* Le (très) talentueux Érick de Sousa

J’aime bien Érick de Sousa (sur la photo, avec sa fille, Charlotte) qui symbolise l’explosion qualitative des meilleurs vignerons champenois de ces 20 dernières années, et c’est ce qui explique sa place dans mon Classement. Il exacerbe ce que l’on oublie parfois ici : la force du terroir, même si la science des assemblages est incontournable. Je l’ai donc placé au sommet, bien avant que son talent soit reconnu unanimement comme il le mérite, en France comme à l’export.

On peut tout nous copier sauf une chose : le terroir”, me précise-t-il. Implanté au cœur de la Côte des blancs, son Champagne est issu des coteaux d’Avize, de Cramant et d’Oger, des terroirs classés Grands Crus Blanc de blancs de la Champagne. Érick de Sousa a opté pour la fermentation malolactique afin de rendre les vins plus ronds et plus souples, et il passe son vin au froid pour garder toute la transparence à son Champagne. Il travaille en bio­dynamie et vient d’acheter 3 ha de plus sur Avize Grand Cru (100 % Chardonnay). “Cette pratique culturale vise à redonner à la vigne un équilibre naturel et à redynamiser la vie microbiologique du sol qui est la courroie de transmission des éléments du terroir à la vigne. La biodynamie développe et renforce les défenses naturelles de la vigne et l’aide à exprimer son potentiel qualitatif maximal. Nous labourons donc les vignes à la charrue pour les désherber et aérer la terre. Nous élaborons notre propre compost, apportons à la vigne des préparations à base de minéraux, de plantes (ortie, camomille, pissenlit, valériane…) et d’autres éléments naturels.
Notre millésime 2003 est un millésime particulier puisque cette année-là nous avons eu beaucoup de soleil et de chaleur, c’était l’année de la canicule, on obtient à la dégustation beaucoup d’arômes de fruits mûrs, de coing, d’ananas. C’est un champagne très rond, gras, très souple, très complet qui a beaucoup d’ampleur.  Pour la cuvée des Caudalies, issue de vieilles vignes élevées en fûts de chêne, je bloque volontairement la fermentation malolactique, ce qui lui permet de garder beaucoup de fraîcheur. Pour les vins c’était une très belle année, il y a une belle minéralité qui s’impose bien aussi.
Nous sommes en train de travailler sur une nouvelle cuvée depuis que j’ai obtenu en location de nouvelles vignes de Pinot noir à Avize, Ambonnay et Ay  (3 A, car c’est l’initiale des trois communes). Sur les 17 grands crus de la Champagne il n’y a que ces trois terroirs qui commencent par la lettre A. Nous élaborons une cuvée 50% Pinot noir et 50% Chardonnay, nous ne savons pas encore le dosage, nous y travaillons actuellement, cette cuvée sortira à la fin de l’année ou au printemps prochain. Je suis toujours en perpétuelle recherche. J’ai une demande de la part des importateurs et, avec ces vignes en grand cru depuis peu, c’était l’occasion de créer une cuvée supplémentaire, puisque je ne faisais que du Blanc de blancs auparavant. Ce Champagne est d’une belle couleur soutenue à cause du Pinot noir, les arômes “pinotent” (framboise, fraise…). Sur ces deux terroirs bien distincts, le premier, à Ambonnay, le terroir roi du Pinot noir, nous avons la chance d’avoir de vieilles vignes plantées en 1950. J’ai fait une taille sévère pour que lorsque l’année sera favorable, je puisse y produire du Coteaux champenois rouge. L’autre parcelle, très calcaire,  se situe à Ay. Nous assemblerons les vins issus des deux terroirs de Pinot noir avec le Chardonnay d’Avize. Cette cuvée symbolisera la complémentarité de ces trois terroirs.
On joue sur les assemblages, la complémentarité, tous ces terroirs différents donnent un panel plus diversifié et c’est un avantage. Je connais très bien tous les terroirs de la Côte des Blancs, sur la butte de Mesnil  le terroir confère au vin une ossature intéressante, un côté viril qui demande deux à trois ans de vieillissement supplémentaires, le terroir d’Oger qui est dans une cuvette donne des vins beaucoup plus ronds, souples et à Avize le terroir confère aux vins une véritable  harmonie, c’est lié à l’exposition, l’altitude et au sous-sol crayeux, c’est  surtout cette craie qui apporte la minéralité, je cherche à avoir des raisins très mûrs pour obtenir de la richesse, de la matière, la longueur en bouche, de la fraîcheur grâce à nos sols très crayeux, c’est cette spécificité très particulière qui fait que le vin de Champagne est unique au monde. On peut  essayer de copier nos vins mais on n’arrive jamais à avoir cette finesse et ça, c’est absolument dû au terroir. La vinification consiste plutôt à ne pas dénaturer la matière première en ne faisant pas trop de filtration ou autre. Pour nous, c’est pareil: si on a de jolis raisins et que l’on fait trop de filtration, on va appauvrir la qualité du raisin, parfois il vaut même mieux ne pas filtrer du tout. Il faut avoir du talent et de l’humilité, ne pas vouloir en faire trop surtout dans les bons millésimes. La moitié de mes vignes ont plus de 50 ans d’âge et c’est un atout primordial.”

Champagne de SOUSA et Fils

Érick et Michelle de Sousa
12, place Léon-Bourgeois – BP 2
51190 Avize
Téléphone :03 26 57 53 29
Télécopie : 03 26 52 30 64
Email : contact@champagnedesousa.com
Site : www.vinsdusiecle.com/champagnedesousa
Ou : www.champagnedesousa.com



Discounteo

Vosne-Romanée Domaine François Gerbet

Domaine de 12 ha. Vosne-Romanée Aux Réas 2005, typé, aux arômes de violette et de mûre, un vin gras, avec des notes de gibier, d’une belle expression aromatique au palais avec ce léger goût fumé, charnu, riche et généreux, bien épicé en finale. Beau 2004, typé, aux arômes de violette et de mûre, un vin gras, avec des notes de gibier, corsé, d’une belle finale, tout en bouche. Le 2003, aux tanins soyeux et riches à la fois, au bouquet intense de cassis, de musc, est un grand vin ferme, solide, de belle structure, de garde. Le 2002 est très harmonieux, très parfumé (fruits rouges frais, humus…), avec ces nuances de mûre et d’épices caractéristiques de son terroir. Le 2001, où s’entremêlent les saveurs d’épices et de fruits surmûris, ferme en bouche, d’un grand classicisme, commence à peine à s’ouvrir. Le 2000 est gras et charnu à la fois, aux tanins nobles et bien présents, un grand vin racé qui fleure les épices et les fruits frais, alliant puissance et finesse, dont le velouté très caractéristique s’accompagne parfaitement avec un poulet sauté aux morilles. Le Gevrey-Chambertin Clos des Chezeaux 2005, au nez dominé par le cuir et les framboises, d’une belle intensité en bouche, allie distinction et richesse, un beau vin ample et très savoureux, d’une belle finale, classique comme on les aime, de très bonne évolution.

Voir son Classement

Voir aussi

Top Saint-Nicolas-de-Bourgueil

Vignoble de la JARNOTERIESAINT-NICOLAS-DE-BOURGUEIL Vignoble de la JARNOTERIE

Vignoble de la JARNOTERIE

(SAINT-NICOLAS-DE-BOURGUEIL)
Didier et Carine Rezé
RN 13
37140 Saint-Nicolas-de-Bourgueil
Téléphone :02 47 97 75 49
Télécopie : 02 47 97 79 98
Email : mabileau.reze@wanadoo.fr
Ou : www.mabileau-reze.com

Incontestablement au sommet de leur appellation avec ce Saint-Nicolas-de-Bourgueil rouge MR 2005, très typé, riche, de belle robe soutenue, aux notes de mûre et d’épices, alliant charpente et souplesse en bouche, aux tanins amples, auquel il faut laisser le temps de se fondre. Le Saint-Nicolas-de-Bourgueil cuvée Concerto 2005, provenant d’un terroir de sable sur argile et calcaire, issu de très vieilles vignes, est gras et coloré, de couleur soutenue et intense, au nez de mûre et d’humus, charnu, aux connotations de cassis et de fraise des bois. Belle cuvée Improvisation 2005, issue de vignes de 40 à 60 ans (élevage en fûts de châtaignier et fûts de chêne), de robe intense, aux notes subtiles d’épices (cannelle, poivre) et de fruits noirs mûrs, à prévoir avec des rognons. Joli rosé 2006, qui fleure l’abricot sec, un vin tendre et nerveux à la fois, parfait avec une terrine de foies de volaille.


Clos des QUARTERONS

Clos des QUARTERONS

(SAINT-NICOLAS-DE-BOURGUEIL)
Thierry Amirault
46, rue Saint Vincent
37140 Saint-Nicolas-de-Bourgueil
Téléphone :02 47 97 75 25
Télécopie : 02 47 97 97 97
Email : amirault.thierry@wanadoo.fr

Remarquable Saint-Nicolas-de-Bourgueil Clos des Quarterons 2005, issu pour 90% de Cabernet franc et 10% de Cabernet-Sauvignon, de robe pourpre, d’une belle harmonie, complet et puissant, d’une jolie persistance aromatique, légèrement épicé, alliant souplesse et structure, un vin très bien élevé, à ouvrir sur un civet de lièvre. Le Saint-Nicolas-de-Bourgueil Vieilles Vignes 2005, issu de vignes de plus de 30 ans et d’un élevage de 12 mois en fûts sur lies fines, est de couleur profonde, concentré, avec des arômes de fruits cuits, très harmonieux au nez comme en bouche, un vin parfumé, aux connotations de cassis et de poivre, alliant couleur et matière.


Clos du VIGNEAU

Clos du VIGNEAU

(SAINT-NICOLAS-DE-BOURGUEIL)
Anselme Jamet et Fils
Le Clos du Vigneau – BP 6
37140 Saint-Nicolas-de-Bourgueil
Téléphone :02 47 97 75 10 et 02 47 97 92 28
Télécopie : 02 47 97 98 98
Email : closduvigneau@vinsdusiecle.com
Site : www.vinsdusiecle.com/closduvigneau

Au sommet, naturellement. Propriété de 22 ha de vignes plantées en Cabernet franc. On y savoure leur Saint-Nicolas-de-Bourgueil Les Dames du Temps Jadis 2005 (Cabernet franc issu de vignes de 50 à 80 ans), de couleur grenat soutenu et intense, au nez puissant de fruits surmûris, de truffe et de poivre, aux tanins riches et harmonieux, un vin complexe et très parfumé, de garde. Le Clos du Vigneau 2006 est ample, un vin qui associe couleur et matière, avec ces arômes de fruits rouges à noyau et de réglisse, finement tannique, de bouche riche, à déboucher sur un gibier d’eau, par exemple.

Visan sur la sellette

CAVE les COTEAUX de VISAN

CAVE les COTEAUX de VISAN

(VISAN)
Christiane et Théo Théodosiou
BP 22
84820 Visan
Téléphone :04 90 28 50 80
Télécopie : 04 90 28 50 81
Email : cave@coteaux-de-visan.fr
Ou : www.coteau-de-visan.fr

A la tête des Premiers Grands Vins Classés. Ce couple passionné et dynamique dirige cette cave exemplaire (la cave a obtenu la certification de l’AFAQ pour l’assurance qualité norme Iso 9002, une consécration qui souligne la rigueur en ce qui concerne le conditionnement et la vente des vins, une garantie pour le consommateur et un passage obligé pour le marché international comme la grande distribution). Superbe CDR-Visan cuvée Odyssée 2003 (70% Grenache, 10% Mourvèdre, 10% Syrah, 10% Clairette), un vin de belle robe pourpre profond à reflets violacés. Le nez est très élégant, subtil mélange d’épices et de fruits rouges où la framboise domine, note de violette, d’une belle longueur en bouche, un vin charpenté avec des tanins présents mais fins, très équilibré, idéal sur un civet. On se fait tout autant plaisir avec cette cuvée Lou Câlin 2003 (70% Grenache, 20% Mourvèdre, 5% Syrah, 5% Clairette), de robe soutenue, aux notes de sous-bois et de mûre, un vin aux tanins riches et ronds à la fois. Le 2001 poursuit une belle évolution, aux arômes de violette et de mûre, un vin gras, avec des notes de garrigue, charnu, d’une belle finale, tout en bouche. Belle cuvée Notre Dame des Vignes 2003, de robe pourpre, aux connotations complexes de griotte, de pruneau et de sous-bois, avec des tanins mûrs, de bouche veloutée, puissante et ample. Remarquable cuvée Saint-Vincent (sol argilo-calcaire très caillouteux en surface, coteaux exposés plein sud, Grenache noir, Mourvèdre, Syrah, vieilles vignes sélectionnées, vendanges manuelles, cuvaison longue 12 à 15 jours) est élevée en fûts de chêne neufs dans la très belle et pittoresque cave de Saint-Vincent (à visiter), un vin savoureux, de belle robe grenat aux reflets violacés, au nez présent avec des notes de violette et de pruneau, un vin riche en couleur, classique, de bouche puissante avec des nuances de poivre, dense et classique comme on les aime, auquel il faut laisser du temps pour s’exprimer au mieux, comme la cuvée Ferdinand Delaye Tradition 2003, un vin puissant, avec une structure harmonieuse, bien ferme en bouche, à servir sur une selled’agneau. Goûtez la cuvée Femmes, qui présente un profil double, nez flatteur, fruité mais aussi du caractère, de la matière, de la puissance et une belle longueur ainsi que de la fraîcheur en finale. Excellent CDR-Visan rosé, un vin qui est régulièrement charmeur, à la fois vivace et sec, avec cette pointe de fraîcheur très agréable et une finale épicée, parfait sur une terrine du pays. Remarquable rapport qualité-prix-typicité, ce qui n’est pas rien.

Un Pouilly-Fumé tout en saveurs

Domaine CHAMPEAU

Domaine CHAMPEAU

(POUILLY-FUMÉ)
Franck et Guy Champeau
Le Bourg
58150 Saint-Andelain
Téléphone :03 86 39 15 61
Télécopie : 03 86 39 19 44
Email : domaine.champeau@wanadoo.fr

Troisième génération. Domaine de 15 ha en Sauvignon et 1,5 ha en Chasselas. Bien typé, le Pouilly-Fumé cuvée Vieilles Vignes 2005, élevé en barriques, très marqué par ce sol de silex (pur silex, sur sols argilo-calcaires, argile à silex, calcaire), au nez dominé par les agrumes frais, de bouche épicée et dense, de robe jaune clair, un vin subtil, à la fois minéral et fumé, très équilibré en finale. Excellent Pouilly-Fumé 2006 (sol argilo-calcaire, argile à silex, calcaire portlandien), au nez subtil à dominante de fleurs blanches et de petits fruits secs, harmonieux, très élégant. Très joli Pouilly-sur-Loire, pur Chasselas, un vin très agréable pour sa fraîcheur et son fruit.

Domaine de Cibadiès

Domaine de CIBADIÈS

Domaine de CIBADIÈS

(VINS DE PAYS)

Scea des Vignobles Jean-Michel Bonfils
34410 Capestang
Téléphone :04 67 93 10 10
Télécopie : 04 67 93 10 05
Email : domainesbonfils@wanadoo.fr

Tout en bouche, ce Vin de Pays d’Oc Chardonnay 2006, médaille d’Argent au Concours Général Agricole Paris 2007, fin et suave, très fruité, avec ces notes d’amande et de fleurs fraîches, très bien équilibré en acidité, un vin ample, riche en bouquet, harmonieux. Excellent Vin de Pays Merlot, de couleur soutenue, au nez complexe, aux notes de fraise des bois, d’humus et d’épices, aux tanins bien présents, à la fois soyeux et riches.

Bandol à l’honneur

Association Les VINS de BANDOL

Association Les VINS de BANDOL

(BANDOL)
Michel Bronzo
238, chemin de la Ferrage
83330 Le Castelet
Téléphone :04 94 90 29 59
Télécopie : 04 94 98 50 24
Email : association-vins-de-bandol@wanadoo.fr
Ou : www.vinsdebandol.com

QUAND BANDOL SE DÉVOILE Rouge, couleur profonde Rosé, voluptueux, suave et nuancé Blanc, minéral, délicat, subtil À la fois symbolique et lumineuse, la nouvelle identité visuelle de l’appellation, proposée par l’agence marseillaise Ryck et Lola, met en images l’esprit même du Bandol et les aspirations profondes de ses vignerons : rigueur et élégance pour un vin de collection. “Spontanément cette image s’est imposée, tout d’abord plus complexe, addition de sens, puis épurée lors de sa réalisation pour ne garder que l’essentiel, l’évidence, des gouttes de vin, des billes, des perles, la lumière, le reflet, des verres. L’homme façonne la matière pour la sublimer ; la lumière et l’ombre participent à ce processus. Le concept de cette image : un état en devenir”, souligne la photographe Sabine Santa Löys, à l’origine de cette création. “Ces billes de vin, de verres, de matière, ronde comme la terre et que l’on a envie de prendre dans ses doigts… C’est l’univers du vin et de la vie que l’on va mettre en mouvement”, ajoute Agnès Henry, vigneronne et présidente de la commission promotion des vins de Bandol. L’année 2006 a vu enfin l’aboutissement d’un dossier prioritaire : La Maison des Vins de Bandol au Castellet, un lieu tant attendu des vignerons et destiné à devenir un véritable relais auprès de tous leurs publics avec la mise à disposition de fiches de parcours thématiques dans le vignoble (géologie, ethnologie…). L’année 2007, c’est l’ouverture d’un caveau unique des Vins de Bandol. Forts de ces deux atouts logistiques essentiels – Maison des vins et caveau – les vignerons de l’appellation mettront en place les bases des rencontres du Mourvèdre : dans un village au cœur du vignoble, deux journées d’échanges de connaissances et de dégustations réunissant autour des vignerons du Bandol, professionnels du vin, universitaires, journalistes spécialisés et vignerons d’autres régions. Site : www.vinsdebandol.com

Ajaccio Domaine Peraldi

Domaine PERALDI

Domaine PERALDI

(CORSE)
Comte Guy de Poix
Chemin du Stiletto
20167 Mezzavia
Téléphone :04 95 22 37 30
Télécopie : 04 95 20 92 91
Email : dom.peraldi@wanadoo.fr
Ou : www.domaineperaldi.com

Au sommet avec cet Ajaccio Comte Peraldi rouge 2005, de robe pourpre, souple et corsé à la fois, au nez complexe (cassis mûr, garrigue, poivre), légèrement épicé en bouche comme il se doit, de très bonne évolution. Belle cuvée Clos du Cardinal rouge 2003, issue de Sciacarello, élevée en fûts, dense, un vin intense au nez comme en bouche, de belle robe soutenue, d’une jolie concentration, aux notes de fruits rouges, épicé, qu’il faut laisser se fondre. Excellent Comte Peraldi Rosé 2006, très floral et très persistant, parfait sur des coquillages, de bouche complexe comme ce blanc 2005, au nez minéral où dominent les agrumes et les petits fruits secs, ample et bouqueté, de bouche épicée et dense.

Bordeaux Supérieur Château Lagrange Les Tours

Château LAGRANGE les TOURS
Michel et Pierre Choquet
30, rue de Bernescut
33240 Cubzac-Les-Ponts
Téléphone :05 57 43 04 96
Télécopie : 05 57 43 04 96
Email : vignobles.choquet@wanadoo.fr

Prend du galon dans le Classement 2008. Domaine de 20 ha sur terroir argilo-calcaire (65% Merlot, 25% Cabernet-Sauvignon et 10% de Cabernet franc). Beaucoup aimé leur Bordeaux Supérieur Les Cent Rangs 2005, Médaille d’Or au Concours Mondial du Vin Bruxelles 2007 et d’Argent au Challenge International du Vin à Bourg 2007, aux tanins puissants, de charpente élégante, aux connotations de petits fruits mûrs, un vin velouté en bouche. Le Bordeaux Supérieur 2005 est de bouche puissante, très fin, bien charpenté et équilibré, parfumé (griotte, humus…), bien classique. Le Clairet de Bordeaux L’Idée Claire 2006, très charmeur, toujours l’un des meilleurs de son appellation, à la fois friand et structuré, de bouche épicée.

La famille Mallet, à Bourg

CÔTES-DE-BOURG Château HAUT-MACÔ

Château HAUT-MACÔ

(CÔTES-DE-BOURG)
Famille Mallet

33710 Tauriac
Téléphone :05 57 68 81 26
Télécopie : 05 57 68 91 97
Email : hautmaco@wanadoo.fr
Ou : www.hautmaco.com

Incontestablement à la tête des Premiers Grands Vins Classés. On le comprend aisément en débouchant cet exceptionnel Côtes-de-Bourg cuvée Jean-Bernard 2005 (70 % Merlot et 30 % Cabernet-Sauvignon, issu de vignes âgées de 30 ans en moyenne), très bien élevé en barriques neuves, riche au nez (fruits noirs à noyau) comme en bouche (truffe, épices), un vin de bouche ample et dense, bien charnu, très structuré, de très belle évolution. Très beau 2004, riche en couleur comme en matière, au nez intense de fruits et d’humus, très parfumé (fruits mûrs, vanille…), tout en bouche, de garde. Le 2003 est classique des belles réussites de l’appellation, de couleur rubis, puissant et savoureux, au nez à dominante de cerise noire et de mûre, légèrement épicé, aux tanins qui commencent à peine à se fondre. Le 2002 se goûte très bien, de robe pourpre intense, de bouche puissante, un vin bien charnu, très équilibré, parfumé (griotte, poivre, humus…), de très bonne évolution. Le Côtes-de-Bourg traditionnel est de couleur grenat, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, épices…), qui associe puissance et finesse. Leur Clairet de Bordeaux, 70% Merlot et 30% Cabernet-Sauvignon, élevé sur lies fines, est toujours l’un des meilleurs de l’appellation, avec cette vivacité associée à une belle suavité en bouche, ce qui fait tout son charme.

Le grand charme du Château de Mauves

Château de MAUVES

Château de MAUVES

(GRAVES)
Famille Bouche
25, rue François Mauriac
33720 Podensac
Téléphone :05 56 27 17 05
Télécopie : 05 56 27 24 19
Email : chateaudemauves@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudemauves
Ou : www.chateaudesmauves.fr

Incontestablement à la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés avec un qualité-prix-plaisir exceptionnel, associé à une convivialité exemplaire (et naturelle) de la famille Bouche, pour qui leurs clients sont aussi des amis. On ne peut qu’apprécier ce Graves rouge 2006, de couleur grenat, savoureux en bouche, concentré, gras et persistant, riche en arômes (cerise noire, sous-bois) comme en structure, aux tanins mûrs, d’excellente garde. Beau 2005, classique, parfumé (framboise, mûre), un vin bien charpenté, bien charnu, de robe soutenue, ample en bouche, légèrement épicé en finale, aux tanins fondus, très charmeur. Le 2004 est très classique, un vin riche, au nez intense, de couleur profonde, complexe au nez comme en bouche (pruneau, épices), avec des tanins mûrs et bien fermes à la fois. Le 2003, très réussi, est un vin bien corsé, bien charnu, de robe soutenue, ample en bouche, au nez légèrement épicé, aux tanins fondus. Le rouge 2002 est de couleur pourpre, aux notes de fruits rouges et d’humus, velouté, au bouquet très fin, de bouche puissante, ample, aux tanins amples et souples à la fois, un vin particulièrement savoureux. Beau rouge 2001, qui ressemble beaucoup au 2000, de belle robe grenat, de très bonne base tannique, gras, riche et charnu, au nez dominé par le cassis, le cuir et les sous-bois. Le Graves blanc 2007, dégusté très jeune, est une réussite, de jolie robe jaune paille, aux nuances de fleurs, finement poivré, bien équilibré, de bouche parfumée et ample.?Le 2006 est fin et délicat, de bouche suave et dense, au nez de fleurs et de pamplemousse, un vin savoureux et séduisant, à ouvrir sur une sole meunière. Excellent Bordeaux rosé, très fruité, aux arômes de framboise, sec et riche à la fois.

La référence Mas Chichet

Eurl MAS CHICHET
Laure Chichet

66200 Alénya
Téléphone :04 68 22 16 78
Télécopie : 04 68 22 70 28
Email : maschichet@wanadoo.fr
Ou : www.maschichet.com

Au sommet. Un domaine de 52 ha avec ce Vin de Pays des Côtes Catalanes Merlot 2005, de robe pourpre intense, de très bonne bouche, aux connotations de cassis et de poivre, bien ferme, charpenté, un vin très bien structuré, avec des tanins veloutés, de très bonne garde. Beau 2004, qui se goûte très bien aujourd’hui, coloré, très parfumé (humus, réglisse), alliant charpente et rondeur en bouche. Le Mas Chichet rosé 2006 est vraiment charmeur, provenant des cépages Syrah, Grenache, Merlot et Cabernet, un vin de robe rubis, très aromatique (fraise des bois, groseille…), tout en bouche, avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, un vin élégant et persistant. Le Cabernet 2004 (élevage de 12 mois en fûts de chêne) est particulièrement réussi, bien corsé, où dominent des notes de cassis mûr, de bouche fondue, de robe grenat, un vin légèrement épicé, alliant souplesse et structure, avec une finale grillée très agréable. Depuis 2007, Laure Chichet a également créé une nouvelle gamme de vins “Mas que Mas”, faciles à boire, dans les 3 couleurs (étiquettes très réussies).?Il y a le rouge 2006, très fruité, idéal sur une grillade comme le rosé, friand et franc.?Joli blanc (Sauvignon blanc, Marsanne, Roussane et Viognier), à boire dans sa jeunesse sur les fruits de mer.

Jacques Busin

Jacques BUSIN

Jacques BUSIN

17, rue Thiers
51360 Verzenay
Téléphone :03 26 49 40 36
Télécopie : 03 26 49 81 11
Email : jacques-busin@wanadoo.fr
Ou : pagesperso-orange.fr/champagne-jacques-busin

Classé 2e Grand Vin, et à une place très enviable dans cette hiérarchie. Fils de producteurs depuis plusieurs générations, Jacques Busin possède un vignoble de 9 ha de vignes très bien situé dans 3 prestigieux Grands Crus (classés 100 %) de la Montagne de Reims : Ambonnay, Verzy et Verzenay. Coup de cœur pour ce Champagne brut Grand Cru Réserve 98, à la mousse fine et légère, à dominante de fleurs blanches et de noisette, très fruité, très équilibré, harmonieux en bouche, idéal sur un poisson au four. Beau brut Grand Cru, à la fois charpenté et souple, avec cette nervosité équilibrée caractéristique, vif et fin, de bonne bouche, aux notes de tilleul et de coing. Le brut rosé, exclusivement issu de Pinot noir, est un Champagne rare, corsé et très fruité, aux senteurs de petits fruits rouges mûrs, d’une très jolie présence en bouche, très abordable comme la cuvée Carte d’Or, où l’on retrouve des nuances de poire et d’amande, une cuvée de robe claire, toute en souplesse, de mousse crémeuse, idéale au cours d’un repas.

Taittinger, plus que jamais au sommet

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Avec talent et ténacité, Pierre-Emmanuel Taittinger a sauvé l’entreprise éponyme en la reprenant à des investisseurs, lui conservant une “âme” familiale de plus en plus rare en Champagne.

Exceptionnelle cuvée Comtes de Champagne Blanc de blancs 98, qui symbolise parfaitement ce que doit être une très grande cuvée champenoise, à la fois très dense et très fine, issue exclusivement de raisins blancs Chardonnay en provenance de la Côte des blancs et de vignobles classés à 100%. Un très grand Champagne, au bouquet fin, discrètement citronné et épicé, qui exhale des senteurs légères végétales et fleuries de tabac blond et de feuille de thé, de bouche acidulée et élégante, aux saveurs de citron vert, ample, très distingué (180 €). Le Comtes de Champagne rosé millésimé 2002 est dans la lignée, issu pour 70% de Pinot noir (classé à 100% dans l’échelle des crus), dont une partie (13%) est vinifiée en rouge et provient des vignobles de Bouzy, et pour 30% de Chardonnay, issu des vignobles de la Côte des blancs (classés à 100%) qui complètent cet assemblage en lui apportant finesse et fraîcheur. La robe est de couleur rose ambré. Les bulles sont fines et abondantes et forment un cordon de mousse dense. Le bouquet intense et très riche possède des arômes fortement fruités et confits de coing, de groseille et de griotte. En bouche, le vin est tout d’abord vif et acidulé puis sa charpente, sa force et sa vinosité s’expriment pleinement avec des saveurs fruitées de cerise à l’eau-de-vie. La finale est puissante et persistante. Le Taittinger brut Réserve, 60% Pinot et 40% Chardonnay, très fruité, ample et souple en bouche, tout en finesse, à la mousse intense, est un Champagne vineux et velouté, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité caractéristique en bouche (33 €). Le Taittinger Prélule Grands Crus, uniquement composé des vins de cuvée (première presse, 50% Chardonnay et 50% Pinot noir), où l’on retrouve des nuances de raisin mûr et de noix, de bouche ample et chaleureuse (41 €, il les vaut bien). Le brut Prestige rosé est une référence dans sa gamme, de couleur rose, très équilibré, richement bouqueté, une cuvée très fine, très persistante, alliant puissance et élégance, qui sent la framboise très mûre (43 €, c’est très abordable pour une régularité qualitative exemplaire). Remarquable brut Millésimé 2002, provenant d’un assemblage à parts égales de Chardonnay et de Pinot noir, de bouche vive, fine et complexe avec des saveurs d’agrumes frais, à déboucher aussi bien à l’apéritif que sur une daurade (45 €). Goûtez Les Folies de la Marquetterie, 55% Chardonnay et 45% Pinot noir, une grande cuvée produite exclusivement à partir des raisins du vignoble des Folies récoltés après une première vendange en vert, un Champagne de bouche ample, riche en bouquet, très harmonieux, un vin d’une belle maturité, aux notes de fruits secs, légèrement épicé en finale (44 €). Le Taittinger Nocturne sec, 60% Pinots noir et meunier, 40% Chardonnay, associe distinction et fermeté, tout en arômes, aux nuances de miel et d’abricot, de bouche veloutée. Très beau rapport qualité-prix-typicité (38 €).

Voir aussi

La passion de la famille Tribaudeau

Château MAUVINON

Château MAUVINON

(SAINT-ÉMILION)
Brigitte et Philippe Tribaudeau
Saint-Sulpice-de-Faleyrens
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 24 64 79
Télécopie : 05 57 74 44 96
Email : chateaumauvinon@worldonline.fr
Ou : www.chateau-mauvinon.com

À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Ces propriétaires chaleureux s’attachent à élever soigneusement ce très beau Saint-Émilion GC 2005, corsé, riche en couleur comme en matière, persistant, au nez dominé par la fraise des bois, mariée à des notes de cuir et d’humus, aux tanins présents et soyeux à la fois, un vin riche et structuré, d’une bonne longueur en bouche, très prometteur. Le 2004 est vraiment superbe actuellement, gras, parfumé, bien classique, corsé, au nez intense de petits fruits rouges mûrs et de cuir, avec des tanins riches et veloutés à la fois, tout en nuances. Remarquable rapport qualité-prix, et un accueil de premier ordre, ce qui n’est pas rien.

L’exceptionnel Sancerre des Natter

Henry NATTER

Henry NATTER

(SANCERRE)
Henry et Cécile Natter
Place de l’Église
18250 Montigny
Téléphone :02 48 69 58 85
Télécopie : 02 48 69 51 34
Email : info@henrynatter.com
Ou : www.henrynatter.com

À la tête des Premiers Grands Vins Classés, dans les 3 couleurs, ce qui est très rare. Ici, sur 20 ha, on cultive la chaleur humaine avec le même soin que l’on apporte aux vignes, privilégiant la faune et la flore, les “couvant” pour en extraire leur quintessence et les laisser s’exprimer au mieux, au cours d’un élevage parfaitement maîtrisé et traditionnel. Ces propriétaires passionnés ont en effet à cœur de faire découvrir les subtilités de leur environnement, leur terroir et leur travail, afin que chacune de leur bouteille soit une source de convivialité. Leur fille, Mathilde, travaille avec ses parents, son frère, Auguste, s’occupe plus de la cave. Je m’investis dans le marketing de l’entreprise, nous précise-t-elle, les relations publiques et la commercialisation. Nous avons lancé une nouvelle cuvée “l’Enchantement” 2005, un Sancerre rouge (Pinot noir) avec une jolie étiquette rose-violine. Pour accueillir ce vin, nous avons sélectionné des fûts fabriqués dans une tonnellerie installée à Ménetou-Salon. Cette cuvée est l’équivalent de la Cuvée François, qui existe en sancerre blanc. L’Enchantement 2005 est tout en bouche, très fruitée, d’un bel équilibre, avec beaucoup de rondeur, de charnu, riche en matière et en fruité. Cette cuvée bénéficie d’un élevage en fûts de chêne et nous sélectionnons, en cours d’élevage, les meilleurs lots qui lui sont destinés. Le millésime 2006 est d’un bel équilibre, tout en rondeur, de bonne garde, bien évolué, agréable à boire. 2007 : d’une belle minéralité, un millésime classique et élégant.” Vous ne pourrez qu’exciter vos papilles avec cet exceptionnel Sancerre blanc L’Expression de Cécile “L’Essence des Terres Blanches” 2002, l’une des plus belles bouteilles savourées cette année, de belle robe jaune d’or soutenu, riche au nez, d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de noix, de citron et de pêche, de bouche puissante et d’une longue finale. Le Sancerre cuvée François de la Grange 2004 est superbe, aux arômes intenses, suave, très harmonieux, subtil et puissant à la fois, où s’entremêlent les fruits mûrs et les fleurs fraîches, parfait sur des écrevisses comme sur une escalope de veau. Le Sancerre blanc 2006 développe ces notes de fumé bien spécifiques, un vin très bien vinifié, de robe brillante et limpide, nez de fougère et d’acacia, d’une jolie rondeur, suave et persistant. Superbe Sancerre rouge cuvée l’Enchantement (vinification et élevage en fûts de chêne), de robe pourpre, aux connotations complexes de griotte, de pruneau et de sous-bois, avec des tanins mûrs, de bouche veloutée, puissante et ample, un vin savoureux, intense en couleur comme en arômes, auquel il faut laisser du temps pour s’exprimer au mieux. Leur Sancerre rosé est toujours le meilleur de l’appellation, d’une grande finesse aromatique au nez où dominent les fruits frais, la rose et le coing, subtil, d’une grande persistance en bouche avec des nuances de fraise des bois. Formidable rapport qualité-prix-plaisir, ce qui confirme que nous sommes incontestablement au sommet.

Domaine André Dussourt

Domaine André DUSSOURT
Paul Dussourt
2, rue de Dambach
67750 Scherwiller
Téléphone :03 88 92 10 27
Télécopie : 03 88 92 18 44
Email : info@domainedussourt.com
Ou : www.domainedussourt.com

Au sommet. C’est environ en 1680 que le premier Dussourt, officier de l’armée de Louis XIV, arriva en Alsace. Et c’est vers 1740 que Jean ­Dussourt se vit gérer le vignoble de l’évêché à Bliensch­willer. C’est François-Xavier Dussourt, viticulteur établi à Blienschwiller, qui est à l’origine des 7 générations de vignerons qui ont perpétué la tradition du travail de la vigne jusqu’à ce jour. Un vignoble de 10 ha avec 40 parcelles sur des sols sablonneux, granitiques, argilo-calcaires et gréseux, vignes de 25 ans. Excellent Riesling Réserve Prestige 2005, de couleur jaune or aux reflets ambrés, qui développe des nuances florales et épicées, toujours très abordable. Le Pinot gris Réserve Particulière 2005, typé, associe une élégance certaine à une rondeur en bouche persistante. Goûtez aussi le Pinot noir, élevé en barriques rouge de Blienschwiller, de jolie robe grenat, ample, aux notes d’humus, de pruneau et de cassis. Très joli Muscat 2006 Réserve Particulière, de bouche savoureuse, tout en arômes, élégant, alliant fraîcheur et ampleur.

Gevrey-Chambertin Philippe Leclerc

GEVREY-CHAMBERTIN Philippe LECLERC

Philippe LECLERC

(GEVREY-CHAMBERTIN)

9, rue des Halles
21220 Gevrey-Chambertin
Téléphone :03 80 34 30 72
Télécopie : 03 80 34 17 39
Email : philippe.leclerc60@wanadoo.fr
Ou : www.philippe-leclerc.com

Classé Premier Grand Vin, ce qui récompense une politique qualitative exemplaire, où la typicité s’allie à des prix très sages. Superbe Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Cazetiers 2005, fort bien élevé, un vin volumineux et persistant en bouche, de couleur intense, très parfumé (griotte, mûre), finement épicé, très charpenté, de bouche pleine et riche, aux nuances complexes de fruits des bois macérés, de belle évolution. Le 2004 est gras, aux tanins présents, riche et intense en bouche, marqué par son terroir, au parfum de cerise et de sous-bois. Savoureux Gevrey-Chambertin Premier Cru La Combe aux Moines 2005, de robe brillante, aux notes de framboise et de cerise, bien équilibré, alliant structure et velouté en bouche, ample et gras, de garde, bien sûr. Le 2003 est de bouche puissante, au nez de cerise macérée, un vin épicé en bouche, avec ces notes de griotte légèrement réglissées, qui allie richesse et distinction, d’une belle finale. Très beau rapport qualité-prix-typicité.