* BORDEAUX : LES DEGUSTATIONS EN VIDEO !

 

 

– QUELS VINS SUR LES LANGOUSTINES OU LE HOMARD ?

 

Langoustines aux trois saveurs

 

Langoustines crues

Langoustines grillées au beure d’estragon

Langoustines à la crème d’estragon

Langoustines à l’aigre-douce

    Accords vins proposés :

Langoustines poêlées au gingembre

Langoustines grillées

 

Homard au gratin

Homard rôti

Homard tiède à la grecque de légumes

Homards rôtis au beurre d’estragon

Homard en timbale

Homard au jus d’orange et safran

Homard grillé

Homard au beurre d’orange

Homard

Homard à la citronnelle

 

Les vins de l’année avec Vins du Siècle

* QUAND LES MEILLEURS VINS D’ALSACE PASSENT A TABLE

On ne peut pas confondre un vin d’Alsace avec un autre cru, tant les terroirs laissent s’exprimer particulièrement, ici, le Riesling, là, le Gewurztraminer ou le Pinot gris. Les Crémants sont désormais les meilleurs de France, vifs, floraux, de mousse crémeuse et fine, à des prix particulièrement doux.

 

LE TERROIR EXACERBE

Ici, la force des terroirs et la main de l’homme sont toujours en osmose. Des villages fleuris, des winstubs, des collines ondulées, des crus les uns plus typés que les autres… tout ici concorde à une grande convivialité du vin, où chaque vigneron s’emploie à faire ressortir la typicité de son Riesling ici, de son Gewurztraminer là… On élève alors des vins sans concurrence, dans une large gamme où se cotoient des Vendanges Tardives rares, un vin suave, un autre sec, un rouge soyeux…

 

UNE GASTRONOMIE EXEMPLAIRE

 

L’Alsace est l’exemple caractéristique des grandes régions vinicoles et gastronomiques françaises où le mariage des vins et des mets peut surprendre le plus. Bien sûr, on connaît les spécialités du pays, les choucroutes, les fromages, les charcuteries ou le kouglof, et l’intensité aromatique des grands crus, alliant finesse et richesse en bouche.

 

On se doute bien qu’un vin d’Alsace se déguste aussi avec des crustacés ou des fruits de mer mais on oublie parfois l’extraordinaire osmose d’un Muscat avec des asperges, par exemple. Les vins peuvent se boire pratiquement tout au cours d’un repas.

Sur la choucroute (Riesling), avec une sole meunière (l’Alsace est riche également de poissons de rivière), avec des crustacés. Plus original, le fameux “poulet au Riesling”, une blanquette de veau à l’ancienne. La puissance de son bouquet et sa persistance aromatique en bouche placent le Gewurztraminer comme un apéritif idéal. Il est superbe avec un pâté en croûte ou une terrine de foies blonds, ainsi que sur la tarte flambée. Les Vendanges Tardives se savourent sur un foie gras d’Alsace, au naturel ou en brioche, et sur des fromages forts comme le maroilles, le munster ou le roquefort.

 

LES VINS QUI COMPTENT… ET LES AUTRES

 

LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L’ANNEE
Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions…

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
P. ARNOLD
7 VIGNES
Pierre FRICK
BESTHEIM
BECK/REMPART
GRESSER
Georges KLEIN
G. METZ
REINHART
SCHAEFFER-WOERLY
SCHLÉRET
ZOELLER

SAINT REMY
Victor HERTZ
VIELWEBER

HEYBERGER & Fils
FAHRER
Jean-Louis KAMM
SCHAETZEL

GEWURTZTRAMINER
MAULER
André HARTMANN
BESTHEIM
D. PETERMANN
HAEGI
HAULLER

Damien KELHETTER
EBLIN FUCHS
KLINGENFUS
BAUMANN ZIRGEL
C. BLEGER
R. FALLER
Lucien SCHIRMER

BECKER

PINOT GRIS/PINOT BLANC ET MUSCATC
7 VIGNES
RUHLMANN-SCHUTZ
René KOCH
REYSZ-JOST
SCHLÉRET
Aline et Rémy SIMON

Edmond RENTZ
MEYER

GILG
HALBEISEN (Muscat)
KIRSCHNER

(Cave HUNAWIHR)

CREMANTS PINOT NOIR
Ch. et Dom. FREY
HUBER et BLEGER
RUHLMANN-SCHUTZ
BESTHEIM
Pierre FRICK (PB)
André HARTMANN (PN)
Georges KLEIN
Aline et Rémy SIMON

Cave CLEEBOURG
STOEFFLER

VENDANGES TARDIVES (et SGN)
GRESSER
HAEGI
HAULLER
Jacques ILTIS
René KOCH
REYSZ-JOST
SCHAEFFER-WOERLY
SCHLÉRET
ZOELLER

BROBECKER
Ch. et Dom. FREY
René FLECK

DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
Edgar SCHALLER

Château d’ORSCHWIHR

GEWURTZTRAMINER
FREY-SOHLER
GOCKER*
(H. REYSER*)
(J. et C. LINDENLAUB*)

HAEGELIN

(DUSSOURT)

PINOT GRIS/PINOT BLANC ET MUSCATC
(P. SCHAEFFER*)
(SCHLUMBERGER*)

CAVE PFAFFENHEIM

CREMANTS PINOT NOIR
Eric LICHTLÉ
VENDANGES TARDIVES (et SGN)
Philippe SOHLER

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
Maurice SCHOECH*
(Charles BAUR)
GEWURTZTRAMINER
Claude BERGER
(Léon BOESCH)
PINOT GRIS/PINOT BLANC ET MUSCATC
(2 LUNES)
STINTZI*
CREMANTS PINOT NOIR
VENDANGES TARDIVES (et SGN)
Fernand ENGEL

Les vins et leurs appellations
Riesling

C’est le prince des raisins alsaciens. Les vins qui en sont issus sont secs, fruités et nerveux, subtilement bouquetés et de très grande classe. Le Riesling croît à merveille près de Turckheim, Dambach-la-Ville, Ribeauvillé, Riquewihr, Kaysersberg, Mittelwihr et Guebwiller. C’est le cépage le plus tardif.

Gewurztraminer

Plus alcoolisé que le Riesling, charpenté, de saveur épicée et très parfumé, le Gewurztraminer est un vin qui vieillit parfois remarquablement bien. Son bouquet intense développe de riches arômes de fruits, de fleurs ou d’épices (gewurz veut dire épicé). Puissant et séducteur, parfois légèrement moelleux, c’est souvent un vin de garde. Les “vendanges tardives”, c’est-à-dire soumises à une maturité excessive, sont quelquefois époustouflantes, étonnantes de richesse d’arômes et d’onctuosité. Bons terroirs : Bergheim, Turckheim, Sigolsheim, Barr, Dambach-la-Ville, Pfaffenheim…

Pinot gris

Vin corsé et opulent, d’une belle robe jaune, d’aussi grande allure que le Riesling et le Gewurztraminer, peut-être encore plus puissant et violent que ce dernier, chargé autant en alcool qu’en arômes. Excellents vins de vendanges tardives. Les meilleurs proviennent des terroirs du Riesling et de Rouffach, Ribeauvillé ou Wintzenheim.

Muscat d’Alsace

Vin sec, frais et fruité, au goût musqué, exhalant parfaitement la saveur de son raisin. Charmant à boire à l’apéritif. Bonnes étapes à Ribeauvillé, Gueberschwihr et Mittel­wihr.

Sylvaner

Le Sylvaner est frais et léger, avec un fruité discret. Agréable et désaltérant, il sait montrer une belle vivacité (Sigolsheim, Turckheim).

Pinot blanc
Plus corsé et souple que le Sylvaner, délicatement bouqueté et assez charpenté, c’est un vin très agréable à boire frais.
Pinot noir

Le Pinot noir est le seul cépage en Alsace à produire un vin rouge ou rosé dont le goût fruité typique évoque la cerise. Vinifié en rouge, il peut être élevé en barriques de chêne, ce qui ajoute à ses arômes une structure plus charpentée et plus complexe.

Crémant d’Alsace

L’AOC Crémant d’Alsace couronne les vins d’Alsace effervescents, vifs et délicats, élaborés selon la méthode traditionnelle (comme en Champagne), principalement à partir du Pinot blanc, mais aussi du Pinot gris, du Pinot noir, du Riesling ou du ­Chardonnay. Ces vins sont aujourd’hui parmi les meilleurs Crémants de France. Le Crémant rosé, plus rare, est issu du seul Pinot noir.

 

 

Les Vendanges Tardives proviennent de cépages identiques à ceux admis dans les Grands Crus, récoltés en surmaturité. Au caractère aromatique du cépage s’ajoute la puissance due au phénomène de concentration et au développement de la pourriture noble (Botrytis cinerea). Les Sélections de Grains Nobles sont obtenues par des tris successifs des grains atteints de pourriture noble. De très grands vins, rares et racés.

Les grands crus

L’AOC Alsace Grand Cru est conférée à des vins satisfaisant à des contraintes de qualité particulièrement sévères, notamment en matière de délimitation des terroirs, de richesse naturelle, de dégustation d’agrément.

L’étiquette précise obligatoirement, outre le cépage (seuls le Riesling, le Gewurztraminer, le Tokay-Pinot gris et le ­Muscat sont admis), le millésime et l’un des cinquante lieux-dits délimités pouvant bénéficier de cette appellation. Tout autant que le cépage, c’est l’empreinte du terroir qui fait de chaque Alsace Grand Cru un vin unique. Le degré minimum naturel d’alcool est de 10° pour le Riesling et le Muscat d’Alsace, et de 12° pour le Gewurztraminer et le Tokay, avec un rendement maximum autorisé de 70 hl/ha.

– VINOVOX SUR YOUTUBE : LA DEGUSTATION DE MON VIN EN VIDEO

* CHAMPAGNE : LA DEGUSTATION EN VIDEO !

My Wine Tasting

 

Michel TURGY Michel TURGY

Michel TURGY 


Jean-Michel Turgy
17-18, rue de l’Orme
51190 Le Mesnil-sur-Oger
Téléphone :03 26 57 53 43
Télécopie : 03 26 57 52 05
Email : infos@champagne-turgy.com
Site : www.champagne-turgy.com

 

Toujours à la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Une famille de vignerons champenois au Mesnil-sur-Oger depuis 1881, commune classée 100% Grand Cru Blanc De Blancs. Un vignoble de 6 ha de vignes.
La Maison est née en 1881. Emile Turgy épousant Eugénie Doiselet, déjà propriétaire d’un petit vignoble, fonda l’exploitation, et ce fut son fils Maurice qui reprit la succession et créa la marque Turgy dans les années 1920, en y assurant lui-même la vinification. En 1955, Michel Turgy, pris la relève de son père en développant sa marque pendant 40 années. C’est aujourd’hui Jean-Michel Turgy, qui perpétue, depuis plus de 20 ans, la tradition et l’expansion de cette Maison, fort de l’expérience transmise par ses prédécesseurs.
Jean-Michel Turgy propose cette année le brut Sans Année, le Millésime 2010, la Cuvée Vieilles vignes (base de vignes très anciennes), le Rosé (base de Blanc De Blancs avec 5,5 % de vin rouge, c’est un vin d’assemblage).
Thibaut Turgy nous dit que “le 2016 a comblé toutes ses espérances tant sur le point de la quantité que sur celui de la qualité, où finesse, structure, complexité, rondeur et fruité se rejoignent. Actuellement en fûts, une nouvelle Cuvée de Blanc De Blancs qui sortira dans 5 ans. Cette année, la superficie de stockage a été doublée et les travaux se sont portés sur une nouvelle cuverie, une nouvelle cave.”
C’est le moment de savourer ce remarquable Champagne Blanc De Blancs millésimé 2010, un Champagne de robe jaune doré, alliant puissance et structure, aux parfums de fruits frais et d’épices, d’une grande finale complexe, d’une belle maturité et d’une séduisante longueur, parfait sur des huîtres gratinées au Champagne ou des écrevisses en papillottes aux fines herbes.
Beau Grand Cru Blanc De Blancs Réserve Sélection, où se décèlent des nuances de citron et de narcisse, qui allie une bonne rondeur et une bouche très persistante, aux nuances de pêche blanche et de noisette.Le Champagne rosé Grand Cru, avec cette bouche dense où l’on retrouve la fraise des bois, de mousse vive comme cet autre Champagne Vieilles vignes, une savoureuse Cuvée, au nez concentré où dominent le genêt et les petits fruits secs, d’une grande subtilité, alliant charpente et finesse, tout en persistance.

Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

Jean-Michel PELLETIER Jean-Michel PELLETIER

Jean-Michel PELLETIER 

 

22, rue Bruslard
51700 Passy-Grigny
Téléphone :03 26 52 65 86
Télécopie : 03 26 52 65 86
Email : champagnejmpelletier@wanadoo.fr
Site : www.champagne-jeanmichel-pelletier.com

 

À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Quatrième génération pour ce domaine familial. Jean-Michel Pelletier perpétue la tradition de la culture de la vigne dans le respect de la nature. Car ici, et depuis longtemps, le respect de la nature est un sentiment très fort…
Aujourd’hui, chaque geste est raisonné, réfléchi, en fonction de ses conséquences sur l’environnement. Attaché à la transmission familiale et soucieux de perpétuer les acquis transmis par les anciens, Jean-Michel Pelletier, œnologue de formation, par ailleurs responsable des assemblages au sein de la coopérative viticole de Passy-Grigny, met tout son savoir-faire pour élaborer des cuvées d’excellentes qualités. Et l’on attache un soin particulier à l’habillage, car les étiquettes sont vraiment réussies.
“Nous avons fait un petit clin d’œil au passé, nous dit Jean-Michel Pelletier. En effectuant le travail du sol avec la charrue tirée par un cheval, nous réduisons l’utilisation de produits chimiques.”
Le Blanc De Blancs cuvée Confidentielle est particulièrement réussi (très belle étiquette), alliant distinction et structure, une belle cuvée ample et florale, de jolie bouche, très élégante, de mousse intense et fruitée, un Champagne à déboucher aussi bien sur un turbot sauce hollandaise qu’avec une île flottante.La cuvée Origine, pur Pinot Meunier, développe des arômes de pomme et de noix fraîche, avec cette bouche intense et ces nuances de fleurs blanches et de citronnelle, de mousse élégante. On se fait également vraiment plaisir avec la cuvée Grande Réserve brut, avec ce nez aux notes florales et fruitées, un vin de bouche délicate dominée par des nuances d’agrumes et de tilleul, une belle cuvée de mousse crémeuse. Remarquable Champagne cuvée Anaëlle Millésime 2008, alliance délicate de Chardonnay vieilli en fûts et de Pinot Meunier, de mousse fine et persistante, d’une belle complexité en bouche, tout en fruité et finesse, un Champagne ample et charpenté, qui sent le pain grillé et les fleurs fraîches.
La cuvée Candice, charmeuse, est tout en distinction, puissante et raffinée, de mousse onctueuse et très fine, aux notes subtiles de fleurs fraîches et de fruits mûrs en finale. Excellent brut Tradition, à l’effervescence fine et constante, parfumé, de bouche savoureuse, comme le brutrosé, de belle robe, au nez de fruits mûrs (groseille, framboise…), avec cette touche délicatement épicée en finale.
Vous aimerez également son très joli Demi-Sec, l’une des plus jolies bouteilles de cette catégorie, tout en arômessuave, parfumé au palais, associant élégance et rondeur, à déboucher aussi bien sur un poulet à la crème et aux champignons que sur des pêches Melba, par exemple.

Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

H. GOUTORBE

H. GOUTORBE 


Famille Goutorbe
9, rue Jeanson
51160 Aÿ
Téléphone :03 26 55 21 70
Télécopie : 03 26 54 85 11
Email : info@champagne-henri-goutorbe.com
Site : www.champagne-henri-goutorbe.com

 

Vignoble de 22 ha, plantés à majorité de Pinot Noir (75%), Chardonnay (22%) et Pinot Meunier (3%). Cette entreprise familiale, est située à Aÿ, village Grand Cru réputé au cœur de la Champagne, à 3 kms d’Epernay.
La création de vins de Champagne a suivi l’activité de pépiniériste viticole, tradition familiale depuis le début du siècle dernier, qui est le premier maillon de la chaîne du Champagne. Émile Goutorbe était déjà pépiniériste quand son fils Henri est né à Aÿ en 1922.
René Goutorbe poursuit le développement du vignoble depuis les années 1970, et s’occupe de l’élaboration des cuvées, avec la même passion que ses enfants Elisabeth, Bertrand et Étienne, qui participent au renom de notre vin et de sa région. Le souci de sélectionner les meilleurs plants en fonction de leurs caractéristiques génétiques et des parcelles permet d’apprécier la qualité des raisins cueillis à la main. Après un pressurage lent et une vinificationparcellaire en cuves Inox avant assemblage, la deuxième fermentation se fait en bouteilles qui sont conservées dans les caves anciennes au moins trois ans sur lies. L’accueil est chaleureux avec Nicole, l’épouse de René, ainsi qu’avec leurs enfants.
Tout en bouche, leur Champagne brut Cuvée Prestige Premier CruPinot Noir (75%) complété par du Chardonnay, est caractéristique de la puissance aromatique de son cépage majoritaire, un vin puissant, vineux mais fin, corsé et fruitééquilibré et rond.
Excellent Champagne Millésimé 2006, fort bien élevé, qui associe richesse aromatique et persistance, ample et dense, avec ces notes de fleurs blanches et d’amande, d’une belle finale. Le Blanc De Noirs Grand Cru Aÿ dégage un nez subtil et persistant marqué par les fruits jaunes et le fumé, un Champagne de jolie mousse, aux arômes de noisette et de pain grillé, tout en bouche persistante.Goûtez leur Champagne Spécial Club Grand Cru 2005, très charmeur, une cuvée dominée par une élégance persistante en bouche, à la fois très fine et mature, alliant rondeur et nervosité, tout en nuances d’arômes, à déboucher sur des quenelles de brochet, le brut Tradition, avec des connotations de noisette et d’abricot sec, de mousse fine, une cuvée intense et typée, et leur excellent Coteaux Champenois Grand Cru Aÿ, avec des senteurs intenses de fruits surmûris et d’épices, un vin de très bonne bouche, parfumé (prune, violette…), charpenté comme il le faut, tout en saveurs.

Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

 

 

Gisèle DEVAVRY

Gisèle DEVAVRY 


Madame Méa
43, rue Pasteur
51160 Champillon
Téléphone :03 26 59 46 21
Télécopie : 03 26 59 43 07
Site : www.champagne-devavry.com

 

Domaine familial depuis 4 générations.

On y propose ce Champagne cuvée Achille Fût de Chêne, 70% Chardonnay, 20% Pinot Meunier et 10% Pinot Noir, vendanges de 2012, associant charpente et finesse, avec des senteurs subtiles de noisette et de fruits cuits, de belle robe, tout en distinction et suavité en bouche où se développent des nuances de pain grillé et d’abricot mûr. La Rosée de Saignée, 100% Pinot Noir, vendanges de 2007, de belle couleur, au nez de framboise et de groseille, allie élégance et vinosité, de mousse abondante.
Très savoureux Blanc De Noirs, 100% Pinot Noir, vendanges de 2011, au nez de tilleul et de pêche, de bonne bouche, alliant distinction et rondeur, un Champagne soyeux, tandis que le Blanc De Blancs Marianne, pur Chardonnay, vendanges de 2013, aux arômes discrètement minéraux, est un vin fraiset équilibré, de bouche légèrement citronnée, pleine d’élégance, de teinte délicatement dorée.
Goûtez aussi le Collection Prestige brut, 60% Chardonnay, 30% Pinot Meunier et 20% Pinot Noir, vendanges de 2012, fin et persistant, très équilibré, au nez dominé par les fruits mûrs et le pain brioché, avec cette pointe de fraîcheur bien caractéristique, très persistant en bouche, et cette cuvée Pur Sang Millésime 2007, 100% Chardonnay, au nez subtil, suave en bouche, bouqueté et rond, aux senteurs persistantes.

 

Eric TAILLET Eric TAILLET

Eric TAILLET 

 

37, rue Valentine Regnier
51700 Baslieux-sous-Châtillon
Téléphone :09 67 06 11 42 et 06 88 63 47 31
Télécopie : 03 26 58 15 91
Email : contact@champagne-eric-taillet.fr
Site : www.champagne-eric-taillet.fr

 

La culture de la vigne a toujours été présente dans la famille Taillet, cependant l’élaboration du Champagne commença un peu plus tard. Les vignes étaient entretenues pour produire de beaux raisins, sains et de qualité. Il faudra attendre Daniel Taillet pour que les premières bouteilles soient commercialisées. Nous sommes en 1961 et la Maison Taillet voit le jour. L’histoire est lancé, c’est en 1995 qu’Éric Taillet prend la succession de son père, en continuant à cultiver ses vignes avec respect, à les entretenir afin d’obtenir des vendanges d’exception. Aujourd’hui, il a la chance de partager cette passion avec ses deux enfants. Le vignoble s’étale sur 5,70 ha sur 6 communes autour de Baslieux-sous-Chatillon. Une belle situation au cœur de la Vallée de la Marne où le Pinot Meunier règne en maître.
“Le Grand Marais, nous explique Éric Taillet, est un parcellaire en complantation, c’est une nouveauté. C’est une vigne emblématique qui appartient à la famille depuis 1900. Ce marais est passé en verger puis en vignoble. Sont plantés 90% de Meunier et 10 % de Chardonnay, on a donc un parcellaire avec deux cépages. Ce sont les vins des années 2012 et 2013. En bouche, grâce au sol riche et marneux, on a beaucoup de matière, très grande finesse, longueur en bouche. Une belle minéralité, de la salinité, des parfums très développés, beaucoup de complexité. Cela démontre ma volonté de faire des Champagnes “haut de gamme”.
Vient de sortir notre Bois de Binson, c’est aussi du parcellaire 100% Meunier. Vigne de 1956 sur pieds d’origine, vins des années 2012 et 2013, un Champagne avec beaucoup de complexité, une longueur interminable, beaucoup de richesse grâce aux Meuniers très aboutis, ces vieilles vignes apportent de la minéralité maîtrisée, de la salinité très fondue, c’est la complexité et la longueur en bouche qui sont impressionnantes.”

Vous allez donc exciter vos papilles avec ce Champagne Bois de Binson Extra brut. Cette cuvée est vinifiée en barriques, parcellaire, 100% Meunier. Robeor pâle, brillante, jolie bulle, nez fin, pomme confite, un vin de belle intensité, savoureux et délicat. En bouche, ce Champagne est intense, fruité (pomme), de bel équilibre, très harmonieux, magnifique longueur en finale.
Beau Champagne Extra brut cuvée Prémisse, 90% Meunier et 10% Chardonnay, tout en structure et parfums, au nez de petits fruits frais, de bouche élégante, alliant charpente et rondeur, dense. Le Rosé Tradition est très séducteur, de belle teinte, au nez de petits fruits mûrs, souple et riche, ferme et distingué à la fois, avec cette bouche dense où l’on retrouve la framboise, à prévoir, par exemple, sur des moules aux amandes ou un pavé de saumon aux épices. La cuvée Bansionensi, 100% Meunier, vieillissement 36 mois, au nez de narcisse et de coing, avec une bouche très parfumée aux nuances florales, est un vin vif, d’une finale fraîche et persistante. Quant à cet autre Extra brut cuvée Décennie, il est très parfumé, alliant finesse et charpente, d’une bonne souplesse et d’un bouquet très aromatique aux nuances de citronnelle et de musc, d’une belle vivacité. Un élevage tout à fait particulier, poursuit Éric Taillet, sans filtration, sans passage au froid, le Meunier est élevé en barriques 50% de bois neuf et le Chardonnay en cuve. Nous ne le commercialisons pas avant 10 ans de vieillissement en bouteilles dans nos caves, ce qui explique le nom. On retrouve des arômes de truffe blanche, de coing. Ce qui caractérise le 2004, c’est sa belle fraîcheur, c’est un Champagne assez tendu, un vin sans malo, sans filtration, pas de passage au froid avec bâtonnages des lies pour apporter de la matière. Cela fait déjà quelques années qu’il est en vieillissement mais est toujours aussi frais à la dégustation, je conserve toutes mes grandes cuvées sur pointes.”

De SOUSA et Fils De SOUSA et Fils

De SOUSA et Fils 


Érick et Michelle de Sousa
12, place Léon-Bourgeois – BP 2
51190 Avize
Téléphone :03 26 57 53 29
Télécopie : 03 26 52 30 64
Email : contact@champagnedesousa.com
Site : www.champagnedesousa.com

 

Le Champagne de Sousa, c’est une famille, une équipe. Son vignoble est situé sur les plus beaux terroirs classés Grands Crus de Chardonnay : Avize, Oger, Cramant, le Mesnil-sur-Oger, mais aussi de Pinots noirs situés à Aÿ et Ambonnay. Ses terroirsbénéficient d’une orientation idéale sud-sud-est, d’un ensoleillement maximal mais aussi et surtout d’un sol crayeux, qui procure aux Champagnes, finesse, élégance et une belle minéralité. Les vignes sont en culture Bio depuis plusieurs années (certification en 2010). Aucun pesticide ni engrais chimique, mais, au contraire matières organiques naturelles (plantes et minéraux) pour protéger la vigne. Ceci pour inciter la vigne à se défendre et à puiser en profondeur les oligo-éléments spécifiques à chaque terroir, ce qui donne toutes ces caractéristiques propres à ses Champagnes, provenant de raisins concentrés et mûrs issus de très vieilles vignes (50 à 70 ans).
Érick a créé une cuvée spéciale, la cuvée des Caudalies, “Haute Couture”, élevée en fûts de chêne de 225 l. C’est là qu’Érick De Sousa donne la mesure de son talent de vinificateur : bâtonnages réguliers pour apporter du gras et de la profondeur, choix des fûts… rien ne lui échappe ! Le Champagne va ensuite se bonifier sur lattes dans leur caves de craie 60 mois, les bouteilles sont agitées manuellement. L’excellence de ses Champagnes a valu à la Maison De Sousa d’être sélectionnée par Andreas Larsson, meilleur sommelier du monde 2007 et de bénéficier du label A.L.S.
Engagée depuis plusieurs années dans un processus de culture Bio et Biodynamie, la maison De Sousa a obtenu sa certification en 2010, ce qui assure une garantie au consommateur.
“Notre nouveau Blanc De Noirs Grand Cru brut, à la belle étiquette blanche et noire est composé de 100% de Pinot Noir, nous explique Charlotte De Sousa. Des raisins qui proviennent des communes de Bouzy et de Tours-sur-Marne. On est agréablement surpris par son style léger et aérien alors qu’habituellement un Champagne Pinot Noir est assez “costaud”. Ces terroirs sont surtout réputés pour les vins rouges coteaux champenois. Cette cuvéeen édition limitée (moins de 4000 bouteilles) est élevée en fûts de chêne avec bâtonnage. J’aime particulièrement la finesse que l’on retrouve à la dégustation. Une robe d’un bel or soutenu, beau cordon fin et persistant, nez aux effluves de miel et de torréfaction, bouche soyeuse aux arômes de petits fruits noirs confits, notes d’épices. Ce vin issu de la récolte 2012 sans être revendiqué, 7 g. de sucre, est un Champagne à la belle effervescencecrémeuse, idéal pour la belle gastronomie.”
Formidable Champagne cuvée des Caudalies 2008, 100 % Chardonnay issu de vieilles vignes de plus de 50 ans. Vinifiée en fûts de chêne. 50% de vin de base de l’année et 50% de l’assemblage Solera débuté en 1995, un très grand Champagne, de mousse très fine, intense et typé, riche et structuré, d’une grande subtilité d’arômes (citron, amande, brioche, pêche), de mousse crémeuse, avec cette pointe de fraîcheur particulièrement persistante et séduisante. Le 2006 développe un nez dominé par les fruits mûrs et le pain brioché, avec cette pointe de fraîcheur caractéristique, de belle expression, un très grand vin mêlant maturité et vivacité, généreux et harmonieux, très délicat. “Un Champagne caractérisé par un équilibre acide/sucre grandiose. Vignoble cultivé en biodynamie avec labourage des sols. La maturité était au rendez-vous et ce grand Champagne devrait rejoindre des millésimes de légendes. On retrouve bien le style Caudalies, beaucoup d’ampleur et de profondeur, grande minéralité bien typique des très grands Chardonnays, belle osmose entre l’effet millésime et la typicité du terroir.”La cuvée des Caudalies Rosé, composée de 90% Chardonnay Grand Cru et de 10% Pinot Noir Grand Cru, est un superbe rosé issu de vieilles vigneset vinifié en fûts de chêne. Bel assemblage harmonieux du Chardonnay et du Pinot Noir ce qui donne de subtiles notes de fruits rouges, finesse et élégance, belle complexité, une grande réussite, très grande finesse, beaucoup d’élégance, arômes subtils de fraise des bois, de framboise, de fleurs, d’agrumes et de noix, bel équilibre entre opulence et densité, grande longueur en bouche. Parfait avec de nombreux mets raffinés et originaux, veau aux girolles à la crème, poularde au curry, tempura de homard, marquise au chocolat…
La cuvée des Caudalies Blanc De Blancs Grand Cru est une réussite personnelle d’Érick qui parvient à un tel résultat qualitatif. Belle fraîcheur et surtout beaucoup d’élégance, un charme captivant, grande complexité et large palette aromatiquerobe claire, dorée, fines bulles, grande structure et finesse, très belle typicité Chardonnay, du fruité, de la maturité, de la générosité, des notes crémeuses fort savoureuses, parfait pour accompagner des mets raffinés : homard, sole, foie gras, chapon, risotto au homard et à la truffe blanche.
Il y a également cette splendide cuvée Umami 2009, délicieux , savoureux. Composée de 60% Chardonnay et de 40% Pinot Noir Grand Cru, une cuvéequi, à la dégustation, laisse une sensation douce et durable. Une cuvée toute particulière qui provoque la salivation, dont la dominante est la suavité, l’onctosité, un grand Champagne, au nez dominé par les fruits mûrs et les petits fruits secs, légèrement miellé, tout en finesse aromatique, d’une belle longueur en bouche. On poursuit avec le Grand Cru cuvée 3A, 50% Chardonnay, 25% Pinot Noir d’Aÿ et de 25% Pinot Noir d’Ambonnay (3A comme les 3 grands Crus qui composent cette cuvée d’exception), de belle couleur or clair avec des reflets cuivrés, aux arômes de citron, d’ananas, de mangue, relevés par un côté beurré apporté par l’élevage en fûts de chêne. On retrouve également des notes de fruits rouges (cassisframboise) et de réglisse, caractéristiques du Pinot Noir bien mûr.
Superbe cuvée Mycorhize 2012 (du nom du résultat de l’association symbiotique entre des champignons et les racines des plantes), 100% ChardonnayGrand Cru. Une sélection de vignes travaillées avec le cheval. Le labour avec le cheval permet d’éviter le tassement du sol ce qui contribue au développement des mycorhizes. Plus les racines sont longues, plus elles puisent la minéralité dans la profondeur du terroir. Vieillissement de trois ans sur lattes. Senteurs de viennoiserie, arômes de pomme et poire, agrumes mûres, notes iodées et mentholées. Belle attaque en bouche, finale dense et généreuse, notes d’épices délicates, bonne persistance.
Il y a également le Champagne De Sousa brut Réserve Grand Cru, 100% Chardonnay, au bouquet puissant où dominent le chèvrefeuille et la pomme, d’une grande richesse au palais, de charpente très équilibrée, un Champagne racé, marqué par son territoire.
Le Champagne De Sousa brut rosé, 90% Chardonnay, 10% Pinot Noir, au nez de fraise des bois, de prune, d’abricot, est d’une très belle robe brillante, tout en distinction, ampleur et finesse, un rosé d’une grande finesse, avec beaucoup d’élégance et de fraîcheur.

Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

Jacques DEFRANCE Jacques DEFRANCE

Jacques DEFRANCE 


Christophe Defrance
28, rue de La Plante
10340 Les Riceys
Téléphone :03 25 29 32 20
Télécopie : 03 25 29 77 83
Email : champagne-jacques-defrance@wanadoo.fr
Site : www.champagnejacquesdefrance.fr

 

Depuis 1867, quatre générations se sont succédées sur des climats renommés. Louis, Roger, Jacques et, aujourd’hui, Christophe Defrance, tirent de leurs terroirs les meilleurs assemblages. Au-delà des perles effervescentes, la famille Defrance a depuis de longues dates le privilège et l’art de vinifier le fameux Vin Rosé des Riceys. Situé exclusivement sur le finage des Riceys, le domaine est composé essentiellement des cépages Pinot Noir et Chardonnay. La production est mise en œuvre grâce à des moyens techniques soignés: Christophe Defrance à la tête du vignoble depuis 1988, a profondément fait évoluer les techniques de vinification en alliant savoir-faire et système de production moderne.
Selon Christophe Defrance, “le 2016 est particulier, un déficit de récolte plus ou moins important lui a donné une variation qualitative, les Pinots noirs ont un bel équilibre, les Chardonnays manquent d’acidité, mais dans l’ensemble, c’est une belle année.”
En vente en 2017 : les Millesimés 2007 et 2008, et aussi trois nouvelles cuvées : Extra BrutRosé de saignée et Solerade Chardonnay élevé en fûts.
Voilà vraiment un remarquable Champagne Brut Millésimé 2006, de mousse très perlante et très persistante, au bouquetfin, épanoui, à dominance d’écorces d’orange et de pain grillé, souple et puissant en bouche, tendre et harmonieux. Le 2004, tout aussi racé par cet autre très grand millésime champenois, très élégant et généreux, tout en fraîcheur, aux notes de fruits secs et de fleurs fraîches, qui offre une douceur et une suavité fine et persistante, à déboucher sur un dessert ou à savourer pour lui-même.
Belle cuvée Excellence, d’un bouquet très aromatique aux nuances de pêche et de citronnelle, de mousse gourmande, harmonieux et fin, qui mêle structure et nervosité, un Champagne puissant, très parfumé.Le Champagne Prestige, avec cette robe délicate et limpide, très élégant et généreux, aux notes de fruits secs et de fleurs fraîches, qui offre une ampleur et une fraîcheur fine et persistante.

La cuvée Exception Brut, de mousse légère, est un Champagne fin et persistant, très équilibré, parfumé, au nez dominé par les fruits mûrs et le pain brioché, avec cette pointe de fraîcheur bien caractéristique, particulièrement savoureux, d’une belle longueur en bouche.
Beau Brut Nature, au fruité complexe, généreux et rond, bien équilibré, de mousse fine et persistante, d’une belle harmonie, tout en finesse mais puissant en bouche. Le Brut rosé est à la fois très fin et charnurobe soutenue, classique avec ce nez de framboise mûre.

Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

 

De TELMONT De TELMONT

De TELMONT 


Bertrand et Pascale Lhopital
1, avenue de Champagne – BP 17
51480 Damery
Téléphone :03 26 58 40 33
Télécopie : 03 26 58 63 93
Email : commercial@champagne-de-telmont.com
Site : www.champagne-de-telmont.com

 

Voilà un formidable Champagne cuvée “Sans Soufre Ajouté”, 100% Damery, issu de leurs parcelles certifiées ou en conversion bio, et pur Chardonnay. De fines bulles agrémentent une robe or pâle aux délicats reflets argentés. Le nezprésente un beau fruité avec des notes d’amande et de macaron. En bouche, la vivacité laisse place en finale à des arômes de fruits compotés (abricots, poires), de pâte de coing avec une intéressante complexité.

Superbe Champagne O.R. 1735 brut 2004, 100% Chardonnay villages Avize et Chouilly, élevage et vieillissement de 10 ans. Bel or accompagné de fines bulles. Au nez apparaissent des notes beurrées, pâtissières, pralinées, grillées. L’attaque est franche mais ce Champagne reste généreux d’une belle longueur en fin de bouche avec de délicates notes boisées un Champagne à savourer. “Née d’une fantaisie créative de notre maison, la cuvée O.R 1735 combine tout le savoir faire de la Champagne à travers la sélection des terroirs, l’expression du Chardonnay issu des meilleurs lieux-dits et d’un long vieillissement dans nos cavessur bouchon liège. Véritable moment historique, cette cuvée représente à elle-seule 200 ans d’histoire du Champagne. En ouvrant ce flacon, nous remontons le temps pour déguster un Champagne comme rarement il en existe de nos jours.”

Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

Belle cuvée L. D. brut Nature, 100% Chardonnayrobe or pâle aux petits reflets vertsmousse fine, belle fraîcheur, notes florales, d’agrumes et d’eucalyptus. Une cuvée qui marie harmonieusement minéralité et gourmandise, arôme d’ananas, de zeste d’agrumes, d’amande. Belle tension en bouche.
Le Champagne cuvée Grand Couronnement brut Millésime 2002 est à son apogée aujourd’hui, un grand vin au nez subtil et persistant, avec des nuances de noisette, de poire et de pain grillé, une cuvée ample, vineuse, tout en harmonie, qui réunit finesse et densité, d’une grande finale aromatique. “La cuvée de prestige Grand Couronnement est issue d’une sélection des meilleurs Chardonnays de la Côte des Blancs. Après un choix extrêmement minutieux des plus beaux raisins, il n’est extrait pour sa composition que la première cuvée exclusivement. La noblesse de ses origines, un vieillissement porté à son âge d’or (plus de 10 ans), font de cette cuvée exceptionnelle le “Couronnement” de notre production.”
Plaisir pur, le Grand Blanc De Blancs 2009 est particulièrement élégant, 100 % Chardonnay issu de la côte des Blancs, Vallée de la Marne et Sézannais. Composé exclusivement de première cuvée, il se distingue par sa délicate couleur or pâle, sa finesse, son extrême légèreté et son incomparable fruité. Un vieillissement de plusieurs années dans nos caves en fait un Champagne de très grande noblesse. La robe est d’un bel or pâle teinté de reflets argentés. La mousse est fine. Le nez s’ouvre sur des notes briochées et laisse place à un nez floral, d’acacia, de citronnelle, d’agrumes, avec de légères notes de grillé. En bouche, ce Champagne pré
sente une belle attaque, une fraîcheur et une présence, avec des nuances d’agrumes bien fondues, de fruits secs (amande) et de tabac blond en finale.
On poursuit avec le Grand Rosé brut, 85% Chardonnay, 15% Pinot Noir et Pinot Meunier (vin rouge), est particulièrement charmeur. “Déguster notre Grand Rosé brut, c’est croquer à pleine dent dans un fruit. Notre sélection de vieilles vignes plantées en Pinot, la réalisation d’une saignée partielle pour préserver le potentiel aromatique du fruit et l’assemblage majoritaire de Chardonnay nous permettent d’atteindre cette sensation. La robe est rose framboise, avec de légers reflets saumonés. Belle mousse persistante avec de fines bulles. Le premier nez révèle des notes d’agrumes (pamplemousse, citron). Lors de l’agitation, des notes de fruits rouges se dégagent : fraise, framboise, mais surtout cerise. En bouche, nos papilles découvrent une belle impression de croquer dans la cerise griotte. L’attaque est belle, avec une finesse remarquable et une extraordinaire longueur en bouche. Une cuvée très fraîche et fruitée.” Un vin parfait, notamment, avec un homard grillé ou des galettes aux fraises des bois.
Le Grand Vintage 2005 a collectionné les récompenses : “la Nature nous fait don parfois d’une récolte de qualité exceptionnelle, qui mérite d’être mise en valeur. Notre Grand Vintage est toujours millésimé, afin que les qualités de l’année soient encore décuplées par les longues années de vieillissement qui se profilent.” Issu de la côte des Blancs, Cumières, Damery, et Sézannais, 40% Chardonnay, 40% de Pinot Meunier et 20% de Pinot Noir. Vieillissement de 9 ans. Belle couleur or qui témoigne de la richesse de cette cuvée, nez élégant et frais avec des notes de coing qui évoluent sur des notes complexes de beurre frais, biscuit, macaron. L’attaque est franche et présente une belle rondeur équilibrée, suivie d’une bonne fraîcheur, arômes de mirabelles, fruitssecs.
Il y a aussi le Grande Réserve brut : assemblage des trois cépages champenois. Bulles fines et belle mousse, notes de coing, poire, pêche et fleurs avec une nuance minérale. Belle attaque tout en rondeur, le vin est fin, agréable, léger, et offre une belle longueur en bouche, à prévoir sur un lapin au Champagne ou une meringue aux amandes et au café.
Ne manquez pas Les Ateliers d’Exception, une belle idée cadeau comme ces “24 heures dans les vignes”. Une invitation à venir partager les vendanges dans les vignes du Champagne de Telmont. Cueillette du raisin, pique-nique gourmand, initiation à la dégustation, un moment sympathique (6 h par petit groupe, 161 € par personne). Ou bien ce “Délice d’affinage autour d’une bulle”, qui est la découverte des accords fromages et bulles. Expérimentations des étonnantes alliances entre divers affinages fromagers et les différents assemblages des cuvées (2h30 par petit groupe, de 45 à 65 € par personne). Ou encore “L’Atelier de l’Œnologue” : devenez l’Auteur de votre propre Champagne, partagez cet instant unique de la création de votre Cuvée de Champagne. Quelques années de cave plus tard, recevez votre création, et faites déguster votre Champagne : une expérience unique pour un moment d’émotion tout particulier… (177 à 200 € par personne).

MOYAT-JAURY-GUILBAUD MOYAT-JAURY-GUILBAUD

MOYAT-JAURY-GUILBAUD 


Claudie et Laurent Guilbaud
1, place Barre
10110 Polisot
Téléphone :03 25 38 79 18
Email : contact@champagne-moyat-jaury-guilbaud.com
Site : www.champagne-moyat-jaury-guilbaud.com

 

D’origine familiale et de père en filles, l’exploitation se situe au coeur de la côte des Bar. La famille Moyat-Jaury est à l’origine de la naissance du vignoble et naturellement, l’évolution se poursuit vers la création des cuvées dès l’arrivée de Laurent, d’où le nom composé de la marque Champagne Moyat-Jaury-Guilbaud.

Vous allez apprécier ce Champagne Extra brut, 100% Pinot Noir de la récolte 2012, de robe or vert, aux bulles fines et légères, où dominent les fruitsfrais et le genêt, une cuvée typée comme nous les aimons, parfumée et légère, à déboucher aussi bien à l’apéritif qu’avec des asperges sauce mousseline.
Le rosé brut, élaboré selon la méthode de macération pelliculaire dite “de saignée”, de couleur soutenue, est finement acidulé, au nez de framboise et de prune, alliant élégance et vinosité, de mousse abondante, idéal sur des feuilletés au fromage ou un nougat glacé. Excellent brut Tradition, Pinot Noir et Chardonnay, une savoureuse cuvée, de jolie mousse, aux arômes de noisette, de pêche jaune et de miel.
La cuvée Chardonnay est très représentative de son cépage, de mousse fine et légère, aux arômes intenses, à dominante de noisette et de pomme, une cuvée harmonieuse et savoureuse, à prévoir sur des huîtres chaudes, sabayon au caviar et au concombre ou un bar à la julienne de légumes, par exemple.
Vous aurez la possibilité de loger dans le gîte pour profiter de votre visite en Champagne.

BOURDAIRE-GALLOIS BOURDAIRE-GALLOIS

BOURDAIRE-GALLOIS 


David et Véronique Bourdaire-Gallois
28, rue Haute
51220 Pouillon
Téléphone :03 26 03 02 42
Télécopie : 03 26 04 37 48
Email : bourdaire-gallois@orange.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/champagne.bourdaire-gallois
Site : www.bourdaire-gallois.fr

 

David Bourdaire est chaleureux, talentueux, passionné pour mettre en avant toute la spécificité du Pinot Meunier (qui le mérite), et poursuit une réelle politique qualitative qui porte ses fruits. Ce qui est agréable dans ses cuvées, c’est de découvrir toutes les facettes de ce Pinot Meunier, qui sait associer légèreté et rondeur, vivacité et structure, et apporte des nuances florales bien à lui.
“Dixième génération de vignerons mais seulement la troisième à produire des vins de Champagne, raconte-t-il. C’est Robert Massonnot, mon grand-père, qui élabora lui-même ses premiers Champagne en 1951 suite à la création de la coopérative de Pouillon avec 2 autres vignerons de la commune. Mes parents qui ont commencé leur activité en 1973 sur de petites surface (mon père a été salarié ailleurs jusqu’en 1988), ont réellement commencé leur activité viticole à temps complet dans les années 1980, en parallèle de mes grands-parents.
Suite à un BTA puis BTS Viticulture-œnologie au lycée Viticole de la Champagne à Avize, je m’installe à mon tour grâce à la reprise de vignes en location sur la commune de Villers-Franqueux et au départ à la retraite de mes grands-parents qui me cèdent quelques baux lors du transfert de leurs exploitation à mes parents. Récoltant-Coopérateur, je décide suite à la vendange 2001 de quitter la coopérative et de construire mon propre pressoir, vinifier et élaborer mes propres vins de Champagne au cœur de ce terroir renommé. Je deviens donc Récoltant-Manipulant et Vigneron Indépendant dès la vendange 2002 et regoûte au plaisir de vinifier, déguster et créer ses propres vins. L’utilisation de produits phyto-pharmaceutiques est ultra-modérée et raisonnée (pratique du sous-dosage et uniquement si nécessaire) grâce à l’utilisation de matériel pneumatique réduisant considérablement l’utilisation de produits et la consommation d’eau par hectare. Cette démarche se prolonge jusqu’à la vinification où l’utilisation de CO2 permet de réduire considérablement l’utilisation de sulfites (SO2) pour la protection des vins de l’oxydation.”
Pour David Bourdaire, “l’année 2016 a été compliquée, tous les problèmes sont survenus : pourriture sur feuilles, mildiouoïdium, filage sur les raisinsMeuniers, en août, les raisins ont cuit sous un soleil implacable, et, malgré tout, la qualité est superbe, belle concentration, grande fraîcheur, mais quantité moindre. Cependant, le 2016 sera Millésimé.” Première année en conversion Bio au vignoble et à l’élaboration des vins, il utilise les vapeurs de compost. Ventes en 2017 : l’intégralité de la gamme non dosée : brut Tradition (base 2012), Réserve (base 2009), Prestige Symphonie (base 2012), Blanc De Blancs(base 2012), Rosé (base 2012) et Millésime 2007.
On est sous le charme de son remarquable Champagne Prestige 2011, non dosé, 40% Pinot Meunier, 40% Chardonnay, 20% Pinot Noir, issu de solsriches limoneux, qui développe de délicieux arômes beurrés, de bouche vive, fine et complexe avec des saveurs d’agrumes frais, où l’on retrouve des nuances de raisin mûr et de noix, tout en saveurs. Son Champagne Tradition, 100% Pinot Meunier, est une belle réussite, une cuvée fraîche, de mousseélégante, tout en finale, un Champagne très salin qui fait saliver.Remarquable Millésime 2006, très typé terroir, de mousse légère et abondante, d’une belle harmonie, une cuvée aux arômes délicats de narcisse, de chèvrefeuille et de coing, avec, au palais, des nuances de fruits mûrs, de tilleul et de grillé, vraiment très charmeur comme son Millésime 2005, d’une belle longueur, très fin, de mousse intense, avec des connotations de fleurs et de pain grillé, d’une très belle expression, alliant élégance et vinosité. Le Champagne brut rosé, au nez bien présent de petits fruits rouges, gourmand, avec une agréable vinosité, est toujours très équilibré. Beau ChampagneBlanc De Blancs, dont une partie est vinifiée en fûts, une cuvée riche mais tout en délicatesse (dosée à 7g/l), bien typée, très parfumée (agrumes, amande…), parfait avec un feuilleté de blanc de turbot ou une truite pochée en sauce. Goûtez le demi-secsuave, délicatement parfumé, idéal sur les desserts comme sur un foie gras d’oie, le Symphonie Prestige, où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, un Champagne très élégant, et le brutRéserve (très jolie bouteille sérigraphiée), un Champagne vif et harmonieux, marqué par des notes d’agrumes et de fleurs fraîches.

Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

 

R. BOUTILLEZ MARCHAND

R. BOUTILLEZ MARCHAND 


Marion Boutillez et Jean-Michel Sourdet
21, rue Pasteur
51380 Villers-Marmery
Téléphone :03 26 97 92 10 et 06 71 04 81 76
Email : champagne-boutillezmarchand@orange.fr
Site : www.champagne-boutillez-marchand.fr

 

L’exploitation s’étend sur une superficie de 6,40 ha, grâce à la confiance de ses bailleurs. Toutes les parcelles se situent sur le village de Villers-Marmery. Elles sont plantées à 97% en Chardonnay et à 3% en Pinot Noir.
Entreprise familiale créée par Robert Boutillez, accompagné de sa femme Françoise Marchand, puis reprise par son fils Joël Boutillez. D’où la création de la marque R. Boutillez-Marchand en 1960. Marion, sa fille, gère l’exploitation officiellement depuis 2001, accompagnée de Jean-Michel Sourdet depuis 2007. Tous deux issus de métiers différents, ils sauront s’adapter pour redresser cette entreprise chère à leur cœur, grâce à leur complémentarité et leur complicité.

Leur Champagne Millésimé Blanc De Blancs 2005, 100% Chardonnay, élevage 10 mois sur lies en cuves Inox, et vieillissement 9 ans sur lies en cave, allie structure et vivacité à la fois, une cuvée très structurée, ample, persistante et complexe, d’une grande fraîcheur, très fruitée au nez comme en bouche, une cuvée fort bien dosée, qui dégage une mousse fine et légère. Le Blanc De Blancs brut, élevage 10 mois sur lies en cuves Inox, et 3 ans sur lies en cave, marqué par des notes d’amande et de chèvrefeuille en finale, est idéal avec une terrine de lapin ou un bar farci. Le Ratafia (très joli flacon) est vraiment remarquable.

 

 

– BBQ : QUELS PLATS SUR VOS BROCHETTES ?

Les autres vidéos de dégustation sont sur Vinovox

Brochettes à la sauce cacahuète

Brochettes d’abats

Brochettes de blanc et foies de volaille

Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

Brochettes de cœurs et magrets

Brochettes de filet mignon aux dattes et abricots secs

Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

Brochettes de langoustines

Brochettes de pointe d’asperges grillées

Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

Brochettes de poisson

Brochettes de Saint Jacques

Brochettes de fruits de mer

Brochettes de poulet à l’orientale

Brochettes de lotte au lard fumé

Brochettes de fruits au chocolat et glace de vanille

 

Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

Brochettes de poissons et de gambas

Brochettes de poulet tandoori

Brochettes de saumon et langoustines

Brochettes de foies de volaille

Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

Brochettes d’échine de porc aux citrons confits

Brochettes de magret de canard, sauce satay

Brochettes de porc à l’ananas

Brochettes d’agneau

Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

Brochettes d’agneau aux herbes de Provence

Brochettes d’agneau grillées

Brochettes de bœuf

Brochettes de foie gras aux raisins

Brochettes de Saint-Jacques Tandoori

Brochettes de gambas à la citronnelle

Brochettes de veau à la jurassienne

Brochettes de boeuf Yakitori

Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

Brochettes de filet mignon citron et olives

Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

Brochettes d’agneau grillé et tomates confites

 

Brochettes de poulet et coleslaw

 

Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

* QUELS PLATS AVEC LES MEILLEURS VINS DE SANCERRE ?

 

 


Henry NATTERSANCERRE Henry NATTER

Henry NATTER

(SANCERRE)
Henry, Cécile et Mathilde Natter
Place de l’Église
18250 Montigny
Téléphone :02 48 69 58 85
Télécopie : 02 48 69 51 34
Email : info@henrynatter.com
Site : www.vinsdusiecle.com/henrynatter
Site : www.henrynatter.com

 

À la tête des Premiers Grands Vins Classés, dans les 3 couleurs.
Ici, sur quelque 20 ha, on cultive la chaleur humaine avec le même soin que l’on apporte aux vignes, privilégiant la faune et la flore, les “couvant” pour en extraire leur quintessence et les laisser s’exprimer au mieux, au cours d’un élevage parfaitement maîtrisé et traditionnel. Ces propriétaires passionnés ont à cœur de faire découvrir les subtilités de leur environnement, leur terroir et leur travail, afin que chacune de leurs bouteilles soit une source de convivialité. Leur fille, Mathilde, dirige la commercialisation, son frère, Vincent-Joseph, s’occupe plus de la cave. Depuis près de 25 ans, la famille Natter est soutenue par une équipe Hmong – originaire des montagnes du Laos – intégrée à la culture du vin. Elle s’est imprégnée de la relation unique que ces femmes et hommes entretiennent avec le monde végétal. Ensemble, ils s’engagent et participent à la mise en place d’une protection de la biodiversité locale. En 2005, le domaine a remporté le trophée du Meilleur Très Petit Exportateur, lors du cinquantenaire du club des exportateurs de France. Le Comice régional agricole a décerné à Cécile et Henry le prix d’Honneur pour des “Vignerons atypiques”. La famille a à cœur de faire découvrir les subtilités de leur terroir, leur environnement, leur travail afin que leurs bouteilles soient ce lien discret entre la nature et eux-mêmes : source de merveilleuse convivialité.
“Ma fille Mathilde, raconte Cécile Natter, a participé avec l’Union viticole à l’élaboration du dossier concernant le Sancerrois pour le faire inscrire au patrimoine de l’Unesco. Les paysages et notre vignoble sont concernés puisque nous sommes le point culminant du département, ici, à Montigny. C’est dans le but que tout ce patrimoine touristique, viticole ne soit pas industrialisé. Une démarche qui va avoir pour effet de valoriser la région. Nous poursuivons notre travail de préservation de l’environnement dans nos vignes, nous avons aussi développé nos exportations de Vins en Corée et en Asie en général, où nos Vins sont bien appréciés, c’est un marché qui me plaît beaucoup, Mathilde s’occupe plus particulièrement du marché américain avec une belle progression.”
Pour Vincent-Joseph Natter, “2015 est une belle année pour les Vins blancs qui présentent une bonne acidité. En bouche, c’est rond, minéral. Une minéralité qui est dûe à nos terroirs qui s’expriment particulièrement bien dans ce 2015. Un vin très harmonieux aux notes de fleurs blanches et de fruits confits, qui grâce à sa richesse et à sa structure, a un beau potentiel de garde.
Le 2015 est aussi un très bon millésime pour les rouges. C’est une année très qualitative, les Vins sont équilibrés, ronds. La vendange était très saine et mûre et j’ai pu aller chercher les bons tanins. Le vin est d’une belle couleur, a beaucoup de fruit, de la fraîcheur, de la structure, de l’équilibre… bref, une belle réussite ! Très bon potentiel de garde car ils ont la structure et donc, la capacité à vieillir. J’aime retrouver à la dégustation cette droiture, cette netteté, des Vins aussi très appréciables dans leur jeunesse. On peut les apprécier sur des plats qui demandent des Vins puissants.
Les rosés, c’est mon père Henry Natter qui les vinifie, la couleur est très belle, d’un beau rose vif pas trop saumonée. Le vin est minéral, frais, aux délicieuses notes d’orange et de fleurs blanches. Pour la vendange 2016, comme nous avons connu un épisode de gel, nos rendements étaient plus faibles, nous espérons satisfaire toute la demande… Les raisins étaient concentrés d’une qualité extraordinaire, cela m’a permis d’aller chercher de belles matières, d’extraire de beaux tanins, tout s’est fait naturellement avec ce millésime, un vin très agréable à vinifier, il s’est livré très facilement et j’ai eu vraiment plaisir à le vinifier.
Le blanc 2016 est superbe, les degrés ont été maîtrisés. A cause du gel, la maturité était un peu inégale, cela nous a permis d’obtenir de belles acidités et des degrés naturels, cela confère au vin un très bel équilibre, les Vins sont puissants mais restent frais.
Nous proposons encore quelques bouteilles Enchantement 2012, une cuvée que nous ne faisons que les belles années. En 2014, les rendements étaient encore très faibles et nous n’avons pu en faire tout comme en 2013. Nous avons produit la cuvée Enchantement seulement en 2012 puis suivra le 2015. En blanc, il nous reste encore un peu de notre cuvée François de la Grange 2014.”
Il faut avouer que l’on se fait vraiment plaisir avec ce Sancerre cuvée François de la Grange blanc 2014, d’une belle élégance et d’une grande richesse aromatique, aux notes prononcées de petits fruits secs et de pêche, tout en distinction et vivacité. Le rouge 2014 est dans la lignée, de belle robe grenat, délivrant des arômes d’épices et de fruits cuits, puissant et volumineux en bouche. “Le Blanc 2014 est un très beau millésime qui se livre avec beaucoup de simplicité, de générosité. C’est un vin complexe, vraiment marqué par la griffe “Henry Natter”. Le terroir argilo-calcaire s’exprime parfaitement. Dans nos Vins, on ne retrouve pas des Sauvignons type “Nouveau Monde” qui sentent le buis, ils sont typés et se goûtent très bien, dès maintenant. Rouge 2014: un très beau millésime, nous avons pu extraire davantage, c’est dû à notre nouvelle méthode de vinification qui a évolué depuis le 2012. Elle apporte dans les Vins plus de complexité, plus de matière.”
Formidable Sancerre rouge l’Enchantement 2012, vinification et élevage en fûts de chêne, de couleur intense aux reflets noirs, avec de puissants arômes de fruits rouges, d’épices, et des tanins bien enrobés, un vin typé, qui poursuit une évolution prometteuse. “C’est un vin présent, d’ une belle fraîcheur et d’une belle structure, vraiment délicieux, l’élevage en barriques est aujourd’hui totalement fondu, ce qui en fait un vin très harmonieux, qui allie puissance et rondeur, un très chouette millésime !
Le Sancerre rouge 2014 a une structure dense, très équilibrée, au nez où prédominent le cassis et la prune, aux tanins fondus, ample et franc, est un vin charnu, tout en bouche.
Leur Sancerre rosé 2015 est toujours le meilleur de l’appellation, de belle teinte, avec des notes d’orange et de fleurs blanches, ample, gras, idéal sur un foie de veau à la lyonnaise, voire un tarama. On est aussi sous le charme de ce Sancerre blanc 2015, issu du terroir des terres blanches, minéral à souhait, très typé, légèrement épicé, de bouche puissante, sec et suave à la fois, riche en arômes de narcisse et d’épices, à prévoir sur un jarret de veau en gelée ou un lapin sauté chasseur. Le 2014 est d’une belle persistance aromatique, à dominante de fruits secs (abricot) et de citronnelle, un vin élégant et typé. Superbe effervescent Secret d’Anaëlle rosé, d’une grande finesse, avec un nez gourmand, généreux, ample et croquant en bouche, très désaltérant, idéal sur une tarte ou un sorbet.

Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

Domaine des CHASSEIGNES

Domaine des CHASSEIGNES

(SANCERRE)
Aurore Dezat
Earl de Chasseignes – Chappe
18300 Sury-en-Vaux
Téléphone :02 48 79 36 84
Email : contact@domainedeschasseignes.com
Site : www.domainedeschasseignes.com

 

Belle place dans le Classement pour ce domaine familial, géré par Aurore Dezat depuis 2011, composé de 9 ha de vignes dont 8 en Sauvignon blanc et 1 en Pinot Noir, vigne cultivée de manière raisonnée, afin de produire des vins de qualité.
Il faut dire que son Sancerre blanc 2015 est bien marqué par son Sauvignon qui lui donne cette fraîcheur en finale, au nez d’amande et de coing, un vin typé, vraiment agréable. Le Sancerre blanc cuvée Les Chasseignes 2014, plus complexe, d’une belle subtilité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et d’amande, avec cette nervosité équilibrée caractéristique, vif et fin, est un vin où la structure s’allie à l’élégance, très charmeur au nez comme en bouche.
Le Sancerre rouge 2015, dense et coloré, au nez de mûre, est ample, corsé et souple à la fois, aux tanins harmonieux, un vin idéal aussi bien sur des paupiettes de boeuf au jambon qu’avec une daurade aux girolles.

ChâTeau de CREZANCY

ChâTeau de CREZANCY

(SANCERRE)
Jean-Marc et Nicolas Chevreau
4, chemin de la Noue – Le Bourg
18300 Crézancy-en-Sancerre
Téléphone :02 48 79 04 77 et 06 37 44 61 67
Télécopie : 02 48 79 44 17
Email : chateaudecrezancy@gmail.com

 

“Le Sancerre est comme un bon chrétien, il est bon quand il a fait ses Pâques”, dit-on ici, comme le faisait Balzac. Un vignoble d’environ 13 ha, composé d’une partie de marnes argilo-calcaires du kimméridgien, les terres blanches, appelées « grosses terres » de composition argilo-calcaire qui se trouvent sur les collines les plus élevées, et d’une partie en caillottes, des sols très pierreux et calcaires.
Superbe Sancerre blanc 2015, tout en suavité, ample en bouche, harmonieux, un vin qui sent les noisettes et la pêche blanche, avec, toujours, une note de fraîcheur très séduisante au palais.
Le Sancerre rouge 2014, de couleur rubis sombre, charnu, au nez de fruits surmûris (framboise, cassis) et d’humus, est un vin comme nous les aimons, de bonne structure, tout en bouche. Excellent Sancerre rosé, avec un nez complexe où la mûre s’associe à la framboise, une bouche intense et raffinée à la fois.

AVEC LE SANCERRE BLANC

 

 

Domaine Pierre MARTIN

Domaine Pierre MARTIN

(SANCERRE)
Yves et Pierre Martin

18300 CHAVIGNOL
Téléphone :02 48 54 24 57 et 06 89 37 99 63
Email : chavipierrot@orange.fr

 

Domaine de 17 ha transmis depuis plusieurs générations, le travail est effectué de façon très traditionnelle, dans le respect du terroir et de l’environnement, sur des sols calcaires ou argilo-calaires très pentus et difficilement mécanisables, ce pourquoi la plupart des travaux se font à la main.
Cela donne ce très joli Sancerreblanc Les Culs de Beaujeu 2015, Sauvignonblanc, âge moyen de la vigne 10 ans, élevage sur lies fines avec bâtonnages réguliers, nerveux comme il se doit, tout en finesse, de très bonne bouche, un vin charmeur, avec ces nuances de poire et de fruitssecs. Le Sancerreblanc Mont Damnes 2014, Sauvignonblanc, âge moyen de la vigne 12 ans, élevage sur lies fines avec bâtonnages réguliers, est remarquable, au nez d’amande, avec, en bouche, des notes complexes de rose, de citron et de narcisse.
Savoureux Sancerre rouge Chavignol 2014, Pinot Noir, moyenne d’âge de la vigne 20 ans, élevage en barriques et cuves béton, d’un beau grenat foncé, au nez de cassis et de framboise avec des notes de violette et d’épices, un vin chaleureux, séduisant, finement corsé, à prévoir sur une épaule de veau aux oignons ou une escalope de cuisse de volaille panée.

Domaine Daniel REVERDY & FilsSANCERRE Domaine Daniel REVERDY & Fils

Domaine Daniel REVERDY & Fils

(SANCERRE)
Cyrille Reverdy
Chaudenay
18300 Verdigny
Téléphone :02 48 79 33 29
Télécopie : 02 48 79 33 29
Email : daniel-et-fils.reverdy@wanadoo.fr
Site : www.daniel-reverdy-sancerre.com

 

Le vignoble compte 9,3 ha. De la taille à la vendange, du pressurage à la mise en bouteille, on travaille ici la vigne et les vins dans la pure tradition et dans le respect du terroir. Les sols sont principalement des Terres blanches (argilo-calcaire), ce qui apporte au vin des arômes complexes et variés : floraux, fruités mêlés de nuances végétales.
“Nous vendons en 2017 les blancs et rosés 2016, nous dit Cyrille Reverdy, la cuvée Antheas blanc 2015, et les rouges 2015. Le millésime 2016 possède une superbe qualité, seule la quantité n’a pas suivi.” Il sortira également, à partir de Septembre 2017, le Clos de Chaudenay 2016, une cuvée parcellaire de Sancerre blanc.”
Superbe Sancerre blanc 2015, issu de vignes de 30 ans, d’une fermentation à bassetempérature (14-17°c) et d’une vinification avec élevage sur lies totales sur une période de 6 mois, classique, vif et chaleureux, avec des nuances d’abricot et de pomme, un vin ample, racé, très bien équilibré en acidité, à prévoir sur un tartare de saumon, par exemple, ou, bien sûr, sur une andouillette (à la ficelle !). Plus dense, le Sancerre blanc cuvée Anthéas 2014, vieilles vignes de plus de 50 ans sur des solsargilo-calcaires, terres blanches, vendanges manuelles, élevage sur lies totales sur une période d’un an (25% de cette cuvée sont élevés en fûts de chêne), où s’entremêlent les fruitsblancs mûrs, les épices et les fleurs fraîches, de bouche intense et raffinée à la fois, parfait sur un bar et palourdes en marinière ou un poulet en barbouille du Berry.
Remarquable Sancerre rouge 2014 (médaille d’Argent Paris 2016), vignes de 40 ans, sol de caillottes, ébourgeonnage sévère, éclaircissage, tri de la vendange,…, de roberubis intense, finement bouqueté, au nez concentré où dominent la violette et le cassis, aux tanins fondus, corsé en bouche.
Le Sancerre P’tit Luce rouge 2014 , qui a reçu, lui, une médaille d’Or Paris 2016, élevé 50% en fûts de chêne 10 mois, est intense au nez, mêlant structure et distinction, avec ces notes de fumé bien spécifiques. Le Sancerre rosé 2015, médaille de Bronze Paris 2016, de très belle couleur, tout en finesse, de bouche fine, aux arômes de fruitsfrais et de rose, est d’une longue finale parfumée.


AVEC LE SANCERRE ROUGE

Domaine Jean-Max ROGER

Domaine Jean-Max ROGER

(SANCERRE)

11, place du Carrou
18300 Bué
Téléphone :02 48 54 32 20
Télécopie : 02 48 54 10 29
Email : contact@jean-max-roger.fr
Site : www.jean-max-roger.fr

 

Un domaine de 31 ha. La famille est issue d’une longue lignée de vignerons du village de Bué. Les premiers écrits la mentionnent dès le début du XVIIe siècle. Jean-Max Roger reprend les quatre hectares de vignes que lui lèguent ses parents au début des années 1970. Il développe le domaine pour en donner les contours actuels. En 2004, deux de ses trois fils, Étienne et Thibault, reviennent sur l’exploitation après différentes expériences professionnelles en France et à l’étranger. Le troisième fils, Xavier, exprime cette passion du vin dans le Languedoc-Roussillon.
Superbe Sancerreblanc La Côte de Bué 2014, vendanges manuelles, élevage sur lies totales de fermentation jusqu’au premier soutirage qui intervient entre février et avril. Assemblage de la cuve et des fûts, la proportion de fûts varie selon les millésimes, mais n’excède pas 30% de l’Assemblage final, un vin particulièrement réussi, qui allie richesse aromatique et persistance, avec des notes de pomme, de narcisse et de noix en finale, typé.
Beau Sancerreblanc GC 2014, au nez complexe et puissant (acacia, fougère, pomme), très bien équilibré, de bouche parfumée, aux notes persistantes d’amande fraîche et de pêche blanche. Le Sancerreblanc CM, fleurant bon le genêt, le coing et les noisettes, est un grand vinharmonieux, riche et fin à la fois. Joli Sancerrerosé la Grande Dimière, floral, franc, tout en densité aromatique comme le Sancerre rouge La Grande Dimière, harmonieux, au nez de fruits mûrs et d’humus, aux tanins bien équilibrés, à la fois puissant et rond, de bouche ample et finement épicée.

Domaine de SARRYSANCERRE Domaine de SARRY

Domaine de SARRY

(SANCERRE)
Christelle et Nicolas Brock
Le Briou – Route de Bourges
18300 Sancerre
Téléphone :02 48 79 07 92
Télécopie : 02 48 79 05 28
Email : info@sarry.org
Site : www.sarry.org

 

Formidable Sancerreblanc Montagne Noire 2012, un grand vin minéral, d’une très grande finesse, au nez puissant (acacia, fougère, pomme), de bouche parfumée et ample, de robejauneclair, structuré, avec, en bouche, des connotations de fumé, de poire et de narcisse, un vin qui mêle richesse aromatique et persistance et demande des plats subtils comme, par exemple, des rougets rôtis à la sauge ou des pigeons mijotés à la sancerroise. “La Montagne Noire est une version plus puissante et intérieurement plus structurée par une technique d’élevage de vins de grande garde. On a tenté de rendre hommage au terroir et aux anciens en maîtrisant l’histoire et la géographie. Il y a plus de force que de puissance, la force du travail et de la patience.”
Le Sancerre Les Mille Sens blanc 2015, typé comme on les aime, fleurant bon le genêt, la pomme et l’amande, allie élégance et structure, finesse et persistance, tout en arômes. “Les Mille Sens est disponible huit mois après la récolte, au mois de mai, explique Nicolas Brock. Il s’agit du vin blanc le plus jeune que nous ayons à la vente. Pour nous, il s’agit presque d’un primeur, qui exprime surtout les notions du fruité. Même si on peut facilement déterminer son terroir, nous pensons que ce dernier s’exprime au mieux lorsque les vins sont plus âgés”.
Le Sancerre Domaine de Sarry blanc 2014, présenté également dans une très jolie bouteille, est racé, aux senteurs intenses, associant charpente et distinction, suave, avec des nuances subtiles de noisette et de fruits jaunes.
Superbe Sancerre Domaine de Sarry rouge, vignes âgées de 40 ans et élevage durant une année en fûts de chêne, toujours très marqué par son Pinot Noir, charnu, puissant et complexe, de bonne garde, épicé, un vin qui emplit bien la bouche, vraiment remarquable.

Christian THIROT-FOURNIER

Christian THIROT-FOURNIER

(SANCERRE)
Domaine des Vieux Pruniers
1, chemin de Marcigoi
18300 Bué
Téléphone :02 48 54 09 40
Télécopie : 02 48 78 02 72
Email : thirot.fournier-christian@wanadoo.fr
Site : www.domaine-des-vieux-pruniers.com

 

Le propriétaire actuel a commencé en 1984, avec peu de vignes venant de ses parents et grands-parents, pour atteindre 10 ha dont 7 en Sancerreblanc et 3 en Sancerre rouge.
Voilà un très séduisant Sancerreblanc P’tite Coûte 2014, 100% Sauvignon, vignes de 22 ans sur solcalcaire exposé sud sud-ouest. Le nom de cette cuvée provient d’une parcelle légèrement pentue (petite côte). Le vin est de belle couleurjaune pâle, avec un nezfrais de fleurs blanches et d’agrumes, très bien équilibré, aux connotations de petits fruitssecs et de poire au palais, de bouche distinguée.
Excellent Sancerre rouge 2014, au nez intense de groseille mûre, est bien charpenté, de couleur profonde, aux tanins riches et soyeux à la fois, de bonne évolution.


AVEC LE SANCERRE ROSE

   
Pour voir d’autres adresses, choisissez la première lettre du nom
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZTout voir

– CHAMPAGNE : LES PRIX D’HONNEURS ET D’EXCELLENCE 2017 !

Éthique, élégance, humilité sont la signature commune des vrais vignerons

Il n’y a pas de vin sans éthique. Cela consiste à ne pas se fourvoyer dans des opérations marketing extravagantes, ne pas se laisser prendre à la mode, qui, par définition, ne fait que passer (vite). Et c’est surtout respecter les consommateurs, ceux qui vous font vivre, sans les abreuver de prix surestimés ou de produits “sans âme, ni vertu”.  L’éthique, c’est croire en soi, avoir la foi, des valeurs, c’est la fidélité.

 

On ne peut pas faire un bon vin sans élégance. Elle est innée, inutile de vouloir se l’approprier. Je parle, bien sûr, de celle de l’âme. L’arrogance, la frime, sont des critères qui comptent pour décrypter les uns et les autres, dans toute les régions, du plus grand vin au plus modeste.

– Un vrai vin est signé par l’humilité. Et être humble, ce n’est pas de la fausse modestie. On peut être fier, conquérant, et avoir les pieds sur terre, c’est-à-dire ne pas se prendre pour le messie. Et des prophètes ou des gourous, on en voit pas mal dans notre milieu.

 

 

Les Prix d’Honneur

Les références de leur appellation, que je connais généralement depuis longtemps, un bon nombre étant retenus depuis le 1er Guide (ou patiquement), ce qui -en soi- mérite un véritable “coup de chapeau”, tant il est difficile de se maintenir au plus haut niveau, chacun dans sa gamme, naturellement, et dans son style. Ils associent le talent et la passion, sans se faire avoir par les modes… tout ce que l’on aime. Certains et rares vignerons peuvent également y accéder très rapidement lorsque le “coup de cœur” est immédiat.

 

Pascal Bardoux
Ignace Baron (Baron Fuenté)
Claire, Lise et Aline Baron (Baron Albert)
Famille Collet
Sébastien Daviaux
Pascal Devilliers
Rémy et Amélie Gratiot
Bernard, Marie-France, Arnaud et Karine Margaine
Anthony Pointillard
Jean-Pierre Vazart

Prix d’Excellence

 De grandes valeurs sûres, dans toute la gamme, dans le Guide depuis longtemps ou qui sont de grands coups de cœur des derniers millésimes. Ils sont également garants d’une régularité qualitative exemplaire et d’un attachement réel au terroir. Du grand art encore, chacun possédant son originalité. Pour quelques-uns, s’ils confirment cette excellence, ils atteindront le Prix d’Honneur.
Marie-France, Laureen et Justine Baillette (Baillette-Prudhomme)
Alain Bailly
Franck Barroy (Chassenay d’Arce)
Francis et Florence Beaudouin-Latrompette
Frédéric Berthelot (Roger Barnier)
Marc Billiard
Famille Briaux (Briaux Lenique)
Famille Clergeot (Clergeot Père et Fils)
Famille Coquard-Bour
Christian Coquet
Salima Sida et Alain Cordeuil (Cordeuil)
Emmanuel Cosnard
Anne-Sophie Cuperly
Élise Dechannes
Famille Dekeyne
Famille Dérot (Derot-Delugny)
Emmanuel Dravigny
Nicolas Dubois (François Dubois)
Victor Duntze
Marianne et Laurent Farfelan
Michel Forget et Frédéric Jorez (Forget-Brimont)
Famille Fourrier
Famille Gabiel Pagin
Famille Galichet (Rémy Galichet)
Pierre Goulard
Didier Goussard
Philippe Guyard (Guyard-Lamoureux)
Famille Hautbois
Famille Jacquinot
Aude et Vincent Jourdan-Lutun (Lutun)
Michel Labbé
Famille Lacuisse
Noël Leblond-Lenoir
François Lecompte
Famille Lemaire
Charlène Loriot (Xavier Loriot)
Virginie et Florence Lourdez (Castelger)
Frédéric Maletrez
Frédéric Manchin
Olivier et Laëticia Marteaux
Françoise et Michel Mathieu-Princet
Carole Noizet
Geoffrey Péhu (Péhu-Guiardel)
Franck et Christophe Philippart
Famille Phlipaux
Karine et Julien Prélat
Vincent Renoir
Famille Richardot
Evelyne Roques-Boizel (Boizel)
Alexandre Ruffin
Vincent et Nathalie Tissier (Diogène Tissier)
Arnaud Vautrain (Vautrain-Paulet)
Karine et Florent Viard
Cédric Vrain (Vrain-Auge)
Jean-Luc Weber-Tritant (Tritant)

Satisfecits

Les grandes satisfactions de ces derniers millésimes et/ou ceux dont les vins m’ont particulièrement séduits cette année, qui se distinguent vraiment dans les dégustations et dont le talent se confirme. Ils peuvent prétendre au Prix d’Excellence. C’est déjà, en soi, une belle garantie qualitative d’être dans cette catégorie.
Famille Autréau (Autréau-Lasnot)
Benoît Barbier (Barbier-Roze)
Famille Bauchet
Famille Beaugrand
Adeline Bonnet (Camille Marcel)
Famille Bouché
Famille Bouloré (Desmoulins)
Christian Bourmault
Lionel Carreau
Valentine Clerc (Charles Legend)
Michaël et Sabrina Favier (Hubert Favier)
Famille Forest-Marié
Famille Gruet (Paul Laurent)
Famille Guyot
Olivier Horiot
Sébastien Littière (Alain Littière)
Famille Loriot (Gérard Loriot)
Eric Maître
Marylin et Emmanuel Mannoury
Thierry et Dominique Massin (Thierry Massin)
Famille Mathelin
Famille Pélissot
Famille Poinsot
Claude Rigollot
Famille Simon
Famille Valentin

* QUELS PLATS AVEC LES MEILLEURS CRUS DU BEAUJOLAIS ?

Il y a deux façons de déguster les crus du Beaujolais : dans leur jeunesse, en profitant de leur couleur et de leur fruité avec des charcuteries, des rillons, des fromages à pâte molle ou une viande rouge grillée (les Beaujolais-Villages, les crus de Brouilly, Côte-de-Brouilly, Chiroubles et Saint-Amour sont parfaits), ou parvenant à maturité, notamment les crus plus charpentés, c’est-à-dire avec un minimum de quatre à cinq années d’évolution, sur une cuisine plus élaborée.

 

– Fleurie, Juliénas. Très parfumés, à dominante de fruits rouges et de sous-bois, à présenter avec une oie farcie, un fromage bleu (Auvergne ou Bresse), ou un gibier (perdrix).

 

– Chénas, Morgon, Moulin-à-Vent, Régnié. Bouquetés et denses, parfaits sur une terrine de gibier, du jambon fumé ou un foie de veau.

 

LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L’ANNEE
Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions…

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CHENAS
MOULIN-A-VENT

BEL AVENIR
CHAMPAGNON
DUBOEUF
MORTET
SAMBIN

BONNET
Cave Ch. CHENAS
P.-M. CHERMETTE

Jean BARONNAT

MORGON
JULIENAS
REGNIE
DUFOUR
FLACHE SORNAY
GAGET
Gérard BRISSON
GRANIT DORÉ
Michel TÊTE
PIZAY

FOREST

FLEURIE
SAINT-AMOUR
BEAUJOLAIS
ROTISSON (B)
Cédric CHIGNARD
METRAT
EMERINGES (B)
MONTERNOT (B)
PARDON
PAMPRES D’OR (B)

BALUCE
FAGOLET
FOURNELLES
MONT VERRIER
PRAVINS

FERRAUD ET FILS

BROUILLY
COTE-DE-BROUILLY
CHIROUBLES
A. CHARVET
BARON DE L ECLUSE
CHEYSSON
COMBE AU LOUP
CRÊT DES GARANCHES

GARANCHES

SAVOIE
JURA
BUGEY
Alain BOSSON (Sa)
Benoît BADOZ (Ju)
MOLLEX (Sa)
Denis FORTIN (Sa)
DORBON ( Ju)
Daniel DUGOIS (Ju)
LAMBERT (Sa)
MILLION-ROUSSEAU (Sa)

BARTUCCI (Bugey)
Franck PEILLOT (Sa)
CHEVIGNEUX (Bugey)

Jacques TISSOT (Sa)
Thierry TISSOT
ANGELOT

DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHENAS
MOULIN-A-VENT

CHARLET

GIMARETS*

MORGON
JULIENAS
REGNIE
Arnaud BRIDAY/CHERS
MONTILLETS*
DONZEL
VOLUET*

PLAIGNE

FLEURIE
SAINT-AMOUR
BEAUJOLAIS
BERNE*
BERTRAND*
(LASSAGNE*)
VIGNES du PARADIS*
GUELET
NUGUES (B)

MARRANS

BROUILLY
COTE-DE-BROUILLY
CHIROUBLES
CHATELET*
COLLIN BOURISSET*

LORON

SAVOIE
JURA
BUGEY
DUPASQUIER*
SARTO DE L’ABY (Sa)*
CAVE CHAUTAGNE (Sa)
PETIT (Ju)

MEUNIER (Bugey)
(Pascal PAGET*)
PUFFENEY

Amélie GUILLOT (Ju)
CHARTREUX

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHENAS
MOULIN-A-VENT

MORGON
JULIENAS
REGNIE
(CHAPONNE)
COLONAT
PIRON
FLEURIE
SAINT-AMOUR
BEAUJOLAIS
(Cédric VINCENT (B)*)
(CRÊT du RIS)
TERROIRS et TALENTS
(Cave SAIN-BEL)
(PÉRELLES (B))
BROUILLY
COTE-DE-BROUILLY
CHIROUBLES
SAVOIE
JURA
BUGEY

– LES PLATS PARFAITS SUR LES MEILLEURS CHATEAUNEUF-DU-PAPE

 

Domaine André MATHIEUCHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Domaine André MATHIEU

Domaine André MATHIEU

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
André Mathieu
3 bis, Route de Courthézon
84230 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone :04 90 83 72 09
Télécopie : 04 90 83 50 55
Email : contact@domaine-andre-mathieu.com
Site : www.domaine-andre-mathieu.com

 

Au domaine familial, transmis de père en fils depuis 1600, André Mathieu a pris la suite de son père en 1987. L’exploitation se répartit maintenant sur 13 ha de Châteauneuf-du-Pape et 4 ha de Côtes du Rhône. Trois Châteauneuf- du-Pape rouges, deux Châteauneuf-du-Pape blancs et deux Côtes du Rhône sont vinifiés et élaborés par André Mathieu.

La première cuvée Châteauneuf-du-Pape rouge, une cuvée traditionnelle “Domaine André Mathieu”, regroupe les 13 cépages autorisés de l’appellation et dévoile un vin élégant où les tanins se fondent dans la rondeur des arômes. La cuvée spéciale “La Centenaire” est un vin élaboré à partir des plus vieilles vignes de l’exploitation (plantées entre 1890 et 1914). Une complexité aromatique, un vin soyeux aux tanins fins sont les principales caractéristiques de cette cuvée que l’on trouve seulement les plus beaux millésimes. Enfin, la cuvée Vin Di Felibre est un Châteauneuf-du-Pape atypique, dominé par le cépage Mourvèdre et élevé en fûts neufs. Réalisée seulement les très beaux millésimes, une cuvée est produite en quantité très limitée.
“Le 2015 est un millésime où les deux couleurs de vins rouge et blanc sont tout aussi réussies, nous dit André Mathieu. Très beau millésime du niveau du 2009, pour la cuvée André Mathieu et la cuvée Centenaire. Il se caractérise par une belle concentration, bonne fraîcheur très plaisante, bien marqué par les fruits rouges, d’un beau potentiel de garde. C’est un très beau millésime classique, bien typé Châteauneuf-du-Pape, avec une expression du Grenache assez exacerbée.
Le 2016 est un vin plus concentré et plus puissant encore. La vendange était très saine, les vins sont très équilibrés avec du charnu et de la fraîcheur. J’aime faire des vins sur la fraîcheur, je n’aime pas la surconcentration.
Je ne produis que 8% de Châteauneuf blancs. Les blancs 2015 ont des arômes de fleurs blanches, vins très fins et agréables. Le Vin Di Felibre est un très beau millésime. En 2015, les vins sont sur la minéralité avec une belle sucrosité, de la complexité, du charnu et de l’élégance, cela fait partie des très beaux millésimes avec un beau potentiel de garde de 5 à 8 ans. Ils sont déjà agréables dans leur jeunesse, surtout la cuvée André Mathieu.
En Côtes-du-Rhône, les 2016 rouge et rosé sont des vins concentrés et puissants. Les Seriziers 2016, fabuleux, vin très puissant, belle concentration, délicieux arômes de cerise, de kirsch, des vins très agréables dès maintenant mais qui peuvent vieillir 5 ans. Le CDR rosé 2016 est un rosé de saigné, de couleur soutenue un rosé assez vineux idéal pour accompagner un barbecue entre amis.”
Superbe Châteauneuf-du-Pape Vin di Felibre rouge 2012, intense en couleur comme en arômes, qui fleure bon les fruits mûrs et les épices, aux tanins bien fermes, auquel il faut laisser un peu de temps pour s’exprimer, parfait avec, par exemple, un lapin caramélisé aux épices ou un foie gras poêlé aux raisins. “Une cuvée à 80% de Mourvèdre que j’élève durant 30 mois, c’est un vin au très gros potentiel de garde, très concentré et complexe.”
Le Châteauneuf-du-Pape rouge est de belle couleur grenat soutenu et intense, au nez caractéristique de fruits mûrs et de garrigue, une cuvée typée, riche et fondue à la fois, à déboucher sur un tendron de veau sauce tomate ou un poulet tandoori. Son Châteauneuf-du-Pape blanc Di Felibre 2015, qui mêle puissance et distinction, est parfumé, intense, aux notes de poire fraîche, tout en bouche, gras mais avec cette nervosité caractéristique, aux nuances d’aubépine et de citron, un vin tout en charpente, classique et franc.
Tout en nuances, son Châteauneuf-du-Pape blanc 2015, avec des connotations de fleurs et de pain grillé, est d’une très belle expression, alliant ampleur et fraîcheur.
Goûtez aussi le CDR rouge Les Seriziers, au nez de fruits rouges surmûris (prune, groseille) et de violette, charpenté, riche au nez comme en bouche, et ce séduisant CDR rosé “Se Sian Accoupagna”, de jolie robe, très gourmand.

Château BEAUCHENECÔTES DU RHÔNE ET VILLAGES Château BEAUCHENE

Château BEAUCHENE

(CÔTES DU RHÔNE ET VILLAGES)
Famille Vergniaud-Bernard
1 452, route de Beauchêne
84420 Piolenc
Téléphone :04 90 51 75 87
Télécopie : 04 90 51 73 36
Email : info@chateaubeauchene.com
Site : www.chateaubeauchene.com

La famille de Michel Bernard est présente à Orange depuis le XVIIe siècle. “Mesnagers”, c’est-à-dire fermiers jusqu’à la révolution de 1789, ils achetèrent les premières vignes lors de la vente des biens nationaux de 1794. Elles font encore partie du vignoble familial. Depuis 1971, Michel Bernard et son épouse Dominique Vergniaud assument la responsabilité de l’exploitation, qu’ils ont agrandie. En 2004, leur fille aînée Amandine les a rejoint. Aujourd’hui, le Château constitue le siège de vinification et d’élevage des différents vignobles de la famille. Il comprend 70 ha de vignes : Châteauneuf du Pape, Côtes-du-Rhône Villages, Côtes du Rhône. Michel Bernard s’occupe des travaux des cultures et de vinification. Dominique Vergniaud suit l’administration, les ventes en France et au caveau, et Amandine Bernard dirige les ventes à l’export et le marketing et s’occupe personnellement des clients en Europe.
“A la vente, nous avons les Côtes du Rhône 2016, 2015 et 2014. Et en Châteauneuf-du-Pape, les 2012, 2013 et 2014, nous précise Michel Bernard. Je trouve le 2015 plus puissant que le 2014. Le 2014 est d’un très bel équilibre avec peut-être un peu moins de potentiel de garde. Les 2015 et 2016 sont deux millésimes très riches, charnus, ils ont tout pour eux, les tanins, du fruit, une couleur intense, bel équilibre, bonne concentration, belle persistance aromatique… Les blancs 2016 ont de la puissance.
Mes filles viennent travailler avec moi : Amandine, déjà, puis Estelle la rejoindra. Estelle est vétérinaire et est en train de se former à l’agronomie et à l’œnologie.
Ici à Beauchêne, je finalise un musée sur le développement et la vie du vignoble. Il retracera à travers les âges le déroulement de la plantation jusqu’à la mise en bouteilles. Je vais exposer de vieux outils que je possédais ou que j’ai chiné. L‘objectif est d’avoir une démarche pédagogique en expliquant leurs utilisations. Nous recevons beaucoup d’amateurs à Beauchêne, notre région touristique se prête à ce genre d’exercice et cela m’occupera quand mes filles seront là…”
Beau Châteauneuf-du-Pape rouge Grande Réserve 2012 (80% Grenache, 15% Syrah, 5% Mourvèdre, vignes de 100 ans, issues des terrasses alluvionnaire de galets roulés et de sables fauves), très riche, tout en harmonie, complexe et intense, aux connotations d’épices, de fruits rouges mûrs et de poivre, typé, de fort belle évolution.
Remarquable Châteauneuf-du-Pape blanc Vignobles de la Serrière 2015, très charmeur, richement bouqueté, alliant puissance et élégance, où se mêlent des notes d’amande et de poire, suave, de bouche persistante, à ouvrir sur un turbot à la crème ou un risotto à la truffe blanche. Leur Châteauneuf-du-Pape rouge Vignobles de la Serrière est typé comme on les aime, bien charpenté, aux notes de prune et de sous-bois, dense et concentré, légèrement poivré en finale, de très bonne évolution.
Superbe Châteauneuf-du-Pape rouge Hommage à Odette Bernard 2009, un vin au bouquet complexe, harmonieux, avec ses senteurs de fruits rouges surmûris (prune, groseille) et de violette, un vin bien charpenté, riche au nez comme en bouche. Le CDR rouge Premier Terroir 2012, de couleur intense, souple et vigoureux à la fois, aux nuances de groseille et de cannelle, de bouche savoureuse comme le CDR rouge les Sens de Syrah 2014, épicé, structuré, tout en bouche, au nez complexe (pruneau), un vin charnu, à déboucher sur un boudin noir ou un tajine de poulet aux aubergines.
On poursuit avec le CDR rouge Grande Réserve 2015, et le CDR blanc Grande Réserve 2015, Clairette 25%, Grenache blanc 25%, Roussane 25%, Marsanne 20%, Bourboulenc 5%, vif et frais, aux arômes d’agrumes et de fleurs blanches, d’une très jolie tenue en bouche, et CDR blanc Viognier 2015, plus rond.
Le jardin à la française du Château Beauchêne peut être privatisé pour organiser mariages et réceptions.
Domaine Les 3 CELLIERCHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Domaine Les 3 CELLIER

Domaine Les 3 CELLIER

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Famille Cellier
5 bis, chemin rural de Sorgues
84230 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone :04 90 02 04 62
Télécopie : 04 83 07 58 58
Email : les3cellier@3cellier.fr
Site : www.3cellier.fr

 

“L’ensemble de nos parcelles de Châteauneuf-du-Pape est disséminé sur la totalité de l’aire d’appellation, ce qui nous permet d’avoir les différents terroirs et de produire des vins riches et variés apportant chacun une complexité différente. Cependant une des particularités de notre domaine est un îlot d’environ 4 ha sur le plateau des « Terres Blanches » situé au nord de l’appellation. Le sol argilo-calcaire y est recouvert d’une épaisse couche de galets roulés. Ces galets ont un effet bénéfique sur la qualité des raisins car ils emmagasinent la chaleur le jour et la restituent la nuit. Le microclimat de ce lieu nous permet de réussir de grands vins.”
“Nous avons un très beau 2016, nous dit Ludovic Cellier, belle amplitude thermique qui a favorisé le stockage des polyphénols dans les baies. Des vins très concentrés, une qualité supérieure à 2015, ils me font penser aux 2010.
Rendement et volume étaient au rendez-vous (30 hl/ha), ce qui n’est pas négligeable.
Un vin très complet, de très beaux équilibres, de la concentration. Pour les blancs des PH relativement bas ce qui donne pas mal de fraîcheur ce qui est donc intéressant, les premières bouteilles seront mises sur le marché au début de l’été. La Roussane est un cépage qui donne des notes de fruits exotiques, poire, pêche, c’est un vin gourmand et puissant à la fois très agréable à déguster.
Le 2015 est aussi un très joli millésime un peu moins de concentration que 2016. Ce sont des vins très juteux et gourmands, sur le fruit, ils se goûtent très bien même dans leur jeunesse ils sont puissants et frais. Les 2015 et 2016 sont deux millésimes qui pourront se garder en cave, ils en ont le potentiel. Le 2014, un vin plus sur la fraîcheur qui sera agréable à déguster plus rapidement.
Notre actualité : le Domaine a eu sa certification en Bio pour le millésime 2016 pour tous nos châteauneufs. Notre père travaillait en respectant la nature nous avons suivi l’exemple et donc tout naturellement nous avons fait la démarche d’une certification Bio.
Le plus jeune de nos frères Benoît intègrera le Domaine cette année, il s’occupera du commerce international avec mon épouse.”
Le Châteauneuf-du-Pape rouge Éternelle 2015, de couleur profonde, est gras, concentré, aux arômes de fruits macérés, très harmonieux au nez comme en bouche, évidemment, encore très jeune. “Un vin de terroir, précise-t-on, une seule parcelle vieille de 80 ans, et la sélection des plus belles grappes de cette parcelle. L’expression du Grenache à l’état pur. Le cépage Grenache offre à ce vin tout ce qu’il a de meilleur, tant par sa couleur rouge grenat sombre que par ses notes de fruits frais et épices. Sa structure est puissante mais sans agressivité.
Superbe Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Privilège 2013, une cuvée élevée pour 90% en barriques de 12 à 18 mois, de bouche mûre, de très bonne base tannique, un vin charnu, coloré, au nez à la fois intense et subtil où s’entremêlent la griotte, la prune et une touche poivrée, qui poursuit une belle évolution.
Le Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Alchimie 2014 (médaille d’Argent Paris 2015), Grenache (44%), Mourvèdre (23%), Syrah (18%), complété par du Terret noir, de la Counoise et de la Clairette rose, élevé 12 mois en foudres, où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, puissant, savoureux, tout en bouche et bien classique, très typé.
En blancs, trois cuvées délicieuses : leur Châteauneuf-du-Pape blanc 2014 (médaille d’Or Paris 2015), au nez subtil, suave en bouche, bouqueté et rond, aux senteurs florales persistantes, à savourer sur des quenelles, le Châteauneuf-du-Pape blanc Réserve 2013, au nez de petits fruits (pêche), bien ferme et suave au palais, à la texture fine et soyeuse, un vin tout en distinction qui se goûte sur un saumon grillé, et le Châteauneuf-du-Pape blanc cuvée Insolente 2014, 100% Roussane, dont 20% élevés en barriques durant 3 mois, avec des arômes d’agrumes et de chèvrefeuille, de bouche très persistante.

 

Châteauneuf du Pape (Blanc sec)

Domaine l'ABBE DINE

Domaine l’ABBE DINE

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Nathalie Reynaud – Earl Mireille et Jean Reynaud
1 480, chemin des Mulets (Caveau : 1 bis, chemin Louise Michel)
84350 Courthézon
Téléphone :04 90 70 20 21 et 06 12 66 99 50
Email : domainelabbedine@wanadoo.fr
Site : www.domainelabbedine.com

 

La Famille Reynaud est installée sur ses terres depuis 5 générations, au moins. Le savoir-faire et les connaissances du travail du sol se sont transmis de père en fils et aujourd’hui de père en fille.
Beau Châteauneuf-du-Pape rouge 2014, 90% Grenache de 120 ans, 8% Syrah et 2% Mourvèdre, sur terroir de sables, aux notes de pruneau et de sous-bois, de bouche pleine et généreuse, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de couleur pourpre, un vin puissant et chaleureux, avec du gras et de la rondeur.
Bien typé, également, le CDR-Villages 2014, 80% Grenache et 20% Mourvèdre de 60 ans, sur terroir de galets roulés, d’une belle harmonie, puissant, d’une jolie ampleur aromatique, légèrement épicé, alliant souplesse et structure, est un vin très bien élevé, comme le CDR blanc 2015, 100% Clairette, terroir de sables, riche en bouquet (agrumes, amande), harmonieux, qui est à déboucher sur une omelette aux truffes, par exemple.

Domaine Albin JACUMINCHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Domaine Albin JACUMIN

Domaine Albin JACUMIN

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Famille Jacumin
1 chemin Monseigneur Jules Avril – BP 28
84230 Chateauneuf du Pape
Téléphone :04 90 83 78 55
Email : domaine.ajacumin@orange.fr
Site : www.domaine-albin-jacumin.fr

 

Depuis plus d’un siècle, quatre générations de vignerons se succèdent de père en fils, se transmettant avec fierté et œuvrant de concert afin de respecter la qualité. L’évolution du domaine s’est faite en plusieurs étapes : après l’ouvrage entrepris par Aimé, son fils Alain et son épouse Sylvette ont agrandi le domaine. Maintenant, leur fils Albin et son épouse Agnès poursuivent avec leur savoir-faire les efforts dans un cadre existant qu’ils ont su moderniser.
Albin Jacumin place le 2016 au même rang que le 2015, superbe, avec une récolte importante. Il envisage une nouvelle cuvée en Vin de Table à base de Counoise, Marselan et Syrah. En vente en 2017 : les Châteauneuf du Pape “La Bégude des Papes” et “A Aimé”, millésimes 2014 et 2015; nous recevons également sur rv à la cave pour une visite et une dégustation toute l’année.”
Beau Châteauneuf-du-Pape rouge La Bégude des Papes 2014, de belle couleur grenat soutenu et intense, au nez caractéristique de fruits mûrs et de garrigue, charpenté, riche et fondu à la fois, un Vin très savoureux et typé. Goûtez le CDR blanc 2015, gourmand et parfumé. Superbe Châteauneuf-du-Pape rouge A Aimé 2010, en hommage au grand-père, issu de très vieilles vignes d’une moyenne de 80 ans, un festival d’épices douces et de torréfaction, de couleur grenat, où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, puissant, tout en bouche.

Domaine La MEREUILLECHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Domaine La MEREUILLE

Domaine La MEREUILLE

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Philippe Granger
Quartier Le Grès – Impasse 2580
84100 Orange
Téléphone :04 90 34 10 68
Télécopie : 04 90 34 27 77
Email : micbouyer@wanadoo.fr
Site : www.domaine-la-mereuille.com

 

Un domaine de 16 ha. Culture et vinifications traditionnelles, dans le respect du terroir.
Pour Philippe Granger, les ventes cette année se porteront sur les Côtes du Rhône et Châteauneuf-du-Pape blancs 2016, les Côtes du Rhône rouges 2015, les Châteauneuf-du-Pape rouges 2013.
“Le millésime 2016 est extraordinaire, supérieur à 2015, l’on y trouve tout ce qu’il faut : saveur, arômes, structure, volume moindre, largement compensé par la qualité.”
Il possède en cave de vieux millésimes de Châteauneuf-du-Pape rouges : 1999, 2006, 2008, 2009, 2011 et 2012, ainsi que la cuvée Grenache Les Baptaurels, millésimes 2007, 2010, 2011 et 2012. En 2017, deux nouvelles cuvées en CDR rouge Villages 2015 et 2016.
Très beau Châteauneuf-du-Pape Les Baptaurels rouge 2012, d’une belle couleur, au nez complexe où s’entremêlent des nuances de griotte et de framboise, avec une pointe de poivre, bien charpenté, parfait sur des noisettes de chevreuil aux ravioles de champignons ou une épaule d’agneau farcie aux olives vertes.
Le 2011 a des tanins amples, un vin de bouche pleine, aux nuances de fruits des bois et des notes giboyeuses, d’excellente évolution.
Son Châteauneuf blanc 2015, d’une robe aux reflets or pâle, tout en finesse aromatique (fleurs fraîches, tilleul…), est complexe au nez comme en bouche.
Goûtez aussi le CDR 2013, aux arômes de fruits noirs mûrs et d’épices de la garrigue, un vin rond mais charpenté, de bouche corsée, CDR-Villages 2013, avec des tanins veloutés, avec cette couleur profonde, au nez de fruits cuits, un vin qui emplit bien la bouche.

 


Domaine de SAJECHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Domaine de SAJE

Domaine de SAJE

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Jérome Mathieu
rue du Commandant Lemaître
84230 Châteauneuf du Pape
Téléphone :06 80 95 82 53
Email : jerome@domaine-de-saje.fr

 

“Le Domaine de Saje, nous explique Jérôme Mathieu, c’est la contraction des initiales du prénom de mon épouse et de mon prénom. En effet, avec mon frère, nous avons décidé de créer notre propre entité.
Le Domaine de Saje va représenter 8 ha de vignes, plusieurs parcelles sur des terroirs urgoniens et argilo-calcaires, je n’ai pas de terroirs de silice. L’âge moyen de mes vignes et de 45 à 50 ans, j’ai cette chance d’avoir de vieilles vignes qui apportent de la concentration et de la personnalité aux vins, et je possède également les 13 cépages de l’appellation, avec une dominante de Grenache.
Pour Jérôme Mathieu, “2015 et 2016 sont deux millésimes fabuleux au Domaine de Saje.
En 2016, malgré le manque d’eau, la vigne a souffert, mais pas de trop. Dans les vignobles en général, ce sont surtout les jeunes plants qui ont le plus souffert ainsi que certaines vieilles souches qui n’ont pas résisté, il a fallu être très prudent, délicat sur l’entretien des vignes et des sols. On obtient des vins très puissants. Nous avons fait le rendement habituel de 30 hl/ha. Une belle récolte compte-tenu de la sécheresse. J’ai vendangé à une période qui m’a permis d’avoir une belle maturité et des degrés pas trop élevés. Les vins sont très colorés, beaucoup plus que d’habitude, avec des tanins très présents, très puissants, qui ne laissent pas encore trop les arômes s’exprimer, avec l’élevage cela va se fondre un peu.
Le 2015 était déjà un super vin, de très belle facture aromatique, mais, le 2016 est un cran au-dessus, peut-être plus dense. Ce seront deux millésimes conseillés pour la garde, si on les boit jeunes, la puissance risque de primer sur les arômes. Je vais ressortir la Cuvée du Centenaire en 2015.”
Tout en suavité, le Châteauneuf-du-Pape blanc 2015 dégage un nez vif et complexe (agrumes, fruits blancs), d’une belle harmonie, de bouche parfumée, avec des connotations de fleurs fraîches et de pain brioché. La récolte 2015 a été magnifique, j’ai vendangé tôt avant la pluie. J’aurai une Cuvée Traditionnelle, qui correspond à un très bon Châteauneuf-du-Pape classique, et une Cuvée plus élaborée qui s’appellera Cuvée Marquis Anselme Mathieu, je conserve le nom, une Cuvée plus concentrée aux notes de sucrosité, un vin très velouté.”
Le Châteauneuf-du-Pape classique 2013, charnu, aux tanins fondus, au nez dominé par les petits fruits rouges mûrs (griotte, pruneau), est de belle robe soutenue. Excellent CDR rouge 2015, au nez puissant, tout en nuances aromatiques où dominent la groseille et les épices, de très bonne base tannique.

Domaine SERGUIER

Domaine SERGUIER

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Daniel Nury
10, rue Alphonse Daudet
84230 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone :04 90 83 73 42 et 06 15 66 58 90
Télécopie : 04 90 83 73 42
Email : nury.daniel@wanadoo.fr
Site : www.domaine-serguier.com

 

Le domaine est né à la fin du XIXe, par la volonté d’Hippolyte Serguier. 100 ans plus tard en 1997, Daniel Nury reprend le domaine familial situé au cœur du village au pied des remparts de Châteauneuf-du-Pape.
Ce propriétaire talentueux peut être fier de son Châteauneuf-du-Pape cuvée Révélation 2013 (Grenache noir majoritaire avec 10% de Mourvèdre, Cinsault et Syrah) issu de très vieilles vignes de 80 ans aux rendements inférieurs à 30hl/ha, vendanges manuelles avec tri à la parcelle, élevage 14 mois en barriques, de bouche pleine et riche, de belle robe grenat, au nez de cerise confite et d’humus, un vin qui mérite une cuisine relevée. Savoureux 2012, où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, puissant, savoureux, tout en bouche, que l’on apprécie aussi bien sur un Roquefort qu’avec des filets de lièvre aux marrons en papillotte.
Le Châteauneuf-du-Pape rouge Tradition 2014, 70% Grenache, 12,5% Mourvèdre, 12,5% Syrah et 5% autres (Cinsault, Counoise, Muscardin…), très bien élevé, au nez de cerise confite et d’épices, très corsé, est très savoureux, aux nuances d’humus, de mûre et de poivre en bouche. Savoureux Châteauneuf-du-Pape blanc 2015, parts égales de Grenache blanc et de Clairette blanche (40% de chaque) avec 20% de Bourboulenc, avec des arômes bien présents où dominent les agrumes et les petits fruits secs, tout en subtilité aromatique, d’une belle longueur. Il y a encore le CDR Le Cabanon rouge 2015, aux tanins enrobés, de couleur cerise soutenue, bien réussi, et le CDR Le Cabanon de ma Mère blanc 2015, frais, aux notes de fruits blancs et d’acacia.

Domaine de la SOLITUDE

Domaine de la SOLITUDE

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Michel et Jean Lançon

84231 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone :04 90 83 71 45
Télécopie : 04 90 83 51 34
Email : info@domaine-solitude.com
Site : www.domaine-solitude.com

 

Le Domaine de la Solitude appartient à l’une des plus vieilles familles originaires de Châteauneuf-du-Pape. Dès le XVe siècle, on y trouve la trace des Martin, mais en Italie elle remonte encore plus loin dans le temps, jusqu’à la très ancienne et non moins illustre famille des Barberini. François Barberini, né en Toscane en 1264, habita La Provence pendant quelques années.
Voilà un grand Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Barberini 2004, 55% Grenache, 30% Syrah et 15% Mourvèdre, de charpente à la fois puissante et souple, avec beaucoup de matière, des arômes de fruits rouges complexes (cassis, mûre), des nuances de griotte, de cannelle et de fumé. Le Châteauneuf-du- Pape rouge 2013, 50% Grenache, 25% Syrah, 15% Mourvèdre et 10% Cinsault, dense et complexe, dominé par les fruits macérés, de robe pourpre soutenu, est riche et bien en bouche.
Le Châteauneuf-du-Pape blanc 2014, 40% Clairette, 25% Grenache et 35% Roussane, d’une couleur aux reflets verts, a un nez très aroma- tique, onctueux avec beaucoup de fraîcheur et de vivacité, un vin tout en bouche, fleurant bon les amandes, la pêche et les fleurs, très classique, puissant et subtil à la fois.
Pour la très bonne bouche, le millésime 2004, savouré (c’est le mot) cette année, où dominent des senteurs de groseille et de réglisse, est un beau vin dense, typé, aux tanins amples, d’une longue finale.

Domaine TOUR SAINT-MICHEL

Domaine TOUR SAINT-MICHEL

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Earl Vignobles Fabre
Quartier Les Petites Serres
84230 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone :04 90 83 73 24
Télécopie : 04 90 83 51 01
Email : domaine.tour.stmichel@orange.fr
Site : www.toursaintmichel.com

 

Une histoire familiale depuis 3 générations; tout d’abord, Michel Fabre, fondateur du domaine, en 1930, a transmis sa passion à son fils Henri. Ce dernier, avec l’aide de son épouse Éliane, a développé et agrandi le domaine, qui compte actuellement 40 ha, dont 35 ha en Châteauneuf-du-Pape. Aujourd’hui, Mireille, leur fille, gère le vignoble, dans le respect de la tradition familiale en apportant un style plus moderne.
Très réussi, typé, leur Châteauneuf-du-Pape cuvée du Lion 2013, Grenache (75%), Syrah (20%), Mourvèdre (5%), vendanges manuelles et traditionnelles avec longue cuvaison, élevage pour 20% en barriques de 2 ans, au nez dominé par les petits fruits rouges (groseille, griotte), coloré, puissant et charpenté, avec, au palais, des nuances de petits fruits rouges à noyau, un vin typé, tout en bouche.
Le 2012 se goûte très bien, médaille d’Argent concours Vignerons Indépendants 2014, dense, aux tanins riches et souples à la fois, avec ces senteurs de cuir et de fruits macérés en finale.
Le Châteauneuf-du-Pape Tradition cuvée des Deux Sœurs 2013, 80% Grenache et 20% Syrah, de robe pourpre, au nez de fruits cuits avec des notes épicées, est typé comme le Châteauneuf-du-Pape cuvée Feminessance 2012, 60% Grenache et 40% Syrah, élevage en barriques, au nez à la fois intense et subtil où s’entremêlent la griotte mûre et une touche épicée spécifique, mêle structure et ampleur.

* QUELS VINS SUR VOS RECETTES DE BROCHETTES ?

Brochettes à la sauce cacahuète

Brochettes d’abats

Brochettes de blanc et foies de volaille

Brochettes de cœurs et magrets

Brochettes de filet mignon aux dattes et abricots secs

Brochettes de pointe d’asperges grillées

Brochettes de poisson

Brochettes de poulet et coleslaw

Brochettes de Saint Jacques

Brochettes de fruits de mer

Brochettes de poulet à l’orientale

Brochettes de lotte au lard fumé

Brochettes de fruits au chocolat et glace de vanille

Brochettes d’allouettes

Brochettes de poissons et de gambas

Brochettes de poulet tandoori

Brochettes de saumon et langoustines

Brochettes de foies de volaille

Brochettes d’échine de porc aux citrons confits

Brochettes de magret de canard, sauce satay

Brochettes de porc à l’ananas

Brochettes d’agneau

Brochettes d’agneau aux herbes de Provence

Brochettes d’agneau grillées

Brochettes de boeuf

Brochettes de poissons aux épices, riz sauce aigre douce

Brochettes de foie gras aux raisins

Brochettes de Saint-Jacques Tandoori

Brochettes de gambas à la citronnelle

Brochettes de veau à la jurassienne

Brochettes de boeuf Yakitori

Brochettes de filet mignon citron et olives

Brochettes d’agneau grillé et tomates confites

 

Les vins de l’année avec Vins du Siècle

– QUELS PLATS AVEC LES MEILLEURS VINS ROUGES DE LOIRE ?

 

– Chinon. S’il est jeune, avec une volaille ; s’il est parvenu à maturité, il convient aux viandes rouges, à un canard ou à un gibier cuisiné légèrement.

– Sancerre. Le rouge s’adapte, entre autres, à un canard ou à une dinde aux marrons.

– Saumur.  Des rouges que la plupart des dégustateurs apprécient avec du mouton, un magret, voire un faisan pour un millésime plus ancien.

– Touraine. Des vins frais et fruités, qui se boivent avec des rillons quand ils sont jeunes, puis sur une volaille, des pigeonneaux, du veau grillé.

 

LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L’ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions…

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU-SAUMUR
GAUTERIE (A)
LA PALEINE (S)
PERRUCHES (S)
ROCHETTES (A)

BEAUREGARD (S)
GODINEAU (A)
GONORDERIE
VIEUX PRESSOIR (S)

RAYNIERES (S)

SAUMUR-CHAMPIGNY
LA GUILLOTERIE
Clos MAURICE
PETITE CHAPELLE
TARGÉ

Christelle DUBOIS
ROCHEVILLE (S)

CHINON
BOUCHARDIÈRE
BOUQUERRIES
GOURON (r)
NOIRÉ

COULY-DUTHEIL
Dne de L’R
DOZON
Angélique LÉON

BOURGUEIL SAINT NICOLAS

DRUSSÉ (SNB)

GÉLÉRIES (B)
JARNOTERIE (SNB)

TOURAINE CHEVERNY

CHAISE
CHARBONNIER
MANDARD
RENAUDIE

CHESNEAU (CHe)

MONTIGNY

SANCERRE DIVERS

André DEZAT (S)
Pierre MARTIN (S)
NATTER (S) (r)
Daniel REVERDY (S) (r)
SARRY (S)

CHAILLOT (CH)
CREZANCY (S) (r)
J-M ROGER (S)

DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU-SAUMUR
(D. FOURRIER (A))
SAUMUR-CHAMPIGNY
LEGRAND

BOURG NEUF*
ROCFONTAINE

VARINELLES

CHINON
CAVES de la SALLE

(BROCOURT)

BOURGUEIL SAINT NICOLAS

GESLETS (B)
TOURAINE CHEVERNY

MÉCHINIERE

MAISON (CHe)

SANCERRE DIVERS

MABILLOT (R)

MADONE (Côtes du Forez)

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU-SAUMUR
(BESSIÈRE (S))
SAUMUR-CHAMPIGNY
CHINON
(RAFFAULT)
BOURGUEIL SAINT NICOLAS

(ROBINIERES)
TOURAINE CHEVERNY

SANCERRE DIVERS

 

Les vins de l’année avec Vins du Siècle

 

* LES VINS DU MEDOC QUE L’ON AIME

Dans le Médoc, les propriétaires maintiennent une identité forte : intrinsèquement, un Margaux n’a rien à voir avec un Pauillac (ni même avec un autre Margaux, tant les sols sont différents dans l’appellation), un Moulis doit refléter l’élégance quand c’est la structure qui signe un Saint-Estèphe…

Les terroirs font les vins !

Pas mal de déceptions cette année, à Saint-Julien, à Saint-Emilion, à Margaux ou en Haut-médoc, et vous lirez tout cel-la dans la prochaine édtion de mon Guide, que j’écris actuellenent.

 

 

Toutes appellations confondues, on est à quelque 30 éliminé et plus d’une cinquantaine de nouveaux coups de cœur. Vous ne serez pas déçu…

 

Pas besoin de tricher avec des manipulations œnologiques ou des élevages qui abrutissent les vins. Nul besoin non plus de prix extravagants, puisque l’on se fait plaisir dans une gamme cohérente et accessible. Voici ceux qui élèvent donc les véritables grands vins médocains, ceux qui ont une “âme”, de l’élégance, un véritable potentiel d’évolution, et ont signé plusieurs millésimes formidables :  les 2016, 2015, 2010 et 2009, grandissimes, les 2011, 2008, 2006, 2004 et 2002, la plupart formidables aujourd’hui, un 2007 savoureux, un 2005 chaleureux et un 2013 difficile mais réussi. Le plaisir est là, intact, et c’est du grand art.

 

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
LATOUR (Hors Classe)
MOUTON-ROTHSCHILD

GRAND-PUY-LACOSTE
MONTROSE
PICHON-COMTESSE

CLERC-MILON
LASCOMBES

CATEGORIE B
Priorité à l’élégance
(LAFITE-ROTHSCHILD)
(MARGAUX)

BATAILLEY

CANTENAC-BROWN
CLAUZET
HAUT-MARBUZET
TRONQUOY-LALANDE

DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
BEAU SITE
BRANE-CANTENAC
(CALON-SÉGUR)
FONBADET
LA GALIANE
HAUT-BATAILLEY
(LYNCH-BAGES)

COUDOT
DAVID
FONTESTEAU*
HENNEBELLE
HOURTIN DUCASSE*
LAMOTHE-BERGERON*
LE MEYNIEU*
LES MOINES
SAINT-HILAIRE*

BOIS CARRÉ*
CASTERA
LAMOTHE-CISSAC
GRAVES DE LOIRAC
LAGORCE BERNADAS

CAMBON LA PELOUSE
CLEMENT PICHON
ESTEAU
FOURCAS-HOSTEN*
HAUT BARRAIL
(LAFON ROCHET)
RAUX
ROSE BRANA
TEMPLE DE TOURTEYRON
TOUR DU HAUT MOULIN
TOURTERAN

CATEGORIE B
Priorité à l’élégance
BRIDANE
CARONNE-SAINTE-GEMME
CÔME
(COS LABORY)
DESMIRAIL*
FOURCAS-DUPRÉ
(LÉOVILLE-BARTON)
MAYNE LALANDE
LA MOULINE
ROLLAN DE BY
VILLEGEORGE

LE BOURDIEU*
DEVISE D’ARDILLEY
LAYAUGA DUBOSCQ
MARQUIS DE TERME
PANIGON
PLANTIER ROSE
SAINT-ESTEPHE
TOUR-DU-ROC

CROIX du TRALE*
DOYAC*
HOURBANON*
LOUSTEAUNEUF*
MONGRAVEY
PETIT BOCQ
REYNATS
SAINT-AHON
SOULEY-SAINTE-CROIX

LUSSAN*
LES MARCEAUX
SAINT CHRISTOLY

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
AGASSAC
CHANTEMERLE
DOMEYNE
(GORRE)
(LAMARQUE)
TOUR SIEUJAN

BEYZAC
HAUT COTEAU
PONTAC-LYNCH
TOUR MARCILLANET

CISSAC
LA CROIX
LABADIE
SIORAC

CATEGORIE B
Priorité à l’élégance
DONISSAN*
GRANINS-GRAND-POUJEAUX
LAGRANGE
(MAUCAILLOU)
(POUJEAUX)
(TOUR DE BY)
VITICULTEURS FORT MEDOC*

ESCOT
FAUGEROUX
LARRIVAUX
MOULIN ROUGE
LE TEMPLE*

SÉRILHAN
(SIGOGNAC)

Choississez une région pour voir un autre classement :
ALSACE LANGUEDOC-ROUSILLON
BEAUJOLAIS PROVENCE-CORSE

BORDEAUX

BOURGOGNE

VAL DE LOIRE

CHAMPAGNE VALLEE DU RHONE
SUD-OUEST-PERIGORD

* LES GRAVES DE REFERENCE ET LES PLATS QU’IL LEUR FAUT

   
Pour voir d’autres adresses, choisissez la première lettre du nom
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZTout voir

BORDEAUX GRAVES : LA SELECTION

Château D'ARRICAUDGRAVES Château D'ARRICAUD

Château D’ARRICAUD

(GRAVES)
Isabelle Labarthe

33720 Landiras
Téléphone :05 56 62 51 29
Télécopie : 05 56 62 41 47
Email : chateaudarricaud@wanadoo.fr
Site : www.chateau-darricaud.fr

L’origine du domaine est très ancienne et nous devons son aspect actuel au Comte Joachim de Chalup. Il entra chez les mousquetaires gris en 1772, devint conseiller du Roi en 1783, puis Président du Parlement de Bordeaux. Incarcéré sous la Terreur au château-prison de Cadillac, puis libéré, il fut nommé premier Président de la Cour Royale d’Angers sous la Restauration. Le domaine fut l’objet d’agrandissements avec des cépages de choix.
Depuis trois générations, la famille Bouyx-Trénit, très attachée à ce terroir et à son histoire, œuvre pour le mettre en valeur. Aujourd’hui, Isabelle Labarthe poursuit avec passion les mêmes objectifs.
Le vignoble s’étend sur 23 ha d’un seul tenant. Sa partie haute est recouverte d’un manteau de graves typiques argileuses, en bas de pente affleurent les sols rouges argilo-calcaires à astéries.
“Le 2016, nous dit Isabelle Labarthe, a connu les meilleures conditions météo et sanitaires pour que les vendanges soient de grande qualité et en grande quantité. Les vins se caractérisent par une pureté de fruits et des arômes de belle expression, d’où son qualificatif d’exceptionnel. Les Merlots sont très équilibrés malgré une grande maturité, les Cabernets sont expressifs, raçés, les Sauvignons blancs, fins et riches, les Sémillons, suaves avec beaucoup de fraîcheur.” Elle poursuit la reconstruction du vignoble en continu et s’efforce d’appliquer les bonnes pratiques en matière environnementale. Ventes en 2017 : en rouges les 2012 et 2014, en blancs, les 2014 et 2015, en liquoreux les 2010 et 2011.
Vous apprécierez ce graves rouge Grand Vin 2014, coloré et très parfumé, d’une jolie concentration en bouche, aux notes de fruits rouges et de réglisse, aux tanins bien soyeux et structurés. Le 2012, charnu, au nez intense, est tout en complexité, très aromatique (fruits mûrs, sous-bois, épices…). Le graves rouge Réserve du Comte 2012, de charpente élégante,
d’une belle finale, est tout en nuances avec des notes de griotte, de fumé et d’épices.
Excellent graves blanc 2015, qui mêle richesse aromatique et persistance, dense, avec des connotations persistantes de noix et d’abricot frais. Très joli liquoreux 2011, avec cette bouche souple, tout en subtilité d’arômes, de belle teinte dorée, aux nuances de fruits bien mûrs, d’une belle ampleur.

Château BRONDELLEGRAVES Château BRONDELLE

Château BRONDELLE

(GRAVES)
Jean-Noël Belloc

33210 Langon
Téléphone :05 56 62 38 14
Télécopie : 05 56 62 23 14
Email : chateau.brondelle@wanadoo.fr
Site : www.chateaubrondelle.com

Ce propriétaire sympathique élève soigneusement son Graves rouge Château Andréa 2012, corsé et savoureux, aux tanins riches, souples et très bien équilibrés, un vin au nez intense (mûre, groseille, épices…), de bouche persistante. Il y a le Graves Classic blanc 2015, Sauvignon et Sémillon, et le Graves Classic rouge 2013, Merlot et Cabernet-Sauvignon, tout en bouche, un vintendre, léger, vif, à prévoir sur une tarte à l’oignon ou une salade nordique.
Goûtez son Sauternes Grande Réserve Châ- teau Fontaine 2011, un vin fin et savoureux, ample et velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes de paingrillé et de petits fruits macérés. Joli Bordeaux Supérieur Château Bras d’Argent 2014, de bouche bien corsée comme il le faut, généreux, aux tanins agréablement fondus,
Beau Pessac-Léognan blanc Château d’Alix 2014, très aromatique, un vinfloral et onctueux, d’une belle fraîcheur persistante. Le Pessac-Léognan rouge Château d’Alix 2014, de robe grenat soutenu, a un nez de fumé et de prune, en bouche, des nuances de fruitscuits et de cannelle, mêlant ampleur et structure.

Château de CHANTEGRIVEGRAVES Château de CHANTEGRIVE

Château de CHANTEGRIVE

(GRAVES)
Famille Lévêque
Domaine de Chantegrive – BP 27
33720 Podensac
Téléphone :05 56 27 17 38
Télécopie : 05 56 27 29 42
Email : chateauchantegrive@vinsdusiecle.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateauchantegrive
Site : www.chantegrive.com

Au sommet. “Le 2015 est une très belle année, nous raconte Marie-Hélène Lévêque, une année chaude, les vins sont bien typésBordeaux, un style classique qui plait, des vins avec beaucoup de fruit et de corps. C’est un excellent millésime très prisé sur la place de Bordeaux. Nous pensions avoir une année exceptionnelle avec le 2015 et voilà le 2016 qui lui est encore supérieur !
Je le compare au 2010, des Merlots magnifiques, très belle texture du vin. Il y a eu ici à Chantegrive, un épisode de gel sur les Cabernets-Sauvignons, ce qui explique que dans l’assemblage, il y a un peu plus de Merlot que d’habitude, 60 à 70 % au lieu de 50%.
Les vins sont sur le fruit, notes de cerise au kirsch, des vins plus gourmands, volumineux, très intenses. Chantegrive blanc 2016 a un peu plus d’acidité que le 2015, c’est un vin très agréable avec beaucoup de fraîcheur et de complexité. Ce sont deux millésimes qui se succèdent, excellents tous les deux avec un joli potentiel de garde. Nous avons produit le Cérons de Chantegrive et du Graves Supérieur La Grive Dorée en 2015, la qualité le justifiait.”
On patiente avec ce remarquable Chantegrive blanc Caroline 2014, élevé en barriques, fleurant bon le genêt, la pomme et les noisettes, un vin charmeur qui allie élégance et structure, finesse et persistance, puissance et distinction, tout en arômes, tout en bouche, d’excellente évolution.
Le Chantegrive blanc a cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, de bouche puissante.
Excellent Graves rouge 2014, de jolie robe grenat soutenu, dégage un nez intense et subtil à la fois (groseille, cerise, humus) aux notes très persistantes de fumé, d’humus et d’épices, aux tanins présents mais très fins. Excitez vos papilles avec ce Graves rouge cuvée Henri Lévêque 2012, aux notes de cerise et de sous-bois, de belle robe intense, très équilibré au nez comme en bouche, structuré, avec des tanins riches et veloutés à la fois, aux connotations de mûre et d’épices au palais. Le 2011 se goûte également très bien, de couleur intense, aux nuances épicées, dense.
Château du GRAND BOSGRAVES Château du GRAND BOS

Château du GRAND BOS

(GRAVES)
André Vincent et Marie Vincent-Rochet
Lieu-dit Grand Bos
33640 Castres
Téléphone :05 56 67 39 20
Télécopie : 05 56 67 16 77
Email : chateau.du.grand.bos@free.fr
Site : www.vin-grand-bos.com

Au sommet. André Vincent, tout en restant actif à ses côtés, a transmis à sa fille, Marie Vincent-Rochet, la responsabilité de la Scea du Château du Grand Bos dont elle est gérante et la propriété du Gfa de Gravesaltes, détenteur du foncier.
“Nous avons à la vente des millésimes anciens, nous dit-il, ce qui est un atout pour les consommateurs qui n’ont pas de cave digne de ce nom. Encore quelques 1998, 2007, 2008, 2009, 2010, et 2011. Notre 2009 est meilleur que le 2010, c’est vraiment un joli vin très élégant, et nous avons aussi bien réussi le 2007. Nous avons augmenté la superficie du vignoble en plantant plus de 2 ha de Cabernet-Sauvignon, c’est le cépage idéal pour notre terroir.”
Vous allez aimer son Graves rouge 2015, de robe soutenue, nez expressif au fruité intense. Bouche ronde aux tanins particulièrement souples et d’une ampleur séduisante. Du volume et de la matière fruité, un vin déjà agréable dans sa jeunesse mais d’un bon potentiel de garde. Le 2014, aux arômes puissants de fruitscuits, d’humus et d’épices, de bouche riche, de très bonne garde. Le 2013, corsé mais tout en rondeur, aux taninssoyeux, au nez intense de fruits (griotte) et de fleurs (pivoine), est un vin très bien équilibré. Beau 2012, un vin avec beaucoup de structure, tout en bouche, au nez de cerise confite et d’humus, de charpente très élégante.
Remarquable 2011, typé, avec des taninssouples et très équilibrés, charnu, dominé par la fraise des bois mûre et l’humus. Le 2010, de couleur intense, dont le bouquet révèle une belle osmose entre les fruits et les tanins serrés et fins, de bouche soyeuse, d’une belle persistance aromatique, de garde. Le 2009 est puissant, charnu, charpenté, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois) et bien persistants, qui poursuit son évolution.
Très classique, le 2008, de belle robepourpre, gras et coloré, est intense, de bouche riche, pleine et fondue à la fois, aux tanins présents, de garde. Le 2007, intense en couleur comme en arômes, aux notes de fruits rouges surmûris et d’épices, est charnu comme il le faut.
Savoureux Grand Bos blanc 2016, de robejaune-vert pâle, nez riche. En bouche, attaque fruitée, vin bien concentré et pur. Beaucoup d’élégance, très belle réussite, un vin à déboucher, notamment, sur des huîtres chaudes, sabayon au caviar et au concombre ou un foie de veau à la compotée d’oignons doux.
Le 2014 est franc, très agréable, un joli vin où se mêlent des notes d’amande et de poire, de bouche suave, d’une jolie persistance où l’on retrouve des nuances de pêchejaune.

Château HAUT-CALENSGRAVES Château HAUT-CALENS

Château HAUT-CALENS

(GRAVES)
Thierry Yung
10, allée des Aulnes
33640 Beautiran
Téléphone :05 56 67 05 25 et 06 75 02 15 79
Email : vignobles.tyung@orange.fr

Thierry Yung dirige cette propriété viticole qui se compose des appellations : Graves, Bordeaux Supérieur et Bordeaux avec principalement des cépages rouges sélectionnés de Merlot et de Cabernet-Sauvignon.
Thierry Yung est très content du 2016 qu’il juge “superbe, charpenté, velouté, plus structuré que le 2015 avec une quantité et une qualité optimales que l’on aimerait avoir plus souvent”.
Ses ventes en 2017, le 2014 en Bordeaux Supérieur et en Graves, les 2012 et 2014 en Cuvée Spéciale, 2016 en rosé.
C’est donc l’occasion d’apprécier son GravesChâteau Haut-Calens rouge Cuvée Spéciale 2014, élevé en fûts, aux arômes puissants de fruitscuits, d’humus et d’épices, de bouche riche, où se décèlent le fumé et le poivre, de très bonne garde. Le 2012, de couleurpourpre, aux notes de fruits rouges et d’humus, est velouté, au bouquet très fin, ample, aux tanins puissants et souples à la fois, à prévoir avec une pintade au chou ou des cailles aux raisins en douillon.
Savoureux GravesChâteau Haut-Calens rouge 2014, qui mêle couleur et structure, au nez complexe à dominante de fruitsfrais (cerise, groseille) et d’humus, avec, au palais, des connotations de fruits noirs et de fumé. Le 2012, légèrement épicé, aux tanins riches et veloutés à la fois, aux connotations de mûre et de poivre, est un joli vin complexe.
Goûtez son Bordeaux SupérieurChâteau Croix de Calens 2014, au nez intense, d’une belle finale où dominent la cerise noire mûre et les sous-bois, de bouche flatteuse et dense à la fois, d’excellente évolution.
Son Croix de Calens rosé 2016, aux arômesfruités de fraise, de pêche blanche, avec cette pointe de nervosité agréable, subtilement épicé, est très séduisant, et s’accorde, par exemple, avec des poivrons rouges grillés sauce vinaigrette ou des sardines aux échalottes.

Château JOUVENTEGRAVES Château JOUVENTE

Château JOUVENTE

(GRAVES)
D. Gutmann & Fils
93, le Bourg
33720 Illats
Téléphone :05 56 62 49 69 et 06 72 31 45 81
Email : chateaujouvente@wanadoo.fr
Site : www.chateau-jouvente.fr

Vignoble de 8,7 ha. “Amoureux du vin, David le père et Benjamin le fils étaient désireux de bâtir une entreprise familiale fondée sur la terre, la vie, la transmission et la valorisation d’un produit noble.
Leur rêve est devenu réalité en juin 2016 : ils ont eu un coup de cœur pour Château Jouvente. Preuve de sa typicité et de sa qualité, Château Jouvente a remporté un doublé exceptionnel lors du Trophée des Grands crus des Graves 2016 pour le blanc 2015 et le rouge 2014. Enfin, Jouvente est une aventure humaine : le jeune Benjamin y côtoie l’expérimenté Olivier, responsable technique de la propriété depuis plus de 20 ans.
Cette charmante propriété est située au cœur de l’appellationGraves, au centre du village d’Illats. L’âge moyen de la vigne est de 20 ans. Les rouges sont composés de 65% de Merlot, 30% de Cabernet-Sauvignon et 5% de Petit Verdot (depuis 2014).
Les blancs sont constitués de 60% de Sémillon et 40% de Sauvignon. Petit bijou de la propriété, il est produit à hauteur de 9000 bouteilles par an. La vigne est travaillée en lutte raisonnée : anticipation et observation sont nos maîtres-mots. Afin de favoriser la concentration des sucres dans la baie, la maîtrise des rendements est un objectif essentiel.”
Cela donne ce Graves blanc 2015, à dominante de fruitssecs (abricot) et de citronnelle, un vin élégant et d’une belle persistance en finale, charmeur, mêlant rondeur et fraîcheur aromatique. Le Graves rouge 2011, de couleur profonde, ample, au nez où prédominent les fruitscuits, aux tanins étoffés, tout en persistance, classique, intense et charmeur au palais, de bouche corsée.


Château de MAUVESGRAVES Château de MAUVES

Château de MAUVES

(GRAVES)
Famille Bouche
25, rue François Mauriac
33720 Podensac
Téléphone :05 56 27 17 05
Télécopie : 05 56 27 24 19
Email : chateaudemauves@wanadoo.fr
Site : www.chateaudemauves.fr

Au sommet. Dominique et Michel Bouche poursuivent avec talent l’aventure familiale, débutée en 1965 par leurs parents, Bernard et Marie-Thérèse, aujourd’hui à la retraite. Cette jolie exploitation de 29 ha bénéficie d’un sol composé d’une grande variété de cailloutis comprenant des quartz et quartzites ocres, blancs, rouges et rosés, des jaspes, silex et lydiennes… un savant mélange harmonieux et chatoyant, réfléchissant parfaitement le rayonnement solaire. Merlot, Cabernet, Sémillon profitent ainsi de ce doux mûrissement. Ce phénomène naturel aide à produire des vins chaleureux, d’une saveur veloutée, très caractéristique des vins de Mauves. La vinification est très suivie par Dominique et Michel Bouche qui utilisent toutes les techniques modernes de thermorégulation. La stabilisation à froid est employée pour le rosé et le blanc, ce qui permet d’élaborer des vins très fruités. Le rouge bénéficie de fermentations plus ou moins longues adaptées au degré de maturation des raisins, toujours dans le but de privilégier le fruit dans les vins, les arômes, la chaleur, la suavité ce qui caractérise d’ailleurs les vins.
“Dominique et moi-même, sommes toujours à la recherche d’un fruité qui fait la typicité du Château, explique Michel Bouche. Le rouge : 60% Cabernet-Sauvignon, 40% Merlot. Macérations longues. Élevage de 18 mois. Le blanc est 100% Sémillon. L’élevage est classique, et nous observons une grande homogénéité de qualité entre les cuves de Merlot et celles de Cabernet. Le fruité c’est la typicité de Château de Mauves, c’est dû à notre façon de travailler. C’est notre père qui nous a transmis ce savoir-faire, c’est un peu notre image de marque.
C’est aussi le genre de vin que nous aimons dans la famille, on produit les vins comme on les aime, c’est indéniable.
Je change le nom du Rosé, il va s’appeler dorénavant Perle d’Anna c’est le nom de ma petite fille. Un vin issu d’un assemblage de Cabernet et de Merlot avec pressurage direct, sélection d’une parcelle pressurée tout de suite, grande fraicheur, du fruité avec des notes de framboise, couleur très pâle, je privilégie la couleur pâle pour développer les arômes, un rosé d’une grande élégance.
Nous sommes en train de restructurer progressivement le vignoble. Nous travaillons avec mon frère Dominique, en culture intégrée, c’est-à-dire que nous installons une vie animale, des fleurs dans le vignoble, nous nous occupons beaucoup du sol. Nous travaillons en biocontrôle maintenant.”
Leur Graves rouge 2015, bien corsé, ample en bouche, dégage des nuances de cassis et de poivre, a des tanins fondus mais présents à la fois. “Le 2015 est un vin très mûr, poursuit Michel Bouche, petits rendements, donc un vin très concentré, notes d’épices douces, une attaque complexe et soyeuse à la fois, tanins fondus et harmonieux, pas trop d’extraction, un vin d’une très belle longueur, une très belle réussite.”
Le 2014 est généreux, avec des nuances bien caractéristiques de fruits rouges mûrs (cerise, fraise des bois), légèrement épicé en bouche, de charpente solide et fine à la fois. Le 2012, au nez de fruits rouges surmûris, légèrement épicé en finale, de très bonne charpente, est de bouche puissante et corsée. Excellent 2011, charnu et gras, au nez puissant où se mêlent la mûre et le cassis, solide, de bouche soyeuse, aux tanins fondus et harmonieux.
Le Graves blanc 2016, où l’on trouve un bel équilibre, fruité et floral. Un millésime assez exceptionnel, de la puissance mais, néanmoins, une attaque très fraiche, notes de genêt, de fruits de la passion, jolie attaque un petit peu perlée ce qui fait la vivacité du vin. Le 2015 (100% Sémillon), finement bouqueté avec des notes de noisette, est souple, frais, délicat en bouche, sec et suave à la fois.
Goûtez le Graves rouge cuvée Prestige Château Bédat 2012, charnu et charpenté, de bouche ample, au nez complexe (cuir, mûre, poivre), riche, tout en puissance et finesse, très réussi, et le rosé, friand comme il le faut, dense et rond, un vin classique, marqué par son fruit.

Château La ROSE SARRONGRAVES Château La ROSE SARRON

Château La ROSE SARRON

(GRAVES)
Philippe Rochet

33210 Saint-Pierre-de-Mons
Téléphone :05 56 76 29 42
Télécopie : 05 56 63 52 31
Email : contact@la-rose-sarron.com
Site : www.la-rose-sarron.com

L’histoire viticole de cette propriété, datant du XIXe siècle, commence il y a 25 ans. Ce domaine est racheté en 1985 par les Vignobles Roland Belloc et entièrement replanté. C’est actuellement Philippe Rochet aidé par ses deux enfants Damien et Anaïs qui veille à la pérennité du vignoble. Le domaine s’étend sur 40 ha, dont 30 ha de rouge et 10 ha de blanc.
Pour Philippe Rocher, “le 2016 est superbe, peut-être un peu plus homogène que le 2015. Un vin un peu plus léger en tanins, il a fallu se dépêcher à vendanger mais nous avons à la fois la qualité et la quantité. On est séduit dans ce 2016 par des arômes très présents de fruits rouges, cerise, mûre, ce sont des vins assez mûrs, souples, un peu plus sur le fruit, plus léger que 2015, qui sera plus de garde.”
On patiente avec son remarquable Graves rouge cuvée Damien 2014, d’une belle robe soutenue, qui dévoile des arômes de fruits bien mûrs, ample en bouche, généreux, d’une fort jolie structure. Excellent Graves rouge 2014, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des notes de violette, aux taninssouples.
Beau Gravesblanccuvée Anaïs 2014, d’une belle robe, dévoile des arômes de fruits bien mûrs, franc, ample en bouche, généreux, d’une fort jolie structure, à prévoir sur une volaille ou des gambas flambées. Plus nerveux, le Gravesblanc 2015, au nez fin (fougère, pomme), d’une belle vivacité, parfumé et persistant, est parfait sur une grillade de poissons.

Château ROUGEMONT

Château ROUGEMONT

(GRAVES)
Dominique Turtaut
50, rue Jean-Cabos
33210 Toulenne
Téléphone :05 56 63 19 06
Email : chateau.rougemont@yahoo.fr

Ce Château est exploité par la deuxième génération de la famille, qui l’avait acquis en 1956. Sols de graves sablonneuses. Merlot 65%, Cabernet-Sauvignon 30%, Petit Verdot 5%, pour les rouges, et pour le blanc, Sémillon 60%, Sauvignon 40%.
Beau graves rouge 2014, coloré et parfumé (pruneau, violette), alliant rondeur et structure en bouche, séveux, de bonne charpente.  Le 2013 est bien réussi, riche en couleur, charnu, avec ces notes de cassis, de sous-bois et de réglisse, un vin d’excellente évolution comme en atteste ce 2008, redégusté cette année, associe finesse et charpente, un vin coloré et riche, très parfumé (truffe, groseille), aux taninsfermes et soyeux à la fois, tout en nuances aromatiques, parfait avec des paupiettes de veau en cocotte ou une côte de bœuf marchand de vin.
Le gravesblanc 2015, de belle couleurjaune pâle, avec un nez d’agrumes, très bien équilibré en bouche avec des nuances fumées, est un vin très expressif, d’une longue finale parfumée.

Château le TUQUETGRAVES Château le TUQUET

Château le TUQUET

(GRAVES)
Paul Ragon et Alice de la Haye
18, route des Landes
33640 Beautiran
Téléphone :05 56 20 21 23
Télécopie : 05 56 20 21 83
Email : letuquet@orange.fr

Un domaine de 120 ha (55 ha de vignes d’un seul tenant), dont l’implantation du vignoble et des bâtime­nts figure déjà sur les cartes royales de Belleyme au début du XVIIIe siècle. Autour d’une jolie chartreuse, édifiée en 1730 et embellie par Victor Louis, s’organisent des bâtiments d’exploitation en cour carrée dont la configuration classique a pu être préservée. Ce château est la propriété de la famille Ragon depuis 1963. D’importants travaux ont été faits dans les chais par la suite : 3 200 hl de cuverie Inox supplémentaires, un chai à barriques, thermorégulation de l’ensemble de la cuverie et climatisation des locaux de stockage.
Savoureux Graves rouge 2014, harmonieux, bien caractéristique de ce que doit être un vin de cette appellation, au nez présent avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, aux tanins puissants, gras en bouche, d’une très jolie finale. Le 2013 est une réussite, très parfumé, bien tannique, au nez complexe, alliant rondeur et charpente. Le 2012 est de bouche puissante, un vin dense, coloré et corsé, très harmonieux, riche et bien fondu. Superbe 2011, aux tanins mûrs et fermes à la fois, au nez complexe et subtil dominé par les fruits macérés et l’humus, de bouche ronde mais puissante. Le 2010, avec un bouquet persistant et corsé, des arômes de sous-bois et de griotte, fondu, de bouche dense, légèrement épicée, aux tanins riches et veloutés à la fois, complexe.
Le Gravesblanc 2015, élevage en cuves sur lies, au nez subtil d’agrumes frais, allie rondeur et vivacité, très aromatique en finale et d’un bel équilibre, comme ce 2014, qui mêle nervosité et gras, où la suavité se mêle à la distinction, aux notes florales subtiles.

– QUAND LES MEILLEURS VINS D’ALSACE PASSENT A TABLE

L’Alsace est célèbre pour sa fameuse choucroute. Dans les viandes, c’est le porc qui est en tête, suivi de près par les volailles : oies, dindes, ainsi que le bœuf et le gros gibier à poil. La charcuterie tient également une bonne place dans un menu alsacien. Vous y trouverez foie gras en pâté ou en brioche, jambons sous la cendre, en croûte, différentes saucisses souvent servies avec des frites, des saucissons ou cervelas strasbourgeois, des boudins dont la « zungenwurst » à base de langue écarlate et de lardons, très poivrée ; le « gefelter saünäge » , autre préparation typique composée d’estomac de porc farci ; ou encore les « waedele », saucisses au foie.

 

Guide des vins
Guide des vins

 

A goûter également : les saucisses à l’anis, les « galerei », tête pressée en gelée, l’andouillette d’Épinal, le « grienerspeck », lard vert salé, le « burenspeck », lard fumé, le « judespeck », lard des juifs, à base de plat de côte de bœuf fumé, les « gendarmes », paire de saucisses dures, ou encore le « presskopf », mélange de tête de veau et de porc auquel sont adjoints cornichons, ail, riesling.

 

Millesimes
Millesimes

 

Peu ou pas de poissons de mer, mais, en revanche, une quantité de poissons d’eau douce. Ainsi pourrez-vous déguster des carpes, gardons, sandres, brochets, truites, mais aussi des escargots dans la région de Barr. Dans cette région où l’hiver est le plus souvent rigoureux, les soupes sont fort prisées : aux lentilles, à la bière avec cannelle et crème, à l’orge perlée, aux choux rouges, aux abattis d’oie, aux œufs et épinards, aux grenouilles, aux écrevisses, ou bien aux jets de houblon.

 

Journal du Vin
Vinovox

 

Sur le plateau de fromages alsacien, il ne peut manquer le munster, qu’il vaut mieux consommer fermier pour pouvoir l’apprécier pleinement. Il y a aussi le fromage blanc, le « bibbelkäse ». Le pain, dans cette région, a la particularité d’être souvent sucré ; en effet nous trouvons des pains à la cannelle, au pavot, aux épices, des bretzels salés ou sucrés, destinés aux fêtes de Noël et du Nouvel An, la « nexjohrweke », la « birewecke ». Une tradition encore, le pain de Sainte-Agathe à faire le 5 février. Les hommes, femmes et animaux le consomment afin que l’année leur soit bénéfique

 

Vins du siecle
Vins du siècle

 

Côté pâtisseries, là aussi un gâteau hautement traditionnel : le « kougelhopf ». C’est une pâte levée enrichie de beurre, de raisins secs et d’amandes. Mais on peut également se régaler avec les « anisbreedle », petits fours parfumés à l’anis, les macarons, les tuiles, les pains d’épices, les chocolats et les truffes au marc de gewurztraminer, sans délaisser les mirabelles confites du Ballon d’Alsace, les beignets de Carnaval, « schenkele » ou « fasenachskiehle », et les typiques de Noël : le « Christsolle » en forme de bébé langé, les « bredles » aux découpes d’anges, cœurs ou étoiles. Quant au « kougelhof », préparé dans un moule spécial au moment de Pâques, il prend la forme d’un agneau blanc et est vendu dans les pâtisseries de la région.

 

LE CLASSEMENT DES MEILLEURS

 

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
7 VIGNES
P. ARNOLD
BECK/REMPART
BESTHEIM
GRESSER
Georges KLEIN
G. METZ
REINHART
SCHAEFFER-WOERLY
SCHLÉRET
ZOELLER

Victor HERTZ
SAINT REMY
VIELWEBER

HEYBERGER & Fils
Jean-Louis KAMM

GEWURTZTRAMINER
BESTHEIM
HAEGI
HAULLER
D. PETERMANN

BAUMANN ZIRGEL
Pierre FRICK
André HARTMANN

C. BLEGER
R. FALLER
KLINGENFUS

BECKER
(Damien KELHETTER)

TOKAY PINOT BLANC
Cave HUNAWIHR
REYSZ-JOST
René KOCH
RUHLMANN-SCHUTZ
SCHLÉRET
Aline et Rémy SIMON

KIRSCHNER
Edmond RENTZ

GILG

CREMANTS PINOT NOIR
BESTHEIM
Jacques ILTIS
Pierre FRICK (PB)
André HARTMANN (PN)
HUBER et BLEGER
CAVE HUNAWIHR
Georges KLEIN
RUHLMANN-SCHUTZ
Aline et Rémy SIMON

STOEFFLER

VENDANGES TARDIVES (et SGN)
GRESSER
HAEGI
HAULLER
Jacques ILTIS
REYSZ-JOST
René KOCH
SCHAEFFER-WOERLY
SCHLÉRET
ZOELLER

BROBECKER
René FLECK

(Ch.et Dom. FREY)

DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
Edgar SCHALLER

(DOPFF ET IRION)
Château d’ORSCHWIHR

GEWURTZTRAMINER
FREY-SOHLER
GOCKER*
(J. et C. LINDENLAUB*)
(H. REYSER*)

HAEGELIN
Lucien SCHIRMER

(DUSSOURT)

TOKAY PINOT BLANC
Cave KAES (Muscat)*
(P. SCHAEFFER*)
(SCHLUMBERGER*)

CAVE PFAFFENHEIM
HALBEISEN (Muscat)

André ANCEL

CREMANTS PINOT NOIR
Eric LICHTLÉ
VENDANGES TARDIVES (et SGN)
Philippe SOHLER

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
(Charles BAUR)
(BLANCK)
Maurice SCHOECH*
GEWURTZTRAMINER
Claude BERGER
(GSELL*)
(Léon BOESCH)
TOKAY PINOT BLANC
(Jean BUTTERLIN)
(2 LUNES)
STINTZI*
CREMANTS PINOT NOIR
VENDANGES TARDIVES (et SGN)
Fernand ENGEL

* APPELLATION PAR APPELLATION, LE MEILLEUR DU BEAUJOLAIS

La force du terroir et la structure des vins de Chénas, de Juliénas, de Régnié ou de Moulin-à-Vent, l’élégance d’un Saint-Amour, d’un Brouilly ou d’un Chiroubles… tout concourt à prendre au sérieux les meilleurs vins de la région et à ne pas s’arrêter à la production des “primeurs”, pour lesquels j’avoue néanmoins un faible, pour situer leur véritable niveau qualitatif. Les vins qui comptent bénéficient d’une typicité réelle exacerbée par des terroirs spécifiques où l’on retrouve aussi bien des roches volcaniques que des argiles siliceux. À cela s’ajoute une complexité aromatique réelle, toujours dominée par les petits fruits rouges mûrs, qui vient s’associer en bouche à une saveur bien particulière où la finesse retrouve le charnu, la fraîcheur le velouté, le tout donnant des vins qui en surprendraient plus d’un par leur potentiel d’évolution. Les hommes de la région font des vins à leur image, et le beau niveau qualitatif des meilleurs vins est incontestable, que ce soient des crus ou non.


Domaine CRÊT des GARANCHESBROUILLY Domaine CRÊT des GARANCHES

Domaine CRÊT des GARANCHES

(BROUILLY)
Sylvie Dufaitre-Genin

69460 Odenas
Téléphone :04 74 03 41 46 et 06 80 00 69 18
Télécopie : 04 74 03 51 65
Email : sylvie.dufaitre-genin@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/cretdesgaranches
Site : www.cretdesgaranches.fr

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Au sud du Mont Brouilly, Sylvie Dufaitre-Genin produit des Brouilly et Côte de Brouilly et cultive avec conviction ses 11,60 ha, Gamay noir à jus blanc. Elle élève patiemment son vin pour obtenir des millésimes dignes de ses aïeuls vignerons, présents à Odenas depuis 1752.
“Depuis plusieurs années, précise-t-elle, le Crêt des Garanches s’est engagé dans une démarche respectueuse de la nature en supprimant l’utilisation des insecticides sur son exploitation. Afin de garantir le bon développement des vignes de Gamay noir à jus blanc qui produisent le vin du domaine, c’est la régulation naturelle de la faune et la flore locale qui remplit son œuvre. Tous les ans, les vignes, d’une moyenne de 40 ans d’âge, sont vendangées à la main pour les Côtes de Brouilly; les Brouilly, eux, le sont à la machine et à la main.
“Que dire du Millésime 2016, si ce n’est qu’il est splendide, s’enthousiasme Sylvie Dufraitre, il est frais, friand, fruité, a une magnifique couleurrubis, est bien équilibré avec de forts degrés dépassant les 13°. Ventes en 2017 : les Brouilly et les Côtes de Brouilly 2015, le Brouilly 2013 Cuvée Spéciale, et, à partir de Juin, les 2016. Une Cuvée spéciale de Brouilly 2015, vieilli en fût 2 ans, très puissante, apparaitra en fin d’année 2017.”
Remarquable Brouilly 2015, issu de vignes de 40 ans vendangées manuellement, élevé durant 7 mois en cuves, avec des connotations de fraise des bois, de violette et d’épices, gourmand, chaleureux. Le BrouillyCuvée Spéciale 2013 est puissant au nez comme en bouche, savoureux, aux taninsfermes et soyeux à la fois, persistant et d’excellente évolution, idéal sur un petit salé aux lentilles ou une poule au pot.
Excellent Côte-de-Brouilly 2014, au nez puissant de framboise cuite et de sous-bois, un beau vin équilibré, d’une persistance aromatique certaine, riche au nez comme au palais, un vin d’excellente évolution.

Domaine CHAMPAGNONCHENAS Domaine CHAMPAGNON

Domaine CHAMPAGNON

(CHENAS)
Patrick et Josiane Champagnon
Les Brureaux
69840 Chénas
Téléphone :03 85 36 71 32
Télécopie : 03 85 36 72 00
Email : earl.champagnon@wanadoo.fr

Domaine de 16 ha, vendanges manuelles et vinification traditionnelle. Terroir d’arène granitique, coteaux exposés à l’est. Les vins sont conservés en cuves et 30% en fûts de bois.
Vous allez apprécier ce Moulin-à-Vent 2015, aux nuances de cerise confite, alliant structure et élégance en bouche, aux tanins bien équilibrés et harmonieux, puissant, de robe intense. Le 2014 médailles de Bronze Mâcon et d’Or Paris, est tout en bouche, bien parfumé (griotte, cannelle), aux tanins équilibrés, à la fois puissant et souple, d’une belle finale.
Le Chénas 2015, issu d’une vinification traditionnelle de 6 à 8 jours (élevage en foudres de bois), avec cette touche de fraise des bois bien mûre au palais, est un vin dense, alliant souplesse et fraîcheur aromatique, aux tanins enrobés, très harmonieux, à déboucher avec, par exemple, une côte de veau aux marrons et raisins ou un confit de souris d’agneau aux figues et amandes. Leur Fleurie 2015 est coloré, parfumé, aux notes de fruits mûrs (fraise des bois) et d’humus, aux tanins fondus.

Domaine Anthony CHARVETCHIROUBLES Domaine Anthony CHARVET

Domaine Anthony CHARVET

(CHIROUBLES)

9, rue du Kiosque
69115 Chiroubles
Téléphone :06 50 07 25 01
Email : anthony.charvet@live.fr

Après un Bac Pro Viti-Œno et une première expérience chez Georges Boulon, Anthony Charvet s’installe et fait sa première récolte en 2000, sur une parcelle de 73 ares. Aujourd’hui, le domaine compte 3,6 ha répartis sur les appellationsChiroubles, Fleurie et Morgon.
Superbe Chiroubles LXIR 2013, issu de ses plus vieilles vignes (80 ans), aux puissants arômes de fruits rouges, d’épices, aux tanins enrobés mais présents, un vin riche et typé, corsé, de très belle structure, d’une belle finale.
Le Chiroubles Granit 2014, qui est le fruit d’une macération de 12-13 jours de raisins en partie égrappés provenant des coteaux les plus granitiques du Beaujolais dont la roche date de 320 millions d’années, est corsé et rond, avec des nuances de cerise noire, de structure à la fois riche et souple, très typé. Goûtez le Fleurie Grand Pré 2014, aux senteurs de truffe et de fraise des bois, avec des tanins mûrs.

Domaine Émile CHEYSSONCHIROUBLES Domaine Émile CHEYSSON

Domaine Émile CHEYSSON

(CHIROUBLES)
Régisseur : Jean-Pierre Large
Clos Les Farges
69115 Chiroubles
Téléphone :04 74 04 22 02
Télécopie : 04 74 69 14 16
Email : domainecheysson@orange.fr
Site : www.domainecheysson.com

Homme d’État, sociologue et chef d’entreprise, Émile Cheysson fonda le domaine en 1870. Le domaine se partageait entre la vigne et la polyculture. Aujourd’hui, la vocation du domaine est exclusivement viticole. Le domaine produit du Chiroubles sur 26 ha de vignes en coteaux.
Beau Chiroublescuvée La Précieuse 2013, une cuvée issue d’une parcelle d’un hectare située au lieu-dit les Roches sur sol de granit et de porphyre, élevée 12 mois en fût non neufs afin de respecter le fruit du Chiroubles, tout en couleur et en matière, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample et fondue.
Le Chiroublescuvée Traditionnelle 2015, puissant, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue et avec des arômes de fruits rouges intenses, est d’une bien jolie finale. Le Beaujolaisblanc l’Exception 2015, parfumé, riche et rond, est très fin, au nez subtil et persistant (fruitsfrais, amande), tout en finale.

Domaine de la COMBE AU LOUPCHIROUBLES Domaine de la COMBE AU LOUP

Domaine de la COMBE AU LOUP

(CHIROUBLES)
Gérard et David Méziat
Earl Méziat Père et Fils – Au Bourg
69115 Chiroubles
Téléphone :04 74 04 24 02
Email : david.meziat@meziat.com
Site : www.meziat.com

Viticulteurs de père en fils depuis 1870 à Chiroubles, au coeur des crus du Beaujolais, les Méziat sont une légende dans la profession. Albert Méziat, le père de Gérard, est dans les premiers, dans les années 1950, à commercialiser son vin en bouteille (à l’époque, les vins ne sont transportés que dans des fûts). Un domaine de 14 ha, où les vins sont issus pour majorité de vieilles vignes (plus de 40 ans) plantées sur des coteaux granitiques. On s’attache à une viticulture raisonnée et aux techniques de culture respectueuses de l’environnement et de l’écosystème (démarche Terra Vitis). Gérard est à la retraite, et Nathalie et David exploitent le domaine. La certification HVE (haute Valeur Environnementale) est de niveau 3, obtenue en 2015.
“Sans prétendre à l’appellation “bio”, précisent-ils, nous élaborons nos vins selon la démarche Terra Vitis. Ainsi, du cep à la bouteille, nous assurons la transparence de nos interventions : c’est la traçabilité. Celle-ci est contrôlée par un organisme certificateur indépendant qui s’assure du strict respect du cahier des charges. Terra Vitis est une démarche qui répond aux critères du développement durable, car elle assure la sécurité alimentaire du produit et le respect de l’environnement.”
Superbe Chiroubles 2014, un vin chaleureux, à la roberubis intense, avec ce nez de mûre et de griotte, aux taninsronds, tout en nuances, à la fois puissant et souple. Le Régnié 2014, aux senteurs de prune, est de très bonne structure, classique, avec ces notes de petits fruits à noyau, aux tanins fins mais structurés. Leur Morgon 2013, de robe profonde aux nuances violines, est suave, dominé par les petits fruits (cerise noire), de bouche mûre mais puissante, d’une structure harmonieuse. Tout en nuances d’arômes, le Beaujolais-Villagesblanc 2015, 100% Chardonnay, est à déboucher sur un poisson de rivière ou un soufflé au fromage.

Domaine BARON de L'ECLUSECÔTE DE BROUILLY Domaine BARON de L'ECLUSE

Domaine BARON de L’ECLUSE

(CÔTE DE BROUILLY)
Jean-François Pegaz
Montée de l’Ecluse
69460 Odenas
Téléphone :06 40 57 19 94
Email : baron.delecluse2@orange.fr
Site : www.barondelecluse.com

Ici, les vignes ont deux types de sous-sol : des schistes de l’ère primaire pour 4 ha, orientés à l’est et au sud, qui donnent la structure charpentée du vin; et une arène granitique pour un ha environ, sud-ouest, qui apporte fraîcheur et fruité. L’âge moyen est de 60 ans, limitant naturellement le rendement.
L’exploitation de 5,5 ha, plantée en Gamay, est située sur le Mont Brouilly. Son exposition sud-est offre un panorama exceptionnel sur la plaine de la Saône, face à la chaîne des Alpes. Jean-François Pegaz, 5e génération, a repris le flambeau depuis 2013.
“En raison des fortes pentes, nous travaillons manuellement, et adaptons la protection du vignoble à partir de l’observation des insectes présents dans l’écosystème viticole. Selon le millésime, un égrappage peut être pratiqué avec des fermentations longues (10 à 15 jours). Voici une démonstration de ce type de vinification: une macérationcarbonique conserve le fruit et les arômes, tout en gardant la puissance du terroir. La maîtrise des températures donne des vins à forte personnalité avec un côté épicé. Les vins passent l’hiver au froid, en cuves, afin de se clarifier et de se stabiliser.”
Jean François Pegaz met sur le marché cette année ses trois cuvées : L’Écluse, Les Vieilles vignes et Les Garances, en 2014 et 2015.
“Le 2016, nous dit-il, est le produit d’une superbe récolte, de beaux raisins, une belle couleur, un bel équilibre, une belle structure, c’est vraiment un millésime parfait pour un vigneron. Au vu d’une année complexe, il rejoint les 2015 et 2014. Une quatrième cuvée 2016, L’Heronde, issue d’une nouvelle parcelle de Côte de Brouilly rejoindra les 3 autres en 2018.”
Superbe Côte de Brouilly Vieilles vignes 2015, âge moyen de la vigne de plus de 70 ans, élevage de 8 mois en cuves puis 18 mois de conservation en bouteilles avant mise en vente, typé, aux notes de griotte, un beau vin mêle souplesse et intensité aromatique, harmonieux et très équilibré, de bouche charnue et parfumée. Le Côte de Brouilly Les Garances 2014, issu d’une parcelle d’un seul tenant de plus de 80 ans, élevé 14 mois en fûts, est charnu comme il se doit, aux taninsfermes et savoureux à la fois, très bien élevé, tout en nuances avec des notes de griotte et de cannelle, un vin qui poursuit sa belle évolution. Joli Côte de Brouilly L’Ecluse 2015, aux taninsfermes et ronds à la fois, de bonne bouche, coloré, où dominent les épices et les pruneaux.
Festival Beaujolais en scène et en musique, en août sur l’amphithéâtre en pierre, du Domaine Baron de l’Ecluse. Gîtes sur place.

Cédric CHIGNARDFLEURIE Cédric CHIGNARD

Cédric CHIGNARD

(FLEURIE)

Le Point du Jour
69820 Fleurie
Téléphone :04 74 04 11 87
Télécopie : 04 74 69 81 97
Email : domaine.chignard@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domainechignard

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Cédric Chignard a pris la responsabilité de ce domaine de 8 ha depuis 2007 (4e génération). Son père, Michel, propriétaire passionné, a su lui transmettre ses valeurs afin de laisser s’exprimer au mieux le terroir selon chaque millésime, et élève un grand Fleurie comme on devrait en voir plus souvent, c’est-à-dire un vin où l’élégance s’allie à une présence tannique bien réelle. Les vendanges sont manuelles, la vinification traditionnelle par grappes entières, et l’élevage se fait en cuves, en foudres ou en fûts.
“Le millésime 2016 a connu une année disparate, nous explique Cédric Chignard, des rendements assez faibles mais de belles maturités, il est élégant, frais et ressemble un peu au 2014. Nous vendons en 2017 tous les 2014, la Cuvée Spéciale 2013. Par ailleurs, la Cuvée Spéciale 2015 va changer de nom.”
Faites-vous plaisir avec ce Fleurie Les Moriers 2015, qui doit sa notoriété séculaire à un sol privilégié, issu du granite où il plonge ses racines, aux connotations caractéristiques de fruits rouges frais, de violette et d’humus, ample, possédant un réel potentiel d’évolution. Le 2014 est un vin dense, complexe, de belle charpente, de bouche charnue, où dominent des notes de cassis et de prune. Le 2013, de belle couleur grenat, intense, est corsé, velouté, très parfumé, avec des connotations de sous-bois et de mûre.
Remarquable FleurieCuvée Spéciale Vieilles Vignes 2014, de bouche corsée et puissante, de belle matière, aux connotations de cerise noire, de sous-bois et d’épices, aux tanins étoffés.

Earl Domaine METRAT & FilsFLEURIE Earl Domaine METRAT & Fils

Earl Domaine METRAT & Fils

(FLEURIE)
Bernard Metrat
La Roilette
69820 Fleurie
Téléphone :04 74 69 84 26 et 06 87 32 62 59
Télécopie : 04 74 69 84 49
Email : contact@domainemetrat.com
Site : www.domainemetrat.com

Plusieurs générations de vignerons pour cette exploitation agréée Terra-Vitis, développant ainsi une viticulture durable.
Très beau Fleurie La Roitelette Vieilles Vignes 2013, une sélection de Vignes de plus de 60 ans, dont une partie est vinifiée en fûts de chêne, qui collectionne les récompenses, d’une belle couleur aux reflets violets, avec des arômes de groseille et de mûre, aux tanins équilibrés, de bouche ronde et persistante, de jolie robe. La Roilette est un climat renommé de Fleurie, le sol est granitique, entrecoupé de couches argileuses qui communiquent au vin une expression de finesse et de charme.
Le Chiroubles la Scandaleuse 2013 est remarquable, avec ces arômes délicats où dominent les petits fruits rouges mûrs (groseille, mûre) et cette pointe d’épices en finale, tout en bouche comme le Moulin-à-Vent Belle Coudrière (vieilles Vignes exposées à l’est, sol granitique, à forte présence de manganèse), de couleurpourpre prononcé, aux tanins mûrs, avec ce nez de fruits surmûris et d’humus, développe une bouche pleine, finement parfumée.

Michel et Sylvain TÊTEJULIÉNAS Michel et Sylvain TÊTE

Michel et Sylvain TÊTE

(JULIÉNAS)
Domaine du Clos-du-Fief
Les Gonnards – Rue du Gamay
69840 Juliénas
Téléphone :04 74 04 41 62
Télécopie : 04 74 04 47 09
Email : domaine@micheltete.com
Site : www.vinsdusiecle.com/micheltete
Site : www.micheltete.com

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. De père en fils depuis quatre générations. En 2015, Sylvain, le fils rejoint le domaine familial après avoir fait une formation en viticulture et œnologie, avec de nombreux stages dans différentes exploitations viticoles en France et à l’étranger.
Le domaine s’étend sur 7 ha de Juliénas, 1 ha de Saint-Amour et 5 ha de Beaujolais-Villages, le tout provenant du cépageGamay noir à jus blanc. L’exploitation comporte 1 ha de Beaujolais-Villagesblanc issu du Chardonnay sur la commune de Saint-Verand en Saône-et-Loire avec en parallèle le développement du Crémant de Bourgogne. Vinification différente selon les vignes et les appellations. Traditionnelle, semi-carbonique pour le Juliénas, chapeau immergé pour le Saint-Amour. Francis Tête, tonnelier, régisseur de cave, a créé l’exploitation pour la transmettre ensuite à son fils Raymond, pionnier de la vente directe en bouteilles à la propriété. Depuis 1980, Michel et Françoise ont développé l’entreprise et fondé, en 1988, le Clos du Fief.
Remarquable Juliénascuvée Prestige 2014, sol argilo-siliceux, typé, alliant finesse et charpente, à la robe cerise, avec des arômes de framboise, riche en bouche. Le Juliénas Tête de cuvée 2012, aux notes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, de bouche puissante, c’est un vin étoffé, coloré et complexe comme nous les aimons. Excellent Juliénas 2015, d’une belle couleur, généreux, avec des notes de fraise des bois et de sous-bois.
On excite aussi ses papilles avec ce Saint-Amour L’Exception 2015, coloré et parfumé (mûre, griotte et violette), puissant au nez comme en bouche, d’une jolie finale persistante. Goûtez le Beaujolais-VillagesblancFleur de Chardonnay 2015, au nez de narcisse, qui développe une bouche très parfumée aux nuances florales et légèrement fumées.

Domaine BRISSONMORGON Domaine BRISSON

Domaine BRISSON

(MORGON)
Gérard et Germaine Brisson
Les Pillets
69910 Villié-Morgon
Téléphone :04 74 04 21 60
Email : vin.brisson@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/gerard-brisson
Site : www.gerard-brisson.com

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. La famille Brisson, originaire du Pays-de-la-Loire est connue depuis 1431. Ses attaches dans la région lyonnaise sont anciennes. Acquis en 1958 par Michel Brisson, le domaine familial, jouit d’une situation privilégiée en mi-coteaux orientés au sud. Ancienne propriété des seigneurs de Fonterenne de Villié (1604), il constituait l’une des métairies des châtelains. Un pavillon de chasse du XVIIIe siècle doté d’une superbe cave voûtée est actuellement occupé par Gérard Brisson et sa famille. Après sa formation d’œnologue en Bourgogne, il a rejoint son père en 1974, poursuivant et développant l’œuvre de mise en valeur du domaine avec un soin attentif et une exigence rigoureuse. Culture raisonnée, Terra Vitis depuis 2009.
“Nous avons été grêlé à 90 %, nous raconte Gérard Brisson, d’où fort petite récolte, mais le peu récolté est d’excellente qualité. Cette année, nous mettons en vente sur le marché un peu de 2013, des 2014 et des 2015.”
C’est l’occasion de déboucher son superbe Morgon Les Charmes La Louve 2014, d’un beau grenat foncé, au nez de cassis et de framboise avec des notes de violette et d’épices, c’est un vin chaleureux, de bouche intense et dominée par la mûre, de garde comme en atteste ce 2012, parfumé (cassis, poivre et violette), riche au nez comme en bouche, aux taninssoyeux.
L’œnotourisme est omniprésent ici : ateliers de dégustation animés par Gérard Brisson, œnologue, avec initiation et perfectionnement par groupe de 5 à 10 personnes; apéritifvigneron en individuel et groupe; repas du terroir préparé par le producteur. Day tour en Bourgogne ou Beaujolais en voiture de collection…

Domaine FLACHE-SORNAYMORGON Domaine FLACHE-SORNAY

Domaine FLACHE-SORNAY

(MORGON)
Corinne et Vincent Flache
Fondlong – 633, rue Ronsard
69910 Villié-Morgon
Téléphone :04 74 04 26 70 et 06 86 89 54 02
Site : www.morgonflachesornay.fr

Le domaine est une exploitation familiale d’une dizaine d’hectares. Transmis de génération en génération, il est situé au cœur du cruMorgon. Corinne et Vincent Flache exploitent ce domaine depuis 2001. “Nos vignes, bien exposées au soleil levant et au sud, sont entrenues toute l’année avec soin, nous pratiquons la lutte raisonnée et l’enherbement. L’âge moyen du vignoble est de 45 ans, mais les vignes les plus âgées datent de 1926. Chaque parcelle est cueillie manuellement à son optimum de maturité, les grappes entières sont vinifiées de façon traditionnelle. Nous privilégions des cuvaisons longues (10 à 15 jours), favorisant l’expression du terroir.”
Remarquable Morgon Cote de Granits 2014, issu de vieilles vignes de 65 ans, élevé pendant 10 mois en foudres, aux notes de griotte, un vin alliant souplesse et intensité aromatique, bien harmonieux et très équilibré, tout en arômes et finesse en finale, possédant un réel potentiel d’évolution, très typé, à prévoir, notamment, avec une daube de canard ou un filet de bœuf en croûte. Savoureux Morgon 2014, de belle couleur grenat, aux arômes subtils où dominent les fruitscuits et la violette, tout en structure, très typé, mêle finesse et charpente, de bouche puissante. Goûtez le Beaujolaisrosé, sec et friand, persistant au palais où l’on retrouve des nuances de fruitsfrais.

Château de PIZAYMORGON Château de PIZAY

Château de PIZAY

(MORGON)
Direction : Pascal Dufaitre

69220 Saint-Jean-d’Ardière
Téléphone :04 74 66 26 10
Télécopie : 04 74 69 60 66
Email : chapizay@wanadoo.fr
Site : www.vins-chateaupizay.com

Au sommet. On le comprend en débouchant ce superbe RégniéChâteau de Pizay 2014, corsé, avec des arômes de prune, de poivre et de cassis, puissant en bouche, avec des connotations de fraise des bois et d’épices. Le Morgoncuvée Grand Cras 2014, qui collectionne les récompenses, aux connotations de violette, de fraise et d’humus, est un vin bien charnu, typé, très charmeur, très parfumé au palais avec des nuances de poivre et de griotte cuite. Le Morgon Les Sybarites Château de Pizay 2014, de couleur prononcée, aux tanins mûrs, avec ce nez de fruits surmûris et d’humus, est un vin bien corsé, aux taninssouples, de bouche ample, où s’entremêlent des notes d’épices et de framboise. Le MorgonChâteau de Pizay 2015 est de robe profonde d’un beau grenat, avec un nez opulent de fruits rouges (prune, cerise noire), d’un bel équilibre, aux tanins bien mûrs, charnu et classique, parfait avec des tendrons de veau braisés ou un curry de poulet.
Excellent BrouillyChâteau de Saint-Lager 2014, d’une belle couleur aux reflets violets, aux senteurs de mûre et d’humus, de bouche charnue. Très séduisant BeaujolaisblancChâteau de Pizay 2015, issu du Chardonnay, sur sol granitique sablo-limoneux, légèrement poivré, aux notes de pêche et de fruitssecs, de bouche persistante, alliant ampleur et vivacité.
Le Château de Pizay est également un très bel hôtel 4 étoiles, installé dans un magnifique Château des XIVe et XVIIe siècles. Détente et gastronomie sont au rendez-vous, week-ends à thème… Vous pourrez déguster les vins dans des caves voûtées séculaires, pittoresques.

Domaine Bel AvenirMOULIN-A-VENT Domaine Bel Avenir

Domaine Bel Avenir

(MOULIN-A-VENT)
Alain et Cécile Dardanelli
1 087, Bel Avenir
71570 La Chapelle-de-Guinchay
Téléphone :03 85 36 75 02
Télécopie : 03 85 33 86 91
Email : domaine.bel.avenir@wanadoo.fr
Site : www.domaine-bel-avenir.com

Incontestablement au sommet. L’authenticité de ce domaine réside dans le fait qu’il a toujours appartenu à la même famille depuis trois générations. C’est en 1920 que Jean Dardanelli arrive en France et travaille pour le compte du Château du Thil à Vauxrenard. En 1961, Albert Dardanelli, après avoir travaillé avec son père, décide de s’installer et quitte le village du Rhône pour rejoindre le Beaujolais en Sâone-et-Loire. En 1986, Alain s’installe à son compte, à la suite de son père, et agrandit le domaine. C’est en 2003, qu’Alain et son épouse Cécile acquièrent une parcelle de Moulin à Vent. En 2005, ce sera l’arrivée d’un Morgon Charmes et d’un Régnié.
En 2007, et après ces années de labeur, arrivent trois nouvelles appellations : Beaujolais La Chapelle Blanc, BourgogneBlanc, Bourgogne rouge. Puis, c’est l’occasion de présenter les Saint-Amour et Juliénas Les Capitans.
Pour Cécile Dardanelli, “le 2016 est une année chaotique, du fait des aléas climatiques qui ont perturbé le vignoble, mais, par sa fraîcheur, sa complexité aromatique, sa concentration en alcool, il n’aura pas à rougir du 2015.”
En vente en 2017, uniquement des 2015 qui sont, pour elle, un millésime d’exception. Sa fille Laura vient d’intégrer le domaine et a produit la cuvée 2016. Elle a aussi acquis des vignes en Moulin à Vent. 2017 sera donc l’année des femmes pour la famille Dardanelli.
Très typé, voilà bien, en effet, un superbe Moulin-à-Vent Élodie 2015, un vinétoffé qui dégage ce nez puissant et persistant de fruits rouges macérés, riche en couleur, d’une jolie concentration d’arômes, de bouche complexe, racé.
Excellent Morgon Les Charmes 2014, aux tanins très équilibrés et harmonieux, aux arômes de fraise des bois et de mûre, un vin qui emplit bien la bouche, avec ces nuances de poivre et de prune, d’une belle ampleur. Le Régnié 2015 est de couleur profonde, au nez puissant et persistant de framboise et de cerise noire, un vinharmonieux, que l’on peut déboucher avec un paleron de bœuf mijoté ou une terrine de gibier. Leur Fleurie, où dominent la groseille et les épices, tout en complexité aromatique, avec des taninsronds, de bouche à la fois puissante et ronde, tout en délicatesse. Il y a aussi ce Saint-Amour Laura, aux notes de sous-bois et de fruitscuits, et le Juliénas Les Capitans 2015, aux nuances de fruits des bois et de fruits à noyau, est légèrement épicé, savoureux.

Domaine MORTET Père et FilsMOULIN-A-VENT Domaine MORTET Père et Fils

Domaine MORTET Père et Fils

(MOULIN-A-VENT)
Jean-Pierre Mortet
1339, route du Bourg
71570 Romanèche-Thorins
Téléphone :03 85 35 55 51 et 06 62 71 55 51
Email : jeanpierre@domaine-mortet.fr
Site : www.domaine-mortet.fr

Un domaine exemplaire qui s’étend sur 8 ha de Moulin-à-Vent et 2 ha de Beaujolais-Villages. Ce clos de vignescomporte a son centre l’habitation, son chais et sa cave. Le vignoble est à mi-coteaux, de bonne exposition sud est, très ensoleillé. Les vignes, de 8 à 70 ans, sont taillées en gobelet, d’un rendement suivi et limité. L’exploitation pratique une lutte raisonnée afin de diminuer au maximum les traitements.
Exceptionnel Moulin-à-Vent Les Rouchaux 2014, issu d’un sol de roche granitique, aux notes de fruits mûrs (fraise des bois) et d’humus, dense, aux tanins bien présents et fondus à la fois, d’une belle concentration, aux senteurs de kirsch, de violette et d’épices, mêlant harmonie et richesse.
Le Moulin-à-Vent 2014, bien typé, charmeur, charnu, est velouté, très parfumé, aux tanins équilibrés aux senteurs de prune et de pivoine, est tout en bouche, associant charpente et souplesse. Goûtez aussi le Beaujolais-Village, qui fleure bon les fruits rouges frais, et le Beaujolaisrosé (belle bouteille givrée), de teinte brillante, au nez de rose et de fruits mûrs, souple et friand.
Le domaine est inscrit à la formule “Invitations de France Passion” et propose des places de parking pour camping-car sur la propriété.

LES VINS GEORGES DUBOEUFBEAUJOLAIS LES VINS GEORGES DUBOEUF

LES VINS GEORGES DUBOEUF

(BEAUJOLAIS)
Georges et Franck Duboeuf
208, rue de Lancié
71570 Romanèche-Thorins
Téléphone :03 85 35 34 20
Télécopie : 03 85 35 34 25
Email : message@duboeuf.com
Site : www.duboeuf.com

Incontestablement au sommet. “Le 2016 est un millésime hétérogène par rapport au 2015, nous dit Georges Dubœuf, il sera agréable dans sa jeunesse, c’est un vin plaisir, sans trop de structure. Le 2015 un vin merveilleux, fantastique, l’un des plus beaux que j’ai jamais connu ! des vins d’un beau rouge profond, aux arômes puissants de fruits noirs, des vins pleins, gourmands, bien structurés, bien équilibrés, riches en bouche, belle longueur, ronds, d’une grande persistance, un vin à l’avenir extraordinaire, vraiment un grand millésime !”
On se fait donc vraiment plaisir avec leur Brouilly Domaine de Lafayette 2015, aux arômes de framboise très mûre et de poivre, de très bonne structure, de bouche dense et persistante, un vin harmonieux, d’une belle couleur aux reflets violets, tout en typicité comme ce Morgon Domaine de Jarvenière 2015, riche en couleur comme en arômes, aux notes de fruits rouges à noyau, intense au nez comme en bouche, d’une jolie concentration d’arômes. Remarquable Morgon Côte de Py 2014, parfumé, charnu, d’une bonne longueur, aux tanins bien mûrs, aux senteurs de fruits cuits et d’humus. Le Fleurie Domaine des 4 Vents 2014, de bouche intense et dominée par la mûre, un vin alliant souplesse et intensité aromatique, harmonieux.
On poursuit avec leur Chiroubles 2015, qui développe des tanins veloutés, qui allie distinction et richesse, au nez présent avec des notes de violette et de pruneau, ample et persistant comme le Regnié 2015, tout en arômes et finesse, très typé, aux connotations de violette, de fraise et d’humus. Le Beaujolais Primeur de la maison est une référence.

Domaine des PAMPRES d'ORBEAUJOLAIS Domaine des PAMPRES d'OR

Domaine des PAMPRES d’OR

(BEAUJOLAIS)
Nicole, Paul et Julien Perras
Le Guérin
69210 Nuelles
Téléphone :04 74 01 42 85 et 06 75 22 33 55
Email : pampresdor@yahoo.fr
Site : www.pampres-dor.fr

Un couple de vignerons passionnés qui exploite avec leur fils, les 11ha de vignes du domaine. Depuis 1999, le domaine est en Terra Vitis et a débuté sa reconversion Bio en 2015.
“Les terrains siliceux produisent un vin souple et léger qui ravit les amateurs de Beaujolais Nouveau. Quant aux terrains argilo-calcaire, ils apportent une structure plus soutenue aux vins, avec des notes de fruits rouges et de cassis. Ces derniers sont également idéals pour notre production de Chardonnay.”
Voici un excellent Beaujolais les Guérins 2015, finement bouqueté, à la robe rubis, au nez de fruits rouges mûrs (cassis, fraise des bois), avec des tanins ronds. Le Beaujolais blanc Prestige 2014, élevé en fûts, tout en persistance aromatique, mêle finesse et suavité, aux notes persistantes d’amande fraîche et de pêche blanche en finale, vraiment tout en charme. Goûtez aussi le Fleurie, aux arômes de framboise et d’épices, tout en nuances, tout en bouche, à la fois puissant et souple, parfait avec un jambon persillé ou un lapin rôti, et ce Coteaux Bourguignon Sous la Croix 2014, Pinot Noir et Gamay, corsé et riche en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau, tout en bouche, de robe grenat, finement épicé. Apéritif vigneron, gîtes et accueil des Camping Car sur place.

Château d'EMERINGESBEAUJOLAIS-VILLAGES Château d'EMERINGES

Château d’EMERINGES

(BEAUJOLAIS-VILLAGES)
Pierre David

69840 Émeringes
Téléphone :09 61 58 18 40 et 06 13 20 76 31
Télécopie : 04 74 04 44 52
Email : chateau-emeringes@orange.fr
Site : www.chateau-emeringes.fr

Un domaine dans la famille depuis 50 ans. Le vignoble se trouve sur des coteaux d’exposition optimale (sud-est), avec une altitude moyenne de 350 m sur des terrains principalement sableux d’origine granitique. Lutte raisonnée. “Les traitements contre les maladies et ravageurs ne sont effectués que si nécessaire et après observation dans les vignes. Nous disposons de beaucoup de vieilles vignes. Ceci, ajouté à nos méthodes culturales (choix des plants, taille, fumure….) nous permet une bonne maîtrise agronomique du rendement. Nos raisins sont ensuite vinifiés dans des installations modernes qui permettent un contrôle de la température de fermentation et respectent la vinification beaujolaise traditionnelle.”
Remarquable Juliénas Vieilles vignes 2014, aux tanins mûrs et fermes à la fois, dégage un nez complexe et subtil dominé par les fruits rouges macérés.
Le Beaujolais-Villages Vieilles vignes 2015, un vin comme on les aime, d’une belle persistance aromatique en finale, de robe grenat, a des connotations de fruits frais.
Le Beaujolais blanc Vieilles vignes 2014, aux notes de fruits frais (pêche…) et de jasmin, parfait sur des écrevisses ou un jambon braisé. Tout en nuances, le Beaujolais rosé Vieilles vignes 2015, aux notes de fraise des bois et de griotte, distingué et vif en bouche.
Un gîte de caractère est situé à l’étage, dans une aile du Château datant du XIXe siècle, parfait pour séjourner dans le vignoble.

Domaine MONTERNOT - Les Jumeaux

Domaine MONTERNOT – Les Jumeaux

(BEAUJOLAIS-VILLAGES)
Jacky et Bernard Monternot
Les Places
69460 Blacé-en-Beaujolais
Téléphone :04 74 67 56 48 et 04 74 67 58 08
Télécopie : 04 74 60 51 13
Email : domainemonternot@orange.fr

Ce sont des frères jumeaux, Jacky et Bernard, 4e génération, qui exploitent ce joli vignoble de 12 ha. Des vignes de 5 à 90 ans, sur sol granitique et argilo-siliceux très caillouteux. Culture raisonnée, vignes enherbées, vendanges manuelles et raisins ni foulés, ni égrappés. Sol argilo-siliceux pour les blancs et les rosés, sol argilo-siliceux et granitique pour les Beaujolais-Villages rouges. Vinification traditionnelle pour l’expression du terroir, avec l’aide de techniques modernes comme la maîtrise des températures pour une bonne extraction au cours des fermentations.
On se fait plaisir avec ce Beaujolais Villages cuvée Réserve Vieilles vignes 2014, âge moyen des vignes 90 ans, sols argilo siliceux, issu d’une Vinification traditionnelle longue, intense, aux tanins savoureux et riches, parfumé en bouche (cassis, épices, poivre…), d’une jolie complexité en bouche. Le Beaujolais blanc Les Jumeaux 2016, âge moyen des vignes 10 ans sur sols argilo-siliceux présence de Machefer, culture raisonnée, récolte manuelle, est tout en fruits, de bouche vive, à prévoir avec un soufflé au fromage ou des crevettes grises.
Joli Beaujolais rosé 2016, tout en fruité et en finesse, souple mais nerveux comme il le faut aux connotations de fleurs et d’abricot sec en finale.
Le Beaujolais-Villages Les Jumeaux 2015, médaille d’Or Internationnal du Gamay, a ce nez complexe où dominent la groseille et l’humus, de bouche souple et gourmande.

   
Pour voir d’autres adresses, choisissez la première lettre du nom
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZTout voir

– PROVENCE : LES MEILLEURS VINS ET LEUR GASTRONOMIE

Évoquer la Provence, c’est retrouver toutes les senteurs de ses herbes : sauge, romarin, thym, basilic, origan, marjolaine, sarriette, dont nous nous servons pour agrémenter la plupart des plats. Elles accompagnent particulièrement bien l’agneau, viande privilégiée de cette région, généralement en provenance de Sisteron.

 

On trouve également du lapin de garenne et, en période de chasse, le sanglier est très prisé.

 

 

Les Provençaux consomment beaucoup de porc, et en particulier différents saucisson dont le plus réputé est celui d’Arles, ou bien des « gayettes », à base de foie agrémenté de fines herbes. Autre spécialité de cette région aux mille senteurs, la roulade, où cœur et langue hachés sont mélangés avec des olives noires et vertes. En matière de charcuterie, la table provençale est bien garnie. Vous y trouverez toutes sortes de pâtés, essentiellement composés à partir de gibier, comme le pâté de grives, ou celui du mont Ventoux fabriqué avec du lièvre, du faisan, de la grive et du sanglier. A propos de sanglier, citons aussi les « caillettes », ainsi que les jambons de hure. En Camargue, on utilise plus volontiers le canard pour faire le salmis ou la bécassine. Enfin, testez le « merle entier » farci ou le « résigneau », un pâté du pays à la viande.

 

On pourrait croire, à l’énumération de tous ces mets, que cette région a uniquement une culture charcutière. Ce serait oublier sa position géographique.

 

La Côte d’Azur offre un choix de poissons encore plus grand que celui des viandes et charcuteries : rougets, daurades, loups, barbues, baudroies, congres, maquereaux, merlus, merlans, calmars, poulpes anchois, sardines, rascasses, thons, crabes… auxquels viennent s’adjoindre anguilles de Martigues et truites des gorges du Verdon. Certains de ces poissons servent de base à d’excellentes soupes comme la célèbre bouillabaisse et la bourride, variante de la précédente à laquelle on rajoute de l’aïoli, autre spécialité bien provençale. Laissez-vous séduire par une bonne soupe au pistou, où tous les légumes apparaissent, mélangés au pistou préalablement pilé au mortier, ou par l’« aigo boulido », préparation à base d’ail, de sauge et d’eau bouillie que l’on verse sur des tranches de pain préalablement trempées dans l’huile d’olive.

 

 

Quant on pense aux fromages provençaux, c’est inexorablement le fromage de chèvre qui remporte la palme. Celui de brebis n’est pas loin derrière. Les plus connus sont le picodon, mis à macérer dans du vinaigre puis recouvert de feuilles de noyer et placé dans des pots en grès, ou le banon, à déguster tel quel, parfumé à la sarriette ou bien encore enveloppé de feuilles de châtaignier, ce qui lui permet de garder plus de saveur.

 

Autres variétés : au lait de chèvre, la tomme d’Annot de Villars-sur-Var ; au lait de vache, la tomme de Rouvre, fabriquée dans la région de Nice ; au lait de brebis, le « cachat », spécialité du Ventoux. Si vous cherchez bien, vous découvrirez d’autres variétés de brousse au lait de brebis ou de vache, une spécialité à déguster salée ou sucrée, avec de l’eau-de-vie de marc ou de l’eau de fleur d’oranger. A vous de choisir !

 

 

Pour manger tous ces fromages dans d’excellentes conditions, il faut les accompagner avec la fougasse, le coulas, la michette ou le pain de Beaucaire.

 

 

Les spécialités sucrées sont aussi très nombreuses dans ce pays de soleil : fruits confits (Cavaillon), berlingots (Carpentras), nougats (Montélimar), tourons au miel (Gap), calissons, victorines au miel, truffes aux noix (Aix-en-Provence), marrons glacés (Colombrières) et bonbons au miel –la lavande, qui recouvre une partie des champs de Provence, parfume délicieusement le miel.

 

Parmi les gâteaux, signalons la pompe à l’huile traditionnelle, qui compose l’un des treize desserts servis le soir de Noël. Elle change de nom selon les régions : « pogne » ou « gibassié » dans le Vaucluse, « fouasse » à Sainte-Cécile ou « fougasseto » à Manosque. N’oublions pas la « tropézienne » fourrée à la crème, dont la recette varie selon les boulangeries-pâtisseries, et, pour la fête des Rois, le traditionnel gâteau aux fruits confits, les biscuits aux pignons et les « cocoricos » d’Auriol.

 

Quelle que soit l’époque de votre passage en Provence, vous aurez toujours l’agrément de rapporter quelques fruits frais qui abondent dans ces régions : figues, raisins, cerises, framboises, melons, pommes, poires, pêches, amandes, pignons, marrons.

 

 

LES MEILLEURS VINS DE L’ANNEE

 

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
BASTIDE BLANCHE (Bl) (r)
BUNAN (b) (r)
FONTCREUSE (Cassis) (Bl) (r)
LAFRAN-VEYROLLES (Bl) (r)
L’OLIVETTE (Bl) (r)
PRADEAUX (r)
TERREBRUNE (Bl) (r)

La CHRÉTIENNE (r)
VANNIÈRES (r)

COTES-DE-PROVENCE

SUMEIRE (r)
JAS D’ESCLANS (Bl) (r)
RASQUE (Bl) (r)
POURCIEUX (Bl) (r)

MONTAUD (Bl) (r)
MAIME (Bl) (r)
VAUCOULEURS (Bl) (r)

BERNE (bl)
JACOURETTE (r)
ROUËT
SAINT ROMAN D’ESCLANS (r)

BERTRANDS
JASSON (r)
MESCLANCES
TOURNELS

COTEAUX D’AIX/DES BAUX
THUERRY (CV)
CAMAÏSSETTE (C. Aix) (bl) (r)
LOOU (CV) (Bl) (r)
TRIANS (CV) (Bl) (r)

LAFOUX (CV) (b) (r)
VALLONS FONTFRESQUE (CV) (b) (r)
BEAUPRÉ (r)
La GRAND’VIGNE (CV)

BARBEBELLE (C. Aix) (r)
OLLIÈRES (CV)

AUTRES APPELATIONS

MAESTRACCI (Corse) (Bl) (r)
PERALDI (Corse) (Bl) (r)
A RONCA (Corse) (b) (r)
GENTILE (Corse) (b) (r)
TOASC (Bellet) (Bl) (r)
TORRACCIA (Corse) (Bl) (r)

ANGLADE (IGP)
CULOMBU (Corse)

DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
DUPUY DE LÔME*
SAINT-LOUIS (Ca)

CANADEL

COTES-DE-PROVENCE

DIABLES (r)
La JEANNETTE
SANGLIERE
VALENTINES

DRAGON (Bl)*
LEOUBE
VALCOLOMBE (Bl) (r)
FONT DU BROC
SAINTE-LUCIE
TERRE DE MISTRAL (Bl) (r)

(PEYRASSOL)
REAL MARTIN
CLOS DES ROSES (r)*

COTEAUX D’AIX/DES BAUX
CHABERTS (CV)*

FONTAINEBLEAU (CV)
PIGOUDET (C. Aix)
ROSE DES VENTS (CV)
VAL DE CAIRE

SAINT JEAN LE VIEUX (CV)

AUTRES APPELATIONS

ALIVU (Corse)*
PERO LONGO (C)*
VINCELINES (Bellet)

GRANAJOLO
TEDDI (Corse)

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
COTES-DE-PROVENCE

COTEAUX D’AIX/DES BAUX
CARTERON SAINT-TROPEZ
(SAINT-JEAN-DE-VILLECROZE)
AUTRES APPELATIONS

(DALMERAN)

 

Les vins de l’année avec Vins du Siècle

* QUELS PLATS AVEC LES MEILLEURS VINS DU LANGUEDOC ?

Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

AVEC LES ROUGES

 

 

AVEC LES BLANCS

 

AVEC LES ROSES

 

LES VINS DE L’ANNEE

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
CASCADES (bl)
ÉTANG DES COLOMBES (bl)
GRAND CAUMONT
GRAND MOULIN (r)
MARTINOLLE-GASPARETS (bl)

GRAND-ARC
SAINT-MICHEL LES CLAUSES
SPENCER LA PUJADE

VIGN. CAMPLONG
LALIS

2 ANES

MINERVOIS
FITOU
CABARDES
BERTRAND-BERGÉ (bl)
CLARMON
FABAS (bl)
HERBE SAINTE
PÉPUSQUE
VIEILLE (Pic-Saint-Loup) (bl)

AGEL
(BARROUBIO (bl))
CENTEILLES
PAUMARHEL (bl)
PECH-D’ANDRÉ (bl)

CAPRICES

COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
FAMILONGUE (bl)
GUIZARD
MIRE-L’ÉTANG (bl)
MAS DU NOVI (bl) (r)
PEYREGRANDES (F) (bl) (r)
REYNARDIÈRE (F)
CAVE ROQUEBRUN (bl)
SAINT-MARTIN-CHAMPS (bl) (r)

CLOTTE FONTANE
CROIX CHAPTAL (r)
ESTABEL CABRIÈRES (bl)
FONTAINE-MARCOUSSE
VALAMBELLE (F)

ARGENTEILLE
CLOS BELLEVUE
L’ESCATTES

BOUSQUETTE
GRANDES COSTES
MARMORIERES
SAUVAIRE

COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
DAUMAS-GASSAC (bl)

CASA BLANCA (bl)
PLAINE-HAUTE (Muscat)
MAS ROUS (bl)
TERRES DE MALLYCE

MAIRAN (IGP) (bl)

(BERTA-MAILLOL (Banyuls))

DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
CAMBRIEL (bl)*
(FONTFROIDE*)
(LONGUEROCHE)
MATTES-SABRAN

AURIS (Bl)

MINERVOIS
FITOU
CABARDES
CAVAILLES*
(ROUDENE)
VILLEPEYROUX

AUGUSTINS (Pic-Saint-Loup)*
LA GRAVE (bl)
TERRES GEORGES

GRAND GUILHEM
OUPIA

ZUMBAUM TOMASI (Pic-Saint-Loup)

COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
ARGENTIES
DEVEZE MONNIER*
METEORE (F)

MAS de CYNANQUE

COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
BARTHE (IGP)*
(CLOS SAINT-GEORGES)

MOULINES (IGP)*
SERRES (Malepère)*

ANTECH (Limoux)
DOM BRIAL
Mas de MADAME
RIVES-BLANQUES

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
(BORDE-ROUGE)
MINERVOIS
FITOU
CABARDES
COUPE-ROSES
(SAINT-JACQUES D’ALBAS)
COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
(COSTEPLANE)
(MAS NUY)
COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
(Philippe NUSSWITZ*)
PIÉTRI-GIRAUD
LE SOULA
Choississez une région pour voir un autre classement :
ALSACE LANGUEDOC-ROUSILLON
BEAUJOLAIS PROVENCE-CORSE

BORDEAUX

BOURGOGNE

VAL DE LOIRE

CHAMPAGNE VALLEE DU RHONE
SUD-OUEST-PERIGORD

 

Défendre une éthique, sinon rien