* La saga Dubœuf

J’apprécie le « roi » Georges depuis une trentaine d’années et j’avoue que je suis toujours conquis par sa ténacité comme par ses cuvées. Il est le pivot de sa région et draine toujours en avant l’image et la notoriété des vins du Beaujolais, bravant les modes et les coups tordus. C’est aussi l’un des plus grands dégustateurs que je connaisse.

Georges Dubœuf et son fils, Franck, peuvent donc être fiers de leur réussite, jalousée, bien sûr, mais on sait que l’on n’a rien sans rien. La maison, créée en 1964 par Georges, est toujours la référence vraiment incontournable dans le Beaujolais (120 pays à l’export, 12 000 clients en France dont 100 grossistes et représentants servant la restauration, 1200 clients restaurateurs et caves en direct et 10 000 clients particuliers, 15% de l’ensemble de la production totale du Beaujolais dont 30% en primeur). Il faut venir aussi à Romanèche-Thorins pour découvrir les nouveautés de leur “Hameau Dubœuf”.
Leur Morgon 2007, médaille d’Or au Concours Général Agricole de Paris 2008, est d’un beau rouge profond. Le nez est complexe et fruité avec une dominante de cerise. En bouche, on est séduit par sa belle structure qui lui prédit un bel avenir. C’est un vin très harmonieux. Splendide Moulin à Vent Clos du Moulin à Vent 2005, de couleur intense, la robe oscille entre un grenat sombre et un rubis profond. Au nez, dégusté jeune, il évoque la fleur et le fruit, avec une dominante de violette soutenue par une note de cerise. Avec les années, sa palette odorante devient plus complexe. S’y ajoutent des parfums d’iris, de roses fanées, d’épices, de fruits mûrs et de truffes. Excellent Régnié Sélection Printemps 2008, d’une robe rubis foncé, aux parfums intenses et frais de cassis et de fruits rouges, associés à de discrètes notes florales. On retrouve les fruits rouges à l’attaque, puis la dégustation se poursuit sur une belle impression de rondeur. Le Beaujolais Villages 2008 est une valeur sûre comme le Fleurie Prestige 2005, dominé par le cassis mûr, charnu, de couleur pourpre, ample au nez comme en bouche, aux tanins riches et soyeux à la fois. Le Brouilly 2005, 1er Prix Concours des 2 bouteilles vins du Beaujolais, est généreux, délicatement fruité et riche d’accords mélodieux. Il est encore très jeune, avec une belle richesse tannique. Leur Côte de Brouilly Domaine de la Madone 2007 est d’une belle couleur, avec un nez très élégant et offre une grande richesse aromatique (fruits rouges, pêche, abricot…). C’est un vin très agréable, doté d’une grande complexité. Quant au Juliénas Prestige 2005, sa robe est d’un rubis de belle intensité. Le bouquet est à la fois floral (iris et pivoine) et fruité (fraise, framboise et pêche), un vin riche et gourmand, plein de fruit et de fraîcheur en bouche. Excellent Pouilly Fuissé Domaine Béranger 2007, c’est un mélange de parfums : tilleul, verveine, amandes grillées complétées en bouche par de la noisette. Rond, ample et fruité c’est un bien beau Bourgogne blanc.

Marsannay Marc Brocot

Marc BROCOT

Marc BROCOT

(MARSANNAY)

34, rue du Carré
21160 Marsannay-la-Côte
Téléphone :03 80 52 19 99
Télécopie : 03 80 59 84 39
Email : brocot.viticulteur@wanadoo.fr

Una propriedad viticola de 8,25 Ha. de vides (edad media de 20 a 25 años). Belleza Marsannay Les Échezeaux 2005, muy en potencia y finura, con mucha materia, de los aromas de frutas rojos surmûris presentes y complejos, con connotaciones persistentes de especias, de excelente guardan como lo prueba este 2003, que comienza a abrirse. Excelente Marsannay rosé 2005 muy en con sabor a fruta, como el blanco, regularmente encantador. Pruebe su Gevrey-Chambertin 2005, de bonito vestido granate persistente, a la nariz intensidad y sutil a la vez (guinda, humus), un vino estructurado y clásico como se los aprecia. Excelente Bourgogne Beurot 2005, resultante du Pinot Gris llamado Beurot en Bourgogne, un vino aficionado y con sabor a fruta, perfecto sobre gougères.

Champagne Roger Coulon

Roger COULON
Isabelle et Éric Coulon
12, rue de la Vigne-du-Roi
51390 Vrigny
Téléphone :03 26 03 61 65
Télécopie : 03 26 03 43 68
Email : contact@champagne-coulon.com
Ou : www.champagne-coulon.com

Always classified very well. Vineyard of 10 ha. Eric and Isabelle Coulon cordial and are impassioned and propose this superb Vintage Champagne 2002, resulting with equal shares from the Chardonnay and Pinot noir, complex, which associates freshness and structure, with the nose who feels lemon, very distinguished, a well-balanced Champagne, refined, mouthfull. The vintage Prestige the Slopes of Vallier, matured 8 years, majority Chardonnay, is a very beautiful Champagne, of glossed dress old but, where one finds honest notes of roasted, of brioche and candied fruits, dense and distinguished at the same time. Taste also rough the Grande Réserve Premier Cru (33% Pinot meunier and 33% Pinot noir, the remainder in Chardonnay, maturing in oak barrel on the lees 7 months and ageing during 5 years in cellar), a vintage as we like them, delicate and charming lady, who feels good the ripe fruits and the dry small fruits, slightly with the honey taste, a beautiful length, all in aromas.


Un Beaujolais pour le plaisir

Maison Jean BARONNAT
Jean-Jacques Baronnat
491, route de Lacenas 69400 Gleizé
Tél. 04 74 68 59 20
Fax. 04 74 62 19 21
Incontestablement au sommet. Ici, on a pour devise “Le respect du vin”. Jean-Jacques Baronnat dirige cette maison familiale de négoce, créée il y a plus de 100 ans par son grand-père, alors producteur en Beaujolais. Il signe un Beaujolais 2006 comme on les aime, franc, fruité, souple et ample, très caractéristique de ce que doivent être les meilleurs vins de l’appellation. Remarquable Moulin-à-Vent 2006, aux arômes de fruits macérés et d’épices, coloré, aux tanins équilibrés, c’est un vin charnu et charpenté, égèrement poivré comme il se doit. Le Fleurie 2006 est complexe et harmonieux, avec ces nuances se définissant par des arômes de framboise et de fraise des bois, un vin de couleur profonde. Excellent Brouilly 2006, aux arômes subtils de violette et de framboise, aux tanins riches et fins à la fois, de bouche persistante. Joli Mâcon-Villages blanc 2006, subtil et suave en bouche, tout en persistance d’arômes. Goûtez le Saint-Véran, de belle robe pâle, avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, et le Mâcon-Villages blanc 2006, souple, tout en arômes, au nez complexe et puissant (acacia, poire), très bien équilibré, de bouche parfumée et ample. Joli Crémant de Bourgogne, tout en arômes, au nez intense et complexe (fleurs fraîches et musc), de mousse crémeuse.

E-Mail : jeanbaronnat@vinsdusiecle.com
Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/jeanbaronnat
Site personnel : www.baronnat.com

Des Saint-Chinian à prendre au sérieux

CAVE LES VINS DE ROQUEBRUN
Directeur : Alain Rogier
Avenue des Orangers 34460 Roquebrun
Tél. 04 67 89 64 35
Fax. 04 67 89 57 93
e-mail : cave@cave-roquebrun.fr
www.cave-roquebrun.fr
Une cave de référence, remarquablemernt équipée, qui collectionne les récompenses. On comprend aisément sa place dans le Classement 2009 avec leur beau Saint-Chinian Roquebrun rouge Seigneur d’Aupenac 2005, médaille d’Or au concours des Grands Vins du Languedoc-Roussillon, élevage 14 mois en fûts de chêne, un vin aux tanins présents et soyeux à la fois, de belle robe soutenue, très parfumé (humus, épices), de bouche délicatement poivrée en finale. Remarquable Saint-Chinian Château Roquebrun 2005, coloré et charpenté, au nez dominé par les fruits rouges à noyau et des notes de fumé, un vin puissant et de très bonne évolution. Le Saint-Chinian Roquebrun rouge Les Fiefs d’Aupenac 2006 est marqué par les petits fruits rouges cuits (groseille, fraise des bois), de bouche dense. Excellent Saint-Chinian rosé Col de l’Orb 2007, médaille d’Or aux Vinalies Internationales 2008, de jolie teinte grenadine, tout en fruité, avec cette bouche à la fois vive et souple, très agréable, charmeur, idéal sur une terrine. Il y a encore le Saint-Chinian Roquebrun blanc Les Fiefs d’Aupenac 2007, de robe jaune lumineuse, complexe avec ces notes délicatement épicées, un beau vin suave, tout en finesse, frais et floral, à découvrir sur une parillada. 

E-Mail : cave@cave-roquebrun.fr
Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/caveroquebrun
Site personnel : www.cave-roquebrun.fr


Domaine La MADURA
Nadia et Cyril Bourgne
12, rue de la Digue 34360 Saint-Chinian
Tél. et Fax. 04 67 38 17 85
e-mail : info@lamadura.com
www.lamadura.com
Domaine de 13,40 ha sur des sols argilo-calcaires, schistes et grès. Beau Saint-Chinian rouge 2005 (Syrah, Mourvèdre, Grenache et Carignan), un vin bien corsé, au nez complexe où dominent les fruits mûrs et les épices, de bouche dense oû l’on retrouve la mûre et la cannelle, avec de la rondeur. Très joli Vin de Pays blanc (Sauvignon blanc), bien équilibré en acidité, avec des nuances de fruits secs et des arômes d’agrumes, où l’on retrouve le citron frais, un vin agréable et très réussi, d’une jolie persistance au nez comme en bouche.  

Château SAINT-MARTIN-DES-CHAMPS
Pierre et Michel Birot
Route de Pumisson 34490 Murviel-lès-Béziers
Tél. 04 67 32 92 58
Fax. 04 67 37 84 49
e-mail : domaine@saintmartindeschamps.com
www.saintmartindeschamps.com
À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Ici, on est vignerons de père en fils depuis 1675, et le domaine s’étend sur 90 ha implantés sur des sols argilo-calcaires exposés plein sud. Remarquable Saint-Chinian rouge Les Terrasses de Fontenille 2003 (Syrah et Grenache), fort bien structuré, aux senteurs de cuirs et de petits fruits noirs (cassis), de belle teinte grenat, rond et puissant au nez comme en bouche, avec des tanins bien présents, de garde. Beau Saint-Chinian cuvée Mathieu 2004, très équilibré, au nez complexe de fruits rouges et d’épices, riche et dense comme leur Coteaux-du-Languedoc rouge 2003 (90% Syrah et 10% Grenache), au nez de fruits mûrs (cassis, griotte) et d’humus, aux tanins équilibrés, riches et savoureux, un vin corsé, qui poursuit son évolution. Le Saint-Chinian rosé 2007 est de jolie teinte brillante, très agréable, tout en bouche, tout en arômes de petites fleurs et d’abricot, bien vinifié, avec juste ce qu’il faut d’acidité, parfumé et charmeur, idéal sur des paupiettes de veau, par exemple. Leur Vin de Pays d’Oc cuvée de L’Hermitage du Domaine Saint-Martin-des-Champs 2005, aux notes de sous-bois et de mûre, allie charpente et souplesse, et le Viognier 2006 est tout en finesse d’arômes. Profitez-en pour prendre le temps de faire la visite gratuite des chais avec dégustation, balade pédestre, circuit VTT, expositions de peinture…

Top Côtes-de-Bergerac


Château le MAYNE
Jean-Pierre Martrenchard
Les Vignobles du Mayne
24240 Sigoulès
Tél. 05 53 58 40 01
Fax. 05 53 24 67 76
e-mail : chateaulemayne@vinsdusiecle.com
www.vinsdusiecle.com/chateaulemayne
À la tête des Premiers Grands Vins Classés.  Créés à la fin du XIXe siècle, les vignobles Martrenchard perpétuent une image de qualité et de tradition. Remarquable Côtes-de-Bergerac rouge cuvée Réservée 2003, élevé en fûts de chêne, coloré, corsé, de bouche puissante, au nez de cerise macérée, un vin épicé en bouche, aux tanins puissants mais soyeux, un vin parfait sur une canette rôtie. Beau Monbazillac 2005, tout en bouquet, de belle robe, dense, aux connotations fruitées (amande, poire) subtiles et délicatement miellées, de bouche profonde et persistante, très fin, associant puissance et distinction. Très charmeur Bergerac blanc sec 2007, médaille d’Argent à Paris, issu d’une macération pelliculaire du Sauvignon (99%, 1% Muscadelle), intense et rond, au nez de tilleul et de fruits secs, parfait sur des crustacés. Le Bergerac rosé 2007, issu de saignée, a largement mérité sa médaille d’Or à Paris, un vin de belle teinte, franc et fruité. Exceptionnel Monbazillac cuvée Réservée 2001, fermenté et élevé en barriques neuves durant 15 mois, de charpente fine et bien équilibrée, riche et persistant en bouche, savoureux, gras, de grande évolution.

E-Mail : chateaulemayne@vinsdusiecle.com
Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/chateaulemayne

Château LADESVIGNES
Michel Monbouché
24240 Pomport
Tél. 05 53 58 30 67
Fax. 05 53 58 22 64
e-mail : chateau.ladesvignes@wanadoo.fr
Beau Côtes-de-Bergerac Velours rouge 2005, aux notes de mûre et de cannelle, riche en couleur, dense, qui allie finesse et structure, aux tanins savoureux et puissant, un vin qu’il faut laisser se fondre et déboucher sur une cuisine légèrement relevée (gigot ou rôti). Superbe Monbazillac cuvée Automne 2005, onctueux et persistant, aux notes de fruits jaunes très mûrs, fondu en bouche avec cette touche de brioche caractéristique, d’une longue persistance d’arômes, parfait sur une volaille à la crème. Le Bergerac blanc sec 2007, provenant du Sauvignon (50%), 35% de Sémillon et 15% de Muscadelle, issu d’une macération pelliculaire qui lui apporte cette persistance aromatique et cette rondeur en bouche, est un vin franc, aux connotations florales subtiles (fougère, acacia).

Clos du MAINE CHEVALIER
Claude et Claudine Caillard
24560 Plaisance
Tél. et Fax. 05 53 58 55 63
e-mail : claude-caillard@wanadoo.fr
Une place enviable dans le Classement 2009. Une propriété de 12 ha sur un plateau argilo-calcaire très sec, au sud de l’appellation Bergerac. Excellent Côtes-de-Bergerac blanc moelleux 2007, pur Sauvignon, qui allie onctuosité et fraîcheur aromatique, un vin qui emplit bien la bouche, complexe avec des notes fruitées, mais aussi de fleurs fraîches et d’épices. Le Bergerac Clos du Maine Chevalier rouge 2006 (Merlot, Cabernet franc et Cabernet-Sauvignon, Malbec), avec une structure solide en tanins, au nez complexe de fruits rouges à noyau et d’épices, un vin de belle couleur, ample et parfumé, corsé, aux tanins enrobés. Le Clos du Maine Chevalier rouge cuvée Prestige 2006, est de belle couleur, au nez de petits fruits rouges caractéristique (cassis), de belle structure, ample et riche, charnu en bouche, d’excellente garde.

Le tiercé gagnant des Coteaux Varois

Domaine de FONTLADE
Scea Baronne Philippe de Montrémy
83170 Brignoles
Tél. 04 94 59 24 34
Fax. 04 94 72 02 88
Au sommet. “Rigueur et Passion”, pourrait être la devise de ce domaine. Rigueur dans les méthodes de culture et d’élaboration des vins, passion pour le métier et la mise en valeur du terroir. Le vignoble de 40 ha, propriété de la baronne Philippe de Montremy depuis plus d’un demi-siècle, s’étend sur des coteaux calcaires. Les étés chauds et secs de ces dernières années, nous ont permis d’élaborer des vins puissants, aromatiques et élégants. On le voit avec ce remarquable Coteaux Varois en Provence rouge cuvée de l’Ermitage Vieilles Vignes 2005 (60% Syrah, 30% Grenache et 10% Cabernet), élevé 8 mois en fûts de chêne, de robe pourpre, souple et corsé à la fois, au nez à la fois intense et subtil où s’entremêlent les fruits rouges bien mûrs (pruneau) et la cannelle, de bouche dense, très réussi, de belle évolution, à ouvrir sur un gigot à la ficelle. La cuvée Saint-Qvinis rosé 2007 est un vin de belle robe limpide, avec des notes subtiles de rose et de mûre, ample, souple et sec à la fois, d’un bel équilibre, rond et persistant. Le blanc est dans la lignée, finement bouqueté avec des notes de noisette et d’aubépine, avec un bel équilibre entre la fraîcheur, la rondeur et le fruité, suave, très élégant.

E-Mail : chateau-de-fontlade@vinsdusiecle.com
Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/chateau-de-fontlade
Site personnel : www.chateau-de-fontlade.com

Domaine du LOOU
Scea Di Placido
83136 La Roquebrussanne
Tél. 04 94 86 94 97
Fax. 04 94 86 80 11
e-mail : domaine-du-loou@wanadoo.fr
Longtemps propriété du clergé de l’Abbaye de Saint-Victor à Marseille, le Domaine du Loou, labour en provençal, appartient depuis 1956 à la famille Di Placido. Beau Coteaux Varois en Provence rouge cuvée Vieilles Vignes 2004, avec des arômes de fruits noirs (mûre, cassis), riche, complet et très équilibré. Excellent rouge Les Terres du Loou 2004, (60 % Syrah, et parts égales de Grenache et de Cabernet-Sauvignon), de belle robe grenat, riche et structuré, au nez persistant où dominent des notes de fraise et d’humus, d’excellente évolution.  Excellent blanc cuvée Esprit de Blanc 2007 (60% Rolle et 40% Sémillon), fleuri et suave très parfumé (fleurs blanches, miel), rond avec une finale fraîche bien caractéristique. Savoureuse cuvée Rosée de Printemps 2008, vinifié par macération pelliculaire à basse tempértature, un rosé qui privilégie la finesse des Cinsault et des Grenache, d’un beau rose franc et brillant, aux arômes de fruits frais, subtilement poivré, un vin de bonne structure à apprécier sur des tagliatelles aux fruits de mer.

Domaine de TRIANS
Jean-Louis Masurel
Chemin des Rudelles 83136 Néoules
Tél. 04 94 04 08 22 et 01 42 96 01 96
Fax. 04 94 04 84 39 et 01 42 15 16 70
e.mail : trians@wanadoo.fr
www.trians.com
Coup de cœur pour ce Coteaux Varois en Provence T Trians Tradition Terroir 2004 (30% Grenache 35% Cabernet-Sauvignon 35% Syrah), charnu, au nez de violette et de fruits rouges surmûris, un vin ferme et dense, de robe pourpre soutenu, aux tanins structurés, aux notes de cassis, de prune et d’épices en bouche, qui commence à peine à s’ouvrir. Le rosé 2007 est de robe brillante, au nez délicat de rose et de fruits mûrs, à la fois souple et friand, avec cette touche épicée persistante, d’une belle finesse aromatique, idéal sur les terrines. Le blanc 2006 (Sémillon, Rolle, Ugni blanc et Clairette, élevage sur lies fines) associe finesse et suavité. Excellente cuvée T de Trians blanc 2006, pur Viognier, avec ce bouquet très complexe de pêche et d’abricot mûr, tout en subtilité, avec cette touche épicée persistante, un vin tout en nuances.

Deux Côte-Rôtie comme on les aime

Domaine Louis DREVON
Domaine de Rosiers
3, rue des Moutonnes 69420 Ampuis
Tél. 04 74 56 11 38 et 06 09 85 83 62
Fax. 04 74 56 13 00
e-mail : domainederosiersdrevon@vinsdusiecle.com
www.vinsdusiecle.com/domainederosiersdrevon
À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un domaine de 7 ha, qui possède cette force évidente du terroir associée à une très grande régularité qualitative et à des prix très mesurés quand on connaît la difficulté de produire ce type de crus. Un Côte-Rotie comme celui-ci renvoie à une cour de récréation les “vins de garage” ou les producteurs qui pensent qu’il suffit de concentrer à outrance pour élever un grand vin, oubliant la force du terroir et l’osmose qui se crée entre les cépages, les sols et la main de l’homme. Splendide Côte-Rôtie 2006 (97% Syrah et 3% Viognier), issu de cuvaison longue puis élevé au minimum 15 mois en fûts de chêne, bien qu’encore très jeune, c’est un vin corsé, riche en bouche, un vin savoureux et bien charnu aux notes de mûre, de musc et d’épices. Le 2005 est puissant et complexe, au nez à la fois intense et subtil où s’entremêlent les fruits rouges bien mûrs (pruneau) et une touche d’épices caractéristique, typé, de bouche savoureuse, de grande évolution. Le 2000 est superbe, aux arômes de fruits macérés et d’épices, riche, de belle teinte grenat, dense et puissant au nez comme en bouche, avec une finale complexe. 

Vignobles LEVET
Gaec Vignobles Levet
26, boulevard les Allées 69420 Ampuis
RN 86 (face au clocher)
Tél. 04 74 56 15 39
Fax. 04 74 56 19 75
e-mail : bernard.levet@free.fr
www.coterotielevet.fr
Créé en 1929, un domaine d’environ 4 ha sur des coteaux abrupts en terrasses, le sol est d’origine granitique recouvert de micaschiste et de gneiss, les vignes ont 50 ans et le cépage est la Syrah. Les vins sont élevés en moyenne 2 ans en fûts de chêne. Remarquable Côte-Rôtie cuvée Améthyste 2006 (un assemblage de l’ensemble de leurs parcelles de vignes), coloré, au nez de fruits macérés (cerise, mûre), de bouche à la fois puissante et ronde, non encore à maturité.

Coups de cœur à Chinon

Le LOGIS de la BOUCHARDIÈRE
Serge et Bruno Sourdais
37500 Cravant-les-Coteaux
Tél. 02 47 93 04 27
Fax. 02 47 93 38 52
e-mail : serge-bruno-sourdais@wanadoo.fr
www.sergebrunosourdais.com
Un vignoble de 50 ha en plaine, en coteaux et en plateaux, planté en Cabernet franc, avec un âge moyen des vignes de 30 ans, les plus vieilles atteignant 80 ans, plantées sur des sols à dominante argilo-siliceuse sur les plateaux et les coteaux, et des sols de sable et de graviers en plaine. Vous aimerez comme nous le Chinon cuvée Les Cornuelles 2005, issu de très vieilles vignes de 60 à 100 ans, médaille de Bronze à Mâcon, riche et généreux, aux nuances de mûre et de sous-bois, où le gras s’associe à la structure, de très bonne garde. Le Chinon cuvée Le Chêne Vert 2005 est de bouche riche, aux notes de petits fruits noirs et d’humus, aux tanins équilibrés, tout en rondeur, ample et distingué. Excellent Chinon Les Clos 2006 (vieilles vignes de 40 à 50 ans en coteaux de silex très arides), de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges (mûre, fraise des bois…), d’épices, aux tanins bien enrobés mais très équilibrés, un vin riche et bien typé.

Paul BUISSE
69, route de Vierzon, BP 112 41400 Montrichard
Tél. 02 54 32 00 01
Fax. 02 54 32 09 78
e-mail : contact@paul-buisse.com
www.paul-buisse.com
À la tête des Premiers Grands Vins Classés, dans la plupart de ses appellations, ce qui n’est pas rien. C’est toujours un plaisir de revoir Paul Buisse, chaleureux et talentueux, un bel exemple de ces propriétaires comme nous les aimons, plus passionné par le respect des terroirs que par des cuvées à la mode.
Il y a ce Chinon L’Excep­tionnel de Paul Buisse 2006, dont le vignoble s’étend de part et d’autre de la Vienne jusqu’à la Loire. Ce vin est issu d’un assemblage de plusieurs cuvées de vieilles vignes ayant plus de 50 ans d’âge, situées sur les coteaux de Cravant dans des terres argilo-calcaires (Cabernet franc, vinifié avec une cuvaison de 3 semaines). Un vin de robe intense, bien charpenté, parfumé, aux notes de fruits cuits (prune, groseille, griotte), tout en bouche, riche, de très belle évolution. Dans la lignée, le 2005, de robe légèrement pourprée, est un vin très dense, complexe, puissant et savoureux, au nez de mûre, riche en couleur, aux tanins fermes et fins à la fois, très bien élevé, tout en bouche avec des notes de réglisse, à savourer sur un rôti. Le Bourgueil L’Exceptionnel de Paul Buisse 2005, Liger de Bronze au concours des Vins de Loire Angers, est de belle couleur rubis profond, avec des notes complexes de réglisse et de fraise, alliant matières tanniques et finesse, un vin de garde. Le Touraine Sauvignon Clos des Ronceveaux 2006, Liger d’Argent au concours des Vins de Loire Angers 2008, fort bien élaboré, avec ces senteurs florales et fruitées, associant élégance et puissance, tout en finesse, est d’une grande fraîcheur au nez comme en bouche. Le Touraine Sauvignon Domaine Paul Buisse 2007, dont le vignoble se trouve à Pouillé, sur des coteaux argilo-calcaires avec une exposition exceptionnelle, est tout aussi séduisant, tout en fraîcheur aromatique. Excellent Touraine blanc Cristal Buisse 2007, très expressif de son Sauvignon, mêlant richesse aromatique et persistance en bouche, un vin qui dégage de subtils arômes d’amande et de tilleul, charmeur, d’une jolie finale.

Domaine de la CHAPELLE
Philippe Pichard
9, rue de Malvault 37500 Cravant-les-Coteaux
Tél. 02 47 93 42 35
Fax. 02 47 98 33 76
e-mail : philippe-pichard@club-internet.fr
www.philippe-pichard.fr
Le domaine s’étend sur 15 ha. Beau Chinon cuvée Les 3 Quartiers Vieilles vignes 2006, pur Cabernet franc, équilibré, complexe, d’une jolie robe grenat, aux tanins riches et souples à la fois, aux senteurs persistantes où dominent des notes de myrtille et de poivre. Le Chinon cuvée Arcestral 2005 (vignes de 40 ans sur sol argileux, fermentation malolactique en barriques neuves et élevage de 15 mois), dominé par la fraise des bois mûre et l’humus, associe finesse et concentration, un vin bien charnu, d’une belle longueur en bouche, aux tanins équilibrés.

COULY-DUTHEIL
Jacques et Arnaud Couly
12, rue Diderot, BP 234 37500 Chinon
Tél. 02 47 97 20 20
Fax. 02 47 97 20 25
e-mail : info@coulydutheil-chinon.com
Belle réussite avec ce Chinon Clos de l’Écho 2006, Grand Prix d’Excellence aux Vinalies Nationales 2008, très typé, de couleur grenat, concentré aromatiquement, ample en bouche, au fruité persistant (griotte, pivoine), de charpente fine et bien équilibrée, dense au palais. Exceptionnel Chinon Clos de L’Écho 2005, médaille d’Or à Mâcon 2007, de robe pourpre, au nez mariant les fruits mûrs et les épices, d’une complexité certaine en bouche, parfumé et intense avec des nuances de griotte et de prune, aux tanins soyeux, à la fois puissant et fin, d’excellente garde. Le Chinon rosé 2007, prix des Vinalies Nationales 2008, est bien corsé, souple, tout en arômes de fruits, très bien vinifié, parfait sur des brochettes.

Domaine DOZON
Laure et Jean-Marie Dozon
52, rue du Rouilly 37500 Ligré
Tél. 02 47 93 17 67
Fax. 02 47 93 95 93
e-mail : dozon@terre-net.fr
www.domaine-dozon.fr
Jean-Marie Dozon, et sa fille Laure, symbolisent fort bien ce qui nous est cher dans notre domaine : la garantie de vins de terroir associée à une convivialité réelle. Le vignoble de 24 ha se situe sur coteaux argilo-siliceux et argilo-calcaires exposés au sud et protégés au nord et à l’est par un massif boisé. Les vieilles vignes sont en non-culture, le paillage est pratiqué depuis 1975, alors que les autres vignes sont en enherbement naturel. Cueillette manuelle, effeuillage, tri, vinification soignée et élevage en fûts de chêne expliquent aussi le niveau qualitatif. De nouvelles étiquettes, plus modernes, soulignent leurs vins de terroirs avec, pour chacune, un pictogramme qui l’illustre : la bruyère pour le Clos du Saut-au-Loup ou les baies de prunelles pour le Bois Joubert.
Savoureux Chinon Laure et le Loup 2005, sélection des plus vieilles vignes de 60 à 70 ans, tout en finesse des tanins et complexité des arômes, vinification très traditionnelle, 5 semaines de macération et 18 mois d’élevage en cuves, charnu, avec des notes de groseille surmûrie, souple et bien corsé, bien ferme en bouche, ample, parfumé. Le Chinon Clos du Saut-au-Loup 2007 est de robe rubis profond, d’une grande concentration aromatique avec des nuances persistantes de violette et de framboise mûre, un vin gras, épicé, tout en bouche. À leurs côtés, ce Chinon Le Bois-Joubert 2006, provenant d’un lieu-dit de 4 ha sur un coteau argilo-calcaire, de robe grenat, charpenté, de bouche persistante, au nez de fruits mûrs, avec des tanins souples et très équilibrés, d’une jolie finale. Le Chinon blanc 2007, de jolie robe bouton d’or, aux arômes intenses de fleurs blanches, d’abricot, est de bouche ronde et minérale.

Domaine GOURON
Laurent et Stéphane Gouron
La Croix-de-Bois 37500 Cravant-les-Coteaux
Tél. 02 47 93 15 33
Fax. 02 47 93 96 73
e-mail : info@domaine-gouron.com
www.domaine-gouron.com
Au sommet avec ce Chinon La Croix Boisée 2006, au nez de framboise, alliant puissance et souplesse en bouche, charpenté, complexe, très riche। Beau Chinon cuvée Vieilles Vignes, issu de sols argilo-calcaires et argilo-siliceux (vignes de 45 ans et plus, cuvaison longue et élevage 12 mois en fûts de chêne), charnu, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue, au nez complexe où dominent la cerise noire et les épices, d’excellente garde. Excellent Chinon 2007, un vin corsé et riche en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau, de bouche pleine, ample et veloutée, d’une belle charpente.

Neufbox de SFR


Château BELLEVUE-GAZIN
Alain et Anne-Sophie Lancereau-Burthey
33390 Plassac
Tél. 05 57 42 02 00
Fax. 05 57 42 04 60
e-mail : bellevuegazin@aol.com
www.chateau-bellevue-gazin.com
Vignoble de 15 ha situé au sommet des coteaux sur un terroir argilo-graveleux (70% Merlot, 20% Malbec, 10% Cabernet-Sauvignon). Beau Premières-Côtes-de-Blaye 2006, très bien élevé 14 mois en barriques, de robe soutenue, très représentatif de ce beau millésime, bien charnu comme il se doit, aux tanins fermes et savoureux, où élégance et puissance s’harmonisent très bien, de bouche ample et savoureuse où prédominent la griotte et les épices. Le 2005 est une réussite, charnu, fin, riche, avec des arômes de griotte et d’humus, un vin très savoureux qui allie puissance et élégance, et demande à être conservé quelque temps. Le Premières-Côtes-de-Blaye cuvée Les Baronnets est gras et harmonieux, très élégant, très classique, un vin qui se sert avec une cuisse de canard. 

Château BERGÈRE-BRIMAUD
Michelle et Dominique Brimaud
BP 2 – 3, Les Gorces Mazion 33390 Blaye
Tél. 05 57 64 63 53 et 06 13 51 19 96
Fax. 05 57 64 58 19
e-mail : brimaud.scea-vignobles@akeonet.com
Un vignoble sous culture raisonnée. Cela donne ce Premières-Côtes-de-Blaye 2006, élevé en fûts de chêne, un beau vin au nez intense de sous-bois, de cassis et d’épices, onctueux et gras en bouche, aux tanins puissants mais très fins, qui allie une charpente réelle à une élégance certaine. Le 2005 est très réussi, coloré et charnu, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d’une jolie concentration, aux notes de groseille et d’humus, un vin bien charpenté, bien caractéristique de ce grand millésime, que l’on vous conseille sur un magret Rossini.

Château BERTHENON
Henri Ponz
3, le Barrail 33390 Saint-Paul-de-Blaye
Tél. et Fax. 05 57 42 52 24
e-mail : info@chateauberthenon.com
www.chateauberthenon.com
Un vignoble de 32 ha, composé de 80% de Merlot et de 20% de Cabernet-Sauvignon. Ce Premières-Côtes-de-Blaye rouge cuvée Chloé 2006, éraflage total de la vendange, fermentation malolactique en fûts, élevage sur lies fines en barriques 18 mois, est un vin de robe grenat foncé, d’une structure soutenue, au nez où dominent des notes de griotte, de poivre et d’épices, persistant, riche et long en bouche, aux tanins mûrs et denses. Excellent Premières-Côtes-de-Blaye 2006, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges (groseille), de bouche riche et persistante, un vin charpenté, qui commence à s’ouvrir. Beau Premières-Côtes-de-Blaye cuvée Henri 2005, de couleur grenat, concentré, aux tanins ronds, de très bonne garde. Joli Clairet, tout en fruité, et un blanc Sauvignon 2007 élevé en fûts, où l’on retrouve des nuances d’agrumes et d’amande au palais.

Château CANTINOT
Yann et Florence Bouscasse
33390 Cars
Tél. 05 57 64 31 70
Fax. 05 57 64 29 13
e-mail : chateau.cantinot@wanadoo.fr
www.chateaucantinot.com
Vignoble de 10 ha d’un seul tenant, sur sol de graves, de sables et argilo-calcaire (vignes de 18 ans en moyenne, 55% Merlot, 35% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc). Le tout explique ce Premières-Côtes-de-Blaye Tour de Cantinot 2006 (60% Cabernet-Sauvignon, 30% Cabernet franc et 10% Merlot), très parfumé (mûre, humus…), vraiment charmeur avec ces notes délicates de fruits surmûris et une finale séduisante et épicée, de très bonne bouche, gras et charnu. Excellent Château Cantinot 2005, d’un beau rouge profond, concentré et fruité, avec des tanins souples, et un nez où dominent la groseille et les épices. Goûtez le Clareté de Cantinot rosé, pur Cabernet-Sauvignon, un vin franc et gourmand.

Château HAUT-BOURCIER
Philippe Bourcier
33390 Saint-Androny
Tél. 05 57 64 43 74
Fax. 05 57 64 41 35
e-mail : sarl-bourcier@wanadoo.fr
www.chateau-haut-bourcier.com
Un vignoble de 28 ha, avec une moyenne d’âge des vignes de 15 ans, sur sol argilo-calcaire, composé de 90% de Merlot et 10% de Cabernet. Excellent Premières-Côtes-de-Blaye 2006, élevé en fûts de chêne 12 mois, médaille d’Argent au Concours Général Agricole de Paris 2007 et d’Or au Concours de Bordeaux, un vin au nez persistant de mûre et de sous-bois, riche en arômes, exhalant des notes sauvages et puissantes, aux tanins bien répartis, classique et corsé, de très bonne évolution. Le 2005, médaille d’Or à Paris, est de robe intense, au nez persistant (griotte, violette), un vin très équilibré, gras, aux tanins savoureux, de bouche ample avec des nuances de mûre et de poivre, alliant une finesse tannique à une rondeur séduisante.

Château LAGARDE
33390 Cars
Tél. 05 57 42 91 56 et 05 49 28 46 77
e-mail : vignobles.nerbusson@wanadoo.fr
Vous apprécierez comme nous l’avons fait ce Premières-Côtes-de-Blaye rouge Excellence 2006, élevé en fûts de chêne,  charnu et charpenté, de bouche ample, au nez complexe (cuir, mûre, poivre), riche, tout en puissance et finesse, très réussi. Le 2005, avec des arômes d’humus et de groseille cuite, gras et persistant en bouche, aux tanins fins et mûrs, est un vin de belle couleur, bien charpenté. Excellent 2004, de robe grenat, d’une belle harmonie, de très bonne évolution, à déboucher sur un rôti de bœuf, par exemple.

Château LARDIÈRE
Florence et Lionel Pineaud
3, Lardière 33860 Marcillac
Tél. 05 57 32 50 11 et 06 76 68 91 69
Fax. 05 57 32 50 12
e-mail : lardiere@chateaulardiere.com
www.chateaulardiere.com
Dans la famille depuis 5 générations, ce vignoble atteint aujourd’hui 20 ha. On y goûte ce remarquable Premières-Côtes-de-Blaye rouge 2006, cuvée élevée en fûts de chêne, tout en couleur et en matière, au nez subtil dominé par des nuances persistantes de cassis et d’épices, aux tanins denses mais soyeux, à déboucher sur une cuisine un peu relevée. Le 2005, de couleur pourpre, est riche au nez comme en bouche, légèrement épicé comme il se doit, un vin classique et puissant. La cuvée Tradition 2006 est de bouche fondue et parfumée, bien charnue, aux tanins souples mais bien présents. Excellent ­Bordeaux blanc sec, à dominante de fleurs fraîches et de tilleul comme le Bordeaux rosé, tout en finesse aromatique, rond et parfumé.

Château LARRAT
5, Grillet 33710 Pugnac
Tél. 05 57 68 80 64
Fax. 05 57 68 82 65
e-mail : dom.grillet@wanadoo.fr
Une belle place dans le Classement avec ce Premières-Côtes-de-Blaye 2005, élévé en fûts de chêne, un vin finement épicé, au nez complexe (cerise, humus), associant puissance et finesse, ample, d’une grande intensité, aux tanins harmonieux, d’excellente évolution. Excellent 2004, de belle couleur grenat, avec beaucoup de structure, tout en arômes, très bien équilibré, au nuances de cerise et d’humus, de bouche puissante. Le Côtes-de-Bourg est corsé et complexe, aux nuances de fruits rouges bien mûrs et une touche d’épices.

Château PETIT BOYER
Vignobles Bideau Père et Fils
33390 Cars
Tél. 05 57 42 19 40
Fax. 05 57 42 33 49
e-mail : bideau.jv@wanadoo.fr
www.petit-boyer.com
Vraiment très réussi, leur Premières-Côtes-de-Blaye Vieilles Vignes 2006, une sélection de vieilles vignes de 30 à 50 ans, sur sol argilo-calcaire et argile forte (75% Merlot et 25% Cabernet-Sauvignon), est un vin au nez subtil dominé par les petits fruits rouges à noyau et les épices, aux tanins mûrs, d’une belle harmonie en bouche avec des nuances de petits fruits macérés, de très bonne évolution. Le 2005 est un vin de robe intense et vive, aux nuances de fumé et de prune mûre, de bouche équilibrée avec du fruit et une structure dense et soyeuse, un vin qu’il faut attendre. Excellent Premières-Côtes-de-Blaye blanc cuvée Mary, vinifié en barriques neuves avec élevage sur lies, 100% ­Sauvignon, de jolie robe, complexe avec ces notes de petits fruits secs et de pêche, tout en nuances, alliant souplesse et vivacité, suave et équilibré en bouche.

Château PONT les MOINES
Delphine Gagné-Barrat et Éric Barrat
La Maçonne 33760 Frontenac
Tél. et Fax. 05 56 23 98 50
e-mail : brancompostelle@aol.com
Une place très enviable dans les Classements respectifs pour cette propriété (familiale depuis 4 générations), d’une superficie de 29 ha, sur sol argilo-calcaire, dont l’âge moyen des vignes est de 15 ans (70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon, vinification traditionnelle avec cuvaison longue puis élevage en cuves durant 14 mois) qui propose ce Premières-Côtes-de-Blaye rouge 2006, au parfum de griotte et de sous-bois, d’une belle couleur profonde, corsé et ample, de bouche puissante, très typé, aux arômes de fruits rouges avec des tanins fondus mais bien présents, d’une belle longueur en bouche. Le 2005 a reçu le prix d’Excellence au concours des Vinalies 2007, un vin d’un grand classicisme, de couleur pourpre, bien corsé mais très fin, avec ces notes de mûre et de cassis, qui mêle finesse et charpente.

Château PUYNARD
Nicolas Grégoire
33230 Maransin
Tél. 05 57 64 33 21
Fax. 05 57 64 23 14
Un excellent Premières-Côtes-de-Blaye rouge 2006 (16 ha, plateau sableux, coteaux argilo-calcaires et sous-sol calcaire, 70% Merlot et 30% Cabernet-Sauvignon) est de robe grenat soutenu, très aromatique en bouche avec des nuances de fruits cuits et de cannelle, un vin qui allie puissance et souplesse, d’excellente évolution. Beau 2005, un vin gras, corsé, aux tanins puissants et mûrs, qui réunit une belle structure à une grande expression aromatique avec ce goût légèrement fumé, de bouche suave.

Château VALENTIN
M. Revaire
33390 Cars
Tél 05 57 42 12 16
Fax 05 57 42 38 26
Très bien classé avec son Premières-Côtes-de-Blaye rouge 2006, élevé en fûts de chêne, de couleur grenat, aux tanins présents, un vin souple, très expressif au nez comme en bouche,  avec des connotations de cerise noire, de violette et de sous-bois, de très bonne garde. Le 2005 est de robe intense, au nez persistant (griotte, cuir), un vin équilibré, gras, aux tanins savoureux, de bouche classique, de charpente soutenue. Le 2004 est bien charnu, de couleur profonde, ample, au nez légèrement épicé, aux tanins fondus, alliant une charpente réelle à une jolie rondeur.

Voir Le Classement 2009



CONRAD

Gosset, toujours irrésistible

Jean-Pierre Cointreau est aux commandes cette belle maison familiale et peut être fier de ses cuvées :

Le Celebris 98 est une très grande Cuvée, très distinguée, intense, avec ces nuances complexes où s’entremêlent l’abricot, l’aubépine et la verveine, très savoureuse en bouche, d’une longue finale, à déboucher sur un homard ou du caviar.

Gosset Grand Millésime 1999. Issue d’un assemblage de 56% de Chardonnay Grands Crus et de 44% de Pinot Noir Grands et Premiers crus, cette cuvée est racée, dense, distinguée, aux nuances de fleurs blanches, d’agrumes et de brioche, un superbe Champagne de lente évolution, d’une grande subtilité, alliant charpente et finesse, tout en bouche, à la fois charnel et d’une grande finesse, complexe et toujours élégant. Parfait à l’apéritif, il accompagne les poissons de mer, les volailles fermières ou les viandes blanches, déployant ses charmes les plus secrets.

Gosset Grande Réserve. D’une grande harmonie au nez comme en bouche, un Champagne puissant, très charpenté mais très distingué à la fois, qui demande une cuisine riche, des plats en sauce ou un gibier à plumes.

Le Gosset Grande Réserve Rosé, tout en fruit, tout en charme, est idéal à l’apéritif comme sur du saumon fumé.

Le Grand Rosé brut est exceptionnel, issu du Chardonnay (56%) et du Pinot Noir (36%) auxquels on ajoute un vin des Coteaux Champenois rouge (Bouzy et Ambonnay). C’est ce qui explique ce nez complexe où la mûre s’associe à la framboise, une bouche intense et raffinée à la fois, un grand Champagne à déboucher sur des mets épicés ou des crustacés.

Gosset Extra Celebris. Cette gamme de prestige déploie, dans une démonstration de virtuosité, toute sa plénitude d’arômes et de saveurs. Elle est l’expression magistrale de la typicité des vendanges et porte la marque du chef de cave de la Maison, Jean-Pierre Mareigner, qui perpétue depuis 27 ans le style Gosset à travers chacun de ses assemblages. La vérité du vin révélée dans toute sa splendeur grâce au dosage Extra Brut, l’interprétation parfaite du savoir-faire ancestral de la Maison exprimée en un triptyque magnifique.
L’Extra Pure, la cuvée Blanc de blancs d’une grande élégance et fraîcheur incroyable.
L’Extra Vintage 1998 offre un équilibre rare exprimant à la fois maturité et fraîcheur, un Champagne d’une grande complexité.
L’Extra Rosé 2003 composé d’un subtil assemblage de Chardonnay majoritairement et d’une sélection de vins rouges de plusieurs grands terroirs donne un grand Champagne Rosé à la robe somptueuse à l’équilibre parfait.

Voir la suite

Petrus, 2005 à 1999

Grandissime Pomerol 2005, puissant, très complexe, d’une très grande structure, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, de truffe, de cuir, très structuré, avec des tanins soyeux mais intenses, tout en distinction, de grande évolution. Le 2004 est splendide, dans la grande tradition bordelaise, et l’on ne peut que regretter que ce millésime se situe entre les 2005 et 2003, la mode risquant de le laisser à l’écart. À ses côtés, ce 2003, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez, avec ces notes de mûre et d’humus, et des senteurs de cuir et de pruneau en bouche, aux tanins fermes mais toujours très savoureux, de grande garde. Le 2002 , intense et chaleureux, très charpenté mais très élégant, est de robe intense, aux nuances de vanille et de cassis, un vin racé et corsé, concentré au nez comme en bouche. Le 2001 est particulièrement distingué, avec ces connotations de truffe, de fruits macérés, d’humus, un très grand vin de “velours” à l’état pur, où cette structure impressionnante sait se fondre dans une distinction incroyable, qui lui confère un potentiel d’épanouissement réellement exceptionnel, de très grande garde. Le 2000 possède une structure hors normes. Puissance et distinction, chaleur et ampleur, une très grande complexité d’arômes (cuir, griotte confite…), un vin d’une grande harmonie, d’une très belle matière en bouche, majestueux, de très grande garde. Le 99 est la saveur même. Complexe et gras, aux tanins présents, riche et parfumé en bouche, un beau vin charnu, charmeur, qui fleure les épices et les fruits frais, alliant puissance et finesse au palais. Le 98 est exceptionnel. D’un très grand classicisme, de couleur intense avec des senteurs de truffe, de champignon, un côté animal, de cuir, vraiment superbe, complexe, de lente évolution. Le 97, de robe pourpre foncé, aux arômes prononcés de musc, de truffe, de fraise des bois, aux tanins soyeux, de bouche généreuse, est un vin à parfaite maturité.

Voir aussi



CONRAD

Une cuvée très spéciale au Château Mauvinon

L’idée germe dans l’esprit de Jean-Edouard, le fils aîné de Philippe et Brigitte Tribaudeau. Etudiant à Purpan Toulouse en cinquième année d’école d’ingénieur agronome et futur diplômé d’œnologie, il propose alors de s’occuper de deux petites parcelles de vieilles vignes pour en tirer le meilleur. Durant l’été, il travaille les vignes le matin de bonne heure avant de rejoindre son stage, à Saint-Émilion, dans l’entreprise Thunevin. « Pour que le terroir s’exprime et que la vigne donne le meilleur d’elle-même, il faut être attentif à ses besoins, à ses difficultés ». Et 2008 n’a pas été un millésime facile. Ébourgeonnages, effeuillages, éclaircissages ont été réalisés au moment opportun. Les rendements seront faibles cette année. Philippe Tribaudeau le laisse cependant faire. Après un suivi analytique rigoureux des maturités, les vendanges sont réalisées de nuit dans des cagettes. Surprenant à Saint-Émilion, des vendangeurs équipés de lampes frontales ! L’ensemble de ces opérations permet de respecter l’intégrité du raisin. Les raisins une fois égrappés, sont triés manuellement puis entonnés par gravité dans des barriques neuves de 500 l en chêne thermo régulées. Glace carbonique et gaz inerte limitent les phénomènes oxydatifs et préservent le fruit. Une fois la vinification terminée, les raisins sont entonnés en barriques neuves de 225l de chêne français. Les dégustations régulières se révèlent prometteuses… Ces 1800 bouteilles seront disponibles courant 2010, pour le plaisir des fins palais.

Voir la suite



CONRAD

Le millésime 2008 au Château Mayne-Blanc


On ne peut qu’apprécier cette famille où la passion du vin rejoint la convivialité. 
“Pour le millésime 2008, nous raconte Jean Boncheau, nous avons eu la chance d’être peu touchés par les gelées printanières, par contre, une partie a été grêlée le 28 juillet. Il y a eu tout l’été une forte pression du mildiou, très bien maîtrisée par mon fils. La situation climatique avait rendu tout le monde inquiet jusqu’à fin août, mais septembre a été bénéfique. Nous avons vendangé tard, vers le 6 octobre, les raisins étaient bien mûrs, chargés de sucre et très sains grâce au travail à la vigne. Les vinifications ont été impeccables, je dirai que le résultat est très, très bien. Des vins très ronds avec beaucoup de fruit, qui manquent peut-être un peu de puissance, mais les tanins sont ceux de raisins bien mûrs, pas agressifs, qui sont très agréables en bouche, bien persistants au palais. Ce ne sera pas un 2005 mais tout de même un très bon millésime, au dessus du 2007, bien que celui-ci donne un très bon vin au vieillissement. Ce sont les petites quantités qui ont certainement sauvé ce millésime.”

Bénéficiant d’un exceptionnel rapport qualité-prix-plaisir, leur superbe Lussac-Saint-Émilion cuvée Saint-Vincent est un vin issu de vieilles vignes de 30 à 60 ans d’âge, dont la petite production de quelque 25 000 bouteilles laisse apprécier cette concentration et cette richesse aromatique. Le vieillissement en barriques neuves leur apporte une belle structure. La vinification et l’élevage sont effectués sans traitement chimique, ni mécanique.

Voir la suite



CONRAD

La qualité du millésime 2008 en Alsace

“Dans l’ensemble, nous dit Charles Schléret, le millésime 2008 ressemble au 2007, avec une belle expression aromatique, mais pour certains vins, le manque de soleil à donné des vins avec des structures plus légères et des acidités bien marquées. Riesling : souvent un peu trop acide mais certains sont bien équilibrés ce sera un millésime de longue garde. Gewurztraminer : manque un peu de maturité, mais certains ont une acidité soutenue très appréciable. Muscat : très faible rendement, beaucoup de coulure, les baies restantes étaient très mûres et de très belle qualité mais moins de jus. Pinot noir : bonne maturité avec une bonne acidité. Les conditions climatiques ont demandé un travail très rigoureux à la vigne pour obtenir une bonne maturité des raisins. À noter des baisses en quantités mais pas exceptionnelles. Des vins globalement d’un bon équilibre et un millésime de grande garde.”

En attendant, il y a son Gewurztraminer 2007, médaille d’Or au Challenge international du Vin, très aromatique (épices, agrumes), bien caractéristique de son terroir, riche au nez comme en bouche, ample et typé. Son Sylvaner 2007, médaille d’Argent Monde Sélection Bruxelles, est le meilleur dégusté cette année, complexe, au nez intense, c’est un vin tout en délicatesse, de bouche très subtile avec des nuances de chèvrefeuille et de pomme, un vin de gourmet. Le Pinot noir 2007, Féminalisé 2008 (Concours des Féminalises 2008, à Beaune), tout en fruité, est tout en bouche, racé, avec cette pointe d’épices bien spécifique.

Voir la suite 



Neufbox de SFR

Les Vendanges 2008 au Domaine Henry Natter

“Encore une fois les vendanges 2008, précise Henry Natter, ont été riches en surprise !
Après quelques années où la véraison et la maturation s’effectuaient sur une période relativement courte et que les premiers raisins se récoltaient dans le mois de septembre (voir même dans sa première quinzaine), la période entre la véraison et la maturation de 2008 a été particulièrement longue.
Sur le domaine, nous avons commencé le 7 octobre. Et une nouvelle fois, il fallait attendre la pleine maturité, parcelle par parcelle. En plus des analyses, la dégustation des baies apportait de sérieuses indications sur la chronologie des parcelles à récolter. Le vignoble s’étendant sur la colline de Montigny, il était impressionnant de constater de tels écarts entre parcelles aux expositions si proches (les parcelles sont exposées Sud – Sud-est) !
Les pluies d’été associées à une baisse des températures fin août- début septembre ont été pour beaucoup dans cette attente. Ce sont ces mêmes effets climatiques qui ont permis aux arômes du Sauvignon de s’affiner (les fermentations ont été particulièrement lentes).
La vendange du Pinot Noir a été délicate. Celui-ci s’est récolté en dernier. Le soleil d’octobre, aussi constant que bénéfique durant les vendanges, ainsi que l’état sanitaire irréprochable des vignes, nous a permis cette attente et une récolte de qualité. Les macérations ont été conduite en douceur afin qu’équilibre et structure soient les qualités du Sancerre rouge 2008.”

Voir aussi

Jas d’Esclans

Domaine du JAS D’ESCLANS

Domaine du JAS D’ESCLANS

(CÔTES DE PROVENCE)
Matthieu et Gwenaëlle De Wulf
Route de Callas
83920 La Motte
Téléphone :04 98 10 29 29
Télécopie : 04 98 10 29 28
Email : mdewulf@terre-net.fr
Ou : www.jasdesclans.fr

Le domaine (50 ha, Cru Classé), mentionné dans les archives au XIIIe siècle, figure sur les cartes de Cassini de 1740. Le mot Jas est synonyme de Mas et de bergerie. Le terroir argilo-calcaire, caillouteux, est pauvre en humus. Très beau Côtes-de-Provence rouge cuvée du Loup 2005, élevé en barriques, un vin ferme et dense, au nez de cassis mûr, charnu, de robe pourpre soutenu, intense en bouche, aux tanins très structurés, qui demande d’être attendu un peu pour profiter de son potentiel réel. Joli rosé Jas 2005, d’une belle harmonie, un vin au nez intense et complexe, riche et tout en finesse, à déboucher sur des gambas. Beau blanc cuvée du Loup 2006, l’un des meilleurs dégustés cette année, avec des notes de noisette, d’un bel équilibre entre la fraîcheur, la rondeur et le fruité, un vin tout en nuances, très charmeur comme ce rosé cuvée du Loup 2006, de belle teinte, très floral, avec cette pointe de nervosité agréable, de bouche subtilement épicée et persistante. Beau rouge cuvée Coup de Foudre 2003 (40% Grenache, 20% Syrah, 20% Mourvèdre et 20% Carignan), élevage 2 ans minimum en fûts de chêne, au nez intense et complexe avec des notes de réglisse, de cuir, de tabac, fruits secs et pruneaux à l’eau-de-vie, est un vin de caractère à réserver aux viandes marinées.

Un Sancerre de haute volée

Domaine Jean-Max ROGER

Domaine Jean-Max ROGER

(SANCERRE)

11, place du Carrou
18300 Bué
Téléphone :02 48 54 32 20
Télécopie : 02 48 54 10 29
Email : jean-max.roger@wanadoo.fr

Savoureux Sancerre blanc 2006, issu de terrains pentus d’origine jurassique, très pierreux et très calcaires, marqué par ces terroirs qui lui donnent ce goût particulier de “pierre à fusil”, un vin de bouche très subtile avec des nuances d’amande et d’agrumes, tout en structure et parfums, au nez complexe aux connotations de noix et de genêt, très riche au nez comme au palais. Le Sancerre rouge 2005, de belle structure, est concentré, un vin où prédominent la groseille confite et l’humus et mérite un peu de patience pour vérifier son potentiel (le 2000 est vraiment remarquable actuellement).