’est la cuvée référence du Domaine de la Paleine.

Nous avons sorti de nouveaux produits : le Brut Rouge, un vin très agréable aux arômes de fruits rouges qui accompagne à merveille les gâteaux à la fraise ou au chocolat, un vin festif, et un Crémant de Loire, bien typé Chardonnay, aux bulles très légères, d’une belle finesse et d’une excellente fraîcheur.

Nos vendanges 2007 sont le résultat d’un travail en amont, un millésime sauvé par les excellentes conditions climatiques de septembre et octobre avec des vendanges sans une goutte de pluie. Nous avons, grâce à cela, obtenu une belle maturité du Cabernet franc. En rouge comme en blanc, les rendements sont plus faibles que d’habitude, on obtient en rouge une bonne intensité en couleur, le vin est plus sur le fruit, avec des tanins assez souples. La qualité du 2007 sera supérieure à celle du 2006, contrairement aux idées reçues, notamment pour les vins rouges, qui sont plus élégants et plus ronds. Pour le Chenin, nous travaillons par tris successifs, afin de récolter à pleine maturité. Les raisins avaient un très joli botrytis en 2007, ce qui est un gage de qualité pour nos liquoreux.”

Au cœur du Val de Loire, à deux pas de la magnifique collégiale du Puy-Notre-Dame, le Domaine de la Paleine vous accueille tous les jours et le week-end sur rendez-vous pour vous faire déguster sa gamme de vins de Saumur.

Domaine de la PALEINE
9, rue de la Paleine
49260 Le Puy-Notre-Dame
Tél. 02 41 52 21 24
Fax. 02 41 52 21 66
www.domaine-paleine.com

Haut-Médoc : ceux qui comptent et Les autres

On pourra vous raconter tout ce que l’on veut : les vrais grands vins typés du Médoc, même s’ils sont garants d’ampleur, de densité et d’une grande présence tannique, sont des crus toujours distingués, bien loin de ces vins qui sentent la concentration à outrance. Aucun cru n’échappe à la spécificité de ses sols. Bien sûr, tous ne sont pas logés à la même enseigne, et cela fait toute la différence… Voici nos coups de cœur de l’année.

Domaine CHALET DE GERMIGNAN
Luc Monlun
139, avenue de la Boétie 33320 Le Taillan-Médoc
Tél. 05 56 05 01 39 et 05 56 05 41 94
Fax. 05 56 95 82 34
Domaine de 6 ha de vignes. Beaucoup apprécié son Haut-Médoc 2005 (Cabernets majoritaires), de bouche parfumée, aux notes de cassis et de cuir, riche en couleur et parfumé, charnu et ample, qui allie distinction et richesse, et demande un peu de patience. Excellent 2004, d’une belle robe soutenue, qui dévoile des arômes de fruits bien mûrs, franc, ample en bouche, généreux, riche, d’une fort belle structure. Le 2003 est de couleur intense, équilibré, parfumé, aux tanins fermes, au nez de cassis et d’épices, associant rondeur et structure, de très bonne garde.

Château DOYAC
Max de Pourtalès
33180 Saint-Seurin-de-Cadourne
Tél. 05 56 59 34 49
Fax. 05 56 59 74 82
e-mail : chateau.doyac@wanadoo.fr
www.chateaudoyac.fr
Une place enviable dans le Classement 2008. Vignoble de 25 ha, sur un terroir de sables et d’argile sur un socle calcaire, avec une moyenne d’âge des vignes 20 ans (70% Merlot et 30% Cabernet-Sauvignon). Ce Haut-Médoc 2005, très bien élevé en barriques durant 12 mois (dont 25% de bois neuf), de couleur pourpre soutenu, d’une belle complexité d’arômes (cannelle, fraise des bois, épices…), un vin intense, riche au nez comme en bouche, aux tanins bien fermes, qui devrait tenir ses promesses. Le 2004 suit, avec ces notes très caractéristiques de fumé et d’épices, aux tanins riches mais très fins. Le 2003 a un nez complexe (cassis, réglisse…), un vin qui allie puissance et souplesse, riche et délicat, bien structuré, complet et très parfumé, réussi, de bouche harmonieuse et bien persistante. Excellent 2002, de couleur rubis, aux tanins fermes, dominé par le cassis et les sous-bois. Le 2001 est de couleur grenat intense, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, riche et velouté, de bonne bouche aux notes d’humus et de pruneau, classique très agréable. 

Château d’ESTEAUhttp://www.blogger.com/img/gl.link.gif
Serge Playa
33250 Saint-Sauveur
Tél. 05 56 59 57 0
Fax. 05 56 59 59 60
e-mail : playa.serge@neuf.fr
www.chateau-d-esteau.net
Le domaine s’étend sur 4 ha sur des sols de graves garonnaises. La plantation, d’une densité élevée (10 000 pieds/ha) a un âge moyen de près de 40 ans. Les vendanges sont manuelles et les travaux du sol mécaniques. Élevage en barriques de 20 mois, avec 20% de fûts neufs chaque année. Coup de cœur pour son Haut-Médoc 2005, de couleur intense, charnu, au nez dominé par les petits fruits rouges mûrs (griotte, pruneau), des tanins bien présents, un vin volumineux et persistant en bouche, de garde. Le 2004, dense, tout en harmonie, est riche au nez, avec ces notes de mûre et d’humus, et des nuances de pruneau en bouche, qu’il faut laisser se fondre. Excellent 2003, au nez de mûre, de cuir et de sous-bois, ample, corsé et souple à la fois, aux tanins harmonieux, de très bonne garde.

Château FONTESTEAU
Dominique Fouin et Jean-Christophe Barron
33250 Saint-Sauveur
Tél. 05 56 59 52 76
Fax. 05 56 59 57 89
e-mail : chateau.fontesteau@wanadoo.fr
Classé 2e Grand Vin et à une place enviable grâce à un beau rapport qualité-prix-typicité. Remarquable Haut-Médoc Cru Bourgeois 2005, issu des Cabernet-Sauvignon (45%), Cabernet franc (30%) et Merlot (25%), de robe foncée, au nez légèrement épicé, finement tannique, ample, de bonne bouche avec ces notes caractéristiques et persistantes de cassis et d’épices, de belle garde. Le 2004 est charpenté, au nez complexe de fruits mûrs et d’humus, alliant puissance et souplesse, un vin savoureux et subtil, de belle évolution. Le 2003 est typé, puissant, suave, riche en couleur comme en charpente, aux tanins fermes et fins à la fois, corsé, tout en bouche, très chaleureux. Le 2002 est de très belle robe pourpre soutenu, aux notes de fleurs et de cuir, légèrement épicé, délicieux, d’une grande harmonie, aux tanins très riches, de très bonne garde. Le 2001 est de couleur profonde, au nez complexe où prédominent le cassis et les sous-bois, de bonne garde. Beau 2000, bien charnu, avec des arômes de sous-bois et de groseille, riche et persistant en bouche, gras, aux tanins mûrs et savoureux.

Château HANTEILLAN
Catherine Blasco
33250 Cissac-Médoc
Tél. 05 56 59 35 31
Fax. 05 56 73 49 08
e-mail : chateau.hanteillan@wanadoo.fr
www.chateau-hanteillan.com
Catherine Blasco est charmante et peut être fière de son Haut-Médoc 2005, d’un beau rouge profond, au nez persistant, aux connotations d’humus et de petits fruits noirs bien mûrs, tout en finesse tannique, ample et de bonne structure. Savoureux 2004, coloré et typé, corsé, savoureux, aux tanins souples, au nez complexe dominé par la cerise et la cannelle, alliant rondeur et charpente. Le 2003, structuré et tout en charme, est riche et persistant, avec des tanins veloutés et des nuances de griotte mûre et d’humus, vraiment prometteur. Le 2002 est de belle robe pourpre, aux tanins mûrs mais tout aussi présents, dominé par le cuir, le cassis et la framboise, charnu comme il le faut. Remarquable 2001, riche et parfumé, classique et savoureux, au nez intense et frais, où dominent les fruits et les épices, de robe soutenue, d’excellente bouche. Le 2000 est superbe, un vin ample et fondu à la fois, de robe grenat soutenu, parfumé et persistant, aux tanins riches et très équilibrés, un vin corsé qui poursuit son évolution. Beau rapport qualité-prix-régularité, ce qui n’est pas rien, et confirme sa place enviée dans le Classement.

Château HENNEBELLE
Pierre Bonastre
33460 Lamarque
Tél. 05 56 58 94 07
Fax. 05 57 88 51 13
Un propriétaire sympathique qui élève soigneusement son Haut-Médoc 2005, de robe pourpre, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices, tout en bouche, charnu, qui associe charpente et distinction. Le 2004 est très classique, de charpente élégante, aux tanins bien présents et fondus à la fois, ample et structuré, d’une belle finale. Beau 2003, tout en bouche, aux tanins savoureux, un vin très classique, au nez complexe (mûre, cassis, réglisse), alliant finesse et charpente, charmeur, de bonne évolution. Le 96 commence à s’ouvrir, gras et complexe, coloré, intense, bien marqué par son terroir, riche en couleur, corsé, charpenté, qui sent bon les fruits mûrs et les sous-bois, de bouche puissante, de garde comme ce 95, un vin coloré, riche et parfumé (griotte, mûre, humus), très charnu comme il le faut, d’une très bonne longueur en bouche. Les prix sont particulièrement abordables.

Château de LAMARQUE
Pierre-Gilles et Marie-Hélène Gromand d’Évry
33460 Lamarque
Tél. 05 56 58 90 03
Fax. 05 56 58 93 43
Pierre-Gilles Gromand d’Évry et son épouse, Marie-Hélène, peuvent être fiers de leur très beau Haut-Médoc 2005, de couleur pourpre, généreux, corsé, aux tanins savoureux et riches à la fois, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et la réglisse, prometteur. Remarquable 2004, aux tanins denses, aux notes subtiles de fruits rouges mûrs (cerise, cassis) et d’humus, ample et structuré, très persistant, de très belle évolution. Dans la lignée, le 2003, typé, de couleur soutenue, équilibré, parfumé, aux tanins fermes, au nez complexe de cassis et d’épices, associant rondeur et structure, de garde. Le 2002 est riche en couleur comme en charpente, aux tanins denses et fins à la fois, très bien élevé, gras, coloré, corsé, tout en bouche. Le 2001 est de couleur profonde, avec beaucoup de structure, où prédominent le cassis et les sous-bois, charpenté, ample, d’une belle persistance. Remarquable 2000, concentré en matière, aux tanins puissants et mûrs à la fois, très parfumé, dense et savoureux. L’autre cru bourgeois de la propriété, Château Cap de Haut, est issu d’un vignoble mitoyen de 11 ha dans la même appellation Haut-Médoc, un vin de belle couleur, parfumé, avec ces notes de sous-bois et de griotte, légèrement épicé en finale, bien fondu en bouche, de très bonne garde. Beau rapport qualité-prix.

Château de MALLERET
Gestionnaire : Florence Deguillaume
Directeur d’exploitation : Bruno Vonherheyden
33290 Le Pian-Médoc
Tél. 05 56 35 05 36
Fax. 05 56 35 05 38
e-mail : contact@chateau-malleret.fr
www.chateau-malleret.fr
Une entité superbe de 54 ha de vignes (nouvelles techniques de culture et de vinification et développement de l’œno-tourisme). Remarquable Médoc Cru Bourgeois Supérieur 2005, de couleur pourpre, avec des arômes de fruits frais et d’épices, soyeux et dense en bouche, élégant et harmonieux mais tout en structure, puissant et prometteur. Le 2004 est savoureux, riche et concentré, au bouquet intense et complexe où dominent le pruneau et les épices, de belle couleur, associant fruit et structure, bien prometteur. Le 2003 est de robe grenat, intense, riche au nez comme en bouche, avec ces notes de fruits mûrs, d’épices et d’humus, aux tanins fermes, de bouche puissante, qu’il faut attendre. Le 2002, coloré, fruité, finement tannique, tout en souplesse, est un vin de bonne charpente, d’une belle longueur en bouche. Beau 2001, d’une belle couleur rubis prononcé, avec des nuances de fruits cuits (cassis et framboise) et de réglisse, un vin dense et corsé, avec des tanins puissants qui commencent à s’arrondir. Le 2000 est intense, corsé, au nez complexe dominé par la mûre, la truffe et les épices, tout en harmonie, de très jolie bouche, un vin concentré et puissant. Superbe rapport qualité-prix-typicité.

Château LE MEYNIEU
Domaines Pedro
33180 Vertheuil
Tél. 05 56 73 32 10
Fax. 05 56 41 98 89
Propriété de 45 ha dont 30 de vignes. Beau Haut-Médoc 2004, un vin gras, aux tanins harmonieux et riches, persistant en bouche, au nez complexe, alliant finesse et charpente. Excellent 2003, associant rondeur et structure, au bouquet concentré, de couleur intense, aux nuances épicées, un vin puissant. Le 2002 est charpenté, aux tanins denses, tout en bouche, légèrement épicé, bien bouqueté, avec des notes de fruits très mûrs (mûre…). Le Saint-Estèphe Château Lavillotte 2004, d’une belle maturité et de bel équilibre, ample et velouté en bouche, avec des notes fumées de fruits rouges à l’alcool, d’une très belle persistance, encore jeune.

Château MURET
Philippe Boufflerd
33180 Saint-Seurin-de-Cadourne
Tél. 05 56 59 38 11
Fax. 05 56 59 37 03
e-mail : chateau.muret@wanadoo.fr
Un domaine de 25 ha (moitié Cabernet, moitié Merlot), entièrement restructuré (construction d’une cuverie moderne, d’un chai à barriques…). Beau Haut-Médoc 2005, de robe pourpre soutenu, d’une belle concentration, aux notes de griotte mûre et d’épices, un vin qui allie harmonie et richesse, de garde. Le 2004 est un vin dense où domine l’élégance et la finesse, aux nuances de truffe et de fraise des bois, tout en bouche. Le 2003, velouté, souple avec une attaque fruitée de petits fruits rouges, est un vin gras, équilibré, aux tanins amples. Le 2002, riche en couleur, où se mêlent la griotte et l’humus, dense, aux tanins soyeux, de très bonne charpente. Remarquable 2001, très aromatique, d’une belle structure, avec beaucoup d’élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d’humus, très équilibré au nez comme en bouche. On se fait aussi plaisir avec le 2000, qui commence à s’ouvrir, gras et complexe, intense et charmeur, bien marqué par son terroir, riche en couleur, corsé, charpenté, qui sent bon les fruits mûrs et les sous-bois, de bouche puissante comme ce 98, très classique. Le 99 est corsé, au nez intense de petits fruits rouges mûrs et de cuir, charmeur et racé à la fois, gras, complexe, de bonne évolution comme ce 96, aux notes giboyeuses, d’un beau rouge profond, riche en bouche, ample et structuré, d’une belle finale.

Château SAINT-AHON
Françoise et Nicolas De Courcel
Caychac 33290 Blanquefort
Tél. 05 56 35 06 45
Fax. 05 56 35 87 16
e-mail : chateausaintahon@wanadoo.fr
www.saintahon.com
Un domaine de 31 ha. On se fait plaisir avec leur Haut-Médoc Cru Bourgeois 2004 (60% Cabernet-Sauvignon, 28% Merlot, 10% Cabernet franc et 2% Petit Verdot), très représentatif de ce millésime classique bordelais, où la distinction est prédominante, qui allie couleur et structure, avec ces nuances de cerise noire et de truffe, très équilibré, aux tanins mûrs et bien présents à la fois. Intense, le 2003, aux arômes de pruneau, de violette et de griotte fraîche, est ample et complexe. Le 2002 est de belle couleur grenat, intense, corsé, velouté, très parfumé, avec des notes subtiles de sous-bois et de truffe, aux tanins fermes mais souples.

Château LE SOULEY-SAINTE-CROIX
Riffaud Père et Fils
33180 Vertheuil
Tél. 05 56 41 98 54
Fax. 05 56 41 95 36
e-mail : lesouleystecroix@tiscali.fr
www.lesouleystecroix.com
Une propriété de 22 ha (Cabernets et Merlot). Leur Haut-Médoc 2005 est de belle robe intense, dense, bien corsé, riche et subtil, au nez où l’on retrouve la groseille et les sous-bois, de bonne bouche. Le 2004, d’une couleur profonde, est particulièrement savoureux, aux très beaux arômes de fruits mûrs avec des notes de cannelle, un vin très équilibré en bouche. Le 2003 est de robe pourpre fonçée, avec beaucoup de structure, au nez complexe où prédominent le cassis, la mûre et les sous-bois, riche et persistant avec des tanins veloutés. Excellent 2001, harmonieux, aux notes fruitées, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante.

Château TOUR-DU-ROC
Philippe et Emmanuel Robert
33460 Arcins
Tél. 05 56 58 90 25
Fax. 05 56 58 94 41
e-mail : tourduroc@club-internet.fr
www.chateau.tourduroc.com
Une place enviée dans le Classement pour cette propriété familiale depuis plusieurs générations, qui s’étend sur 12 ha de croupes graveleuses très bien exposées (pas de désherbage chimique, vendanges manuelles, vinification traditionnelle avec longue cuvaison de 3 semaines, élevage en fûts de chêne pendant 12 mois…). Remarquable Haut-Médoc 2005, de bouche classique, corsé et gras, associant structure et élégance, parfumé (cassis, cannelle, poivre), dense et charnu, de grande charpente, de belle couleur pourpre, de fort belle évolution. Excellent 2004, racé, charnu et parfumé, au nez persistant de griotte mûre, de cuir et de sous-bois, de belle matière. Le 2003 est un vin avec beaucoup de structure, tout en bouche, bien équilibré, au nez de cerise confite et d’humus, de charpente très élégante, de très bonne garde. Le 2002, très parfumé (cerise confite, réglisse), riche et corsé, concentré, aux tanins fermes et ronds à la fois, très persistant en bouche. Le 2001 est vraiment remarquable aujourd’hui, harmonieux, avec des notes de mûre et d’humus. Le 2000 commence à très bien se goûter, au bouquet subtil avec des notes de sous-bois et de myrtille, de bouche ample et fondue, un vin qui allie rondeur et charpente. Remarquable rapport qualité-prix-typicité.

Château TOUR-MARCILLANET
Vignoble Ponsar-Mahieu
33112 Saint-Laurent-Médoc
Tél. 05 56 59 92 94
Fax. 01 43 20 14 75
Toujours très bien classé avec ce Haut-Médoc 2004, de robe brillante, bien ferme en bouche, avec un bouquet corsé, et des arômes de fruits rouges très murs. Le 2003 est très équilibré, aux nuances de sous-bois, de fruits rouges, de poivre, aux tanins présents et soyeux à la fois, de garde. Excellent 2002, de robe sombre, au nez dominé par les petits fruits noirs (cassis, myrtille) et la cannelle, aux tanins satinés et puissants à la fois, complexe, à découvrir sur une épaule d’agneau. Beau 2000, médaille d’Argent, de robe grenat soutenu, tout en arômes, alliant richesse et finesse, aux tanins denses, au nez de pruneau et d’humus, de bouche puissante.

Les Corbières incontournables

Château AIGUES VIVES
Philippe Dourthe
11200 Boutenac
Tél. 05 56 58 01 23
Fax. 05 56 58 00 88
e-mail : contact@chateauaiguesvives.com
Au sommet. Belle propriété sur un joli terroir de grès rouge. Le Corbières Cuvée d’Exception 2005, de robe pourpre, bien corsé, d’une belle charpente, d’une belle robe cerise noire, avec des arômes puissants de groseille, de poivre et de petits fruits noirs à l’eau-de-vie, de bouche profonde, ample et élégante à la fois. Le Château Aigues Vives blanc, pur Macabéo, aux reflets verts avec des arômes de noix et d’agrumes, est un vin d’une bonne acidité, bien rond au nez comme en bouche, vif et fin, persistant et aromatique, d’une belle finale fraîche. Excellent rosé, fruité et friand (voir le Château Maucaillou, à Moulis).

Château ÉTANG DES COLOMBES
Henri Gualco
11200 Lézignan-Corbières
Tél. 04 68 27 00 03
Fax. 04 68 27 24 63
Superbe Corbières Bicentenaire Vieilles Vignes 2005, issu d’un terroir argilo-calcaire caillouteux (Grenache noir, Carignan et Mourvèdre provenant de très vieilles vignes de 50 ans. Vinification en grains entiers, 8 mois d’élevage en fûts de chêne. Rendement 28 hl/ha), racé, un beau vin concentré et riche, de couleur grenat intense, coloré et charpenté, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des notes de fumé, toujours parfait sur une bécasse. Le Château Étang des Colombes Bois des Dames blanc 2005, provenant d’une macération pelliculaire des Grenache blanc et Bourboulenc, est complexe avec ces senteurs de petits fruits secs, de pêche et de tilleul, suave, tout en finesse et arômes. Le Corbières Vieilles Vignes 2005 est généreux, classique, de bouche pleine, de belle matière, très parfumé (cerise, humus, réglisse), alliant charpente et rondeur, et mérite d’être attendu un peu. Excellent Gris Colombes 2006, tout en fruité, tout en bouche, aux notes de petits fruits très mûrs, à déboucher sur des crevettes.

Domaine de FONTSAINTE
Yves et Bruno Laboucarié
Route de Ferrals 11200 Boutenac
Tél. 04 68 27 07 63
www.fontsainte.com
Au sommet, également. Yves et Bruno Laboucarié produisent des vins à l’image du climat méditerranéen et de leur terroir de Boutenac, en sachant conserver leur typicité tout en les marquant de leur personnalité dans les différentes étapes de la culture de la vigne, de la vendange manuelle et de la vinification. Le tout donne ce remarquable Corbières Clos du Centurion 2003, bien charnu, aux tanins riches et soyeux à la fois, persistant en bouche, aux notes de fruits mûrs et d’épices caractéristiques, de garde comme en atteste ce 2001, de couleur intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de petits fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, aux tanins riches et bien fondus, parfait sur un magret. Le Corbières rouge Réserve La Demoiselle, bien coloré et charpenté, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des accents de fumé, est un vin riche. Joli Corbières rosé, aux notes de rose et de fraise, très bien équilibré, très agréable sur une terrine de sanglier.

Château du GRAND-CAUMONT
Laurence Rigal
11200 Lézignan-Corbières
Tél. 04 68 27 10 82
Fax. 04 68 27 54 59
e-mail : chateau.grand.caumont@wanadoo.fr
Un vrai coup de cœur pour son Corbières cuvée Impatience 2004, aux notes de sous-bois et de mûre, un vin avec ce charnu caractéristique, cette pointe d’épices et une charpente à la fois riche et souple. Le Corbières rouge cuvée Tradition 2005, médaille d’or au Concours des Vins de Corbières, est coloré, aux tanins présents mais bien fondus, au nez dominé par la griotte, la réglisse et l’humus. Excellent Corbières cuvée Spéciale 2005 (45% vieilles vignes de Carignan, 50% Syrah, 5% Grenache noir, élevage en cuves), médaille d’Or au Concours des Vins de Corbières 2006, typé, de jolie robe intense, aux tanins fermes, aux notes de fruits rouges très mûrs.

Château GRAND-MOULIN
Jean-Noël Bousquet
RN 113, 6, avenue Galliéni 11200 Lézignan-Corbières
Tél. 04 68 27 40 80
Fax. 04 68 27 47 61
e-mail : chateaugrandmoulin@wanadoo.fr
Beaucoup apprécié ce Corbières Boutenac 2005 (70% Syrah, 30% Carignan), d’une belle couleur grenat, remarquable, une cuvée fort bien élevée, aux notes de sous-bois, d’épices et de myrtille, un vin aux tanins puissants mais très fins, complet. Le Vieilles Vignes 2004, élevé en fûts (50% Syrah, 20% Carignan, 20% Grenache et 10 % Mourvèdre), de robe grenat, avec ces notes de fruits macérés et d’épices, de très bonne bouche, est gras et charnu, aux tanins très équilibrés.

Domaine de LONGUEROCHE
Roger Bertrand
11200 Saint-André-de-Longueroche
Tél. 04 68 41 48 26 et 06 75 22 85 51
Fax. 04 68 32 22 43
e-mail : contact@rogerbertrand.fr
Très bien classé. Un vignoble de 14 ha sur sol argilo-calcaire et grès ferrugineux. Vendanges manuelles et culture raisonnée donnent ce Corbières cuvée Raoul 2001 (Carignan, Cinsault, Syrah, Grenache et Mourvèdre), élevé 18 mois en fûts, tout en nuances aromatiques, avec ces notes subtiles et intenses d’humus et de petits fruits rouges surmûris, un vin ferme et riche, tout en bouche, parfait sur une terrine de sanglier. Le Corbières rouge Tradition 2005 est de couleur soutenue, au nez complexe, aux notes de fraise des bois, d’humus et d’épices, un vin corsé et charpenté, bien typé. Bon Corbières rosé, issu de saignée, de bouche ample et friande à la fois.

Domaine MARTINOLLE-GASPARETS
11200 Lézignan-Corbières
Tél. 04 68 27 10 45
Fax. 04 68 27 46 47
e-mail : pierre.martinolle@domaine-martinolle.com
www.domaine-martinolle.com
Au sommet. Domaine de 30 ha. Dégusté très jeune, ce Corbières rouge Domaine Martinolle-Gasparets 2006, médaille d’Or au Concours des Vins de Corbières 2007, est coloré et complexe, au nez à la fois intense et subtil où s’entremêlent la griotte mûre et une touche épicée caractéristique, aux tanins puissants et très harmonieux, dense et prometteur. Beau 2005, de belle couleur, aux notes de cerise et de sous-bois, aux tanins riches et soyeux à la fois, un vin puissant et prometteur. Le 2004 est bien charnu, aux tanins riches et soyeux à la fois, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau, un vin coloré, avec ces notes de cerise et d’humus au palais, de très bonne évolution. Superbe 2003, médaille de Bronze à Mâcon, de jolie robe pourpre intense, est puissant en bouche, aux tanins fermes et bien équilibrés, avec ces notes persistantes de fumé, de cassis et d’épices.

Château MONTREDON
Marquis de Montredon de Scorraille
11100 Montredon des Corbières
Tél. 04 68 42 01 78
Fax. 04 68 42 86 80
Coup de cœur pour ce Corbières 2005, de couleur soutenue, au nez complexe, aux notes de fraise des bois, d’humus et d’épices, un vin corsé et charpenté, bien typé, de garde. Le 2004 est intense et complexe, d’une belle persistance aromatique, au nez dominé par les sous-bois, de jolie robe, fort bien élevé, un vin ferme et très parfumé, de bouche puissante et de très bonne garde. Remarquable 2003, aux notes de fruits rouges et de réglisse, aux tanins denses et bien présents, un vin puissant, de bouche ample, très équilibré, parfait sur un perdreau rôti.

Château RIOUSSES
Gilles Nouaille
4, rue Quaranta 11700 Capendu
Tél. et Fax. 04 68 79 13 85
Propriété du XVIIe siècle de 25 ha plantés sur des terrasses argilo-calcaires de graves et d’alluvions. Son Corbières cuvée Prestige rouge 2004, de belle couleur, aux notes de griotte et de fumé, aux tanins riches et soyeux à la fois, un vin fort bien élevé, ample, de très bonne garde. Le 2003 est de bouche puissante, de belle matière, aux tanins bien fermes, au nez dominé par les sous-bois, un vin de lente évolution. Le Tradition a beaucoup de structure, un vin dense et ample en bouche, au nez où prédominent les fruits surmûris, à déboucher sur un cassoulet.

Domaine SAINTE-MARIE-DES-CROZES
Bernard et Dominique Alias
36, avenue des Corbières 11700 Douzens
Tél. 04 68 79 09 00 et 06 14 60 60 91
Fax. 04 68 79 20 57
e-mail : bernard.alias@libertysurf.fr
Domaine de 34 ha (agriculture raisonnée). Excellent Corbières cuvée Les Mains sur Les Hanches 2005 (majorité Grenache et 5% Syrah), médaille d’Argent Sélection mondiales Canada 2007 et de Bronze au Challenge international de Bourg 2006, fort bien élevé, avec ces tanins bien présents, de bouche riche, qui mérite un peu de patience. Très agréable Vin de Pays Coteaux de Miramont blanc cuvée Premier Pas sur la Lune (majorité Roussane et 30 % Grenache blanc) de belle robe doré brillant, très finement épicé, subtil et suave avec des nuances de fruits frais, un vin très élégant, de bouche franche et persistante, à savourer sur une parillada comme sur une côte de veau.

Château de VAUGELAS
Olivier Bonfils
11200 Camplong-d’Aude
Tél. 04 68 43 68 41
Fax. 04 68 43 57 43
e.mail : chateauvaugelas@wanadoo.fr
www.chateauvaugelas.com
À la tête des Premiers Grands Vins Classés, et c’est largement mérité. Vaugelas est une belle histoire de famille, comme on les aime, où la volonté s’associe au talent. “Mon père est à la retraite, précise Olivier Bonfils, Laurent s’occupe de la commercialisation, Jérôme dirige la culture et la conduite des vignobles, et moi-même les vinifications, l’élevage des vins et le suivi en bouteilles.” On est donc au sommet avec ce Corbières Le Vaugelas 2005, harmonieux, complet, d’une jolie persistance aromatique (mûre, garrigue), mêlant charpente et souplesse en bouche, aux tanins riches et soyeux à la fois, bien corsé. Le 2004 est une vraie réussite, coloré, avec ces notes de cerise et d’humus, persistant, de bonne charpente, ample, bien élevé, de très bonne évolution. Le 2003, de jolie robe pourpre intense, est puissant en bouche, aux tanins fermes et bien équilibrés, aux connotations de petits fruits rouges mûrs caractéristiques (griotte), un vin d’excellente évolution. Le Corbières cuvée Prestige 2006 est dans la lignée, au nez puissant où se mêlent les épices et la groseille, riche en couleur, aux tanins mûrs mais très présents, très structuré en finale.

MILLÉSIMES 2008 : tout l’art d’être vigneron…

MILLÉSIMES 2008 paraît la semaine prochaine. Un nouveau numéro annuel exceptionnel, où nous avons particulièrement enquêté sur la qualité du millésime 2007. On peut vous le dire : la France a du talent ! Voici son Édito.

Cette année, avec ce millésime 2007, nous allons avoir l’occasion de voir l’art des vignerons, la force des terroirs et de revenir vers des vins plus classiques, mieux équilibrés, plus élégants. Il faut comprendre que la force de nos vins, c’est justement d’apporter une finesse qu’un bon nombre de concurrents ne peuvent s’offrir. Qu’est-ce qui différencie en effet un vin français d’un autre ? On a les mêmes cépages, les mêmes techniques de viticulture et d’œnologie…

Il y a trois paramètres qui font la différence :

– les sols. À l’exception de l’Italie, aucun autre pays ne possède une aussi grande palette de terroirs, dans lesquels on a su planter -c’étaient souvent des moines- les cépages adéquats. Les exemples pullulent, partout : à Chablis (sols kimméridgiens), en Champagne (la craie, le calcaire), en Bourgogne (pierrosité, marnes rouges ferrugineuses, marnes blanches, sols bruns calcaires…), dans la Vallée du Rhône (molasses, quartz roulés, argiles rouges…), dans la Loire (terres argilo-siliceuses -les fameux”silex”, schistes, plateau calcaire -le “‘tuffeau”, craie marneuse…), à Bordeaux (sols graveleux, graviers, croupe de graves garonnaises…), etc.

– les climats. Quels sont les autres vignobles qui possèdent autant de variations climatiques ? Faut-il rappeler l’influence du mistral en Provence et dans le Rhône, de la forêt en Champagne, de l’océan ou des fleuves à Bordeaux, des positions des vignes sur les versants en Bourgogne comme leur altitude en Alsace, de la méditerranée et du vent en Languedoc, etc.

– les hommes. On a des vignerons dont les ancêtres faisaient du vin il y a plus de 500 ans ! On a des hommes et des femmes qui parviennent -malgré les modes et les appels des “sirènes”- à rester au plus haut niveau depuis des décennies, bien avant que l’on imagine même de pouvoir planter des vignes en Australie ou en Californie, bien avant que l’on nous chante les louanges des vignobles de Nouvelle-Zélande, d’Argentine ou de Roumanie.
Bref, on sait non seulement faire du bon vin, ce que tout le monde peut faire, je vous l’accorde, mais on sait surtout faire des vins racés, reconnaissables entre mille, qui sentent ce “fumé” bourguignon, déploient ce “velours” libournais, cette “chair” en Médoc ou à Châteauneuf, cette “minéralité” à Pouilly ou à Meursault, cette fraîcheur en Champagne comme dans nos grands liquoreux.

C’est cela notre force : la différence, la variété, l’originalité… La typicité, ce n’est rien d’autre que l’association d’un sol, d’un micro-climat, d’une plante et d’un homme. 

Vous comprendrez que l’on est loin des producteurs qui se disent “modernes”, “révolutionnaires”, “découvreurs”, trop imbus d’eux-mêmes… et nous abreuvent de produits standardisés, au goût régulier chaque année, confondant le principe de se servir des techniques modernes pour “coller” à la nature et celui de les utiliser à outrance (surmaturation, surconcentration…).

Nous, on aime les vins qui ont une âme, qu’ils valent 7€ ou 100 fois plus, élevés par des vignerons conviviaux, passionnés et humbles face à la nature. Ces vignerons ont du talent et sont dans ce numéro.

Millesimes

Château La Varière et Domaine de la Perruche 

Jacques Beaujeau représente la cinquième génération au vignoble. Fin vinificateur, c’est un adepte des méthodes modernes de vinification dont il fut l’un des pionniers et qu’il applique toujours avec pondération (thermorégulation, gestion des macérations…) car il attache une grande importance au respect du Terroir, à la Tradition et à la Rigueur.

Jacques Beaujeau exerce son talent au Château la Varière en Anjou et au Domaine de la Perruche à Saumur-Champigny. Il est avant tout convaincu qu’un bon vin ne peut se produire que sur des vignes bien travaillées, c’est pourquoi il vise à maintenir un équilibre écologique du terroir en utilisant des méthodes culturales traditionnelles.

“Pour moi, nous dit-il, le terroir est un ensemble de différents paramètres : la géologie (calcaire, schistes, graves…), la pédologie (croupe, coteaux, axe d’ensoleillement.. ) et le paysage (bois, bosquet… ). Ces facteurs vont déterminer si la vigne se plaît et donne ce qu’elle a de meilleur. Mon travail de vigneron est d’être à l’écoute de la vigne et d’assurer son parfait équilibre afin qu’elle produise les meilleurs raisins. Mes vignes sont enherbées, cela permet la prolifération des vers de terre qui participent à l’équilibre écologique et les traitements sont limités au strict minimum. Les vendanges sont tardives pour donner aux raisins une maturité optimum.

Je suis très attaché au fait de planter le cépage adéquat au terroir. Par exemple, aux Melleresses, en Bonnezeaux, les vignes sont plantées à flanc de coteaux plein sud, les raisins de nos liquoreux sont couverts des brouillards du matin, avant d’être réchauffés par le soleil de midi. La pourriture noble se nourrit, comme il fait chaud l’après-midi, de l’humidité du matin et déshydrate ainsi le raisin, lui donnant une concentration en sucre importante. Nous avons la chance au Château La Varière d’avoir de superbes terroirs (Les Melleresses, les Guerches, la Division, Le Savetier…).
Pour les vins rouges, à Brissac, nous avons sur la propriété d’excellents terroirs à Cabernet franc avec de superbes argilo-calcaires. Nous sommes, en Anjou, la seule appellation, à avoir des calcaires (environ 1/3) où est planté le Cabernet franc. Pour le reste, les terroirs sont composés de schistes, d’argiles et de graves où s’épanouit parfaitement le Cabernet-Sauvignon. Géologiquement, le calcaire provient du Bassin Parisien qui est venu se poser sur les schistes du Massif Armoricain. Un terroir qui ressemble assez au Médoc en Bordelais. Nous faisons des cuvées de cépages mais aussi d’assemblages (La Chevalerie et la Grande Chevalerie), des vins très intenses en arômes frais et concentrés de fruits rouges.

Les vendanges 2007, pour les liquoreux, se sont terminées mi-novembre, après plus de deux mois de grande sécheresse et de plein soleil. Nous avons eu la chance de bénéficier d’une arrière-saison formidable. Nous avons récolté des raisins remarquables, les jus étaient très équilibrés (acidité et sucre), et nos liquoreux seront fameux (Bonnezeaux, Quarts de Chaume et Coteaux-du-Layon). Pour les rouges, nous avons terminé les vendanges des raisins de Cabernet-Sauvignon le 24 octobre. Je voulais les ramasser à parfaite maturité phénolique, nous avions des jus à 14°, et 13,5° en Cabernet franc, ce qui est parfait. Je préfère le goût de fruits bien mûrs car j’ai horreur du goût “poivron vert”, finalement, on vinifie les vins comme on les aime ! C’est un très beau millésime avec une belle couleur, des arômes savoureux, qu’il faudra découvrir absolument.”

Jacques Beaujeau voit ses efforts récompensés et sa philosophie reconnue puisqu’il est lauréat à de nombreux concours français et internationaux et a également concouru pour le titre de meilleur vinificateur dans le prestigieux concours anglais International Wine and Spirit competition 2004.

Château LA VARIÈRE
Jacques Beaujeau
49320 Brissac-Quincé
Tél. 02 41 91 22 64
Fax. 02 41 91 23 44
e-mail : chateau.la.variere@wanadoo.fr

Voir le Classement 2008

Le guide des vins Livre gratuit

* Vins d’Alsace, attente et déception

Brigitte Dussert : depuis 3 ou 4 ans, vous semblez déçu par certains vins d’Alsace…

Patrick Dussert-Gerber : j’aime l’Alsace, origines obligent, et, cette année, les conditions climatiques ont été délicates, et les rendements habituels, très importants dans cette région, ne sont pas un atout pour réussir le 2007. Il fallait être très sévère sur les rendements. Paradoxalement, un certain nombre de vignerons alsaciens ont un problème : c’est leur richesse ! Quelques-uns commencent à s’endormir sur leurs lauriers puisqu’ils vendent très bien leurs vins depuis des années. Je trouve que les vins d’Alsace que l’on goûte sont décevants depuis quelque temps, les vins sont trop mous, manquent justement de cette acidité, c’est pour cela que le 2007 sera un bon retour aux sources. Je suis souvent déçu par des vins qui ont moins de typicité, qui sont de plus en plus ronds, qui manquent de fraîcheur. Ils sont “douceâtres”, avec de forts taux de sucres résiduels. Que ce soit le résultat d’un réchauffement climatique ou une façon de faire des vins plus souples, je le regrette, et il y aura d’ailleurs un bon nombre d’éliminés dans mes prochaines sélections. Je préfère un vrai riesling, frais, franc que l’on a plaisir à déboucher sur une douzaine d’huîtres, plutôt qu’un Pinot gris qui a le même goût qu’un Gewurztraminer, et dans lequel il est bien difficile de trouver une quelconque trace de minéralité.

Même les Vendanges Tardives sont parfois des vins trop gras, on a perdu cette notion de vivacité, de fraîcheur, qui signent d’ailleurs les grands vins liquoreux de garde. En 2007, la qualité dépendra de la conscience professionnelle du vigneron, et il faudra vraiment frapper à la bonne porte.

Attention à la complexité des terroirs, voire à l’amalgame entre des crus et des lieux-dits et à leur multiplication sur les étiquettes où l’on se perd… Les millésimes 2005, 2004, 2002 et 2001 sont savoureux, le 2003 a été beaucoup plus délicat à vinifier (en Vendanges Tardives, misez sur les 2004, 2001, 2000, 97 ou 89).

Voir le Classement 2008

Ce qu’il faut retenir :

Riesling. C’est le prince des raisins alsaciens. Les vins qui en sont issus sont secs, fruités et nerveux, subtilement bouquetés et de très grande classe. Le Riesling croît à merveille près de Turckheim, Dambach-la-Ville, Ribeauvillé, Riquewihr, Kaysersberg, Mittelwihr et Guebwiller. C’est le cépage le plus tardif.

Gewurztraminer. Plus alcoolisé que le Riesling, charpenté, de saveur épicée et très parfumé, le Gewurztraminer est un vin qui vieillit parfois remarquablement bien. Son bouquet intense développe de riches arômes de fruits, de fleurs ou d’épices (gewurz veut dire épicé). Puissant et séducteur, parfois légèrement moelleux, c’est souvent un vin de garde. Les “vendanges tardives”, c’est-à-dire soumises à une maturité excessive, sont quelquefois époustouflantes, étonnantes de richesse d’arômes et d’onctuosité. Bons terroirs : Bergheim, Turckheim, Sigolsheim, Barr, Dambach-la-Ville, Pfaffenheim…

Pinot gris. Vin corsé et opulent, d’une belle robe jaune, d’aussi grande allure que le Riesling et le Gewurztraminer, peut-être encore plus puissant et violent que ce dernier, chargé autant en alcool qu’en arômes. Excellents vins de vendanges tardives. Les meilleurs proviennent des terroirs du Riesling et de Rouffach, Ribeauvillé ou Wintzenheim.

Muscat d’Alsace. Vin sec, frais et fruité, au goût musqué, exhalant parfaitement la saveur de son raisin. Charmant à boire à l’apéritif. Bonnes étapes à Ribeauvillé, Gueberschwihr et Mittel­wihr.

Sylvaner. Le Sylvaner est frais et léger, avec un fruité discret. Agréable et désaltérant, il sait montrer une belle vivacité (Sigolsheim, Turckheim).

Chasselas. Arraché de plus en plus, le chasselas produit une majorité de vins légers et faciles à boire.

Pinot blanc. Plus corsé et souple que le Sylvaner, délicatement bouqueté et assez charpenté, c’est un vin très agréable à boire frais.

Pinot noir. Le Pinot noir est le seul cépage en Alsace à produire un vin rouge ou rosé dont le goût fruité typique évoque la cerise. Vinifié en rouge, il peut être élevé en barriques de chêne, ce qui ajoute à ses arômes une structure plus charpentée et plus complexe.

Crémant d’Alsace. L’AOC Crémant d’Alsace couronne les vins d’Alsace effervescents, vifs et délicats, élaborés selon la méthode traditionnelle (comme en Champagne), principalement à partir du Pinot blanc, mais aussi du Pinot gris, du Pinot noir, du Riesling ou du ­Chardonnay. Ces vins sont aujourd’hui parmi les meilleurs Crémants de France. Le Crémant rosé, plus rare, est issu du seul Pinot noir.

Les deux vedettes de Mittelbergheim


Reposant sur le flanc sud de la colline de Mittelberg­heim qui culmine à 320 m, le Grand Cru Zotzenberg se présente sous forme de cuvette. Exposé à l’est et au sud, il bénéficie d’un ensoleillement privilégié. Son terroir, d’une superficie de 36,45 ha, se compose de marnes et de calcaires jurassiques ainsi que de conglomérats calcaires et de marnes de l’oligocène, formations qui retiennent l’humidité et résistent bien à la sécheresse. Principalement connu autrefois pour son Sylvaner, ce terroir permet surtout au Gewurztraminer, au Riesling et au Tokay de s’exprimer d’une manière exceptionnelle. Les Grands Crus du Zotzenberg, de par leur origine marno-calcaire, se distinguent par une grande finesse et un corps exceptionnel. Ce sont des vins de longue garde.

Domaine Armand GILG
2, rue Rotland
Tél. 03 88 08 92 76
Fax. 03 88 08 25 91
www.domaine-gilg.com
Une famille au service de la vigne et du vin depuis 4 siècles. Le domaine compte 27,4 ha de vignes à Mittelbergheim et ses environs, 5,4 ha sont situés au Grand Cru Zotzenberg et 1 ha dans le Grand Cru Moenchberg à Andlau et Eichhoffen. Vous apprécierez comme moi ce Riesling Grand Cru Zotzenberg 2005, avec ces notes florales et fruitées, qui associe élégance et puissance, d’une grande persistance au nez comme en bouche comme cet autre Riesling Grand Cru Moenchberg 2005, d’une grande intensité, un vin puissant, associant finesse et persistance, légèrement épicé, de bouche très aromatique, riche et distingué à la fois, toujours très abordable. Beau Pinot gris Grand Cru Zotzenberg 2004, au nez subtil (acacia, noisette), tout en rondeur et persistant en bouche, avec cette suavité caractéristique. Excellent Gewurztraminer Grand Cru Zotzenberg 2005, où l’on retrouve toute la force de son terroir, un vin nerveux et rond à la fois, de bouche très fruitée et persistante. Le Gewurztraminer 2005, médaille d’Or à Mâcon, associe le fruit à la charpente, épicé, racé et persistant. Le Pinot noir Vieilles Vignes 2006, aux arômes subtils où dominent les fruits rouges, le poivre et la violette, est un vin alliant finesse et charpente.

Bernard et Daniel HAEGI
33, rue de la Montagne
Tél. 03 88 08 95 80
Fax. 03 88 08 91 20
e-mail : domaine.haegi@mittelbergheim.fr
Un vignoble familial de 8 ha qui fait partie des pionniers de la mise en bouteilles (depuis 1951). Ici, la taille est très courte et optimise le potentiel des lieux-dits en les vinifiant séparément. Les vignes sont enherbées pour diminuer la vigueur des plants. Les vins blancs sont vinifiés en fûts de chêne. Il y a bien sûr ce beau Riesling Zotzenberg Grand Cru 2005, issu de terrains argilo-calcaires qui retiennent l’humidité et résistent bien à la sécheresse, tout en fraîcheur aromatique, au nez subtil, d’une jolie persistance, un vin intense et parfumé avec des nuances de chèvrefeuille, de rose et de pomme mûre. Le Gewurztraminer Grand Cru Zotzenberg 2005, très marqué par ce terroir spécifique, vendangé fin octobre, un vin riche et sec à la fois, puissant au nez comme en bouche, suave et épicé comme il le faut, tout en bouche comme le Tokay cuvée Aline 2003 (prénom de la fille cadette), à dominante de noisette, puissant mais tout en finesse, de bouche savoureuse, un vin d’excellente évolution. Le Pinot gris cuvée Aline 2006 est une réussite, Gewurztraminer Vendanges Tardives 2002, dense, aux connotations confites subtiles, de bouche profonde et persistante et ce joli Muscat Vendanges Tardives 2001, gras, très subtil, de bouche puissante et d’une longue finale aromatique. Joli Pinot blanc 2005, médaille d’Or à Colmar (90% Auxerrois et 10% Pinot blanc, vignes de 30 ans en moyenne), qui allie finesse et suavité, un vin charmeur, typé, très fruité. Goûtez le Crémant d’Alsace brut Chardonnay, ample, aux arômes subtils de rose, bien fruité comme le Crémant rosé, un pur Pinot noir (6,80 e). Superbe Gewurztraminer Weingarten Sélection de Grains Nobles 2002, issu de vieilles vignes de 50 ans, récoltées par tri, à la bouche fondue, aux notes subtiles de fleurs blanches et de miel, onctueux et persistant (26 e les 50 cl). À ses côtés, le Riesling Vendanges Tardives 2003 médaille d’Or Riesling du Monde à Strasbourg, un grand vin, très onctueux, aux notes fruitées et florales intenses, avec une pointe de miel, fondu, qu’il faut savoir attendre.

Millesimes

Les meilleurs Graves de L’année


Château d’ARDENNES
François Dubrey
33720 Illats
Tél. 05 56 62 53 80 et 06 08 99 27 95
Fax. 05 56 62 43 67
Un remarquable Graves rouge 2005, issu de vignes traitées sans produits chimiques, de belle couleur pourpre, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de bouche corsée, un vin bien charpenté, ample, très classique, prometteur. 
Le 2004, de bouche pleine, est ample et velouté, d’une belle concentration mais très fin. Son 2003 est bien charnu, épicé, aux tanins concentrés, puissant et charpenté, de bouche ample. Excellent Graves blanc, aux arômes floraux et fruités intenses, suave, harmonieux, subtil et puissant à la fois.

Château D’ARRICAUD
Mme Labarthe
33720 Landiras
Tél. 05 56 62 51 29
Fax. 05 56 62 41 47
Belle place dans le Classement avec son Graves rouge Prestige 2005, dense, de robe soutenue, un vin charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, de base tannique importante et très équilibrée. Beau 2004, au nez intense de sous-bois et de cassis, de bouche riche, tout en saveurs. Le 2003 est riche et généreux, à dominante de pruneau, de cannelle, avec des tanins soyeux, de bonne évolution. Remarquable 2000 redégusté cette année, d’une belle robe pourpre, très typé, au nez intense (mûre, griotte). Le blanc Prestige, un vin très bien vinifié, de robe brillante et limpide, nez de fougère et d’acacia.

Château La BLANCHERIE
Françoise Coussié-Giraud
33650 La Brède
Tél. 05 56 20 20 39
Fax. 05 56 20 35 01
Une propriété de 22 ha de vignes. Beau Graves La Blancherie-Peyret rouge 2005 (Cabernet-Sauvignon et Merlot), très classique, d’une belle structure tannique et d’une grande expression aromatique avec ce goût légèrement fumé, de bouche suave et veloutée, d’excellente évolution. Le 2004 est de bouche fondue et parfumée, intense, au nez complexe, gras, de bonne charpente. Le 2003 est riche en couleur, dense, où se mêlent la griotte et l’humus, charnu, savoureux et charpenté. Le Graves blanc sec 2005, tout en structure et parfums, minéral, est d’une grande fraîcheur, ample et persistant, avec des notes de fruits secs, d’une puissance aromatique réelle.

Château BRONDELLE
Jean-Noël Belloc
33210 Langon
Tél. 05 56 62 38 14
Fax. 05 56 62 23 14
e-mail : chateau.brondelle@wanadoo.fr
www.chateaubrondelle.com
Toujours à la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. “Notre volonté est d’élaborer un produit noble de haute qualité, précise Jean-Noël Belloc, notre unique but depuis quelques années a été de faire progresser notre niveau de qualité pour optimiser notre terroir. Nous avons mis en place un suivi parcellaire et installé un cuvier ultra-moderne, cela nous a permis de faire de grands progrès en vinification pour parvenir aujourd’hui à une certaine excellence dans nos vins.”
Son Château Brondelle rouge 2005 est intense en couleur comme en arômes, aux tanins présents, avec ces notes de mûre et de griotte, riche et généreux, de bonne garde. Le Brondelle blanc 2006 est au nez subtil (acacia, noisette), tout en finesse et persistance en bouche, avec cette fraîcheur caractéristique du millésime, un vin tout en suavité, avec ces nuances de fleurs blanches et de pêche jaune en finale. Excellent Bordeaux Supérieur Bras d’Argent, d’une belle expression aromatique, avec une attaque soyeuse, une bouche riche et charnue, très fruité et rond. Le Clairet de Bras d’Argent est issu de saignées de Cabernet-Sauvignon et Merlot, tout en bouche, aux arômes de fraises mûres, un vin très friand. Savoureux Graves rouge cuvée Damien (60% Cabernet-Sauvignon et 40 % Merlot, un vin issu des meilleures parcelles), riche en couleur, charnu, aux notes de cassis, de sous-bois et de réglisse, bien charpenté. Excellent rapport qualité-prix.

Château de CHANTEGRIVE
Famille Lévêque
33720 Podensac
Tél. 05 56 27 17 38
Fax. 05 56 27 29 42
e-mail : chateauchantegrive@vinsdusiecle.com
www.vinsdusiecle.com/chateauchantegrive
Au sommet. Un grand et beau vignoble, qui s’étend sur 95 ha, constitué de 40% de cépages blancs et de 60% de cépages rouges. Vous apprécierez comme nous ce Chantegrive rouge 2005, charpenté et charnu, de bouche ample, aux nuances de cassis et d’épices, aux tanins harmonieux mais structurés à la fois, un vin de bouche soyeuse, d’une belle persistance aromatique, de couleur profonde, de garde. Le 2004 est de robe rubis intense, au nez où dominent la groseille et les épices, tout en complexité aromatique, un vin qui allie richesse et harmonie. Le 2003 est savoureux, très représentatif de ce millésime, de teinte pourpre intense, élégant, aux tanins mûrs, tout en bouche, avec des notes de framboise et de cuir. Excellent 2002, d’un beau rouge profond, riche en fruits et en arômes, tout en finesse tannique, très parfumé, ample et structuré, d’une belle finale. Le Chantegrive blanc 2007, qui allie finesse et persistance, de bouche riche et distinguée aux nuances d’agrumes et d’amande grillée, très agréable. Excellent 2006, où s’entremêlent des notes d’amande, de pêche et de bruyère, est un vin harmonieux en bouche. Superbe, leur blanc Caroline, un vin puissant et racé, avec ces notes de pomme et de noix fraîche, au nez fleuri, suave et puissant, d’une très belle persistance aromatique au palais, avec des nuances de pêche et de tilleul, très équilibré en finale. Beau rapport qualité-prix-plaisir.

Château GRAND ABORD
Vignobles Dugoua
56, route des Graves 33640 Portets
Tél. 05 56 67 50 75
Fax. 05 56 67 22 23
e-mail : dugoua.ph@wanadoo.fr
Une propriété de 20 ha plantés sur un sol de graves et de pierres lisses du tertiaire. Belle réussite avec ce Graves rouge 2005, ample et riche, bien charnu, de bonne base tannique, tout en nuances aromatiques (épices, fruits mûrs…). Très joli Graves blanc 2006, floral et rond, d’une très jolie persistance d’arômes, de bouche ample et finement parfumée. Le Graves rouge cuvée Passion 2005, élevé en fûts de chêne, est puissant en bouche, charnu, charpenté, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois) et bien persistants, qui poursuit son évolution.

Château des GRAVIÈRES
Vignobles Labuzan Earl
33640 Portets
Tél. 05 56 67 15 70 et 05 56 67 62 33
Fax. 05 56 67 07 50
e-mail : vignobles-labuzan@wanadoo.fr
Valeur sûre avec ce Graves rouge Prestige 2005, de couleur soutenue, équilibré, parfumé, aux tanins fermes, au nez complexe où se mêlent la griotte et l’humus, un très joli vin, dense, de très bonne charpente. Le 2004 est de belle robe soutenue, bouche puissante, très fin, charnu, parfumé (griotte, humus…), un vin ou l’intensité s’allie à la souplesse, prometteur. Beau 2003, de couleur intense, qui allie en bouche rondeur et puissance, une très bonne structure et des arômes de fruits cuits et d’épices en finale.

Château HAUT-CALENS
Albert, Thierry et Richard Yung
33640 Beautiran
Tél. 05 56 67 05 25
Fax. 05 56 67 24 91
e-mail : vignobles.albertyung@wanadoo.fr
À la tête des Deuxièmes Grands Vin Classés. On le comprend quand on débouche leur Graves Château Haut-Calens rouge cuvée Prestige 2005, de couleur pourpre, charpenté, élégant, tout en bouche, aux tanins mûrs, un vin à la fois riche et souple, très équilibré, au bouquet intense avec des notes de sous-bois et de cerise mûre, de bouche ample, d’excellente garde. Beau 2004, aux nuances d’humus et de cassis mûr, un vin de bouche ample et fondue, de très bonne garde. Le 2003 est de couleur grenat, savoureux en bouche, concentré, gras et persistant, riche en arômes (cerise noire, cuir, sous-bois) comme en structure, aux tanins mûrs. Le Graves Tradition rouge 2005, très réussi, corsé, aux tanins bien présents et harmonieux, un vin ferme et soyeux à la fois. Excellent 2004, charnu, de robe soutenue, aux tanins soyeux comme à son habitude, un vin séduisant qui associe une charpente réelle à une jolie rondeur, de bonne garde. Le 2003 réunit concentration aromatique et souplesse en bouche, aux notes de griotte mûre, coloré, charnu, de bouche soyeuse. Le 2002 est très parfumé, classique, au nez subtil où dominent le cuir et la griotte, aux tanins présents et savoureux, légèrement épicé en finale comme il se doit. Le 2001, aux tanins puissants et soyeux à la fois, au nez intense, a une belle finale en bouche. Goûtez leur Bordeaux Supérieur Château Croix-de-Calens, à la tête de son appellation.

Château HAUT SELVE
Vignobles Jean-Jacques Lesgourgues
Arnaud Lesgourgues
33240 Cadillac-en-Fronsadais
Tél. 05 57 94 09 20
Fax. 05 57 94 09 30
e-mail : contact@leda-sa.com
Coup de cœur pour ce Graves 2004, ample et riche au nez comme en bouche, d’un bel équilibre, gras, aux tanins fondus, où se marient la griotte et l’humus, un très joli vin, dense, parfait sur une selle d’agneau. Le 2003 est de robe pourpre et soutenue, d’une très belle charpente, avec des nuances de griotte et de fumé, un vin dense, très corsé, long, très séduisant, prometteur. Le 2002 est coloré, aux notes de mûre et de poivre, aux tanins très bien équilibrés, de bouche bien corsée et parfumée, un vin d’excellente charpente tannique. Le 2001, de couleur intense, ample et parfumé, aux connotations de cassis et d’humus, est un vin bien charnu, ferme et persistant en bouche, élégant. Le 2000 avec des tanins puissants et mûrs à la fois, très parfumé, est un vin dense et persistant, bien corsé, qui sent bon la fraise des bois, la violette et l’humus, d’excellente garde. Prix sages.

Château MAGNEAU
Henri et Jean-Louis Ardurats
12, chemin Maxime Ardurats 33650 La Brède
Tél. 05 56 20 20 57
Fax. 05 56 20 39 95
e-mail : ardurats@chateau-magneau.com
www.chateau-magneau.com
Propriété familiale de 40 ha. Particulièrement apprécié leur Graves rouge 2004, de belle charpente, ample et riche, charnu en bouche, tout en subtilité, un beau vin qui allie finesse aromatique et des tanins puissants et soyeux à la fois, au nez où s’entremêlent des notes d’épices et de fruits rouges macérés. Très savoureux 2003, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de framboise et de cannelle, d’une grande harmonie, très parfumé, séveux, généreux et persistant en bouche, à déboucher sur un magret. Le Graves blanc cuvée Julien, issu d’un assemblage sélectif, d’une vinification en barriques, parfumé (pomme, citron, tilleul), associe la fraîcheur à l’élégance, de robe pâle, brillante et limpide, de bouche souple.

Château de MAUVES
Bernard Bouche et Fils
33720 Podensac
Tél. 05 56 27 17 05
Fax. 05 56 27 24 19
e-mail : chateaudemauves@wanadoo.fr
www.chateaudemauves.fr
Incontestablement à la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés avec un qualité-prix-plaisir exceptionnel, associé à une convivialité exemplaire (et naturelle) de la famille Bouche, pour qui leurs clients sont aussi des amis.
On ne peut qu’apprécier ce Graves rouge 2006, de couleur grenat, savoureux en bouche, concentré, gras et persistant, riche en arômes (cerise noire, sous-bois) comme en structure, aux tanins mûrs, d’excellente garde. Beau 2005, classique, parfumé (framboise, mûre), un vin bien charpenté, bien charnu, de robe soutenue, ample en bouche, légèrement épicé en finale, aux tanins fondus, très charmeur. Le 2004 est très classique, un vin riche, au nez intense, de couleur profonde, complexe au nez comme en bouche (pruneau, épices), avec des tanins mûrs et bien fermes à la fois. Le 2003, très réussi, est un vin bien corsé, bien charnu, de robe soutenue, ample en bouche, au nez légèrement épicé, aux tanins fondus. Le rouge 2002 est de couleur pourpre, aux notes de fruits rouges et d’humus, velouté, au bouquet très fin, de bouche puissante, ample, aux tanins amples et souples à la fois, un vin particulièrement savoureux. Beau rouge 2001, qui ressemble beaucoup au 2000, de belle robe grenat, de très bonne base tannique, gras, riche et charnu, au nez dominé par le cassis, le cuir et les sous-bois. Le Graves blanc 2007, dégusté très jeune, est une réussite, de jolie robe jaune paille, aux nuances de fleurs, finement poivré, bien équilibré, de bouche parfumée et ample. Le 2006 est fin et délicat, de bouche suave et dense, au nez de fleurs et de pamplemousse, un vin savoureux et séduisant, à ouvrir sur une sole meunière. Excellent Bordeaux rosé, très fruité, aux arômes de framboise, sec et riche à la fois.

Château du MAYNE
Jean-Xavier Perromat
33720 Cérons
Tél. 05 56 27 01 13
Fax. 05 56 27 22 17
Très bien classé, et peut monter. Vignoble de 20 ha. On le comprend avec ce Graves rouge 2005, typé, de couleur grenat profond, un vin fin et équilibré, aux notes de cassis et de cerise, de bouche bien corsée et parfumée, de belle charpente, harmonieux. Le 2004 est complexe, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante, aux notes où dominent les épices et l’humus. Son Graves blanc 2006, tout en bouche, sent le chèvrefeuille et le coing, d’une jolie finale, harmonieux et fruité, avec juste ce qu’il faut d’acidité, un vin gras et nerveux à la fois.

Château PEYREBLANQUE
Jean Médeville et Fils
Château Fayau 33410 Cadillac
Tél. 05 57 98 08 08
Fax. 05 56 62 18 22
e-mail : medeville-jeanetfils@wanadoo.fr
www.medeville.com
Un coup de cœur pour leur Graves rouge Château Peyreblanque (“pierre blanche”), issu d’un vignoble de 8 ha d’un seul tenant, sur la commune de Budos. Le 2003, riche, persistant au nez comme en bouche, gras, aux tanins fins, mûrs et savoureux, avec des nuances de groseille et de fumé, est un vin bien structuré. Le Graves blanc 2005 avec des senteurs d’amande, au nez fleuri, ample, est d’une belle persistance aromatique. Goûtez aussi leur autre Graves Château Mouret rouge 2004, de bouche riche, aux notes de mûre et d’humus, aux tanins équilibrés, tout en rondeur.

Château PIRON
M. Boyreau
33650 Saint-Morillon
Tél. 05 56 20 25 61
Fax. 05 56 78 48 36
Domaine situé sur des pentes graveleuses et argilo-calcaires. Ce propriétaire sympathique élève ce Graves rouge 2005, qui associe concentration aromatique et souplesse en bouche, aux notes de griotte mûre, coloré, charnu, de bouche soyeuse, très parfumé, classique. Le 2004 est de bouche ample, aux tanins bien enrobés, puissant et charpenté, un vin au nez complexe où dominent les épices et les petits fruits (cassis, groseille). Excellent 2003, intense en couleur comme en arômes, charmeur, aux tanins présents, avec ces notes de mûre et de griotte. Excellent Graves blanc 2006, aux notes finement fruitées, de bouche ample où dominent les agrumes et les petits fruits secs, tout en persistance aromatique

Château ROUGEMONT
Dominique Turtaut
50, rue Jean-Cabos 33210 Toulenne
Tél. 05 56 63 19 06
Fax. 05 56 76 22 74
Tout en bouche, son Graves rouge 2005, aux notes de fruits rouges et d’humus, velouté, aux tanins puissants et souples à la fois, est un vin de belle couleur pourpre, bien charpenté, ample, de très bonne garde. Le 2003 est puissant et complexe, avec ces nuances de fruits rouges bien mûrs et une touche d’épices. Le 2002 est dense, très parfumé avec ces notes de mûre et de griotte, riche en couleur, alliant finesse et structure, aux tanins soyeux mais présents. Excellent Graves Supérieur blanc 2005, au bouquet fleuri, avec ces notes de noisette et de poire, alliant souplesse et charpente.

Château SAINT-AGRÈVES
Earl Landry
17, rue Joachim-de-Chalup 33720 Landiras
Tél. 05 56 62 50 85
Fax. 05 56 62 42 49
Bien apprécié ce Graves rouge 2005, de couleur intense aux reflets noirs, aux arômes de fruits rouges, d’épices, avec des tanins bien enrobés, un vin riche et généreux, d’une belle finale aromatique. Excellent 2004, de robe soutenue, bien charnu, savoureux, aux notes de groseille et d’humus bien caractéristiques, de bonne évolution. Le 2003 est un vin de bouche puissante, corsé et équilibré, parfumé (griotte, humus…). Régulièrement réussi, le Graves blanc 2006, souple, de bouche florale, un joli vin qui allie structure et vivacité, où l’on retrouve des nuances de pomme et de citron.

Château SAINT-ROBERT
Directeur : Michel Garat
33210 Preignac
Tél. 05 56 63 27 66
Fax. 05 56 76 87 03
Dégusté sur place, un savoureux Graves cuvée Poncet-Deville rouge 2005, ample, riche et parfumé au nez (griotte, sous-bois), coloré et charnu, aux tanins bien fondus, un vin où s’entremêlent des nuances de petits fruits rouges à noyau bien mûrs, d’humus, de réglisse, de bonne évolution. Le Graves Tradition 2005 est classique, souple et corsé à la fois. Le blanc 2006 est harmonieux, très séduisant, au nez subtil dominé par les fruits secs et une touche de coing, suave en bouche, un vin agréable et charmeur. Le 2005 est de belle couleur jaune ambré, sent la pomme mûre et les noisettes, tout en finesse d’arômes en bouche. Voir le Château Bastor-Lamontagne, à Sauternes.

Château TOUR BICHEAU
Scea Vignobles Daubas et Fils
33640 Portets
Tél. et Fax. 05 56 67 37 75
e-mail : chateau-tour-bicheau@wanadoo.fr
Un vignoble de 24 ha (et 5e génération), composé essentiellement de vieilles vignes (70% Merlot et 30% Cabernet-Sauvignon). On se fait plaisir avec leur Graves rouge 2005, aux tanins bien équilibrés, à la fois puissants et soyeux, un vin qui allie une charpente réelle à une jolie rondeur en bouche, corsé, aux notes complexes, dominé par la griotte, les épices et l’humus. Le 2004 se goûte très bien, un vin de bouche classique, de charpente soutenue, ferme et persistant, bien parfumé, avec ses tanins ronds et puissants à la fois. Le Graves blanc 2006 est d’une très belle couleur brillante, tout en finesse, d’une très jolie finale aromatique, de bouche ample et florale.

Château du TOURTE
Hubert Arnaud
33210 Toulenne
Tél. 01 46 88 40 08
Fax. 01 46 88 01 45
e-mail : hubert.arnaud@c2a.fr
Toujours très bien classé avec son Graves rouge 2005, bien charnu, avec des arômes d’humus et de groseille, gras et persistant, aux tanins fins et mûrs, un vin riche en couleur, de bouche bien savoureuse. Le 2004, généreux, corsé, aux tanins riches, est ample et bien distingué, de bouche riche, avec des nuances de mûre et d’humus. Excellent Graves blanc sec 2006, aux arômes floraux et fruités intenses, subtil et puissant à la fois, un vin rond, d’une longue finale.

Château TOURTEAU-CHOLLET
Maxime Bontoux
3, chemin de Chollet – BP 18
33640 Arbanats
Tél. 05 56 67 47 78
Fax. 05 56 67 40 09
e-mail : tourteauchollet@wanadoo.fr
www.vitisvintage.com
Beau domaine (agriculture raisonnée) et un propriétaire passionné. Remarquable Graves rouge 2005 (55% Cabernet-Sauvignon, 45% Merlot), riche en couleur comme en matière, avec ces notes de fraise des bois surmûrie, intense au nez comme en bouche avec des nuances de petits fruits noirs et de truffe, un vin bien corsé mais très fin, de bouche puissante, de garde.  Le 2004 est remarquable, de robe soutenue et brillante, dense et corsé, aux notes fruitées, épicées, avec une belle fraîcheur représentative du millésime, un vin charnu et charpenté, de bonne garde bien sûr. Le 2003 est structuré, bien corsé, ample en bouche, aux nuances de cassis et de poivre, aux tanins fondus mais structurés à la fois. Excellent 2002, un vin de couleur intense, son bouquet révèle une belle osmose entre les fruits et les tanins serrés et fins, un vin rond et souple, de bouche soyeuse, d’une belle persistance aromatique. Le Graves blanc 2006, (90% Sauvignon blanc, 10% Sémillon, élevage 100% bois neuf), Trophée Prestige au Concours International des Citadelles du Vin 2007, de belle couleur jaune pâle, avec un nez d’agrumes, très bien équilibré en bouche avec des nuances toastées, est un vin très expressif, puissant et d’une longue finale. Savoureux 2005, aux arômes fins et délicats, de robe d’un bel aspect jaune et or, de bouche friande et fruitée, c’est un vin puissant au nez comme en bouche. Le 2004, au nez de petits fruits, ferme et suave, très équilibré, richement bouqueté, est un très joli vin. Nombreuses récompenses obtenues et un beau rapport qualité-prix-typicité.

Château LE TUQUET
Paul Ragon
33640 Beautiran
Tél. 05 56 20 21 23
Fax. 05 56 20 21 83
e-mail : chateauletuquet@vinsdusiecle.com
www.vinsdusiecle.com/chateauletuquet
Incontestablement à la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés, et peut monter avec ce Graves rouge 2005, charnu comme on les aime, gras, bien structuré, complexe, harmonieux, aux connotations épicées, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante, de bouche fondue et parfumée, vraiment très réussi. Remarquable 2004, riche en couleur, au nez de cassis et de poivre, ample en bouche grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, tout en finesse mais corsé, intense, un vin d’excellente évolution et d’une bonne longueur. Le 2003 est généreux, ferme, à dominante de mûre et de cannelle, de belle robe pourpre, aux tanins présents qui commencent à se fondre, parfait sur un magret de canard, de garde. Excellent 2002, alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, avec ces notes de fraise des bois surmûrie, qui poursuit son évolution. Beau 2001, dense et velouté, très élégant, ample, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de belle évolution comme ce 2000, au nez où dominent la groseille et les épices, tout en complexité aromatique, avec des tanins ronds, un vin qui allie richesse et harmonie. Très joli Graves blanc cuvée Spéciale 2006, bien typé par son Sémillon (95%), de robe brillante et limpide, au nez complexe d’agrumes, de rose et d’acacia, un vin d’une belle ampleur, avec une touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, délicat et suave comme il se doit.

Voir le Classement 2008

Deux Côtes-de-Bergerac remarquables

Château le MAYNE
Jean-Pierre Martrenchard
Les Vignobles du Mayne
24240 Sigoulès
Tél. 05 53 58 40 01
Fax. 05 53 24 67 76
e-mail : chateaulemayne@vinsdusiecle.com
www.vinsdusiecle.com/chateaulemayne
Incontestablement au sommet (et de loin). Un domaine de 70 ha de vignes. Créés à la fin du XIXe siècle, les vignobles Martrenchard perpétuent une image de qualité et de tradition. Remarquable Côtes-de-Bergerac rouge cuvée Réservée 2003, élevé en fûts de chêne, intense et charmeur, riche en couleur, corsé, très charpenté, qui sent bon les fruits cuits et les sous-bois, de bouche puissante, parfait sur un magret de canard. Exceptionnel Monbazillac cuvée Réservée 2000, fermenté et élevé en barriques neuves durant 15 mois, de robe brillante, de charpente fine et bien équilibrée, riche et persistant en bouche, savoureux, gras, de grande évolution. À ses côtés, une réussite avec ce Monbazillac 2004, aux notes fruitées et florales intenses, dominé par sa finesse aromatique (rose, miel) et sa structure en bouche, un vin très harmonieux, puissant et onctueux, riche en bouche, concentré, parfumé, vraiment très réussi. Beau Côtes-de-Bergerac blanc moelleux 2004, issu des Sémillon, Muscadelle et Sauvignon, au nez d’amande et de pain brioché, de bouche puissante et distinguée, idéal sur un dessert. Le Bergerac rosé 2006, issu de saignée, a largement mérité sa médaille d’Or à Paris, un vin de belle teinte, franc et fruité comme on les aime, idéal sur une quiche. Très charmeur Bergerac blanc sec 2006, issu d’une macération pelliculaire du Sauvignon (99 %, 1 % Muscadelle), intense et rond, au nez de tilleul et de fruits secs, parfait sur des crustacés.

Château LA PLANTE
Jacques Mournaud
24610 Minzac
Tél. 05 53 80 77 43
Fax. 05 53 82 16 93
Culture de la vigne traditionnelle, sans traitement insecticide chimique, sols argilo-silico-calcaires, avec beaucoup de minerai de fer. Tous ces efforts se retrouvent dans son Côtes-de-Bergerac rouge 2001, de couleur profonde, complexe au nez comme en bouche, très parfumé (mûre, épices…), un vin gras, aux tanins harmonieux, à ouvrir sur de l’agneau, par exemple. Le Côtes-de-Bergerac moelleux 2005, aux notes fruitées et florales intenses, dominé par sa finesse aromatique (rose, miel) et sa structure en bouche, un vin très harmonieux, puissant et onctueux. Joli Bergerac blanc sec 2005, finement bouqueté avec des notes de noisette, d’un bel équilibre entre la fraîcheur, la rondeur et le fruité. Goûtez aussi le Montagne-Saint-Émilion Le Grand Cormier 2003, de couleur soutenue, très parfumé, aux tanins soyeux et fermes à la fois, au nez complexe et subtil dominé par la cerise confite et l’humus.

Voir le Classement 2008

Les Coteaux d’Aix-en-Provence sur la sellette

Château BEAULIEU
Pierre et Nicole Guénant
Direction : James de Roany
13840 Rognes
Tél. 04 42 50 20 19
Fax. 04 42 50 19 53
e-mail : contact@pgadomaines.com
www.chateaubeaulieu.fr
Au sommet avec leur Coteaux-d’Aix-en-Provence rouge cuvée Bérengère 2005, puissant, au nez intense (cassis, garrigue, griotte), un vin complexe, d’une longue finale en bouche, savoureux, tout en harmonie, aux tanins fermes et savoureux, de très bonne garde. Le Coteaux-d’Aix-en-Provence blanc cuvée Bérengère, de robe délicate, un vin souple, frais, dense en bouche et bien marqué par les fleurs fraîches. Remarquable Beaulieu’s Basalte De Frutum, puissant, aux notes de pruneau et de sous-bois, de bouche pleine et généreuse, aux tanins fermes et riches, de couleur pourpre. Goûtez également La Provençale rosé et blanc, régulièrement réussis.

Château de BEAUPRÉ
Marie-Jeanne et Christian Double
13760 Saint-Cannat
Tél. 04 42 57 33 59
Fax. 04 42 57 27 90
e-mail : chbeaupre1@aol.com
www.beaupre.fr
Un beau Coteaux-d’Aix-en-Provence rouge Collection du Château 2005, 90% Cabernet-Sauvignon et 10% Syrah, issu de vieilles vignes sur sol argilo-calcaire en semi-coteaux, au nez de fruits rouges surmûris et de violette, est très charpenté, riche au nez comme en bouche. Savoureux rosé 2006, où s’entremêlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, tout en bouche, vraiment charmeur.

Château des GAVELLES
James de Roany
165, chemin de Maliverny 13540 Puyricard
Tél. 04 42 50 20 19
Fax. 04 42 50 19 53
e-mail : contact@pgadomaines.com
www.chateaudesgavelles.fr
Un domaine de 37 ha sur des sols argilo-calcaires et caillouteux. Vous apprécierez ce Coteaux-d’Aix-en-Provence rouge Lou Gavéou 2005, de belle robe pourpre intense, aux notes de cassis et de pruneau, aux tanins denses et souples, très bien équilibré en bouche, de très bonne garde. Le blanc, au nez subtil (fleurs blanches, amande, pomme), tout en persistance, avec une note de fraîcheur très agréable, très réussi comme le rosé 2006, de robe délicate, un vin souple, frais en bouche et bien marqué par les fleurs fraîches et le tilleul.

Clos des 3 SOURCES
Géraldine et Renaud Rosari
13840 Rogneshttp://www.blogger.com/img/gl.link.gif
Tél. 04 42 50 20 19
Fax. 04 42 50 19 53
e-mail : grosari@closdes3sources.com
www.closdes3sources.com
Classé 1er Grand Vin également. Vignoble de 21 ha sur des coteaux aux sols argilo-calcaires, très caillouteux, agriculture biologique. Beau Coteaux-d’Aix-en-Provence rouge 2006, issu des Grenache, Syrah, Cabernet-Sauvignon, Carignan et Mouvèdre, au nez présent avec des notes de violette et de pruneau, un vin riche en couleur, classique de belle teinte grenat, dense et classique comme il se doit. À ses côtés, le blanc 2006 (Rolle, Sauvignon blanc et Ugni blanc à parts égales), aux notes de pêche avec en finale une pointe de pamplemousse, vif et rond à la fois, bien parfumé, tout en bouche. Le rosé (Syrah, Grenache et Cinsault) est une réussite, un vin harmonieux et dense, où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits mûrs et de bruyère.

Voir

Millesimes

Les meilleurs Beaujolais-Villages

Château d’ÉMERINGES
Pierre David
69840 Émeringes
Tél. 04 74 04 44 52
Au sommet également. Un domaine dont le vignoble s’étage en coteaux d’exposition sud-est. Beau Beaujolais-Villages Vieilles Vignes 2006, de très belle robe d’un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées subtiles, un vin ample, chaleureux et très agréable. Le Beaujolais blanc 2006 est fin, ample, riche en bouquet (agrumes, aubépine, amande…), harmonieux, de bouche franche et persistante comme le rosé 2006, très fruité, à savourer sur des paupiettes. 

Château LACARELLE
Louis et Paule Durieu de Lacarelle
BP 5 69460 Saint-Étienne-des-Oullières
Tél. 04 74 03 40 80
Fax. 04 74 03 50 18
e-mail : info@lacarelle.com
www.lacarelle.com
Classé 1er Grand Vin avec ce Beaujolais-Villages 2006 (vignes de 35 ans en moyenne, vendanges manuelles, macération semi-carbonique), riche en couleur comme en arômes, aux notes de fruits rouges à noyau, intense au nez comme en bouche. Le 2005 est de couleur pourpre, velouté et harmonieux, bien charpenté, au nez marqué de groseille mûre, de très bonne évolution.

Domaine Christian MIOLANE
La Folie 69460 Salles-Arbuissonnas
Tél. 04 74 67 52 67 et 06 07 62 25 70
Fax. 04 74 67 59 95
www.miolane-beaujolais.com
Remarquable Beaujolais-Villages Coteau de la Folie 2006, de robe grenat, un vin de bouche puissante et dense, aux tanins bien fondus, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse.  Excellent Beaujolais-Villages cuvée de la Côtabras 2005, issu de parcelles très pentues dont tous les travaux ne peuvent se faire qu’à la main ou à bras, de belle couleur grenat, aux notes de mûre et de violette, de bouche persistante. Le Beaujolais-Villages Cru de l’Armurier 2006 est de belle matière, un vin de couleur soutenue, au nez de cassis et de sous-bois, dense, aux tanins soyeux. Goûtez le Beaujolais blanc “l’Atypique” (Chardonnay), aux connotations de noix et de genêt, d’une belle persistance aromatique. Profitez de votre halte pour visiter leur minimusée du Vin.

Voir le Classement 2008

Montagne Saint-Émilion : Le Top de L’année


Dans ce paysage superbe de coteaux, sur des terroirs bien spécifiques, l’appellation Montagne-Saint-Émilion développe sa personnalité et la typicité de ses crus, élevés par des producteurs passionnés, qui offrent des vins racés, veloutés, très aromatiques, bénéficiant d’un rapport qualité-prix-typicité exemplaire.

L’appellation témoigne d’une viticulture totalement orientée vers la qualité. Le terroir fleure bon la civilisation gallo-romaine : son nom d’abord (en bas latin, montagne veut dire colline). De cette situation exceptionnelle, Montagne Saint-Émilion puise un charme unique qui rend cette appellation rare.
Ce terroir privilégié s’étend sur 1 592 hectares seulement et regroupe 220 propriétés familiales d’une moyenne de 7,5 ha chacune. Montagne Saint-Émilion bénéficie d’un climat océanique pondéré de touches méditerranéennes, comme en témoigne la présence de figuiers et de chênes verts. Il fait partie des appellations le plus à l’Est du vignoble bordelais, ce qui lui apporte des nuances continentales.
Le vignoble s’inscrit dans le prolongement géographique de ceux de Pomerol et de Saint-Émilion. Les sols y sont généralement argilo-calcaires ou limono-argileux sur le plateau et les coteaux, avec une touche de sablo-argileux à l’ouest du territoire. Le calcaire donne des robes rubis, des nez vifs et des bouches élégantes; l’argile apporte aux vins, densité, couleur, puissance et charpente; le sable, un sol plus précoce, apporte de la finesse.
“Nous avons la chance, nous dit le Président du Syndicat, Joël Dupas, d’avoir nos vignes plantées sur de très jolis terroirs qui sont dans la continuité de la veine de Saint-Émilion. Les sols argilo-calcaires donnent des vins typés, bien mûrs, grâce à la belle exposition des vignes en coteaux, ce sont des atouts que nous souhaitons particulièrement mettre en avant. Nous sommes en cohérence avec notre terroir qui possède des atouts géologiques typiques de Saint-Émilion.
Ici, chaque cépage dévoile sa personnalité et ses particularités. Le cépage “roi” est le Merlot (75% de la surface), il apporte couleur, richesse aromatique, souplesse et rondeur. Il est associé au Cabernet-Franc (15%) et au Cabernet-Sauvignon (10%). Le premier donne la finesse, la fraîcheur ainsi que la structure tannique et le potentiel de vieillissement. Le second ajoute une touche épicée et ses tanins favorisent l’épanouissement harmonieux du vin avec l’âge.
Les vins s’habillent d’une belle robe rubis. Généreux, ils ont des arômes francs, bien nets de fruits rouges et quand ils sont élevés en barriques, des nuances de bois, de vanille, de noix de coco et d’épices. Élégants, ils présentent un harmonieux équilibre entre alcool, fruité, acidité et boisé. En bouche, ils ont du corps, du volume, de la souplesse, de la rondeur, les tanins sont agréables. Ce sont des vins plein de charme, faciles à déguster et à apprécier. Avec le temps, ils développent de subtils arômes d’humus, de cuir, d’ambre et d’encens. Des qualités communes qui n’empêchent pas chaque vin d’avoir sa personnalité propre, c’est ce qui fait tout le charme de cette appellation.
Au cœur du bourg, la Maison du Vin est un lieu idéal pour découvrir et acheter les vins. Des dégustations permanentes et gratuites, conseils, documentations… vous seront proposés, dans une ambiance particulièrement conviviale.
“Nous sommes fiers de notre vignoble, poursuit Joël Dupas, de notre identité, de nos petites propriétés familiales, de notre passion pour notre travail de vigneron, des convictions qui nous tiennent à cœur et nous rassemblent. L’identité du terroir, l’échelle humaine, la personnalisation de nos vins… des valeurs avec lesquelles nous sommes en adéquation.”

Syndicat de Montagne Saint-Émilion
Le Bourg – BP 11 – 33570 MONTAGNE
Tél. 05 57 74 60 13 – Fax. 05 57 55 13 13
info@montagnesaint-emilion.com

LES MEILLEURS VINS DE L’ANNÉE

Château BÉCHEREAU
J.-M. Bertrand et J. Dupas
33570 Les Artigues-de-Lussac
Tél. 05 57 24 31 22 et 05 57 24 34 29
Fax. 05 57 24 30 59
www.chateaubechereau.com
“Dans notre appellation, nous dit Joël Dupas, Président du Syndicat, le millésime 2007 apporte de belles surprises. Malgré des sols secs et un peu trop de fraîcheur durant l’été, septembre et octobre (la récompense du ciel) ont sauvé la vendange avec un temps sec et chaud. Les vins sont beaux, pas trop tanniques, d’un joli fruité. Lors des vendanges, les baies étaient gonflées et, grâce aux nuits fraîches suivies de chaudes journées, le résultat dépassent nos espérances.”
Au sommet avec ce Montagne-Saint-Émilion cuvée Spéciale 2005, charnu et concentré, un vin riche en bouquet comme en matière, aux tanins équilibrés, complet, élégant, tout en bouche, avec des nuances de cassis, de truffe, et d’humus, d’une grande harmonie, de garde. Le 2004 est un vin de robe pourpre, au nez intense de petits fruits rouges mûrs et de cuir, corsé, qu’il faut laisser également s’épanouir. Voir Lalande-de-Pomerol.

Château LA GRANDE-BARDE
Dominique Maurèze
33570 Montagne
Tél. 05 57 74 64 98
Fax. 05 57 74 65 42
e-mail : chateaulagrandebarde@wanadoo.fr
Un vignoble de 9 ha marqué par son Merlot prédominant. Vous aimerez comme nous ce Montagne-Saint-Émilion 2005, charnu et gras, au nez puissant où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, de bouche soyeuse, aux tanins fondus et harmonieux. Excellent 2004, de belle couleur, intense, corsé, velouté, aux nuances de mûre et de truffe, aux tanins fermes et ronds à la fois. Le 2003 est un vin alliant structure et présence aromatique, très bien charpenté. Excellent 2002, typé, riche en couleur comme en matière, de bonne garde.

Château HAUTE-FAUCHERIE
Pierre et André Durand
BP 3 33570 Montagne
Tél. 05 57 74 62 02
Fax. 05 57 74 60 63
Valeur sûre, ce Montagne-Saint-Émilion 2003,
avec ce nez complexe où dominent les groseilles et l’humus, associant puissance et finesse, un vin bien corsé comme il se doit, très charnu, d’une bonne longueur en bouche, aux tanins équilibrés, très réussi . Le 2001 se goûte particulièrement bien, de robe pourpre et soutenue, d’une belle structure, un vin dense, corsé, parfumé (griotte, poivre), long en bouche, aux tanins de belle qualité, de très bonne garde, idéal sur un canard à la broche.

Château JURA-PLAISANCE
Mme B. Delol
33570 Montagne
Tél. 05 57 51 91 44
Fax. 05 57 51 88 92
e-mail : bernard.delol@wanadoo.fr
Un vignoble de 8 ha qui borde les appellations Pomerol et Saint-Émilion (sol argilo-calcaire, sables, 60% Merlot, 40% Cabernet franc). Dans cette propriété où les vins sont élevés en barriques de 2 à 3 vins afin de ne pas avoir de goût de boisé trop prononcé, ce qui nous change des cuvées écœurantes que l’on peut trouver dans le coin (voir article Talent). Beau Montagne-Saint-Émilion 2005, élevé 18 mois en fûts de chêne, de couleur cerise, aux arômes puissants de fruits cuits, d’humus et d’épices, d’un bon équilibre, aux tanins fermes et fondus à la fois, un vin de très bonne garde. Le 2004 est de couleur grenat intense, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, riche et velouté, de bonne bouche aux notes d’humus et de pruneau, classique très agréable. Le 2003 est charpenté, aux saveurs de fruits noirs mûrs, aux tanins souples et très équilibrés, d’une jolie finale.

Château La FLEUR GRANDS-LANDES
Vignobles Carrère
Lamarche RN 89 33910 Saint-Denis-de-Pile
Tél. 05 57 24 31 75
Fax. 05 57 24 30 17
e-mail : vignoble-carrere@wanadoo.fr
Vignoble de 12 ha (7,7 ha en Montagne). Ce Montagne-Saint-Émilion 2004, charnu, très parfumé, puissant et persistant en bouche, aux saveurs intenses à dominante de fruits mûrs, de vanille et de sous-bois, tout en charme, dense et coloré. Le 2003 est parfumé, tout en bouche, de très bonne évolution comme en atteste ce 97, aux connotations caractéristiques de fruits frais, de cannelle et d’humus, ample, un vin corsé, ferme et persistant en bouche, de très bonne évolution.

Château PIRON
33570 Montagne
Tél. et Fax. 05 57 74 61 57
e-mail : vignes@domaine-fressineau-chateau-piron.com
www.domaine-fressineau-chateau-piron.com
Bien apprécié ce Montagne-Saint-Émilion 2005 (vignoble de 12 ha sur sol argileux avec assise calcaire, 85% Merlot et 15% Cabernet), un vin de belle robe soutenue, avec ce charnu et cette pointe d’épices caractéristique, de bouche puissante et souple, de bonne base tannique, bien charpenté. Le 2003 est coloré, finement parfumé, de bouche persistante et d’excellente évolution.

Château ROC DE CALON
Bernard Laydis
33570 Montagne
Tél. 05 57 74 63 99
Fax. 05 57 74 51 47
Au sommet. Le chaleureux Bernard Laydis, se passionne pour son vignoble de 20 ha (sols argilo-calcaires, 75% Merlot, 20% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon). Superbe Montagne-Saint-Émilion 2005, coloré, aux tanins puissants mais très fins, typé, avec ces notes très persistantes de fumé et de cerise noire, un beau vin tout en bouche, typé, charpenté et harmonieux. Le 2004 est l’un des meilleurs goutés dans ce millésime, ample, tout en bouche, très parfumé (cerise noire, poivre), un vin distingué, tout en bouche. Le Montagne-Saint-Émilion cuvée Prestige 2004, de robe rouge teintée cerise noire, de bouche très équilibrée au volume harmonieux et aux tanins soyeux, dense, provient d’un bel élevage de 12 à 15 mois en barriques neuves (40%) et barriques d’un vin et plus (60%). Le Daylis de Roc de Calon 2005, au nez légèrement boisé toasté avec des notes de fruits rouges, permet d’attendre l’évolution des autres cuvées.
La TOUR MONT D’OR
Groupe de producteurs
33570 Montagne
Tél. 05 57 74 62 15
Fax. 05 57 74 50 51
e-mail : la.tour.mont.dor@wanadoo.fr
Très bien classé, et peut monter avec ce Montagne-Saint-Émilion La Tour Mont d’Or 2005, élevé en fûts de chêne, qui associe structure et velouté, de couleur grenat soutenu et intense, au nez bien caractéristique de fruits surmûris et de sous-bois, bien charnu. Goûtez leur autre Montagne-Saint-Émilion Château Palon Grand Seigneur 2005, tout en couleur et en matière, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d’une jolie concentration, aux notes de groseille et d’épices bien caractéristiques. Excellent Montagne-Saint-Émilion Château Baudron 2003, au nez de sous-bois, de bouche riche, tout en arômes, charnu et souple à la fois, aux tanins mûrs, de très bonne évolution.

Château LA TUILERIE DES COMBES
Comte Vincent Le Grelle
33570 Montagne
Tél. 05 57 74 67 98
Fax. 05 57 74 00 06
Remarquable Montagne-Saint-Émilion 2005,
d’un beau rouge profond, au nez persistant, aux connotations d’humus et de petits fruits noirs bien mûrs, tout en finesse tannique, ample et de bonne structure. Le 2004, de robe grenat, riche, au nez intense, complexe, d’une belle finale où dominent la cerise noire mûre et les sous-bois, est un vin de bouche flatteuse et dense à la fois. Le 2003 est tout en bouche, riche et gras, avec des arômes persistants et puissants, charpenté et distingué, aux nuances de violette et d’humus. Goûtez le Montagne-Saint-Émilion cuvée Rubens 2003, concentré aromatiquement, ample, très bien élevé, au nez intense où s’entremêlent les fruits mûrs et l’humus, un vin bien corsé, alliant distinction et structure, finement tannique, tout en bouche, d’excellente évolution.

Château VIEILLE TOUR MONTAGNE
Pierre et André Durand
BP 3 33570 Montagne
Tél. 05 57 74 62 02
Fax. 05 57 74 60 63
Coup de cœur pour ce Montagne-Saint-Émilion 2003, bien corsé, aux tanins souples, au nez complexe où se mêlent la griotte bien mûre et la fraise des bois, de teinte grenat soutenu, un vin dense au nez comme en bouche. Beau 2001, très représentatif de ce beau millésime, aux nuances de fruits rouges confits, où un léger boisé accompagne parfaitement les senteurs du Cabernet bien mûr, un vin ample, coloré, à déboucher sur un magret de canard, par exemple.

VIEUX CHÂTEAU DES ROCHERS
Jean-Claude Rocher
Mirande 33570 Montagne
Tél. 05 57 74 62 37
Fax. 05 57 25 18 14
e-mail : vieuxchateaudesrochers@orange.fr
Au sommet. Un vignoble de 4,8 ha (sols argilo-calcaires et argilo-siliceux avec de vieilles vignes de 30 ans, 80% Merlot et 20% Cabernet franc). Particulièrement apprécié son Montagne-Saint-Émilion cuvée Prestige 2005, de robe pourpre, au nez où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, charnu, qui associe charpente et distinction, de belle évolution. Le 2004 est très réussi, alliant concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance en bouche, avec ces notes de cuir et de cassis très caractéristiques.  Le Montagne-Saint-Émilion cuvée Tradition 2004 associe structure et finesse, un vin de couleur grenat, ample et parfumé, bien corsé, aux tanins bien équilibrés, un vin ferme et persistant.

Château VIEUX MONTAGNE
Françoise Decamps
Lieu dit Petit Mongot
33330 Saint-Étienne-de-Lisse
Tél. et Fax. 05 57 40 43 84
Une place enviable dans le Classement. Vignoble de 6 ha 50 (argilo-calcaire). Son Montagne-Saint-Émilion cuvée Passion 2005 est un beau vin typé comme on les aime, avec de la charpente, aux notes de griotte et d’humus, dense et concentré, subtilement poivré en finale. Le 2004 est bien corsé, aux tanins bien présents et harmonieux, riche et soyeux à la fois, avec une bouche puissante, parfumée et persistante. Très savoureux 2003, avec des tanins délicats, au bouquet ample (violette, pruneau), équilibré, qui poursuit son évolution. Le Montagne-Saint-Émilion traditionnel est souple, coloré et riche en arômes de fruits rouges, et allie rondeur et charpente.

Voir le Classement 2008

Millesimes

Nos coups de cœur en Côte-Rôtie et Cornas

CÔTE-RÔTIE

Domaine Louis DREVON
Domaine de Rosiers
3, rue des Moutonnes 69420 Ampuis
Tél. 04 74 56 11 38 et 06 09 85 83 62
Fax. 04 74 56 13 00
e-mail : domainederosiersdrevon@vinsdusiecle.com
www.vinsdusiecle.com/domainederosiersdrevon
Incontestablement à la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un domaine de 7 ha. Splendide Côte-Rôtie 2005 (97% Syrah et 3% Viognier), issu de cuvaison longue puis élevé au minimum 15 mois en fûts de chêne, un grand vin puissant et complexe, au nez à la fois intense et subtil où s’entremêlent les fruits rouges bien mûrs (pruneau) et une touche d’épices caractéristique, typé, de bouche savoureuse, de grande évolution. Beau 2004, à la robe sombre, au nez dominé par les petits fruits noirs (cassis) et la truffe, de bonne base tannique, gras, aux connotations caractéristiques d’épices et de sous-bois en bouche, un vin bien corsé. Le 2000 est superbe, aux arômes de fruits macérés et d’épices, riche, de belle teinte grenat, dense et puissant au nez comme en bouche, avec une finale complexe, parfait sur une cuisine relevée.

Vignobles LEVET
Gaec Vignobles Levet
26, boulevard les Allées 69420 Ampuis
RN 86 (face au clocher)
Tél. 04 74 56 15 39
Fax. 04 74 56 19 75
e-mail : bernard.levet@free.fr
www.vigneron-independant.com
Créé en 1929, un domaine d’environ 4 ha sur des coteaux abrupts en terrasses, le sol est d’origine granitique recouvert de micaschiste et de gneiss, les vignes ont 50 ans et le cépage est la Syrah. Les vins sont élevés en moyenne 2 ans en fûts de chêne. Vous aimerez comme nous ce Côte-Rôtie 2004, coloré, au nez de fruits macérés (cerise, mûre), de bouche à la fois puissante et ronde, non encore à maturité, bien sûr. Le 2004 est de belle intensité, aux arômes de fruits rouges cuits et d’épices, d’une belle charpente, aux tanins puissants, d’excellente garde.

CORNAS

Marcel JUGE
Place de la Salle-des-Fêtes 07130 Cornas
Tél. 04 75 40 36 68
Fax. 04 75 40 30 05
On élève ici 2 Cornas exceptionnels, les cuvées C et SC : l’une, cuvée de demi-coteau, tannique et fruitée, pour un vieillissement relativement rapide (5 ans) et l’autre, cuvée de pur coteau, issue de vignes en terrasses, chargée en tanins, de longue garde. Ce Cornas cuvée C 2004 est marqué par son terroir, un vin gras et parfumé, de très bonne bouche, aux connotations de cassis et de poivre, alliant couleur et matière, d’une jolie finale épicée, d’excellente évolution. Ample et solide, le Cornas Cuvée SC est un vin de robe grenat, aux notes discrètes de sous-bois et de mûre, de bouche puissante et soyeuse, un vin ample, très typé et d’excellente garde.

Voir le Classement 2008

Le Top Marsannay

Domaine Charles AUDOIN
Charles et Françoise Audoin
7, rue de la Boulotte 21160 Marsannay-la-Côte
Tél. 03 80 52 34 24
Fax. 03 80 58 74 34
e-mail : domaine-audoin@wanadoo.fr
Au sommet de son appellation. Un domaine de 14 ha où Charles Audoin, assisté de son épouse, Françoise, œnologue de formation, et de leur fils Cyril, est un adepte de la vinification traditionnelle : ici, pas d’extraction intensive, et on préfère modérer le rendement de la vigne afin de bénéficier d’une concentration naturelle. Très beau Marsannay Clos du Roy rouge 2005, coloré, corsé, aux notes de fruits rouges mûrs et d’épices, dense en bouche, bien structuré, généreux, de charpente fine et riche à la fois, de très bonne garde. Savoureux 2004, aux tanins soyeux et riches à la fois, un vin qui sent bon les fruits rouges et l’humus, classique, qu’il faut savoir attendre pour profiter de son potentiel. Le 2003, riche au nez, avec ces connotations subtiles de cerise, d’humus, associe puissance et distinction en bouche, charnu, bien élevé, aux tanins bien présents et savoureux à la fois. Le 2002, intense au nez comme en bouche, riche en couleur comme en arômes (fruits à noyau, réglisse), et commence à s’ouvrir. Beau Marsannay Les Favières 2003, tout en bouche, bien parfumé (griotte, cannelle), aux tanins très équilibrés, à la fois puissant et souple, d’une belle finale, d’excellente garde. À leurs côtés, le Marsannay Les Longeroies 2005, de bouche puissante, au nez subtil où dominent les sous-bois, bien classique. Très séduisant Marsannay blanc Au Champs Salomon, au bouquet délicat, très parfumé, aux arômes de fleur d’acacia, légèrement épicé comme il se doit, associant finesse et rondeur au nez comme en bouche comme l’excellent Marsannay rosé 2005, le tout bénéficiant d’un remarquable rapport qualité-prix.

Marc BROCOT
34, rue du Carré 21160 Marsannay-la-Côte
Tél. et Fax. 03 80 52 19 99
e-mail : brocot.viticulteur@wanadoo.fr
Un domaine de 8,25 ha de vignes (moyenne d’âge de 20 à 25 ans). Beau Marsannay Les Échezeaux 2005, tout en puissance et finesse, avec beaucoup de matière, des arômes de fruits rouges surmûris présents et complexes, avec des connotations persistantes d’épices, d’excellente garde comme le prouve ce 2003, qui commence à s’ouvrir. Excellent Marsannay rosé 2005 tout en fruité, comme le blanc, régulièrement charmeur. Goûtez son Gevrey-Chambertin 2005, de jolie robe grenat soutenu, au nez intense et subtil à la fois (griotte, humus), un vin charpenté et classique comme on les apprécie. Excellent Bourgogne Beurot 2005, issu du Pinot gris appelé Beurot en Bourgogne, un vin friand et fruité, parfait sur des gougères.

Domaine Jean FOURNIER
Laurent Fournier
34 et 29, rue du Château 21160 Marsannay-la-Côte
Tél. 03 80 52 24 38 et 03 80 51 49 42
Fax. 03 80 52 77 40
e-mail : domaine.jean.fournier@wanadoo.fr
Vignoble de 16 ha, avec des vignes âgées de 5 à 75 ans, pratique de la lutte raisonnée. Des écrits remontant au règne de Louis XIII attestent de l’existence de la famille Fournier vignerons à Marsannay. Savoureux Marsannay Les Longeroies 2005, issu de vieilles vignes de 40 à 60 ans plantées sur un terroir de coteau argilo-calcaire, avec des marnes en sous-sol, au nez de cassis mûr, aux tanins puissants et soyeux à la fois. Le Marsannay Clos du Roy 2003 (vieilles vignes de 40 à 60 ans, terroir de coteau sablonneux composé de grès lités) est une valeur sûre. Très représentatif de son terroir également, son Marsannay Les Échezeaux (vignes de 15 à 40 ans sur un terroir de déjection argilo-calcaire, peu profond, dans un climat de combe), de couleur grenat, associant des tanins fermes et fins, au nez caractéristique de myrtille et de sous-bois.

Voir le Classement 2008

Les Saumur-Champigny de l »année

Domaine des AMANDIERS
Marc Rideau
2, rue du Moulin Château-Gaillard 49730 Turquant
Tél. et Fax. 02 41 51 79 81
e-mail : domaineamandiers@orange.fr
Beau Saumur-Champigny cuvée Amande 2005, pur Cabernet franc, de robe légèrement pourprée, aux arômes fruités de fraise et de framboise, de bouche puissante, un vin riche, très fin, bien charnu, associant puissance et distinction, tout en bouche. Son Saumur-Champigny 2006, issu de vieilles vignes, où se mêlent la mûre et le cassis, est ample et solide, un vin riche et rond, bien équilibré. Très agréable Saumur blanc cuvée Pastel pur Chenin (âge moyen de la vigne 40 ans, vendanges manuelles, fermentation en petites cuves), tout en structure et parfums, au nez de petits fruits frais, ample et persistant.

Clos des CORDELIERS
Sébastien Ratron et Géraldine Meirav-Ratron
49400 Champigny
Tél. 02 41 52 95 48
Fax. 02 41 52 99 50
e-mail : domaine-ratron@clos-des-cordeliers.com
www.clos-des-cordeliers.com
Au sommet.  Ce sont les moines franciscains qui cultivèrent les premiers la vigne ici. Acheté à l’État par la famille de Mme Amouroux au moment où tous les biens des communautés religieuses furent aliénés, ce clos était déjà cité parmi les crus les plus renommés pour son vin rouge. Assiduité et amour du métier permettent aux frères Ratron de perpétuer cette réputation. Aux Cordeliers (19 ha), le départ végétatif est précoce, et les gelées de printemps fréquentes, il a été nécessaire d’équiper l’ensemble des vignes d’un système de chauffage protecteur. Les sols sont pauvres et parfaitement drainés, exigeant de la vigne souffrance et efforts, pour créer l’extrême finesse des tanins. Les rendements sont maîtrisés par la taille et surtout par l’enherbement entre les rangs qui permet un contrôle optimal de la vigueur et de l’absorption de l’excès d’eau. On comprend mieux ce superbe Saumur-Champigny cuvée Prestige 2005, issu d’un terroir argilo-calcaire, caractéristique du Cabernet franc (vendanges manuelles, tris, vinification spécifique à froid…), un vin typé, de belle robe brillante, dense, aux nuances de fruits macérés, où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau bien mûrs, d’humus et de réglisse, de bouche savoureuse et corsée, idéal sur les gibiers. Le Tradition 2006,
au nez subtil, associe finesse et concentration, aux tanins puissants et soyeux à la fois, au nez intense. Coup de cœur pour le Cabernet de Saumur rosé 2006, de belle teinte, franc et soyeux au nez comme en bouche, vraiment charmeur.

Domaine FILLIATREAU
Fredrik Filliatreau
Chaintres 49400 Dampierre-sur-Loire
Tél. 02 41 52 90 84
Fax. 02 41 52 49 92
À la tête des Premiers Grands Vins Classés également avec ce racé Saumur-Champigny Vieilles Vignes 2005, très typé, de couleur intense, au nez où dominent le pruneau et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois, dense, avec des tanins mûrs, tout en bouche. Le Saumur-Champigny 2006 est une nouvelle fois une référence, aux arômes persistants où dominent les fruits rouges et la violette, alliant finesse et charpente, de bouche charnue, un vin à déboucher sur une terrine de lièvre, par exemple.

Millesimes

Domaine de la GUILLOTERIE
Patrice et Philippe Duveau
63, rue Foucault 49260 Saint-Cyr-en-Bourg
Tél. 02 41 51 62 78
Fax. 02 41 51 63 14
e-mail : contact@domainedelaguilloterie.com
www.domainedelaguilloterie.com
Une grande valeur sûre avec ce beau Saumur-Champigny cuvée des Loges 2005, issu de vieilles vignes, de belle robe soutenue et brillante, de bouche savoureuse, riche en couleur, d’une jolie concentration d’arômes, bien charnu comme il se doit, un vin classique, aux notes de cassis et de sous-bois, d’excellente évolution. Le Saumur-Champigny 2006 est typé, au nez de cassis mûr, charnu, de robe pourpre soutenu, rond et intense, aux tanins mûrs et fermes à la fois. Goûtez le très agréable Crémant de Loire rosé brut, de mousse parfumée (rose, fraise), tout en finesse, au nez de petits fruits mûrs, à ouvrir sur des crevettes comme sur une tarte aux fruits.

Château de TARGÉ
Édouard Pisani-Ferry
49730 Parnay
Tél. 02 41 38 11 50
Fax. 02 41 38 16 19
e-mail : edouard@chateaudetarge.fr
www.chateaudetarge.fr
Au sommet, bien sûr. Édouard Pisani-Ferry obtient chaque année le label “Terra Vitis” et, depuis décembre 2004, le domaine est accrédité au titre de l’Agriculture raisonnée, notamment grâce à un travail du sol sur pratiquement tout le vignoble avec enherbement au milieu. Très beau Saumur-Champigny Targé 2006, de couleur rubis, aux parfums de cassis et de poivron, de bouche corsée, un vin structuré, dense et ample en bouche, de garde. Beau Saumur Fresnettes blanc 2005 (Chenin, issu de tris sur de petits rendements et d’un élevage total en barriques), de bouche concentrée et d’une belle vinosité mais tout en fraîcheur, ample et suave, qui sent le pain grillé et les fleurs fraîches, très équilibré, richement bouqueté, un vin fin, très persistant, alliant puissance et élégance. La cuvée Ferry 2005 est un vin dense, aux tanins présents, très harmonieux et puissants, au bouquet subtil et ample (violette, pruneau), long en bouche, à déboucher sur un confit.  

Domaine des VARINELLES
Claude et Laurent Daheuiller
28, rue du Ruau 49400 Varrains
Tél. 02 41 52 90 94
Fax. 02 41 52 94 63
e-mail : contacts@daheuiller.com
www.daheuiller.com
Un vrai coup de cœur pour ce Saumur-Champigny cuvée Vieilles Vignes 2005, un pur Cabernet franc issu d’un clos planté en 1900, un vin puissant et très harmonieux, typé, avec des arômes très persistants de fruits rouges (cassis, groseille), complexe et très élégant.  Beau Saumur-Champigny Laurientale 2005, très aromatique, avec ces notes de griotte et de framboise, de belle teinte, dense et puissant au nez comme en bouche. Excellent Saumur-Champigny 2006, de couleur grenat, au nez de cerise confite. Le Crémant de Loire brut est fin, floral, vif, de mousse soyeuse.

Domaine du VIEUX BOURG
Noël Girard
49400 Varrains
Tél. 02 41 52 91 89
Fax. 02 41 52 42 43
e-mail : n.girard@vieux-bourg.com
Vous apprécierez comme nous ce Saumur-Champigny Vieilles Vignes 2005, coloré, qui a ce nez complexe où dominent les groseilles et l’humus, associant puissance et finesse, un vin corsé, ample, avec une finale intense, de garde. Excellent Saumur-Champigny 2006, de robe pourpre, avec beaucoup de matière et des arômes de fruits rouges complexes, un vin de bouche pleine et riche, ample et savoureux.

Voir le Classement 2008

Fabuleux Meursault Clos des Perrières

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Michel Bardet conjugue humilité et talent, et conduit les vendanges et les vinifications avec ses sœurs, descendants d’Albert Grivault et copropriétaires associés. Excitez donc vos papilles avec ce grand Meursault Clos des Perrières 2004, au nez subtil, tout en nuances, aux connotations caractéristiques de tilleul et de miel, ample, de bouche très persistante, qu’il faut savoir attendre. Le 2003 est un vin dense, aux connotations complexes où dominent les fleurs (lis, genêt), très harmonieux, très racé. Le 2002 est complexe et parfumé, onctueux, alliant nervosité et gras, où l’on trouve des notes de fleurs fraîches et de noisette, de tilleul et d’amande, très typé, de bouche puissante, de lente évolution. Le 2001, de robe jaune pâle aux reflets d’or, est un vin tout en arômes et persistance, avec ces nuances spécifiques de pomme mûre et d’amande grillée, de grande évolution. Le 2000 est un très grand vin, gras, avec beaucoup de moelleux et de persistance, aux notes de fleurs, d’épices et de brioche, d’une belle onctuosité en bouche, un vin gras et subtil, de garde. Superbe Pommard Clos blanc 2004, encore fermé, de robe pourpre, aux tanins présents mais tout en finesse, très marqué par son terroir, aux connotations de sous-bois et de fruits, un vin racé, charnu en bouche.

Clos des PERRIÈRES
(MEURSAULT)
Michel Bardet
7, place du Murger
21190 Meursault
Téléphone :03 80 21 23 12
Télécopie : 03 80 21 24 70
Email : albert.grivault@wanadoo.fr

Voir le reportage

Voir le Classement 2008