Vins d’Australie

L’Australie me semble être un bon exemple des pays “neufs” en matière vinicole, dont certains protagonistes ont largement exagéré la qualité réelle des vins. Bien sûr, certains blancs de Sémillon ou de Chardonnay sont très agréables, et peut-être parmi les meilleurs vins de cépages que l’on puisse faire en dehors de l’Europe.

Bien sûr, d’autres vins, rouges ou vinés, sont réussis, notamment ceux du secteur de Victoria ou de la Hunter Valley, provenant des cépages Shiraz ou Cabernet-Sauvignon. Pourtant, la majorité des vins ne correspond pas aux cuvées de concours que l’on envoie à travers le monde, à des dégustateurs complaisants, en tout cas souvent anglo-saxons.

Sur des sols limoneux et sableux (il y a mieux), on fait donc un bon nombre de vins différents en Australie, sous différents climats.

Les cépages
– Pour les rouges : Shiraz (ou Hermitage), Bastardo, Cabernet-Sauvignon, Carignan, Grenache et Pinot noir.

– Pour les blancs : Albillo (ou Chenin), Rhine Riesling, Sémillon, Marsanne, Muscat blanc à petits grains, Pedro Ximenez, Chasselas, Muscat d’Alexandrie, Chardonnay, Palomino, Clairette, Trebbiano et Muscadelle.

De l’ouest à l’est, voici ce qu’il faut retenir :

– Australie Occidentale
A l’extrémité sud du pays, dans la région de Perth. On fait dans cette région d’excellents vins rouges, qui associent charpente et rondeur, arômes et persistance, et semblent évoluer positivement. Les blancs sont bien faits, surtout ceux de Riesling.

– Australie méridionale
Région d’Adélaïde. Plus de 60% des vignobles du pays. Surtout pour les vins provenant des secteurs de Barossa Valley, Clare Valley et Coonawarra.

– Victoria et Tasmanie
Les vins blancs sont les plus réussis dans ces deux régions, particulièrement quand ils proviennent de la Murray River, de Rutheregen, la Tasmanie (beaux vins de Riesling), et Pyrenees (pour ceux de Sauvignon).

– Nouvelle-Galles du Sud
La Hunter Valley est la plus septentrionale des grandes régions vinicoles de l’Australie, et son climat n’est pas particulièrement idéal pour la culture de la vigne. Sécheresse et humidité s’ensuivent, comme la grêle. On goûte pourtant de très bons vins de Cabernet-Sauvignon et Shiraz dans la Basse-Hunter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Défendre une éthique, sinon rien