Puligny-Montrachet Louis Carilon

Exceptionnel Bienvenues-Bâtard-Montrachet 2005, un grand vin racé où s’entremêlent les fruits frais et la vanille, de bouche puissante où dominent les fleurs (aubépine, genêt) et le pain brioché, alliant structure et distinction, tout en harmonie, de bouche persistante. Le Puligny-Montrachet Premier Cru Les Champs-Canet 2005 allie à la fois finesse et ampleur, un vin d’une belle couleur jaune clair, brillant et limpide, avec ces notes de pêche, de noix et d’abricot, de bouche harmonieuse. Excellent Puligny-Montrachet 2005, typé comme ce Saint Aubin Premier Cru Les Pitangerets 2005, de bouche pleine et parfumée, très bien vinifié.

Voir aussi

Millesimes

* L’Encyclopédie mondiale des vins gratuite en pdf

J’avais laissé entendre à quelques proches ce que je prépare -depuis longtemps- sur le Net, et j’aime faire des surprises. Pêle-mêle, le puzzle (joueur d’échecs, oblige) se met donc en place.

Il y a bien sûr MILLESIMES worlwide, bientôt quadrilingue (français, anglais, espagnol, allemand), autour duquel vont  se satelliser également de nouveaux sites dans les mêmes langues correspondantes. Il y a la poursuite du développement de VINOVOX (on approche des 7.500 abonnés qui reçoivent notre Newsletter chaque jeudi), il y a la refonte de GUIDEDESVINS, le développement et l’interactivité en préparation pour VINSDUSIECLE, etc, etc…

En tant qu’éditeur, la grande nouveauté, c’est de développer notre impact éditorial sur plusieurs fronts. Le premier, c’est de mettre mon Encyclopédie des Vins et Vignobles du monde entier en accès direct et gratuit : vous cliquez et vous pouvez consulter mon livre ou le télécharger sur votre ordinateur ou votre ebook en version pdf.

Toujours précurseur, j’offre donc un contenu rédactionnel exceptionnel à la disposition des internautes. C’est nouveau, unique et cela va recentrer le débat sur l’outil exceptionnel qu’est devenu le web pour accèder au plus grand nombre. À (court) terme, on s’en doute, MILLESIMES va également se développer en pdf, et l’on pourra se procurer en couleurs bien sûr tout ou partie de l’édition « papier », très certainement pour une somme symbolique, je n’ai pas encore pris ma décision sur ce point. Le reste suivra…

Évidemment, cela va rendre obsolètes un bon nombre d’autres livres et revues édités par nos concurrents qui n’existent qu’en version papier (les pauvres, ils n’ont rien vu venir), mais, que voulez-vous, that’s life.

Et aussi : recevez mes articles directement sur votre page d’accueil Google
Add to Google

Millesimes

Graves Château Haut-Calens

À la tête des Deuxièmes Grands Vin Classés. On le comprend quand on débouche leur Graves Château Haut-Calens rouge cuvée Prestige 2005, de couleur pourpre, charpenté, élégant, tout en bouche, aux tanins mûrs, un vin à la fois riche et souple, très équilibré, au bouquet intense avec des notes de sous-bois et de cerise mûre, de bouche ample, d’excellente garde. Beau 2004, aux nuances d’humus et de cassis mûr, un vin de bouche ample et fondue, de très bonne garde. Le 2003 est de couleur grenat, savoureux en bouche, concentré, gras et persistant, riche en arômes (cerise noire, cuir, sous-bois) comme en structure, aux tanins mûrs. Le Graves Tradition rouge 2005, très réussi, corsé, aux tanins bien présents et harmonieux, un vin ferme et soyeux à la fois. Excellent 2004, charnu, de robe soutenue, aux tanins soyeux comme à son habitude, un vin séduisant qui associe une charpente réelle à une jolie rondeur, de bonne garde. Le 2003 réunit concentration aromatique et souplesse en bouche, aux notes de griotte mûre, coloré, charnu, de bouche soyeuse. Le 2002 est très parfumé, classique, au nez subtil où dominent le cuir et la griotte, aux tanins présents et savoureux, légèrement épicé en finale comme il se doit. Le 2001, aux tanins puissants et soyeux à la fois, au nez intense, a une belle finale en bouche. Goûtez leur Bordeaux Supérieur Château Croix-de-Calens, à la tête de son appellation.

Lire la suite

Château Carbonnieux au sommet

Au sommet. Antony Perrin peut être fier de ce qu’il a su développer dans l’appellation, créant une entité familiale très importante et des crus qui bénéficient de prix très sages. Assisté de ses deux fils, Éric et Philibert, il continue de mener une politique qualitative de haut vol. Dégusté sur place, ce savoureux Pessac-Léognan blanc 2006, fidèle à lui-même avec ce bouquet unique d’agrumes frais, d’un bel or pâle brillant, d’un bel équilibre, d’une très bonne acidité, d’une belle fraîcheur persistante, un vin classique, tout en bouche. Exceptionnel Pessac-Léognan blanc 2005, alliant finesse et structure, une belle rondeur et un bouquet aux connotations de petites fleurs blanches et de citron, qui associe richesse aromatique et persistance, de bouche riche, longue, ample. Le 2004, d’une grande finesse, au nez complexe et puissant, bien équilibré, de bouche parfumée, bien caractéristique du millésime, très classique, d’une grande fraîcheur. Le 2003 est suave en bouche, très harmonieux, aux arômes de petits fruits blancs, d’une grande richesse aromatique en finale. Excellent 2002, qui développe des nuances délicates de coing et de tilleul, à ouvrir sur une cuisine relevée. Le Pessac-Léognan rouge 2005 est de couleur grenat soutenu, d’une belle concentration, aux notes de fruits rouges mûrs (griotte, framboise) et d’épices, de bouche riche, tout en saveurs, un vin charnu et charpenté, de belle garde, bien sûr. Très beau 2004, très parfumé, au nez complexe où dominent les fruits cuits, le poivre et les épices, harmonieux, un vin gras, tout en bouche, encore très jeune. Le 2003 est bien charnu, avec des arômes de sous-bois et de groseille, riche et persistant en bouche, gras, aux tanins mûrs et savoureux. Le 2002 est de robe rubis, très bien élevé, très équilibré, aux tanins bien fermes, au nez où dominent le cassis bien mûr et les sous-bois. Le 2001, d’une couleur profonde, riche et subtil à la fois, complet, avec des tanins soyeux, est d’une très belle finale en bouche, d’excellente évolution. À la suite, ce La Croix de Carbonnieux rouge 2004, de couleur soutenue, au nez floral et fruité complexe, a une attaque souple, des notes de fruits à l’eau de vie et une finale ample et finement épicée. Le blanc 2005 est rond, très équilibré, fin et riche à la fois, de bouche persistante, d’une grande complexité aromatique (amande, pêche). Leur Château La Tour Léognan rouge 2004 est puissant et harmonieux, intense, aux notes de cassis mûr et d’épices, aux tanins fermes mais veloutés à la fois, de bouche complexe où dominent le cassis et la cannelle, qui persistent en finale. Très joli blanc 2004, très séduisant, au nez subtil dominé par les fruits secs, suave en bouche, tout en persistance aromatique. Le Château Lafont-Meneau rouge 2005, d’une belle couleur profonde avec des arômes de fruits (groseille, mûre), d’un parfait équilibre, encore jeune mais déjà très savoureux. Excellent Château Haut-Vigneau rouge 2005, coloré et charnu, très bien élevé, de belle robe soutenue, qui développe des arômes de truffe et de griotte, aux tanins enrobés, classique comme on les aime.

Voir le reportage

Château Brethous

François et Denise Verdier ont acquis la propriété en 1963 et l’ont totalement rénovée. Après de sérieuses études en œnologie, c’est aujourd’hui leur fille, Cécile, qui maintient l’esprit familial et artisanal du respect du client et de la qualité du produit. Leur Premières-Côtes-de-Bordeaux cuvée Prestige rouge 2005, classique, tout en couleur et en matière, au nez concentré, est riche, tout en nuances aromatiques, ferme et soyeux, avec une bouche puissante et persistante. Le 2004 est excellent, intense, de couleur pourpre, d’une grande complexité aromatique. Le 2003 est très bien équilibré, au nez subtil où dominent le cuir et la griotte, légèrement épicé comme il se doit, dense, savoureux, avec des notes de fruits noirs et d’épices, aux tanins mûrs. La cuvée Tradition est régulièrement réussie, plus souple. Remarquable Bordeaux Clairet 2006, à savourer sur un couscous. Formidable rapport qualité-prix et un accueil de premier ordre.

Château BRETHOUS
(PREMIÈRES CÔTES DE BORDEAUX)
François, Denise et Cécile Verdier
33360 Camblanes-et-Meynac
Téléphone :05 56 20 77 76
Télécopie : 05 56 20 08 45
Email : brethous@libertysurf.fr
Ou : www.brethous.com

Domaine Saint-Geniès du Ménestrol

Propriété de la famille du Comte Jean de Thélin depuis la fin du XVIIIe siècle, ce domaine de 60 ha est classé dans les Coteaux du Libron, une petite zone composée des meilleurs éléments des terrasses sises au nord de la ville de Béziers. Beau Vin de Pays cuvée Syrah 2005, de jolie robe pourpre intense, puissant en bouche, aux tanins fermes et bien équilibrés, aux notes de fruits rouges mûrs caractéristiques (griotte), un vin bien élevé. Le rosé (saignée des Syrah et Grenache) est tout en arômes, un vin frais, équilibré, qui sent la groseille et les agrumes.

Domaine SAINT GENIÈS DU MENESTROL
(VINS DE PAYS)
Jean de Thélin
Route de Corneilhan
34500 Béziers
Téléphone :04 67 31 27 19
Télécopie : 04 67 31 77 55
Email : jeandethelin@wanadoo.fr

Cornas Marcel Juge

On élève ici 2 Cornas exceptionnels, les cuvées C et SC : l’une, cuvée de demi-coteau, tannique et fruitée, pour un vieillissement relativement rapide (5 ans) et l’autre, cuvée de pur coteau, issue de vignes en terrasses, chargée en tanins, de longue garde. Ce Cornas cuvée C 2004 est marqué par son terroir, un vin gras et parfumé, de très bonne bouche, aux connotations de cassis et de poivre, alliant couleur et matière, d’une jolie finale épicée, d’excellente évolution. Ample et solide, le Cornas Cuvée SC est un vin de robe grenat, aux notes discrètes de sous-bois et de mûre, de bouche puissante et soyeuse, un vin ample, très typé et d’excellente garde.

Lire la suite

Chinon Domaine de Nueil

Beau Chinon cuvée Vieilles Vignes 2005, de couleur pourpre, au nez où domine la prune mûre, savoureux, puissant, aux tanins fermes, alliant rondeur et charpente en bouche. Le Chinon Tradition 2005 est de belle robe soutenue et brillante, riche, d’une jolie concentration d’arômes. La cuvée des Cigales 2005 est très typée, de robe brillante, avec ces notes de framboise et de violette, aux tanins fermes et mûrs à la fois, un vin dense et persistant au nez comme en bouche, très réussi.

Domaine de NUEIL
(CHINON)
Laurent Gilloire
37500 Cravant-les-Coteaux
Téléphone :02 47 93 19 24
Télécopie : 02 47 98 32 91
Email : laurent.gilloire@wanadoo.fr

Les Coteaux d’Aix-en-Provence

L’histoire du vignoble aixois se confond avec l’histoire de la Provence, dont les origines remontent au VIe siècle avant notre ère. Fondée par les Romains, Aix-en-Provence a été la ville du roi René, le “roi vigneron” qui développa le vignoble alentour. Devenu Coteaux du Roy René en 1946, les vins de la région bénéficieront dix ans plus tard de l’appellation VDQS Coteaux d’Aix. L’Appellation d’Origine Contrôlée “Coteaux ‘Aix-en-Provence” a été reconnue par le décret du 24 décembre 1985.
Participant à la renommée de cette Provence au cœur de laquelle ils sont enracinés, les Coteaux d’Aix-en-Provence sont désormais appréciés par les amateurs du monde entier. Les vignes situées dans les sols argilo-calcaires bénéficient d’un ensoleillement remarquable de 2900 heures par an. Le mistral, vent froid et sec venu du Nord, apporte un air pur et limpide favorable à l’épanouissement de la vigne. Les efforts opiniâtres de plusieurs générations de vignerons sont aujourd’hui appuyés par les techniques les plus modernes afin de garantir la constance et le niveau de la qualité, exigés par les consommateurs.
La variété des cépages reflète la longue histoire de la vigne méditerranéenne, mais aussi la recherche d’une identité remarquable. Leurs assemblages délicats fondent la personnalité et la qualité des vins Coteaux d’Aix-en-Provence qui se caractérisent par des rosés vifs et aromatiques arborant une belle robe rose pâle, des rouges de caractère : gras et amples ainsi que des vins blancs fins et élégants typiques de la Provence aixoise.
Découvrez les Coteaux-d’Aix-en-Provence dans 80 caves et domaines, à travers l’aire et la route des vins de l’appellation, comprenant d’innombrables sites d’exception et de villages aux traditions vivantes : Aix-en-Provence et ses hôtels particuliers, la montagne Saint-Victoire magnifiée par les pinceaux de Cézanne, Saint-Rémy-de-Provence et ses célèbres vestiges gallo-romains…
Les vendanges 2007 “En 2007, nous avons eu un printemps précoce et un été pas très chaud, avec quelques pluies qui ont été les bienvenues en juin, précice Michelle Nasles, Présidente du Syndicat Coteaux-d’Aix-en-Provence. Ensuite, il a fait chaud et sec avec beaucoup de mistral. La maturité était bonne puisque nous avons vendangé avec une semaine d’avance. Durant les vendanges, nous avons eu un temps extraordinaire, jusqu’en octobre d’ailleurs, ce qui nous a permis de vendanger sans être stressés, en prenant notre temps, des conditions idéales pour un vigneron car la récolte constitue la phase finale de son travail, et c’est bien souvent à ce moment-là que tout se joue. Ce grand beau temps a permis de rentrer les raisins à l’optimum de leur maturité, les vinifications se sont déroulées aussi très tranquillement. Nous pouvions même souffler entre deux cépages. Dans notre appellation, nous avons une vaste palette de cépages et de climats différents, les vignes s’étendant du bord de mer jusqu’à la montagne Sainte-Victoire, au climat plus continental. Nous avons commencé de récolter le Sauvignon dès le 20 août et les vendanges se sont achevées le 15 octobre par les Cabernet-Sauvignon et Carignan. Les rendements ont été dans la norme, aux alentours de 45 à 50 hl/ha.Tous ces beaux raisins nous ont donné une très belle matière première et la qualité était au rendez-vous avec des rosés fruités, peut-être un peu moins vifs que 2006, mais offrant un peu plus de matière, de rondeur. En 2008, nous proposerons les rosés et blancs 2007 et les rouges 2006, des vins issus de petits rendements, pleins, riches, de garde.”

Voir aussi

Millesimes

Château Clauzet

Pour Maurice Velge, l’aventure Château Clauzet est la concrétisation d’un vieux rêve. “Mon père avait une cave merveilleuse avec principalement des vins du Médoc, raconte-t-il, ainsi que de très bons amis. Le monde du vin m’a toujours attiré et, lorsque l’opportunité d’acquérir des vignes s’est présentée, j’ai franchi le pas.” Le domaine compte aujourd’hui 30 hectares dont 27 en production sur les meilleurs terroirs de Saint-Estèphe, dont de jolies croupes qui bordent le fleuve. La variété des sols permet ainsi de jouer avec une riche palette de nuances. Château Clauzet présente un encépagement majoritairement composé de Cabernet-Sauvignon (55%) avec une proportion significative de Merlot (40%) et un complément de Cabernet franc (2%) et de Petit Verdot (3%). Une équipe compétente et dynamique s’est formée autour du Baron Velge. José Bueno est l’homme du vin, après 27 ans passés dans la société Baron Philippe de Rothschild où il était maître de chai, il s’occupe aujourd’hui de Clauzet.

Lire la suite


Le premier magazine Webvin

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT
L’actualité du vin chaque semaine par e-mail
E-Mail :

De Sousa

Érick de Sousa symbolise l’explosion qualitative des meilleurs vignerons champenois de ces 20 dernières années, et c’est ce qui explique sa place dans notre Classement. Il exacerbe ce que l’on oublie parfois ici : la force du terroir, même si la science des assemblages est incontournable. Implanté au cœur de la Côte des blancs, son Champagne est issu des terroirs classés Grands Crus Blanc de blancs. Érick de Sousa a opté pour la fermentation malolactique afin de rendre les vins plus ronds et plus souples, et il passe son vin au froid pour garder toute la transparence à son Champagne. Il travaille en culture biologique sur ses 7 ha. “Cette pratique culturale vise à redonner à la vigne un équilibre naturel et à redynamiser la vie microbiologique du sol qui est la courroie de transmission des éléments du terroir à la vigne. Elle développe et renforce les défenses naturelles de la vigne et l’aide à exprimer son potentiel qualitatif maximal. Nous labourons donc les vignes à la charrue pour les désherber et aérer la terre. Nous élaborons notre propre compost, apportons à la vigne des préparations à base de minéraux, de plantes (ortie, camomille, pissenlit, valériane…) et d’autres éléments naturels.” Remarquable Champagne Grand Cru cuvée des Caudalies 2002, issue d’un terroir exceptionnel classé Grand Cru, doublé de vieilles vignes de plus de 40 ans (50 ans), 100% Chardonnay, d’une grande ampleur, avec beaucoup de matière et du gras grâce à sa vinification en fûts de chêne (15% de neufs), que nous avons particulièrement apprécié par sa complexité d’arômes et sa longueur en bouche, au nez de petits fruits (coing, citron), vineux et fin à la fois, charmeur, riche et complexe, d’une très grande élégance. Le Champagne cuvée des Caudalies brut rosé, 90% Chardonnay et 10% Pinot noir, est une grande réussite, de robe rose saumonée avec des reflets cuivrés, aux connotations de fruits frais (cassis, myrtille) et de pain brioché, de bouche intense avec une finale fraîche et persistante. Son Grand Cru Blanc de blancs Réserve, une cuvée parfumée, qui associe richesse aromatique et persistance en bouche, ample et dense, avec des connotations de fleurs blanches et de noisette. Excellent brut rosé, fruité et rafraîchissant, rond, très fin et élégant. Rapport qualité-prix exceptionnel.

Champagne de SOUSA et Fils
Érick et Michelle de Sousa
12, place Léon-Bourgeois – BP 2
51190 Avize
Téléphone :03 26 57 53 29
Télécopie : 03 26 52 30 64
Email : contact@champagnedesousa.com
Site : www.vinsdusiecle.com/champagnedesousa

Château Matras

À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Superbe Saint-Émilion GCC 2005, de belle couleur grenat, corsé et velouté, aux nuances de fumé et de fraise des bois mûre, intense, au nez légèrement épicé (poivre rose), aux tanins présents, d’excellente garde. Le 2004 commence à s’ouvrir, tout en couleur et en matière, au nez riche de framboise mûre, dense et gras, d’une jolie concentration, de belle garde. Beau 2003, tout en couleur comme en charpente, tout en finesse aromatique (cerise noire, groseille, poivre), de robe intense, typé, associant structure et finesse, de belle évolution. Le 2002, typé, riche en couleur comme en arômes, intense au nez comme en bouche, d’excellente évolution. Remarquable 2001, épicé en bouche, mêlant finesse et charpente, un vin corsé, de très belle structure, d’une belle finale. Leur Lalande-de-Pomerol Château Bourseau 2005 est d’un rouge profond avec des arômes intenses de fruits rouges frais, un vin souple, de belle base tannique, corsé et charpenté comme il le faut. Excellent rapport qualité-prix.

Château MATRAS
(SAINT-ÉMILION)
Mme Gaboriaud
Vignobles Gaboriaud-Bernard
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 51 52 39
Télécopie : 05 57 51 70 19
e-mail : chateau.bourseau@wanadoo.fr