– Les Bordeaux qui bénéficient d’un très beau rapport qualité-prix-typicité

J’adore les vins du bordelais, c’est certainement la raison pour laquelle je suis si déçu quand je débouche désormais des bouteilles qui feraient honte à ceux qui m’ont appris le vin : Émile Peynaud ou Jacques de Loustaunau de Guilhem, grandissimes œnologues. Et puis, je n’oublie pas les vraies figures bordelaises qui manquent tant à la région…

Globalement, les meilleurs à boire actuellement : 2011, 2009, 2007, 2006, 2004, 2002 et 2001. Ceux qu’il faut attendre : 2010, 2008, 2005. Le plus décevant : 2003. Si l’on entre dans le détail, il y a bien sûr une différence entre les vins de la rive droite (ceux du Libournais) et ceux de la rive gauche (Médoc etGraves). On retrouve des “paires” de millésimes où la qualité est inversée : le 1995 est bien meilleur que le 1996 à Saint-Emilion et c’est le 1996 qui prime en Médoc. Il y en a d’autres.

– Dans le Médoc, Misez sur les 2011, 2007, 2006, 2004 et 2002 (supérieur au 2003), voire 2001, très classiques, et faites-vous plaisir avec les 1999, 1997, 1996 ou 1990. La priorité, c’est de laisser s’exprimer son terroir, en respectant la vigne, en limitant les rendements, en pratiquant la lutte raisonnée, en laissant faire la nature… Il y a une dizaine d’années, le travail des vignes avait été délaissé dans certains crus, au profit de la vinification et d’expériences à outrance. Si les techniques modernes sont souvent remarquables, les propriétaires traditionnels continuent de faire ce qu’ils savent faire, en se servant des progrès mais sans masquer leur typicité. De Pauillac à Saint-Estèphe, de Moulis à Margaux, à Listrac comme à Saint-Julien, en Haut-Médoc et en Médoc, les coups de cœur sont nombreux. En parallèle, les prix très exagérés de certains vins renommés sont difficilement cautionnables, surtout pour les 2007 et 2005.

– Pomerol. Structure, charme, intensité, distinction, les plus grands vins de Pomerol sont particulièrement sensibles et marqués par leurs sols, très diversifiés. Ici, nul besoin de s’escrimer à vouloir abuser de la barrique neuve ou d’une surconcentration pour faire un grand vin, c’est le terroir qui prime, et signe la distinction. Les 2009, 2007, 2006, 2004, 2003 et 2002 sont très savoureux (le 2002, peut-être même supérieur), le 2001 remarquable, plus fin, le 2000 parvient à maturité. Plus anciens, les grands font la différence, comme le 1995, voire le 1990.

– À Saint-Émilion, le 2009 est splendide, le 2007 très classique et charmeur. Beaux millésimes 2008 (un ton en-dessous), 2006, 2004 et 2001, éclipsés à tort par les 2005 et 2003. Quelques crus ont remarquablement réussi le 2003, d’autres beaucoup moins, notamment ceux qui sont trop “confiturés”. Débouchez les millésimes 2000 à 1990 en ce moment, et notamment le grandissime 1995. Certaines bouteilles de 1994 et 1993, notamment, sont surprenantes d’évolution.

Un certain nombre de crus pratiquent des prix qui ne sont pas justifiés. Certains se flattant ici d’élever des cuvées très “spéciales”, il faut plus que jamais tirer un coup de chapeau aux propriétaires de talent qui élèvent les véritables grands vins de Saint-Émilion, satellites compris, du plus grand des grands crus au plus modeste rapport qualité-prix.

Dans toutes les appellations, voici ceux qui bénéficient d’un très beau rapport qualité-prix-typicité !

 

Cliquez sur le nom pour accéder gratuitement

aux commentaires du Guide Dussert-Gerber des Vins 2014

Château des ARNAUDS
Château des ARRAS
Château LES ARROMANS
Château ARROUCATS
Château BALESTARD la TONNELLE
Château BASTIAN
Château BASTOR LAMONTAGNE
Château BATAILLEY
Domaine de BAVOLIER
Château BEAURANG
Château BEAUREGARD
Château BÉCHEREAU
Château BEL AIR
Château BELLE GARDE
Château BELLES-GRAVES
Château BELLEVUE-FAVEREAU
Château de BERNADON
Château Le BERNAT
Château BERTHENON
Les Vignobles BESSINEAU
Château BEYZAC
Château BOIS CARRÉ
Château BOSSUET
Château La BOUADE
Château le BOURDIEU
Château BOURSEAU
Château BOUSCAUT
Château BOUTILLON
Château BRAN de COMPOSTELLE
Château BRETHOUS
Château BROUARD
Château des BROUSTERAS
Château BROWN
Château CADET-BON
Château CAILLIVET
Château Le CAILLOU
Château CANON-CHAIGNEAU
Château CANTELOUBE
Château CANTENAC
Château de CARLES
Château de CASSANA
Château CERTAN de MAY de CERTAN
Vignobles CHAIGNE ET FILS
Domaine CHALET de GERMIGNAN
Château CHANTEGRIVE
Château CHENE-VIEUX
Domaine de CHEVALIER
Château CHEVALIER SAINT-GEORGES
Château CHEVROL BEL AIR
Château CLAUZET
Château LA CLAYMORE
Clos BELLEVUE
Château CLOSIOT
Domaine des COLLINES
Château CORNEMPS
Château de COUDOT
Château de la COUR
Château de CRAIN
Château La CROIX D’ARMENS
Château La CROIX-LAROQUE
Château La CROIX MEUNIER
Château La CROIX de QUEYNAC
Château LA CROIX-TOULIFAUT
Château CROIX du TRALE
Château CROUTE-CHARLUS
Château DARIUS
Château DAVID
Château DESMIRAIL
Vignobles DEVAUD
Château DURAND-LAPLAGNE
Domaine L’ENTRE DEUX MONDES
Château ESPIOT
Château d’ESTEAU
Domaine de FAUGEROUX
Château FAYAU
Château FILHOT
Château FILLON
Château LA FLEUR GRANDS-LANDES
Château FONBADET
Château FONROQUE
Château FONT-VIDAL
Château FONTBONNE
Château FONTESTEAU
Château des FOUGÈRES
Château FOURCAS-DUPRÉ
Château FRACHET
Château FRANC LARTIGUE
Château la GALIANE
Vignobles GASSIES-GAUTEY
Château la GRÂCE DIEU LES MENUTS
Château du GRAND BOS
Le GRAND CORMIER
Château GRAND FRANÇAIS
Château GRAND PUY LACOSTE
Domaine de GRANDMAISON
Château GRANGE-NEUVE
Château GRANINS GRAND POUJEAUX
Domaine des GRAVES D’ARDONNEAU
Château AUX-GRAVES-DE-LA-LAURENCE
Château les GRAVES de LOIRAC
Château Les GRAVES
Château des GRAVIÈRES
Château de la GRENIERE
Château GROS CAILLOU
Château LA HAIE
Château HAUT-BATAILLEY
Château HAUT-BERGERON
Château HAUT-BEYNAT
Château HAUT-CALENS
Château HAUT CRUZEAU
Château HAUT-LAGRANGE
Château du HAUT MARAY
Château HAUT-MARBUZET
Château HAUT-ROCHER
Château HAUT-SAINT-CLAIR
Château HAUT BAILLY
Château HAUTE FAUCHERIE
Château HOURBANON
Château HOURTIN-DUCASSE
Vignobles et Domaines Jean-François JANOUEIX
Château JURA-PLAISANCE
Clos LABARDE
Château LAFARGUE
Château LAFLEUR-BEAUSEJOUR
Château LAFLEUR du ROY
Château LAFON
Château LAGARDE
Château LAGRANGE les TOURS
Château LAJARRE
Château de LAMARQUE
Château LAMBERT
Château LAMOTHE-DESPUJOLS
Château LAMOTHE de HAUX
Château LAMOTHE VINCENT
Château LANGOA-BARTON
Domaines LAPALU
Château LAROQUE
Château LARRAT
Château LARTIGUE-CÈDRES
Château LASCOMBES
Château de LAUBERTRIE
Château des LAUDES
Château LAUDUC
Château LÉOVILLE-BARTON
Château LOIRAC
Château LOUPIAC-GAUDIET
Château MACQUIN
Château des MAILLES
Château MAISON NOBLE
Château MALARTIC-LAGRAVIÈRE
Château de MALLE
Château MALLIÉ CHANTE L’OISEAU
Château Les MARCEAUX
Château la MARZELLE
Château MAUCAILLOU
Château de MAUVES
Château MAUVINON
Château MAZEYRES
Château MELIN
Clos des MENUTS
Château le MEYNIEU
Château les MOINES
Château des MOINES
Château MONTROSE
Château MOULIN DE GRENET
Château du MOULIN VIEUX
Château de PANIGON
Château PARENCHÈRE
Château PASCAUD
Château de PASQUETTE
Château du PAYRE
Vignobles PELLE
Château PENIN
Château PERAYNE
Château LA PERRUCADE
Château PETIT BOCQ
Château PETIT-BOUQUEY
Château PETIT BOYER
Château PETIT MANGOT
Château du PETIT PUCH
PETRUS
Château la PEYRE
Château PICHON-BELLEVUE
Château PICK-LABORDE
Château PIGANEAU
Château PILLEBOIS
Château PINDEFLEURS
Château de PIOTE
Château PLANTIER ROSE
Château PLINCE
Château POMYS
Château PONT les MOINES
Château PONTAC-LYNCH
Château PREUILLAC
Château PRIEURÉ MARQUET
Château CLOS DES PRINCE
Château PUY D’AMOUR
Château PUYFROMAGE
Château RAYMOND-LAFON
Château de REIGNAC
Château REYNATS
Château du ROCHER
Château de ROQUEBRUNE
Château LA ROSE BRANA
Château la ROSE- POURRET
Château LA ROSE SARRON
Château ROUGEMONT
Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE
Domaine Le ROUSSEAU
Château SAINT-AGRÈVES
Château SAINT AHON
Domaine de SAINT-AMAND
Château SAINT-JEAN
Château CLOS de SARPE
Château SIGOGNAC
Château Le SIRON
Domaine de la SOLITUDE
Château Le SOULEY-SAINTE-CROIX
Château TAILLEFER
Château TAUZINAT L’HERMITAGE
Château THURON
Château TOULOUZE
Château la TOUR BLANCHE
Château TOUR GRAND FAURIE
Château TOUR DE GRENET
Château TOUR du PAS SAINT-GEORGES
Château LA TOUR DU PIN FIGEAC
Château TOUR-du-ROC
Château TOUR SIEUJAN
Clos TRIMOULET
Château TRONQUOY-LALANDE
Château TROTTE VIEILLE
Château la TUILERIE du PUY
Château le TUQUET
Château VAISINERIE
Château VALENTIN
Château de VALOIS
Domaine de VIAUD
Château VIEUX BUSQUET
Château VIEUX RIVALLON
VIEUX CHATEAU DES ROCHERS
Château de VIMONT
Château VOSELLE
Château VRAI CAILLOU
Yvon MAU et Fils

* LE CHAMPAGNE EST UN GRAND VIN A PART ENTIERE

Un bon Champagne c’est charmeur, un grand Champagne, c’est toujours un plaisir exceptionnel, que l’on n’a d’ailleurs jamais pu copier ailleurs. Les hommes et les femmes, les assemblages et lesterroirs font, là comme partout, toujours la différence.

Il faut considérer le Champagne comme un vin à part entière : les très grandes cuvées de prestige (celles que l’on retrouve dans le Classement dans la catégorie des Premiers Grands vins Classés, puis dans une bonne partie des Deuxièmes Grands vins Classés) sont des cuvées de Champagneque l’on boit comme un grand vin, en les associant à des moments du repas, sur des plats appropriés. On a la chance d’accéder ainsi aussi bien au summum de la finesse qu’à celui de la complexité et de la vinosité. Bien que l’on en parle moins (à tort), le terroir, les sols ont toute leur importance en Champagne, apportant une spécificité réelle et différente selon que l’on se trouve à Cramant ou à Épernay, à Ay ou à Bouzy, dans l’Aube ou la Marne. À cela s’ajoute la proportion des cépages, et chaque maison, cave ou vigneron, possède alors les facultés de créer véritablement une cuvée légère ou puissante. Et puis, ce qu’il ne faut pas occulter pour comprendre la différence entre une grande cuvée et une autre, ce sont, outre l’art fondamental de l’assemblage que signe la main de l’homme, les incontournables vins de réserve, que l’on ajoute à des vins plus jeunes. On ne fait un grand vin que si l’on a du stock, l’exception confirmant la règle. Il y a aussi des cuvées bien trop chères, difficilement cautionnables, donc. Attention aussi aux nombreuses marques qui appartiennent à certains “faiseurs”.

Ceux qui ne sont plus que des noms sur une étiquette ne font pas partie de cette hiérarchie, comme d’autres marques de négoce, dont la qualité n’est pas en cause, qui sont dirigées par des responsables de groupes qui vendent du Champagne comme de la lessive…

 Voici ceux qui méritent le respect, élevant la plus grande des cuvéees à la plus abordable !

Accédez gratuitement aux commentaires de dégustation du GUIDE DES VINS 2014 en cliquant sur le nom

Prix d’Honneur

Chantale Bara (Paul Bara)
Famille Cadel (Guy Cadel)
Gilles de la Bassetière (De Venoge)
Arnaud Vautrain (Vautrain-Paulet)

Prix d’Excellence

Claude Baron (Baron Albert)
Michel Labbé
Famille Margaine

Satisfecits

Pascal Bardoux
Famille Bardy (Bardy-Chauffert)
Frédéric Maletrez
Denis Petitjean (Petitjean-Pienne)

Lauréats

Denis Bonnet-Gilmert
Bonnet-Launois
Famille Bouché
Stéphane Doussot (Veuve Doussot)

 

– LE CLASSEMENT 2014 DES MEILLEURS VIGNERONS DU RHÔNE

L’histoire des vins de la Vallée du Rhône

Les moines cisterciens de l’abbaye d’Aiguebelle s’intéressèrent aux vins de Gigondas et de Vacqueyras dès 1137, jusqu’à la Révolution pendant laquelle fut détruite l’abbaye. À côté, l’origine du Châteauneuf-du-Pape remonte au pape Clément V. Celui-ci s’était fait construire une habitation de plaisance, située suffisamment loin de la résidence papale d’Avignon pour décourager les importuns d’y venir. Cette habitation fut achevée par Clément VII. Ce fut le Châteauneuf par opposition à l’ancien château de la cour pontificale. Lorsque les papes rejoignirent définitivement leur résidence italienne, Avignon leur envoya les vins récoltés dans la région. Sur la rive droite du Rhône : la Côte-Rôtie, vignoble fort ancien, réparti en “Côte brune” et “Côte blonde”. Ces dénominations seraient un rappel au souvenir d’un notable d’Ampuis : le sieur Maugiron. Celui-ci aurait partagé ses terres entre ses deux filles : l’une brune, la seconde blonde. Un peu plus loin, Condrieu ou “Coin du ruisseau”. Son histoire gardera les traces de son gué et de son port où étaient recrutés les mariniers. Ceux-ci naviguaient entre royaume et empire. Sous Charlemagne, en effet, le Rhône servait de frontière entre la rive droite ou “royaume” et la rive gauche ou “empire”. On retrouve au IXe siècle la présence des moines : des bénédictins auraient, en effet, gagné Cornas et Saint-Péray en échangeant un dîner où le plat principal était un gros poisson du pays. Bacchus et, par lui, la vigne et le vin, était fortement glorifié sur les rives du Rhône. De nombreuses statues dédiées au dieu du vin ont été trouvées parmi les ruines romaines.

Les fêtes du vin

– Vers le 20 janvier : à Orange (Vaucluse), concours de dégustation

des vins nouveaux dans les grottes
du théâtre antique.

– Vers le 25 avril : à Châteauneuf-du-Pape (Vaucluse), fête de la Saint-Marc (patron du village). -Vers la fin avril : à Tavel (Gard), fête de saint Vincent (patron des vignerons). – Courant mai : à Vacqueyras (Vaucluse), fête des Côtes-du-Rhône-Villages. – Vers juillet-août : à Orange (Vaucluse), exposition permanente dans les grottes du théâtre antique des vins des CDR. – Vers le 20-25 septembre : à Châteauneuf-du-Pape (Vaucluse), ban des vendanges. – Vers la mi-novembre : à Vaison-la-Romaine (Vaucluse), dégustation des CDR primeurs (nouveaux).

La Vallée du Rhône à table

– Châteauneuf-du-Pape. Des rouges riches et charpentés, très parfumés, qui sentent la garrigue et les fruits surmûris, et s’apprécient sur le gibier (sanglier, chevreuil, lièvre) ou avec les truffes. Les blancs sur une cuisine riche.

– Cornas et Côte-Rôtie. De grands vins rouges intenses et complexes, concentrés au nez comme en bouche, d’excellente garde, qu’il faut savoir attendre et déguster sur des plats épicés.

– Côtes-du-Rhône et CDR-Villages. Dans leur jeunesse, les rouges vont parfaitement avec les viandes blanches ou les volailles (pigeonneaux). Plus vieux, ils méritent un chou farci, une daube et du gibier (perdrix). Les rosés “collent” aux terrines et aux poissons grillés, et les blancs à une escalope panée ou à un sandre au beurre blanc.

– Gigondas, Rasteau, Vinsobres. Le vin est puissant au nez comme en bouche, ferme, d’excellente garde et se marie aussi bien avec un gigot à la ficelle ou une selle d’agneau qu’avec des mets plus riches comme une daube ou le gibier.

– Hermitage et Saint-Joseph. Idéal sur une viande rouge ou de l’agneau quand ils sont jeunes, puis, à maturité, avec un lièvre à la royale ou un salmis de colvert. Les blancs, suaves et onctueux, sur une blanquette ou un saumon grillé.

Tout savoir sur le vignoble

Vignerons sélectionnés

LES APPELLATIONS AU TOP

– Côte-Rôtie

Le vignoble s’étend sur trois communes (Ampuis, Saint-Cyr-sur-le-Rhône, Tupin-et-Semons), sur la rive droite du Rhône, à 7 km en aval de Vienne, sur des terrasses granitiques très escarpées couvertes d’une couche silico-calcaire en Côte blonde, d’argile et oxyde de fer en Côte brune. Le climat est continental modéré, sec et chaud l’été, avec des pluies régulières les autres saisons. Vins rouges, issus de Syrah (80 % minimum) et Viognier. Environ 230 ha de vignobles en gradins sur des pentes de 40 %, et divisé entre : – La Côte brune (sol argileux de couleur plus foncée) donnant des vins rouges très fermes de lente évolution et de grande longévité (Vaillères, Côte Rosier, Turque, Pommière, Chevalière, Côte Boudin). – La Côte blonde (sol plus léger) donnant des vins plus souples (La Mouline, Châtillonne, Grande Plantée, Grands Cols).

– Condrieu

Sept communes sur trois départements : Rhône, Loire et Ardèche sur la rive droite du Rhône. Les sols s’étendent sur les versants granitiques abrupts dominant le fleuve, ne permettant pas la mécanisation. Le climat continental modéré est sec et chaud l’été, avec des pluies régulières les autres saisons. Le vignoble est planté en gradins, de même apparence que la Côte-Rôtie, montant cependant moins en altitude. Superficie en production : 125 ha environ, production annuelle : 2 175 hl, rendement maximum autorisé : 37 hl/ha. Cépage : Viognier exclusivement. Vinification : foulage léger, pressurage, titre alcoolique volumique naturel minimum 11 %, élevage en barriques de chêne ou en cuves.

– Châteauneuf-du-Pape

L’aire d’appellation (3 133 ha) comprend Châteauneuf-du-Pape et déborde sur une partie des communes avoisinantes de Bédarrides, Courthézon, Sorgues et Orange. Les sols, plus ou moins profonds, très caillouteux, sont constitués pour l’essentiel de gros quartz roulés mélangés à de l’argile rouge sableuse. Ces gros galets roulés, amoncelés autrefois par le glacier du Rhône, fournissent à la vigne des conditions exceptionnelles de maturation. C’est le secteur le plus sec des Côtes du Rhône ; le vent dominant est le mistral, l’ensoleillement est de 2 800 heures par an, la chaleur emmagasinée par les cailloux dans la journée est restituée la nuit, provoquant un “effet de four”.

Les plus anciennes données historisques du vignoble remontent aux premiers papes d’Avignon. Clément V, précédemment évêque de Bordeaux, y possédait une vigne dénommée par la suite “Pape-Clément” ; Jean XXII et ses successeurs avaient, eux, fait de “Châteauneuf” leur résidence champêtre. L’autre grande particularité de ces vins réside dans leur encépagement, constitué par 13 plants. Les vins blancs offrent un bouquet floral duquel s’échappent des parfums de fleur de vigne, de lis ou de narcisse. Les vins rouges sont de couleur intense, puissants, de garde.

– Beaumes-de-Venise. Le vignoble de l’appellation s’étend sur les communes de Beaumes-de-Venise, Suzette, Lafare et La Roque-Alric, dans le département du Vaucluse. Les sols sont composés de calcaires tendres, parsemés de zones gréseuses, de mollasses sableuses. Ils sont tous légers et peu caillouteux. Le climat est méditerranéen, chaud, protégé du mistral par le relief. Pline l’Ancien y fait allusion dans son Histoire naturelle. Mais c’est au xviie siècle qu’il devient célèbre grâce à l’importation du Muscat qui est à l’origine du vin doux naturel (AOC dès 1945). Depuis quelques décennies, les vins rouges et rosés affirment leur réputation. Beaumes-de-Venise est le plus récent des CDR-Villages ayant été classés en 1979.

– Vacqueyras

Le vignoble, AOC depuis 1990, s’étend sur quelque 1 350 ha et produit essentiellement des vins rouges (96 %). Les cépages sont le Grenache, la Syrah, le Mourvèdre et le Cinsault. Les vins blancs sont issus des Clairette, Grenache blanc, Bourboulenc, Roussanne, Marsanne et Viognier.

– Vinsobres

Le vignoble s’étend autour de Vinsobres, sur 7 km en coteaux, dans le département de la Drôme. Les sols sont des marnes caillouteuses et sableuses en coteaux, et des alluvions quaternaires caillouteuses en terrasses. Vinsobres a été classé CDR-Villages en 1957, puis AOC en 2006.

– Côtes-du-Rhône-Villages

Plusieurs villages peuvent accoler leurs noms respectifs à celui de l’appellation générale. Issus de terroirs différents tenus à des rendements limités, orientés différemment vis-à-vis du soleil, les CDR-Villages ne se ressemblent pas. On peut les diviser en deux groupes : les vins légers, fruités, tendres, assez rapides à boire et exploités dans le Gard, la Drôme, et dans son enclave vauclusienne ; les vins généreux, issus surtout du Vaucluse, plus puissants et charpentés, de meilleure garde.

LIRE LA SUITE

LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L’ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l’année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions…) et peuvent donc être différents de ceux du Guide « papier », qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en rouge)

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CHATEAUNEUF-DU-PAPE
FORTIA (BI)
MONT-REDON (BI)

BANNERET
LES 3 CELLIER
MATHIEU (BI)
La MEREUILLE
NALYS
CLOS SAINT-PIERRE

BRUSQUIÈRE
SERGUIER
TOUR SAINT-MICHEL

ARNESQUE
BOIS DE BOURSAN
FONTAVIN
GALET DES PAPES
JAS DES PAPES

GIGONDAS
VACQUEYRAS
COTES-DU-VENTOUX

Pierre AMADIEU
CHAMP-LONG (Ve)

CLOS des CAZAUX (Va)
DEURRE (Vi)
MOULIN (Vi)

CAMARETTE (Ve)
ENCHANTEURS (Ve)
GARRIGUE (VA)
PESQUIÉ (Ve)
PUY MARQUIS (VE)
SYLLA (VE)
TARA (Ve)
LE VAN (VE)

HERMITAGE
CÔTE-RÔTIE
LIRAC/TAVEL
COST.NÎMES
DREVON (CR)

COSTE du PUY (L)
LEVET (CR)

JONCIER (L)

CARABINIERS
CORPS de LOUP (CR)
DUCLAUX (CR)
JABOULET
TROIS COLOMBES LES RAMEAUX (Cn)

SAINT-JOSEPH
CORNAS/CONDRIEU
COTES-DU-LUBERON
CANORGUE (Lu)
MOUTON (Co)

Aurélien Chatagier (Co)
CHENE (SJ)
GUY FARGE (SJ)
JAQUES FAURE (Die)
PUY DES ARTS (Lu)

FONTVERT (Lu)
GILLES FLACHER (SG)

BIZARD (GA)
COULET (CO)
MONGE GRANON (Die)
MONTINE (GA)
MYCIN (SJ)
(PEYLONG (Die))
POULET (Die)

COTES-DU-RHONE
DIVERS

(MARJOLET)
REDORTIER

ALARY (BI)
AMAUVE
BEAUVALCINTE
CROIX BLANCHE
FAVARDS
GAYÈRE
LAURIBERT
MAGALANNE
VALERIANE
MOULIN POURPRÉ
SAINT-ESTÈVE

AURE
FAUCON DORÉ
VERQUIÈRE

COCCINELLES
GALUVAL
PASQUIER
ROLIÈRE

DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHATEAUNEUF-DU-PAPE
CHANTE PERDRIX
(CÔTE DE L’ANGE)
GIGONDAS
VACQUEYRAS
COTES-DU-VENTOUX

ARNOUX (Va)*

ST-FR.-XAVIER
VARENNE (VE)
MAVETTE
PÉQUELETTE (Vi)
VIGNERONS DE CARACTÈRE

HERMITAGE
CÔTE-RÔTIE
LIRAC/TAVEL
COST.NÎMES
GAILLARD (CR)

COUDOULIS (L)
ROCALIERE (L)
GARON (CR)

SAINT-JOSEPH
CORNAS/CONDRIEU
COTES-DU-LUBERON
NIÉRO (Co)
DESPESSE (C)
RICHARD (Co)
Benoît ROSEAU (SJ)

GRANGIER
(Baron d’ESCALIN (GA))
(CHÂTEAU VIEUX (SJ))
MAYOL (Lu)

COTES-DU-RHONE
DIVERS

CASSAGNOLES*
L’OBRIEU

(CAVE RASTEAU)
GUINTRANDRY

AMOUREUSES
BRESSADES

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHATEAUNEUF-DU-PAPE
CABOTTE

VAUDIEU

GIGONDAS
VACQUEYRAS
COTES-DU-VENTOUX

HERMITAGE
CÔTE-RÔTIE
LIRAC/TAVEL
COST.NÎMES
VIGNERONS de TAVEL (T)
SAINT-JOSEPH
CORNAS/CONDRIEU
COTES-DU-LUBERON
GRAND-CALLAMAND (Lu)
André PERRET (SJ)
COTES-DU-RHONE
DIVERS

 

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

* LA GRANDE FORME DE L’ALSACE

On ne peut pas confondre un vin d’Alsace avec un autre cru, tant les terroirs laissent s’exprimer particulièrement, ici, le Riesling, là, le Gewurztraminer ou le Pinot gris. Attention à la complexité des crus et lieux-dits et lisez bien les étiquettes, pour ne pas confondre les clos, les Grands Crus ou les ­communes, et à la dépersonnalisation de quelques vins, notamment en Riesling, qui commencent à être bien trop ronds et loin d’une typicité réelle, où la nervosité devrait être de mise. Appréciez en tout cas l’extraordinaire convivialité des hommes de la région et les vrais vins typés dont les meilleurs atteignent une typicité rare et procurent la joie du vin, à des prix très sages.

Le vignoble s’étend du nord au sud sur plus de 170 km. Son parcours est un pur bonheur : des villages fleuris aux winstubs, des collines ondulées, où se dressent fièrement les vignes prêtes au combat comme des troupes de légionnaires romains à la multitude des crus, les uns plus typés que les autres. L’homme vient s’associer à un terroir hors du commun, où l’on élève des vins sans concurrence, avec cette typicité exceptionnelle. Abrité des influences océaniques par le massif vosgien qui lui procure l’une des pluviosités les plus faibles de France (450 à 500 mm d’eau par an), le vignoble d’Alsace bénéficie d’un climat semi-continental ensoleillé, chaud et sec. Ce climat est propice à une maturation lente et prolongée des raisins, et favorise l’éclosion d’arômes d’une grande finesse. La géologie alsacienne représente une véritable mosaïque, du granite au calcaire en passant par le gneiss, le schiste, le grès… Le Classement vous aide à choisir les incontournables.

 Quand boire les millésimes : voir la VINTAGE CODE

LE TOP VIGNERONS DE L’ANNEE

 

Domaine des 7 VIGNES Domaine des 7 VIGNES

Domaine des 7 VIGNES 

Emmanuel Saouliak 102, route des Vins 67680 Nothalten Téléphone :03 88 92 45 73 Télécopie : 03 88 92 62 49 Email : domaine.saouliak@orange.fr

Une famille de vignerons depuis 1684. C’est actuellement la 9e génération qui exploite ce domaine de 6 ha. Le nom des 7 Vignes correspond aux 7 cépagesalsaciens. Ici, la philosophie culturale et de travail peut se résumer ainsi : « un peu de patience, une pointe d’observation et un zeste de bon sens.Pour les millésimes, poursuit Emmanuel Saouliak, 2013 : petit rendement, excellente concentration, de garde; 2012 : beaucoup de matière, moins concentré que le 2013, très fruité. » Le Gewurztraminer 2012, de couleur jaune or aux reflets ambrés, développe en effet des nuances florales et épicées, une bouche harmonieuse et mûre, un beau vin comme le Rieslingcuvée des Sables 2011, aux senteurs de fruits blancs, d’une belle élégance et d’une grande richesse aromatique en finale, ferme et suave, proposé à un prix très attractif, un vin toujours bien typé comme son Pinot Auxerrois Vieilles Vignes Fût de Chêne 2011, qui associe une élégance certaine à une rondeur en bouche séduisante, racé et très droit. Le Gewurztraminer Les Vieilles Treilles 2010 est frais et onctueux à la fois, aux connotations florales, de finale ronde, un très joli vin qui allie intensité et souplesse. Tout en nuances, ceSylvaner Vieilles Filles 2011, avec une belle rondeur, aux nuances de fruits mûrs, dégage un bel équilibre entre la fraîcheur, la rondeur et le fruité, idéal à l’apéritif. Excellent Pinot Gris 2011, classique et floral, mêlant finesse et structure, aux notes de fruits frais et de petites fleurs, possède sa propre originalité. Le Muscat, de bouche bien fruitée, est finement bouqueté, où la richesse s’associe à la distinction. Goûtez le Pinot Noir 2010, dominé par les fruits surmûris, riche, aux tanins savoureux. Et puis, il y a ce succulent Riesling Vendanges Tardives 2007, médaille d’or au concours des vignerons Indépendants 2010, d’une grande suavité au nez comme en bouche, avec ces nuances de pain brioché.


André ANCEL

André ANCEL 

3, rue du Collège 68240 Kaysersberg Téléphone :03 89 47 10 76 Email : ancelandre@free.fr Site : www.vinancelandre.fr

Domaine de 8 ha, propriété familiale depuis 1500, vendanges manuelles. Beau Riesling Grand Cru Schlossberg 2011, typé et parfumé, un vin puissant et corsé, bien typé, avec des arômes discrètement minéraux, de bouche légèrement citronnée, pleine d’élégance. Le Gewurztraminer cuvée des 3 Fils 2009, avec des dominantes d’amande et de coing, intense, élégant, tout en richesse aromatique, très bien équilibré, allie saveur et distinction au palais. LePinot Gris Quatre Saisons 2011, complexe, au nez intense, un vin finement épicé, est subtil etsuave en bouche, où s’entremêlent les fruits et les fleurs fraîches, vraiment charmeur comme leMuscat Grande Réserve 2009, de bouche harmonieuse, bien charpenté, d’une grande richessearomatique, à la robe intense, un vin puissant et corsé, très typé. Goûtez le Pinot Noir 2010, vieilli en fûts de chêne, de couleur grenat, un vin riche au nez, avec des senteurs de cerise et d’humus.


Claude BERGER Claude BERGER

Claude BERGER 

Olivier et Claude Berger 6, rue de Riquewihr 68630 Mittelwihr Téléphone :03 89 47 90 79 Télécopie : 03 89 47 81 02 Email : alsace@vins-berger.com Site : www.vins-berger.com

Au sommet. Un domaine de 7 ha (57 parcelles) et unvigneron attaché à l’enherbement de ses vignes qui améliore la structure du sol par l’apport de matières organiques. »Notre exploitation purement familiale, explique-t-on ici, ne commercialise que des vins issus de notre production située en pleincoeur du vignoble alsacien (entre Colmar et Ribeauvillé) également nommé Les Perles du Vignoble. La vinification se fait en fûts dechêne, car un vin vinifié dans un élément naturel permet de développer et de conserver les arômes qui font sa réputation. L’extraordinaire variété des cépages et la complexité de nos terroirs déterminent une palette de vins très diversifiés, c’est dans cet esprit que nous proposons nos Cuvées Passion qui sont le résultat d’une sélection au niveau des terroirs. Le millésime 2013 est une bonne surprise, nous dit Claude Berger, après des débuts difficiles, il s’avère, au final, d’un bon niveau, et reflète la notion de cépage comme ces trois dernières années. C’est un vin qui a une belle acidité, bien fruité, de belle garde. Quant au millésime 2012, il est fruité et expressif, bien représentatif d’un vin d’Alsace. »­­­ On le voit bien avec ce Pinot Gris cuvée Passion 2012, complexe, au nez subtil, d’une belle persistance aromatique, à dominante defruits secs (abricot) et de tilleul. Le Rouge d’Alsace Pinot Noir cuvée Tradition 2011, élevé en fûts, charmeur, charnuvelouté, très parfumé, dégage des notes de sous-bois et de fruits mûrs (fraise des bois, myrtille…). Beau Pinot Gris l’Excellence du Terroir 2010, de belle robe doré brillant, très finement épicé, subtil et suave en bouche, très élégant, d’une jolie persistance. Goûtez le Pinot Blanc2011, avec ces reflets verts typiques, aux notes de noisette fraîche, d’une jolie finesse, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité, très persistant au nez comme en bouche. Le Riesling L’Excellence du Terroir 2012, de jolie robe brillante, un vin puissant et parfumé, tout en finesse aromatique, avec des senteurs fraîches et minérales à la fois. Le Gewurztraminer cuvée Passion 2012, au nez de fumé, une belle association du fruit et de la charpente, avec de la vivacité en finale. Remarquable Gewurztraminer Vendanges Tardives 2009, puissant au nez comme en bouche, aux notes discrètes de citron confit et de fleurs blanches, d’une grande fraîcheur, d’un grand classicisme, tout en finesse aromatique (noisette, brioche) en finale. Il y a encore le Muscat blanc 2012, francsuave, parfait sur des boulettes de porc au gingembre, et le Crémant brut blanc, d’une grandefinesse, puissant au nez, de bouche florale, qui associe richesse aromatique et suavité, et sent bon la noisette et les épices en finale.

BESTHEIM BESTHEIM

BESTHEIM 

Directeur général : Thierry Schoepfer 3, rue du Général de Gaulle – BP 6 68630 Bennwhir Téléphone :03 89 49 09 29 Télécopie : 03 89 49 09 20 Email : vignobles@bestheim.com Site : www.vinsdusiecle.com/bestheim Site : www.bestheim.com

Situé au cœur du vignoble haut-rhinois à deux pas de Colmar, Bestheim, fondé en 1765, dispose de deux sites de production situés à Bennwihr pour les vins tranquilles et à Westhalten pour les Crémants d’Alsace. S’appuyant sur un vignoble de 1200 ha exploité par 480 familles de vignerons passionnéés par leur métier, Bestheim est une entreprise particulièrement engagée dans la préservation de l’environnement et s’investit au quotidien dans cette démarche à la fois dans le vignoble comme au sein de l’entreprise (lutte raisonnée, tri sélectif, valorisation des déchets, isolation performante, économies d’énergie, mise en place de chauffe-eau solaire, covoiturage des salariés, sélection de ses fournisseurs en fonction de leur engagement « vert » …). »Nous sommes devenus le leader du marché, une très grande maison, précise Thierry Schœpfer. Ce n’était pas notre objectif premier lorsque nous avons fusionné avec notre homologue, la Cave d’Obernay, qui elle-même, précédemment, avait englobé d’autres caves. Nous rétrocédons quelques participations, cherchons à nous concentrer sur nos pôles. Nous avons agrandi notre site historique de Bennwihr qui produira 15 millions de bouteilles. À Bestheim, nous axons nos efforts sur le développement des Crémants très qualitatifs. Nous avons deux sites de vinifications, trois sites de pressurage et trois sites d’approvisionnement. Nous concentrons nos efforts avec la recherche d’amélioration qualitative de nos vins et l’amélioration notre image de marque. Bestheim se fixe une ligne de conduite, nous avons été les premiers à faire les Crémants sans malo, de ce fait, nos Crémants sont moins lourds, plus vivaces, plus secs également, plus fins, plus élégants. Nous évitons trop de sucre, on préfère des vins aériens et droits, de vrais vins d’amateurs, c’est vraiment notre marque de fabrique et nous ne dérogeons pas à ce style. Nous sommes aidés par notre maître de chai Christophe Adam, qui est champenois. Nous limitons les références, nous n’avons que 6 Grands Crus car, nous voulons faire du « très » Grand Cru, c’est pourquoi nos sélections sont drastiques. » Coup de cœur pour leur Pinot Gris Grand Cru Mambourg 2010, tout en structure et parfums (genêt, pêche), de finale complexe, ample et persistante, un vin vraiment racé. Beau Riesling Grand Cru Wielbelsberg 2008, où la suavité s’allie à une fraîcheur d’une jolie intensité, avec des senteurs minérales et florales complexes, un vin qui s’accorde bien avec les crustacés, notamment. PuissantGewurztraminer Grand Cru Zinnkoepflé 2009, riche, subtil au nez comme en bouche, de jolie robe brillante, au nez de fleurs et de miel, tout en complexité d’arômes, un vin épicé, fin, très marqué par son terroir. Le Pinot Gris Zinnkoepflé Grand Cru 2010 est de robe très séduisante, tendre et corsé à la fois, de bouche florale, finement épicé en finale comme il se doit, aux arômes de rose et de clou de girofle, long en bouche. Il y a aussi ce Muscat Altereben 2012 : nez puissant et fin, avec des arômes de Muscat et de fleur d’oranger. D’une belle rondeur, à l’attaque la bouche est fruitée et croquante. Sa longueur est étonnante et sa finesse caractéristique des grands Muscat alsaciens. « Quand on goûte un Muscat, on a l’impression de croquer un raisin frais. Il s’agit sans doute du cépage le plus difficile à vinifier car il faut arriver à préserver la délicatesse d’arômes très fragiles. Ce vin est issu d’une sélection de terroirs, située à l’entrée de la vallée de Westhalten. D’expositions sud/sud-ouest, ses sols sont à dominante calcaire et sont recouverts de lœss. Ces terroirs sont également très secs car chaque année il y pleut moins qu’à Montpellier ! Apéritif de choix, il sera aussi parfait avec les asperges ou la cuisine exotique (rouleaux de printemps notamment). » Le Riesling Rayon de Lune blanc 2011, bien typé lui aussi, au nez complexe et puissant, bien équilibré, est de bonne bouche parfumée. Excellent Pinot Blanc (les raisins sont issus de l’Agriculture Biologique), subtil et bouqueté, au nez complexe et puissant dominé par le lis et la pêche blanche, bien équilibré, un beau vin qui associe finesse et structure. Goûtez leur GewurztraminerVendanges Tardives 2008, complexe et velouté, au nez de rose, légèrement miellé, très riche et très fin à la fois, à savourer avec un foie gras d’oie. La maison est évidemment la référence en Crémants. Le Crémant d’Alsace Grand Prestige (nouveau packaging) est une référence, issue d’une sélection de Pinot Blanc vendangés sur les meilleurs terroirs calcaires de la Vallée Nobles. Pas de fermentationmalolactique sur le vin de base et un vieillissement sur lattes de 36 mois. Le vin est riche au nez, d’une grande complexité aromatiqueoù l’on retrouve des senteurs de citron et d’amande, développe une bouche flatteuse et séduisante, et s’accorde très bien avec des quenelles de brochet, par exemple. Remarquable Crémant d’Alsace brut rosé, de jolie robe, avec cette nervosité équilibrée caractéristique, vif et fin, aux notes d’abricot, légèrement miellé. Beau Crémant Blanc De Noirs, qui associe élégance et charpente,finesse et densité, avec ces notes caractéristiques de fleurs blanches, de coing et de miel, très persistant. Beau Crémant Chardonnay, de superbe robe dorée, de mousse légère, au nez dominé par les fruits mûrs et le pain brioché, avec cette pointe de fraîcheur caractéristique. Même propriétaire que les Château Fillon (voir Bordeaux).

Domaine BROBECKER

Domaine BROBECKER 

Pascal Joblot 3, place de L’Eglise 68420 Eguisheim Téléphone :06 87 52 80 72 Email : pascal.joblot@free.fr Site : www.vins-brobecker.com

Pascal Joblot a pris la succession de son beau-père Joseph Brobecker. Ici pas d’artifice, on vous recevra à la cave au milieu des fûts.Il y a ce Pinot Gris 2012, tout en structure et parfums, avec des notes de noisette et de rose, unvin puissant, sec et souple à la fois, fondu en bouche, tout en finesse, vraiment très abordable, comme le Gewurztraminer Bio Vieilles Vignes 2012, corsésuave et sec à la fois, où s’entremêlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, tout en bouche. Le Riesling Bio cuvéeSpéciale, parfumé, avec des notes d’agrumes bien typiques, est de bouche florale. LeGewurztraminer Bio Grand Cru Pfersigberg 2012, à la robe intense, chaleureux, est d’une grande persistance. Le GewurztraminerVendanges Tardives 2011 aux connotations florales délicates, est onctueux, très gras, avec ces nuances de fleurs et de miel.

Domaine André DUSSOURT

Domaine André DUSSOURT 

Paul Dussourt 2, rue de Dambach 67750 Scherwiller Téléphone :03 88 92 10 27 Télécopie : 03 88 92 18 44 Email : info@domainedussourt.com Site : www.domainedussourt.com

C’est environ en 1680 que le premier Dussourt, officier de l’armée de Louis xiv, arriva enAlsace. Et c’est vers 1740 que Jean ­Dussourt se vit gérer le vignoble de l’évêché à Bliensch­willer. C’est François-Xavier Dussourt, viticulteur établi à Blienschwiller, qui est à l’origine des 7 générations de vignerons qui ont perpétué la tradition du travail de la vigne. Vignoble de 12 ha avec 40 parcelles sur sols sablonneux, granitiques, argilo-calcaires et gréseux, vignes de 25 ans.Goûtez ce Gewurztraminer Fronholz 2010, très agréable, francfleuri et persistant, avec des notes de fleurs et de noisette, un vin qui allie fraîcheur et souplesse, parfait sur un gâteau aux amandes et aux abricots. Le Pinot Noir 2011 Tradition est excellent, un vin plein et riche, aux nuances complexes de fruits des bois, bien caractéristique comme le Riesling de Scherwiller Vieilles vignes 2011, au nez franc et fruité (agrumes, lis), un vin d’une très bonne persistancearomatique, de belle couleur, de bouche nerveuse et dense à la fois. Le Pinot Gris Ortenberg Réserve Prestige 2010, très bouqueté, tout en fraîcheur et rondeur, unvin de robe jaune clair, riche et intense, aux senteurs de fleurs blanches et de pain grillé. Le Riesling Vendanges Tardives 2009, derobe jaune doré, mêle puissance et structure, un grand vin aux arômes de fruits confits et d’épices, à la fois liquoreux et frais, d’une longue finale. Joli Crémant d’Alsace Riesling brut, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité, très persistante au nez comme en bouche, aux senteurs d’amande et de pêche.

Fernand ENGEL et Fils Fernand ENGEL et Fils

Fernand ENGEL et Fils 

Gaec Engel Fernand et Fils 1, route du Vin 68590 Rorschwihr Téléphone :03 89 73 77 27 Télécopie : 03 89 73 63 70 Email : domaine.engel@orange.fr Site : www.fernand-engel.fr

Quatre générations de vignerons (Fernand, le fondateur, Bernard, son fils, Sandrine et son mari Xavier, et leurs enfants) pour ce domaine de 52 ha, sur sol marno-calcaire rouge très caillouteux et argilo-calcairesols bruns acides et sableux, sols siliceuxlourds sur gneiss, sols bruns décarbonatés sur loess et loehms, sols acides d’origine alluvionnaire. Le vignoble est en agriculture biologique depuis 2001. « La conduite spécifique de notre vignoble, dit-on, est basée sur le travail du sol, la biodynamie, la recherche d’un enracinement profond et le semis de plantes amélioratrices du sol. Ces techniques transcendent les qualités intrinsèques de chaque terroir. » Superbe Gewurztraminer Grand Cru Altenberg de Bergheim 2012, très typé, très parfumé, à la fois subtil et complexe, où dominent des notes de pain grillé et de fleurs, alliant puissance et distinction comme ce Gewurztraminer clos des Anges 2012, un vin riche en arômes de fleurs et d’épices, d’une belle longueur en bouche, qui gagne à être conservé pour développer tout son potentiel. Le Pinot Gris Grand Cru Gloeckelberg 2011, caractéristique de son terroir, est riche au nez comme en bouche. Excellent Riesling Silberberg 2011, mêlant richesse aromatique et persistance, un vin qui dégage de subtils arômes d’amande et de reinette, tout en harmonie. LeRiesling Grand Cru Praelatenberg 2010, au nez complexe à dominante de fruits secs et frais, derobe jaune clair, tout en structure et parfums, puissant, fondu. Superbe Muscat Vendanges Tardives 2007, encore fermé, très savoureux, au nez intense où dominent les fruits, la rose et le pain grillé, avec une bouche très fraîche. Superbe Gewurztraminer Sélection De Grains Nobles2008, chaleureux, fin et puissant à la fois, aux nuances d’abricot confit et de brioche. Goûtez le Pinot Noir Fûts de Chêne 2009, de couleur intense, ample et parfumé, aux connotations de violette, de fraise et d’humus, un vin bien charnuferme et persistant, et ce beau Gewurztraminer Vendanges Tardives 2010, onctueux à souhait, riche en arômes de fleurset d’épices, d’une belle longueur. Pour l’apéritif, ce Crémant brut Tradition, médaille d’Or aux Effervescents du Monde 2011, aunez dominé par les fruits mûrs et les petits fruits secs, légèrement miellé, d’une belle longueur tout en charpente et arômes. Le Crémant Trilogie Zéro dosage est charmeur au nez comme au palais, aux connotations florales persistantes avec des nuances de poire. Le domaine exploite maintenant le vignoble du château du Meyerhof, deux vins sont proposés, le Gewurztraminer 2012, très riche opulent, pulpeux avec des notes de fruits exotiques; le Pinot Noir 2012, concentré mais soyeux, de bouche charnue. Une autre nouveauté, la cuvée Reine des vins 2012, élégante, fraîche et gourmande. Beau salon de dégustation.

Domaine René FLECK et Fille

Domaine René FLECK et Fille 

Stéphane et Nathalie Steinmetz-Fleck 27, route d’Orschwihr 68570 Soultzmatt Téléphone :03 89 47 01 20 Télécopie : 03 89 47 09 24 Email : renefleck@voila.fr Site : www.renefleck.com 

Exploitation viticole familiale qui se transmet de père à fils depuis de nombreuses générations (7,5 ha de vignes dont presque 4 ha en Grands Crus). Vous aimerez le Gewurztraminer Grand Cru Zinnkoepflé 2010, d’une grande franchise au nez comme en bouche, aromatique, alliant des notes florales et fruitées, un vin tout en finesse et structure, ample et mature. Le Pinot Gris Grand Cru Zinnkoepflé 2010, de jolierobe brillante, puissant et fin à la fois, équilibré, parfumé, est très séduisant, complexe, avec une belle intensité aromatique légèrement épicée, harmonieux et distingué. Le Pinot Gris 2011 est très agréable sur des crevettes grises, toujours finement bouqueté.

Domaine FREY Charles

Domaine FREY Charles 

1, rue du Pinot Blanc – ZA du Wasen 67650 Dambach-la-Ville Téléphone :03 88 92 41 04 Email : frey.dom.bio@orange.fr Site : www.vinsdusiecle.com/freydombio Site : www.vinsfreybio.com

Leur fils Julien a rejoint le domaine. « Notre domaine familial, nous dit Dominique Frey, cultive 13 ha de vignes sur 3 communes. C’est avec mon grand-père Joseph et mon père Charles que la vente en bouteilles commença. En 1997, nous avons décidé de passer l’exploitation en culture biologique sous contrôle Ecocert. Depuis 2001, nous pratiquons la biodynamie. Nous essayons de transmettre au vin l’énergie et la vie que nous donnons aux raisins afin que celui-ci soit le plus digeste et le plus vivant possible. Avant tout, la culture biodynamique est un travail de soin de la terre. Les différents traitements de la vigne sont systématiquement accompagnés de tisanes de plantes (ortie, prêle, saule). Le compost et le travail du sol sont fondamentaux. Nous avons aussi une nouvelle cave Bioclimatique en bois. » Remarquable Riesling Quintessence 2011, qui associe lefruit à la charpente, épicé, racé et persistant, tout en complexité d’arômes, tout en finale. Le Pinot Blanc Rayon de Lune 2012 est unvin harmonieux, aux notes d’agrumes mûrs, qui allie élégance et puissance, tout en bouche. Beau Pinot Noir Quintessence 2009, ample et parfumé (fraise des bois, épices), corséferme et persistant. Goûtez le Crémant d’Alsace brut 2009, de belle couleurfrais et fleuri, alliant rondeur et persistance au palais, de mousse abondante, classique et séduisant. Le Gewurztraminer Collines de Granit 2011, épicé et floral (rose, fleur d’acacia), de bouche ample et complexe, très typé, remarquable, tandis que le Riesling Vieilles vignes est tout en structure et parfums, aux notes d’amande, à la fois minéral et fumé.

Domaine FREY-SOHLER

Domaine FREY-SOHLER 

72, rue de l’Ortenbourg 67750 SCHERWILLER Téléphone :03 88 92 10 13 Télécopie : 03 88 82 57 11 Site : www.frey-sohler.fr

Situé sur les pentes du Rittersberg (lieu dit au sol granitique, chaud et filtrant), ce terroir est la continuité directe du biotope de l’Ortenbourg (site protégé pour sa flore et sa faune, microclimat supérieur de 7 à 8° à la moyenne Alsacienne). Beau Gewurztraminer Grand Cru Frankstein 2010, d’une grande persistance au nez comme au palais, à dominante de pêche jaune et d’amande fraîche, très harmonieux et suave. Le Sylvaner2011, médaille d’Or au concours des grands vins d’Alsace Colmar 2012. Le Gewurzrtaminer Vendanges Tardives 2009, de bouche opulente, dégageant au nez des senteurs de coing et d’abricot confits, un vin puissant avec beaucoup de matière, intense au nez comme en bouche, qui poursuit son évolution. Le Crémant brut Riesling Millésimé 2006, médaille d’Or au concours des effervescents du Monde novembre 2007 et d’Argent au même concours en novembre 2012, ample, bien fruité, très agréable avec ces nuances de fleurs blanches et de citronnelle. Il y a aussi le rouge Fleur de Granit 2009, dominé par la cerise et une touche de violette, de bouche mûre avec des tanins souples.

Pierre FRICK

Pierre FRICK 

Jean-Pierre Frick 5, rue de Baer 68250 Pfaffenheim Téléphone :03 89 49 62 99 Télécopie : 03 89 49 73 78 Email : contact@pierrefrick.com Site : www.vinsdusiecle.com/pierrefrick Site : www.pierrefrick.com

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. En 1970, le domaine est converti à la culture biologique, les premières applications de la bio-dynamie débutant en 1981. À partir de la récolte 1986, la mention Demeter est obtenue, et, depuis la récolte 2002, le vin n’est plus bouché avec du liège mais avec des capsules couronnes en Inox, pour éviter les déviations organoleptiques (saveurs et arômes) causées par les bouchons liège. Vinification sans aucun additif, vendanges manuelles, levures indigènes, élevage sur lies durant 9 mois. Superbe Riesling Grand Cru Steinert raisin bio 2009, qui lui confère ce goût minéral, marqué par son terroir, d’une très grande finesse, racé, de jolie robe brillante, au nez de fleurs, d’agrumes et de fougère, tout en complexité d’arômes. Beaucoup aimé le Gewurztraminer 2009, avec ces connotations subtiles où s’entremêlent les fruits blancs mûrs, les épices et les fleurs fraîches, intense. Joli Riesling Bihl, au nez plaisant (fruits frais et secs), de bonne bouche parfumée etfine. Beau Crémant d’Alsace 2008, alliant subtilité et complexité, intense au nez, tout en arômesoù dominent les fleurs et les fruits mûrs, élégant au palais. Goûtez sa cuvée originale, le Blanc De Noirs 2009, une belle expression du Pinot Noir très mûr vinifié en blanc. « Une manière de vinifier un Pinot Noir, précise Jean-Pierre Frick, sans correction et sans additifs (hormis un peu de soufre après soutirage). Toujours du naturel ! robe jaune cuivrée, arômes intenses et complexes de sous-bois, réglisse, tabac blond, fruits jaunes et truffe, bouche ample et nerveuse, belle association avec une dinde aux champignons sauvages. » Formidable Gewurztraminer Grand Cru Steinert Vendanges Tardives 2008, un grand vin gras et complexe, où s’entremêlent la brioche, les fleurs et le miel, d’une grande intensité au palais. S’il en reste, le Pinot Gris Vendanges Tardives Grand Cru Vorbourg 2008 est un grand vin, aux notes fruitées et florales intenses, avec une pointe de miel, fondu.

Domaine GRESSER Domaine GRESSER

Domaine GRESSER 

Rémy Gresser 2, rue de l’Ecole 67140 Andlau Téléphone :03 88 08 95 88 Télécopie : 03 88 08 55 99 Email : domaine@gresser.fr Site : www.gresser.fr

Rémy Gresser s’attache à élever ses vins dans la grande tradition en laissant s’exprimer au mieux chaque terroir et le faisant savoir : la contre-étiquette est parfaite et indique le terroir du vin, l’échelle de sucrosité et l’accord mets-vins. Il est soucieux de transmettre aux générations futures le terroir, le sol vivant, les vieillesvignes, le savoir-faire et la passion de la famille, vignerons de père en fils depuis le XVIe siècle. Ils protègent leur vignoble en privilégiant les moyens biologiques. Le domaine possède de très jolis terroirs de schistes, sables et argiles (10 ha 30, vignes de 40 ans). Superbe Pinot Gris Wielbelsberg 2009, avec des arômes de fruits blancs et mûrs, de bouche concentrée et d’une belle vinosité mais tout en fraîcheur, très typé. Le Pinot Gris Brandhof 2012, d’une grande expression aromatique marquée par des senteurs de fruitsmûrs, puis des senteurs minérales, est très charmeur par sa vivacité au palais. Le Riesling Grand Cru Kastelberg 2008, au nez subtil où dominent les fruits frais et le tilleul, est une cuvée qui associe une élégance certaine à une rondeur en bouche séduisante, un vin racé et très droit. Il y a encore ce Riesling Andlau 2012, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité persistante, d’une jolie complexitéaromatique aux nuances florales, et le remarquable Riesling Grand Cru Moenchberg, avec ces connotations subtiles de fruits blancsmûrs.

Domaine HAEGI

Domaine HAEGI 

Haegi Daniel Earl 33, rue de la Montagne 67140 Mittelbergheim Téléphone :03 88 08 95 80 Télécopie : 03 88 08 91 20 Email : info@haegi.fr Site : www.haegi.fr

Un vignoble familial de 8 ha qui fait partie des pionniers de la mise en bouteilles (depuis 1951). Ici, la taille est très courte et optimise le potentiel des lieux-dits en les vinifiant séparément. Vignes enherbées pour diminuer la vigueur des plants et labour sur l’autre rang afin de favoriser un enracinement en profondeur de la vigne. Apport de matière organique tous les 4 à 8 ans sous forme de fumier composté en fonction de l’état du sol de chaque parcelle. La devise de Daniel Haegi est « nourrir le sol afin que le sol nourrisse la plante ». Les blancs sont vinifiés en fûts de chêne, dont certains ont près d’un siècle d’utilisation.Superbe Riesling Vendanges Tardives 2007, qui a largement mérité sa médaille d’Or Riesling du Monde Strasbourg 2010, au nezcomplexe et puissant, où s’entremêlent des nuances d’acacia, de fruits confits et de fleurs blanches, un vin d’un grand charme, très intense, très onctueux, très distingué. Le Sylvaner Grand Cru Zotzenberg 2012, suave et sec à la fois, est un vin délicatement corsé, où s’entremêlent les épices et les fleurs fraîches, de finale fruitée. Le Riesling Grand Cru Zotzenberg 2010 est un beau vin d’une grande maturité, d’une très grande finesse, de robe jaune soutenu aux reflets Or, au nez puissant (acacia, fougère, pomme), de bouche parfumée et ample. Séduisant Pinot Gris cuvée Aline 2011, prénom de la fille cadette, avec cette fraîcheur florale doublée de nuances fruitées. Le Riesling cuvée Aurore 2011, au nez de rose, développe des notes florales délicatement épicées en finale, tendre et classique. Le Riesling Brandluft cuvée Prestige 2011, de belle robe jaune d’Or, au nez de fumé, typé et dense. Goûtez le Muscat 2011, de bouche persistante et très harmonieuse, avec des nuances délicates de pêche blanche et de fruits frais. Le Gewurztraminer cuvée Prestige 2011, issue de Vignes de plus de 50 ans, au nez subtil dominé par le lis et la poire, avec une touche épicée, d’une séduisante entre la fraîcheur et le fruit. Excellent Crémant d’Alsace brut, parts égales de Pinot Blanc et de Pinot Noir, une cuvée parfumée. Le Crémantd’Alsace rosé, pur Pinot Noir, au fruité complexe, généreux et charmeur, est très rond mais très fin également, de mousse persistante. L’Emotion brut l’Excellence du Crémant d’Alsace, avec des connotations d’abricot et de noix fraîche, de mousse fine, est une cuvéemêlant structure et distinction, très savoureuse. Gîtes sur place.

Vignoble André HARTMANN

Vignoble André HARTMANN 

Jean-Philippe Hartmann 11, rue Roger Frémeaux 68420 VOEGTLINSHOFFEN Téléphone :03 89 49 38 34 Télécopie : 03 89 49 26 17 Email : vandre.hartmann@free.fr

Un vignoble, une famille, la passion des terroirs; c’est par ces mots apposés tels des oriflammes qu’ils accueillent sur leur propriété. Une passion à l’origine des terroirs des vignobles et des vendanges de beaux raisins, suscite une envie festive. Implanté à Voegtlinshoffen depuis 1640, le domaine est issu d’une longue lignée de vignerons qui avec passion ont constitué ce vignoble. La vigne est conduite dans les règles de la culture ancestrale excluant l’usage d’engrais chimiques et assurant un respect de l’environnement, on y conjugue tradition et modernité.Beau Pinot Gris Grand Cru Hatschbourg 2011, qui associe richesse aromatique et persistance, ample et dense, avec ces notes de fleurs blanches, de musc et de noisette. Le RieslingBidstoecklé Armoirie Hartmann 2011 est complexe, au nez subtil, d’une belle persistance aromatique, à dominante de fruits secs(abricot) et de tilleul, tandis que le Muscat l’Armoirie Hartmann 2011, tout en harmonie, aux notes de fruits frais et de buis, rond, avec cette bouche pleine et distinguée.

Louis HAULLER

Louis HAULLER 

Louis et Claude Hauller La Cave du Tonnelier – 92, rue du Maréchal-Foch 67650 Dambach-la-Ville Téléphone :03 88 92 40 00 Télécopie : 03 88 92 65 80 Email : claude@louishauller.com Site : www.louishauller.com

La Cave du Tonnelier est le fruit d’une longue tradition artisanale. François Joseph Hauller (1775-1848) ainsi que tous ses descendants se sont entièrement consacrés aux tonneaux en bois. Léon (1913-2005) est le dernier Maître Tonnelier. Cette passion s’est élargie vers la Vigne et le Vin au début du siècle dernier pour devenir l’activité principale de Louis (retraité), et c’est son fils Claude qui poursuit l’aventure familiale. »Au sein de l’association Tyflo, précise Claude Hauller, nous militons pour une culture de la Vigne responsable où il s’agit d’observer et de réfléchir avant d’agir. En cherchant à mieux connaître et à mieux comprendre le vignoble, nous avons à coeur de pratiquer une agriculture respectueuse de notre environnement et de préserver la qualité du sol, de l’eau, de l’air et des paysages. À cette fin, l’association Tyflo s’est dotée d’un cahier des charges que nous nous engageons tous à appliquer. D’autre part, c’est après mûre réflexion et grâce à un partenariat de qualité, que nous commercialisons désormais une gamme complète de vins issus de l’agriculture biologique. » Tout en bouche, le Gewurztraminer blanc 2012, ferme et suave, tout en harmonie et en fruité, dégage une finale subtilement épicée. Joli Riesling 2012, de robe dorée, d’une grande finesse, au nez de fleurs, très harmonieux comme le Gewurtraminer cuvée Léon, dense et souple, aux senteurs de fruits surmûris. Le Gewurztraminer Vendanges Tardives 2011 est un beau vin gras et fin, tout en persistance aromatiquemoelleux et frais. Excellent Pinot Gris cuvée du Maître Tonnelier 2011, d’une élégante complexité aromatique, aux notes de tilleul, de coing et de musc, une réusssite comme ce Gewurztraminer Sélection De Grains Nobles 2007, riche et distingué à la fois, au nez persistant à dominante de fleurs blanches et de petits fruits secs, de bouche onctueuse et complexe (abricot confit), de grande évolution. Excellent Crémantd’Alsace brut Prestige, de teinte légèrement dorée, aux notes discrètes de miel et de rose, riche et complexe.

HUBER et BLÉGER

HUBER et BLÉGER 

Claude, Marc et Sébastien Huber et Franck Bléger 6, route des Vins 68590 Saint-Hippolyte Téléphone :03 89 73 01 12 et 06 32 68 07 84 Télécopie : 03 89 73 00 81 Email : domaine@huber-bleger.fr Site : www.huber-bleger.com

Un domaine familial de 27 ha certifié en Agriculture Durable depuis douze ans, pour une garantie de traçabilité et d’authenticité dans le respect de la vigne et de l’environnement. On y goûte ce Riesling Grand Réserve 2011, au nez subtil, d’une jolie persistance, un vin intense et parfumé avec des nuances de chèvrefeuille, de rose et de pomme mûre. Le Pinot Gris 2011 est très agréable, plein de charme, très abordable également, de bouche délicate comme le Gewurztraminer Schlossreben 2011, au bouquet fleuri, avec ces notes de noisette et de poire, alliant souplesse et structure. Joli Crémant d’Alsace brut, de robe jaune aux reflets verts, aux bulles légères, de bouche fraîche avec des connotations d’agrumes et d’amande, très agréable comme le Crémant d’Alsace brut Emotion, de belle robe, une cuvée finement parfumée, à lamousse élégante, avec des connotations de petits fruits mûrs au palais. Superbe Gewurztraminer Sélection De Grains Nobles 2010, chaleureux, aux nuances d’abricot confit et de ­brioche fraîche.

Jacques ILTIS & Fils

Jacques ILTIS & Fils 

1, rue Schlossreben 68590 Saint-Hippolyte Téléphone :03 89 73 00 67 Télécopie : 03 89 73 01 82 Email : jacques.iltis@calixo.net Site : www.iltis.fr

Un domaine de 10 ha de vignes, situé au pied du Haut Koenigsbourg. Ici on pratique exclusivement des vendanges manuelles. Pour respecter les différents terroirs du domaine, on privilégie des vinifications parcellaires afin que les vins puissent révéler toute leur typicité. L’élevage sur lies fines favorise la puissance et la complexité des vins.Bien apprécié ce Pinot Gris Vieilles vignes 2011, aux notes de fruits secs, alliant rondeur et fraîcheur aromatique en bouche, complexe et chaleureux au palais. Le Rouge de Saint-Hippolyte Schlossreben 2010, médaille d’Or Colmar, sent bon son Pinot Noir, un vin d’unerobe rouge cerise limpide, qui développe un nez de griotte mais aussi avec des arômes de cassis et de pivoine et une bouche fraîche aux tanins biens fondus. Excellent Riesling Grand Cru Alterberg 2009, sol argilo-calcaire rouge, riche en roches calcaires (l’expositionplein sud, l’éloignement du front vosgien et la forte pente favorisent un microclimat chaud et tempéré propice à la surmaturation), un vin qui a beaucoup de corps et de puissance, d’une grande expression aromatique marquée par des senteurs de fruits et de pêche, puis des notes minérales. Beau Gewurztraminer Schlossreben Vendanges Tardives 2007, au nez à dominante d’acacia et de pain grillé, aux notes de fleurs et de fruits mûrs, d’une grande suavité. Il y a aussi le Pinot Blanc l’Or de Bacchus 2011, franctypé.

Georges KLEIN et Fils Georges KLEIN et Fils

Georges KLEIN et Fils 

10, route des Vins 68590 Saint-Hippolyte Téléphone :03 89 73 00 28 Télécopie : 03 89 73 06 28 Email : geoklein@wanadoo.fr Site : www.georgesklein.fr

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le vignoble est réparties sur trois communes : Saint-Hippolyte, Rorschwihr et Scherwiller aux tiroirs réputés : Rorschwihr avec ses terres lourdes est le terroir de prédilection du Gewurztraminer, Scherwiller situé sur des sols graveleux est réputé pour le Riesling, et Saint-Hippolyte et ses terrains granitiques et sablonneux qui conviennent parfaitement au Pinot. »Notre vignoble est conduit selon des méthodes respectueuses de l’environnement, précise-t-on ici, il est enherbé depuis 20 ans et les traitements sont réduits au minimum par un suivi méticuleux de nos parcelles. Passionnés de botanique, nous maintenons des espaces sauvages et favorisons la croissance d’une variété rare d’orchidée sur une de nos parcelles. » Plusieurs fois lauréat au concours des Crémants d’Alsace, c’est la fierté et la spécialité de la maison. “En 2013, nous raconte Auguste Klein, le beau temps pendant la vendange a été un facteur chance, cela nous a permis de rentrer des raisins sains avec une acidité élevée pour les Rieslings, une bonne année au niveau des degrés. Ce millésime ressemble un peu au 2004, très fruité, friand, moins gras, sans lourdeur. En ce qui concerne le millésime 2012, il est issu d’une année saine, un millésime facile, avec de beaux Gewurtztraminers, très équilibrés, et de beaux Pinots noirs, colorés, aux arômes fruités et floraux.” Savoureux Pinot Noir 2012, en effet, de bouche charnue et poivrée, de robe pourpre, au nez concentré (mûre et cassis), aux taninsfondus, bien persistant en finale. Joli Gewurztraminer 2012, fin et riche à la fois, très parfumé, aux notes d’abricot et de pêche, très agréable comme le Riesling, de belle couleur, associe richesse aromatique et persistance en bouche, ample et dense, aux nuances de fleurs blanches et d’amande. Remarquable Crémant d’Alsace brut, de robe jaune ambré, au nez subtil et persistant (brioche, agrumes), complexe, associant fraîcheur et structure, ampleur et vivacité, à un prix défiant toute concurrence. Le Crémant d’Alsacerosé, riche en arômes de fruits rouges, vineux et fin à la fois, est tout en harmonie, bien dosé, alliant persistance et richesse, tout enfinesse aromatique. Le Sylvaner blanc 2012, avec ces notes florales et fruitées, associe élégance et souplesse, qui sera parfait sur sur des poireaux en feuilletés sauce mousseuse. Gîte et chambres d’hôtes sur place.

René KOCH & Fils René KOCH & Fils

René KOCH & Fils 

EARL Koch René et Michel 5, rue de la Fontaine 67680 Nothalten Téléphone :03 88 92 41 03 Télécopie : 03 88 92 63 99 Email : contact@vin-koch.fr Site : www.vin-koch.fr

Le domaine René et Michel Koch est une entreprise familiale exploitant 12 ha de vignes. Depuis 2006, Michel gère le domaine et reste largement soutenu par ses parents. L’ensemble des parcelles se trouvent dans un cercle de 4 à 5 km autour de la maison, sur des sols et sous-sols très différents d’un coteau à l’autre ce qui permet d’adapter les cépages à chaque terroir. Depuis 2001, les vignes sont cultivées dans le respect de l’environnement et suivant le cahier de charge Tyflo (production intégrée – contrôle Ecocert).“La vendange 2013, nous dit Michel Koch, n’a pas été facile, ce n’est pas un secret, il fallait vendanger au bon moment, tout a été une question de timing. Avec peu de raisins et desrendements en baisse, nous avons réalisé un millésime fruitééquilibré et gouleyant, pour l’instant la vinification se passe bien, se sera sûrement un millésime de garde. Quant aumillésime 2012, que nous proposons à la vente, c’est un vin qui s’ouvre bien, fruité, avec une belle mise en valeur des cépagesMuscatPinot Gris et Pinot Noir. Les Riesling sont trèsaromatiques, vraiment sur le fruit avec le côté citronné et racé du Riesling, et de beaux Sylvaners également.” Remarquable Riesling Grand Cru Muechberg 2011, aux notes minérales, où s’entremêlent les agrumes et les fruits secs, tout en bouche, un vin à déguster sur un pain de poisson. Le Pinot Noir 2012 cuvée WH (ce sont les initiales des terroirs granitiques d’où est issue cettecuvée, le Winzenberg et le Heissenberg), aux notes discrètes de sous-bois et de mûre, de bouche puissante et soyeuse, un vin ample, riche, velouté. Le Riesling Heissenberg 2012, de jolie robe dorée, très équilibré, d’une belle harmonie, tout en fruité et en finessesouple, auxarômes de noisette et de narcisse. Beau Pinot Gris Vendanges Tardives 2010, savoureux, au nez intense où dominent la rose et le pain d’épices, alliant distinction et puissance, un vin complexe, tout en persistance aromatique, d’évolution lente. Le Crémant d’Alsace brut collectionne les récompenses, de belle robe jaune or, au nez subtil et persistant, de jolie mousse, aux senteurs de noix fraîche. Goûtez le PinotAuxerrois blanc 2011, très équilibré, avec des nuances de fruits secs, et le Gewurztraminer Zoé 2009, parfumé, d’une belle expression, alliant élégance et vinosité au palais, qui s’accorde aussi bien sur une quiche au munster que sur un gâteau aux amandes et aux abricots.

Gérard METZ

Gérard METZ 

Éric Casimir 40, route du Vin 67140 Itterswiller Téléphone :03 88 57 80 25 Télécopie : 03 88 57 81 42 Email : eric@vinsgerardmetz.net Site : www.vinsgerardmetz.net

Un propriétaire sympathique et un domaine de 12 ha de vignes sur les coteaux du contrefort vosgien, et le vignoble doit sa réputation à la diversité des sols et des terroirs où se situent lesvignes. Culture biologique avec conversion en 2014. »Abrité des vents d’ouest et des pluies, précise-t-on, notre Grand Cru Muenchberg épouse les courbes d’un croissant pour mieux accueillir et retenir le soleil. Installé de part et d’autre d’un vallon orienté au sud, il bénéficie d’un microclimat unique. Le sol et le sous-sol sont formés de sédiments vieux de quelque 250 millions d’années. Son terrain caillouteux et sableux en fait un sol pauvre mais où le drainage est excellent et le réchauffement rapide. Le cépage de prédilection du Muenchberg est le Riesling qui, à maturité tardive atteint une rare plénitude dans ce terroir au climat privilégié. Attaché aux traditions, 60% de la cuverie est constitué de fûts en bois dont certains sont plus que centenaires, nous privilégions les fermentations lentes avec des levures indigènes, les pressurages bassepression délicat et les élevages sur lies entières. C’est pourquoi, nous modernisons régulièrement nos différents équipements de cave (groupe froid, pressoir pneumatique, filtration, cuves inox) afin de permettre des vinifications et des mises en bouteilles optimales. Vignerons avant tout, nous défendons une éthique exigeante de notre métier qui nous conduit à ne produire que des vins d’Alsace naturels issus des meilleurs raisins et élevés dans les règles traditionnelles. Adhérent depuis 10 ans à l’association Tyflo, nous militons pour une viticulture respectueuse de l’environnement et nous conduisons notre vignoble en production intégrée selon un cahier des charges strict. » Vous aimerez ce Riesling Grand Cru Muenchberg 2008, très marqué par ce terroir spécifique, minéral, au nez subtil et persistant avec des dominantes de narcisse et de pomme reinette, de bouche puissante et distinguée. Remarquable Gewurztraminer cuvée SarahSélection De Grains Nobles 2007, très gras, aux nuances fondues de fruits confits, de grande évolution, à déguster pour lui-même ou sur un foie gras d’oie. Le Gewurztraminer Vendanges Tardives 2007 est un grand vin au nez expressif et puissant, de bouche très subtile avec des arômes de miel et de coing, d’une grande finesse, de garde. Goûtez le Pinot Gris Vieilles vignes, intense et bouqueté, d’une nervosité en bouche bien caractéristique.

Maison PETTERMANN

Maison PETTERMANN 

9, rue Dieffenthal 67650 Dambach-La-Ville Téléphone :03 88 92 42 01 Télécopie : 03 88 92 47 14 Email : vins.pettermann@wanadoo.fr Site : www.vins-pettermann.com

Vignerons de père en fils et descendant d’une longue tradition viticole, ils ont acquis au cours du temps une expérience qui est mise au service de la nature en respectant la vigne et la terreen élaborant passionnément les vins. Nichée en plein coeur de l’Alsace sur le Piémont des Vosges, Dambach-la-Ville borde la route des vins. Le sol caractéristique est granitique, issu de la décomposition lente des éboulis et de l’érosion des massifs vosgiens protégeant le vignoble des excès de pluie. Ainsi selon les parcelles et leur orientation, les vendanges offrent des bouquets différents, des vins à boire plus ou moins jeunes. Ce domaine familial permet de vinifier avec soin l’ensemble des cépages alsaciens en préservant la typicité des différents terroirs, attachant une toute particulière attention au travail de la vigne avec une maîtrise des rendements. Les sols sont dynamisés grâce aux labours des rangs, à l’enherbement naturel et à l’apport de fertilisants organiques. Les vendanges sont manuelles, l’épamprage ou encore la taille d’été et d’hiver permettent d’éviter les passages trop fréquents des machines.Beau Pinot Gris Fleuve d’Automne cuvée particulière 2011, au nez de fumé, une belle association du fruit avec de la charpente, de la vivacité en finale, un vin qui a beaucoup de corps et de puissance, d’une grande expression aromatique. Le Riesling cuvée Particulière Roland Pettermann 2010, intense, avec cette fraîcheur florale doublée de nuances fruitées, au bouquet fleuri, il dégage en bouche des notes de noisette et de lis.

Maison REYSZ-JOST Maison REYSZ-JOST

Maison REYSZ-JOST 

Maison REYSZ-JOST 3, rue des Vignes 67310 SCHARRACHBERGHEIM Téléphone : 03 88 50 66 64 Email : info@vinalsace-reyszjost.com Site : www.vinalsace-reyszjost.com

Quelque 18 ha de vignes cultivées de façon raisonnée afin de respecter au mieux l’environnement. Ce vigneronindépendant ne ménage pas ses efforts pour assurer la pérennité de son terroir tout en modernisant son exploitation. Son exposition et l’amalgame argilo calcaire du terroir permettant un épanouissement de chaque cépage. Actuellement en conversion vers l’agriculture biologique. Les vins et crémants issus de ces cépages sont vinifiés au domaine. Excellent Gewurztraminer Sussenberg 2012, avec cette pointe de fraîcheur et de fruitépersistante, aux nuances épicées, de robe très brillante. Le Crémant brut est de robe or clair, alliant finesse et structure, aux connotations de fleurs d’acacia, très bien équilibré en acidité. Excellent Crémant rosé, de robe rose, aux connotations de fruits frais (cassis, myrtille) et de pain brioché. Tout en nuances d’arômes, le Pinot Gris 2012, suave et fruité, fin et riche à la fois, avec des notes de pomme et de noix fraîche, d’une très jolie finale au palais. Goûtez le Pinot rouge du Sussenberg 2011, aux arômes subtils où dominent les fruits rouges et la violette, de bouchefruitée, très agréable sur un plat épicé comme un tagine, et ce Muscat 2011, qui allie finesse et suavité, un vin charmeur et typé, qui sent bon son raisin, à déboucher sur des asperges en gratin ou des blinis aux oeufs de saumon. Le Sylvaner cuvée Céline 2011 est une jolie réussite, avec ces connotations où s’entremêlent les fruits blancs mûrs (pêche de vigne), le musc et lesfleurs fraîches, de bouche délicate.

SCHAEFFER-WOERLY SCHAEFFER-WOERLY

SCHAEFFER-WOERLY 

Vincent Woerly 3, place du Marché 67650 Dambach-la-Ville Téléphone :03 88 92 40 81 Télécopie : 03 88 92 49 87 Email : schaeffer-woerly@wanadoo.fr Site : www.schaeffer-woerly.com

Un vignoble de 8 ha (la moyenne d’âge des vignes est de 30 ans, les vendanges sont manuelles, la taille en guyot double) planté sur des sols granitiques, où l’on s’attache à pratiquer une culture saine (association Tyflo). Le raisin est amené entier sur le pressoir. En 1996, ils se sont lancés dans la production intégrée, dont le but est d’aller vers une viticulture plus respectueuse de l’environnement. Depuis 2011, ils sont passés en conversion Bio. L’objectif étant d’obtenir un vin qui est l’expression d’un terroir préservé et qui vous offre les meilleures garanties de traçabilité et d’authenticité. »Typiquement alsacienne, notre maison date du XVIe siècle avec sa vieille cave d’époque qui renferme un plafond en torchis, précise Vincent Woerly. Notre cuverie se compose de fûts de chêne mais également de cuves en inox. Avec mon épouse, nous avons repris en 1987 l’exploitation familiale des beaux-parents (anciennement Schaeffer Robert). A cette époque l’exploitation comptait 4,5 ha de vignes que nous avons élargie à 8 ha. Concernant les millésimes, poursuit Vincent Woerly : 2013 : encore jeune, peut-être en dents de scie selon les appellations et lescépages. Il sera plus nuancé, mais très proche du 2012; 2012 est un superbe millésime, plus homogène dans l’ensemble que le 2013. » Superbe Riesling Grand Cru Frankstein 2011, marqué par son terroirfleuri, avec des arômes de fruits blancs et mûrs, de bouche concentrée et d’une belle vinosité mais tout en fraîcheur. Très joli Riesling Vieilles vignes 2011, avec des dominantes d’amande et de rose, intense, distingué, riche mais délicat en bouche. Le Riesling Breistein 2011, qui porte le nom de son lieu-dit d’origine, raisinsrécoltés en surmaturité, présenté dans la bouteille armoiriée de Dambach-la-Ville, onctueux et dense, est à prévoir sur un poisson de rivière en sauce. Joli Gewurztraminer Vieilles vignes 2011, riche et suave, aux connotations de fleurs et d’épices, un vin racé, de très bonne évolution. Le Pinot Gris cuvée Prestige 2010, au nez subtil où dominent les fruits frais et le tilleul, associe une élégance certaine à une rondeur en bouche séduisante. Le Gewurztraminer l’Excellence 2010, particulièrement subtil et parfumé, aux arômes intenses de fruits frais et une pointe d’épices, unvin racé de bouche distinguée, marqué par sa persistance aromatique (citron, genêt). Superbe Pinot Gris Grand Cru FranksteinVendanges Tardives 2007, intense avec ces notes de pêche confite et de miel d’acacia, d’une longue finale parfumée. Gîte sur place.

Charles SCHLÉRET Charles SCHLÉRET

Charles SCHLÉRET 

Charles Schléret 1, route d’Ingersheim 68230 Turckheim Téléphone :03 89 27 06 09 Télécopie : 03 89 27 06 09 Email : charles.schleret@orange.fr Site : www.vinsdusiecle.com/schleretcharles

Incontestablement à la tête des Premiers Grands VinsClassés. Un vigneron passionné et chaleureux. »Je garde les Vins en cave, nous dit-il, pour qu’ils vieillissent le mieux possible et que les amateurs puissent les acquérir dans les meilleures conditions. J’ai une gamme de millésimes qui va de 1997 à 2007. » On peut donc en profiter avec son Pinot Gris 2007, médaille d’Or à Lyon 2010, de bouche fraîche et souple à la fois, persistant au palais, avec des arômes de fougère et de fruits frais, d’une grande finesse. Le Pinot Noir 2007, Féminalisé 2008 (Concours des Féminalise, à Beaune), de couleur rubis, dégage des arômes intenses où dominent les petits fruits rouges bien mûrs (groseille, mûre) et cette pointe d’épices délicate et persistante au palais. Envoûtant Gewurztraminer 2006 Sélection De Grains Nobles, médaille d’Or Lyon 2010, un grand vin développant des arômes de coing, de miel et de fruits confits, qui associe finesse et structure, de grande garde. Superbe Riesling 2005, Trophée Prestige Grand Concours des Vins du Monde les Citadelles de France, dont la fraîcheur met en avant le fruit, un vin distingué, au nez de rose, très fin,suave et sec à la fois, un vin typé et corsé, où s’entremêlent les épices et les fleurs fraîches, qui a collectionné les récompenses. Beau Gewurztraminer 2007, médaille d’Or au Challenge international du Vin, très aromatique (épices, agrumes), caractéristique de son terroir, riche au nez, ample et typé. Goûtez aussi le Sylvaner 2007, médaille d’Argent Monde Sélection Bruxelles, au nez intense, tout en délicatesse, avec des nuances de chèvrefeuille et de pomme.

Domaine SIMON

Domaine SIMON 

Rémy Simon 12, rue Saint Fulrade 68590 Saint-Hippolyte Téléphone :03 89 73 04 92 Télécopie : 03 89 73 04 92 Email : alineremy.simon@wanadoo.fr Site : www.vinsdusiecle.com/alineremysimon Site : www.domaine-simon.fr

Au sommet. « Après la reprise d’un vignoble familial ancestral et avec beaucoup de détermination et de volonté, nous raconte-t-on, la commercialisation de notre production a débuté au cours des années 1990. La plus grande partie de nos vignes se situe au pied du majestueux château du Haut-Koenigsbourg. Avec 6 ha de vignes et malgré la jeunesse de la maison, nous produisons principalement des vins à Haute Expression et nous alignons chaque année une vingtaine de cuvées grâce à un travail acharné et à des finitions soignées. »Remarquable Rouge de Saint-Hippolyte Burgreben 2012 (appellation village peu répandue), aux nuances délicates de fraise et deprune, de très bonne structure, tout en bouche, tout en arômes, de robe brillante, chaleureux. Séduisant Pinot Gris Vieilles vignes2011, de bouche fraîche et souple à la fois, persistant au palais, avec des senteurs de fougère et de fruits mûrs, épicé en finale. BeauGewurztraminer Vieilles vignes 2009, franc et parfumé, sec et souple à la fois, fondu, un vin qui sent la pomme mûre et les noisettes, d’une jolie finesse, alliant rondeur et vivacité au palais. Le Gewurztraminer Silbergrub 2009, issu de terrains argileux (vendange manuelle, fermentation lente et contrôlée sans ajout de levure), prix d’Excellence à la Confrérie de Haut-Koenigsbourg, un vin très séducteur, au nez de petits fruits frais, ample et persistant, d’une grande élégance. Le Pinot Gris Burgreben, vignes en coteaux, vendanges manuelles après contrôle de maturité, fermentationlente et thermorégulée sans ajout de levure, un vin vraiment réussi, aux notes finement fruitées, de bouche intense où dominent les agrumes et les petits fruits secs, tout en persistance. Goûtez le Pinot Blanc 2012, mêlant richesse et finesse, au nez de fumé, d’une concentration aromatique certainne, puissant au nezcomme en bouche. Superbe Gewurztraminer Sélection De Grains Nobles 2005, d’une grande finesse et d’une puissance aromatiqueremarquable, avec des nuances d’abricot confit, d’amande grillée et de miel. Gîtes et chambres d’hôtes.

Domaine STOEFFLER

Domaine STOEFFLER 

Vincent Stoeffler 1, rue des Lièvres 67140 BARR Téléphone :03 88 08 52 50 Télécopie : 03 88 08 17 09 Email : info@vins-stoeffler.com Site : www.vins-stoeffler.com

Le domaine est entièrement en culture biologique depuis 2000 (complété entre temps par la biodynamie). La pureté, l’équilibre et la personnalité dans chacun des crus sont privilégiés, et la même attention est portée à tous les vins du plus simple Sylvaner aux vins les plus nobles : maîtrise de vigueur et des rendements (travail du sol et amendements organiques pour la vie du sol, recherche de petits raisins bien mûrs). Récolte manuelle, pressurage doux et lent,fermentation naturelle (lente entre 1 et 6 mois), aucun adjuvant de vinification. Sulfite uniquement avant la mise en bouteilles pour les vins secs. Élevage sur lies fines avec bâtonnage (environ 1 an en foudre de chêne), très légère filtration avant mise en bouteilles. Beau Riesling lieu-dit Muhlforst 2011, d’une belle couleur jaune clair, au nez dominé par lesfleurs blanches (aubépine), de bouche très fruitée et persistante comme le Gewurztraminer2011, plein de charme, avec des senteurs florales, un vin qui allie puissance et finesse. LePinot Gris Grand Cru Kirchberg de Barr 2010, aux notes subtiles de rose et de grillé, de bouche ample, est un vin intense, riche, persistant en bouche, marqué par son terroir particulier. Excellent Pinot Noir lieu-dit Rotenberg 2011, aux effluves de prunegras, de bouche riche, un vin racé et très parfumé. Le Crémant d’Alsace Blanc De Blancs brut Chardonnay, d’une belle couleur or, a des arômes bien présents et des notes de tilleul et de miel.

ZOELLER

ZOELLER 

Auguste et Mathieu Zoeller 14, rue de l’Eglise 67120 Wolxheim Téléphone :03 88 38 15 90 et 03 88 48 88 59 Télécopie : 03 88 38 15 90 Email : vins.zoeller@wanadoo.fr Site : www.vins-zoeller.fr

Comme en témoigne le pressoir datant du XVII ème siècle, la famille perpétue depuis plus de dix générations la tradition vinicole. Un respect de la faune et de la flore pour la santé de lavigne. Les vendanges sont effectuées à la main. Certification bio pour le millesime 2013. Superbe Riesling Grand Cru Altenberg de Wolxheim 2009, harmonieux, aux notes de fruits secs(amande), avec cette bouche pleine et distinguée comme le Pinot Gris Les Orchidées 2012, tout en fruits et finesse, ample, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secssuave, un vinde jolie robe dorée, de bouche persistante. Onctueux Gewurztraminer Vendanges Tardives cuvée Elie 2009, qui associe finesse et structure, richesse et distinction, un vin complexe, fin et mûr à la fois, tout en arômes. Nouvellecuvée, cet Opus 12 blanc, aux aromes boisés, des nuances florales et une longue finale. Il y a encore ce Pinot Noir Réserve 2012, avec cette touche de fraise des bois bien mûre au palais, bien en bouche. Superbe Pinot Gris Vendanges Tardives blanc 2011, tout en onctuosité, où s’entremêlent des nuances persistantes de fruits macérés et de pain grillé. Excellent Crémant d’Alsace Rosé de mousse crémeuse, avec ce nez de framboise mûre, comme le Crémant Brut blanc, avec des dominantes d’amande et de tilleul, à la fois fin et charpenté.

– QUAND LES MEILLEURS POUILLY-FUME SE METTENT A TABLE…

BARILLOT Père et Fils

BARILLOT Père et Fils 

(POUILLY-FUMÉ)

36, rue Louis-Joseph-Gousse – Le Bouchot
58150 Pouilly-sur-Loire
Téléphone :03 86 39 15 29
Télécopie : 03 86 39 09 52
Email : barillotpouilly@wanadoo.fr

Au sommet. Né aux environs de 1770, le domaine familial est situé au coeur du vignoble de Pouilly, sur 11 ha (95 % en Sauvignon duquel est issu le Pouilly-Fumé et 5 % en Chasselas, qui produit le Pouilly-sur-Loire, terrains argilo-calcaires, élevage en cuves Inox thermo-régulées).Remarquable Pouilly-Fumé Camillium 2012, issu de vieilles vignes, un vin fin, subtil au nezcomme en bouche (noix fraîche, poire…), d’une grande persistance aromatique, de couleur jaune paille, d’une belle longueur, idéal sur des brochettes de fruits de mer, et toujours à un prix défiant vraiment toute concurrence. Le 2012 dégage un nez minéral, un vin fermeet suave au palais, très persistant, où s’entremêlent des notes d’amande, de pêche et de bruyère.

Excellent Pouilly-Fumé 2012, de jolie robe brillante, tout en distinction, au nez dominé par les fruits mûrs et les petits fruits secs, tout en subtilité aromatique. Très joli Pouilly-sur-Loire 2012, aux notes florales intenses.


Francis BLANCHET

Francis BLANCHET 

(POUILLY-FUMÉ)

33 et 35, rue Louis-Joseph-Gousse – Le Bouchot
58150 Pouilly-sur-Loire
Téléphone :03 86 39 05 90
Télécopie : 03 86 39 13 19
Email : francisblanchet@orange.fr
Site : www.vins-francis-blanchet.fr

Le vignoble est composé de 9,5 ha répartis sur différents sols (marnes kimméridgiennes,argiles à silex, calcaires du barrois et calcaires en plaquettes de villiers).
« Notre philosophie, précise-t-on, est de préserver l’héritage de nos anciens : la qualité et la diversité de nos terroirs, ceci afin de pouvoir les transmettre à nos enfants. Depuis plus de 15 ans, nous avons choisi de protéger la diversité biologique de nos sols. En fonction des parcelles, soit nous enherbons les rangs de vigne soit nous passons la charrue et les interceps afin d’enlever les herbes indésirables. En effectuant plusieurs fois par semaine le tour régulier de toutes nos parcelles, nous réfléchissons nos interventions phytosanitaires afin de réduire l’impact sur l’environnement. Cette conduite raisonnée du travail de la vigne favorise la protection de la plante, des terroirs et permet de produire des raisins de meilleure qualité. »On comprend mieux la qualité de ce Pouilly-Fumé Silice 2012, marqué par son terroir argilo-siliceux (vignes de 20 ans), issu d’un pressurage direct, sans macération, très caractéristique de son terroir, avec des arômes de fougère et de fruits frais, un vin qui associe la fraîcheur à l’élégance, suave comme il le faut, aux notes florales où l’on retrouve l’acacia, tout en bouche, vraiment remarquable. Le 2011 dégage des accents de citron et de noisette, de bouche puissante et persistante, de belle robe, ample et suave au palais.

Le Pouilly-Fumé Kriotine 2012, Sauvignon issu de sélection massale dans de très vieilles vignesfermentation avec des levuresindigènes, pressurage immédiat (sans macération) lent et à faible pression, est superbe, associe le fruit à la charpente, subtil et complexe, fleurant bon le genêt, le coing, la pêche et les noisettes, un grand vin harmonieux, riche et fin à la fois.

Le Pouilly Fumé argiles blanc 2012, tout en persistance aromatique, alliant finesse et suavité, développe des notes de noix fraîche et de pêche blanche. Le Pouilly-Fumé Calcite 2012, où l’on retrouve des nuances de citron et de narcisse, est tout en fraîcheur et persistance en finale.


CAVES de POUILLY-SUR-LOIREPOUILLY-FUMÉ CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE

CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE 

(POUILLY-FUMÉ)
Directeur : Christophe Denoël
Les Moulins-à-Vent – BP 9
58150 Pouilly-sur-Loire
Téléphone :03 86 39 10 99
Télécopie : 03 86 39 02 28
Email : caves.pouilly.loire@wanadoo.fr
Site : www.cavespouillysurloire.com

Au sommet. Une cave de premier ordre qui vinifie environ 15% de la production, sur des sols kimméridgiens coquillés principalement (terres blanches), d’argiles à silex (Saint-Andelain), de Portlandien et des terrasses alluviales en bord de Loire.“Nous avons réalisé les vendanges 2013 en deux temps, nous raconte Christophe Denoël : nous avons commencé par vendanger certains terroirs, notamment les sol sablonneux puis dans un second temps, les marnesilex. Le 2013 est un vin de bonne amplitude, plus vif où chaque terroir s’exprime. Nous retrouvons aujourd’hui en vente à la cave, le 2012, qui est un beau millésimeéquilibré, trèsaromatique, riche où l’effet terroir est moins soutenu, un vin plus homogène. Il est comparable aux 2005 et 2000.”

Le Pouilly-Fumé Tonelum Vieilles Vignes 2011, fort bien élevé en fûts de chêne, est vraiment remarquable, typé, de belle robe, au nezde petits fruits et de fumé, ferme et suave, très équilibré, richement bouqueté, un vin fin, très persistant, alliant puissance et élégance, tout en subtilité, de très bonne évolution comme le 2010, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes d’amande, d’abricot et d’épices.

Le Pouilly-Fumé Les Chevalières 2012, subtil, aux nuances de fleurs blanches et de pêche en finale, est un vin qui demande une cuisine élaborée comme des vol-au-vent aux fruits de mer. Beau 2011, souple et fruité, avec des notes florales persistantes, auxarômes d’abricot sec, de bouche riche, très bien équilibré, d’une belle ampleur, parfait sur des quenelles de brochet par exemple. Le 2010, tout en finesse aromatique (fleurs fraîches, tilleul…), est harmonieux en bouche, complexe, très fruité, avec cette pointe d’épices et cette charpente à la fois puissante et distinguée.

Le Pouilly-Fumé Les Moulins-à-Vent blanc 2012, où l’on retrouve des notes de fleurs blanches et de noisette, avec des nuances depêche fraîche, tout en bouche comme le Pouilly-Fumé La Mariée, marqué par ce sol qui lui confère tout naturellement un goût minéral, fin et riche à la fois, avec ces notes complexes de fumé, de pêche et de noix, qui est de bouche persistante. Joli Pouilly-sur-Loire Fleur de Pierre blanc 2012, où s’entremêlent des connotations de narcisse et de bruyère, un vin harmonieux.


Domaine CHAMPEAU

Domaine CHAMPEAU 

(POUILLY-FUMÉ)
Franck et Guy Champeau
Le Bourg
58150 Saint-Andelain
Téléphone :03 86 39 15 61
Télécopie : 03 86 39 19 44
Email : domaine.champeau@wanadoo.fr
Site : www.domainechampeau.com

Troisième génération de vignerons pour ce domaine de 15 ha en Sauvignon et 1,5 ha enChasselas. Le grand-père paternel Léon Champeau commença l’exploitation en 1942, suivi par ses fils René et Christian, et aujourd’hui, ce sont Franck et Guy Champeau, les deux cousins associés, qui s’occupent du Domaine. »Nos sols sont travaillés de plus en plus par binage pour limiter l’utilisation de désherbant, précise-t-on, la fumure utilisée provient des fermes voisines. Nous pratiquons depuis plusieurs années une protection phytosanitaire raisonnée, pour le respect de la faune et de nos terroirs. La vinification se fait en cuves Inox, lafermentation à température contrôlée, interviennent ensuite le soutirage puis le collage suivi du remontage des lies fines, afin de donner rondeur et complexe aromatique. »

Une référence avec ce Pouilly-Fumé Silex 2012, très caractéristique de son terroir argilo-siliceux composé de Silex rouges, issu des parcelles situées au point culminant de l’appellation. Toujours minéral, de robe claire et brillante, de bouche tout en finesse avec des notes de fruits jaunes. Le 2010, racé et poivré, est riche, aux notes de noix fraîche, de bouche suave, très séduisant par sa structure et sa persistance d’arômes. Le Pouilly-Fumé cuvée Vieilles Vignes 2010, élevé en barriques, très marqué par ce sol de Silex (pur Silex, sursols argilo-calcairesargile à Silexcalcaire), est ample, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, de bouche ample, un vincomplexe et racé, mêlant finesse et persistance.

Excellent Pouilly-Fumé 2012 (sol argilo-calcaireargile à Silexcalcaire portlandien), qui fleure le musc et l’aubépine, tout en bouche, d’une belle finale, riche et séduisant, au nez comme aux papilles, avec des notes de poire et de noisette, d’un bel équilibre entre la fraîcheur, la souplesse et le fruité. Très joli Pouilly-sur-Loire, pur Chasselas, au nez d’amande fraîche et de fruitsrond, classique etaromatique.


Patrick COULBOIS

Patrick COULBOIS 

(POUILLY-FUMÉ)

Les Berthiers
58150 Saint-Andelain
Téléphone :03 86 39 15 69
Télécopie : 03 86 39 12 14
Email : contact@patrick-coulbois.fr
Site : www.patrick-coulbois.fr

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un vigneron qui a créé son domaine en 1974 (9 ha dont 8,30 ha de Pouilly-Fumé et 0,70 ha de Pouilly-sur-Loire). Ce vigneron passionné et talentueux a créé son exploitation en 1974, s’inscrivant ainsi dans une longue lignée familiale de vignerons, tant du côté maternel, que paternel. Les documents les plus anciens attestent en effet de la culture de la vigne par ses ascendants, au moins depuis le XVIIe siècle. »Les générations successives se sont enracinées sur les coteaux de Saint-Andelain, au coeur même du vignoble de Pouilly, précise-t-il, dans ces terrains d’argile à silex peu étendus et particuliers à cultiver, où le Pouilly-Fumé trouve une expression unique, reconnue et appréciée des connaisseurs de tous pays. Afin de privilégier ce terroir de prédilection, ainsi que les marnes kimméridgiennes des Cornets et de la Charnoie, j’ai préféré depuis plus de 30 ans, m’en tenir à une exploitation limitée en surface, plutôt que d’y adjoindre des parcelles où la typicité serait moindre que dans les sites historiques du vignoble, là où le Pouilly-Fumé a bâti une part importante de sa notoriété.

« En 2013, nous explique Patrick Coulbois, récolte déficitaire, intempéries et grêle en juin d’oùfaibles quantités, mais celles-ci ont renforcé la concentration et la floraison tardive et de ce fait, les vendanges en octobre ont donné pleine satisfaction. »

En attendant, il y a ce formidable Pouilly-Fumé Les Cocques 2012, issu des coteaux à silex de la colline de Saint-Andelain provenant de sols d’argile et de silex qui se trouvent au sommet de la butte de Saint-Andelain, presssurage pneumatique immédiat après récolte, fermentationcontrôlée en cuves thermo-régulées, élevage sur lies fines…, évidemment très marqué par sonterroir, aux notes de pomme et de fleurs, très fruitéfrancvif, persistant, d’une très jolie finale, fraîche et longue. Remarquable 2011, qui développe ces notes de fumé bien spécifiques, au goût de « pierre à fusil », un vin très racé, très fin, très élégant, aux senteurs délicates où se décèlent les fleurs fraîches, le musc et les agrumes.

Le Pouilly-sur-Loire est tout aussi séduisant, provenant d’un minuscule vignoble de Chasselas, un « vin de soif » comme on les aime.


Scev André DEZAT et Fils

Scev André DEZAT et Fils 

(POUILLY-FUMÉ)

Rue des Tonneliers Chaudoux
18300 Verdigny
Téléphone :02 48 79 38 82
Télécopie : 02 48 79 38 24
Email : dezat.andre@terre-net.fr

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. La famille est l’une des plus anciennes familles vigneronnes du Sancerrois. On la retrouve dans les archives dès 1550. André Dezat reprend en main le vignoble familial en 1948 et s’implique activement dans la promotion des Vins de Sancerre. Dans les années 1970, ses fils Louis et Simon le rejoignent. Le domaine se modernise de part ses installations nouvelles, il prend un nouvel élan, notamment dans la production de Vins de Sancerre et de Pouilly Fumé Plus récemment, Arnaud et Firmin, les petits fils, font leur entrée dans l’entreprise familiale. »millésime 2013 : un printemps catastrophique, un bel été et un automne moyen donnent un millésimede vigneron, où l’expérience prime, nous explique Firmin Dezat. Il a fallu jongler, attendre la maturité du raisin et éviter la pourriture, tout a été une question de précision, les anciens diraient que c’est une année classique. Pour le moment, à la dégustation, c’est très expressif et aromatiquement intéressant. »

Superbe Pouilly-Fumé Domaine Thibault 2011, pur Sauvignon sur sol de caillottes et de marnes kimméridgiennes, élevé en cuves Inox, un vin de belle robe jaune d’or, au nez de fleurs blanches (aubépine, lis), bien caractéristique de ce beau millésime, avec de la vivacité et cette note de fumé bien spécifique en finale.

Remarquable Sancerre blanc Les Celliers Saint-Romble 2011, sol de silex, au nez fleurisuave et puissant, d’une très belle persistancearomatique en bouche, avec des nuances de pêche et de tilleul, très équilibré. Excellent Sancerre blanc, bien marqué par sonSauvignon qui lui donne cette fraîcheur en finale, au nez d’amande et de coing.


Domaine LANDRAT-GUYOLLOT

Domaine LANDRAT-GUYOLLOT 

(POUILLY-FUMÉ)

Les Berthiers16, rue du Mont Beauvois
58150 Saint-Andelain
Téléphone :03 86 39 11 83
Télécopie : 03 86 39 11 65
Email : landrat-guyollot@wanadoo.fr
Site : www.landrat-guyollot.com

Le domaine de 16,50 ha, constitué de parcelles situées dans des lieux-dits réputés, a été
patiemment réuni par dix générations de vignerons, sur un terroir de marnes kimméridgiennes et de silex, de sols argilo-calcaires et siliceux.Coup de cœur pour ce Pouilly-Fumé Gemme de Feu cuvée Exquise 2012, issu de vignes deSauvignon en terroir de fossiles silicifiés, de dragées de quartzs et de silex de différentes tailles,vin au nez fleurisuave et puissant, d’une très belle persistance aromatique en bouche, avec des nuances de pêche et de tilleul, très bien équilibré en finale. Le Pouilly-Fumé La Rambardecuvée Créative 2012, sol argilo-calcaire, élevage sur lies fines, est un vin finement épicé, subtil et suave, où s’entremêlent le coing et l’acacia, parfait sur des crevettes roses.

Excellent Pouilly-Fumé blanc Gemme Océane 2012, dont la forme de la bouteille est très originale, un vin riche, aux notes de fruits secs (amande), d’aubépine, de musc, d’une belle ampleur, avec cette bouche pleine et distinguée, qu’il faut déboucher sur des gambas flambées ou une quiche au saumon fumé.

 

* COTEAUX-DU-LANGUEDOC : DE GRANDS VINS TYPES A PART ENTIERE

 

Château La CLOTTE-FONTANE

Château La CLOTTE-FONTANE 

(COTEAUX-DU-LANGUEDOC)
Maryline et Philippe Pagès
Route de Lecques
30250 Salinelles
Téléphone :04 66 80 06 09 et 06 77 79 07 99
Télécopie : 04 66 80 42 60
Email : chateaulaclottefontane@gmail.com
Site : www.clotte-fontane.fr.st

Un domaine de 130 ha. Enserré dans une boucle du Vidourle, le Château fût construit sur les ruines d’une villa romaine. En 1432, il est cité comme appartenant au comte Pierre de Ganges, mais c’est au XVIIIe siècle que Jean Mouton de la Clotte lui donne son architecture actuelle. Lorsqu’il fût incendié en 1792, le comte de Montlaur était propriétaire et sa famille l’est restée jusqu’au siècle dernier. C’est dans les années 1990 que, tombés sous le charme, Maryline et Philippe Pagès en firent l’acquisition et oeuvrent depuis pour lui donner sa magnificence d’antan.
Savoureux Coteaux-du-Languedoc Terres de Sommières 2010, 1/2 ha de Grenache et 1 ha de Syrah, coteaux caillouteux calcaire dur,sol peu profond, cuvaison longue de 4 semaines, élevage en fûts pendant 12 mois, de belle intensité, aux arômes de fruits rouges et d’épices, un vin ample et volumineux, avec des tanins veloutés, de bonne garde. Le Coteaux-du-Languedoc rouge Mouton La Clotte 2009, marqué par ses Syrah et Grenache sur plateau argilo-calcaire, élevé 12 mois en fûts, où se développent des connotations de mûre, de groseille et de fumé, est corsé et charpenté, avec cette bouche puissante en finale. Le Coteaux-du-Languedoc rouge 2011 est un vin charnu, au nez présent avec des notes de réglisse, ample et solide, riche en couleur comme en structure, aux tanins mûrs et très équilibrés, très classique. Séduisante cuvée Pourpre et Or 2011, bien élevée en barriques, un vin charpenté, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des accents de musc, un vin riche, de très bonne évolution.


Domaine la CROIX CHAPTAL

Domaine la CROIX CHAPTAL 

(COTEAUX-DU-LANGUEDOC)
Pacaud Chaptal Earl
Hameau de Cambous
34725 Saint-André-de-Sangonis
Téléphone :04 67 16 09 36
Télécopie : 04 67 16 09 36
Email : lacroixchaptal@wanadoo.fr
Site : www.lacroixchaptal.com

Un domaine de 25 ha de vignes et 10 ha de bois. Les différentes parcelles, idéalement situées à quelques centaines de mètres de la cave, sont vendangées à la main par une équipe d’une quinzaine de personnes. Les vins rouges sont issus de longues macérationsdécantationnaturelle par les frimas de l’hiver et Seconde Fermentation avec les premiers rayons de soleil du printemps, élevage traditionnel en fûts de chêne…
Excellent Coteaux-du-Languedoc cuvée Terrasses du Larzac La Grive et l’Ortolan rouge 2009 (majorité de Grenache, de Carignan et de Syrah, vendanges manuelles avec tri systématique,vinification traditionnelle avec un léger passage en barriques), charpenté, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des nuances de fumé, un vin puissant et de très bonne évolution. Le Coteaux-du-Languedoc Terrasses du Larzac cuvée Charles 2009 (36% Syrah, 25% Grenache, 20% Carignan et 19% Mourvèdre sur des sols de galets roulés et de graves avec quelques argiles rouges, des vendanges manuelles), est marqué par des notes de fruits rouges macérés, de bouche dense et persistante. Il y a aussi le Coteaux-du-Languedoc cuvée Terrasses du Larzac Les Terrasses rouge 2009, intense au nez comme en bouche, d’une jolie concentration, au nez de griotte, idéal sur un boudin noir.


L'ESTABEL CABRIÈRES

L’ESTABEL CABRIÈRES 

(COTEAUX-DU-LANGUEDOC)

34800 Cabrières
Téléphone :04 67 88 91 60
Télécopie : 04 67 88 00 15
Email : sca.cabrieres@wanadoo.fr
Site : www.cabrieres.com

Créée en 1937, la cave vinifie pour la première fois 6000 hl en 1938, principalement de vinblanc. En moins de 10 ans, la Coopérative triple son potentiel de production pour atteindre, aujourd’hui, une récolte moyenne de 20 000 hl pour 400 ha en production et 110 exploitations. Si les replantations effectuées avec des cépages de l’appellation contrôlée ont entraîné une baisse notable des quantités produites, la qualité des vins produits s’est considérablement affirmée. Abrité au nord par le Pic de Vissou (480 m), le terroir de Cabrières a été aménagé peu à peu au pied des collines. Ici les sols se sont développés dans une région où la géologie est compliquée et de ce fait, ils sont de différents types : plus ou moins pierreux, plus ou moinsargileux ou calcaires, avec ou sans fer, minces ou épais et aptes à retenir l’eau ou à être traversés par les racines des végétaux et de la vigne. Sur des sols peu épais, les racines de celle-ci peuvent s’insinuer dans les roches quand elles ne sont pas trop massives et aller chercher en profondeur un peu d’humidité…
Goûtez ce Coteaux-du-Languedoc Cabrières Château Cabrières 2006, au nez dominé par lesfruits rouges et des nuances poivrées, de bouche souple, qui développe des tanins riches. Le Coteaux-du-Languedoc rouge Variations Maestro 2010 est corsé, aux arômes de fruits noirs avec des notes de grillé, d’une bouche épicée. La Grande Cuvée rosé l’Estabel 2012, épicée, associe finesse et structure, richesse et distinction. Jolie Clairette Du LanguedocCuvée Fulgrand Cabanin blanc 2012, avec un bouquet très aromatique aux connotations de fleurs blanches et de citronnelle.

Domaine de FAMILONGUE

Domaine de FAMILONGUE 

(COTEAUX-DU-LANGUEDOC)
Martine et Jean-luc Quinquarlet
3, rue Familongue
34725 Saint-André-de-Sangonis
Téléphone :04 67 57 59 71 et 06 10 29 52 18
Télécopie : 04 67 57 26 32
Email : contact@domainedefamilongue.fr
Site : www.domainedefamilongue.fr

Domaine de 28 ha de vignes, mené en lutte raisonnée, aucun engrais chimique ni désherbant. Des propriétaires sympathiques et passionnés, Jean-Luc Quinquarlet, dentiste à Saint-André de Sangonis, et Martine, son épouse, retraitée de la Poste, ont débuté leur activité de vigneronsindépendants en 2002, après plusieurs années de travail en cave coopérative.
Vous aimerez comme nous ce Coteaux-du-Languedoc Terrasse du Larzac l’Envol de Familongue 2012, puissant, au nez intense (cassis, garrigue, griotte), complexe, d’une longue finale en bouche, savoureux, tout en harmonie. Le 2010, médaille d’Or Mâcon 2012, est remarquable, de robe pourpre, bien corsé, d’une belle charpente, où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, puissant, tout en bouche et classique. Le Coteaux-du-Languedoc rouge Les 3 Naissances 2010, médaille d’Or à Vienne 2012, un vin qui m’a séduit avec ces notes très caractéristiques et persistantes de fumé et d’épices, aux taninspuissants mais fins, riche au nez comme au palais, d’excellente évolution comme le Carignande Familongue 2012, au nez très ouvert de sous-bois et de mûre, de bouche marquée par lesfruits rouges.
L’Envol de Familongue blanc 2012, issu de raisins provenant de deux terroirs : un au nord de Saint-André-de-Sangonis, qui est composé de cailloutis calcaires d’origine cryoclastique intégrés dans une trame de terre argilo sableuse; l’autre au sud, avec un sol de graves des hautes terrasses anciennes fluviales fait de galets roulés dans une trame sableuse. Ces deux terroirs qualitatifs sont peu riches et très drainants. Cela donne ce vin séduisant, suave, tout en arômes et vivacité, aux senteurs persistantes, qui allie la fraîcheur à la souplesse. Le rosé Un Eté à Familongue est une réussite, au nez de fraise, gourmand et friand, tout en bouche.

Domaine GUIZARD

Domaine GUIZARD 

(COTEAUX-DU-LANGUEDOC)
Scea Consarts GuizardGérant : Rémy Boyer Chammard

34880 Lavérune
Téléphone :04 67 27 86 59 et 06 80 96 50 10
Télécopie : 04 67 27 86 59
Email : vigneron@domaine-guizard.com
Site : www.domaine-guizard.com

Un vignoble dans la même famille sans interruption depuis 1580. La cave est installée au coeur du vieux village, dans les anciens communs du château de Lavérune. Le vignoble de 52 ha dont 40 ha en AOC, est mené en culture raisonnée, et les vignes de raisins blancs sont en cours de conversion en agriculture biologique.
Beau Coteaux-du-Languedoc cuvée Prestige 2010, terroir de Saint-Georges d’Orques, Syrah et Mourvèdrecépages élevés 12 mois séparément en barriques et 12 mois après assemblage, coloré et charpenté, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des notes de fumé, est un vin puissant, de garde. Le 2009, aux notes de cerise noire et de sous-bois, associe structure et rondeur, bien épicé comme il se doit, aux tanins riches et savoureux, est un vin corsé qui poursuit son évolution. Il y a encore ce Coteaux-du-Languedoc « cuvée 400 » 2010, terroir de Saint-Georges d’Orques, Syrah et Mourvèdre pour cette cuvée élevée 24 mois en fûts dechêne, encore jeune, au nez de sous-bois et de griotte, associant finesse et charpente, avec des tanins à la fois riches et savoureux, unvin tout en bouche, où l’on retrouve ces nuances délicates de truffe et de pruneau, d’excellente évolution. Le Grès de Montpellier rouge 2011 (Syrah et Mourvèdre), de robe grenat, riche et structuré, au nez où dominent des notes de cassis et d’épices, un vin long en bouche et de très bonne garde.
Très joli Chardonnay 2012 (première année en vin Bio), un vin très réussi, au nez de fleurs blanches et de raisin frais, ample et suave, vivace et persistant, également très abordable comme ce Coteaux-du-Languedoc Tradition rosé 2013, de robe cerise claire, au neztrès fruité, avec cette bouche séduisante où se mêlent fraîcheur et longueur.

Château des KARANTES

Château des KARANTES 

(COTEAUX-DU-LANGUEDOC)
scea Domaine des Karantes
Karantes le Haut
11100 Narbonne
Téléphone :04 68 43 61 70
Télécopie : 04 68 32 14 58
Email : chateaudeskarantes@karantes.com
Site : www.karantes.com

Un beau domaine de 193 ha (dont 44 de vignes) perché sur un petit vallon dominant la mer. Le vignoble est planté avec les cépages rouges traditionnels à La Clape (GrenacheSyrah,MourvèdreCinsault et Carignan) et une petite partie pour les vins blancs (Bourboulenc,Grenache blanc, MarsanneVermentino, Roussane, Viognier, Terret blanc).
« La parcelle de Terret est la plus ancienne du domaine, et date de 1927, précise-t-on. Certaines parcelles de Carignan sont très anciennes, datant de 1928. La densité moyenne de plantation est de 5000 pieds/ha. Dans notre but d’améliorer la qualité du vignoble, 5,7 ha deSyrah ont été replantés en 2005 suivis par le renouvellement de 3,4 ha de Syrah et 1 ha de Mourvèdre en 2006, 5.5 ha de Syrah en 2007, puis 2009, 1.5 ha de Bourboulenc et Marsanne en 2010, 4.3 ha en 2011. »
Beaucoup aimé le Coteaux-du-Languedoc La Clape rouge 2012, au nez de fruits cuits et d’humus, aux tanins équilibrés, de bouche à la fois ferme, soyeuse et parfumée.
Le Coteaux-du-Languedoc blanc 2012, marqué par ses cépages typiques (Bourboulenc, Vermentino, Roussane et Grenache blanc), allie la fraîcheur à la richesse, un vin aux notes de fumé, de poire et de noix, de bouche fine. Le rouge 2011, aux senteurs de griotte confite et de sous-bois, est bien structuré, de bouche épicée, de bonne évolution. Goûtez le Coteaux-du-Languedoc cuvée Bergerie des Karantes blanc 2013, tout en arômes comme le rosé 2013. Gîte sur place avec trois superbes appartements.

Château MIRE-L'ÉTANGCOTEAUX-DU-LANGUEDOC Château MIRE-L'ÉTANG

Château MIRE-L’ÉTANG 

(COTEAUX-DU-LANGUEDOC)
Philippe et Bernard Chamayrac
Massif de la Clape
11560 Fleury-d’Aude
Téléphone :04 68 33 62 84
Télécopie : 04 68 33 99 30
Email : mireletang@wanadoo.fr
Site : www.chateau-mire-letang.com

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le vignoble de 50 ha s’étale en terrasses face à la mer toute proche sur un sol aride et très caillouteux. C’est dans d’étroites combes, dans des vallons sans issues ou sur des terrasses ravinées que se nichent les parcelles de vigne. Au milieu d’une garrigue envahissante, le vignoble se gorge de cette sécheresse salée où les senteurs des plantes aromatiques partout présentes vont se fixer sur les baies de raisin et communiquer ainsi leurs odorantes et subtiles effluves. Et, dans ce site exceptionnel, on peut admirer d’un seul regard l’embouchure de l’Aude, la mer Méditerranée et son golfe du Lion, les étangs, les Cévennes…
« Le 2013 est un millésime de vignerons, car, après un très bel été, où les conditions météo furent particulièrement favorables pour la maturation des raisins, personne n’aurait pu imaginer que le millésime 2013 soit si compliqué, nous explique Bernard Chamayrac. Certes, l’héritage d’un printemps froid et pluvieux avait singulièrement retardé le ban des vendanges vers la mi-septembre, et la maturation des cépages rouges se prolongeant jusqu’à la mi-octobre a donné d’excellents résultats sur les Syrah et Mourvèdre. Le succès des différentes vinifications aura été obtenu cette année grâce au tri à la parcelle sur les raisins endommagés par le botrytis; la clé du succès pour bonifier ce millésime difficile se trouvait donc dans la sélection des baies saines.
Quant aux Blancs et Rosés, qui furent récoltés en début de vendanges, ils sont friandsfruités, d’un très bel équilibre alcool/acidité et ils développent beaucoup de fraîcheur. »
Superbe Coteaux-du-Languedoc La Clape rouge Réserve du Château 2011 (60% Syrah, 20% Grenache, et 20% Mourvèdre, sur solargilo-calcaire, élevage en fûts de chêne neufs 12 mois, cuvaison longue de 4 semaines), de robe pourpresouple et corsé à la fois, aux connotations de cerise, de sous-bois et d’épices, aux tanins bien étoffés, dont l’évolution se poursuit.
Le Coteaux-du-Languedoc La Clape rouge cuvée des Ducs Fleury Rouge 2011 (50 % Syrah, parts égales de Grenache et deMourvèdre), cuvaison de 25 jours, élevage 12 mois en fûts de chêne dont 30% de neufs, médaille d’Or concours général Agricole Paris 2013, est un vin aux tanins présents et savoureux à la fois, de belle robe soutenue, très parfumé (humus, réglisse), d’une belle ampleur en bouche, un vin de belle garde. Le Tradition 2012, 40% Grenache noir, 40% Syrah, 20% Mourvèdre, longue cuvaison de 4 semaines), fermentation et cuvaison séparées pour chaque cépage, élevage traditionnel en cuves, associe couleur et charpente, desarômes de fruits rouges et d’épices avec des notes de sous-bois, un joli vin.
Goûtez le Coteaux-du-Languedoc La Clape blanc cuvée Aimée de Coigny 2012, 60% Roussane, 30% Bourboulenc, 10% Grenacheblanc, de bouche puissante, riche en bouquet, très harmonieux, aux notes de fruits secs et de fleurs, tout en finale. Le Gris 2012, de très belle couleur pâle, tout en subtilité, de bouche fine, aux arômes de fruits frais et de rose, d’une longue finale parfumée, et la cuvéeCorail Rosé 2012, Syrah et Cinsaultsol argilo-calcaire, rosé de saignée, élevage sur lies fines 3 mois, de robe brillante, au nez délicat d’agrumes, tout en souplesse.

MAS DU NOVICOTEAUX-DU-LANGUEDOC MAS DU NOVI

MAS DU NOVI 

(COTEAUX-DU-LANGUEDOC)
Famille Palu
Route de Villeveyrac – Mas du Novi
34530 Montagnac
Téléphone :04 67 24 07 32
Télécopie : 04 67 24 07 32
Email : contact@masdunovi.com
Site : www.masdunovi.com

Au sommet. Moines de l’ordre cisterciens en exploitants-fondateurs, Templiers en navette entre Rouergue et Méditerranée, pèlerins sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, ils y sont tous passés… Au Mas du Novi, alias Domaine Saint-Jean du Noviciat.
Une grande propriété de 100 ha, dont 50 ha de vignes sont regroupées autour du corps de bâtiment. Le vignoble est implanté sur des terres à flanc de coteaux et de compositions diverses: marno-sableux, calcaires, limoneux, sablo-caillouteux ou bien de grés… La parcelle du cépage Chardonnay est, quant à elle, exposée plein sud, sur un sol argilo-calcaire aurendement de 30 hl/ha, ce qui confère à cette cuvée, élevée 12 mois en fûts de chêne, un superbe équilibre entre acidité et gras, et une longueur en bouche surprenante.
« Nous avons fait une vendange saine, nous précise M. Palu, avec des raisins mûrs, une belle acidité, un bel équilibre, une belle concentration. C’est un vin très coloré avec beaucoup de tanins fondus. Ce millésime est le fruit de beaucoup de patience et d’observation. En 2014, nous proposons le millésime 2012 avec Syrah et Grenache, sur le fruit, d’un bel équilibre. »
Superbe Coteaux-du-Languedoc Grès de Montpellier Mas du Novi Prestigi 2008, majorité de Syrah, élevé 12 mois en fûts de chêne, de robe pourpre, complexe, au nez à la fois intense et subtil où s’entremêlent la griotte mûre, la garrigue et une touche épicée caractéristique, d’excellente évolution. Le 2007, au nez de fruits cuits et d’humus, aux tanins équilibrés, de bouche à la fois puissante, soyeuse et parfumée, d’une robe rubis foncé, est un vin qui commence à très bien se goûter, sur un confit de porc, par exemple.
Remarquable Coteaux-du-Languedoc Grès de Montpellier Novi 2007, Syrah majoritaire, 20% Grenache, et 10% Mourvèdre, élevage 12 mois en fûts de chêne neufs, aux tanins riches et très équilibrés, aux senteurs de fruits mûrs (cassis, pruneau…), ferme, de belle évolution.
Le Coteaux-du-Languedoc Grès de Montpellier N de Novi 2008, 97% de Syrah et un soupçon de Mourvèdre, élevé 18 mois en fûts dechêne neufs, est de couleur pourpre, aux nuances de poivre, de mûre et d’épices, dense, charpenté. Joli IGP D’Oc Chardonnay, un vinample avec une bonne pointe d’acidité qui parfait son équilibre, aux effluves de poire et de fleurs blanches, idéal sur des coquilles Saint-Jacques, et l’IGP Pays d’Oc Lou blanc, pur Chardonnay, tout en finesse aromatiqueharmonieux, bien équilibré en acidité, très élégant, au nez de rose et d’amande, de bouche flatteuse.

– LES VRAIS GRANDS VINS DE BANDOL

 

La BASTIDE BLANCHEBANDOL La BASTIDE BLANCHE

La BASTIDE BLANCHE 

(BANDOL)
Michel et Louis Bronzo
367, route des Oratoires
83330 Sainte-Anne-du-Castellet
Téléphone :04 94 32 63 20
Télécopie : 04 94 32 74 34
Email : contact@bastide-blanche.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/bastideblanche

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Tous lesVins sont en Bio depuis 2012.
« Concernant la climatologie de l’année 2013, explique Stéphane Bourret, nous avons eu un printemps plus humide et plus frais qu’à l’accoutumée. Certes les diverses pluies que nous avons subies nous ont obligé à plus de vigilance mais les températures plus basses ont permis de bien maîtriser les maladies comme le mildiou.
Ces températures plus basses ont eu un effet très marqué sur le cycle végétatif de la vigne avec des étapes dans ce cycle, comme la floraison, la véraison, beaucoup plus tardives. Comme attendu, le début des vendanges a été plus tardif que les années précédentes. En fait, nous avons retrouvé des dates de vendanges que nous avions il y a quelques années avec un début vers le 15 septembre alors que ces dernières années nous commencions plutôt vers le 1er septembre. Seule différence : les maturités des divers cépages moins étalées. Alors que ces dernières années après avoir ramassé les Cinsaults et une partie des Grenaches, nous devions attendre parfois 10 jours pour commencer les mourvèdres, cette année tout s’est enchaîné finalement assez vite.
Concernant les vendanges, nous pouvons dire que nous avons eu de la chance par rapport à bien des régions. Certes nous avons eu un gros épisode pluvieux juste avant de démarrer mais cela ne nous a pas trop pénalisés car les Mourvèdres étaient encore loin de leur pleine maturité et les effets néfastes de cette pluie ont eu le temps de se dissiper. Le reste des vendanges s’est déroulé dans la fraîcheur (et non pas sous des fortes chaleurs comme auparavant) ce qui a permis de conserver une belle fraîcheur aromatique. »
Exceptionnel Bandol rouge cuvée Fontanéou 2010, marqué par son Mourvèdre planté sur un sol argilo-calcaire (rendements de 30 hl/ha, vignes de 35 ans), non filtré, de bouche puissante et dense, de couleur intense, racé, aux tanins riches et soyeux à la fois, aux connotations de cassis et de poivre, de belle garde.
Beau Bandol cuvée Estagnol 2009, intense en couleur comme en bouche, de couleur profonde, très persistant, un vin bien charnu, racé et concentré, riche et dense, tout en bouche. La Bastide Blanche Bandol rouge 2010 est classique, de robe pourprecorsé, au nezcomplexe (cerise, épices…), riche et rond à la fois, bien ferme en bouche. La Bastide Blanche rosé 2012, au nez de rose et de garrigue, qui développe en bouche des arômes de fruits frais et une touche de noix, un vin ample et fruité, un vin remarquablement vinifié comme ce blanc 2011, ample, parfumé, frais et suave à la fois, un très joli vin qui dégage de subtils arômes d’amande et de citron, tout en harmonie, d’une finale persistante.
« Château de Castillon, poursuit Michel Bronzo, est un vignoble de 9 ha d’un seul tenant que nous avons racheté en 2010, il se situe à 50 m seulement de La Bastide Blanche. Le terroir de la Bastide Blanche est très complexe, ici, nous rencontrons des similitudes deterroir, toutefois, il est un peu plus graveleux, avec en sous-sol des argiles et du calcaire. Les très belles parcelles de vignes anciennes sont idéales pour les rosés et rouges. » Goûtez donc le Bandol Château de Castillon rouge, et ce Château de Castillon rosé.


Château des BAUMELLESBANDOL Château des BAUMELLES

Château des BAUMELLES 

(BANDOL)
Michel et Louis Bronzo
367, route des Oratoires
83330 Sainte-Anne-du-Castellet
Téléphone :04 94 32 63 20 et 04 42 08 84 80
Télécopie : 04 94 32 74 34
Email : contact@bastide-blanche.fr

L’autre propriété de Michel Bronzo s’étend sur 12 ha de vignes d’âge moyen de 30 ans, plantées en coteaux sur un sol argilo-calcaire. On applique ici une méthode de culture traditionnelle biologique, bannissant les produits chimiques de synthèse, impliquant un travail du sol et l’utilisation de traitements uniquement à base de cuivre et de soufre ainsi qu’un apport en matière organique animale.
Ce Bandol rouge 2010 (90% Mourvèdre et 10% Grenache), issu de petitsrendements de 25 hl/ha en raison de son terroir aménagé en restanques, dont la vendange est bien évidemment manuelle avec un égrappage total, la cuvaison est longue, tout comme l’élevage de 22 mois en foudres, est unvin d’une jolie persistance aromatique (mûre, garrigue), mêlant charpente et souplesse en bouche, aux tanins riches et soyeux à la fois, dense et complexe, très parfumé en finale. Le 2009 est de robe foncée, au nezpuissant où se mêlent les épices et les fruits rouges, ample et solide, riche en structure, un vin qui mérite un peu de patience). Tout en bouche, leBandol rosé 2012, pressurage direct, terroir argilo-calcaire, de belle teinte, à la fois souple et friand, avec cette touche épicée persistante, d’une bellefinesse aromatique, d’un bel équilibre.


Domaines BUNANBANDOL Domaines BUNAN

Domaines BUNAN 

(BANDOL)
Pierre et Paul Bunan

83740 La Cadière-d’Azur
Téléphone :04 94 98 58 98
Télécopie : 04 94 98 60 05
Email : bunan@bunan.com
Site : www.bunan.com

En 1961, les Bunan font l’acquisition de la propriété déjà partiellement replantée aux normes de la très ancienne appellation contrôlée Bandol, ce qui offre un avenir prometteur aux deux jeunes hommes que sont alors Paul et Pierre Bunan. Les restanques du Moulin des Costes, ouvertes sur la Méditerranée, très typiques de l’appellation, offrent aujourd’hui des pieds de Mourvèdre et Grenache vieux de 45 ans. La cuvée Charriage en est la vibrante expression. Le millésime 2011 est leur premier millésime en Bio, après 4 ans de reconversion.
« La vendange 2013 était saine, nous dit Laurent Bunan, avec des raisins mûrs bien représentatifs du Bandol, elle permettra de proposer des blancs et rosé aromatiquesfloraux, très ronds et fruités. En ce qui concerne les rouges, nous retrouverons le millésime2009, ensoleillé, puissant, bien typé, bref, un vin de garde. »
Superbe Bandol Moulin des Costes rosé 2012, au nez de rose et de garrigue, délicat, franc, développant en bouche des arômespuissants de fruits frais, une touche d’amande, un vin ample et fruité. Le Moulin des Costes blanc 2012, associe nervosité et grasnezenvoûtant et persistant, un vin suaveharmonieux, aux arômes de fruits blancs, d’une belle élégance et d’une grande richesse aromatique. Le Moulin des Costes rouge 2009, dense, typé, au bouquet subtil et ample (violette, pruneau), un vin de bouche très équilibrée et persistante, parfait sur un boeuf aux poivrons, par exemple. Savoureux 2007, médaille d’Or à Paris, de robe pourpre, de bouche puissante et charpentée avec des arômes très présents de framboise, de sous-bois et d’épices. Il y a également le BandolCharriage Moulin des Costes 2009, de couleur soutenue, de bouche corsée et puissante, de belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d’épices, aux tanins étoffés, qui mérite de la patience.
En ce qui concerne leur propriété de La Rouvière, les Seigneurs du château médiéval du Castellet ont, de tout temps, agrémenté leur table des vins issus de ces restanques, aujourd’hui dominées par ce mas du XVIIIe siècle, à l’architecture typiquement provençale. En 1969, Paul et Pierre Bunan ont entrepris de renouveler l’encépagement de ce vignoble déormais harmonieusement composé des cinqcépages typiques de l’appellation, auxquels ils ont ajouté la Syrah, qui singularise le rouge du Mas.
Leur Bandol château de La Rouvière rouge 2010, de couleur rubis intense, de très bonne bouche, aux connotations de cassis et fraisedes bois, concentré, alliant couleur et matière, d’une jolie finale épicée, d’excellente évolution comme le 2009, de robe brillante,charnu, puissant et complexe, un vin qui emplit bien la bouche, aux arômes de fruits macérés et d’épices, de garde. Le château La Rouvière blanc 2012, Grand prix d’excellence 2013 aux Vinalies, à la fois nerveux et rond, finement bouqueté, au parfum de noisette, est tout en finale, alliant finesse et structure. Le château La Rouvière rosé 2012, Médaille d’argent au Concours Général Agricole de Paris millésime BIO label AB, un beau vin au nez de rose et de garrigue, qui développe en bouche des arômes de fruits frais et une touche de noix, un vin ample et fruité.

Domaine La CHRÉTIENNE

Domaine La CHRÉTIENNE 

(BANDOL)
Thierry Simon
713, chemin de la Barbarie
83270 Saint-Cyr-sur-Mer
Téléphone :06 11 54 88 62
Télécopie : 04 94 26 18 77
Email : simon@lachretienne.fr
Site : www.lachretienne.fr

C’est la 6e génération d’agriculteurs, Thierry Simon reprend le domaine familial en 1999, qui compte aujourd’hui 8 ha de vignes. Tous les vins sont faits à l’ancienne, les raisins sont triés manuellement sur pied, aucune utilisation de désherbant chimique sur tout le domaine.
Puissant Bandol rouge La Lecque 2009, aux tanins amples, au nez dominé par les petits fruitsrouges à noyau, un vin coloré, avec ces notes de cerise et d’humus au palais, de très bonne évolution comme en atteste ce 2007, de couleur grenat soutenu, corsé et classique, riche en arômes, aux tanins fondus, un vin parfumé en bouche, ample, de bonne charpente, avec ce charnu caractéristique, à prévoir sur des roulés de mignon de porc au basilic. La Lecque roséGrenacheMourvèdre et Cinsault, pressurage direct, pas de fermentation malolactique, élevage en cuves Inox, de robe brillante, au nez d’agrumes et de fruits blancs frais, est un vin très séduisant, tout en souplesse. Goûtez le rosé L’Indomptable, qui développe une bouche ample et fraîche avec des connotations de fruits frais, un vin parfait sur des crevettes ou une quiche, par exemple. L’Indomptable rouge 2011, Carignan majoritaire avec 10% de Grenache, élevage 6 mois en demi-muids, vin ni collé, ni filtré, au nez complexe avec des notes de réglisse, de fruits secs et de pruneaux à l’eau-de-vie. Gîte sur place.

Domaine LAFRAN-VEYROLLES

Domaine LAFRAN-VEYROLLES 

(BANDOL)
Scea Férec-Jouve
2115, route de L’Argile
83740 La Cadière-d’Azur
Téléphone :04 94 90 13 37 et 04 94 98 72 59
Télécopie : 04 94 90 11 18
Email : lafranveyrolles@vinsdusiecle.com
Site : www.vinsdusiecle.com/lafranveyrolles

Un petit domaine (10 ha) sur sol argilo-calcaire, créé par des dépôts santoniens d’origine marine, qui convient parfaitement aux cépages CinsaultGrenacheClairette et Mourvèdre. Aucun désherbage chimique. Le sol argilo-calcaire, créé par des dépôts du crétacé supérieur d’origine marine, plus précisément d’âge santonien, fait partie du domaine de la Provencecalcaire. Pendant les périodes de grande sécheresse, ce sol conserve grâce à l’argile, l’humidité qui n’existe plus ailleurs et qui le sauve.
Superbe Bandol rouge Cuvée Spéciale 2010, issu d’une vendange non égrappée (95% Mourvèdre et 5% Grenache), foulée souplement, avant d’être mis en cuves de fermentation 4 à 7 semaines, sous contrôle de température, puis élevé en foudres de chênede 18 à 24 mois, un vin au nez complexe de fruits mûrs avec des notes de fumé, un vin puissant et charpenté, avec des tanins fermeset savoureux à la fois, qui emplit bien la bouche. Le 2009 sent la mûre et la cannelle, dense, aux tanins présents mais veloutés.
Le Bandol rouge 2011, classique, coloré et complexe, au nez à la fois intense et subtil où s’entremêlent la griotte mûre et une touche épicée caractéristique, de très bonne base tannique. Remarquable Bandol rosé 2013, 65% Mourvèdre, 15% Cinsault et 20% Grenache, subtilement épicé, très séduisant, d’une grande persistance aromatique en finale. Beau Bandol blanc 2013 (80% Clairette et 20% Ugni Blanc), où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, savoureux, à déboucher sur un bar.

Domaine de L'OLIVETTE

Domaine de L’OLIVETTE 

(BANDOL)
Jean-Luc Dumoutier
Chemin de L’Olivette
83330 Le Castellet
Téléphone :04 94 98 58 85
Télécopie : 04 94 32 68 43
Email : contact@domaine-olivette.com
Site : www.domaine-olivette.com

Domaine de 55 ha dans la même famille depuis le XVIIIe siècle. Ce propriétaire s’attache à laisser s’exprimer le terroir selon les millésimes et pratique des vendanges manuelles.
Beau Bandol rouge cuvée Spéciale 2009, au nez dense avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, riche en couleur, classique et concentré, alliant finesse et structure, ample en bouche, de garde. Le 2008 est un vin puissant, au nez intense (cassis, garrigue, griotte), complexe, d’une longue finale, savoureux, tout en harmonie, de garde comme en atteste ce 2000, harmonieux, au nez subtil et intense à la fois (mûre, sous-bois), ample, généreux et persistant, à déboucher sur un gibier à plume. Excellent Bandol blanc cuvée Spéciale (Clairette,Ugni Blanc et Sauvignon), marqué par cette Clairette très majoritaire qui lui apporte toute sa spécificité, un vin ample qui sent les noisettes et la pêche, de bouche délicate. Le Bandol rosé2012, MourvèdreGrenache et Cinsault, à la fois souple et friand, avec cette touche épicée persistante, d’une belle finesse aromatique, est un très joli vin.

Domaine de TERREBRUNE

Domaine de TERREBRUNE 

(BANDOL)
M. Delille

83190 Ollioules
Téléphone :04 94 74 01 30
Télécopie : 04 94 88 47 51
Email : domaine@terrebrune.fr
Site : www.terrebrune.fr

Le Domaine (30 ha) étale son vignoble en res- tanques (ou terrasses) sur les contreforts du massif calcaire du Gros Cerveau. Le domaine a été créé par Georges Delille en 1963, séduit par ce site enchanteur avec une petite bastide au milieu de quelques vignes abandonnées, d’oliviers séculaires et de fleurs cultivées. Terrassements, restauration des murs en pierres (ou restanques), repos des terres puis plantation, il fallut attendre plus de 10 ans pour reconstituer un vignoble. C’est en 1975 que la cave fut construite, suivant les meilleurs principes oenologiques en respectant la noblesse du raisin et du vin. En 1980, c’est la commercialisation des premières bouteilles. C’est également l’année où son fils Reynald intégra le Domaine après ses études d’œnologie. Le domaine s’est enrichi d’un label « vin issu de l’Agriculture Biologique » certifiée par Qualité France.
Voilà un grand Bandol rouge Terroir du Trias 2009 (Mourvèdre 85%, Grenache 10% et Cinsault 5%, moyenne d’âge des vignes : 25 ans, égrappage total, cuvaison 15 à 21 jours en cuve fermée, macération par remontages, élevage en foudre de chêne de 50 à 60 hl pendant 18 mois), riche en couleur, classique et concentré, alliant finesse et structure, de bouche pleine, de belle matière, aux taninsfermes, au nez dominé par la griotte et les sous-bois, de garde, bien sûr. Beau 2007, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de fumé et d’épices, aux tanins puissants mais très fins, harmonieux, très équilibrés. Le 2006 est gras et classique, derobe pourpre intense, parfumé (petits fruits rouges à noyau fraiscannelle, humus…), légèrement poivré en finale, d’évolution lente. LeBandol rosé 2012, 60% Mourvèdre, 20% Grenache et 20% Cinsault, de robe brillante rose clair, allie fraîcheur et charpente, tout en bouche, avec des arômes subtils et persistants, un vin tout en nuances comme ce Bandol blanc, 50% Clairette, 20% Ugni Blanc, 20% Bourboulenc, 5% Rolle et 5% Marsanne, qui possède une originalité certaine, l’un des meilleurs de l’appellation. Le restaurant du domaine est une bonne occasion pour faire une halte.