– De B à Y, chacun dans son style, les Bordeaux Supérieurs qu’il ne faut pas rater !

Château BELLEVUE-FAVEREAU

Château BELLEVUE-FAVEREAU 

(BORDEAUX SUPÉRIEUR)
Vignobles Michel Galineau et Fils Earl
Moulin de Favereau
33790 Pellegrue
Téléphone :05 56 61 32 49
Télécopie : 05 56 61 32 49
Email : vignobles.galineau@wanadoo.fr

Un domaine de 50 ha (2e génération), cultivé en lutte raisonnée, qui collectionne les récompenses. Beau Bordeaux Supérieur 2010, avec des arômes d’humus et de groseille cuite,gras et persistant en bouche, aux tanins amples mûrs, un vin de belle couleur, bien charpenté. Le 2009, un vin de couleur intense, richement bouqueté, alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, avec ces notes de fraise des bois surmûrie, un vin dense etvelouté, très élégant, ample, de belle évolution. Le 2007, épicé, généreuxcorsé, aux taninssavoureux, ample et distingué, aux nuances de mûre et de violette, est de bouche délicate. JoliBordeaux blanc, à dominante de fleurs blanches et de noisette, très fruité, très équilibré,harmonieux au palais.


Château de BERNADON

Château de BERNADON 

(BORDEAUX SUPÉRIEUR)
Vignoble Rouvière

33580 Monségur
Téléphone :05 45 81 16 58 et 06 85 30 40 40
Télécopie : 05 45 82 27 89
Email : jrouviere@bernadon.com
Site : www.bernardon.com

“Tout le monde sait que l’année 2012 a été très compliquée, nous raconte Jacques Rouvière. On a eu un printemps très pluvieux, avec une pression maladive importante. Nous avons bien maîtrisé tout cela, il fallait être très vigilant, mais globalement, nous sommes plutôt satisfait des résultats, qualitativement et quantitativement. On a eu la chance d’avoir une belle arrière- saison, qui a bien arrangé les soucis de début de cycle, et nous avons pu attendre pour obtenir une belle maturité. La récolte était saine, mais les vendanges se sont déroulées avec beaucoup de pluie. On s’en est vraiment pas mal sorti ! Je trouve que les Merlots, qui représentent 60% de notre encépagement, sont très biens, de même que les Cabernets-Sauvignons, par contre je suis un peu déçu par les Cabernets francs. Dans l’ensemble, le bilan qualitatif est très positif. Ici, nous faisons pas mal de Clairet : 10 ha, 3 y sont destinés, les saignées permettent d’obtenir une belle concentration, et nos Clairets sont toujours très bien, il n’y a pas les même phénomènes que sur les rouges, pour lesquels nous gardons les plus belles cuves. Le Bernadon 2012 sera essentiellement Merlot et Sauvignon. Notre 2011 poursuit un beau vieillissement, on a une partie en cuves et une partie en barriques. Je peux dire que pour nous, 2010 et 2011 sont, qualitativement, à peu près le même style de vins. C’est vrai que nous venons d’avoir quelques très beaux millésimes, et, pour 2012, on devrait aussi avoir de bonnes choses. Actuellement, nous terminons la vente des 2007 et 2008 et sommes essentiellement sur le 2009. C’est un millésime qui a évolué très bien et très vite, alors que le 2008 est un peu plus fermé.” C’est vrai que l’on se fait plaisir avec le Bordeaux Supérieur 2010,charnu, avec des notes de groseille surmûrie, souple et bien corsé, bien ferme en bouche, ample, parfumé, persistant, très réussi. Excellent 2009, dense, où se mêlent la griotte et l’humus, un vin avec des tanins mûrs, de bouche dense dominée par la prune. Le 2008, ample au nez comme en bouche, de belle charpente, est de couleur pourpre, un vin où dominent les épices et les pruneaux, vraiment très réussi, à un prix sans concurrence. Excellent 2007, avec des notes subtiles d’humus et de petitsfruits noirs, un vin ferme et riche, tout en bouche, aux tanins savoureux. Remarquable Bordeaux Clairet 2011, tout en bouche, floral,rond mais avec cette pointe de nervosité agréable, subtilement épicé, séduisant par sa persistance d’arômes comme le Bordeaux rosé.


Château de BONHOSTE

Château de BONHOSTE 

(BORDEAUX SUPÉRIEUR)
Colette et Bernard Fournier
N°5 Bonhoste
33420 Saint-Jean-de-Blaignac
Téléphone :05 57 84 12 18
Télécopie : 05 57 84 15 36
Email : contact@chateaudebonhoste.com
Site : www.chateaudebonhoste.com

Avec ses 44 ha, le Château s’étend sur les coteaux dominant la vallée de la Dordogne. Solargilo-calcaire encépagement classique du Bordelais. Conduite de la vigne traditionnelle en lutte raisonnée avec sélection et maîtrise des rendements. Le Bordeaux Supérieur cuvéePrestige 2009, élevé en fûts de chêne, mêle structure et élégance, un vin bien corsé, finement épicé, classique de son appellation, avec des nuances de violette et de griotte fraîche en bouche. Excellent Bordeaux blanc sec cuvée Prestige 2011, équilibré, avec des nuances defruits secs persistantes, de bouche ample et distinguée, qui mérite un saumon fumé. Goûtez leBordeaux rosé 2011, tout en bouche comme cet excellent Bordeaux blanc sec, francfloral, parfait sur des vendangeurs du bassin d’Arcachon.

Château BOSSUET

Château BOSSUET 

(BORDEAUX SUPÉRIEUR)
Dubost Laurent

33500 Catusseau
Téléphone :05 57 51 74 57
Télécopie : 05 57 25 99 95
Email : sarl.dubost.l@wanadoo.fr

Située sur des terres exceptionnelles, uniquement composées de cailloux et de graves, limitrophe de Lalande-de-Pomerol et Montagne Saint-Emilion, cette propriété de 9 ha, possède des vignes vieilles de 30 ans. Superbe Bordeaux Supérieur 2010, très bien élevé, parfumé,équilibré, aux tanins mûrs, au parfum de cassis et de prune, avec cette touche épicée persistante, d’une belle finesse aromatique, coloré et typé, bien corsé. Beau 2009, tout en bouche, au nez complexe et délicat (cassis mûr, cuir), associant puissance et finesse, un vinriche et bien charnu comme on les aime, d’une finale très élégante et veloutée. Séduisant blanc Château Pâquerette, au nez dominé par les fleurs fraîches et les petits fruits secssuave, tout en persistance aromatique, tout en souplesse, ample et charmeur, idéal sur un plateau de fruits de mer. Beau rapport qualité-prix. Même propriétaire que le Pomerol Château Lafleur du Roy.

Château BOUTILLONBORDEAUX SUPÉRIEUR Château BOUTILLON

Château BOUTILLON 

(BORDEAUX SUPÉRIEUR)
Filippi-Gillet propriétaire

33540 Mesterrieux
Téléphone :05 56 71 41 47
Télécopie : 05 56 71 32 21
Email : chateauboutillon@free.fr
Site : http://chateauboutillon.free.fr

Ce propriétaire exemplaire, passionné et passionnant (quelque 90 ans passés !) est au sommet avec son superbe Bordeaux Supérieur cuvée Anne-Sophie 2009, élevé en fûts de chêne, et parfumé, aux connotations de cassis et d’humusferme et persistant en bouche, un vin gras, bien corsé, aux tanins puissants et mûrs, qui allie charpente et distinction, encore jeune. Le Bordeaux Supérieur cuvée Traditionnelle 2010, charnu, au nezconcentré où dominent la violette et le cassis, aux tanins souples et équilibrés. Le Bordeauxrosé cuvée Manou, une cuvée en hommage à Mme Filippi, aux senteurs persistantes, au nezcomme en bouche, avec ces nuances de fruits frais et de rose, est un vin charmeur, tout en rondeur, parfait sur des bouchées à la reine.

Château BRAN de COMPOSTELLE

Château BRAN de COMPOSTELLE 

(BORDEAUX SUPÉRIEUR)
Vignobles Gagne et Barrat
La Maconne
33760 Frontenac
Téléphone :05 56 23 98 50
Télécopie : 05 56 23 98 50
Email : brancompostelle@aol.com
Site : www.vinsdusiècle.com/chateaupontlesmoines

Superbe Bordeaux Supérieur 2010, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges caractéristiques, d’un bel équilibre, ample et riche, est un vin bien charnu. Le Bordeaux Supérieur cuvée Louisa 2009, élevé en fûts de chêne durant 12 mois, dont 1/3 de barriquesneuves, vinification traditionnelle avec cuvaison longue (vignes de 25 ans en moyenne, 65%Merlot et 35% Cabernet-Sauvignon, sur sol argilo-calcaire), est un beau vin charpenté, au nezde petits fruits rouges surmûris (cerise, cassis), de bouche puissante et corsée, légèrement épicé en finale, de robe grenat intense, tout en nuances, idéal sur un salmis de palombes. Beau 2008, charnu, épicé, aux tanins denses, avec des nuances de mûre et de fumé, de très bonne évolution. Voir aussi le Château Pont Les Moines à Civrac-de-Blaye.

Château CORNEMPS

Château CORNEMPS 

(BORDEAUX SUPÉRIEUR)
Henri-Louis Fagard

33570 Petit-Palais-et-Cornemps
Téléphone :05 57 69 73 19
Télécopie : 05 57 69 73 75
Email : vignobles.fagard@wanadoo.fr
Site : www.vignobles.fagard.com

Remarquable Bordeaux Supérieur cuvée Prestige 2009, d’un bel équilibre, est un vin aux taninsbien présents, avec des nuances de mûre en finale, d’excellente évolution. Le Cornemps Tradition 2010, médaille d’Or au concours des Grands Vins Mâcon 2012, de bouche corséecomme il le faut, généreux, aux tanins agréablement fondus. Excellent 2009, médaille d’Argent au concours Bordeaux 2011, aux notes de sous-bois et de cassis mûr, de bouche ample et fondue. Goûtez le savoureux Lussac Château La Jorine 2011, charnu, complexe et subtil à la fois, dominé par les petits fruits rouges mûrs et les sous-bois, harmonieux et riche au nezcomme en bouche. Le 2010 est un vin riche et généreux, avec des nuances bien caractéristiques de fruits rouges mûrs (cerise, fraise des bois), légèrement épicé en bouche,charpenté, avec des tanins très équilibrés.

Château de CRAIN

Château de CRAIN 

(BORDEAUX SUPÉRIEUR)
Famille Fougère

33750 Baron
Téléphone :05 57 24 50 66
Télécopie : 05 57 24 14 07
Email : fougere@chateau-de-crain.com
Site : www.chateau-de-crain.com

Exploité depuis 5 générations. Le château a été bâti au XIIIe siècle par le roi Edouard IV d’Angleterre; c’est l’un des plus vieux châteaux féodaux d’Aquitaine. Marie-Cécile Fougère, charmante et dynamique, s’occupe des vinifications de cette belle propriété qui compte 40 ha. Une référence avec ce Bordeaux Supérieur 2009 (57% Merlot, 27% Cabernets et 16% Malbec), avec beaucoup de structure, tout en bouche, bien équilibré, au nez de violette, de cerise confite et d’humus, de charpente très élégante, de très bonne garde. Le 2008, médaille d’Argent au concours des Vins d’Aquitaine 2010, avec ce nez où domine le pruneau, très parfumé, très équilibré, avec des tanins ronds mais bien présents, de bouche ample et bien persistante. Remarquable Entre-Deux-Mers 2011, issu d’une macération pelliculaire courte, puis d’un élevage sur lies, un vin franc, où se mêlent des notes d’amande et de poire, à ouvrir sur des crustacés.

Domaine L'ENTRE DEUX MONDES

Domaine L’ENTRE DEUX MONDES 

(BORDEAUX SUPÉRIEUR)
Jean-François Moniot
23, route de Coutras
33910 Saint-denis-de-Pile
Téléphone :05 57 74 22 22 et 06 08 05 62 47
Télécopie : 05 57 84 55 40
Email : moniot@wanadoo.fr
Site : www.lentredeuxmondes.fr

Le choix de la culture biologique était évident pour ce passionné vétérinaire ostéopathe, créateur et organisateur de la Foire Biologique et artisanale de Libourne depuis 1999, il s’est lancé dans l’aventure viticole en 2004 avec 2,53 ha de vignes installées sur deux coteaux orientés nord-sud pour les Merlots (70%) et est-ouest pour les Cabernets-Sauvignon (30%). Les parcelles sont d’âges différents : 15, 30 et 50 ans. Vendanges manuelles et conviviales, tris sur pieds et sur table à l’entrée duchaivinification sans apport de levures, élevage en cuves et en barriques… Le tout explique ce Bordeaux Supérieur cuvée Azur 2009, médaille d’Argent au concours Expression des vignerons bio d’Aquitaine, cuvée spéciale de Merlot, très parfumé, harmonieux, un vin où la souplesse prédomine, tout en nuances, aux tanins fondus. Le Bordeaux Supérieur 2009 (80% Merlot, le reste en Cabernet-Sauvignon), aux notes de fruits rouges mûrs (griotte, framboise) et d’épices, de bouche riche, tout en saveurs, un vin charnu etcharpenté, déjà charmeur mais de bonne garde. Le 2008 (70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon, issu d’un élevage mesuré enbarriques, un vin produit en toute petite quantité (seulement 2000 bouteilles), a reçu la médaille d’Argent au concours des vins BioAmphore 2011, un vin harmonieux, aux notes de sous-bois et de griotte mûre, de bouche ample et fondue, de très bonne évolution.

Château FILLONBORDEAUX SUPÉRIEUR Château FILLON

Château FILLON 

(BORDEAUX SUPÉRIEUR)
Directeur Général : Thierry Schoepfer Emmanuel Vergely
Lieu dit Fillon
33790 Cazaugitat
Téléphone :03 89 49 09 29
Télécopie : 03 89 49 09 20
Email : vignobles@bestheim.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaufillon
Site : www.bestheim.com

Fondée par un alsacien, Charles-Xavier Thomas qui s’est également illustré en inventant la première machine à calculer industrielle, le hasard aura voulu qu’à nouveau des alsaciens prennent possession des lieux pour perpétuer l’histoire de cette belle propriété de 102 ha, situé à l’est de Bordeaux. Implanté sur la route du vin qui relieSauternes à Saint-Emilion, au cœur du Bordelais, le vignoble deChâteau Fillon est exposé plein Sud et s’étend au pied de la butte de Launay, qui constitue le point culminant du vignoble bordelais. Son solargilo-calcaire contribue à donner naissance à des vins riches et élégants où les Merlot et Cabernets s’associent pour créer des cuvéesfruitées et racées. La culture esrt raisonnée : composts naturels, enherbement systématique des parcelles, c’est tout un écosystème qui est préservé grâce à ces méthodes; ainsi, tulipes des vignes et orchidées sauvages ont retrouvé leur place au sein des terres. On est bien au sommet avec ce Bordeaux Supérieur L’Apogée de ChâteauFillon 2009. “Cette cuvée hors normes, précise-t-on, est le fruit d’une sélection parcellaire de vignes âgées de plus de 35 ans, travaillées en agriculture raisonnée et exposées plein sud. Parts égales de Cabernet-Sauvignon et de Merlot. Élevage traditionnel sur lies fines.” Le vin est de belle couleur profonde, très parfumé (fruits cuits), de bouche intense, aux tanins qui commencent à peine à se fondre, ample et distingué à la fois, d’excellente évolution. Le Bordeaux Supérieur cuvée Première 2009, où prédominent le cassis et les sous-bois, est corsé et dense, de très bonne évolution. Même propriétaire que Bestheim (voirAlsace) et le Cadillac Côtes de Bordeaux Château Caillavet.

Château FRACHET

Château FRACHET 

(BORDEAUX SUPÉRIEUR)
M. Frachet
11, avenue de Bordeaux
33360 Cénac
Téléphone :05 56 20 16 94
Télécopie : 05 56 20 16 94
Email : philippe.bappel@chateauxenbordeaux.com
Site : www.chateau-frachet.com

Un domaine de 18 ha, dont 12 de vignes, dont les origines remontent au XVIIIe siècle. Nommée jusqu’à récemment Ricmont, elle est maintenant exploitée sous le nom des propriétaires. Un Excellent Bordeaux Supérieur cuvée Prestige 2011, 14 mois d’élevage en fûtsde chêne, encore fermé, classique, de couleur grenat, avec beaucoup de structure, tout enarômes, très bien équilibré, aux nuances de cerise confite et d’humus. Le Bordeaux Supérieurcuvée Passion 2009, médailles d’Or aux Sélections du Monde, d’Argent à Bruxelles, au nezriche et subtil dominé par les petits fruits rouges mûrs, est tout en harmonie, un vin aux taninsfermes. Goûtez le Château Frachet Bordeaux Clairet Prestige 2011, médaille d’Or au challenge International du vin 2012, charmeur, avec des nuances de rose et de fraiserond et friand, à goûter sur un tian de légumes.
MILLÉSIMES 
consultable en ligne
gratuitement
comme le vrai magazine,
en tournant les pages…

CLIQUEZ ICI

Château GRAND FRANÇAIS

Château GRAND FRANÇAIS 

(BORDEAUX SUPÉRIEUR)
Dominique Vacher
8 Boissier Château Grand Français
33230 Les Églisottes
Téléphone :06 15 91 47 95
Télécopie : 05 57 69 50 23
Email : contact@grand-francais.com
Site : www.grand-francais.com

Dominique Vacher a réhabilité cette propriété familiale dont le vignoble est situé sur les coteaux de la Vallée de l’Isle. Agriculture biologique, expression du terroirvinificationssoignées dans la grande tradition bordelaise… Le résultat, c’est ce Bordeaux Supérieur cuvéeSpéciale 2009, élevé en fûts de chêne, alliant charpente et velouté, un vin qui développe desarômes séduisants de cassis et de sous-bois, avec des notes toastées, intense, avec des tanins très bien équilibrés, qui mérite d’être conservé pour profiter de son potentiel. La cuvée Traditionnelle 2009 est un vin très parfumé aux notes intenses de fruits surmûris et d’épices, de très bonne bouche. Le 2008 est typique de ce beau millésime classique bordelais, d’une jolie concentration d’arômes(cassis, épices…), structuré, gras et persistant, de bouche puissante et souple à la fois.

Château AUX-GRAVES-DE-LA-LAURENCE

Château AUX-GRAVES-DE-LA-LAURENCE 

(BORDEAUX SUPÉRIEUR)
M. et Mme Hébrard
42, route de Libourne
33450 Saint-Loubès
Téléphone :05 57 84 61 03 et 06 71 80 06 74
Télécopie : 05 57 84 61 03
Email : h.auxgravesdelalaurence@yahoo.fr

Le château est un ancien domaine viticole situé au nord de Bordeaux, où, compte tenu de sa petite production, le travail peut se faire “à l’ancienne”. Savoureux Bordeaux Supérieur 2010, de belle couleur, au nez de cassis, d’épices et de griotte, d’un bel équilibre, ample et riche, un vinbien charnu comme on les aime, très prometteur. Le 2009, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau,est très structuré, avec des tanins amples, un vin tout en distinction, d’excellente évolution. Goûtez le Bordeaux Clairet, avec un nez gourmand, généreux, ample et croquant en bouche.

Château HAUT CRUZEAU

Château HAUT CRUZEAU 

(BORDEAUX SUPÉRIEUR)
Régis Chevalier

33370 Fargues-Saint-Hilaire
Téléphone :05 56 21 11 11
Télécopie : 05 56 21 11 11
Email : contact@regis-chevalier.com
Site : www.regis-chevalier.com

Au sommet de son appellation. Ce propriétaire passionné (“Autour d’une bouteille de ChâteauHaut Cruzeau, dit-il, on partage des expériences gustatives, on rit, on s’étonne et on sympathise !!!”) peut être satisfait de son Bordeaux Supérieur 2010, un vin puissant et harmonieux, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de bouche complexe et persistante, à dominante de fruits noirs cuits. Beau 2009, de robe intense, au nez complexe où dominent lesfruits cuits, alliant structure et élégance en bouche, un vin bien corsé comme il le faut, de garde. Le Chic rosé est parfaitement réussi, développant en bouche des arômes puissants de fruits frais, une touche d’amande, un vin ample et fruité.

Château LAGRANGE les TOURS

Château LAGRANGE les TOURS 

(BORDEAUX SUPÉRIEUR)
Michel et Pierre Choquet
30, rue de Bernescut
33240 Cubzac-Les-Ponts
Téléphone :05 57 43 04 96
Télécopie : 05 57 43 04 96
Email : vignobles.choquet@wanadoo.fr
Site : www.chateau-lagrange-les-tours.fr

Un domaine de 22 ha de vignes plantées, d’un seul tenant, dans un ensemble de 38 ha. Leterroir argilo-calcaire bénéficie d’une belle exposition. L’encépagement est constitué de 65% deMerlot, 25% de Cabernet-Sauvignon et 10% de Cabernet franc. Une belle réussite avec leurBordeaux Supérieur Château La Croix Saint-Benoît 2009, de bouche classique, corsé et gras, associant structure et élégance, parfumé (mûre, cannelle), de très jolie charpente, de couleur pourpre et de fort bonne évolution. LeBordeaux Supérieur Les Cent Rangs 2009, parfumé, harmonieux, au nez subtil et intense à la fois, avec des notes épicées, aux taninsbien équilibrés, tout en bouche. Le 2008, au nez de petits fruits rouges mûrs, de cuir et de sous-bois, un vin généreux, mêle structure et fondu en bouche, au nez où dominent les épices et les fruits noirs. Très séduisant Bordeaux rosé Prim’Rose, avec des nuances depêche, de rose et une note épicée.

Château LAJARRE

Château LAJARRE 

(BORDEAUX SUPÉRIEUR)
Grégory Lovato
24, avenue des Châteaux
33350 Mouliets-et-Villemartin
Téléphone :05 57 40 50 59
Télécopie : 05 57 40 71 20
Email : gregory.lovato@hotmail.fr
Site : www.chateau-lajarre.com

Dirigée par Grégory Lovato depuis 2005, médecin et viticulteur, la propriété de 55 ha, dont 31 ha de vignes d’un seul tenant, sur sol graveleux-siliceux. Il est la propriété de la famille Lovato depuis 1973, et a fait l’objet d’investissements importants, plantations ou replantations raisonnées et réfléchies afin d’obtenir un encépagement plus équilibré, 80% de Merlot et 20% de Cabernet francrendements privilégiant la qualité, vinification traditionnelle avec macérationslongues, élevage en fonction des millésimes. Ceci explique la qualité de son Bordeaux Supérieur cuvée Eléonore 2010, fort bien élevé (macération de 30 jours, 70% barriques, 30% cuves), un vin de couleur profonde, au nez de mûre et de groseille, de bouche savoureuse, avec des tanins riches et veloutés à la fois, un vin ample et structuré, de bouche persistante. Le 2009 est corsé, très harmonieuxgras, au bouquet subtil, aux notes de sous-bois et de fruitsrouges cuits. Le Bordeaux Supérieur Tradition 2010, tout en arômes et structure, est coloré, dense en bouche, bien charpenté.

Château LAUDUC

Château LAUDUC 

(BORDEAUX SUPÉRIEUR)
Famille Grandeau
Domaine de Bellevue
33370 Tresses
Téléphone :05 57 34 43 56
Télécopie : 05 57 34 43 58
Email : m.grandeau@lauduc.fr
Site : www.lauduc.fr

Un domaine de 54 ha, sur des coteaux, à dominante argilo-calcaires et graveleux. Beaucoup apprécié ce Bordeaux Supérieur cuvée Prestige 2009, élevé en barriques durant 15 mois, d’un beau rouge profond, au nez persistant, aux connotations d’humus et de petits fruits noirs bien mûrs, tout en finesse tannique, ample et de bonne structure. Le 2008, de couleur pourpre, tout en bouche, souple avec une attaque délicate et complexe à la fois de petits fruits rouges, unvin très rond avec des tanins amples et structurés, très “sur le fruit”. Excellent Bordeaux Clairet2011, de robe groseille brillante, mêlant nervosité et suavité, de finale persistante, idéal sur des gougères, un vin très bien vinifié comme le Bordeaux blanc 2011 (parts égales de Sauvignon et de Sémillon), de bouche persistante et très harmonieuse, avec des nuances délicates d’agrumes frais.

Château de LISENNES

Château de LISENNES 

(BORDEAUX SUPÉRIEUR)
Jean-Luc Soubie

33370 Tresses
Téléphone :05 57 34 13 03
Télécopie : 05 57 34 05 36
Email : contact@lisennes.fr
Site : www.lisennes.fr

Belle propriété de 57 ha de vignes d’un seul tenant. “Nous avons obtenu les certifications “culture raisonnée” et “Terra vitis” qui couronnent nos efforts dans le domaine de la protection de l’environnement, précise-t-on ici. Nous avons été plus loin en 2011 avec le passage de 7 ha en Bio, et développons l’œnotourisme…” Ce Bordeaux Supérieur Prestige 2008, Merlotmajoritaire complété 15% de Cabernet-Sauvignon, médaille d’Or au concours des grands vinsMâcon 2011, mêle structure et élégance, parfumé (cassiscannelle), dense et charnu, de belle charpente, de belle couleur pourpre, d’excellente évolution. Tout aussi réussi, le Bordeaux Supérieur cuvée Tradition 2008, (50% Merlot , 30% Cabernet-Sauvignon et 20%Cabernet franc), élevé 12 mois en barriques d’un vin, médaille d’Argent au concours des vignerons Indépendants 2011, avec ces nuances de fruits rouges bien mûrs et une touche d’épices. Joli Entre-Deux-Mers Blanc de Lisennes 2011, aux senteurs de fruits secs, tout en bouche, tout en subtilité aromatique, ample, qui allie fraîcheur et souplesse. Il y a également ce Bordeaux rosé cuvée 7 Hectares2011, issu de vignes cultivées selon les règles de l’agriculture biologiques, médaille d’Or au concours des vignerons Indépendants 2012, de bouche franche. Excellent Clairet de Lisenne 2011, médaille d’Or au Challenge International du vin 2012, qui allie finesse et suavité, au nez complexe de fruits rouges frais.

Château PANCHILLE

Château PANCHILLE 

(BORDEAUX SUPÉRIEUR)
Pascal Sirat

33500 Arveyres
Téléphone :05 57 51 57 39 et 06 17 49 77 63
Télécopie : 05 57 51 57 39
Email : info@chateaupanchille.com
Site : www.chateaupanchille.com

Pascal Sirat est passionné, dynamique et mérite bien sa place au sommet dans notreClassement. “Le raisin est la base du vin, dit-il, chaque grappe doit donner envie d’être croquée… L’essentiel est le travail de l’été. Les méthodes culturales donneront la structure du futur vin. Chaque pied de vigne est une unité essentielle pour y arriver. Le tri de la vendange, la vinification en cuve inox thermorégulée, l’élevage en barriques… ne font que révéler unmillésime, un terroir et un homme.” Il faut avouer que son Bordeaux Supérieur cuvée Alix 2009, du prénom de sa fille, une sélection de vieilles vignes, est un beau vin complexe, d’une jolie robe grenat, aux tanins riches et souples à la fois, au nez persistant où dominent des notes de myrtille et d’épices, de bouche ample, de belle évolution. Plus souple, le Bordeaux Supérieur 2009, de belle robe rubis, aux tanins soyeuxcharnu et gras, au fruité délicat, ample et corsé est un vin de charme qui sera apprécié sur les viandes grillées et lesfromages de caractère. Séduisant Bordeaux de Fernand blanc 2010 (60% Se?millon et 40% Sauvignon), du prénom de son fils, au nezfleurivif et franc, d’une très belle persistance aromatique en bouche, très bien équilibré en finale, à déboucher sur les huîtres. Goûtez le Bordeaux rosé, de bouche friande et de couleur soutenue, bien fruité.

Château PARENCHÈRE

Château PARENCHÈRE 

(BORDEAUX SUPÉRIEUR)
Directeur : Richard Curty
BP 57
33220 Ligueux
Téléphone :05 57 46 04 17
Télécopie : 05 57 46 42 80
Email : info@parenchere.com
Site : www.parenchere.com

Le vignoble jouxte les départements de la Dordogne et du Lot-et-Garonne, et présente de ce fait un terroir très particulier dans le Bordelais, composé d’argilo-calcaire avec une très forte teneur en argile, ce qui explique en partie la puissance des vins qui y sont produits. La superficie totale de la propriété est de 153 ha. Le vignoble quant à lui est concentré sur 63 ha, plantés sur les parcelles les mieux exposées du domaine “Ce que je retiens du 2012, nous raconte Richard Curty, c’est la difficulté, avec tout ce que nous avons eu à gérer cette année ! Forte pression du mildiou, bien que nous n’ayons pas eu à déplorer de perte de récolte, mais une forte pression tout au long du cycle et une vigilance phytosanitaire accrue. De la gelée, un débourrement tardif, beaucoup d’eau en mai, juin. Une attaque assez importante de cicadelles des grillures de la vigne début juillet, et nous avons également piégé pas mal de papillons qui provoquent les vers de grappes. Ensuite, la problématique de l’eau jusqu’au mois de juillet, avec des averses fréquentes mais pas significatives en terme de précipitations puisque les quelques jours de forte chaleur du mois d’août ont fini par mettre la vigne en stress hydrique. Donc une crainte pour cette récolte un peu partout dans la région, on partait sur desrendements assez faibles ! Début septembre, on a eu un bon arrosage, qui a permis de sortir du stress hydrique, les raisins ont grossi et le retour du beau temps fin septembre-début octobre nous a permis d’obtenir des raisins à bonne maturité. Il n’y a que sur les dernières parcelles deCabernet -Sauvignon où nous avons dû vendanger très vite en fonction du retour de la pluie. Nous sommes équipés d’un trieur optique, donc nous avons quand même bien pu trier, car nous sommes toujours sur une recherche qualitative, mais en règle générale nous avons rentré une très jolie vendange. En blanc, on avait des raisins d’un très belle qualité, nous avons des blancs remarquables, très francs, très aromatiques, c’est sans doute le meilleur millésime de blanc que nous ayons fait à Parenchère, sachant que nous avons commencé les blancs en 2006. Pour les rouges, tout s’est bien passé, pas de souci de fermentation. D’un point de vuedégustation, c’est un millésime très équilibré, très aromatique, avec beaucoup de couleur, peut-être pas autant de puissance que lesmillésimes 2009 et 2010. Concernant le millésime 2011, c’est une belle réussite, des vins très équilibrés, avec une belle concentration, je prépare les futurs assemblages de printemps, cela s’est très bien tenu, on a beaucoup de fraîcheur. Actuellement, nous commercialisons les 2008 qui se terminent, les 2009, et on commence le 2010. En blanc et clairet nous sommes sur le 2011, jusqu’à la mise en bouteille du 2012, fin janvier.” Il y a donc ce Bordeaux Supérieur cuvée Raphaël 2010, superbe, tout en bouche, avec des notes caractéristiques de fruits noirs et d’épices, très bien élevé, de garde. L’Esprit de Parenchère 2010, dense et parfumé (cassis, sous-bois), avec des tanins mûrs mais bien présents, un vin d’une finale intense, qui commence à se goûter sur un lièvre, par exemple. Le Bordeaux Supérieur est coloré et charnu, aux tanins souples, tout en bouche, d’une jolie concentration, aux notes de groseille et d’humuscharpenté. Goûtez également le Bordeaux clairet 2012, au nez d’agrumes et de fruits blancs frais, tout en souplesse, très bien vinifié comme le Bordeaux blanc sec 2012, au nez fleuri, de robe pâle, brillante et limpide, très agréable, qui associe la fraîcheur à l’élégance, d’une jolie complexité aromatique.

Château PASCAUD

Château PASCAUD 

(BORDEAUX SUPÉRIEUR)
Scea Jalousie-Beaulieu Bernard Avril et Philippe Person
1, La Jalousie
33133 Galgon
Téléphone :05 57 84 32 11
Télécopie : 05 57 74 38 62
Email : chpascaud@aol.com

Ce propriétaire sympathique propose ce beau Bordeaux Supérieur Réserve 2010, bien élevé en fûts de chêne (95% Merlot et 5% Cabernet franc), au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche fondue, un vin bien corsé, qui développe beaucoup de volume, avec des tanins savoureux. Excellent 2009, généreux en bouche, tout en subtilité, de couleur soutenue, au nez où s’entremêlent des notes d’épices et defruits rouges mûrs, charpenté et riche. Goûtez le Bordeaux Supérieur Tradition 2010, 85% Merlotet 15% Cabernet franc, un vin coloré et complexe, au nez à la fois intense et subtil où s’entremêlent la griotte mûre et une touche épicée caractéristique.

Château PENIN

Château PENIN 

(BORDEAUX SUPÉRIEUR)
Patrick Carteyron
39, impasse de Couponne
33420 Génissac
Téléphone :05 57 24 46 98 et 06 07 43 15 74
Télécopie : 05 57 24 41 99
Email : vignoblescarteyron@wanadoo.fr
Site : www.chateaupenin.com

Passe à la tête des Premiers Grands Vins Classés de son appellation. Un domaine de 40 ha devignes, mené passionnément par Patrick Carteyron, cinquième génération. Le vignoble se situe sur des terrains de graves très localisés, entre le plateau calcaire et la zone de palus, rive gauche de la Dordogne, face à Saint-Emilion. C’est une terrasse caillouteuse du quaternaire apportée par le fleuve, constituée de sable rouge et de galets roulés par la Dordogne depuis le Massif Central, dont l’épaisseur varie de 5 à 8 m, un territoire pauvre propice à la vigne. On se fait donc plaisir avec ce Bordeaux Supérieur Les Cailloux 2010, issu devignes de Merlotcharpenté, aux notes de fruits cuits (groseille, fraise des bois), fondu mais puissant en bouche, avec ces nuances decassis et d’épices. La Grande Sélection 2010, de robe intense, au nez persistant (griotte, violette), un vin très équilibrégras, aux taninssavoureux. Charmeur, le Clairet 2012, tout en fruité, est de bouche friande et corsée à la fois. Excellent Bordeaux blanc Natur ChâteauPenin 2011, très aromatique, d’une belle fraîcheur persistante, une valeur sûre, finement bouquetée avec des senteurs de noisette et de pomme, d’un bel équilibre. Le Bordeaux rosé Les Cigales 2012 est vraiment charmeur, de belle teinte, tout en bouche, fruité, aux notes de framboise, parfait sur des sardines grillées.

Château PIERRAIL

Château PIERRAIL 

(BORDEAUX SUPÉRIEUR)
Alice, Jacques et Aurélien Demonchaux

33220 Margueron
Téléphone :05 57 41 21 75
Télécopie : 05 57 41 23 77
Email : alice.pierrail@orange.fr
Site : www.chateaupierrail.com

Établi sur un promontoire rocheux, le Château domine une petite vallée où serpente la Fonchotte, petite rivière qui prend sa source sur la propriété (XVIIe siècle). C’est avec la Famille Demonchaux que l’on assiste à la renaissance du Château Pierrail en 1970. Le vignoble de 75 ha est situé sur coteaux argilo-calcaires exposés au Sud-est. Pour la qualité, les rendements sont limités. Vendanges et vinifications se font par parcelles. L’élevage est traditionnel en barriques de chêne français. Le tout explique ce Bordeaux Supérieur 2010, 85% Merlot, 15% Cabernet, une cuvée élevée en fûts de chêne, de robe grenat soutenu, très aromatique en bouche avec des nuances de fruitscuits et de cannelle, un vin qui allie puissance et souplesse. Le 2009, médaille d’Or au concours général Agricole Paris, riche encouleur comme en arômes, avec des nuances de fruits rouges à noyau, intense au nez comme en bouche. Goûtez le Bordeaux blanccuvée Prestige 2010, vinifiée et élevée en fûts de chêne, de robe brillante, au nez délicat d’agrumes et de musc, tout en souplesse et persistance. Le Bordeaux blanc 2011, issu des Sauvignon blanc et Sauvignon gris, de robe jaune clair, avec ses notes de citron, un vinéquilibré et ample en finale, très agréable comme le Bordeaux rosérond, chaleureux, aux arômes de pêche de vigne. Il y a encore leurBordeaux Supérieur cuvée Naudon 2009, médaille d’Or Bordeaux 2011, de robe soutenue, bien charnu, savoureux, aux notes de groseille et d’humus bien caractéristiques, de bonne évolution et très abordable.

Château de PIOTE

Château de PIOTE 

(BORDEAUX SUPÉRIEUR)
Virginie Aubrion

33240 Aubie-Espessas
Téléphone :05 57 43 96 10
Télécopie : 05 57 43 96 10
Email : chateau.piote-aubrion@wanadoo.fr
Site : www.chateaudepiote.fr

Propriété (certifiée Bio en 2012) de 11 ha dont 10 de vignes sur des terres très argileuses avec présence de « crasse de fer » sur les 2/3 des parcelles, et 2 parcelles sont argilo-limoneuses. Belle réussite avec son Bordeaux Supérieur cuvée Prestige 2009, pur Malbec, aux senteurs defruits rouges et de sous-bois, bien en bouche, puissant, savoureux, riche en couleur comme en charpente. Joli Bordeaux Clairet 2011, au fruité concentré, avec des nuances de pêche et de petits fruits secs, un vin très agréable, sec et suave à la fois, qui associe la fraîcheur à la rondeur, bien vinifié comme le Bordeaux rosé 2011, raisins issu de l’agriculture biologique, avec une touche épicée caractéristique, qui se débouche sur un soufflé. Il y a aussi le Bordeauxrouge 2011, pur Cabernet-Sauvignon, de robe grenat, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample, et le Crémant de BordeauxPerles 2009, francfloral, ce jolie mousse.

Château Le SIRON

Château Le SIRON 

(BORDEAUX SUPÉRIEUR)
Annie Ginelli
2, Le Siron
33490 Saint-Martin-de-Sescas
Téléphone :05 56 76 44 79
Télécopie : 05 56 76 43 10
Email : contact@chateausiron.com
Site : www.chateausiron.com

Exploitation familiale, les 2e et 3e générations scellent aujourd’hui leur passion du vin pour travailler autour de ce domaine de 57 ha sur sol graveleux et argilo-calcaire (50% Merlot, le reste en CabernetSauvignon et une infime partie en Cabernet franc). Valeur très sûre avec ceBordeaux Supérieur Quercus 2009, qui développe des arômes de groseille et de fraise des bois bien mûre, harmonieux, un vin qui allie rondeur et charpente. Le 2008, élevé 10 mois enbarriques, mêle concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance, avec des notes de violette et de cassis. Joli Bordeaux Supérieur cuvée Réservée 2009, structuré et tout en charme, riche, avec des tanins veloutés et des nuances de griotte et d’humus. Le Bordeaux rougeChâteau Le Siron 2009, médaille d’Argent au concours des vins d’Aquitaine, est tout aussi réussi, avec des tanins plus mûrs. Le Bordeaux blanc sec 2011, marqué par son Sauvignon, avec ces saveurs de petits fruits frais, tout en nuances, est séduisant comme le rosé, aux notes de cerise mûre, de bouche ample.

Château THURONBORDEAUX SUPÉRIEUR Château THURON

Château THURON 

(BORDEAUX SUPÉRIEUR)
Famille Lallement

33190 Pondaurat
Téléphone :05 56 71 23 92
Télécopie : 05 56 71 01 89
Email : contact@chateauthuron.com
Site : www.chateauthuron.com

Une propriété familiale depuis le XVIIe siècle d’environ 6 ha, dont le sol est formé de graves, d’argiles et de galets (60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc). Cultivée raisonnablement, avec une taille et un épamprage draconiens, la vigne produit une vendange qualitative, récoltée avec minutie à l’optimum de sa maturité. Le vin est vinifié de manière traditionnelle avec ses propres levures, ni collé, ni filtré. Coup de cœur pour ce Bordeaux Supérieur 2010, aux tanins riches, bien charpenté, est un vinpuissant et structuré, au bouquet subtil et intense à la fois (griotte, cannelle…), tout en persistance comme le 2009, charnu et concentré, un vin riche en bouquet comme en matière, complet, élégant, tout en bouche, avec des nuances de prune et de violette, de très bonne basetannique. Le 2008 est un vin équilibrécharnu et typé, au nez subtil, aux nuances de cassis, deprune et d’humus, aux tanins fermes, de bouche puissante, de bonne garde. Beau 2006, plein, où dominent la fraise des bois bien mûre et l’humus, est parfait sur un onglet. Goûtez leBordeaux rosé Althaéa de Thuron, d’une couleur délicate, tout en subtilité, au nez de rose et depêchefranc, développant en bouche des arômes de fruits frais et une touche épicée. Le Cattleya de Thuron (le cattleya étant une race d’orchidée chère à Marcel Proust), est un très joliClairetsec et suave à la fois, mêlant la vivacité à l’élégance, de bouche subtilement parfumée.

Château VRAI CAILLOU

Château VRAI CAILLOU 

(BORDEAUX SUPÉRIEUR)
Sas Vignolbes Michel Pommier Christel de Meillac

33790 Soussac
Téléphone :05 56 61 31 56
Télécopie : 05 56 61 33 52
Email : vignoblespommier@orange.fr

Une nouvelle fois très réussi, le Bordeaux Supérieur 2010 est de robe grenat intense, aubouquet complexe où se marient des notes fruitées et de sous-bois, très bien vinifié, riche et ample. Le 2009 poursuit une excellente évolution, aux tanins fermes et veloutés à la fois, tout en nuances aromatiques, aux notes de groseille et d’humus, bien vinifié comme l’Entre-Deux-Mers 2011, tout en finesse et persistance en bouche, avec cette fraîcheur caractéristique dumillésime, avec ces nuances de fleurs blanches et de pomme. Même propriétaire que le Saint-Émilion Château Darius.

Yvon MAU et FilsBORDEAUX SUPÉRIEUR Yvon MAU et Fils

Yvon MAU et Fils 

(BORDEAUX SUPÉRIEUR)
Direction : Philippe Laquèche
BP 1
33190 Gironde-sur-Dropt
Téléphone :05 56 61 54 54
Télécopie : 05 56 61 54 61
Email : info@ymau.com
Site : www.ymau.com

Au sommet avec ce Château Ducla Bordeaux SupérieurExpérience rouge 2010, issu d’une agriculture biologique, au nez mariant élégamment les fruits mûrs et les épices, aux tanins très équilibrés et enrobés, derobe grenat, un vin ferme et ample. Le Château DuclaEntre-Deux-Mers 2011, toujours bien classique, à dominante de fleurs blanches et de noisette, est trèsfruité, très équilibré. Savoureux Château Ducla L’Esprit de Bordeaux Expérience 2009, de couleur rubis, riche et structuré, au nez légèrement épicé, aux tanins présents qui commencent à se fondre, très équilibré et charnu. LeChâteau Ducla Expérience Bordeaux blanc 2011, de belle robe brillante et limpide, aux notes d’amande et de bruyère, tout en fraîcheur mais de bouche suave, ample, persistante, vraiment très réussi. Il y a également ce Bordeaux Premius rouge 2011, élevé en fûts de chêne, très bien élevé, un vin au bouquet subtil et intense à la fois, dominé par l’humus et les petits fruits noirs frais, ample et complexe. Le Bordeaux PremiusSauvignon 2011, qui conjugue finesse et souplesse en bouche, parfait sur des fruits de mer, très charmeur comme le Bordeaux Prémius Rosé 2011, de bouche franche, de jolie teinte, unvin à la fois sec et gourmand, de bouche fruitée.

* Bourgogne : du plus fabuleux au plus modeste, les rouges qui comptent n’ont jamais été aussi bons !

J’apprécie ces vignerons talentueux et passionnés, pour lesquels il n’y a nul besoin de fioritures ni de vinifications “gonflées”, et dont les prix sont bien souvent justifiés. Ici, en effet, on ne s’excite pas à faire des vins “putassiers”, privilégiant ce qui doit l’être : le terroir et le fruit. L’altitude des vignes, l’inclinaison des pentes, la richesse des sous-sols en ressources minérales… Tout concourt donc ici, à faire la différence entre un bon vin et un vin sublime, et cela explique l’extrême diversité des grands vins bourguignons, qui leur donne cette typicité unique, où l’élégance prédomine toujours, en rouge comme en blanc.

La force des sols est omniprésente, et on ne doit s’intéresser qu’aux vignerons dignes de ce nom, ceux qui pratiquent l’amour du terroir associé à une convivialité exemplaire, et c’est ce qui compte ici, tant cela peut manquer dans d’autres régions. Car ici, le vin est avant tout un art de vivre. On partage un moment (et on boit un “canon” en même temps) avec ces vignerons talentueux et passionnés, souvent très discrets, mais avec lesquels on partage, quand on les connaît, une convivialité rare.

Bien entendu, ici comme ailleurs, quelques producteurs élèvent des vins trop “travaillés” (et bien chers) où le fût neuf est employé à l’extrême, ce qui n’est pas pour arranger le Pinot noir notamment, qui demande de la finesse. Il en va de même pour certains blancs, où la barrique (et tout le baratin que l’on va vous raconter) ne remplace pas le terroir…

Mes Classements vous permettent de faire le point, en tenant compte qu’il existe une véritable hiérarchie interne à chaque catégorie et qu’il ne faut pas comparer, bien sûr, un classement d’une appellation à celui d’une autre appellation.

Une dernière chose : pour les dégustateurs « idiots » qui pensent que c’est la couleur et l’intensité du vin qui est un gage d’évolution, du style : « plus c’est noir et écœurant, plus il y a du potentiel », ils feraient mieux de déboucher dans la région des 1976 ou 1978 avant de raconter de telles bêtises…

 

MILLÉSIMES 
consultable en ligne
gratuitement
comme le vrai magazine,
en tournant les pages…

CLIQUEZ ICI

Les appellations qui comptent : Auxey-Duresses, Chablis, Chambolle-Musigny, Chassagne-Montrachet, Corton-Charlemagne, Fixin, Gevrey-Chambertin, Meursault, Nuits-Saint-Georges, Marsannay, Morey-Saint-Denis, Pernand-Vergelesses, Pommard, Puligny-Montrachet, Pouilly-Fuissé, Savigny-lès-Beaune, Volnay, Vosne-Romanée

Les appellations qui commencent à compter : Corton, Côtes-de-Nuits-Villages, Crémant de Bourgogne, Monthélie, Saint-Aubin

Celles qui ont encore du travail : Givry, Hautes-Côtes-de-Nuits, Ladoix, Mâcon

Et celles dont on n’entend pas parler : Hautes-Côtes-de-Beaune, Irancy, Mercurey, Pouilly-Vinzelles, Santenay

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

 

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
GELIN (Fixin)
Philippe LECLERC (GC)
Henri REBOURSEAU (Ch)

AUDOIN (Mars.)
ESMONIN (GCh)

BERTHAUT (Fixin)
Pierre BOURÉE (Ch Ch)
Marc BROCOT (Mars.)
DEREY (Fixin)
FOUGERAY de BEAUCLAIR
Stéphane MAGNIEN (ChCh)
SEGUIN-MANUEL

MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY
Clos des LAMBRAYS (MSD)
MONTS-LUISANTS (MSD)

Pierre AMIOT (Clos de la Roche)
François BERTHEAU
COQUARD-LOISON-FLEUROT (ChM)
MARCHAND (ChM)
Pierre NAIGEON (ChM)

VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
LAMARCHE (La Grande Rue)

BERTAGNA
CHEVILLON-CHEZEAUX (N)
François GERBET (VR)

GROS (Gd-É)
Louis LATOUR
POULETTE (Vr)

René CACHEUX
COUDRAY-BIZOT (É)
Manuel OLIVIER

VOLNAY
POMMARD
AUTRES
AMPEAU (V)
BILLARD-GONNET (P)
Antonin GUYON (V)
MUSSY (P)
PRIEUR-BRUNET (V)
Michel PRUNIER (AD)
VIRELY-ROUGEOT (P)

BLONDEAU-DANNE (Meursault)
POULLEAU (V)
VIOLOT-GUILLEMARD (P)

Albert BOILLOT (P)*

CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES
ANTONIN GUYON (C)
MAREY (C)

Clos BELLEFOND (S)
Gérard DOREAU (Mo)
DUBREUIL-FONTAINE (C)
Jean-Jacques GIRARD (PV)
Michel MARTIN (SIB)
Romain PERTUZOT (AIC)

BERTHELEMOT (Beaune)
CAPRON-CHARCOUSSET (Slb)
CRUCHANDEAU (SIB)
CHOUPETTE (S)
DENIS (AIC)
NUDANT (AIC)
Florent GARAUDET (Mo)

COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES
BRUYÈRE (Mâcon)
PARIZE (Givry)
Alain VIGNOT

BERGER-RIVE
FERREIRA-CAMPOS (Rully)
HEIMBOURGER (Irancy)

PÈRE TIENE (Macon)
NINOT (Me)
ROIS MAGE (Rully)

VOIR LA SUITE DU CLASSEMENT

 

– Rhône : le Classement 2013 récompense les grands vins racés

Petits rendements, terroirs exceptionnels, cépages spécifiques… Ici, le terroir et la main de l’homme font bien sûr la différence. On ne peut que s’enthousiasmer pour ces grands vins charnus et typés (Châteauneuf-du-Pape, Côte-Rôtie…) qui se partagent ces territoires exceptionnels avec d’autres appellations savoureuses (Visan, Beaumes-de-Venise, Vacqueyras…) bénéficiant d’un remarquable rapport qualité-prix-typicité, chaque appellation ayant sa propre hiérarchie.

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (EN BLEU)

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CHATEAUNEUF-DU-PAPE
FORTIA (BI)
MONT-REDON (BI)

MATHIEU (BI)
La MEREUILLE
CLOS SAINT-PIERRE
LES 3 CELLIER

BANNERET
CÔTE DE L’ANGE
NALYS
SERGUIER
TOUR SAINT-MICHEL
VAUDIEU

ARNESQUE
BOIS DE BOURSAN
BRUSQUIÈRE
FONTAVIN
GALET DES PAPES
JAS DES PAPES

GIGONDAS
VACQUEYRAS
COTES-DU-VENTOUX

Pierre AMADIEU
CHAMP-LONG (Ve)

CLOS des CAZAUX (Va)
DEURRE (Vi)
GARRIGUE (Va

CAMARETTE (Ve)
ENCHANTEURS (Ve)
MOULIN (Vi)
PÉQUELETTE (Vi)
PESQUIÉ (Ve)
PUY MARQUIS (Ve)
SAINT-FRANCOIS-XAVIER
SYLLA (Ve)
LE VAN (Ve)
VARENNE

HERMITAGE
CÔTE-RÔTIE
LIRAC/TAVEL COST.NÎMES
DREVON (CR)

JONCIER (L)
LEVET (CR)

COSTE du PUY (L)
COUDOULIS (L)
MONTREDON (L)
ROCALIERE (L)

CARABINIERS (T)
CORPS de LOUP (CR)
DUCLAUX (CR)
Domaine JABOULET (H)
GAILLARD (CR)
TROIS COLOMBES LES RAMEAUX (Cn)

SAINT-JOSEPH
CORNAS/CONDRIEU
COTES-DU-LUBERON
CANORGUE (Lu)
Guy FARGE (SJ)
Jacques FAURE (Die)
MOUTON (Co)
PUY DES ARTS (Lu)

Baron d’ESCALIN (GA)
CHENE (SJ)
Gilles FLACHER
MAYOL (Lu)

CHÂTEAU VIEUX (SJ)
FLACHER (SJ)
MONTINE (GA)
NIÉRO (Co)
RICHARD (Co)

BIZARD (GA)
Aurélien CHATAGNIER
COULET (Co)
FONTVERT (Lu)
MYCIN (SJ)
(PEYLONG (Die))
MONGE GRANON (Die)
POULET (Die)

COTES-DU-RHONE
DIVERS
REDORTIER
CAVE DE VISAN

ALARY (BI)
AMAUVE
BEAUVALCINTE
CROIX BLANCHE
FAVARD
GAYÈRE
MAGALANNE
MARJOLET
MOULIN POURPRÉ
L’OBRIEU
SAINT ESTÈVE
VALERIANE

AMOUREUSES
AURE
BRESSADES
CABASSE
COCCINELLES
FAUCON DORÉ
GALUVAL
LAURIBERT
MARTIN
OR ET DE GUEULES
ORTAS/CAVE DE RASTEAU
PASQUIER
ROLIÈRE
VERQUIÈRE


DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHATEAUNEUF-DU-PAPE
CHANTE PERDRIX
JULIETTE AVRIL
GIGONDAS
VACQUEYRAS
COTES-DU-VENTOUX

GIRAUD (Ve)*
(TARA (Ve)*)
VIGNERONS DE CARACTÈRE

(BOSQUET)
COUROULU
CAVE DE GIGONDAS
(GRAND BOURJASSOT)
TOUR des GENÊTS (Ve)
(Vign. Mt. VENTOUX)

HERMITAGE
CÔTE-RÔTIE
LIRAC/TAVEL COST.NÎMES
MONGE*

GARON (CR)

SAINT-JOSEPH
CORNAS/CONDRIEU
COTES-DU-LUBERON
Benoît ROSEAU (SJ)
DESPESSE (C)
EDEM (Lu)
(EYDINS (Lu))
Th. FARJON (SJ)
MICHELAS SAINT-JEMMS (C)
COTES-DU-RHONE
DIVERS
CASSAGNOLES*
ROMANCE*

GRAND BOIS
GRANGETTE
GUINTRANDRY

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHATEAUNEUF-DU-PAPE
(CABOTTE)
(Famille QUIOT (BI))
GIGONDAS
VACQUEYRAS
COTES-DU-VENTOUX

POURRA
(ROUCAS DE SAINT-PIERRE)
HERMITAGE
CÔTE-RÔTIE
LIRAC/TAVEL COST.NÎMES
VIGNERONS de TAVEL (T)
SAINT-JOSEPH
CORNAS/CONDRIEU
COTES-DU-LUBERON
GRAND-CALLAMAND (Lu)
André PERRET (SJ)
COTES-DU-RHONE
DIVERS
Cave SAINTE-CÈCILE
SANG des CAILLOUX*

 

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

* Recettes gourmandes et (très) beaux vins dans Vinovox : what else ?

Blondeau-Danne au sommet

Sce du Domaine du Château Charles BLONDEAU-DANNE Père (MEURSAULT)
Alexandra et Denis Blondeau-Danne

21190 Saint-Aubin
Téléphone :03 80 21 31 46
Télécopie : 03 80 21 91 96
Email : a.d.blondeaudanne@free.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/blondeaudanne

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Denis Blondeau-Danne, qui sait mettre toute …

Des vins d’Anjou racés à des prix défiant toute concurrence

Les sols des vignobles de l’Anjou-SaumurQuatre ensembles principaux composent le sous-sol des terroirs d’Anjou et de Saumur, sur environ 17 000 ha :- Un socle schisteux d’âge briovérien pour la partie sud, sur la rive gauche du Layon.- Un plateau schisteux de composition variable recouvert de sables et de graviers d’Anjou, les faluns et les limons, pour la partie nord, sur la rive droite du Layon. Plus précisément, si l’on part du …

QUELS PLATS AVEC LES MEILLEURS PESSAC-LEOGNAN ?

Pessac-Léognan (Rouge)Accords vins proposés :Dinde aux marronsTournedos à la devinièreBisque d’étrilles aux coquillagesMousse de poivronsConfit de veauAumônières de baies rouges Pessac-Léognan (Blanc sec)Accords vins proposés :Noix de Saint-Jacques aux raisinsBar cuit, sauce aux herbettesEcrevisses flambéesTruite pochée en sauceFilet de Saint-pierre poché en sauceSandre poché en saucePoularde à la crèmeMijoté de veau au miel …

Vallée du Rhône : le talent s’associe au terroir

Mes coups de cœur sont nombreux cette année, et le Classement 2013 s’en ressent. De Vienne en Avignon, les rouges, charnus, charpentés, séveux, racés, avec des notes de prune, de réglisse et des parfums de sous-bois, sont des vins denses et chaleureux comme nous les aimons. On déguste des blancs rares et savoureux (Condrieu, Hermitage, Saint-Joseph et Châteauneuf-du-Pape), issus de raisins qui se plaisent à merveille dans ces sols …

Les meilleurs vins de Savoie et du Jura

JURAL’originalité est de miseLa prédominance marneuse se situe en déclivité assez forte, obligeant fréquemment les vignerons à remonter la terre du fait de l’érosion. Elle date du secondaire, soit 150 millions d’années. Cette formation appelée aussi jurassique se caractérise par des plissements et failles ainsi que de plusieurs étages correspondant aux différentes couleurs de terre. Celle-ci, mélange d’argile et de calcaire, est lourde, compacte, donc très difficile à travailler. Les différents étages sont les suivants :- Le trias : le plus vieux composant, affleure …

L’Alsace mérite bien des louanges !

La géologie alsacienne représente une véritable mosaïque, du granite au calcaire en passant par le gneiss, le schiste, le grés…  Des villages fleuris aux winstubs, des collines ondulées, où se dressent fièrement les vignes prêtes au combat comme des troupes de légionnaires romains, à la multitude des crus, les uns plus typés que les autres, l’homme vient donc s’associer à un terroir hors du commun, où l’on élève des …

Asperge

Une recette toute simple mais de saison avec des asperges verte d’un producteur à côté de chez moi.
Délicieusement parfumées, un régal avec de la mayonnaise.
Ingrédients :
Asperges verte
Eau
sel

Dans une marmite, remplir d’eau et porter àébullition.
Couper les queues des asperges (partie un peu dure).
Plonger les asperges dans l’eau.
Laisser cuire environ 25 min.

Quand Maryse Cuisine: « Cake Vanille / Chocolat / Fève Tonka » …


Elle est la star de la famille cette semaine (voir mon article d’hier sur le « chef de la semaine » des magasins Lidl Belgique) j’en profite donc pour vous publier une nouvelle recette préparée par fifille, apparemment les fèves tonka que je lui ai données il y a quelques semaines l’ont …

Soupe express de lentilles et lard fumé


Hello,Voilà une recette que j’ai faite, il a quelque temps. J’adore manger des soupes aussi bien en hiver qu’en été.Parfois, je n’ai pas envie de cuisiner ou je n’ai pas ce qu’il faut dans mon placard. C’est ce qui m’est arrivé la dernière fois, j’avais des tranches de lard dans mon réfrigérateur, des carottes et des boites de lentilles préparées… mais une grosse flemme pour cuisiner alors pourquoi ne pas me faire une soupe de …

Tarte tatin Pommes – Passion

Hello,Je viens de faire une pâte brisée donc pour l’utiliser j’ai choisi de faire une tatin à base de pommes et de fruits de la passion. Vous allez penser que je mets ce dernier à toutes les sauces et c’est vrai, vous avez raison, car j’adore le fruit de la passion !
Mon papounet est pour moi, le roi de la tarte tatin. J’ai mis du temps à en manger, car il y avait du caramel et comme la coco, je n’aimais pas cela quand j’étais petite …

Carbonade Flamande et ses petites pommes de terre rissolées


Hello,Le 17 mars, c’est la Saint-Patrick, jour où l’on boit beaucoup de bières…Cette année, plutôt que de la boire, j’ai décidé de la déguster dans un plat assez connu que j’ai vu défiler de nombreuses fois sur la blogoculinaire et qui me faisait envie depuis longtemps : la carbonade flamande !
J’ai pris la recette sur le site de Bernard, je suis toujours très satisfaite de ses plats :). Presque rien n’a été changé, …

Château BASTOR LAMONTAGNE, UN SAUTERNES DE PUR PLAISIR


Le Château s’étend sur 56 ha, âge moyen du vignoble 35 ans, 80% Sémillon et 20% Sauvignon. Terroir silico-graveleux sur fond de calcaire. Vendanges manuelles. Élevage intégral en barriques dont 20 % de barriques neuves. Superbe Sauternes 2010, typé, d’une bellecouleur dorée, un vin vif, de charpente souple, tout en élégance et fraîcheur, avec …

LE GRAND SAUTERNES DU Château FILHOT

Château FILHOT (SAUTERNES)
Comte Gabriel de Vaucelles

33210 Sauternes
Téléphone :05 56 76 61 09
Télécopie : 05 56 76 67 91
Email : filhot@filhot.com
Site : www.filhot.com

La propriété, grande et belle, est envoûtante, presque intemporelle. Filhot (62 ha de vignes, sol de graves, d’argile et de sables sur un …

LE Château LÉOVILLE-BARTON AU SOMMET

Château LÉOVILLE-BARTON (SAINT-JULIEN)
Anthony Barton et Lilian Barton-Sartorius

33250 Saint-Julien-Beychevelle
Téléphone :05 56 59 06 05
Télécopie : 05 56 59 14 29
Email : chateau@leoville-barton.com
Site : www.leoville-barton.com

Au sommet, incontestablement. Avec un charme et une prestance qui lui sont propres, Anthony Barton, avec son …

Spaghettini au Pesto et aux Légumes 

Ingrédients :- 450g de Spaghettini- 2 courgettes- 1 poivron jaune- 1 oignon rouge- 5 càs de Pesto Basilic- 2 càs de coriandre et persil- 1 gousse d’ail- sel & poivre- huile d’olive

Préparation :
– Cuire les pâtes Al dente dans une eau salée avec une càs d’huile d’olive
– Dans une poêle, faire suer l’oignon haché et la gousse d’ail dans 3 càs d’huile d’olive
– Couper en petits dés le …

Tatin de Courge Poivrée aux Noix et Tire d’Erable

J’aime beaucoup la courge poivrée, que ce soit en soupe, en curry, en accompagnement, sur une pizza, je trouve qu’elle se marie avec bcp d’herbes et d’épices. Je n’avais encore jamais essayé de la faire en dessert mais je l’imaginais très bien caramélisée .
Aujourd’hui je vous la présente donc, en tatin à la tire d’erable et aux noix.

Ingrédients : – 1 courge poivrée- 100g de tire d’érable-3 …

– Loire : les nouveaux Classements font la part belle à la typicité !

Les grands cépages spécifiques (Chenin, Sauvignon, Cabernet franc…) qui s’expriment pleinement dans ces terroirs de silex, de tuffeau, de craie marneuse, de marnes kimméridgiennes…, sont parfaitement “chouchoutés” par ces vignerons passionnés et passionnants, qui s’attachent à conserver une authenticité rare.

Du rouge le plus gouleyant à celui qui demande de la patience, des blancs secs aux moelleux, des demi-secs aux rosés ou aux Crémants… la palette est grande. C’est très bon, très typé, et c’est tout ce que l’on aime.

VINS ROUGES
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom SOULIGNE

 

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

 

ANJOU-SAUMUR
BEAUREGARD (S)
LA PALEINE (S)
LA VARIÈRE (A)

L’ ÉTÉ (A)
David FOURRIER (A)
GAUTERIE (A)
MATIGNON (A)
PETIT CLOCHER (A)
PLAISANCE (A)
MOINES (A)

CHESNAIES (A)
FOSSE SÈCHE (S)
FRESCHE (A)
GODINEAU (A)
HAUTE-PERCHE (A)
(PASSAVANT (A))
VIEUX PRESSOIRS (S)

SAUMUR-CHAMPIGNY
BOUVET
CLOS DES CORDELIERS
LA GUILLOTERIE
PETITE CHAPELLE
TARGÉ
LA VARIÈRE

AMANDIERS
Christelle DUBOIS
Clos MAURICE
RAYNIÈRES

BOURG NEUF
FOLIE LUCÉ
VARINELLES

CHINON
BOUCHARDIÈRE
Pierre & Bertrand COULY
COULY-DUTHEIL
DOZON
GOURON

BOUQUERIRIES
BROCOURT
NOIRÉ
Dne de L’R

BOURGUEIL SAINT NICOLAS
DRUSSÉ (SNB)
JARNOTERIE (SNB)
Clos du VIGNEAU (SNB)

GÉLÉRIES (B)
MINERAIE (SNB)
PETIT BONDIEU
ROBINIÈRES

TOURAINE DIVERS
CHARBONNIER
MANDARD
RENAUDIE

CHAISE

CHARMOISE
DINOCHEAU
MECHINIERE
MONTIGNY
Domaine des ROY

MESLIAND

SANCERRE DIVERS
NATTER (S) (r)

BROCK/SARRY (S)
CHEVREAU (S) (r)
GILBON (MS)
MALBETE (R) (r)
Roger NEVEU (S)
Daniel REVERDY (S) (r)
J-M ROGER (S)
TEILLER (MS) (r)

BIZET (S)
CHAILLOT (CH) (r)
CHESNEAU (Cheverny)
FOUASSIER (S)
LAURENT (Saint-Pourçain)
PRÉ SEMELÉ (S)
SAUTEREAU (S)
TEVENOT (Ch)

DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS : LIRE LA SUITE ICI

 

VINS BLANCS

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

 

ANJOU
SAUMUR
VOUVRAY
BEAUREGARD (S)
LA PALEINE (S)

Clos de L’ÉPINAY (V)
FONTAINERIE (V)
GAUDRELLE (V)
La GUILLLOTERIE (S)
MATIGNON (A)

AUBERT (V)
FOSSE SÈCHE (S)
GAUTERIE (A)
PLAISANCE (Sav)

BELLEVUE (Sav)
DARRAGON (V)
FOLIE LUCÉ (S)
FRESCHE (A)
RAYNIÉRES (S)

SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
BROCK/SARRY (S)
COULBOIS (PF)
André DEZAT (S)
GITTON (S)
NATTER (S)
Daniel REVERDY (S)

CHAMPEAU (PF)
CHEVREAU (S)
LANDRAT-GUYOLLOT (PF)
Roger NEVEU (S)
PABIOT (PF)
J.-M. ROGER (S)
TEILLER (MS)
Michel VATTAN (S)

BARILLOT (PF)
BLANCHET (PF)
CHAMPARLAN (MS)
CROIX-ST-LAURENT (S)
S. DAGUENEAU (S)
GRALL (S)
Jean-Paul PICARD (S)
CAVES DE POUILLY (PF)
PRÉ SEMELÉ (S)
P’TIT ROY (S)
ROBLIN (S)
David SAUTEREAU (S)
TABORDET (PF)
Thierry VERON (S)

TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
COMMANDERIE (Q)
DOZON (C)
MALBÈTE (R)
RENAUDIE (T)

CHAISE (T)
CHARBONNIER (T)
DINOCHEAU
EPINEAU (CG)
MANDARD (T)
Alain et Mathieu MABILLOT

MONTIGNY (T)
TROTEREAU (Q)
VILLALIN (Q)

MOELLEUX
Clos de L’ÉPINAY (V)
LA VARIÈRE (B)

AUBERT (V)
Florent COSME (V)
L’ÉTÉ (CL)
David FOURRIER (CL)
GODINEAU (B)
HAUT PERRAYS (CL)
MATIGNON (CL)
ROCHETTES (CL)

BELLEVUE (Chaume)
(CHESNAIES (CL))
DARRAGON (V)
FONTAINERIE (V)
GAUTHIER-LHOMME (V)
LEBLOIS (M)
L’OUCHE GAILLARD (V)

PLAISANCE (Chaume)
TROTTIÈRES (CL)

CREMANTS
BOUVET (S)

BEAUREGARD (S)
CLOS des CORDELIERS (S)
Clos de L’ÉPINAY (V)
LA GUILLOTERIE (S)
LA PALEINE (S)

AMANDIERS (S)
AUBERT (V)
CHESNEAU
DARRAGON (M)
LANGLOIS-CHÂTEAU (S)
LEBLOIS (M)
PETITE CHAPELLE (S)

MUSCADET
AUTRES
Robert CHÉREAU
COING SAINT-FIACRE
GIGOU (Jasnières)
MORILLEAU
TOURLAUDIÈRE
POIRON-DABIN

HAUTES NOELLES
GRANGE
ROBERT
MAISONS ROUGES
TOPAZE
VILLEMONT (Haut-Poitou)

BREUIL DE SEGONZAC (IGP)
COGNETTES
ELGET
MAISON Père et Fils (Cheverny)
OISELINIÈRE
POITEVINIÈRE
R de la GRANGE*

BIDIÈRE
BONNET-HUTEAU
DURANDIÈRE
ESPÈRANCE
LAURENT (Saint-Pourçain)

DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS : LIRE LA SUITE ICI


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

* Champagne : le nouveau Classement 2013 récompense des cuvées formidables

Le Champagne a franchi les simples barrières du luxe et de la fête pour devenir un vin à part entière. Il faut dire que la force du terroir est bien réelle ici et vient s’allier à cet art exceptionnel de l’assemblage que chaque vigneron ou maître de chai va marquer de sa “patte”, créant une bouteille unique, que personne n’a réussi à égaler, partout dans le monde, où l’on n’est jamais parvenu à inquiéter la “marque” Champagne…

Certes, les références ont évolué, des grandes maisons sont toujours au sommet mais un nombre de vignerons ou de “petites” maisons familiales les rejoignent, et c’est bien naturel. Qu’elles dégagent des notes de chèvrefeuille, de rose ou d’abricot, développent des nuances de noisette, de brioche ou de fruits mûrs, les cuvées deviennent les plus passionnantes les unes que les autres, à des prix vraiment fort sages quand on les compare aux aberrations d’autres vins. On accède ainsi au plaisir des sens.

LES PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

Il y a une vingtaine de maisons qui atteignent le haut du pavé cette année, certaines d’entre elles bénéficiant d’un exceptionnel rapport qualité-prix-régularité. On remarquera que la plupart sont des maisons familiales (certaines marques ne sont plus que des noms qui changent régulièrement de main), et qu’une seule coopérative y est présente. Les (très) grandes maisons historiques, qui ont su préserver, voire accentuer, leur suprématie qualitative, méritent un véritable “coup de chapeau”. Pas si facile pour ces maisons de rester au “top” depuis bien longtemps, d’autant plus que l’on peut estimer que leurs plus grandes cuvées méritent leur prix, alors que pour d’autres marques, il est difficile de justifier les prix atteints par certaines cuvées de prestige, sans parler de certaines marques qui font des cuvées de base qui n’ont aucun intérêt. Ces grandes maisons sont souvent propriétaires d’importants vignobles et dirigées par des hommes pour lesquels la continuité patrimoniale prime, ceci expliquant cela. Celles que nous mettons au sommet sont des marques qui réussissent également remarquablement leurs “simples” cuvées, et c’est très difficile.

Aux côtés de ces maisons incontournables (Dom Perignon, Pol Roger, Charles Heidsieck, Gosset, Krug, Roederer..), d’autres sont donc au sommet, notamment pour récompenser un savoir-faire et/ou un rapport qualité-prix indéniable (Thiénot, Ellner, De Sousa et Philipponnat). Quatre autres sont à leurs côtés dans le haut du Classement : Bara, Pierre Arnould, Lombard et Legras et Haas, où la force des terroirs de Grands Crus joue à plein, à des prix défiant toute concurrence. Chaque marque n’est, bien sûr, pas à “comparer” à une autre, et le tout est de rester maintenant à cette place. Il est impératif de suivre à la lettre la hiérarchie interne de notre Classement 2013, les Premiers des “Premiers” étant intrinsèquement “supérieurs” aux autres “Premiers”, et ainsi de suite, en sachant que, toujours, le rapport qualité-prix prime et explique bien des choses.

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (EN SOULIGNE)

 

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
KRUG (Grande Cuvée) (r)
DOM PÉRIGNON (r)
POL ROGER (Sir Winston Churchill) (r)

BOLLINGER (RD) (r)
DEVAUX (D) (r)
CHARLES HEIDSIECK (Millénaire) (r)
TAITTINGER (Comtes de Champagne) (r)

ELLNER (Réserve) (r)
LOMBARD (Millésime) (r)
PHILIPPONNAT (Clos des Goisses)
ALAIN THIÉNOT (Grande Cuvée)

CATEGORIE B
Priorité à l’élégance
GOSSET (Grand millésime) (r)
ROEDERER (Cristal)
DE SOUSA (Caudalies)
DE TELMONT (O.R.1735)
VEUVE CLICQUOT (la Grande Dame)

Pierre ARNOULD (Aurore)
PAUL BARA (Réserve) (r)
PIPER-HEIDSIECK (Rare)
DE VENOGE (Princes)

LEGRAS et HASS (Blanc de Blancs)

 

Coups de cœur Millesimes

cliquez sur les images

 

LES DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

Cette catégorie est une mine d’or pour les amateurs exigeants, passionnés par les terroirs qui permettent cette mosaïque unique avec un exceptionnel rapport qualité-prix-plaisir. Une hiérarchie forte se met également en place à l’intérieur de cette catégorie, les Premiers des “Deuxièmes” étant aussi intrinsèquement “supérieurs” aux autres “Deuxièmes”, et ainsi de suite.

Il y a donc des propriétaires qui peuvent prétendre atteindre les sommets, globalement ceux qui sont dans le peloton de tête des Deuxièmes Grands Vins Classés, élevant des cuvées les unes plus séduisantes que les autres, garantes d’une typicité et d’une régularité qualitative exemplaires (notamment celles de Guy Cadel,  Gonet-Sulcova, Charles Mignon, Delaunois, De Lozey, Gaston Chiquet, Ralle, Pierre Mignon, Gaston Révolte, Laurent-Gabriel, Maurice Vesselle…), un bon nombre exploitant des terroirs situés en Grands (et Premiers) Crus, ceci expliquant bien sûr cela, et prouvant que, ici comme ailleurs, la force du terroir est primordiale, même si l’art de l’assemblage, les stocks et l’élevage feront la différence.

À leurs côtés, le plus souvent très proches qualitativement (voire meilleurs selon les cuvées), on trouve des maisons et vignerons exemplaires qui bénéficient également de rapport qualité-prix-typicité exceptionnels, et peuvent aussi prétendre aux plus hautes places (Vautrain-Paulet, Michel Lenique, Fleury, Edouard Brun, Claude Michez, Médot, Gatinois, Huot, Bernard Lonclas, Etienne Oudart, René Rutat, Royer, Labbé, Aspasie, Baron-Fuenté, Boursault, Perseval-Farge, rixon-Coquillard, Lancelot-Royer, Verrier, Grasset-Stern, Fleury-Gille, Laforge-Testa, Ruffin, Bourdaire-Gallois, Baron Albert, Vollereaux, Morize, Hamm, Michel Arnould, Dom Caudron, Lamblot…).

À la suite, une bonne cinquantaine de maisons, caves et vignerons, qui sont le fer de lance de l’exceptionnelle révolution qualitative qu’a connue la Champagne, chacune avec sa spécificité, chacune pouvant mériter mieux…

Parme les meilleurs, on peut citer Pelletier, Bourgeois-Boulonnais, Maletrez, BBerthelot, Etienne Chéré, Dangin, Margaine, Jeaunaux-Robin, Petitjean-Pienne, Moussy

C’est ce qui fait tout l’intérêt de ce Classement, récompenser les meilleurs, les plus connus comme les autres, en étant réactualisé en permanence.

comme le vrai magazine,
MILLÉSIMES 2013
consultable en ligne
gratuitement
en tournant les pages…

CLIQUEZ ICI


CATEGORIE A
Priorité à la puissance
Guy CADEL (Grande Réserve) (r)
CANARD-DUCHÊNE (Charles VII)
CHARPENTIER (Terre d’Émotion)
De CASTELNAU (Millésimé) (r)
LAURENT-GABRIEL (Prestige) (r)
LAURENT-PERRIER (Grand Siècle)*
LENIQUE (Millésime) (r)
Philippe de LOZEY (Cuvée des Anges)*
MOËT ET CHANDON (Grand Vintage)*
RALLE (Réserve)*
Gaston RÉVOLTE (3e Millésnaire)
Maurice VESSELLE (Millésimé)*

BARON ALBERT (La Préférence) (r)
BARON FUENTÉ (Cuvée Prestige) (r)
BOURDAIRE-GALLOIS (Prestige)*
Dom CAUDRON (Cornalyne)*
Guy CHARBAUT (Millésimé)*
Pierre GOBILLARD (Prestige)*
LAFORGE-TESTA (Millésime)*
LANCELOT-ROYER (Chevaliers)
Laurent LEQUART (Prestige)*
Bernard LONCLAS (Millésimé)
Claude MICHEZ (Antan)*
Etienne OUDART (Référence)*
PERRIER-JOUET (Belle Epoque)*
René RUTAT (Millésimé)*
THÉVENET-DELOUVIN (Carte Noire)
VAUTRAIN-PAULET (Grande Réserve)*

Alain BERNARD (Blanc de noirs)
Michel ARNOULD (Grande Cuvée)*
BOURGEOIS-BOULONNAIS (Premier Cru) (r)*
Christian BOURMAULT (Grand Éloge)*
Jacques DEFRANCE (Nature)*
Nathalie FALMET (Nature)*
FLEURY (Fleur de l’Europe)*
GATINOIS (Millésime)*
Michel GENET (Grand Cru)*
RENÉ GEOFFROY (Volupté)
GREMILLET (Evidence)
Marc HEBRART (Spécial Club)*
HUOT (Carte Noire)*
LAMBLOT (Premier Cru)*
MORIZE (Grande Réserve) (r)
OLIVIER Père et Fils (Aparté)
Jean-Michel PELLETIER (Anaëlle) (r)
SIMART-MOREAU (Millésimé)
Veuve OLIVIER (Grande Réserve)*
VIGNON (Marquises)

Henry ABELÉ (Millésimé)*
ASPASIE (Brut de Fût)*
BRIXON-COQUILLARD (Prestige)
François BROSSOLETTE (Millésmé)*
COLLET (Grand Art)*
GARDET (Prestige)*
GOUTORBE (Spécial Club)
Jean-Pierre LEGRET (Millésimé)
Eric LEGRAND (Prestige)*
R.DUMONT et Fils (Vintage)*
MALETREZ (Premier Cru)*
Rémy MASSIN (Prestige)*
MOREL Père et Fils (Cuvée Gabriel)*
Yvon MOUSSY (Prestige)*
PRIEUR (Millésimé)*
QUATRESOLS-GAUTHIER (Blanc de noirs)*
Pascal WALCZAK (Nature)*

BAILLETTE-PRUDHOMME (Millésime)*
BARDOUX (Millésimé)*
BONNET-GILMERT (Millésimé)*
HENIN-DELOUVIN (Grand Cru)*
Robert JACOB (Collection Privée)*
Veuve Maurice LEPITRE (Heritage)*
PRESTIGE DES SACRES (Privilège)*

BILLIARD (Premier Cru)
BOUCHÉ (Millésimé)*
BOULARD-BAUQUAIRE (Mélanie)*
DE CARLINI (Grand Cru)
Lionel CARREAU (Préembulles)*
Guy CHARLEMAGNE (Millésimé)
J.CHARPENTIER (Pierre-Henri)
CHEVROLAT (Réserve)
FOISSY-JOLY (Grande Cuvée)
Daniel ETIENNE (cuvée Spéciale)
HUGUENOT-TASSIN (Réserve)*
Olivier et Laetitia MARTEAUX (Millésimé)
PANNIER (Vintage)
PLOYEZ-JACQUEMART (Passion)*

CATEGORIE B
Priorité à l’élégance
Gaston CHIQUET (Blanc de Blancs) (r)*
DELAUNOIS (Sublime)*
GONET-SULCOVA (Grand Cru) (r)*
Charles MIGNON (Grande Cuvée)*
Pierre MIGNON (Madame)*
Michel TURGY (Blanc de blancs)
VINCENT D’ASTRÉE (Millésimée)*
Zoémie DE SOUSA (Merveille)

Edouard BRUN (Élégante)
COUTIER (Henri III)
DRAPPIER (Grande Sendrée)
GIMONNET Pierre (Fleuron)*
MÉDOT (Blanc de blancs)
ROBERT-ALLAIT (Prestige)
ROYER (Grande Réserve)
RUFFIN (Nobilis)*
VARNIER-FANNIÈRE (Grand Vintage)*
VOLLEREAUX (Marguerite)

BARDY-CHAUFFERT (Réserve)*
BEAUMONT DES CRAYÈRES (Fleur de Prestige)*
BOIZEL (Ultime)*
Daniel CAILLEZ (Héritage)*
Vincent COUCHE (Perle Nacre)*
DEROUILLAT (Réserve)*
FLEURY-GILLE (Grande Réserve)*
GRASSET-STERN (Millésimé)*
HAMM (Signature) (r)
JEAUNAUX-ROBIN (Extra)*
Michel LABBÉ (Prestige)
Xavier LECONTE (Vent des Anges)*
MOUZON-LEROUX (Prestige)*
PERSEVAL-FARGE (Jean Baptiste)
Lous de SACY (Inédite)*
SADI-MALOT (Cuvée SM)*
J.M TISSIER (Apollon)*
VERRIER (Fleuron)*
WIRTH et MICHEL (Brut)*

BOREL-LUCAS (Sélection)*
DANGIN (Prestige)*
DUMENIL (Préstige)*
Guy LARMANDIER (Grand Cru)*
Paul GOERG (Absolu)
LECLERC-BRIANT (Les Crayères)*
MARGAINE (Spécial Club)*
Hubert PAULET (Risléus)*
NAPOLEON (Blanc de blancs)
Alexandre PENET (Nature)*
PETITJEAN-PIENNE (Millésimé)*
A. ROBERT (Le Sablon)*
G. PIERRARD (Blanc de blancs)*
TISSIER et Fils (Saveur de Juliette)*
Jean-Marc VATEL (Millésimé)*

Xavier ALEXANDRE (Blanc de blancs)*
Claude BARON (Topaze)*
BERTEMES (Extra)
BLIARD-MORISET (Réserve)*
BLONDEL (Blanc de blancs) (r)*
BONNAIRE (Millésimé)*
Sébastien BRESSION (Anges)*
COLIN (Grand Cru)*
Didier DUCOS (Absolu Meunier)*
GABRIEL-PAGIN (Grande Réserve)*
GALLIMARD (Quintessence)
Philippe GLAVIER (Grand Cru)
Didier GOUSSARD (Esprit d’Élégance)*
Léon LAUNOIS (Grand Cru)
LEQUEUX-MERCIER (Hortense)*
Jean MICHEL (Spéciale)*
MONDET (Millésimé)*
PENET-CHARDONNET (Extra Réserve)*
Frédéric TORCHET (Nature)

Jil ACCARIES (Millésimé)
Brigitte BARONI (Prestige)
Julien CHOPIN (Carte d’Or)
CUPERLY (Millésime)*
Xavier LORIOT (Élégance)*
SENDRON-DESTOUCHES (Millésimé)*
SOURDET-DIOT (Prestige)*

(AUDOIN DE DAMPIERRE (Grand Vintage)*)
Étienne CHÉRÉ (Sélection)*
Pierre PETERS (Spéciale Millésime)

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
Nicolas FEUILLATTE (Grand Cru)
JANISSON ET FILS (Grand Cru)
Roger COULON (Prestige)
JACQUART (Nominée)

AUTRÉAU-LASNOT (Millésimé)
(FENEUIL-POINTILLART (Premier Cru))
FOLLET-RAMILLON (Harmonie)
(GEORGETON-RAFFLIN)
(GIMONNET-GONNET (Prestige))
Pierre PAILLARD (Millésime)
THIERCELIN (Carte Noire)

CATEGORIE B
Priorité à l’élégance
BARTHÉLÉMY (Blanc de blancs)
(Bertrand DEVAVRY (Senna))
BROCHET-HERVIEUX (Millésime)
BROCARD (Réserve)*
Lucien LEBLOND
(PREVOTEAU-PERRIER (Adrienne Lecouvreur))

(Jacques BUSIN (Réserve))
CALLOT et Fils (Grand Cru Millésimé)
FANIEL-FILAINE (Eugénie)
GAUDINAT-BOIVIN (Grande Réserve)*

José MICHEL (Spéciale)
PHILIZOT (Millésimé)
(SAINT-GALL (Millésime))

 

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements 
 

– MILLESIMES 2013 : une réalisation unique !

C’est le 34e : un tel succès est très rare, comme celui de mon GUIDE (voir mon Edito, page 3 et page 433) ! 

En 1 an, nous avons gagné près de 1.300.000 nouveaux lecteurs, passant à près de 2.500.000 lecteurs différents en 2012 sur uniquement nos 5 principaux sites (sources officielles AWStats) ! On est (très) très loin des bloggeurs besogneux du web et autres “critiques” ou concurrents qui bidonnent sans vergogne leur visibilité. Passons.

ET MILLESIMES EST UNIQUE EN 5 POINTS :

C’est le seul magazine de vins à appartenir à la même personne (moi, en l’occurence) depuis sa création, d’être réalisé en famille, ce qui vous garantit une fiabilité exemplaire.

C’est le seul magazine de vins aussi prestigieux : 1.600 images, 464 pages en couleur, et… 1,5 kg, ce qui lui procure un avantage essentiel : c’est un magazine qui se « garde » et possède un “turn-over” exceptionnel (personne ne conserve un mensuel ou un hebdo).

– C’est le seul magazine à défendre une passion, une éthique, et à sélectionner ses annonçeurs : nous n’acceptons que ceux que je décide, sans “prospection” aléatoire !

C’est le seul à avoir une audience mondiale (600.000 lecteurs différents) grâce à la puissance de son site Internet dans lequel votre présence est offerte, lié à notre “galaxie” de sites (voir page 14).

C’est le seul magazine en France à être consultable sur le Net GRATUITEMENT et INTERACTIVEMENT : MILLESIMES WORLDWIDE (CLIQUEZ ICI) est une réalisation d’avant-garde, très exceptionnelle : on feuillette le magazine sur son ordinateur, son smartphone ou sa tablette comme le « VRAI », tout est cliquable et renvoie sur le mail et le site du producteur !

Bon, je sais, cela va encore saper le moral des « concurrents » qui ont du mal à évoluer, voire à s’en sortir…, mais, « that’s life », non ?

* MILLESIMES 2013 est paru et il va faire des jaloux…

L’INNÉ ET L’ACQUIS

L’édition souffre d’avoir sous-estimé le potentiel exponentiel du Net. Résultat : le dénommé Parker, adulé comme un gourou par des propriétaires qui nous font parfois sourire, abandonne la version “papier” et vend son business à des Singapouriens (sic), de grands magazines américains laissent tomber l’impression pour ne passer qu’au numérique, La Tribune ou France-Soir font de même…

Car personne ne vous l’avoue. Faute d’avoir su préparer leurs supports sur et pour Internet, un bon nombre d’éditeurs n’ont rien vu venir : ni les smartphones, ni les tablettes, ni la facilité d’une application Gps ou d’une autre, ver sions Androïd ou Apple, ni la puissance de Google ou Amazon.

Mais pas nous ! Si l’on sait qu’un livre ou un magazine entre les mains, c’est toujours fabuleux, on a toujours eu conscience que l’on doit marier le papier et le numérique. 

Et cela on sait faire, car le résultat est probant : En 1 an, nous avons gagné près de 1.300.000 nouveaux lecteurs, passant à près de 2.500.000 lecteurs différents en 2012 sur uniquement nos 5 principaux sites (sources officielles AWStats) ! On est (très) très loin des bloggeurs besogneux du web et autres “critiques” ou concurrents qui bidonnent sans vergogne leur visibilité. Passons.

Nous avons été les premiers à fournir un “QrCode” personnalisé (le petit carré code barre) : avec lui, on a accès directement, instantanément, à nos sites sur un téléphone mobile et… donc aux sélections, aux classements, aux commentaires de dégustation, à leur position géographique et aux sites des producteurs sélectionnés, d’un seul clic !

Dans l’édition, donc, comme dans le domaine du vin, il faut respecter la tradition et faire confiance à son instinct.

Cet instinct, l’inné, permet de toujours innover, investir, développer ses activités et ses neurones.

Cette expérience, l’acquis, est indissociable du talent et de la réussite. 

Dans le vin, il s’agit des sols, des sous-sols, des cépages appropriés, des climats, du savoir-faire, de l’humilité et du respect des anciens. Pas besoin de frimer avec des manipulations œnologiques ou de grands discours : c’est la durée qui compte. C’est loin d’être facile pour les (vrais) grands vins historiques d’être toujours au sommet… c’est (très) illusoire pour certains qui se pâment sur un podium d’y rester… et c’est formidable pour beaucoup -vous allez le voir dans ce numéro- de “sortir du lot” avec talent.

Bref, vous l’avez compris, il faut à la fois se remettre en question et ne pas trop le faire… Et, toujours, s’attacher à ces hommes et ces femmes, passionnés, passionnants, qui ne font pas du vin pour échapper à l’Isf ou avoir une meilleure note que leur voisin, mais élèvent (le mot est juste) un cru authentique, au fin fond du Rhône comme à Saint-Julien, en respectant la Nature et les consommateurs. Du plus grand des grands vins au plus modeste, ce sont eux, les vrais Seigneurs du vin. Merci de votre fidélité.

* Depuis 34 ans, avec la confiance de plus d’un million de lecteurs, mon GUIDE DES VINS DE FRANCE (voir pages 163, 433 et 457) est incontournable comme MILLÉSIMES (voir page 409), la référence annuelle sur le vin.  Sur Internet : www.millesimes.fr et www.guidedesvins.com, avec les Classements interactifs, ainsi que www.vinovox.com, le magazine webvin gratuit, www.ideevins.com, pour accéder aux accords mets/vins, et nos Newsletters hebdomadaires (voir pages 227 et 387).

** Une puissance et une présence sur le net incontournables avec quelque 200 sites et blogs (voir pages 14, 225, 349 et 407).

*** LES VINS DU SIÈCLE, avec les sites www.vinsdusiecle.com, et, en anglais : www.topfrenchwines.com, des sites fédérateurs qui regroupent, présentent, créent leur propre site aux producteurs (voir page 52).

**** Et quelques autres, comme DIETETIQUE, CINETV (voir pages 97 et 284)…