– BBQ : QUELS PLATS SUR VOS BROCHETTES ?

Les autres vidéos de dégustation sont sur Vinovox

Brochettes à la sauce cacahuète

Brochettes d’abats

Brochettes de blanc et foies de volaille

Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

Brochettes de cœurs et magrets

Brochettes de filet mignon aux dattes et abricots secs

Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

Brochettes de langoustines

Brochettes de pointe d’asperges grillées

Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

Brochettes de poisson

Brochettes de Saint Jacques

Brochettes de fruits de mer

Brochettes de poulet à l’orientale

Brochettes de lotte au lard fumé

Brochettes de fruits au chocolat et glace de vanille

 

Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

Brochettes de poissons et de gambas

Brochettes de poulet tandoori

Brochettes de saumon et langoustines

Brochettes de foies de volaille

Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

Brochettes d’échine de porc aux citrons confits

Brochettes de magret de canard, sauce satay

Brochettes de porc à l’ananas

Brochettes d’agneau

Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

Brochettes d’agneau aux herbes de Provence

Brochettes d’agneau grillées

Brochettes de bœuf

Brochettes de foie gras aux raisins

Brochettes de Saint-Jacques Tandoori

Brochettes de gambas à la citronnelle

Brochettes de veau à la jurassienne

Brochettes de boeuf Yakitori

Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

Brochettes de filet mignon citron et olives

Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

Brochettes d’agneau grillé et tomates confites

 

Brochettes de poulet et coleslaw

 

Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

* QUELS PLATS AVEC LES MEILLEURS VINS DE SANCERRE ?

 

 


Henry NATTERSANCERRE Henry NATTER

Henry NATTER

(SANCERRE)
Henry, Cécile et Mathilde Natter
Place de l’Église
18250 Montigny
Téléphone :02 48 69 58 85
Télécopie : 02 48 69 51 34
Email : info@henrynatter.com
Site : www.vinsdusiecle.com/henrynatter
Site : www.henrynatter.com

 

À la tête des Premiers Grands Vins Classés, dans les 3 couleurs.
Ici, sur quelque 20 ha, on cultive la chaleur humaine avec le même soin que l’on apporte aux vignes, privilégiant la faune et la flore, les “couvant” pour en extraire leur quintessence et les laisser s’exprimer au mieux, au cours d’un élevage parfaitement maîtrisé et traditionnel. Ces propriétaires passionnés ont à cœur de faire découvrir les subtilités de leur environnement, leur terroir et leur travail, afin que chacune de leurs bouteilles soit une source de convivialité. Leur fille, Mathilde, dirige la commercialisation, son frère, Vincent-Joseph, s’occupe plus de la cave. Depuis près de 25 ans, la famille Natter est soutenue par une équipe Hmong – originaire des montagnes du Laos – intégrée à la culture du vin. Elle s’est imprégnée de la relation unique que ces femmes et hommes entretiennent avec le monde végétal. Ensemble, ils s’engagent et participent à la mise en place d’une protection de la biodiversité locale. En 2005, le domaine a remporté le trophée du Meilleur Très Petit Exportateur, lors du cinquantenaire du club des exportateurs de France. Le Comice régional agricole a décerné à Cécile et Henry le prix d’Honneur pour des “Vignerons atypiques”. La famille a à cœur de faire découvrir les subtilités de leur terroir, leur environnement, leur travail afin que leurs bouteilles soient ce lien discret entre la nature et eux-mêmes : source de merveilleuse convivialité.
“Ma fille Mathilde, raconte Cécile Natter, a participé avec l’Union viticole à l’élaboration du dossier concernant le Sancerrois pour le faire inscrire au patrimoine de l’Unesco. Les paysages et notre vignoble sont concernés puisque nous sommes le point culminant du département, ici, à Montigny. C’est dans le but que tout ce patrimoine touristique, viticole ne soit pas industrialisé. Une démarche qui va avoir pour effet de valoriser la région. Nous poursuivons notre travail de préservation de l’environnement dans nos vignes, nous avons aussi développé nos exportations de Vins en Corée et en Asie en général, où nos Vins sont bien appréciés, c’est un marché qui me plaît beaucoup, Mathilde s’occupe plus particulièrement du marché américain avec une belle progression.”
Pour Vincent-Joseph Natter, “2015 est une belle année pour les Vins blancs qui présentent une bonne acidité. En bouche, c’est rond, minéral. Une minéralité qui est dûe à nos terroirs qui s’expriment particulièrement bien dans ce 2015. Un vin très harmonieux aux notes de fleurs blanches et de fruits confits, qui grâce à sa richesse et à sa structure, a un beau potentiel de garde.
Le 2015 est aussi un très bon millésime pour les rouges. C’est une année très qualitative, les Vins sont équilibrés, ronds. La vendange était très saine et mûre et j’ai pu aller chercher les bons tanins. Le vin est d’une belle couleur, a beaucoup de fruit, de la fraîcheur, de la structure, de l’équilibre… bref, une belle réussite ! Très bon potentiel de garde car ils ont la structure et donc, la capacité à vieillir. J’aime retrouver à la dégustation cette droiture, cette netteté, des Vins aussi très appréciables dans leur jeunesse. On peut les apprécier sur des plats qui demandent des Vins puissants.
Les rosés, c’est mon père Henry Natter qui les vinifie, la couleur est très belle, d’un beau rose vif pas trop saumonée. Le vin est minéral, frais, aux délicieuses notes d’orange et de fleurs blanches. Pour la vendange 2016, comme nous avons connu un épisode de gel, nos rendements étaient plus faibles, nous espérons satisfaire toute la demande… Les raisins étaient concentrés d’une qualité extraordinaire, cela m’a permis d’aller chercher de belles matières, d’extraire de beaux tanins, tout s’est fait naturellement avec ce millésime, un vin très agréable à vinifier, il s’est livré très facilement et j’ai eu vraiment plaisir à le vinifier.
Le blanc 2016 est superbe, les degrés ont été maîtrisés. A cause du gel, la maturité était un peu inégale, cela nous a permis d’obtenir de belles acidités et des degrés naturels, cela confère au vin un très bel équilibre, les Vins sont puissants mais restent frais.
Nous proposons encore quelques bouteilles Enchantement 2012, une cuvée que nous ne faisons que les belles années. En 2014, les rendements étaient encore très faibles et nous n’avons pu en faire tout comme en 2013. Nous avons produit la cuvée Enchantement seulement en 2012 puis suivra le 2015. En blanc, il nous reste encore un peu de notre cuvée François de la Grange 2014.”
Il faut avouer que l’on se fait vraiment plaisir avec ce Sancerre cuvée François de la Grange blanc 2014, d’une belle élégance et d’une grande richesse aromatique, aux notes prononcées de petits fruits secs et de pêche, tout en distinction et vivacité. Le rouge 2014 est dans la lignée, de belle robe grenat, délivrant des arômes d’épices et de fruits cuits, puissant et volumineux en bouche. “Le Blanc 2014 est un très beau millésime qui se livre avec beaucoup de simplicité, de générosité. C’est un vin complexe, vraiment marqué par la griffe “Henry Natter”. Le terroir argilo-calcaire s’exprime parfaitement. Dans nos Vins, on ne retrouve pas des Sauvignons type “Nouveau Monde” qui sentent le buis, ils sont typés et se goûtent très bien, dès maintenant. Rouge 2014: un très beau millésime, nous avons pu extraire davantage, c’est dû à notre nouvelle méthode de vinification qui a évolué depuis le 2012. Elle apporte dans les Vins plus de complexité, plus de matière.”
Formidable Sancerre rouge l’Enchantement 2012, vinification et élevage en fûts de chêne, de couleur intense aux reflets noirs, avec de puissants arômes de fruits rouges, d’épices, et des tanins bien enrobés, un vin typé, qui poursuit une évolution prometteuse. “C’est un vin présent, d’ une belle fraîcheur et d’une belle structure, vraiment délicieux, l’élevage en barriques est aujourd’hui totalement fondu, ce qui en fait un vin très harmonieux, qui allie puissance et rondeur, un très chouette millésime !
Le Sancerre rouge 2014 a une structure dense, très équilibrée, au nez où prédominent le cassis et la prune, aux tanins fondus, ample et franc, est un vin charnu, tout en bouche.
Leur Sancerre rosé 2015 est toujours le meilleur de l’appellation, de belle teinte, avec des notes d’orange et de fleurs blanches, ample, gras, idéal sur un foie de veau à la lyonnaise, voire un tarama. On est aussi sous le charme de ce Sancerre blanc 2015, issu du terroir des terres blanches, minéral à souhait, très typé, légèrement épicé, de bouche puissante, sec et suave à la fois, riche en arômes de narcisse et d’épices, à prévoir sur un jarret de veau en gelée ou un lapin sauté chasseur. Le 2014 est d’une belle persistance aromatique, à dominante de fruits secs (abricot) et de citronnelle, un vin élégant et typé. Superbe effervescent Secret d’Anaëlle rosé, d’une grande finesse, avec un nez gourmand, généreux, ample et croquant en bouche, très désaltérant, idéal sur une tarte ou un sorbet.

Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

Domaine des CHASSEIGNES

Domaine des CHASSEIGNES

(SANCERRE)
Aurore Dezat
Earl de Chasseignes – Chappe
18300 Sury-en-Vaux
Téléphone :02 48 79 36 84
Email : contact@domainedeschasseignes.com
Site : www.domainedeschasseignes.com

 

Belle place dans le Classement pour ce domaine familial, géré par Aurore Dezat depuis 2011, composé de 9 ha de vignes dont 8 en Sauvignon blanc et 1 en Pinot Noir, vigne cultivée de manière raisonnée, afin de produire des vins de qualité.
Il faut dire que son Sancerre blanc 2015 est bien marqué par son Sauvignon qui lui donne cette fraîcheur en finale, au nez d’amande et de coing, un vin typé, vraiment agréable. Le Sancerre blanc cuvée Les Chasseignes 2014, plus complexe, d’une belle subtilité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et d’amande, avec cette nervosité équilibrée caractéristique, vif et fin, est un vin où la structure s’allie à l’élégance, très charmeur au nez comme en bouche.
Le Sancerre rouge 2015, dense et coloré, au nez de mûre, est ample, corsé et souple à la fois, aux tanins harmonieux, un vin idéal aussi bien sur des paupiettes de boeuf au jambon qu’avec une daurade aux girolles.

ChâTeau de CREZANCY

ChâTeau de CREZANCY

(SANCERRE)
Jean-Marc et Nicolas Chevreau
4, chemin de la Noue – Le Bourg
18300 Crézancy-en-Sancerre
Téléphone :02 48 79 04 77 et 06 37 44 61 67
Télécopie : 02 48 79 44 17
Email : chateaudecrezancy@gmail.com

 

“Le Sancerre est comme un bon chrétien, il est bon quand il a fait ses Pâques”, dit-on ici, comme le faisait Balzac. Un vignoble d’environ 13 ha, composé d’une partie de marnes argilo-calcaires du kimméridgien, les terres blanches, appelées « grosses terres » de composition argilo-calcaire qui se trouvent sur les collines les plus élevées, et d’une partie en caillottes, des sols très pierreux et calcaires.
Superbe Sancerre blanc 2015, tout en suavité, ample en bouche, harmonieux, un vin qui sent les noisettes et la pêche blanche, avec, toujours, une note de fraîcheur très séduisante au palais.
Le Sancerre rouge 2014, de couleur rubis sombre, charnu, au nez de fruits surmûris (framboise, cassis) et d’humus, est un vin comme nous les aimons, de bonne structure, tout en bouche. Excellent Sancerre rosé, avec un nez complexe où la mûre s’associe à la framboise, une bouche intense et raffinée à la fois.

AVEC LE SANCERRE BLANC

 

 

Domaine Pierre MARTIN

Domaine Pierre MARTIN

(SANCERRE)
Yves et Pierre Martin

18300 CHAVIGNOL
Téléphone :02 48 54 24 57 et 06 89 37 99 63
Email : chavipierrot@orange.fr

 

Domaine de 17 ha transmis depuis plusieurs générations, le travail est effectué de façon très traditionnelle, dans le respect du terroir et de l’environnement, sur des sols calcaires ou argilo-calaires très pentus et difficilement mécanisables, ce pourquoi la plupart des travaux se font à la main.
Cela donne ce très joli Sancerreblanc Les Culs de Beaujeu 2015, Sauvignonblanc, âge moyen de la vigne 10 ans, élevage sur lies fines avec bâtonnages réguliers, nerveux comme il se doit, tout en finesse, de très bonne bouche, un vin charmeur, avec ces nuances de poire et de fruitssecs. Le Sancerreblanc Mont Damnes 2014, Sauvignonblanc, âge moyen de la vigne 12 ans, élevage sur lies fines avec bâtonnages réguliers, est remarquable, au nez d’amande, avec, en bouche, des notes complexes de rose, de citron et de narcisse.
Savoureux Sancerre rouge Chavignol 2014, Pinot Noir, moyenne d’âge de la vigne 20 ans, élevage en barriques et cuves béton, d’un beau grenat foncé, au nez de cassis et de framboise avec des notes de violette et d’épices, un vin chaleureux, séduisant, finement corsé, à prévoir sur une épaule de veau aux oignons ou une escalope de cuisse de volaille panée.

Domaine Daniel REVERDY & FilsSANCERRE Domaine Daniel REVERDY & Fils

Domaine Daniel REVERDY & Fils

(SANCERRE)
Cyrille Reverdy
Chaudenay
18300 Verdigny
Téléphone :02 48 79 33 29
Télécopie : 02 48 79 33 29
Email : daniel-et-fils.reverdy@wanadoo.fr
Site : www.daniel-reverdy-sancerre.com

 

Le vignoble compte 9,3 ha. De la taille à la vendange, du pressurage à la mise en bouteille, on travaille ici la vigne et les vins dans la pure tradition et dans le respect du terroir. Les sols sont principalement des Terres blanches (argilo-calcaire), ce qui apporte au vin des arômes complexes et variés : floraux, fruités mêlés de nuances végétales.
“Nous vendons en 2017 les blancs et rosés 2016, nous dit Cyrille Reverdy, la cuvée Antheas blanc 2015, et les rouges 2015. Le millésime 2016 possède une superbe qualité, seule la quantité n’a pas suivi.” Il sortira également, à partir de Septembre 2017, le Clos de Chaudenay 2016, une cuvée parcellaire de Sancerre blanc.”
Superbe Sancerre blanc 2015, issu de vignes de 30 ans, d’une fermentation à bassetempérature (14-17°c) et d’une vinification avec élevage sur lies totales sur une période de 6 mois, classique, vif et chaleureux, avec des nuances d’abricot et de pomme, un vin ample, racé, très bien équilibré en acidité, à prévoir sur un tartare de saumon, par exemple, ou, bien sûr, sur une andouillette (à la ficelle !). Plus dense, le Sancerre blanc cuvée Anthéas 2014, vieilles vignes de plus de 50 ans sur des solsargilo-calcaires, terres blanches, vendanges manuelles, élevage sur lies totales sur une période d’un an (25% de cette cuvée sont élevés en fûts de chêne), où s’entremêlent les fruitsblancs mûrs, les épices et les fleurs fraîches, de bouche intense et raffinée à la fois, parfait sur un bar et palourdes en marinière ou un poulet en barbouille du Berry.
Remarquable Sancerre rouge 2014 (médaille d’Argent Paris 2016), vignes de 40 ans, sol de caillottes, ébourgeonnage sévère, éclaircissage, tri de la vendange,…, de roberubis intense, finement bouqueté, au nez concentré où dominent la violette et le cassis, aux tanins fondus, corsé en bouche.
Le Sancerre P’tit Luce rouge 2014 , qui a reçu, lui, une médaille d’Or Paris 2016, élevé 50% en fûts de chêne 10 mois, est intense au nez, mêlant structure et distinction, avec ces notes de fumé bien spécifiques. Le Sancerre rosé 2015, médaille de Bronze Paris 2016, de très belle couleur, tout en finesse, de bouche fine, aux arômes de fruitsfrais et de rose, est d’une longue finale parfumée.


AVEC LE SANCERRE ROUGE

Domaine Jean-Max ROGER

Domaine Jean-Max ROGER

(SANCERRE)

11, place du Carrou
18300 Bué
Téléphone :02 48 54 32 20
Télécopie : 02 48 54 10 29
Email : contact@jean-max-roger.fr
Site : www.jean-max-roger.fr

 

Un domaine de 31 ha. La famille est issue d’une longue lignée de vignerons du village de Bué. Les premiers écrits la mentionnent dès le début du XVIIe siècle. Jean-Max Roger reprend les quatre hectares de vignes que lui lèguent ses parents au début des années 1970. Il développe le domaine pour en donner les contours actuels. En 2004, deux de ses trois fils, Étienne et Thibault, reviennent sur l’exploitation après différentes expériences professionnelles en France et à l’étranger. Le troisième fils, Xavier, exprime cette passion du vin dans le Languedoc-Roussillon.
Superbe Sancerreblanc La Côte de Bué 2014, vendanges manuelles, élevage sur lies totales de fermentation jusqu’au premier soutirage qui intervient entre février et avril. Assemblage de la cuve et des fûts, la proportion de fûts varie selon les millésimes, mais n’excède pas 30% de l’Assemblage final, un vin particulièrement réussi, qui allie richesse aromatique et persistance, avec des notes de pomme, de narcisse et de noix en finale, typé.
Beau Sancerreblanc GC 2014, au nez complexe et puissant (acacia, fougère, pomme), très bien équilibré, de bouche parfumée, aux notes persistantes d’amande fraîche et de pêche blanche. Le Sancerreblanc CM, fleurant bon le genêt, le coing et les noisettes, est un grand vinharmonieux, riche et fin à la fois. Joli Sancerrerosé la Grande Dimière, floral, franc, tout en densité aromatique comme le Sancerre rouge La Grande Dimière, harmonieux, au nez de fruits mûrs et d’humus, aux tanins bien équilibrés, à la fois puissant et rond, de bouche ample et finement épicée.

Domaine de SARRYSANCERRE Domaine de SARRY

Domaine de SARRY

(SANCERRE)
Christelle et Nicolas Brock
Le Briou – Route de Bourges
18300 Sancerre
Téléphone :02 48 79 07 92
Télécopie : 02 48 79 05 28
Email : info@sarry.org
Site : www.sarry.org

 

Formidable Sancerreblanc Montagne Noire 2012, un grand vin minéral, d’une très grande finesse, au nez puissant (acacia, fougère, pomme), de bouche parfumée et ample, de robejauneclair, structuré, avec, en bouche, des connotations de fumé, de poire et de narcisse, un vin qui mêle richesse aromatique et persistance et demande des plats subtils comme, par exemple, des rougets rôtis à la sauge ou des pigeons mijotés à la sancerroise. “La Montagne Noire est une version plus puissante et intérieurement plus structurée par une technique d’élevage de vins de grande garde. On a tenté de rendre hommage au terroir et aux anciens en maîtrisant l’histoire et la géographie. Il y a plus de force que de puissance, la force du travail et de la patience.”
Le Sancerre Les Mille Sens blanc 2015, typé comme on les aime, fleurant bon le genêt, la pomme et l’amande, allie élégance et structure, finesse et persistance, tout en arômes. “Les Mille Sens est disponible huit mois après la récolte, au mois de mai, explique Nicolas Brock. Il s’agit du vin blanc le plus jeune que nous ayons à la vente. Pour nous, il s’agit presque d’un primeur, qui exprime surtout les notions du fruité. Même si on peut facilement déterminer son terroir, nous pensons que ce dernier s’exprime au mieux lorsque les vins sont plus âgés”.
Le Sancerre Domaine de Sarry blanc 2014, présenté également dans une très jolie bouteille, est racé, aux senteurs intenses, associant charpente et distinction, suave, avec des nuances subtiles de noisette et de fruits jaunes.
Superbe Sancerre Domaine de Sarry rouge, vignes âgées de 40 ans et élevage durant une année en fûts de chêne, toujours très marqué par son Pinot Noir, charnu, puissant et complexe, de bonne garde, épicé, un vin qui emplit bien la bouche, vraiment remarquable.

Christian THIROT-FOURNIER

Christian THIROT-FOURNIER

(SANCERRE)
Domaine des Vieux Pruniers
1, chemin de Marcigoi
18300 Bué
Téléphone :02 48 54 09 40
Télécopie : 02 48 78 02 72
Email : thirot.fournier-christian@wanadoo.fr
Site : www.domaine-des-vieux-pruniers.com

 

Le propriétaire actuel a commencé en 1984, avec peu de vignes venant de ses parents et grands-parents, pour atteindre 10 ha dont 7 en Sancerreblanc et 3 en Sancerre rouge.
Voilà un très séduisant Sancerreblanc P’tite Coûte 2014, 100% Sauvignon, vignes de 22 ans sur solcalcaire exposé sud sud-ouest. Le nom de cette cuvée provient d’une parcelle légèrement pentue (petite côte). Le vin est de belle couleurjaune pâle, avec un nezfrais de fleurs blanches et d’agrumes, très bien équilibré, aux connotations de petits fruitssecs et de poire au palais, de bouche distinguée.
Excellent Sancerre rouge 2014, au nez intense de groseille mûre, est bien charpenté, de couleur profonde, aux tanins riches et soyeux à la fois, de bonne évolution.


AVEC LE SANCERRE ROSE

   
Pour voir d’autres adresses, choisissez la première lettre du nom
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZTout voir

– CHAMPAGNE : LES PRIX D’HONNEURS ET D’EXCELLENCE 2017 !

Éthique, élégance, humilité sont la signature commune des vrais vignerons

Il n’y a pas de vin sans éthique. Cela consiste à ne pas se fourvoyer dans des opérations marketing extravagantes, ne pas se laisser prendre à la mode, qui, par définition, ne fait que passer (vite). Et c’est surtout respecter les consommateurs, ceux qui vous font vivre, sans les abreuver de prix surestimés ou de produits “sans âme, ni vertu”.  L’éthique, c’est croire en soi, avoir la foi, des valeurs, c’est la fidélité.

 

On ne peut pas faire un bon vin sans élégance. Elle est innée, inutile de vouloir se l’approprier. Je parle, bien sûr, de celle de l’âme. L’arrogance, la frime, sont des critères qui comptent pour décrypter les uns et les autres, dans toute les régions, du plus grand vin au plus modeste.

– Un vrai vin est signé par l’humilité. Et être humble, ce n’est pas de la fausse modestie. On peut être fier, conquérant, et avoir les pieds sur terre, c’est-à-dire ne pas se prendre pour le messie. Et des prophètes ou des gourous, on en voit pas mal dans notre milieu.

 

 

Les Prix d’Honneur

Les références de leur appellation, que je connais généralement depuis longtemps, un bon nombre étant retenus depuis le 1er Guide (ou patiquement), ce qui -en soi- mérite un véritable “coup de chapeau”, tant il est difficile de se maintenir au plus haut niveau, chacun dans sa gamme, naturellement, et dans son style. Ils associent le talent et la passion, sans se faire avoir par les modes… tout ce que l’on aime. Certains et rares vignerons peuvent également y accéder très rapidement lorsque le “coup de cœur” est immédiat.

 

Pascal Bardoux
Ignace Baron (Baron Fuenté)
Claire, Lise et Aline Baron (Baron Albert)
Famille Collet
Sébastien Daviaux
Pascal Devilliers
Rémy et Amélie Gratiot
Bernard, Marie-France, Arnaud et Karine Margaine
Anthony Pointillard
Jean-Pierre Vazart

Prix d’Excellence

 De grandes valeurs sûres, dans toute la gamme, dans le Guide depuis longtemps ou qui sont de grands coups de cœur des derniers millésimes. Ils sont également garants d’une régularité qualitative exemplaire et d’un attachement réel au terroir. Du grand art encore, chacun possédant son originalité. Pour quelques-uns, s’ils confirment cette excellence, ils atteindront le Prix d’Honneur.
Marie-France, Laureen et Justine Baillette (Baillette-Prudhomme)
Alain Bailly
Franck Barroy (Chassenay d’Arce)
Francis et Florence Beaudouin-Latrompette
Frédéric Berthelot (Roger Barnier)
Marc Billiard
Famille Briaux (Briaux Lenique)
Famille Clergeot (Clergeot Père et Fils)
Famille Coquard-Bour
Christian Coquet
Salima Sida et Alain Cordeuil (Cordeuil)
Emmanuel Cosnard
Anne-Sophie Cuperly
Élise Dechannes
Famille Dekeyne
Famille Dérot (Derot-Delugny)
Emmanuel Dravigny
Nicolas Dubois (François Dubois)
Victor Duntze
Marianne et Laurent Farfelan
Michel Forget et Frédéric Jorez (Forget-Brimont)
Famille Fourrier
Famille Gabiel Pagin
Famille Galichet (Rémy Galichet)
Pierre Goulard
Didier Goussard
Philippe Guyard (Guyard-Lamoureux)
Famille Hautbois
Famille Jacquinot
Aude et Vincent Jourdan-Lutun (Lutun)
Michel Labbé
Famille Lacuisse
Noël Leblond-Lenoir
François Lecompte
Famille Lemaire
Charlène Loriot (Xavier Loriot)
Virginie et Florence Lourdez (Castelger)
Frédéric Maletrez
Frédéric Manchin
Olivier et Laëticia Marteaux
Françoise et Michel Mathieu-Princet
Carole Noizet
Geoffrey Péhu (Péhu-Guiardel)
Franck et Christophe Philippart
Famille Phlipaux
Karine et Julien Prélat
Vincent Renoir
Famille Richardot
Evelyne Roques-Boizel (Boizel)
Alexandre Ruffin
Vincent et Nathalie Tissier (Diogène Tissier)
Arnaud Vautrain (Vautrain-Paulet)
Karine et Florent Viard
Cédric Vrain (Vrain-Auge)
Jean-Luc Weber-Tritant (Tritant)

Satisfecits

Les grandes satisfactions de ces derniers millésimes et/ou ceux dont les vins m’ont particulièrement séduits cette année, qui se distinguent vraiment dans les dégustations et dont le talent se confirme. Ils peuvent prétendre au Prix d’Excellence. C’est déjà, en soi, une belle garantie qualitative d’être dans cette catégorie.
Famille Autréau (Autréau-Lasnot)
Benoît Barbier (Barbier-Roze)
Famille Bauchet
Famille Beaugrand
Adeline Bonnet (Camille Marcel)
Famille Bouché
Famille Bouloré (Desmoulins)
Christian Bourmault
Lionel Carreau
Valentine Clerc (Charles Legend)
Michaël et Sabrina Favier (Hubert Favier)
Famille Forest-Marié
Famille Gruet (Paul Laurent)
Famille Guyot
Olivier Horiot
Sébastien Littière (Alain Littière)
Famille Loriot (Gérard Loriot)
Eric Maître
Marylin et Emmanuel Mannoury
Thierry et Dominique Massin (Thierry Massin)
Famille Mathelin
Famille Pélissot
Famille Poinsot
Claude Rigollot
Famille Simon
Famille Valentin

* QUELS PLATS AVEC LES MEILLEURS CRUS DU BEAUJOLAIS ?

Il y a deux façons de déguster les crus du Beaujolais : dans leur jeunesse, en profitant de leur couleur et de leur fruité avec des charcuteries, des rillons, des fromages à pâte molle ou une viande rouge grillée (les Beaujolais-Villages, les crus de Brouilly, Côte-de-Brouilly, Chiroubles et Saint-Amour sont parfaits), ou parvenant à maturité, notamment les crus plus charpentés, c’est-à-dire avec un minimum de quatre à cinq années d’évolution, sur une cuisine plus élaborée.

 

– Fleurie, Juliénas. Très parfumés, à dominante de fruits rouges et de sous-bois, à présenter avec une oie farcie, un fromage bleu (Auvergne ou Bresse), ou un gibier (perdrix).

 

– Chénas, Morgon, Moulin-à-Vent, Régnié. Bouquetés et denses, parfaits sur une terrine de gibier, du jambon fumé ou un foie de veau.

 

LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L’ANNEE
Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions…

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CHENAS
MOULIN-A-VENT

BEL AVENIR
CHAMPAGNON
DUBOEUF
MORTET
SAMBIN

BONNET
Cave Ch. CHENAS
P.-M. CHERMETTE

Jean BARONNAT

MORGON
JULIENAS
REGNIE
DUFOUR
FLACHE SORNAY
GAGET
Gérard BRISSON
GRANIT DORÉ
Michel TÊTE
PIZAY

FOREST

FLEURIE
SAINT-AMOUR
BEAUJOLAIS
ROTISSON (B)
Cédric CHIGNARD
METRAT
EMERINGES (B)
MONTERNOT (B)
PARDON
PAMPRES D’OR (B)

BALUCE
FAGOLET
FOURNELLES
MONT VERRIER
PRAVINS

FERRAUD ET FILS

BROUILLY
COTE-DE-BROUILLY
CHIROUBLES
A. CHARVET
BARON DE L ECLUSE
CHEYSSON
COMBE AU LOUP
CRÊT DES GARANCHES

GARANCHES

SAVOIE
JURA
BUGEY
Alain BOSSON (Sa)
Benoît BADOZ (Ju)
MOLLEX (Sa)
Denis FORTIN (Sa)
DORBON ( Ju)
Daniel DUGOIS (Ju)
LAMBERT (Sa)
MILLION-ROUSSEAU (Sa)

BARTUCCI (Bugey)
Franck PEILLOT (Sa)
CHEVIGNEUX (Bugey)

Jacques TISSOT (Sa)
Thierry TISSOT
ANGELOT

DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHENAS
MOULIN-A-VENT

CHARLET

GIMARETS*

MORGON
JULIENAS
REGNIE
Arnaud BRIDAY/CHERS
MONTILLETS*
DONZEL
VOLUET*

PLAIGNE

FLEURIE
SAINT-AMOUR
BEAUJOLAIS
BERNE*
BERTRAND*
(LASSAGNE*)
VIGNES du PARADIS*
GUELET
NUGUES (B)

MARRANS

BROUILLY
COTE-DE-BROUILLY
CHIROUBLES
CHATELET*
COLLIN BOURISSET*

LORON

SAVOIE
JURA
BUGEY
DUPASQUIER*
SARTO DE L’ABY (Sa)*
CAVE CHAUTAGNE (Sa)
PETIT (Ju)

MEUNIER (Bugey)
(Pascal PAGET*)
PUFFENEY

Amélie GUILLOT (Ju)
CHARTREUX

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHENAS
MOULIN-A-VENT

MORGON
JULIENAS
REGNIE
(CHAPONNE)
COLONAT
PIRON
FLEURIE
SAINT-AMOUR
BEAUJOLAIS
(Cédric VINCENT (B)*)
(CRÊT du RIS)
TERROIRS et TALENTS
(Cave SAIN-BEL)
(PÉRELLES (B))
BROUILLY
COTE-DE-BROUILLY
CHIROUBLES
SAVOIE
JURA
BUGEY

– LES PLATS PARFAITS SUR LES MEILLEURS CHATEAUNEUF-DU-PAPE

 

Domaine André MATHIEUCHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Domaine André MATHIEU

Domaine André MATHIEU

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
André Mathieu
3 bis, Route de Courthézon
84230 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone :04 90 83 72 09
Télécopie : 04 90 83 50 55
Email : contact@domaine-andre-mathieu.com
Site : www.domaine-andre-mathieu.com

 

Au domaine familial, transmis de père en fils depuis 1600, André Mathieu a pris la suite de son père en 1987. L’exploitation se répartit maintenant sur 13 ha de Châteauneuf-du-Pape et 4 ha de Côtes du Rhône. Trois Châteauneuf- du-Pape rouges, deux Châteauneuf-du-Pape blancs et deux Côtes du Rhône sont vinifiés et élaborés par André Mathieu.

La première cuvée Châteauneuf-du-Pape rouge, une cuvée traditionnelle “Domaine André Mathieu”, regroupe les 13 cépages autorisés de l’appellation et dévoile un vin élégant où les tanins se fondent dans la rondeur des arômes. La cuvée spéciale “La Centenaire” est un vin élaboré à partir des plus vieilles vignes de l’exploitation (plantées entre 1890 et 1914). Une complexité aromatique, un vin soyeux aux tanins fins sont les principales caractéristiques de cette cuvée que l’on trouve seulement les plus beaux millésimes. Enfin, la cuvée Vin Di Felibre est un Châteauneuf-du-Pape atypique, dominé par le cépage Mourvèdre et élevé en fûts neufs. Réalisée seulement les très beaux millésimes, une cuvée est produite en quantité très limitée.
“Le 2015 est un millésime où les deux couleurs de vins rouge et blanc sont tout aussi réussies, nous dit André Mathieu. Très beau millésime du niveau du 2009, pour la cuvée André Mathieu et la cuvée Centenaire. Il se caractérise par une belle concentration, bonne fraîcheur très plaisante, bien marqué par les fruits rouges, d’un beau potentiel de garde. C’est un très beau millésime classique, bien typé Châteauneuf-du-Pape, avec une expression du Grenache assez exacerbée.
Le 2016 est un vin plus concentré et plus puissant encore. La vendange était très saine, les vins sont très équilibrés avec du charnu et de la fraîcheur. J’aime faire des vins sur la fraîcheur, je n’aime pas la surconcentration.
Je ne produis que 8% de Châteauneuf blancs. Les blancs 2015 ont des arômes de fleurs blanches, vins très fins et agréables. Le Vin Di Felibre est un très beau millésime. En 2015, les vins sont sur la minéralité avec une belle sucrosité, de la complexité, du charnu et de l’élégance, cela fait partie des très beaux millésimes avec un beau potentiel de garde de 5 à 8 ans. Ils sont déjà agréables dans leur jeunesse, surtout la cuvée André Mathieu.
En Côtes-du-Rhône, les 2016 rouge et rosé sont des vins concentrés et puissants. Les Seriziers 2016, fabuleux, vin très puissant, belle concentration, délicieux arômes de cerise, de kirsch, des vins très agréables dès maintenant mais qui peuvent vieillir 5 ans. Le CDR rosé 2016 est un rosé de saigné, de couleur soutenue un rosé assez vineux idéal pour accompagner un barbecue entre amis.”
Superbe Châteauneuf-du-Pape Vin di Felibre rouge 2012, intense en couleur comme en arômes, qui fleure bon les fruits mûrs et les épices, aux tanins bien fermes, auquel il faut laisser un peu de temps pour s’exprimer, parfait avec, par exemple, un lapin caramélisé aux épices ou un foie gras poêlé aux raisins. “Une cuvée à 80% de Mourvèdre que j’élève durant 30 mois, c’est un vin au très gros potentiel de garde, très concentré et complexe.”
Le Châteauneuf-du-Pape rouge est de belle couleur grenat soutenu et intense, au nez caractéristique de fruits mûrs et de garrigue, une cuvée typée, riche et fondue à la fois, à déboucher sur un tendron de veau sauce tomate ou un poulet tandoori. Son Châteauneuf-du-Pape blanc Di Felibre 2015, qui mêle puissance et distinction, est parfumé, intense, aux notes de poire fraîche, tout en bouche, gras mais avec cette nervosité caractéristique, aux nuances d’aubépine et de citron, un vin tout en charpente, classique et franc.
Tout en nuances, son Châteauneuf-du-Pape blanc 2015, avec des connotations de fleurs et de pain grillé, est d’une très belle expression, alliant ampleur et fraîcheur.
Goûtez aussi le CDR rouge Les Seriziers, au nez de fruits rouges surmûris (prune, groseille) et de violette, charpenté, riche au nez comme en bouche, et ce séduisant CDR rosé “Se Sian Accoupagna”, de jolie robe, très gourmand.

Château BEAUCHENECÔTES DU RHÔNE ET VILLAGES Château BEAUCHENE

Château BEAUCHENE

(CÔTES DU RHÔNE ET VILLAGES)
Famille Vergniaud-Bernard
1 452, route de Beauchêne
84420 Piolenc
Téléphone :04 90 51 75 87
Télécopie : 04 90 51 73 36
Email : info@chateaubeauchene.com
Site : www.chateaubeauchene.com

La famille de Michel Bernard est présente à Orange depuis le XVIIe siècle. “Mesnagers”, c’est-à-dire fermiers jusqu’à la révolution de 1789, ils achetèrent les premières vignes lors de la vente des biens nationaux de 1794. Elles font encore partie du vignoble familial. Depuis 1971, Michel Bernard et son épouse Dominique Vergniaud assument la responsabilité de l’exploitation, qu’ils ont agrandie. En 2004, leur fille aînée Amandine les a rejoint. Aujourd’hui, le Château constitue le siège de vinification et d’élevage des différents vignobles de la famille. Il comprend 70 ha de vignes : Châteauneuf du Pape, Côtes-du-Rhône Villages, Côtes du Rhône. Michel Bernard s’occupe des travaux des cultures et de vinification. Dominique Vergniaud suit l’administration, les ventes en France et au caveau, et Amandine Bernard dirige les ventes à l’export et le marketing et s’occupe personnellement des clients en Europe.
“A la vente, nous avons les Côtes du Rhône 2016, 2015 et 2014. Et en Châteauneuf-du-Pape, les 2012, 2013 et 2014, nous précise Michel Bernard. Je trouve le 2015 plus puissant que le 2014. Le 2014 est d’un très bel équilibre avec peut-être un peu moins de potentiel de garde. Les 2015 et 2016 sont deux millésimes très riches, charnus, ils ont tout pour eux, les tanins, du fruit, une couleur intense, bel équilibre, bonne concentration, belle persistance aromatique… Les blancs 2016 ont de la puissance.
Mes filles viennent travailler avec moi : Amandine, déjà, puis Estelle la rejoindra. Estelle est vétérinaire et est en train de se former à l’agronomie et à l’œnologie.
Ici à Beauchêne, je finalise un musée sur le développement et la vie du vignoble. Il retracera à travers les âges le déroulement de la plantation jusqu’à la mise en bouteilles. Je vais exposer de vieux outils que je possédais ou que j’ai chiné. L‘objectif est d’avoir une démarche pédagogique en expliquant leurs utilisations. Nous recevons beaucoup d’amateurs à Beauchêne, notre région touristique se prête à ce genre d’exercice et cela m’occupera quand mes filles seront là…”
Beau Châteauneuf-du-Pape rouge Grande Réserve 2012 (80% Grenache, 15% Syrah, 5% Mourvèdre, vignes de 100 ans, issues des terrasses alluvionnaire de galets roulés et de sables fauves), très riche, tout en harmonie, complexe et intense, aux connotations d’épices, de fruits rouges mûrs et de poivre, typé, de fort belle évolution.
Remarquable Châteauneuf-du-Pape blanc Vignobles de la Serrière 2015, très charmeur, richement bouqueté, alliant puissance et élégance, où se mêlent des notes d’amande et de poire, suave, de bouche persistante, à ouvrir sur un turbot à la crème ou un risotto à la truffe blanche. Leur Châteauneuf-du-Pape rouge Vignobles de la Serrière est typé comme on les aime, bien charpenté, aux notes de prune et de sous-bois, dense et concentré, légèrement poivré en finale, de très bonne évolution.
Superbe Châteauneuf-du-Pape rouge Hommage à Odette Bernard 2009, un vin au bouquet complexe, harmonieux, avec ses senteurs de fruits rouges surmûris (prune, groseille) et de violette, un vin bien charpenté, riche au nez comme en bouche. Le CDR rouge Premier Terroir 2012, de couleur intense, souple et vigoureux à la fois, aux nuances de groseille et de cannelle, de bouche savoureuse comme le CDR rouge les Sens de Syrah 2014, épicé, structuré, tout en bouche, au nez complexe (pruneau), un vin charnu, à déboucher sur un boudin noir ou un tajine de poulet aux aubergines.
On poursuit avec le CDR rouge Grande Réserve 2015, et le CDR blanc Grande Réserve 2015, Clairette 25%, Grenache blanc 25%, Roussane 25%, Marsanne 20%, Bourboulenc 5%, vif et frais, aux arômes d’agrumes et de fleurs blanches, d’une très jolie tenue en bouche, et CDR blanc Viognier 2015, plus rond.
Le jardin à la française du Château Beauchêne peut être privatisé pour organiser mariages et réceptions.
Domaine Les 3 CELLIERCHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Domaine Les 3 CELLIER

Domaine Les 3 CELLIER

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Famille Cellier
5 bis, chemin rural de Sorgues
84230 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone :04 90 02 04 62
Télécopie : 04 83 07 58 58
Email : les3cellier@3cellier.fr
Site : www.3cellier.fr

 

“L’ensemble de nos parcelles de Châteauneuf-du-Pape est disséminé sur la totalité de l’aire d’appellation, ce qui nous permet d’avoir les différents terroirs et de produire des vins riches et variés apportant chacun une complexité différente. Cependant une des particularités de notre domaine est un îlot d’environ 4 ha sur le plateau des « Terres Blanches » situé au nord de l’appellation. Le sol argilo-calcaire y est recouvert d’une épaisse couche de galets roulés. Ces galets ont un effet bénéfique sur la qualité des raisins car ils emmagasinent la chaleur le jour et la restituent la nuit. Le microclimat de ce lieu nous permet de réussir de grands vins.”
“Nous avons un très beau 2016, nous dit Ludovic Cellier, belle amplitude thermique qui a favorisé le stockage des polyphénols dans les baies. Des vins très concentrés, une qualité supérieure à 2015, ils me font penser aux 2010.
Rendement et volume étaient au rendez-vous (30 hl/ha), ce qui n’est pas négligeable.
Un vin très complet, de très beaux équilibres, de la concentration. Pour les blancs des PH relativement bas ce qui donne pas mal de fraîcheur ce qui est donc intéressant, les premières bouteilles seront mises sur le marché au début de l’été. La Roussane est un cépage qui donne des notes de fruits exotiques, poire, pêche, c’est un vin gourmand et puissant à la fois très agréable à déguster.
Le 2015 est aussi un très joli millésime un peu moins de concentration que 2016. Ce sont des vins très juteux et gourmands, sur le fruit, ils se goûtent très bien même dans leur jeunesse ils sont puissants et frais. Les 2015 et 2016 sont deux millésimes qui pourront se garder en cave, ils en ont le potentiel. Le 2014, un vin plus sur la fraîcheur qui sera agréable à déguster plus rapidement.
Notre actualité : le Domaine a eu sa certification en Bio pour le millésime 2016 pour tous nos châteauneufs. Notre père travaillait en respectant la nature nous avons suivi l’exemple et donc tout naturellement nous avons fait la démarche d’une certification Bio.
Le plus jeune de nos frères Benoît intègrera le Domaine cette année, il s’occupera du commerce international avec mon épouse.”
Le Châteauneuf-du-Pape rouge Éternelle 2015, de couleur profonde, est gras, concentré, aux arômes de fruits macérés, très harmonieux au nez comme en bouche, évidemment, encore très jeune. “Un vin de terroir, précise-t-on, une seule parcelle vieille de 80 ans, et la sélection des plus belles grappes de cette parcelle. L’expression du Grenache à l’état pur. Le cépage Grenache offre à ce vin tout ce qu’il a de meilleur, tant par sa couleur rouge grenat sombre que par ses notes de fruits frais et épices. Sa structure est puissante mais sans agressivité.
Superbe Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Privilège 2013, une cuvée élevée pour 90% en barriques de 12 à 18 mois, de bouche mûre, de très bonne base tannique, un vin charnu, coloré, au nez à la fois intense et subtil où s’entremêlent la griotte, la prune et une touche poivrée, qui poursuit une belle évolution.
Le Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Alchimie 2014 (médaille d’Argent Paris 2015), Grenache (44%), Mourvèdre (23%), Syrah (18%), complété par du Terret noir, de la Counoise et de la Clairette rose, élevé 12 mois en foudres, où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, puissant, savoureux, tout en bouche et bien classique, très typé.
En blancs, trois cuvées délicieuses : leur Châteauneuf-du-Pape blanc 2014 (médaille d’Or Paris 2015), au nez subtil, suave en bouche, bouqueté et rond, aux senteurs florales persistantes, à savourer sur des quenelles, le Châteauneuf-du-Pape blanc Réserve 2013, au nez de petits fruits (pêche), bien ferme et suave au palais, à la texture fine et soyeuse, un vin tout en distinction qui se goûte sur un saumon grillé, et le Châteauneuf-du-Pape blanc cuvée Insolente 2014, 100% Roussane, dont 20% élevés en barriques durant 3 mois, avec des arômes d’agrumes et de chèvrefeuille, de bouche très persistante.

 

Châteauneuf du Pape (Blanc sec)

Domaine l'ABBE DINE

Domaine l’ABBE DINE

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Nathalie Reynaud – Earl Mireille et Jean Reynaud
1 480, chemin des Mulets (Caveau : 1 bis, chemin Louise Michel)
84350 Courthézon
Téléphone :04 90 70 20 21 et 06 12 66 99 50
Email : domainelabbedine@wanadoo.fr
Site : www.domainelabbedine.com

 

La Famille Reynaud est installée sur ses terres depuis 5 générations, au moins. Le savoir-faire et les connaissances du travail du sol se sont transmis de père en fils et aujourd’hui de père en fille.
Beau Châteauneuf-du-Pape rouge 2014, 90% Grenache de 120 ans, 8% Syrah et 2% Mourvèdre, sur terroir de sables, aux notes de pruneau et de sous-bois, de bouche pleine et généreuse, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de couleur pourpre, un vin puissant et chaleureux, avec du gras et de la rondeur.
Bien typé, également, le CDR-Villages 2014, 80% Grenache et 20% Mourvèdre de 60 ans, sur terroir de galets roulés, d’une belle harmonie, puissant, d’une jolie ampleur aromatique, légèrement épicé, alliant souplesse et structure, est un vin très bien élevé, comme le CDR blanc 2015, 100% Clairette, terroir de sables, riche en bouquet (agrumes, amande), harmonieux, qui est à déboucher sur une omelette aux truffes, par exemple.

Domaine Albin JACUMINCHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Domaine Albin JACUMIN

Domaine Albin JACUMIN

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Famille Jacumin
1 chemin Monseigneur Jules Avril – BP 28
84230 Chateauneuf du Pape
Téléphone :04 90 83 78 55
Email : domaine.ajacumin@orange.fr
Site : www.domaine-albin-jacumin.fr

 

Depuis plus d’un siècle, quatre générations de vignerons se succèdent de père en fils, se transmettant avec fierté et œuvrant de concert afin de respecter la qualité. L’évolution du domaine s’est faite en plusieurs étapes : après l’ouvrage entrepris par Aimé, son fils Alain et son épouse Sylvette ont agrandi le domaine. Maintenant, leur fils Albin et son épouse Agnès poursuivent avec leur savoir-faire les efforts dans un cadre existant qu’ils ont su moderniser.
Albin Jacumin place le 2016 au même rang que le 2015, superbe, avec une récolte importante. Il envisage une nouvelle cuvée en Vin de Table à base de Counoise, Marselan et Syrah. En vente en 2017 : les Châteauneuf du Pape “La Bégude des Papes” et “A Aimé”, millésimes 2014 et 2015; nous recevons également sur rv à la cave pour une visite et une dégustation toute l’année.”
Beau Châteauneuf-du-Pape rouge La Bégude des Papes 2014, de belle couleur grenat soutenu et intense, au nez caractéristique de fruits mûrs et de garrigue, charpenté, riche et fondu à la fois, un Vin très savoureux et typé. Goûtez le CDR blanc 2015, gourmand et parfumé. Superbe Châteauneuf-du-Pape rouge A Aimé 2010, en hommage au grand-père, issu de très vieilles vignes d’une moyenne de 80 ans, un festival d’épices douces et de torréfaction, de couleur grenat, où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, puissant, tout en bouche.

Domaine La MEREUILLECHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Domaine La MEREUILLE

Domaine La MEREUILLE

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Philippe Granger
Quartier Le Grès – Impasse 2580
84100 Orange
Téléphone :04 90 34 10 68
Télécopie : 04 90 34 27 77
Email : micbouyer@wanadoo.fr
Site : www.domaine-la-mereuille.com

 

Un domaine de 16 ha. Culture et vinifications traditionnelles, dans le respect du terroir.
Pour Philippe Granger, les ventes cette année se porteront sur les Côtes du Rhône et Châteauneuf-du-Pape blancs 2016, les Côtes du Rhône rouges 2015, les Châteauneuf-du-Pape rouges 2013.
“Le millésime 2016 est extraordinaire, supérieur à 2015, l’on y trouve tout ce qu’il faut : saveur, arômes, structure, volume moindre, largement compensé par la qualité.”
Il possède en cave de vieux millésimes de Châteauneuf-du-Pape rouges : 1999, 2006, 2008, 2009, 2011 et 2012, ainsi que la cuvée Grenache Les Baptaurels, millésimes 2007, 2010, 2011 et 2012. En 2017, deux nouvelles cuvées en CDR rouge Villages 2015 et 2016.
Très beau Châteauneuf-du-Pape Les Baptaurels rouge 2012, d’une belle couleur, au nez complexe où s’entremêlent des nuances de griotte et de framboise, avec une pointe de poivre, bien charpenté, parfait sur des noisettes de chevreuil aux ravioles de champignons ou une épaule d’agneau farcie aux olives vertes.
Le 2011 a des tanins amples, un vin de bouche pleine, aux nuances de fruits des bois et des notes giboyeuses, d’excellente évolution.
Son Châteauneuf blanc 2015, d’une robe aux reflets or pâle, tout en finesse aromatique (fleurs fraîches, tilleul…), est complexe au nez comme en bouche.
Goûtez aussi le CDR 2013, aux arômes de fruits noirs mûrs et d’épices de la garrigue, un vin rond mais charpenté, de bouche corsée, CDR-Villages 2013, avec des tanins veloutés, avec cette couleur profonde, au nez de fruits cuits, un vin qui emplit bien la bouche.

 


Domaine de SAJECHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Domaine de SAJE

Domaine de SAJE

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Jérome Mathieu
rue du Commandant Lemaître
84230 Châteauneuf du Pape
Téléphone :06 80 95 82 53
Email : jerome@domaine-de-saje.fr

 

“Le Domaine de Saje, nous explique Jérôme Mathieu, c’est la contraction des initiales du prénom de mon épouse et de mon prénom. En effet, avec mon frère, nous avons décidé de créer notre propre entité.
Le Domaine de Saje va représenter 8 ha de vignes, plusieurs parcelles sur des terroirs urgoniens et argilo-calcaires, je n’ai pas de terroirs de silice. L’âge moyen de mes vignes et de 45 à 50 ans, j’ai cette chance d’avoir de vieilles vignes qui apportent de la concentration et de la personnalité aux vins, et je possède également les 13 cépages de l’appellation, avec une dominante de Grenache.
Pour Jérôme Mathieu, “2015 et 2016 sont deux millésimes fabuleux au Domaine de Saje.
En 2016, malgré le manque d’eau, la vigne a souffert, mais pas de trop. Dans les vignobles en général, ce sont surtout les jeunes plants qui ont le plus souffert ainsi que certaines vieilles souches qui n’ont pas résisté, il a fallu être très prudent, délicat sur l’entretien des vignes et des sols. On obtient des vins très puissants. Nous avons fait le rendement habituel de 30 hl/ha. Une belle récolte compte-tenu de la sécheresse. J’ai vendangé à une période qui m’a permis d’avoir une belle maturité et des degrés pas trop élevés. Les vins sont très colorés, beaucoup plus que d’habitude, avec des tanins très présents, très puissants, qui ne laissent pas encore trop les arômes s’exprimer, avec l’élevage cela va se fondre un peu.
Le 2015 était déjà un super vin, de très belle facture aromatique, mais, le 2016 est un cran au-dessus, peut-être plus dense. Ce seront deux millésimes conseillés pour la garde, si on les boit jeunes, la puissance risque de primer sur les arômes. Je vais ressortir la Cuvée du Centenaire en 2015.”
Tout en suavité, le Châteauneuf-du-Pape blanc 2015 dégage un nez vif et complexe (agrumes, fruits blancs), d’une belle harmonie, de bouche parfumée, avec des connotations de fleurs fraîches et de pain brioché. La récolte 2015 a été magnifique, j’ai vendangé tôt avant la pluie. J’aurai une Cuvée Traditionnelle, qui correspond à un très bon Châteauneuf-du-Pape classique, et une Cuvée plus élaborée qui s’appellera Cuvée Marquis Anselme Mathieu, je conserve le nom, une Cuvée plus concentrée aux notes de sucrosité, un vin très velouté.”
Le Châteauneuf-du-Pape classique 2013, charnu, aux tanins fondus, au nez dominé par les petits fruits rouges mûrs (griotte, pruneau), est de belle robe soutenue. Excellent CDR rouge 2015, au nez puissant, tout en nuances aromatiques où dominent la groseille et les épices, de très bonne base tannique.

Domaine SERGUIER

Domaine SERGUIER

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Daniel Nury
10, rue Alphonse Daudet
84230 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone :04 90 83 73 42 et 06 15 66 58 90
Télécopie : 04 90 83 73 42
Email : nury.daniel@wanadoo.fr
Site : www.domaine-serguier.com

 

Le domaine est né à la fin du XIXe, par la volonté d’Hippolyte Serguier. 100 ans plus tard en 1997, Daniel Nury reprend le domaine familial situé au cœur du village au pied des remparts de Châteauneuf-du-Pape.
Ce propriétaire talentueux peut être fier de son Châteauneuf-du-Pape cuvée Révélation 2013 (Grenache noir majoritaire avec 10% de Mourvèdre, Cinsault et Syrah) issu de très vieilles vignes de 80 ans aux rendements inférieurs à 30hl/ha, vendanges manuelles avec tri à la parcelle, élevage 14 mois en barriques, de bouche pleine et riche, de belle robe grenat, au nez de cerise confite et d’humus, un vin qui mérite une cuisine relevée. Savoureux 2012, où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, puissant, savoureux, tout en bouche, que l’on apprécie aussi bien sur un Roquefort qu’avec des filets de lièvre aux marrons en papillotte.
Le Châteauneuf-du-Pape rouge Tradition 2014, 70% Grenache, 12,5% Mourvèdre, 12,5% Syrah et 5% autres (Cinsault, Counoise, Muscardin…), très bien élevé, au nez de cerise confite et d’épices, très corsé, est très savoureux, aux nuances d’humus, de mûre et de poivre en bouche. Savoureux Châteauneuf-du-Pape blanc 2015, parts égales de Grenache blanc et de Clairette blanche (40% de chaque) avec 20% de Bourboulenc, avec des arômes bien présents où dominent les agrumes et les petits fruits secs, tout en subtilité aromatique, d’une belle longueur. Il y a encore le CDR Le Cabanon rouge 2015, aux tanins enrobés, de couleur cerise soutenue, bien réussi, et le CDR Le Cabanon de ma Mère blanc 2015, frais, aux notes de fruits blancs et d’acacia.

Domaine de la SOLITUDE

Domaine de la SOLITUDE

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Michel et Jean Lançon

84231 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone :04 90 83 71 45
Télécopie : 04 90 83 51 34
Email : info@domaine-solitude.com
Site : www.domaine-solitude.com

 

Le Domaine de la Solitude appartient à l’une des plus vieilles familles originaires de Châteauneuf-du-Pape. Dès le XVe siècle, on y trouve la trace des Martin, mais en Italie elle remonte encore plus loin dans le temps, jusqu’à la très ancienne et non moins illustre famille des Barberini. François Barberini, né en Toscane en 1264, habita La Provence pendant quelques années.
Voilà un grand Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Barberini 2004, 55% Grenache, 30% Syrah et 15% Mourvèdre, de charpente à la fois puissante et souple, avec beaucoup de matière, des arômes de fruits rouges complexes (cassis, mûre), des nuances de griotte, de cannelle et de fumé. Le Châteauneuf-du- Pape rouge 2013, 50% Grenache, 25% Syrah, 15% Mourvèdre et 10% Cinsault, dense et complexe, dominé par les fruits macérés, de robe pourpre soutenu, est riche et bien en bouche.
Le Châteauneuf-du-Pape blanc 2014, 40% Clairette, 25% Grenache et 35% Roussane, d’une couleur aux reflets verts, a un nez très aroma- tique, onctueux avec beaucoup de fraîcheur et de vivacité, un vin tout en bouche, fleurant bon les amandes, la pêche et les fleurs, très classique, puissant et subtil à la fois.
Pour la très bonne bouche, le millésime 2004, savouré (c’est le mot) cette année, où dominent des senteurs de groseille et de réglisse, est un beau vin dense, typé, aux tanins amples, d’une longue finale.

Domaine TOUR SAINT-MICHEL

Domaine TOUR SAINT-MICHEL

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Earl Vignobles Fabre
Quartier Les Petites Serres
84230 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone :04 90 83 73 24
Télécopie : 04 90 83 51 01
Email : domaine.tour.stmichel@orange.fr
Site : www.toursaintmichel.com

 

Une histoire familiale depuis 3 générations; tout d’abord, Michel Fabre, fondateur du domaine, en 1930, a transmis sa passion à son fils Henri. Ce dernier, avec l’aide de son épouse Éliane, a développé et agrandi le domaine, qui compte actuellement 40 ha, dont 35 ha en Châteauneuf-du-Pape. Aujourd’hui, Mireille, leur fille, gère le vignoble, dans le respect de la tradition familiale en apportant un style plus moderne.
Très réussi, typé, leur Châteauneuf-du-Pape cuvée du Lion 2013, Grenache (75%), Syrah (20%), Mourvèdre (5%), vendanges manuelles et traditionnelles avec longue cuvaison, élevage pour 20% en barriques de 2 ans, au nez dominé par les petits fruits rouges (groseille, griotte), coloré, puissant et charpenté, avec, au palais, des nuances de petits fruits rouges à noyau, un vin typé, tout en bouche.
Le 2012 se goûte très bien, médaille d’Argent concours Vignerons Indépendants 2014, dense, aux tanins riches et souples à la fois, avec ces senteurs de cuir et de fruits macérés en finale.
Le Châteauneuf-du-Pape Tradition cuvée des Deux Sœurs 2013, 80% Grenache et 20% Syrah, de robe pourpre, au nez de fruits cuits avec des notes épicées, est typé comme le Châteauneuf-du-Pape cuvée Feminessance 2012, 60% Grenache et 40% Syrah, élevage en barriques, au nez à la fois intense et subtil où s’entremêlent la griotte mûre et une touche épicée spécifique, mêle structure et ampleur.

* QUELS VINS SUR VOS RECETTES DE BROCHETTES ?

Brochettes à la sauce cacahuète

Brochettes d’abats

Brochettes de blanc et foies de volaille

Brochettes de cœurs et magrets

Brochettes de filet mignon aux dattes et abricots secs

Brochettes de pointe d’asperges grillées

Brochettes de poisson

Brochettes de poulet et coleslaw

Brochettes de Saint Jacques

Brochettes de fruits de mer

Brochettes de poulet à l’orientale

Brochettes de lotte au lard fumé

Brochettes de fruits au chocolat et glace de vanille

Brochettes d’allouettes

Brochettes de poissons et de gambas

Brochettes de poulet tandoori

Brochettes de saumon et langoustines

Brochettes de foies de volaille

Brochettes d’échine de porc aux citrons confits

Brochettes de magret de canard, sauce satay

Brochettes de porc à l’ananas

Brochettes d’agneau

Brochettes d’agneau aux herbes de Provence

Brochettes d’agneau grillées

Brochettes de boeuf

Brochettes de poissons aux épices, riz sauce aigre douce

Brochettes de foie gras aux raisins

Brochettes de Saint-Jacques Tandoori

Brochettes de gambas à la citronnelle

Brochettes de veau à la jurassienne

Brochettes de boeuf Yakitori

Brochettes de filet mignon citron et olives

Brochettes d’agneau grillé et tomates confites

 

Les vins de l’année avec Vins du Siècle

– QUELS PLATS AVEC LES MEILLEURS VINS ROUGES DE LOIRE ?

 

– Chinon. S’il est jeune, avec une volaille ; s’il est parvenu à maturité, il convient aux viandes rouges, à un canard ou à un gibier cuisiné légèrement.

– Sancerre. Le rouge s’adapte, entre autres, à un canard ou à une dinde aux marrons.

– Saumur.  Des rouges que la plupart des dégustateurs apprécient avec du mouton, un magret, voire un faisan pour un millésime plus ancien.

– Touraine. Des vins frais et fruités, qui se boivent avec des rillons quand ils sont jeunes, puis sur une volaille, des pigeonneaux, du veau grillé.

 

LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L’ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions…

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU-SAUMUR
GAUTERIE (A)
LA PALEINE (S)
PERRUCHES (S)
ROCHETTES (A)

BEAUREGARD (S)
GODINEAU (A)
GONORDERIE
VIEUX PRESSOIR (S)

RAYNIERES (S)

SAUMUR-CHAMPIGNY
LA GUILLOTERIE
Clos MAURICE
PETITE CHAPELLE
TARGÉ

Christelle DUBOIS
ROCHEVILLE (S)

CHINON
BOUCHARDIÈRE
BOUQUERRIES
GOURON (r)
NOIRÉ

COULY-DUTHEIL
Dne de L’R
DOZON
Angélique LÉON

BOURGUEIL SAINT NICOLAS

DRUSSÉ (SNB)

GÉLÉRIES (B)
JARNOTERIE (SNB)

TOURAINE CHEVERNY

CHAISE
CHARBONNIER
MANDARD
RENAUDIE

CHESNEAU (CHe)

MONTIGNY

SANCERRE DIVERS

André DEZAT (S)
Pierre MARTIN (S)
NATTER (S) (r)
Daniel REVERDY (S) (r)
SARRY (S)

CHAILLOT (CH)
CREZANCY (S) (r)
J-M ROGER (S)

DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU-SAUMUR
(D. FOURRIER (A))
SAUMUR-CHAMPIGNY
LEGRAND

BOURG NEUF*
ROCFONTAINE

VARINELLES

CHINON
CAVES de la SALLE

(BROCOURT)

BOURGUEIL SAINT NICOLAS

GESLETS (B)
TOURAINE CHEVERNY

MÉCHINIERE

MAISON (CHe)

SANCERRE DIVERS

MABILLOT (R)

MADONE (Côtes du Forez)

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU-SAUMUR
(BESSIÈRE (S))
SAUMUR-CHAMPIGNY
CHINON
(RAFFAULT)
BOURGUEIL SAINT NICOLAS

(ROBINIERES)
TOURAINE CHEVERNY

SANCERRE DIVERS

 

Les vins de l’année avec Vins du Siècle

 

* LES VINS DU MEDOC QUE L’ON AIME

Dans le Médoc, les propriétaires maintiennent une identité forte : intrinsèquement, un Margaux n’a rien à voir avec un Pauillac (ni même avec un autre Margaux, tant les sols sont différents dans l’appellation), un Moulis doit refléter l’élégance quand c’est la structure qui signe un Saint-Estèphe…

Les terroirs font les vins !

Pas mal de déceptions cette année, à Saint-Julien, à Saint-Emilion, à Margaux ou en Haut-médoc, et vous lirez tout cel-la dans la prochaine édtion de mon Guide, que j’écris actuellenent.

 

 

Toutes appellations confondues, on est à quelque 30 éliminé et plus d’une cinquantaine de nouveaux coups de cœur. Vous ne serez pas déçu…

 

Pas besoin de tricher avec des manipulations œnologiques ou des élevages qui abrutissent les vins. Nul besoin non plus de prix extravagants, puisque l’on se fait plaisir dans une gamme cohérente et accessible. Voici ceux qui élèvent donc les véritables grands vins médocains, ceux qui ont une “âme”, de l’élégance, un véritable potentiel d’évolution, et ont signé plusieurs millésimes formidables :  les 2016, 2015, 2010 et 2009, grandissimes, les 2011, 2008, 2006, 2004 et 2002, la plupart formidables aujourd’hui, un 2007 savoureux, un 2005 chaleureux et un 2013 difficile mais réussi. Le plaisir est là, intact, et c’est du grand art.

 

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
LATOUR (Hors Classe)
MOUTON-ROTHSCHILD

GRAND-PUY-LACOSTE
MONTROSE
PICHON-COMTESSE

CLERC-MILON
LASCOMBES

CATEGORIE B
Priorité à l’élégance
(LAFITE-ROTHSCHILD)
(MARGAUX)

BATAILLEY

CANTENAC-BROWN
CLAUZET
HAUT-MARBUZET
TRONQUOY-LALANDE

DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
BEAU SITE
BRANE-CANTENAC
(CALON-SÉGUR)
FONBADET
LA GALIANE
HAUT-BATAILLEY
(LYNCH-BAGES)

COUDOT
DAVID
FONTESTEAU*
HENNEBELLE
HOURTIN DUCASSE*
LAMOTHE-BERGERON*
LE MEYNIEU*
LES MOINES
SAINT-HILAIRE*

BOIS CARRÉ*
CASTERA
LAMOTHE-CISSAC
GRAVES DE LOIRAC
LAGORCE BERNADAS

CAMBON LA PELOUSE
CLEMENT PICHON
ESTEAU
FOURCAS-HOSTEN*
HAUT BARRAIL
(LAFON ROCHET)
RAUX
ROSE BRANA
TEMPLE DE TOURTEYRON
TOUR DU HAUT MOULIN
TOURTERAN

CATEGORIE B
Priorité à l’élégance
BRIDANE
CARONNE-SAINTE-GEMME
CÔME
(COS LABORY)
DESMIRAIL*
FOURCAS-DUPRÉ
(LÉOVILLE-BARTON)
MAYNE LALANDE
LA MOULINE
ROLLAN DE BY
VILLEGEORGE

LE BOURDIEU*
DEVISE D’ARDILLEY
LAYAUGA DUBOSCQ
MARQUIS DE TERME
PANIGON
PLANTIER ROSE
SAINT-ESTEPHE
TOUR-DU-ROC

CROIX du TRALE*
DOYAC*
HOURBANON*
LOUSTEAUNEUF*
MONGRAVEY
PETIT BOCQ
REYNATS
SAINT-AHON
SOULEY-SAINTE-CROIX

LUSSAN*
LES MARCEAUX
SAINT CHRISTOLY

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
AGASSAC
CHANTEMERLE
DOMEYNE
(GORRE)
(LAMARQUE)
TOUR SIEUJAN

BEYZAC
HAUT COTEAU
PONTAC-LYNCH
TOUR MARCILLANET

CISSAC
LA CROIX
LABADIE
SIORAC

CATEGORIE B
Priorité à l’élégance
DONISSAN*
GRANINS-GRAND-POUJEAUX
LAGRANGE
(MAUCAILLOU)
(POUJEAUX)
(TOUR DE BY)
VITICULTEURS FORT MEDOC*

ESCOT
FAUGEROUX
LARRIVAUX
MOULIN ROUGE
LE TEMPLE*

SÉRILHAN
(SIGOGNAC)

Choississez une région pour voir un autre classement :
ALSACE LANGUEDOC-ROUSILLON
BEAUJOLAIS PROVENCE-CORSE

BORDEAUX

BOURGOGNE

VAL DE LOIRE

CHAMPAGNE VALLEE DU RHONE
SUD-OUEST-PERIGORD