* Votre Guide dédicacé !

Pour vous-même ou pour offrir : c’est nouveau et unique sur le Net ! J’ai signé des centaines de lvres chez des libraires ou dans des salons. Avec Internet, c’est encore plus simple, je vous dédicace personnellement le Guide 2009 !

Acheter le Guide des Vins

Pour le commander (en mentionnant le nom et prénom pour la dédicace) :

– Soit directement par INTERNET (cliquer sur ce lien)

– Soit par courrier à : MILLÉSIMES 33124 AUROS, en adressant un chèque de 23,75 € à l’ordre de MILLÉSIMES

FRANCE METROPOLITAINE : 23,75 €(au lieu de 25,00 €) PORT GRATUIT. QUANTITES LIMITÉES, RESERVEZ LE VÔTRE DES AUJOURD-HUI !

IDÉE CADEAU : Offrez le Guide dédicacé à vos meilleurs amis, clients, cavistes, restaurateurs…

Smith-Haut-Lafitte au sommet



Daniel et Florence Cathiard

33650 Martillac
Téléphone : 05 57 83 11 22
Télécopie : 05 57 83 11 21
Email : smith-haut-lafitte@smith-haut-lafitte.com
Ou : www.smith-haut-lafitte.com

Leur Pessac-Léognan rouge 2005 est certainement l’une des plus belles réussites du château, de couleur grenat profond, un grand vin très équilibré, au nez comme en bouche, avec des nuances de groseille, de cassis et de truffe, avec des tanins riches, à la fois puissants et savoureux, de lente évolution. Le 2004, très classique, de bouche corsée, est un vin complexe, très parfumé, tout en bouche, concentré, aux tanins puissants et fins à la fois, charnu, savoureux et complexe, de garde. Le 2003 est riche en couleur comme en charpente, ample, structuré, riche au nez comme en bouche, bien élevé, bien charnu. Le 2002, de base tannique importante et très équilibrée, dense, de robe soutenue, un vin charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte. Le 2001 est très coloré, au nez subtil, avec ces notes persistantes de fumé, un vin qui se goûte parfaitement bien. Superbe Pessac-Léognan blanc 2006, suave et harmonieux, où domine la pomme verte et les agrumes, tout en structure et parfums, au nuances délicates d’amande fraîche et de genêt, tout en bouche, d’une longue finale. Le 2005 est exceptionnel, un vin qui développe ces notes de fumé bien spécifiques, de robe brillante et limpide, au nez d’agrumes et d’acacia, d’une belle ampleur, suave et persistant. Le 2004 est remarquable, avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, de bouche puissante. Le 2003, un vin où la structure s’allie à l’élégance, de bouche subtile aux nuances de pamplemousse, de chèvrefeuille et d’amande fraîche, suave comme il se doit et d’excellente évolution. Le 2002 est un vin harmonieux, aux notes d’agrumes, qui mêle distinction et puissance. Le second vin, Les Hauts de Smith 2005, en blanc et en rouge, est une réussite dans les mêmes millésimes. Excellent Château Cantelys rouge 2005, savoureux, subtil et souple, de bouche persistante aux nuances de fumé caractéristiques, tout en rondeur comme le Château Cantelys blanc 2006, très floral. Au cœur des vignes du Château Smith-Haut-Lafitte, l’institut de vinothérapie Les Sources de Caudalies, centre de soins à base de polyphénols issus de la vigne et du raisin, à côté d’un hôtel **** luxe et de 2 restaurants, est une étape incontournable.

Saint-Véran Domaine des Pérelles

Domaine des PÉRELLES

Domaine des PÉRELLES

(SAINT-VÉRAN)
Jean-Yves Larochette

71570 Chânes
Téléphone :03 85 37 41 47 et 06 82 04 21 57
Télécopie : 03 85 37 15 25
Email : contact@domaine-des-perelles.com
Ou : www.vins-du-beaujolais.com/larochette

Valeur sûre. Propriété familiale depuis plusieurs générations (9 ha). Le Saint-Véran blanc 2006 est très classique comme on les aime, franc et très équilibré, de robe brillante, au nez subtil à dominante de pain grillé et d’acacia. Joli Crémant de Bourgogne, de mousse crémeuse et fruitée, idéal sur une tarte. Le Beaujolais-Villages 2005, médaille de Bronze à Mâcon, est un vin charnu et puissant au nez comme en bouche, aux notes caractéristiques de fruits frais et d’humus, un vin de bonne charpente, très réussi comme le Beaujolais blanc (Chardonnay), qui sent bon le genêt, très floral, tout en persistance d’arômes, de bouche ample et suave.

Bordeaux Supérieur Château Penin

Château PENIN

Château PENIN

(BORDEAUX SUPÉRIEUR)
Patrick Carteyron

33420 Génissac
Téléphone :05 57 24 46 98 et 06 07 43 15 74
Télécopie : 05 57 24 41 99
Email : vignoblescarteyron@wanadoo.fr
Ou : www.chateaupenin.com

Un superbe Bordeaux Supérieur 2006, très bien élevé, très parfumé, très équilibré, aux tanins mûrs, au nez de cassis, avec cette touche épicée persistante, d’une belle finesse aromatique, coloré et typé, bien corsé. Le 2005 est tout en bouche, puissant et ferme, et mérite un peu de patience. Beau 2004, de couleur profonde, avec beaucoup de structure, au nez complexe où prédominent le cassis et les sous-bois, de très bonne garde. Excellent Bordeaux Supérieur rouge Les Cailloux, coloré et dense, alliant structure et rondeur, aux tanins présents, de bouche ample. Joli Bordeaux rosé 2006, de belle teinte, très floral, avec cette pointe de nervosité agréable, subtilement épicée et persistante. Le Bordeaux blanc 2006, pur Sauvignon, au nez subtil d’agrumes frais, allie rondeur et vivacité, très aromatique en finale et d’un bel équilibre, idéal sur une friture du bassin d’Arcachon.

Gevrey-Chambertin Henri Richard

Henri RICHARD

Henri RICHARD

(GEVREY-CHAMBERTIN)
Bastien Margaret
75, route Nationale 74
21220 Gevrey-Chambertin
Téléphone :03 80 51 80 18
Télécopie : 03 80 34 35 81
Email : scehenririchard@hotmail.com

Au sommet. Ce propriétaire sympathique peut être fier de son Charmes-Chambertin Grand Cru 2001, très typé, de bouche puissante, au nez subtil où dominent les sous-bois, bien classique de son appellation, de robe intense, au nez dominé par les fruits surmûris, de très belle évolution. Le Mazoyères-Chambertin 2000, au nez intense et subtil à la fois (griotte, humus), typé, est très charpenté, de lente évolution. Le Gevrey-Chambertin Aux Corvées, issu de raisin de l’agriculture biologique, certifié par Ecocert, au nez de cassis mûr et de violette, corsé, est un vin de robe pourpre soutenu, riche et intense, qui associe structure et onctuosité en bouche.

Côtes-de-Bourg Château Haut-Mousseau

Château HAUT-MOUSSEAU

Château HAUT-MOUSSEAU

(CÔTES-DE-BOURG)
Famille Briolais

33710 Teuillac
Téléphone :05 57 64 34 38
Télécopie : 05 57 64 31 73
Email : aurorebriolais@vignobles-briolais.com

Très bien classé. Vignoble de 33 ha planté sur des sols argilo-calcaires et graveleux. Le Côtes-de-Bourg cuvée Prestige 2005 (60% Merlot, 40% Cabernet-Sauvignon, issu d’une sélection de vieilles vignes sur sol argilo-calcaire, élevage en fûts durant 14 à 16 mois), aux notes de sous-bois et de cassis mûr, de bouche ample et fondue, une réussite, un vin structuré, ample, avec des tanins marqués mais qui se fondent délicatement, de garde. Excellent Côtes-de-Bourg Château Terrefort-Bellegrave 2004 (99% Merlot, 1% Cabernet-Sauvignon), une sélection de vieilles vignes de plus de 60 ans), gras, avec des notes de fruits noirs et d’épices, d’une finale persistante.

Saint-Émilion Grand Cru Château La Garelle

Château La GARELLE

Château La GARELLE

(SAINT-ÉMILION)
Mr et Mme Michel Billon
3, La Garelle
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 24 61 98
Télécopie : 05 57 24 75 22
Email : chateaulagarelle@wanadoo.fr
Ou : www.chateaulagarelle.com

Très jolie place dans le Classement. Domaine de 10 ha sur sols sablonneux et argilo-calcaires, composé de 75% Merlot, 15% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc (moyenne d’âge des vignes de 25 ans). Excellent Saint-Émilion GC 2005, corsé, au nez intense de petits fruits rouges mûrs et de cuir, charmeur et racé à la fois, gras, complexe, de très bonne évolution. Le 2004 est de robe grenat, avec des notes de fruits surmûris. Goûtez le Château Relais Saint-Émilion cuvée Georgina 2004, ample, très équilibré en bouche, au nez où prédominent le cassis et les sous-bois, un vin aux tanins présents et mûrs à la fois, ample et chaleureux au palais.

* Vins du Siècle, les nouveaux

Notre développement sur le Net s’amplifie. Nous avons actuellement quelque 130 blogs et sites en activité, en plusieurs langues. Ils ont pour « locomotives » nos 4 sites les plus importants. Après le lancement de VinoVox en Janvier (on approche des 11000 abonnés, ce qui est exceptionnel en si peu de temps), le changement de look de Guidedesvins, l’internationalisation de Millesimes (outre les traductions dans le site, d’autres blogs en anglais, espagnol et allemand), il restait à notre site Vinsdusiècle de se renforcer en accueillant de nouveaux membres. C’est largement en cours, puisque, à ce jour, plus de 80 propriétaires vont y faire leur entrée, la quasi-majorité en ayant l’exclusivité de leur appellation. Les voici, les voilà :

– Alsace : Zoeller, Frick et Simon. Je n’en voulais que trois cette année, ce sont eux.

– Beaujolais : Baronnat (Beaujolais), Boisfranc (Beaujolais blanc), Brisson (Morgon), Michaud (Brouilly), Champagnon (Chénas), Crêt des Garanches (Côte de Brouilly), Chignard (Fleurie), Tête (Juliénas), Py de Bulliat (Régnié).

– Loire : Natter (Sancerre), Malbête (Reuilly), Gouron (Chinon), Clos de l’Epinay (Vouvray), Moines (Savennières), Teiller (Menetou-Salon), Paleine (Crémant de Loire), Trottières (Anjou), Ouche Gaillard (Montlouis), Luneau (Muscadet), Ambinos (Coteaux du Layon).

– Languedoc : Grand-Caumont (Corbières), Malautié (Coteaux-du-Languedoc), Oustric (Vins de Pays), Nidolères (Côtes du Roussillon), Peyregrandes (Faugères).

– Savoie : Vullien et Mollex.

– Champagne : Perseval-Farge, de Sousa, Pierre Mignon, Delaunois, Maurice Vesselle, Legras & Haas, Dangin, Lancelot-Royer, Bourdaire-Gallois… très peu seulement à venir.

– Provence : Beaulieu (Coteaux d’Aix), Fontlade (Coteaux Varois), Sanglière et Celliers de Ramatuelle (Côtes-de-Provence).

– Rhône :  Cave de Rasteau (Rasteau), Canorgue (Côtes du Lubéron), Moulin du Pourpré (Côtes-du-Rhône), Alary (Cairanne), Verquière (Sablet). Trois ou quatre les rejoindront.

– Sud-Ouest : Cru Lamouroux (Jurançon), Vignerons de Buzet (Buzet), Ménard (Côtes de Gascogne), Plaisance (Fronton), Dartigualongue (Armagnac).

– Bourgogne : Blondeau-Danne (Saint-Aubin), Violot-Guillemard (Beaune), Duroché (Charmes-Chambertin), Coquard-Loison-Fleurot (Clos de la Roche), Marey (Corton-Charlemagne), Jomain (Puligny-Montrachet), Gelin (Fixin), Clos Bellefond (Santenay), Glantenet (Hautes Côtes de Nuits),  Félix (Saint-Bris). D’autres (très peu) à venir.

– Bordeaux : Grandmaison (Pessac-Léognan), Tourteau-Chollet (Graves), Toulouze (Graves de Vayres), Castegens (Côtes de Castillon), Pont les Moines (Premières Côtes de Blaye), Gassies-Gautey (Bordeaux), Haut-Saint-Clair (Puisseguin Saint-Émilion), Vieux Château des Rochers (Montagne Saint-Émilion), Macquin (Saint-Georges Saint-Émilion), Fourcas-Dumont (Listrac), Taffard de Blaignan (Médoc), Haut-Claverie (Sauternes), Mayne (Cérons), Mailles (Sainte-Croix-du-Mont), Lagrange Les Tours (Bordeaux Supérieur). Quelques autres vont s’y ajouter.

Triés sur le volet, tous ces propriétaires sont à la tête de leur appellation et viennent rejoindre ceux qui sont dans Vinsdusiècle depuis la création du site. Deux autres sites (en français, et en anglais), spécialement réservés pour les membres des Vinsdusiècle, viennent renforcer les référencements, et sont repris en flux continu dans VinoVox. On continue, donc.

Coup de cœur en Fronsac

Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE

Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE

(FRONSAC)
Earl Dumeynieu
1, Le Sable
33126 La Rivère
Téléphone :05 57 24 94 55 ET 06 14 36 25 91
Télécopie : 05 57 24 90 44
Email : vignobledumeynieu@wanadoo.fr

Un remarquable Fronsac 2005, savoureux, de couleur pourpre intense, avec des notes de framboise et de cuir, d’un beau rouge profond, ample et structuré, aux tanins fermes et bien équilibrés. Beau 2003, très corsé, avec ce nez subtil dominé par le cassis bien mûr, d’une très belle structure au nez comme en bouche. Leur Bordeaux Supérieur Château La Maréchale 2005, de bouche ronde, est charpenté et gras, aux tanins présents et mûrs à la fois, classique de ce beau millésime, de très bonne évolution. Très réussi Bordeaux rosé La Maréchale, 100% Merlot, une saignée issue des meilleures cuves, un vin fruité et friand, idéal sur un soufflé au fromage.


Un Chiroubles de référence

Château de JAVERNAND

Château de JAVERNAND

(CHIROUBLES)
Pierre Fourneau

69115 Chiroubles
Téléphone :04 74 69 16 04
Télécopie : 04 74 69 16 04
Email : pierre@javernand.com
Ou : www.javernand.com

Propriété familiale (depuis 1917) de 27 ha de vignes sur des coteaux granitiques, couverts d’une faible couche sablonneuse. Beaucoup apprécié ce Chiroubles 2006, tout en nuances aromatiques, tout en couleur, avec ces notes subtiles et intenses d’humus et de petits fruits rouges surmûris, tout en bouche, un vin qui associe finesse et structure. Le Chiroubles Les Gatilles 2006 (13 ha sur sol granitique d’aspect rose, maigre et sableux), est de robe brillante, souple mais corsé et complexe, de bonne garde, épicé, un vin qui emplit bien la bouche, très typé, vraiment remarquable.

Yvon Mau, une vraie signature

Yvon MAU et Fils

Yvon MAU et Fils

(BORDEAUX SUPÉRIEUR)
Direction : Philippe Laquèche
BP 1
33190 Gironde-sur-Dropt
Téléphone :05 56 61 54 54
Télécopie : 05 56 51 54 51
Email : info@ymau.com
Ou : www.ymau.com

C’est la propriété familiale de la famille Mau. On y déguste ce Bordeaux Supérieur Château Ducla rouge 2005, issu d’une agriculture biologique, à la robe profonde, aux arômes d’épices, de cuir et de myrtilles, d’une belle complexité, aux tanins gras et harmonieux, des notes fondues en finale. Le Château Ducla blanc 2006 allie nervosité et gras, où la suavité se mêle à la distinction, aux notes florales subtiles, finement épicé. Voir le Château Preuillac (Médoc) et le Château Brown (Graves).

Faugères Château Peyregrandes

Château des PEYREGRANDES

Château des PEYREGRANDES

(FAUGÈRES)
Mme Boudal
11, chemin de l’Aire
34320 Roquessels
Téléphone :04 67 90 15 00
Télécopie : 04 67 90 15 60
Email : chateau-des-peyregrandes@wanadoo.fr

Au sommet. Domaine de 25 ha sur des terres de schistes dont l’âge moyen des vignes est de 60 ans. Coup de cœur pour ce Faugères rouge 2004, provenant de raisins (vendanges manuelles) issus d’une exploitation qualifiée au titre de l’agriculture raisonnée et suivant la démarche Terra Vitis, de belle couleur grenat, encore jeune, au nez de sous-bois, de cassis et de griotte, associant finesse et charpente, avec des tanins à la fois riches et savoureux. Le Faugères cuvée Charlotte 2004, issu des quatre cépages Syrah, Grenache, Carignan et Mourvèdre, est puissant et savoureux, au nez caractéristique de fruits mûrs et de garrigue, de couleur soutenue, charpenté, riche et fondu à la fois, de garde.

Château Paillas, un Cahors comme on les aime

Château PAILLAS

Château PAILLAS

(CAHORS)
Germain Lescombes

46700 Floressas
Téléphone :05 65 36 58 28
Télécopie : 05 65 24 61 30
Email : info@paillas.com
Ou : www.paillas.com

Au sommet encore. Ici, les vignes, plantées sur une parcelle de 27 ha (82 % de Cot, 16 % de Merlot et 2 % de Tannat) ont une moyenne d’âge de 25 ans. Beau Cahors 2005, très classique, d’une belle couleur, au nez complexe où s’entremêlent des nuances de griotte et de framboise, avec une pointe de poivre, bien charpenté. Le 2004, de bouche classique, est typé, corsé et gras, aux tanins présents et fondus à la fois, un vin intense qui associe puissance et distinction, où dominent les fruits cuits, d’excellente évolution comme ce 2002, savoureux, dominé par la cerise et le cuir.

Champagne Coutier, une valeur sûre

Champagne R.H. COUTIER

Champagne R.H. COUTIER


René et Nathalie Coutier
7, rue Henri-III
51150 Ambonnay
Téléphone :03 26 57 02 55
Télécopie : 03 26 57 59 58
Email : champagne.coutier@wanadoo.fr

Domaine de 8,5 ha. Très bien classé avec ce Champagne cuvée Henri III, pur Pinot noir, issu de la récolte 99, une cuvée très bien dosée, fraîche, alliant finesse et structure, d’une bonne rondeur et au bouquet très aromatique. Le brut Millésimé 98 est de robe jaune ambré, au nez subtil et persistant (brioche, agrumes), complexe, il associe fraîcheur et charpente, bien équilibré. Excellent brut Grand Cru, avec ces notes de fleurs blanches et de fruits mûrs caractéristiques, une cuvée dense et fine à la fois, bien dosée.

Un Lirac savoureux

Domaine COUDOULIS

Domaine COUDOULIS

(LIRAC)

Route de Saint-Victor-la-Coste
30126 Saint-Laurent-des-Arbres
Téléphone :04 66 22 85 89
Télécopie : 04 66 22 85 89
Email : la.coste@orange.fr

Beaucoup apprécié ce Lirac rouge cuvée Bacchus 2004, d’une belle robe pourpre, un vin gras, avec des tanins ronds, finement épicé, au nez persistant où dominent des notes de griotte et de musc, aux tanins denses, de bouche fondue et puissante à la fois. Excellent CDR rouge 2005, aux nuances de cassis, un vin riche et souple en bouche, bien charnu, aux tanins harmonieux et puissants, à déboucher sur un rôti de porc.

Lalande-de-Pomerol Château des Moines

Château des MOINES

Château des MOINES

(LALANDE-DE-POMEROL)
Gfa Henri Darmajou et Frères

33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :05 57 51 40 41
Télécopie : 05 57 25 04 21
Email : chateaudesmoines@wanadoo.fr

Exploitation familiale depuis plusieurs générations de 20 ha dont 1,30 ha en Bordeaux. Travail traditionnel (labour, enherbement…), techniques modernes viticoles (pressoir pneumatique, thermo-régulation, table de tri, vibreur…), des cépages variés (72% Merlot, 15% Cabernet-Sauvignon, 10% Cabernet franc et 3% de Malbec) donnent ce Lalande-de-Pomerol cuvée Prestige 2005, bien élevé en fûts neufs, dense, très riche et parfumé (griotte, sous-bois), coloré et charnu, aux tanins fermes et savoureux à la fois, un vin très prometteur. Le 2004, au nez complexe où dominent les fruits mûrs et les épices, harmonieux, est un beau vin, gras, tout en bouche, d’excellente évolution. Le 2003 est riche en arômes, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d’humus, très équilibré au nez comme en bouche, un vin qui mérite un peu de patience. Savoureux 2001, qui s’apprécie particulièrement bien en ce moment, très classique, au nez de cassis, ample en bouche grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, à ouvrir sur une cuisine épicée. La cuvée Tradition 2005 est plus souple mais bien corsée, bien typée, un vin à la fois charnu et rond, tout en arômes, de bouche bien ample, de couleur intense, avec des arômes de fruits cuits et d’épices en finale.

Classé 1er Grand Vin, le Domaine des Monts Luisants

Domaine des MONTS LUISANTS

Domaine des MONTS LUISANTS

(MOREY-SAINT-DENIS)
Jean-Marc Dufouleur
51, rud du Faubourg Madeleine
21200 Beaune
Téléphone :03 80 24 00 96
Télécopie : 03 80 22 78 87
Email : jeanmarc.dufouleur@club-internet.fr

Au sommet, naturellement. La constitution du domaine est l’œuvre de Bernard Dufouleur, qui, dans le milieu des années 1960, a acheté des parcelles diverses, autant qu’échangé, pour aboutir à un ensemble homogène et cohérent. Vignoble de 3,5 ha. Ce propriétaire sympathique élève soigneusement ce grand Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Monts Luisants 2005 (sol argilo-calcaire et très caillouteux, vignes de plus de 36 ans, élevage en fûts de chêne pendant 18 mois), riche en couleur, corsé, charpenté, de bouche savoureuse, aux tanins fermes mais très élégants, au nez complexe dominé par la cerise et le cuir, de bouche étoffée, alliant ce gras caractéristique de l’appellation à des notes finement épicées. Remarquable Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Monts Luisants 2004, aux notes de cassis et d’épices, est puissant et dense, bien corsé, un vin riche et réussi, de garde. Le 2004 est de couleur pourpre intense, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, groseille…), associant gras et intensité, de belle garde. Superbe Grand Cru Clos de la Roche 2004, aux tanins savoureux et riches à la fois, généreux, coloré et corsé, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et la cannelle, de garde. Goûtez aussi le Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Genevrières, un vin de bouche puissante et dense, aux tanins bien fondus, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse.

Le grand art du Domaine Redde

POUILLY-FUMÉ Domaine REDDE

Domaine REDDE

(POUILLY-FUMÉ)
Thierry Redde
La Moynerie
58150 Pouilly-sur-Loire
Téléphone :03 86 39 14 72
Télécopie : 03 86 39 04 36
Email : thierry-redde@michel-redde.com
Ou : www.michel-redde.com

Toujours à la tête des Premiers Grands Vins Classés. Thierry Redde, passionné par l’expression de chaque parcelle de son terroir, ses fils Sébastien et Romain à ses côtés, élève bien sûr ce splendide Pouilly-Fumé cuvée Majorum 2002, l’un des plus beaux vins de ce millésime, issue des plus vieilles vignes, 100% Sauvignon, peu productives et bien ensoleillées, uniquement élaborée les années exceptionnelles et en quantité limitée. Le vin a toutes les qualités d’un vin de garde, au nez de fumé, il associe le fruit à la charpente, subtil et complexe, fleurant bon le genêt, le coing, la pêche et les noisettes, un grand vin harmonieux, riche et fin à la fois, qu’il faut laisser se faire, idéal sur un saumon fumé. À ses côtés, le Pouilly-Fumé Taille Pierre, 100% Sauvignon, issu des vignes situées au point culminant de l’appellation, sur un terroir composé d’argile et de silex rouge. Le vin est vinifié en foudres durant 6 à 10 mois, il séduit par son goût épicé et minéral de pierre à fusil, et possède un fort potentiel d’évolution. Remarquable Pouilly-Fumé La Moynerie 2005, 100% Sauvignon, tout en souplesse, ample et charmeur, qui se débouche sur un plateau de fruits de mer. Excellent Pouilly-Fumé Petit Fumé 2005, 100% Sauvignon, un vin ni enzymé ni levuré (comme toutes les cuvées de La Moynerie), remarquable par sa finesse aromatique (fleurs blanches et raisin frais), dont la minéralité conviendra avec les huîtres, par exemple. À la suite, Les Champs des Billons 2005, à dominante de fleurs blanches et d’amande, d’une belle persistance aromatique, dense au nez comme en bouche, ample, un vin alliant élégance et structure. Goûtez encore le Pouilly-Fumé Les Bois de Saint-Andelain 2005, aux arômes d’agrumes et aux nuances de noisette et de pain grillé, un vin puissant, dense, et ce très séduisant Pouilly-sur-Loire Gustave Naudin 2005, très caractéristique du charme de son cépage Chasselas, très équilibré en en bouche, d’une belle finale, avec cette pointe de nervosité spécifique. On est bien au sommet.