Domaine de la GUILLOTERIESAUMUR-CHAMPIGNY Domaine de la GUILLOTERIE

Domaine de la GUILLOTERIE 

(SAUMUR-CHAMPIGNY)
Patrice Duveau
63, rue Foucault
49260 Saint-Cyr-en-Bourg
Téléphone :02 41 51 62 78
Email : contact@domainedelaguilloterie.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaulaguilloterie
Site : www.domainedelaguilloterie.com

 

À la tête des Premiers Grands Vins Classés, en blanc comme en rouge. Exploité par la famille Duveau depuis plusieurs générations, le vignoble s’étend aujourd’hui sur 50 ha. Ce terroir bénéficie de conditions climatiques particulièrement favorables à la culture de la vigne. Sur ce sol argilo-calcaire, les cépages s’épanouissent pour donner des Vins expressifs et de caractère, bien typés, qui collectionnent les récompenses.
Pour Patrice Duveau, “les vendanges 2019 ont été limitées par les dégâts causés par le gel, cependant les vignes protégées n’ont pas subi de stress, d’où une récolte honorable par rapport à ce qui s’est passé dans d’autres vignobles, avec une qualité remarquable qui laisse présager de belles dégustations, seul hic, je le regrette, la quantité n’a pas suivi.
En cette année 2020, nous mettons en vente le Saumur Blanc les Perruches 2017, le Saumur Blanc Elégance 2018 puis 2019, le Saumur Champigny Tradition 2018, le Saumur Champigny les Loges 2016 puis 2017, et le Crémant De Loire brut.”
Voilà un remarquable Saumur-Champigny cuvée des Loges 2016, issu de vieilles vignes qui donnent un vin puissant et très harmonieux, bien typé, aux arômes très persistants de fruits rouges cuits (mûre, fraise), complexe. Agréable Saumur-Champigny rouge cuvée Affinité 2017, de robe rubis, classique et parfumé, de bouche ample aux notes de violette et de framboise.
Le Saumur-Champigny Tradition 2017, de couleur soutenue, aux notes de cassis mûr et d’épices, franc et savoureux en bouche, parfumé et bien typé.
Goûtez également le Saumur Blanc Les Perruches 2017, qui sent les agrumes, un vin de bouche franche, alliant charpente et vivacité, très fruité, tout en élégance. Et cet autre Saumur Blanc Élégance 2018, un vin qui mêle distinction et structure, une bonne rondeur et un bouquet très aromatique aux notes subtiles de poire et d’amande fraîche.
Le Crémant De Loire brut (Chenin et Chardonnay), dense et fruité, avec des notes florales persistantes, d’une jolie finesse en bouche, de mousse crémeuse.

Les Clos MAURICESAUMUR-CHAMPIGNY Les Clos MAURICE

Les Clos MAURICE 

(SAUMUR-CHAMPIGNY)
Mickaël Hardouin
18, rue de la Mairie
49400 Varrains
Téléphone :02 41 38 80 02 et 06 88 15 01 14
Email : closmaurice@orange.fr
Site : www.clos-maurice.com

 

À la tête des Premiers Grands Vins Classés, en blanc comme en rouge. Mickaël Hardouin, chaleureux, passionné, est une référence dans l’appellation. Vigneron depuis 1997 aux côtés de son père, il a repris l’exploitation de 20 ha, lors du départ à la retraite de celui-ci. La majeure partie des vignes des Clos Maurice est située sur des terroirs qui ont une vraie personnalité. Ils sont en Clos pour beaucoup (Clos Maurice, Clos Poinçon, Clos de Dards, Clos Prieur…). Ces terroirs argilo-calcaires (le calcaire est ici la pierre de tuf) confèrent au vin une structure harmonieuse et veloutée.
“Les ventes cette année se fixent, nous indique Mickael Hardouin sur les Saumur Champigny 2019, les Vieilles vignes 2018, le Clos du Midi 2018, et en blanc le Saumur Licorne du Clos 2019 en juin 2020.
Malgré le gel du 4 Avril 2019 qui a diminué de 60 à 70 % la récolte, nous avons eu ensuite une nouvelle sortie de raisins sur les bourgeons secondaires, et cette petite récolte nous a dotés de Vins flatteurs, aux arômes fruités avec peu d’acidité et des degrés oscillants entre 13 , 13,5°, le terroir s’est bien exprimé aussi bien en rouge qu’en blanc. Nous avons davantage de volume en rouge, et nous sommes satisfaits de ce millésime 2019.”
Toujours ce superbe Saumur-Champigny Vieilles vignes 2017, 100% Cabernet franc, réel vin d’expression variétale et de terroir (élevage en cuves béton), il est riche en couleur comme en arômes, avec ces notes caractéristiques de framboise mûre et d’épices, intense au nez comme en bouche, de garde. Le Saumur-Champigny Voltige des Clos rouge 2018, 100% Cabernet franc, classique, de bouche corsée, c’est un vin complexe, très parfumé, tout en bouche, concentré, aux tanins mûrs, charnu. Il y a aussi ce formidable Saumur-Champigny La Cabriole 2018, 100% Cabernet franc, 100% barriques dont un tiers neuves, de couleur grenat intense, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, il est très parfumé en bouche, avec ces notes de pruneau confit.
Splendide Saumur Blanc Licorne du Clos 2018, 100% Chenin, riche au nez, aux notes de rose et d’aubépine, intense, à la fois charpenté et distingué, d’une finale intense. Et ce remarquable Crémant De Loire Volupte des Clos, 90% Chenin et 10% Chardonnay non dosé, l’élevage du vin de base en barriques permet d’atteindre cet équilibre incomparable. On retrouve des arômes de fleurs blanches, de poire et de noisette.

Domaine de la PETITE CHAPELLESAUMUR-CHAMPIGNY Domaine de la PETITE CHAPELLE

Domaine de la PETITE CHAPELLE 

(SAUMUR-CHAMPIGNY)
Laurent et Chantal Dézé
4, rue des Vignerons
49400 Souzay-Champigny
Téléphone :02 41 52 41 11
Email : deze.laurent@orange.fr
Site : www.domainepetitechapelle.com

 

Toujours à la tête des Premiers Grands Vins Classés. Des vignerons charmants et un vignoble familial (12 générations), conduit en lutte raisonnée depuis plus de 30 ans, 35 ha sur des sols argilo-calcaires très caractéristiques. Au XIXe siècle, un marinier, rescapé d’un naufrage en Loire fit bâtir une chapelle auprès de la maison familiale. Mais ce n’est qu’en 1982 que le domaine pris ce nom, lors de l’installation de Laurent avec son père, Gilbert. Gabriel Dézé, frère du grand père de Laurent (autrement dit son grand oncle) fut à l’origine de l’appellation Saumur Champigny dont il signa le décrêt le 31 décembre 1957 en tant que Président.

Toujours ce remarquable Saumur-Champigny Les Chaneluzes 2014, très représentatif de ce que doit être un vin de cette appellation, où s’entremêlent les épices, la griotte et les sous-bois, est un vin fondu, puissant au nez comme en bouche, d’excellente évolution. Très agréable Saumur-Champigny Tradition 2015, très aromatique, aux notes subtiles et intenses d’humus et de petits fruits rouges, de bouche savoureuse comme il le faut. Superbe Saumur Blanc Volupté 2017, très équilibré, très élégant, de bouche dense et parfumée, plaisant par sa vivacité, à dominante de fruits secs (abricot) et d’aubépine, à un prix défiant vraiment toute concurrence.
Vous aimerez tout autant le Cabernet De Saumur rosé, de robe brillante rose clair, mêlant fraîcheur et charpente, un vin tout en bouche, avec des arômes subtils et persistants où dominent les fruits frais. Le Saumur Blanc L’Ancestrale 2016, est un vin qui mêle distinction et structure, une bonne rondeur et un bouquet très aromatique aux notes subtiles de poire et d’amande fraîche. Le Coteaux-de-Saumur Blanc 2016, est élégant, richement bouqueté, tout en rondeur, de bouche fruitéetendre et corsé à la fois. Et toujours le Crémant De Loire brut rosé, ample et très fruité (petits fruits rouges mûrs), c’est un vin classique et distingué, harmonieux.
Il y a encore leur Méthode Traditionnelle brut zéro Dézir, tout en subtilité d’arômes, de belle teinte dorée, aux nuances de fruits bien mûrs, avec des notes de tilleul et d’abricot, de bouche délicate, qui existe aussi en brut. A découvrir aussi la Méthode Traditionnelle rouge demi-sec Carminal, riche en arômes de fruits rouges, une cuvée intense, très fraîche.


Domaine des RAYNIÈRESSAUMUR-CHAMPIGNY Domaine des RAYNIÈRES

Domaine des RAYNIÈRES 

(SAUMUR-CHAMPIGNY)
Laetita et Sylvain Rebeilleau
33, rue du Ruau
49400 Varrains
Téléphone :02 41 52 44 87
Email : contact@domainedesraynieres.com
Site : www.domainedesraynieres.com

 

C’est en 1840 que l’on retrouve des traces du Domaine des Raynières. Arrivé en 2006 au Domaine, Sylvain Rebeilleau représente la 6e génération., Laetitia, son épouse , va s’occuper de l’accueil, de la vente au caveau. Culture raisonnée : vignes enherbées pour maîtriser leur vigueur, rendements régulés grâce à la taille et vendanges en “vert”. La vinification se déroule dans un chai climatisé en cuves Inox thermo-régulées pour une parfaite harmonie suivant les cuvées désirées.
Nous avons beaucoup apprécié le Saumur-Champigny 2017, marqué comme il se doit par son Cabernet franc, vraiment réussi, de couleur profonde, concentré, avec des arômes de fruits cuits, de cassis, alliant couleur et matière.
Très beau Saumur-Champigny Vieilles vignes 2016, Cabernet franc, savoureux, d’une grande richesse aromatique (griotte, mûre, cuir), de robe intense, ferme, aux tanins denses, d’excellente évolution.
Goûtez le Saumur rouge 2017, Cabernet franc, au nez de cassis et de framboise avec des notes de violette, un vin franc, classique et typé, et le Saumur Blanc 2017, Chenin, très élégant, de bouche dense et plaisante par sa vivacité, des arômes d’abricot et d’aubépine, que l’on vous conseille, par exemple, avec des filets de harengs pommes de terre à l’huile ou des aiguillettes de poulet à la normande

Château de TARGÉSAUMUR-CHAMPIGNY Château de TARGÉ

Château de TARGÉ 

(SAUMUR-CHAMPIGNY)
Édouard et Paul Pisani-Ferry
Chemin de Targé
49730 Parnay
Téléphone :02 41 38 11 50
Télécopie : 02 41 38 16 19
Email : edouard@chateaudetarge.fr
Site : www.chateaudetarge.fr

 

Belle demeure flanquée de 4 tours à flanc de coteau, le domaine est superbement situé sur le coteau particulièrement calcaire qui domine la Loire avec un vignoble de 21 ha, 16 en rouge (Cabernet franc), et 5 en blanc (Chenin). “Depuis 2000, nous avons le label Terra Vitis : le sol est travaillé et enherbé, le compost a remplacé les engrais chimiques. Paul a décidé d’aller plus loin avec un passage en conversion Agriculture Biologique depuis 2017 lors de son arrivée sur le domaine.”
Pour Paul et Edouard Pisani, “leurs ventes en 2020 : Saumur-Champigny Château de Targé 2017, Saumur-Champigny cuvée Ferry 2016, Saumur-Champigny Quintessence 2016, Saumur Blanc Fresnettes 2018, Saumur rosé 2019, Saumur brut blanc et Saumur brut rosé.
Les vendanges 2019 ont été une bonne surprise avec une récolte bien plus importante que nous l’imaginions et une qualité, où l’excellence est au premier plan. Une année très surprenante où nous attendions très peu de rendement à cause du gel qui nous a touchés tardivement début Mai, et de la saison aride et caniculaire qui s’en est suivie en Juin-Juillet (48 jours sans pluies, et deux épisodes au dessus de 40°C !). Au moment des vendanges, les pluies ont tout changé en faisant gonfler les baies et assurant une récolte de très belle qualité avec une fraicheur inattendue.
Rose de Targé 2019 : victime de son succès l’an passé, nous en avons produit plus cette année. Il y a également notre premier millésime officiellement en Bio que l’on prépare pour 2020 !”
Voilà un superbe Saumur-Champigny Quintessence 2016, vieilles vignes de Cabernet franc, élevé en fût de chêne, aux notes de mûre et de griotte, riche en couleur, classique, alliant finesse, charpente et persistance, corsé, de bouche savoureuse. Il est issu des deux meilleures parcelles du domaine. A partir de 2017 les parcelles ont été vinifiées séparément : c’est donc la dernière année d’assemblage ! Goûtez le Saumur-Champigny Château de Targé 2017, aux notes de griotte, mêlant souplesse et intensité aromatiqueharmonieux et très équilibré, un vin typé, un peu plus intense comme le voulait cette année chaude et très qualitative.
On excite encore ses papilles avec leur Saumur-Champigny rouge cuvée Ferry 2016, vieilles vignes de Cabernet franc, toujours très typé, puissant, aux tanins présents, qui reste toutefois sur la fraicheur et la finesse typiques de ce millésime. Très joli Saumur Blanc Les Fresnettes 2018, au nez de fruits (coing, citron), vineux et fin à la fois, charmeur et riche, avec en bouche, des dominantes d’amande et de poire. Le Saumur brut blanc de Targé, 70% Chenin blanc, 30% Cabernet franc, méthode traditionnelle façon Crémant, aux bulles fines, aux arômes de coing et de tilleul, et une belle minéralité.

   
Pour voir d’autres adresses, choisissez la première lettre du nom
A – B – C – D – E – F – G – H – I – J – K – L – M – N – O – P – Q – R – S – T – U – V – W – X – Y – Z – Tout voir

Château BEAUREGARDPOMEROL Château BEAUREGARD

Château BEAUREGARD 

(POMEROL)
Directeur : Vincent Priou

33500 Pomerol
Téléphone :05 57 51 13 36
Email : beauregard@chateau-beauregard.com
Site : www.chateau-beauregard.com

Cette belle propriété d’un seul tenant bénéficie d’un emplacement privilégié sur le versant sud du célèbre plateau de Pomerol, sur un sol de graves argileuses, de sables, de graviers et de crasse de fer en sous-sol. La famille Moulin a repris en 2014 cette propriété.

Selon Vincent Priou, “2019 fût une année difficile en terme de culture de la vigne, même si nous sommes en Bio. La quantité est conséquente des conditions météo favorables. Nous avons connu quelques épisodes de sécheresse mais qui ont été compensés par de bonnes pluies, les raisins récoltés étaient très beaux, très sains.
Grâce au bel été, nous avons obtenu une belle concentration dans les peaux et des tannins bien mûrs. Nous avons su attendre la parfaite maturité même pour les Cabernets francs qui sont souvent tardifs et pour la première fois nous avons récolté les 70 ares de Cabernet-Sauvignon plantés il y a quatre ans. Je suis très optimiste pour l’avenir de ces Cabernets -Sauvignons.
Les Merlots étaient magnifiques, ils apportent le velouté et le fruité, les Cabernets francs apportent de la fraicheur, les Cabernets-Sauvignons une touche épicée et d’acidité. L’assemblage du 2019 est de 70% Merlot et 30% Cabernets.
Le 2016 est en bouteilles maintenant, c’est un très grand millésime pour moi, le meilleur que je n’ai jamais fait, c’est la renaissance du style bordelais, un vin un peu austère dans sa jeunesse, mais d’une grande race, beaucoup d’élégance, de fraicheur, belle acidité, bel équilibre, je le trouve mieux que le 2015 qui était plus solaire. Le 2016 est vraiment un très très grand millésime à Beauregard.
Le 2017 est un millésime atypique, après le gel de printemps sur une partie de la propriété en bordure de Saint-Émilion, l’assemblage diffère donc un peu (55% de Cabernet francs et le reste en Merlot). Cela donne un vin très tendre et délicat. Nous avons su attendre la maturité et n’avons vendangé que le 14 Octobre. Le Cabernet franc est un cépage qui apporte beaucoup de fraicheur, d’élégance au vin, et ce 2017 est un vin que j’aime beaucoup, il est très apprécié, un beau millésime à Beauregard, il faut dire que Pomerol se démarque en 2017.
Quant au 2018, c’est le meilleur millésime que je n’ai jamais fait, il a tout ! Le vin est encore à l’élevage en barriques. Il réunit l’opulence du 2015, la fraicheur et l’élégance du 2016, c’est vraiment un bon mixte entre 2015 et 2016.
C’est un vin bien volumineux en bouche avec une bonne présence tannique, qui garde une belle fraicheur en fin de bouche, beaucoup d’élégance et une longueur impressionnante.
Nous sommes toujours en recherche d’amélioration à Beauregard, notre outil de travail s’est perfectionné et nous sommes très présents dans les vignes. Le passage en Bio s’est très bien effectué, bien sûr il faut être très vigilant à la vigne, avoir une bonne équipe et être équipé en matériel pour réagir très vite. Notre vignoble s’est bien adapté et résiste par lui-même, c’est une vraie satisfaction.
Notre actualité : nous allons améliorer encore le réceptif. Nous organisons une visite développement durable en créant une zone écologique dans le parc pour montrer tout ce que nous faisons dans la vigne (enherbement, haie… ) cela sera une visite didactique sur l’environnement durable et qui se terminera par une dégustation comme toutes les visites bien sûr.“

Voilà un très beau Pomerol 2015, 70% Merlot et 30% Cabernet franc, vignes de 35 ans en moyenne, parfumé en bouche, avec ces notes subtiles de pruneau confit, qui allie structure et velouté, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez avec ces notes de mûre et d’humus, et des nuances de cuir et de prune en bouche. Le 2014, de robe intense, de bouche persistante avec ces arômes d’épices, de cuir et de myrtille, est d’une belle complexité au palais, aux nuances de fumé. Le 2013, parfumé en bouche, avec ces notes subtiles de pruneau confit, qui allie structure et velouté, est un vin tout en fruit, tout en charme. Le 2012, plus dense, associe charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices, un vin racé, très typé, volumineux.
Beau 2011, coloré, alliant charpente et velouté aux papilles, très parfumé, très complexe, au nez comme en bouche, un grand vin qui poursuit son évolution et développe des arômes très séduisants de truffe et de groseille surmûrie au palais. Grandissime 2010 (75% Merlot et 25% Cabernet franc, vignes de 35 ans en moyenne), où la complexité est exacerbée, avec des nuances de cuir, de violette, de griotte confite, un vin aux tanins fermes et ronds à la fois, gras et corsé, racé, d’une très belle finale. Superbe 2009, de robe foncée, au nez légèrement épicé, ample, concentré, riche et parfumé au palais (griotte, mûre, humus), très charnu, d’une bonne longueur en bouche, aux tanins équilibrés et savoureux, de garde, bien sûr. Le Second Vin, le Benjamin de Beauregard, mêle puissance et distinction, il est charnu, d’une rondeur et d’une bouche persistantes, où dominent la prune et l’humus.
Goûtez également le Lalande-de-Pomerol Pavillon Beauregard 2016 AB, aux tanins très équilibrés, à la fois puissants et délicats, c’est un vin grenat foncé, d’une belle intensité, épicé comme il se doit, corsé et ferme, qui associe distinction et richesse, avec ces senteurs de fumé et de prune en finale.


Château BELLEGRAVEPOMEROL Château BELLEGRAVE

Château BELLEGRAVE 

(POMEROL)
Jean-Marie et Pascal Bouldy
Lieu-dit René
33500 Pomerol
Téléphone :05 57 51 20 47
Email : chateaubellegrave@wanadoo.fr
Site : www.chateaubellegravepomerol.com

Au sommet. Les grands-parents paternels s’installent en Gironde à la fin du XIXe siècle. Les grands-parents maternels arrivent quant à eux vers 1925. Originaires du Périgord et de Corrèze, ils se consacrent à l’agriculture et à la viticulture, à Arveyres une commune près de Libourne où l’on fait du Bordeaux Supérieur. Le fils, Jean Bouldy, et sa femme Andrée, achètent Château Bellegrave en 1951. Le couple s’attelle à la tâche en bon vigneron, ne comptant pas son temps aussi bien dans la vigne que dans le chai. Sur la seconde partie du XXe siècle, les Bouldy sont les dignes représentants de ces familles qui ont donné un nouvel essor à l’appellation Pomerol, avec courage, humilité, persévérance et sur des propriétés à l’image de leur discrétion et de leur abnégation.
Jean-Marie Bouldy reprend la propriété en 1980, rejoint par sa femme, Pascale en 1995. Leurs enfants viennent aussi travailler à la propriété, Aurélie en 2014 et Jean-Baptiste en 2015, perpétuant ainsi la vocation très familiale du Château Bellegrave. Cette belle propriété́ de 8,5 ha, 75% Merlot et 25% Cabernet franc, bénéficie d’un terroir de graves caillouteuses de surface, d’argile et de sable et d’un sous-sol riche en oxyde de fer, également appelé “crasse de fer”. Agriculture biologique contrôlée par Ecocert.

Magnifique Pomerol 2017, au nez dominé par les fruits rouges à noyau et des notes de fumé, ample, racé et volumineux, avec, en bouche, des connotations de cannelle et de petits fruits rouges macérés (fraise, myrtille), complexe et savoureux, de grande évolution. Typicité et séduction dominent ce très grand 2016, où l’élégance prédomine, avec ces petites nuances d’humus et de fraise des bois mûre, tout en bouche, de couleur pourpre, aux tanins présents et délicieusement fondus. Superbe 2015, épicé, généreux, aux tanins savoureux, ample et distingué, suave, dense, avec des nuances de mûre et d’humus, de bouche complexe. Le 2014, très typé, qui dégage un nez subtil où dominent la prune et les sous-bois, mêlant rondeur et structure, avec, en bouche, ces nuances de cerise et de cannelle, est d’un bel équilibre, tout en nuances.
Le 2013, “sur le fruit”, où dominent des notes de cassis, de griotte et d’épices, c’est un vin savoureux. Joli 2012, tout en bouche, avec des nuances de cuir et de griotte confite, un vin gras et corséferme et persistant, de très bonne évolution. Le 2011 dégage un nez riche et subtil dominé par les petits fruits rouges cuits, un vin tout en harmonie, structuré, généreux, très aromatique, avec des tanins. Le 2010 est l’une des plus belles réussites du Château, de couleur grenat profond, un grand vin très équilibré, au nez comme en bouche, avec des nuances de groseille, de cassis et de truffe, avec des tanins riches, à la fois puissants et savoureux. On poursuit avec ce remarquable 2009, charnu et charpenté, de bouche ample, au nez complexe (cuir, mûre, poivre), tout en puissance et finesse, de belle couleur. Œnotourisme sur place.


Château CERTAN de MAY de CERTANPOMEROL Château CERTAN de MAY de CERTAN

Château CERTAN de MAY de CERTAN 

(POMEROL)
Odette, Jean-Luc, Patrick, et Isabelle Barreau

33500 Pomerol
Téléphone :05 57 51 41 53
Email : chateau.certan-de-may@wanadoo.fr

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. “Nous cultivons en Terras Vitis, nous explique Jean-Luc Barreau, donc de façon très raisonnée et parcimonieuse, nous avons d’ailleurs beaucoup d’insectes dans le vignoble. Nous avons la volonté de préserver ce patrimoine et de le faire perdurer. Je suis très concerné par la culture bio, cela fait déjà 12 ans que nous sommes certifiés Terra Vitis avec un cahier des charges à respecter. Il faut parfois jongler et accepter de faire tomber quelques grains, l’exposition des vignes… plusieurs paramètres ont joué en notre faveur. Depuis 20 ans, nous avons tous les moyens pour mieux maîtriser nos vignes et il faut être raisonnable sur les rendements, c’est fondamental pour la qualité des Vins. Tout se joue avec l’équilibre par pied de vigne: dimension des grappes, vendanges vertes, état sanitaire, aération pour éviter les maladies… Il faut savoir prendre les bonnes décisions et réagir vite. Je travaille avec passion en pratiquant une politique volontariste de qualité. Pour moi, ce qui importe dans le vin, c’est le fruit, le bois booste un peu le vin mais c’est le fruit qui prime. Nous allons refaire le cuvier à Pomerol car je souhaite avoir l’infrastructure pour faire du parcellaire, j’ai fait faire des recherches sur le sous-sol (carottage de 1,5 m) de chaque parcelle de Certan de May par la Chambre d’Agriculture. C’est surprenant, il y a des graves tellement compactes que les racines ont du mal à descendre.
“En 2019, nous raconte Jean Luc Barreau, la floraison fin Avril a été assez hétérogène en partie à cause du climat humide, puis le mois de Juillet très sec a remédié à cette période délicate.
Début Août de petites pluies ont été très bénéfiques pour compenser la sécheresse. La véraison s’est déroulée dans de parfaites circonstances, le mois de Septembre ensoleillé le jour mais avec des nuits fraîches a offert une climatologie idéale pour préserver la fraicheur aromatique du raisin et parfaire la maturité. Nous avons donc récolté de très beaux raisins qui vont donner un 2019 au fort potentiel. J’ai fait les fermentations malolactiques mi-Novembre, c’est un millésime structuré, de belle texture, arômes séduisants de fruits frais, un vin onctueux aux tanins fins et élégants.
Le 2018, lui, présente un boisé fin, beaucoup de raffinement, notes florales, touche épicée, arômes de fruits, grande intensité, un vin très voluptueux.
Deux très jolis millésimes qui se suivent, nos parcelles ont bien résisté à la sécheresse.
Nous terminons nos travaux de rénovation, le deuxième chai à barriques et le cuvier sont terminés.”
En effet, voilà un formidable Pomerol 2016, remarquable, de couleur intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux senteurs de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, un vin qui commence à peine à se fondre, d’excellente garde. Superbe 2015, au nez dominé par les fruits rouges à noyau et des notes de fumé, ample et volumineux, avec, en bouche, des connotations de cannelle et de petits fruits rouges macérés (fraise, myrtille), complexe et savoureux, de grande évolution. Le 2014, avec ces notes de fruits mûrs (cerise noire, myrtille), et de réglisse, est très structuré en bouche, puissant mais tout en élégance, parfumé au palais. “En 2014, le vin présente des arômes de fruits croquants, une belle persistance aromatique. C’est un vin complexe, structuré, qu’il faudra attendre.”
Le 2013 est réussi, plus léger, certes, de belle teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de mûre et de réglisse, un vin ample (plus de Cabernet), persistant en bouche. “C’est un vin plaisir, d’une jolie couleur foncée, avec une belle fraîcheur aromatique. Je suis très satisfait de la qualité du 2013, un millésime de vigneron, il n’était pas facile, mais relever des défis, cela fait partie de notre métier !” Le 2012 se goûte particulièrement bien, d’un joli pourpre foncé, un vin solide, complexe et corsé, avec ces notes subtiles de cerise et de pruneau confits, typé. Le 2011 est fin, de très belle robe d’un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées subtiles, parfait sur une omelette aux truffes ou un sauté de veau et de rognon à la crème.
Splendide 2010, d’une belle complexité aromatique fruité et élégant, bouche croquante, beaucoup de chair, un vin concentré en matière, aux tanins puissants et mûrs à la fois, très parfumé, dense et savoureux. Formidable 2009, à la fois puissant et velouté, concentré et parfumé, aux connotations typiques de mûre et de sous-bois, de belle structure, de couleur grenat intense, distingué, aux nuances de cerise confite et d’humus en finale, un vin d’un grand équilibre, de garde.
Mêmes propriétaires que le Lussac-Saint-­Émilion Château Poitou , ”un vin vieillit en barriques 12 mois, précise Jean-Luc Barreau, ce qui lui donne une belle aptitude de garde. Je tiens à valoriser mes Vins qui sortent toujours parmi les premiers en dégustation à l’aveugle. Je pars du principe que dans le temps les bons Vins se vendent toujours, donc mon objectif reste toujours la qualité. Je vais présenter ce vin en bouteilles lourdes, changer l’étiquette, des efforts qui soulignent la qualité des Vins.”
Ce Lussac Saint-Émilion 2016, qui sent la mûre, les épices et l’humus, de bouche persistante, de très bonne base tannique mais c’est un vin tout en souplesse, plein de charme. Le 2015 associe couleur et matière, au nez complexe à dominante de prune et d’humus, aux tanins bien soyeux, de bouche ample avec cette saveur poivrée persistante. Quant au 2014, il est remarquable, un vin très typé, aux tanins mûrs, très équilibrés, alliant charpente et souplesse, avec des arômes complexes de prune, de sous-bois et de réglisse, ample en bouche, et se débouche, notamment, sur un Tournedos Rossini ou un hachis d’agneau et purée de pommes de terre.

Clos RENÉ

Clos RENÉ 

(POMEROL)
Jean-Marie Garde – Scea Garde-Lasserre

33500 Pomerol
Téléphone :05 57 51 10 41

Une propriété familiale de 15 ha (60% de Merlot, 30% de Cabernet franc et 10% de Malbec).
Toujours ce grand Pomerol 2016, typé et particulièrement savoureux, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de framboise et de cannelle, d’une grande harmonie, parfumé, séveux, un vin généreux. Le 2015, puissant en bouche, corsécharpenté, avec des arômes intenses (cassis, sous-bois, cuir), d’un beau rouge profond, est un vin dense, mais aux tanins fins, qui mêle structure et distinction.
Goûtez également le Château Moulinet Lasserre 2016, un vin grascorsé, aux tanins puissants et mûrs, qui allie une belle structure tannique à une grande expression aromatique avec ce goût fumé, de bouche suave et velouté, de fort bonne évolution.

Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-FrançoisPOMEROL Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François

Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François 

(POMEROL)
Jean-François Janoueix
37, rue Pline Parmentier – BP 12
33506 Libourne
Téléphone :05 57 51 41 86
Email : info@j-janoueix-bordeaux.com
Site : www.josephjanoueix.com

Jean-François Janoueix est chaleureux, respecté et respectable, et porte la bonne parole des crus du Libournais aux quatre coins du monde. Depuis l’acquisition de La Croix par Joseph et Marie-Antoinette Janoueix, le Château prend la valeur de symbole : celui de la pérennité à la tête de la propriété et sur trois siècles d’une élite viticole. Il représente la 5ème génération et de père en fils depuis 1898.
La remise en état de la propriété témoigne de cette “façon Joseph Janoueix”, c’est à dire d’une synthèse viti-vinicole entre la modernité et la fidélité corrézienne à la terre. Vignoble de 11 ha, 90% Merlot et 10% Cabernet franc.

Pour Jean-François Janoueix, “2019 a été une très bonne récolte même si nous avons fait 20% de moins à cause de la très forte chaleur estivale. Nous n’avons pas gelé au printemps, c’est dû à la qualité de nos terroirs. Le 2018 est encore en barriques, c’est un vin très prometteur, bien fruité, très agréable, j’en ai goûté ce matin avec l’équipe TV de la 3 qui a beaucoup aimé ce millésime.”
Tout en séduction, en effet, ce Pomerol Château La Croix 2017, est corsé mais délicat, ample, aux tanins ronds, savoureux, d’une grande harmonie en bouche, où se mêlent la griotte et l’humus, dense. Le 2016, un très beau vin, tout en bouche, avec des nuances de cuir et de griotte confite, il est gras et corsé, ferme et persistant, de très bonne évolution. Au sommet avec ce 2015, très typécorsé, aux tanins riches, au nez de mûre et de sous-bois, un vin riche en couleur comme en matière, dense et tenace qui associe structure et souplesse, de bouche dominée par la groseille et les épices. Le 2014, aux notes de fruits cuits (groseille, fraise des bois), fondu mais puissant en bouche, avec ces nuances de cassis et d’épices, associe rondeur et structure. Goûtez le Pomerol Clos des Litanies 2010, qui allie une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d’une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie.
Aujourd’hui comme autrefois, les pélerins de Saint-Jacques ne manquent pas de se recueillir devant la belle croix de pierre érigée à proximité de La Croix Toulifaut. Le vignoble est remarquablement exposé sur le versant Sud du célèbre plateau de Pomerol. Vignoble de 2 ha (d’où sa rareté), composé à 83% de Merlot et à 17% de Cabernet franc.
Exceptionnel Pomerol Château La Croix-Toulifaut 2017, toujours marqué par ces senteurs très spécifiques de fumé, riche en couleur, au nez délicat où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, de bouche puissante, avec des nuances de groseille et de truffe, aux tanins soyeuxcharnu comme il se doit. Le 2016 dégage un nez riche et subtil dominé par les petits fruits rouges mûrs, c’est un vin tout en harmonie, structuré, généreux, très aromatique, avec des tanins mûrs.
Superbe 2015, l’une des plus jolies bouteilles de cette appellation, riche en couleur comme en matière, au nez complexe de fruits rouges à noyau et d’épices, très élégant, aux tanins bien présents auxquels il faut donner le temps de se fondre. Le 2014, toujours marqué par ces senteurs très spécifiques de fumé, riche en couleur, au nez délicat où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, de bouche puissante, avec des nuances de groseille et de truffe, aux tanins soyeux, est charnu comme il se doit. Savoureux 2012, d’une belle couleur pourpre, tout en puissance et finesse, avec de la matière, des arômes de fruits rouges surmûris présents et complexes, que l’on retrouve au palais. Très beau 2010, de belle robe rubis intense, riche et subtil au nez comme en bouche, aux nuances de fruits macérés et de sous-bois, vraiment remarquable.
Le Château Haut-Sarpe, aménagé en côte et en bordure du plateau calcaire, est l’un des plus anciens et l’un des plus justement réputés de Saint-Émilion. Cet édifice de grand style, avec son pavillon central inspiré du Trianon, a belle allure; il est conforme à l’esprit de ce vinGrand Cru Classé, et très représentatif de l’essor viticole de Saint-Emilion au début du siècle et de la tradition de qualité que symbolisent, aujourd’hui comme hier, les enfants et les petits-enfants de Marie-Antoinette et de Joseph Janoueix.
Spendide Saint-Émilion GCC Château Haut-Sarpe 2017, élevage sur lies jusqu’au printemps, puis 12 mois en barriques de chêne français, aux notes de sous-bois et de cassis mûr, de bouche fondue, légèrement épicé, persistante, un vin de très bonne charpente et d’une grande harmonie. Très séduisant 2016, il a une belle concentration d’arômes (cassis, épices…), ample, de belle charpente, de couleur pourpre, très bien élevé, de bonne garde, naturellement. Le 2015, médaille d’Or Paris, avec cette touche de griotte mûre au palais, est dense, alliant souplesse et fraîcheur aromatique, aux tanins enrobés, très harmonieux.

Il y a encore le Castillon Côtes de Bordeaux Château La Gasparde 2016, tout en fruits, tout en finesse, de bouche flatteuse, très charmeur.
Superbe Saint-Émilion GC Château Castelot 2017, très typé, de belle robe soutenue, aux connotations caractéristiques de fruits frais et de sous-bois, d’une belle complexité, aux tanins gras et harmonieux, des notes fondues. Pas besoin d’hésiter. Savoureux 2016, qui associe couleur et structure, au nez complexe à dominante de fruits frais (cerise, groseille) et d’humus, aux tanins puissants et moelleux à la fois. Goûtez le 2015, issu de sols siliceux sur sous-sol graveleux, ferrugineux, médaille d’Or au Concours des Féminalise, d’une belle structure, avec beaucoup d’élégance, aux notes de fruits et de cannelle, structuré et persistant au nez comme en bouche. Le 2014, très charmeur comme il se doit dans ce millésime tout en souplesse, aux tanins fins, de bouche fruitée et charnue, a des nuances de mûre et d’humus, de bouche intense. Le 2012, de belle couleur grenat, intense, corsévelouté, très parfumé, avec des notes subtiles de sous-bois, de framboise et de truffe, aux tanins fermes mais souples, tout en bouche.


Château LAFLEUR du ROYPOMEROL Château LAFLEUR du ROY

Château LAFLEUR du ROY 

(POMEROL)
Laurent Dubost
Catusseau
33500 Pomerol
Téléphone :05 57 51 74 57
Email : sarl.dubost.l@wanadoo.fr
Site : fr.chateaux-dubost.com

Un domaine situé à 60 m d’altitude, exposé sud-ouest, avec des vieilles vignes d’environ 40 ans, et encépagement à prédominance de Merlot noir (85%), de Cabernet franc (10%) et de Cabernet-Sauvignon (5%). Le vignoble bénéficie d’un sol de sable graveleux comportant une sous-couche abondante d’alios, appelée plus couramment dans la région “crasse de fer”.
Le vignoble n’est pas désherbé chimiquement mais travaillé régulièrement. Enfin, dans le souci de préserver la qualité de nos vins, les vendanges sont intégralement faites à la main, avec égrappage total. Les Châteaux de la famille Dubost ont été créés dès 1957 par Pâquerette et Yvon Dubost, ancien maire de Pomerol, fin connaisseur de l’histoire de la commune.
Aujourd’hui, c’est Laurent Dubost, leur fils, diplômé d’école d’agriculture, qui gère l’exploitation. Grâce à son travail et celui de son équipe, il place ses vins au tout premier plan de leur appellation respective : Château Lafleur du Roy à Pomerol, Château Bossuet en Bordeaux Supérieur, Château La Vallière à Lalande-de-Pomerol et Château Pâquerette en Bordeaux Blanc Sec.
Toujours très savoureux, son Pomerol 2016, issu d’un terroir typique de sable graveleux comportant une sous-couche de crasse de fer (alios), aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, il est structuré, avec des tanins soyeux, c’est un vin à la fois charnu et distingué.
Très joli 2015, avec des arômes de fruits noirs et d’épices, c’est un vin aux tanins veloutés de bouche ample et parfumée, tout en finale, généreux et persistant, de jolie structure.
Le 2014 est de couleur intense, au nez puissant marqué par des notes de fruits très mûrs (groseille, griotte) et de fumé, est dense en bouche, et commence à s’apprécier aujourd’hui, par exemple, avec une côte de veau aux morilles ou des rognons de veau grillés. Même propriétaire que le Bordeaux Supérieur Château Bossuet.

Château MAZEYRESPOMEROL Château MAZEYRES

Château MAZEYRES 

(POMEROL)
Direction : Alain Moueix
56, avenue Georges-Pompidou
33500 Libourne
Téléphone :05 57 51 00 48
Email : mazeyres@wanadoo.fr
Site : www.mazeyres.com

Un vignoble de 25,5 ha de vignes sur des parcelles morcelées qui apportent leur complexité et leur complémentarité. Sols de graves et de sables de la terrasse de Pomerol et sous-Sols de graves ou de molasse riche en crasse de fer. L’encépagement a été repensé lors de l’achat récent d’une parcelle de 4 ha : 73% Merlot, 24,4% Cabernet franc et 2,6% Petit Verdot pour sa fraîcheur. Mazeyres est un magnifique manoir du XVIIIe siècle, entièrement restauré et parfaitement mis en valeur dans un bel écrin constitué d’arbres et de magnolias centenaires. Des fouilles ont permis d’exhumer de très belles poteries datant du IIIe siècle, vestiges de l’époque gallo-romaine et précieusement conservés au château.
Quatrième génération de viticulteurs et négociants libournais, Alain Moueix dirige la propriété et apporte son expertise et son savoir-faire issus du terroir. Conscient de ce potentiel unique, dès 1992, il décide de mettre en valeur ce vignoble afin que celui-ci puisse révéler son authentique expression. Il opte, dans un premier temps, pour une viticulture raisonnée et met en place une gestion parcellaire pointilleuse afin de révéler la diversité et la complémentarité de ces différents terroirs.
Enrichi de son expérience au sein du château Fonroque (100% en biodynamie depuis 7 ans), Alain Moueix a pu constater des changements notables en matière d’interaction entre la plante, le sol, le sous-sol et l’environnement produisant ainsi un effet d’authenticité et de finesse dans l’expression du terroir au sein des vins produits. Alain Moueix a apporté à Mazeyres son expertise et surtout une ouverture d’esprit certaine. La conversion à la Biodynamie a débuté par quelques parcelles en 2011. En 2012, la totalité de la propriété a été convertie. Grâce à la Biodynamie, les vins ont, en plus de cette fraîcheur assez caractéristique, un côté aérien et une belle verticalité. La propriété est certifiée Bio depuis 2015.
“Nous avons encore un très beau millésime, nous explique Alain Moueix, c’est vrai que nous avons une succession de beaux millésimes à Bordeaux, c’est peut-être dû au changement climatique.
En 2019, le printemps a été plutôt humide, il a été suivi d’un été très sec et d’un bel été indien. Ces automnes qui sont maintenant toujours magnifiques permettent d’atteindre de belles maturités. Avec nos terroirs, que ce soit le plateau calcaire au château Mazeyres ou le coteau argilo-calcaire à Fonroque, les vignes résistent très bien à cette sécheresse grâce aux réserves hydriques en sous-sol, le vignoble n’a pas du tout souffert et les raisins ont mûri sans à-coups, ce qui est très important.
Sur le terroir un peu plus léger du château Mazeyres, il a fallu utiliser tout ce que la Biodynamie nous propose pour éviter que la vigne ne se bloque, les tisanes ont permis d’éviter le stress hydrique, la perte des feuilles. Les vins ont un taux d’alcool assez élevé même si l’équilibre est préservé. Juste avant les vendanges, il a fait très sec avec du vent, nous nous sommes dépêchés de récolter, je ne suis pas un adepte des surmaturités, cela ne m’intéresse pas. Résultat, nos vins ont un bon équilibre, une belle texture, pas de dureté, beaucoup de longueur et de profondeur, encore un très beau millésime.
En quatre ans, trois beaux millésimes, le 2019 est peut-être un peu plus solaire que le 2016 mais moins que le 2015.
2017 : nos vins sont aimables, très ouverts, très agréables, on peut commencer à les boire. Ils vont permettre d’attendre les 2016 qui ont encore besoin d’un peu de temps. Un grand millésime demande quelques années de bouteilles pour être apprécié à sa juste valeur.
2018 : des vins beaucoup plus riches que les 2017. Belle texture, des vins très veloutéssuaves, les Merlots ont très bien réagi cette année-là, c’est le côté velours qui ressort. Les vins ont gagné en intensité, il y a surtout un fruit exceptionnel que nous préservons à l’élevage.
Au château Fonroque, la maison a été rénovée, la salle de dégustation est opérationnelle maintenant. Nous allons commencer la construction d’un nouveau cuvier qui sera en service pour la vendange 2020. L’idée est de pouvoir accueillir davantage de petites cuves. Nous passerons de 13 cuves de vinification à 27, afin de mettre en valeur les différentes parcelles et leurs particularités.
Avec les petites cuves il y a moins de pression sur les vins donc, on peut extraire avec plus de douceur, c’est un gage de qualité, nous gagnons en précision.
La Biodynamie nous fait gagner de la fraicheur dans nos vins. Les maturités étaient très abouties en 2019 et malgré tout les vins restent frais. Dans le Libournais, il ne fallait pas tarder à vendanger et au moment des extractions ne pas renforcer le côté solaire mais rester sur la fraicheur, sur l’équilibre. Par rapport aux autres qui n’ont pas ce mode de culture, nous proposerons des vins frais et équilibrés.
Il y a aussi tout un travail à l’élevage, quand on met du vin dans une cuve, le poids du vin l’empêche de respirer. A Mazeyres nous avons 20% de l’élevage qui se fait dans des petites cuves ovoïdes en béton, en forme d’œuf, donc, et dans deux foudres. A Fonroque nous avons trois foudres et allons en acheter d’autres. L’idée est de continuer à avoir 50% du vin élevé en barriques, l’objectif est toujours de mettre le fruit en valeur.”
Voilà vraiment un splendide Pomerol 2016, 14 mois en barriques (30% de fûts neufs et 70% de fûts de un vin, 40 hl/ha), où, comme d’habitude, la finesse prédomine, de robe intense, au nez complexe où s’entremêlent les fruits cuits, alliant structure et élégance en bouche, un vin chaleureux et bien charnu comme il le faut, de garde, bien entendu, parfait avec un carré d’agneau rôti aux courgettes et tomates farcies ou un mignon de veau orloff. Le 2015, de robe grenat intense, au nez de fruits mûrs (griotte) avec quelques arômes de cuir et, en bouche, on retrouve les nuances de fruits rouges avec un côté soyeux et une belle longueur, est un grand vin alliant structure et velouté. “L’augmentation de la part de Cabernet franc (21%, colonne vertébrale) et l’arrivée du Petit Verdot (4%, acidité́ naturelle) dans l’assemblage, associé à la biodynamie (pé́cision, éĺé́gance et fraîcheur) marquent une étape importante dans la définition tannique et aromatique de ce cru.”
Le 2014, très fin mais volumineux, coloré, où, au nez, se mêlent la griotte et l’humus, a une bouche séduisante dominée par les fruits à noyau et la réglisse.
Le 2013 (12 hl/Ha seulement), pour lequel la sélection a été sévère, se goûte très bien, associant ampleur aromatique et finesse des tanins, avec des senteurs de fruits mûrs, de bouche harmonieuse. Le 2012, vraiment remarquable, est très typé Pomerol, au nez où s’entremêlent des notes d’épices et de fruits rouges mûrs, est un vin structuré, d’une bonne longueur en bouche, riche, très complexe. Le 2011, d’une grande fraîcheur, d’une grande netteté, de robe pourpre, est élégant aux tanins savoureux, très équilibré. Le 2010, plus dense, encore fermé, a un très joli nez où se décèlent les connotations de prune et de musc, un très beau vin qui associe puissance et distinction, très classique. Voir le château Fonroque à Saint-Émilion.

Clos du PÈLERINPOMEROL Clos du PÈLERIN

Clos du PÈLERIN 

(POMEROL)
Norbert, Josette et Laetitia Égreteau
3, chemin de Sales
33500 Pomerol
Téléphone :05 57 74 03 66 et 06 45 02 35 59
Email : egreteau.norbert@orange.fr

Le vignoble est dans la famille depuis 3 générations (3,50 ha, essentiellement plantés de Merlot à 80%, le Cabernet franc et le Cabernet-Sauvignon se partageant à parts égales les 20% restants).
Laetitia Egreteau-Bühler propose à la vente cette année, “300 à 400 bouteilles de 2017, puis les 2018 en plus grande quantité environ 4000 bouteilles.
Nous avons commencé très tôt les vendanges 2019, vers le 17 Septembre, sous le soleil et sommes très gâtés par la qualité et la quantité des raisins. Le millésime 2019 est un vin tanniquefruité, avec un degré d’alcool élevé (plus de 14°). Il fait partie pour nous des millésimes exceptionnels.”
On aime partager une dégustation avec ces vignerons chaleureux. Leur Pomerol 2016, qui allie une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, est particulièrement charmeur, velouté, d’une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie. Remarquable 2015, charmeur, au nez subtil où dominent le cuir et le pruneau confit, d’une très jolie concentration en bouche, aux tanins bien ré́els et fins, légèrement é́picé́ comme il se doit, de garde. Le 2014, corsé et gras, riche en couleur comme en matière, au nez de cerise et d’humus, est un millésime très équilibré, classique. Le 2013, où la finesse prédomine, avec ces notes très caractéristiques de fruits légèrement confits, aux tanins amples, est tout en bouche, tout en charme. Le 2012, de couleur profonde, au nez de prune et de groseille, de bouche savoureuse, avec des tanins riches et veloutés à la fois, est ample et persistant aux papilles, et on vous le suggère actuellement avec, notamment, un lièvre à la royale ou un pintadeau truffé.
Excellent 2011, plus souple, d’un beau rouge profond, aux connotations d’humus et de petits fruits noirs bien mûrs, tout en finesse tannique, ample et de bonne structure, qui s’accorde, lui, sur des cèpes ou un bœuf braisé aux carottes.
Le 2007, de teinte grenat, chaleureux, au nez de fruits rouges surmûris et de violette, soyeux, riche au nez comme en bouche, poursuit son excellente évolution.

PETRUSPOMEROL PETRUS

PETRUS 

(POMEROL)
Jean-François et Jean Moueix
Duclot 3, place Rohan
33082 Bordeaux Cedex

Petrus fait partie des vrais vins mythiques, à un prix lui aussi hors normes, certes. C’est l’archétype des grands crus où le terroir crée cette osmose exceptionnelle avec le cépage et les hommes. Ici, c’est l’élégance qui prime dans le vin, jamais la surconcentration ou le bois…
Pour Olivier Berrouet, “la vendange 2019 s’est bien passée, le vin a un beau potentiel.
Le 2015 est un millésime qui a beaucoup de charme, belle rondeur, arômes de fruits mûrs, très belle intensité aromatique, notes légèrement cèdrées, poivrées. C’est vraiment un millésime de charme, les tanins sont onctueux. A Petrus, l’argile de nos sols apporte une densité naturelle au vin, ensuite, à nous de maîtriser cette puissance.
Nous faisons preuve de retenue à la vinification pour préserver l’équilibre, surtout dans un millésime comme 2015 où la structure était assez importante. Il y a tellement de matière que quelques années de bouteilles sont souhaitables pour l’apprécier encore plus.
Dans le vin de Petrus, nous retrouvons des notes typiques de mûres légèrement goudronnées, réglissées, un nez et une bouche intenses.
Le 2016 a une belle robe rouge aux reflets violacées foncée alors que le 2015 a une robe très foncée. 2016 est un millésime plus classique, plus “bordelais” dans sa construction, belle trame tannique très dense, plus que le 2015, c’est un vin d’une grande élégance, très racé. Le 2016 a mis plus de temps à se révéler alors que le 2015 est déjà accessible dans sa jeunesse.
Très jolies notes de fruits noirs, cassis, mûre et une légère pointe anisée. Belle fraîcheur, bel équilibre, très floral alors que le 2015 se caractérise par sa rondeur, son charnu, le 2016 se démarque par sa minéralité, sa belle longueur et sa grande élégance, il demande quelques années de bouteilles pour être apprécié à sa juste valeur. Il a des tanins superbes, c’est un très grand millésime. Petrus ne se dévoile que dans le temps et son potentiel est exceptionnel : les 2002, 2004, 2006 se goûtent remarquablement bien actuellement ; 1995, aussi. Le millésime 1998 est resté fermé mais il s’ouvre très bien aujourd’hui.
Les 2011 et 2012 sont des millésimes très élégants, 2012 est très homogène, peut-être pas trop opulent, il est plus sur l’élégance.
Nous menons toujours une réflexion importante sur le vignoble, la vinification… Notre volonté est d’aller dans le détail, le moindre geste a un impact important sur le vin, nous le mesurons vraiment. Que ce soit au sujet du travail du sol, du choix des porte-greffes, date de récolte, vinification… L’idée est d’exprimer pleinement le potentiel qualitatif de Petrus et d’essayer de faire le meilleur vin, nous sommes juste là pour l’accompagner. Ce qui me plait dans nos vins, c’est la persistance aromatique, aucun élément ne vient perturber la dégustation, les tanins sont bien intégrés, bien fondus, nous préservons l’équilibre, l’harmonie. Et cela en fonction de la matière, de la structure, nous laissons le fruit s’exprimer.
S’il y a un déficit de matière structurante, nous obtenons des vins flatteurs certes mais sans support, ils risquent de “s’effilocher” rapidement. Notre obsession est de trouver le point d’équilibre entre la structure et les arômes.”
Savouré sur place, ce fantastique Pomerol 2016 : robe violine, nez très élégant avec des notes de fruits noirs (murs, cassis). En bouche, une belle attaque plus vive que le 2015 tout en ayant beaucoup de fraîcheur. Une très belle évolution au fil du temps. Le 2016 est plus jeune que d’un an mais l’on sent une réelle différence de l’effet millésime sur le terroir, qui marque vraiment ces rares crus qui sont à l’image de chacun de leurs millésimes, bien loin des vins qui se ressemblent tous les ans ! 2015 : belle robe rubis avec reflets grenat, attaque franche en bouche avec beaucoup de rondeur, on sent les fruits rouges bien fondus, tout en rondeur avec une puissance bien maitrisée. Après quelques minutes le vin évolue rapidement avec une intensité grandissante. Beau 2013 prouve que, dans ce millésime très délicat, un cru comme Petrus sort du lot, avec un très beau vin, toujours distingué, d’une trame délicate, de bouche où les fruits noirs se mêlent à des connotations subtiles où l’on retrouve le musc, l’humus, le poivre rose. Le 2012 est tout simplement formidable, d’une extrême finesse, déjà avec ces nuances truffées, au nez comme en bouche, un vrai vin de “velours”, certainement l’un des plus grands et séduisants vins de ce millésime. Superbe 2007, parfait aujourd’hui, de robe brillante, très complet, avec une belle matière présente et savoureuse, aux senteurs de petits fruits noirs (cassisprune), de cuir et de violette, qui poursuit son évolution. Le 2006, succulent, avec ce nez légèrement épicé, a des tanins présents qui commencent à peine à se fondre, aux nuances de myrtille et de truffe.
Grandissime 2005, puissant, très complexe, d’une très grande structure, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, de truffe, de cuir, avec des tanins soyeux mais intenses, tout en distinction, de grande évolution. Le 2004 est splendide, dans la grande tradition bordelaise, charnu, un vin riche en bouquet comme en matière, aux notes de cuir et de cassis confit, d’une grande harmonie. À ses côtés, ce 2003, un vin dense, riche au nez, aux notes de mûre et d’humus, et des senteurs de cuir et de pruneau en bouche, aux tanins savoureux.

Château PLINCEPOMEROL Château PLINCE

Château PLINCE 

(POMEROL)
Scev Moreau
37, chemin de Plince
33500 Libourne
Téléphone :05 57 51 68 77
Email : plince@aliceadsl.fr
Site : www.chateauplince.fr

D’une superficie de 8,7 ha, le vignoble est d’un seul tenant et se situe sur un sol de sable foncé largement pourvu en “crasse de fer”, ce qui contribue à la richesse du vin (74% Merlot, 26% Cabernet franc). Après une cuvaison en cuves ciment équipées d’un système de thermorégulation, la vinification (sous le contrôle de M. Toutoundji, œnologue) se fait pendant quinze mois en barriques de chêne dont un tiers est renouvelé chaque année. Le vin qui se caractérise par son moelleux et sa souplesse est un vin “qui plaît beaucoup aux dames”. La production moyenne est d’environ 4000 caisses de bois.
“L’ensemble de nos vins 2019 est vendu à la maison Moueix, cependant, nous gardons quelques bouteilles pour les personnes qui viennent nous voir, nous dit Michel Moreau. Stéphane Toutoudji, l’œnologue du domaine, nous précise que les vendanges parcellaires ont été faites selon la maturité des raisins, peu de fermentation avec des températures élevées, et 50% en barriques neuves d’un an. Le 2019 est un millésime intéressant, solaire et classique, racé, équilibré aux tanins suaves, c’est une belle réussite. Côté volume, nous avons atteint le rendement autorisé.”
Savoureux Pomerol 2016, médaille d’Or à Paris, charnu, c’est un vin riche en bouquet comme en matière, tout en bouche, aux tanins équilibrés, complet, élégant, aux notes de truffe, d’une grande harmonie. Superbe 2015, il a une belle robe rubis soutenu, c’est un vin très harmonieux, complet, au nez de prune et de violette, une pointe d’épices, charnu en bouche mais tout en subtilité. Le 2014, développe un nez complexe de groseille et l’humus, ample et persistant en bouche, aux tanins harmonieux et riches, est très classique, de garde. Le 2013, est de belle robe soutenue et brillante, d’une très jolie concentration d’arômes (cassis, épices…), persistant et très bien équilibré. Le 2012, médaille d’Or au Concours Général Agricole, intense, épicé au nez, est velouté et structuré, avec cette bouche où prédominent le cassis bien mûr et le cuir, un vin que l’on peut déboucher sur une selle d’agneau rôtie à l’ail en chemise ou un salmis de bécasse, par exemple. Très savoureux 2011, aux tanins soyeux, au nez intense de fruits (griotte) et de fleurs (pivoine), un vin de belle ampleur.

Château de VALOISPOMEROL Château de VALOIS

Château de VALOIS 

(POMEROL)
Vignobles Leydet
Rouilledinat
33500 Libourne
Téléphone :05 57 51 19 77
Email : frederic.leydet@wanadoo.fr

Vignoble de 8,22 ha (âge des vignes 35 ans, 77% Merlot, 19% Cabernet franc, 3% Cabernet-Sauvignon et 1% Malbec). En Bio depuis 2015.
Belle réussite avec ce beau Pomerol 2016, structuré, élégant, aux tanins riches et veloutés à la fois, tout en finesse aromatique (cuir, groseille…), un vin de robe grenat soutenu, corsé, qui poursuit son évolution. Le 2015, parfumé, persistant, qui mêle finesse et richesse aromatique, au nez de pruneau, de cannelle et d’humus, de bouche veloutée, d’excellente évolution.
Le 2014, est de robe intense, au nez persistant (griotte, violette), très bien équilibrégras, aux tanins mûrs, riche en couleur comme en matière, aux nuances de fraise et d’humus, avec une pointe de poivre, un vin tout en bouche.
Son Saint-Émilion Grand Cru Château Leydet Valentin 2016, de couleur cerise soutenu, aux arômes puissants de myrtille et d’épices, est d’un bon équilibre, aux tanins fermes et fondus à la fois, un vin de très bonne garde.
Le 2015, dominé par les fruits rouges surmûris et les sous-bois, est un vin au nez intense, de bouche savoureuse, d’une belle robe pourpre, aux nuances de fruits (mûre, prune) et d’humus au palais.

   
Pour voir d’autres adresses, choisissez la première lettre du nom
A – B – C – D – E – F – G – H – I – J – K – L – M – N – O – P – Q – R – S – T – U – V – W – X – Y – Z – Tout voir

Le LOGIS de la BOUCHARDIERECHINON Le LOGIS de la BOUCHARDIERE

Le LOGIS de la BOUCHARDIERE 

(CHINON)
Serge et Bruno Sourdais
La Bouchardière
37500 Cravant-Les-Coteaux
Téléphone :02 47 93 04 27
Email : info@sergeetbrunosourdais.com
Site : www.sergeetbrunosourdais.com

Un vignoble de 50 ha réparti pour les 3/4 en coteaux et 1/4 en plateaux, planté en Cabernet franc, avec un âge moyen des vignes de 30 ans, les plus vieilles atteignant 80 ans, plantées sur des sols à dominante argilo-siliceuse sur les plateaux et les coteaux, et des sols de sable et de graviers en plaine.
Dans Millésimes depuis de nombreuses années, et aujourd’hui avec ce Chinon cuvée Les Clos 2017, Cabernet franc sur sol argilo-silicieux, très pauvre avec beaucoup de silex et de l’argile rouge en sous-sol, de bouche classique, aux notes de cassis mûr et de fraise des bois, tout en arômes et structure, d’une belle ampleur, c’est un vin corsé. Le Chinon cuvée Sourdais Taveau 2018, est un vin alliant finesse et structure, au bouquet concentré, de couleur intense, aux nuances épicées, riche et généreux, très abordable.
Joli Chinon cuvée La Bouchardière 2018, Cabernet franc, au nez de mûre, de cuir et de sous-bois très caractéristique, il est ample, corsé et souple à la fois, aux tanins harmonieux, de très bonne garde. Le Chinon cuvée Le Chêne Vert 2017, Cabernet franc, élevé 1 an en barriques, au nez où dominent le pruneau et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois, dense, avec des tanins mûrs, tout en bouche. Nous apprécions également le Chinon roséCabernet francsaignée avec macération à froid des jus entre 24 et 48 heures, tout en nuances d’arômes, une belle réussite.

Domaine des BOUQUERRIESCHINON Domaine des BOUQUERRIES

Domaine des BOUQUERRIES 

(CHINON)
Guillaume et Jérôme Sourdais
4, Les Bouquerries
37500 Cravant-Les-Coteaux
Téléphone :02 47 93 10 50
Email : gaecdesbouquerries@wanadoo.fr
Site : www.domainedesbouquerries.com

Depuis 1935, la famille exploite le Domaine des Bouquerries. Guillaume et Jérôme pérennisent le développement de ce domaine de 29 ha. Les vignes sont enherbées et les contre-bourgeons éliminés afin de maîtriser les rendements.
Toujours une référence avec le Chinon cuvée Confidence 2017, médaille d’Or au concours Agricole de Paris 2019, Cabernet franc sur un coteau argilo-calcaire, élevé pendant 12 mois en fûts de chêne, aux senteurs persistantes où s’entremêlent les fruits macérés et l’humus, un vin bien corsé, aux tanins fermes, mûrs et très équilibrés. Joli Chinon blanc Coteaux de Sonnay 2018, aux notes de fleurs et de fruits secs, de bouche persistante, c’est un vin marqué par le fruité et la finesse, très réussi comme le Chinon rosé Plaisir qui est très séduisant, de robe pâle, finement bouqueté, sec et gourmand aux senteurs de cassis et de fraise, parfait sur une terrine ou un soufflé au fromage. Le Chinon rouge Tradition 2018 est harmonieux, de bouche dense, aux tanins bien fondus, un vin où s’entremêlent des notes de fruits mûrs et de réglisse.Et pour finir le Chinon rouge cuvée Royale Vieilles vignes 2018, Cabernet franc sur terroir argilo-calcairevignes de 50 ans récoltées sur des coteaux, avec un rendement de 40 hl/ha, élevé durant 10 mois en fûts de chêne, un vin au nez de framboise, alliant puissance et souplesse en bouche, charpenté, complexe, très riche.

Domaine GOURONCHINON Domaine GOURON

Domaine GOURON 

(CHINON)
Laurent et Stéphane Gouron
2, La Croix-de-Bois
37500 Cravant-les-Coteaux
Téléphone :02 47 93 15 33
Email : info@domaine-gouron.com
Site : www.vinsdusiecle.com/gouron
Site : www.domaine-gouron.fr

Au sommet, Laurent et Stéphane, vinifient et commercialisent ensemble les vins provenant des 28,50 ha morcelés en de nombreuses parcelles : argilo-calcaires et argilo-siliceuses, sur les coteaux et graviers mêlés de sables, en plaine. Cette diversité de sols a permis de créer différentes cuvées mettant en valeur l’expression, fruitée en plaine et corsée sur les coteaux. Toute l’année un travail important est effectué à la vigne afin d’obtenir les meilleurs fruits : l’exigence d’une taille courte, des sols enherbés et de l’éclaircissage s’orientent vers des rendements maîtrisés, une meilleure concentration et le respect de l’environnement. Les vins sont élevés dans les caves de tuffeau avec des conditions idéales puis mis en bouteilles à la propriété.
Pour Stéphane Gouron, “en 2020, les ventes sont axées sur le Chinon cuvée du Domaine 2019, cuvée du Terroir 2018, Vieilles Vignes 2015, en blanc les 2018, et les 2019 pour les rosés.
En 2019 les vendanges se sont déroulées dans d’excellentes conditions, les vins sont de belle qualité avec un bel équilibre, du fruité, de l’acidité, de beaux tanins et de l’élégance, mais une faible récolte notamment en rouge, si bien que nous avons favorisé la cuvée Domaine au détriment des cuvées Terroir et Vieilles Vignes.”
Une référence, ce Chinon rouge cuvée Vieilles Vignes 2015, un pur Cabernet franc issu de Vignes de plus de 45 ans, aux arômes riches de cassis et d’épices, qui séduit par l’intensité du fruit, sa structure et sa longueur, d’excellente évolution. Le Chinon cuvée Terroir 2018, possède un charnu bien présent et cette charpente à la fois riche et souple, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de fruits à noyau, aux tanins présents mais savoureux, de garde également.
Remarquable Chinon rouge 2019, (fermentationmacération, puis élevage en cuves Inox), est dense, coloré, un vin souple et ferme à la fois, aux notes fruitées persistantes au palais.  Et le Chinon rosé, sur la fraîcheur, au nez subtil de fraisesec et friandvif et parfumé en bouche.

Domaine de NOIRÉCHINON Domaine de NOIRÉ

Domaine de NOIRÉ 

(CHINON)
Odile et Jean-Max Manceau
160, rue de L’Olive
37500 Chinon
Téléphone :02 47 93 44 89
Email : contact@domainedenoire.fr
Site : www.domainedenoire.com

Au sommet. Un vignoble de 17 ha où Jean-Max et Odile Manceau, forts de 30 ans d’expérience, redonnent ses lettres de noblesses à ce terroir réputé. L’encépagement est composé exclusivement de Cabernet franc dont certaines vignes ont plus de 50 ans. Le Domaine a le label Agriculture Biologique depuis 2014.
Pour Jean-Marc Manceau, “à la vente cette année, Chinon rosé 2019, en rouge Chinon Soif de Tendresse 2019, Chinon Elégance 2017, Chinon Caractère 2015, et aussi Chinon Intégral 2018, en blanc, la cuvée Amphora 2018 et Noiré blanc 2018.
Nous expérimentons cette année une cuvée rouge en Amphore.
Les vendanges 2019 ont connu de beaux jours, qualitativement, les vins sont intenses, riches en arômes, de belle structure, fruités grâce au Chenin, complets, ils ont un beau potentiel de garde (de 10 à 15 ans), seul hic, une quantité réduite !”
Nous avons été enthousiastes cette année avec ce Chinon Caractère 2015, Cabernet franc, issu de vieilles vignes de 45 à 70 ans en moyenne, corsé et riche en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau, de bouche pleine et veloutée, d’une belle charpente.
Superbe Chinon Élégance 2017, Cabernet francvignes de 35 à 50 ans en moyenne, un vin classique et puissant, fin, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue et avec des arômes de fruits rouges et noirs intenses (mûre, groseille…), d’une bien jolie finale. Egalement le Chinon Soif de Tendresse 2019, Cabernet francvignes de 25 à 30 ans en moyenne, riche et parfumé (griotte, prunehumus), bien charnu, d’une bonne longueur en bouche, aux tanins équilibrés et bien mûrs. Jolie note de fraîcheur avec le Chinon rosé, qui a une belle teinte, avec un nez complexe où la mûre s’associe à la framboise, très charmeur.
Côté œnotourisme : embarquez sur la gabare de Julien Ayrault au port de Chinon pour une promenade gourmande à la découverte des vins du domaine, une dégustation commentée pour admirer les vues sur la forteresse de Chinon et les rives de la Vienne. Découvrez les Apéros-Concerts de l’été (blues, jazz, rock, chansons) !

   
Pour voir d’autres adresses, choisissez la première lettre du nom
A – B – C – D – E – F – G – H – I – J – K – L – M – N – O – P – Q – R – S – T – U – V – W – X – Y – Z – Tout voir

Domaines BUNANBANDOL Domaines BUNAN

Domaines BUNAN 

(BANDOL)
Pierre et Paul Bunan
338 bis, chemin de Fontanieu
83740 La Cadière-d’Azur
Téléphone :04 94 98 58 98
Email : bunan@bunan.com
Site : www.bunan.com

Héritiers d’une tradition vigneronne née de leur père et grand-père, les Bunan oeuvrent avec amour et conviction à l’excellence de leurs domaines. En 1961, Paul et Pierre Bunan, ont eu le coup de coeur pour une terre de Bandol. Laurent, fils de Paul, a été le premier de la nouvelle génération à devenir vigneron. Depuis trente ans, il voyage dans le monde pour promouvoir le Bandol. Il a développé l’exportation dans de nombreux pays (Europe, Asie, Etats-Unis, Russie) et œuvre pour l’avenir des domaines. Françoise sa sœur, se consacre à la communication et donne à l’art une place privilégiée.
Claire a suivi les traces de Pierre son père et a repris la direction commerciale, inventant de nouvelles manières de faire découvrir les vins : samedis gourmands et smart balade au cœur du domaine. Philippe, jeune ingénieur agronome aux manettes de la vinification crée des vins qui expriment le terroir et notre tradition familiale. Tous engagés à transmettre cette passion de la terre et du vin. En Bio depuis le millésime 2011.
Laurent Bunan nous précise que “2019 est une récolte intéressante avec surtout des blancs très aromatiques.
Nos deux terroirs Le Moulin de Costes avec des sols calcaires donne des vins plus ronds, plus fruités quant au Château La Rouvière c’est un terroir avec des argiles et donne des vins plus sur la minéralité.
Nos rosés sont très aromatiques, beaucoup de finesse, de rondeur, de gras et une belle longueur persistante, c’est d’ailleurs la particularité que l’on retrouve dans nos rosés de Bandol, amples en bouche avec de la profondeur.
Nous sommes en Bio depuis 2011, cela se passe très bien, les vignes se sont bien acclimatées, nous avons beaucoup travaillé les sols, enherbement dans les vignes, les moutons viennent d’arriver et vont y paître, il y a des mise-bas dans les vignes, voir galoper ces agneaux est fantastique.
Nous travaillons en famille, Philippe, jeune ingénieur agronome, gère la cave, Claire le commercial et le marketing, Françoise le caveau de vente et la presse, moi je m’occupe de la direction et de l’export et le petit dernier qui vient d’intégrer l’équipe familiale, Alexandre mon plus jeune fils de 24 ans, s’occupe de l’œnotourisme, réception, mariage, commerce.”
Vous allez aimer ce Bandol Moulin des Costes rouge 2015, très typé, de bouche pleine et riche, aux nuances subtiles, aux arômes de fruits macérés et d’épices, riche, de belle teinte grenat, puissant au nez comme au palais. Séduisant Bandol rosé Moulin des Costes 2018, à la fois souple et friand, avec cette touche épicée persistante, d’une belle finesse aromatique, c’est un joli vin. Quant au Bandol blanc Moulin des Costes 2018, il a une belle persistance aromatique, à la fois riche et fin, bouche nuancée où se retrouvent la bruyère et les fruits frais, très bien vinifié, suave.
Le Bandol Château La Rouvière rouge 2015, a une couleur intense, un nez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits macérés (cassis, griotte) et de musc, un vin complexe et savoureux. Le Bandol rosé 2018, a une teinte pastel splendide, un nez intense (fraise des bois, fleurs fraîches), très charmeur, d’une élégance certaine, tout comme le Bandol blanc 2018, qui a des notes aromatiques de pêche et d’amande, longnerveux et velouté à la fois, fort bien équilibré.
Goûtez leur Côtes-de-Provence Belouve rosé 2018, Cinsault, 60%, Cabernet-Sauvignon, 30%, Ugni Blanc, 10%, de robe brillante, au nez d’agrumes et de fruits blancs frais, un vin très séduisant. Œnotourisme sur place.

Domaine La CHRÉTIENNEBANDOL Domaine La CHRÉTIENNE

Domaine La CHRÉTIENNE 

(BANDOL)
Thierry Simon
713, chemin de la Barbarie
83270 Saint-Cyr-sur-Mer
Téléphone :06 11 54 88 62
Email : simon@lachretienne.fr
Site : www.lachretienne.fr

Le domaine est une exploitation de 20 ha qui produit des vins de France et des Bandol, rouges, blancs, et rosés. “Ma philosophie demeure intacte, précise Thierry Simon : la rigueur à la vigne et à la terre, l’authenticité, la convivialité et le partage de ma passion avec les clients. Mes vins sont issus exclusivement de raisins produits sur l’exploitation et mis en bouteilles à la propriété. Les raisins sont vendangés et triés manuellement sur la vigne, ils ne sont pas égrappés. Toutes ces attentions n’ont qu’un but : l’expression du terroir. Nous vous invitons à découvrir notre nouveau caveau et salle de dégustation.”
Agréable Bandol rouge La Lecque 2017, 90% Mourvèdre et 10% Carignan, élevé 18 mois en cuves tronconiques et demi-muids, de robe pourpre soutenu, est bien élevé, aux notes de sous-bois, d’épices et de mûre. Le Bandol rosé cuvée Embrun, 60% Grenache, 20% Mourvèdre, 10% Cinsault, 10% Carignan, aux senteurs caractéristiques de rose et de fruits secs, allie rondeur et fraîcheur aromatique, complexe et savoureux. Le Bandol blanc La Lecque 2018, 80% Clairette et 20% Ugni Blanc, élevé en cuves Inox, d’une robe aux reflets or pâle, tout en finesse aromatique (fleurs fraîches, tilleul…), complexe au nez comme en bouche. Gîte sur place.

Domaine LAFRAN-VEYROLLESBANDOL Domaine LAFRAN-VEYROLLES

Domaine LAFRAN-VEYROLLES 

(BANDOL)
Scea Férec-Jouve
2 115, route de L’Argile
83740 La Cadière-d’Azur
Téléphone :04 94 90 13 37 et 04 94 98 72 59
Email : contact@lafran-veyrolles.com
Site : www.vinsdusiecle.com/lafranveyrolles

Cette propriétaire charmante dirige son petit domaine (10 ha) sur sol argilo-calcaire, créé par des dépôts santoniens d’origine marine, qui conviennent aux cépages CinsaultGrenacheClairette et Mourvèdre. Aucun désherbage chimique, Bio depuis 2014.
“Nous proposons à la vente en 2020 nous dit Jean-Marie Castel, les Bandol rosé et blanc 2019, les Hauts de France (ils remplacent la Cuvée Spéciale) 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010 et le rouge Tradition, millésimes 2010, 2013, 2014, 2015 et 2016.
Par rapport à l’an dernier, nous avons eu une récolte normale, le millésime 2019 est aromatique en rosé et blanc; les rouges sont structurés et ont beaucoup de finesse.”
Beau Bandol Cuvée Spéciale 2017, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de fumé et d’épices, aux tanins puissants mais très fins, harmonieux, il est très équilibré en finale. Le 2016, est coloré, corsé, de bouche puissante, au nez de garrigue, de poivre et de fruits rouges macérés, un vin charpenté, encore très jeune bien sûr, de belle évolution. Tout en fraîcheur, ce Bandol blanc 2019, au nez subtil, d’une jolie persistance, un vin intense et parfumé avec des nuances de chèvrefeuille, de rose et de pomme fraîche. Remarquable Bandol rosé 2019, est remarquable, frais, fin et persistant en bouche, de robe claire, où dominent la rose et la fraise, à ouvrir sur une charlotte de thon aux aubergines ou une pissaladière.

Domaine de L'OLIVETTEBANDOL Domaine de L'OLIVETTE

Domaine de L’OLIVETTE 

(BANDOL)
Jean-Luc Dumoutier
519, chemin de L’Olivette – Le Brulât
83330 Le Castellet
Téléphone :04 94 98 58 85
Email : contact@domaine-olivette.com
Site : www.domaine-olivette.com

Domaine de 55 ha dans la même famille depuis le XVIIIe siècle. Ce propriétaire s’attache à laisser s’exprimer le terroir selon les millésimes et pratique des vendanges manuelles. “Au fil des années, notre famille a bien su préserver la typicité de ses vins. Le rendement est maintenu très faible : 36 hl/ha. En parallèle, elle a aussi su faire évoluer son équipement pour créer des expressions de plus en plus belles de son terroir. Une installation de contrôle des températures côtoie des foudres de chêne; une informatisation des données du cycle de production vient relayer le savoir-faire et la maîtrise humaine.”
On est bien au sommet avec ce Bandol rouge 2015, Mourvèdre à 85% et Grenache, d’une belle couleur soutenue et sombre, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des notes de fumé, un vin charmeur, puissant et de très bonne garde.
Son Bandol rosé 2018, MourvèdreGrenache et Cinsault, est un vin gras avec une pointe d’acidité qui parfait son équilibre, intense au nez comme en bouche, particulièrement charmeur, tout en persistance d’arômes , comme le Bandol blanc 2018, 80% Clairette, Rolle et Ugni Blanc, d’un beau jaune vif clair et brillant, une cuvée ample et parfumée, conjuguant finesse et structure, une bonne rondeur et un bouquet aux notes de fleurs blanches et de citronnelle, parfait avec des rougets rôtis à la sauge ou des calamars glacés aux tomates. Ces 3 cuvées sont certifiées Haute Valeur Environnementale.

Domaine de TERREBRUNEBANDOL Domaine de TERREBRUNE

Domaine de TERREBRUNE 

(BANDOL)
Famille Delille
724, chemin de la Tourelle
83190 Ollioules
Téléphone :04 94 74 01 30
Email : domaine@terrebrune.fr
Site : www.terrebrune.fr

Le domaine (30 ha) étale un vignoble en restanques (ou terrasses) sur les contreforts du massif calcaire du Gros Cerveau. Créée par Georges Delille en 1963, la propriété est un site enchanteur avec une petite bastide au milieu de quelques vignes abandonnées, d’oliviers séculaires et de fleurs cultivées. Terrassements, restauration des murs en pierres (ou restanques), repos des terres puis plantation, il fallut attendre plus de 10 ans pour reconstituer un vignoble. La cave fut construite en 1975, suivant les meilleurs principes œnologiques en respectant la noblesse du raisin et du vin, pour permettre la vinification par gravité et l’élevage des vins dans les meilleures conditions. En 1980, c’est la commercialisation des premières bouteilles. C’est aussi l’année où son fils Reynald intégra le domaine après ses études d’œnologie. Label « Vin issu de l’Agriculture Biologique » certifié par Qualité France.
Voilà un remarquable Bandol rouge Terroir du Trias 2014, Mourvèdre 85%, Grenache 10% et Cinsault 5%, 25 ans de moyenne d’âge des vignes, égrappage total, cuvaison 15 à 21 jours en cuve fermée, macération par remontages, élevage en foudre de chêne de 50 à 60 hl 18 mois), souple et corsé à la fois, au nez complexe (cassis mûr, poivre), légèrement épicé, un vin de bouche pleine et riche, de belle robe grenat, mêlant puissance et finesse, d’excellente garde.
Le Bandol rosé, 60% Mourvèdre, 20% Grenache et 20% Cinsault, de bouche ample, florale, de jolie teinte, est tout en fruité et distinction, arômes de fruits, de fleurs, avec cette finale poivrée très élégante. Le Bandol blanc 2016, au nez fleurisuave et puissant, avec des nuances de pêche et de tilleul, de robe jaune clair, est très séduisant par sa persistance d’arômes.

   
Pour voir d’autres adresses, choisissez la première lettre du nom
A – B – C – D – E – F – G – H – I – J – K – L – M – N – O – P – Q – R – S – T – U – V – W – X – Y – Z – Tout voir

Pierre BOURÉE FilsGEVREY-CHAMBERTIN Pierre BOURÉE Fils

Pierre BOURÉE Fils 

(GEVREY-CHAMBERTIN)
Bernard et Jean-Christophe Vallet
13, route de Beaune
21220 Gevrey-Chambertin
Téléphone :03 80 34 30 25
Email : contact@pierre-bouree-fils.com
Site : www.pierre-bouree-fils.com

Au XIXe siècle, Pierre Bourée reprend à Gevrey-Chambertin un commerce de vins, fondé en 1864, et lui donne son nom. En 1922, son fils Bernard lui succède et crée l’enseigne actuelle : Pierre Bourée Fils. Il achète une parcelle de vignes en Grand Cru : Charmes-Chambertin. En 1945, Bernard Bourée commence à former son neveu, Louis Vallet. Celui-ci prend ensuite la direction de la maison, assisté de son frère François. Aujourd’hui, Jean-Christophe Vallet dirigent la maison.
Toujours remarquable Gevrey rouge Clos de la Justice 2017, mêle finesse et charpente, très séduisant, aux connotations de fruits, de cannelle et d’humus au palais. de robe rouge teintée cerise noire, de bouche où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), charnu, associe charpente et distinction.
Magnifique Gevrey-Chambertin 2017, un beau vin typé, mêlant concentration d’arômes et ampleur, au nez comme en bouche, avec ces notes de cerise noire macérée, de cuir et d’humus. Splendide Charmes Chambertin Grand Cru 2017, un vin aux connotations de réglisse et de cerise mûre, marqué par son terroir, de robe intense, tout en bouche. Une valeur sûre, ce Clos de la Roche Grand Cru 2017, de couleur grenat, aux tanins soyeux et riches à la fois, au bouquet intense de cassis, de musc, un grand vin souple et très fin, de belle structure.
Nous avons également goûté le Morey rouge 2017, avec des arômes mûrs et complexes de cassis, de cuir, d’épices et de framboise, avec des tanins souples mais très équilibrés, est de bouche onctueuse, à la fois fine et persistante, un vin qui poursuit son évolution. Le Maranges rouge 2017, alliant fermeté et rondeur, aux tanins riches, de robe intense, au nez persistant avec des nuances de fruits à noyau et une pointe d’épices douces, il est très équilibré, généreux, de bouche ferme, où l’on retrouve les petits fruits noirs. Splendide Corton Grand Cru Les Renardes 2017, de couleur cerise soutenu, aux arômes puissants de fruits cuits et de sous-bois, aux tanins fermes et fondus à la fois, de charpente solide, un grand vin typé. L’Auxey-Duresses 2017 est de couleur soutenue, aux tanins mûrs, aux arômes de framboise, de pivoine et d’épices. Sur la gourmandise, le Meursault 2018 est vraiment excellent, suave, alliant richesse aromatique et persistance, avec des notes de fleurs et de brioche persistantes, au nez comme au palais, tout en bouche, d’une longue finale Très agréable Saint-Aubin blanc 2018, d’une belle onctuosité, de bouche puissante, dense, tout en nuances, un vin alliant finesse et structure.

Frédéric ESMONINGEVREY-CHAMBERTIN Frédéric ESMONIN

Frédéric ESMONIN 

(GEVREY-CHAMBERTIN)

12, rue du Chêne
21220 Gevrey-Chambertin
Téléphone :09 79 66 20 27
Email : fredesmonin@orange.fr

Toujours à la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un propriétaire passionné que l’on apprécie depuis le premier Guide, élevant des crus d’une grande typicité.
“En 2019, nous raconte Frédéric Esmonin, peu de quantité, soit 40 % des moins, du gibier a mangé les raisins en lisière de bois… Ce que nous avons rentré est superbe, des raisins fantastiques, nous n’avions rien à trier, tout était beau !
Le vin se déguste déjà très bien, beaucoup de gras, il ressemble au 2003. C’est un millésime très puissant, très prometteur, beaux arômes, de la finesse et de la puissance. Ce 2019 est supérieur aux 2018 et 2017 alors que 2018 est formidable ! C’est dire la qualité !
Le 2017, dans l’ensemble, donne des Vins déjà très agréables à déguster, en restauration, les gens se régalent avec nos Vins. Le 2018 est actuellement encore un peu fermé, il présente un joli potentiel de garde.
1er Cru les Lavaux 2018 : bouche bien ciselée, note de poivre, d’épices, prise de bois discrète.
Clos Prieur 2018 : belle bouche, vin bien racé, très prometteur.
Clos de Bèze 2018 : encore un peu fermé en ce moment, mais c’est un vin gras très prometteur. Nous avons beaucoup de demandes sur ce vin c’est pourquoi nous proposons déjà le 2018.
Ruchottes 2018 : beaucoup de finesse, d’élégance, un vin délicat aux notes épicées.”
Voilà un splendide Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Lavaux 2017, où s’entremêlent les saveurs de fruits surmûris en bouche, de couleur grenat soutenu, aux tanins bien équilibrés, est un vin généreux et souple, aux notes typiques de griotte en finale, de belle structure.
Le 2015, coloré, chaleureux, au nez de fruits rouges surmûris et de violette, charpenté, riche au nez comme en bouche, qui poursuit son excellente évolution.
Le 2014 mêle finesse et charpente, très séduisant, aux connotations de fruits et de cannelle au palais, de robe rouge teintée cerise noire, de bouche où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), charnu, associe charpente et distinction.
Beau Gevrey-Chambertin Clos Prieur 2017, de belle matière, aux tanins fermes, aux senteurs de fruits rouges, d’épices et de sous-bois très typé, vraiment remarquable, un régal avec un bœuf bourguignon ou une poule faisanne truffée et girolles à la crème, notamment.
Aujourd’hui, c’est vraiment un pur plaisir de déboucher son Chambertin Clos de Bèze 2010, formidable, marqué par ce territoire hors normes, d’une belle couleur aux reflets violets, parfumé (mûre et violette), un vin bien corsé, aux tanins souples, aux nuances complexes en bouche où se mêlent la griotte et l’humus, alliant rondeur et charpente, non encore à maturité, bien sûr.
Quant à son Ruchottes-Chambertin 2010, de belle matière, aux tanins fermes, aux senteurs de fruits noirs, d’épices et de sous-bois, c’est un grand vin typé, majestueux, envoûtant, vraiment remarquable.
Exceptionnel 2009, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, fin et coloré, un vin racé qui dégage des nuances de fruits cuits (cassis, griotte) et de truffe au palais, parfait aujourd’hui sur un magret de canard au poivre vert ou un bœuf miroton, par exemple.

Philippe LECLERCGEVREY-CHAMBERTIN Philippe LECLERC

Philippe LECLERC 

(GEVREY-CHAMBERTIN)

13, rue des Halles
21220 Gevrey-Chambertin
Téléphone :03 80 34 30 72
Email : philippe.leclerc60@wanadoo.fr
Site : www.philippe-leclerc.com

Au sommet. “De nombreuses générations ont permis de constituer mon patrimoine viticole, précise Philippe Leclerc. Succédant à mon père, j’ai, voici quelques années, repris le flambeau en m’efforçant de créer et de faire vivre mes vins dans le même état d’esprit que mes ancêtres. Dès l’adolescence j’ai été très attentif à me faire offrir cette fabuleuse richesse, faite de techniques et de passions, que les vignerons d’antan ont véhiculée de père en fils depuis des centaines d’années.
De part mon éducation familiale, et parallèlement en recherchant le dialogue avec les anciens et les pairs du village, je me suis imprégné de la culture, de la compréhension et du respect de notre noble travail. Retrouvez dans mes vins la saveur et le charme qui ont fait la grandeur et la notoriété de notre vignoble depuis presque mille ans, telle est mon ambition, tel est le travail que je m’impose pour retrouver la typicité d’autrefois.”

“Nous sortons le 2016, nous raconte Philippe Leclerc, mais nous proposons toujours les 2015, 2014 et 2013.
La nouveauté est le 2016, il ressemble au 2014.
La vendange 2019 s’est très bien passée.
L’ouverture du Musée est en cours de finalisation, la commission de sécurité doit passer, nous espérons l’ouvrir en juillet prochain ainsi que le Chapitre, la nouvelle acquisition. C’est un bâtiment dans le prolongement du Musée, qui accueillera des outils ancestraux plus volumineux comme des chariotes.”

Superbe Gevrey-Chambertin Premier Cru La Combe aux Moines 2016, un vin coloré et très parfumé (cannelle, cuir et violette), aux tanins présents et très élégants à la fois, de jolie robe grenat soutenu, tout en bouche, qui mêle finesse et charpente, harmonie et richesse. Le 2015, un vin très typé, qui développe des tanins mûrs et très équilibrés, alliant charpente et souplesse, avec des senteurs complexes de griotte et de réglisse, ample en bouche, tout en nuances.
Vous allez apprécier ce superbe Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Cazetiers 2015 (sous-sol, dont les couches rocheuses très denses, rendent difficile la pénétration des racines qui alimentent la grappe), qui allie fermeté et distinction, au nez où dominent la myrtille et le poivre, puis, en bouche, un vin où le velouté s’allie à la structure, d’une matière pleine, de garde.
Le Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Champonnets 2015, est bien charnu et gras, dévoile un nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, avec ces notes fumé, de mûre et d’épices douces au palais. Remarquable Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Champeaux 2016, où s’entremêlent des saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, fin et coloré, un vin racé qui dégage des nuances de fruits cuits (cassis, griotte) et de truffe au palais. Il y a encore ce Gevrey-Chambertin En Champs 2016, coloré, chaleureux, au nez de fruits rouges surmûris et de violette, charpenté, riche au nez comme en bouche, qui poursuit son excellente évolution. Le 2015, a une jolie robe grenat soutenu, bien charpenté, parfumé (griotte, humus…), c’est un vin ferme, avec une bouche puissante et persistante où se décèlent la groseille cuite et le cuir.


   
Pour voir d’autres adresses, choisissez la première lettre du nom
A – B – C – D – E – F – G – H – I – J – K – L – M – N – O – P – Q – R – S – T – U – V – W – X – Y – Z – Tout voir

Château des ARNAUDSLALANDE-DE-POMEROL Château des ARNAUDS

Château des ARNAUDS 

(LALANDE-DE-POMEROL)
Sébastien Godineau
Le Bourg
33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :09 77 06 49 52 et 06 15 88 90 90
Email : chateau.arnauds@orange.fr
Site : www.chateaudesarnauds.fr

Propriété familiale transmise de père en fils depuis plus de quatre générations. C’est aujourd’hui l’arrière-petit fils de Jacques Arnauds qui gère ce domaine de 14,5 ha.
Un vignoble sur deux appellationsLalande-de-Pomerol et Bordeaux, planté pour 85% en Merlot et le reste en Cabernet franc, avec un sol qui concentre différents composants : graveleux ou sablo-limoneux-graveleux. Etant proche du confluent de la Dordogne et de l’Isle, nos parcelles bénéficient d’un ensoleillement, de chaleur et d’humidité très favorables à la culture de la vigne. Le vignoble est cultivé de façon à respecter le terroir avec un enherbement maîtrisé.
Cela donne ce remarquable Lalande-de-Pomerol 2015, 85% Merlot et 15% Cabernet franc, de robe pourpre, de bouche généreuse, avec des nuances très présentes de framboise, de sous-bois et d’épices, il est tout en persistance au palais. Le 2014, ample et parfumé, aux connotations de cassis et d’humus, ferme et persistant en bouche, est un vin grascorsé, aux tanins puissants et mûrs, c’est un vin que l’on vous suggère avec une pintade aux lardons et au céleri ou des paupiettes de veau aux olives vertes.
Vous aimerez aussi ce Lalande de Pomerol cuvée Prestige 2015, aux tanins riches, aux connotations caractéristiques de fruits frais et de sous-bois, alliant une charpente réelle à une jolie rondeur en bouche. Le 2014, charnu, a des nuancess de fraise des bois et de truffe, aux tanins fermes mais souples, un vin puissant et chaleureux. Excellent Bordeaux Le Plaisir des Arnauds 2016, 85% Merlot et 15% Cabernet franc, après un passage à basse température de 2 à 4 jours, fermentation en cuves ciment, élevage en cuves Inox 6 à 15 mois, un vin séducteur, de bouche dominée par la violette et la fraise.

Château BÉCHEREAULALANDE-DE-POMEROL Château BÉCHEREAU

Château BÉCHEREAU 

(LALANDE-DE-POMEROL)
Joël Dupas – Scea Bertrand
96, rue des Vignerons
33570 Les Artigues-de-Lussac
Téléphone :05 57 24 34 29 et 06 80 75 66 80
Email : contact@chateaubechereau.com
Site : www.chateaubechereau.com

Propriété familiale depuis le milieu du XIXe siècle, le Château Béchereau est une exploitation viticole de 25 ha dont 9 ha en Bordeaux Supérieur, 10,5 ha en Montagne-Saint- Émilion et 5,50 ha en Lalande-de-Pomerol.
Voilà un magnifique Lalande-de-Pomerol Épiphanie 2018, une cuvée produite sans sulfites et sans aucun additif œnologique, sans levures exogènes, sans enzymes, sans barriques, sans aucun collage, fruit d’une vinification en respect total du fruit, sans aucun pompage, par une méthode de pigeage manuel avec un élevage en jarres de terre cuite… tout en couleur et en matière, au nez concentré, riche, tout en nuances aromatiquesferme et soyeux, avec une bouche savoureuse.
Superbe Lalande-de-Pomerol 2018 cuvée Spéciale 2018, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, il est structuré, avec des tanins soyeux, c’est un vin à la fois charnu et distingué. Le Montagne Saint-Émilion 2016, charnu comme il se doit, a un nez intense, tout en complexité, très aromatique (fruits mûrs, sous-bois, épices…), quand cet autre Montagne Saint-Emilion couleur Malbec, bien marqué par ses 82% de Malbec (le reste de Cabernet-Sauvignon et Merlot), mêlant structure et charme, aux notes de fruits noirs avec des nuances de poivre en bouche, est un vin dense. Quant au Bordeaux Supérieur cuvée Spéciale 2016, il est charnu et classique, tout en souplesse, alliant finesse et charpente, de bouche généreuse.

Château BELLES-GRAVESLALANDE-DE-POMEROL Château BELLES-GRAVES

Château BELLES-GRAVES 

(LALANDE-DE-POMEROL)
Xavier Piton
1, allées de Belles-Graves
33500 Néac
Téléphone :05 57 51 09 61
Email : x.piton@belles-graves.com
Site : www.belles-graves.com

Situé sur une croupe graveleuse orientée plein sud, le vignoble familial couvre 17 ha, Merlot pour 88% et 12% de Cabernet franc. “La qualité du raisin au moment des vendanges, précise Xavier Piton, dépend du travail raisonné de l’homme à la vigne, mais est aussi régie par la climatologie, car c’est encore la nature qui reste maîtresse du jeu. Deux à trois semaines avant la maturation des raisins, des contrôles de maturité sont réalisés à la vigne, deux fois par semaine, pour prélever des baies de raisins dans chaque parcelle afin de suivre leur teneur en sucre et en acide. L’ensemble vieillit en fûts de chêne français. La dégustation, tout au long de l’élevage est notre fil conducteur. C’est en fonction de notre palais que nous intervenons sur le vin. Comme au cours de la vinification, rien n’est systématique.”
Nous faisons une culture raisonnée en s’adaptant au climant tout en utilisant des produits respectueux de l’environnement.
Remarquable Lalande de Pomerol 2017, de robe pourpre, aux connotations de fruits compotés et de musc, un vin fondu mais puissant, structuré, aux tanins riches et veloutés à la fois, avec, en finale, des notes de cuir et de pruneau cuit, tout en élégance et nuances. Le 2016, est coloré, très harmonieux, très équilibré, avec des arômes de cassis mûr, d’épices, un vin dense, puissant et structuré, très savoureux, de belle garde.

Château des MOINESLALANDE-DE-POMEROL Château des MOINES

Château des MOINES 

(LALANDE-DE-POMEROL)
Jean Darnajou et Patrick Merle
Lieu-dit Musset
33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :05 57 51 40 41
Email : contact@chateaudesmoines.com
Site : www.chateaudesmoines.com

Une exploitation familiale depuis plusieurs générations de 20 ha. Travail traditionnel (labour, enherbement), techniques modernes viticoles (pressoir pneumatique, thermorégulation, table de tri, vibreur…), des cépages variés (72% Merlot, 15% Cabernet-Sauvignon, 10% Cabernet franc et 3% Malbec).
Le vignoble est cultivé de façon traditionnelle avec labourage du sol, chaussage et déchaussage en hiver et printemps, enherbement maîtrisé. L’effeuillage est mécanique ou manuel, suivant les parcelles. La gestion parcellaire permet de donner des vins de qualité et de tradition. Les raisins sont récoltés à maturité maximale; les vendanges sont mécaniques, à la main sur certaines parcelles, avec un tri soigneux des raisins.
“Nous présentons à la vente nos Lalande-de-Pomerol Tradition 2014, 2017, 2018 et en cuvée Prestige le 2018, nous précise Patrick Merle.
Les vendanges 2019 ont connu des conditions climatiques idéales, il nous manque un peu de volume mais la qualité est superbe, ce vin est structuré, fruité, élégant, il se rapprocherait, pour moi, du 2010.”
Pourvu d’une nouvelle et très élégante étiquette, ce très beau Lalande-de-Pomerol Prestige 2016, riche en couleur comme en matière, au nez complexe de fruits rouges à noyau et d’épices, très élégant, aux tanins bien présents auxquels il faut donner le temps de se fondre.
Magnifique Lalande-de-Pomerol Tradition 2017, au nez intense de petites baies rouges et de framboise, il est de bouche gourmande et corsée, parfumée (framboise truffe), un vin tout en ampleur. Le 2016, d’une grande finesse, au nez subtil où dominent le cuir, la cerise et les épices, aux tanins denses et puissants, gras en bouche, d’une très jolie finale.
Il y a également une nouvelle cuvée 100% Malbec, où ce cépage apporte cette couleur profonde, avec des nuances de violette et de réglisse, riche en matière, bien classique, structuré́, avec ces notes très caractéristiques au palais de prune et de fumé, un vin riche, tout en bouche.

Château MOULIN DU JURALALANDE-DE-POMEROL Château MOULIN DU JURA

Château MOULIN DU JURA 

(LALANDE-DE-POMEROL)
Barbara Berlureau
1, Moulin du Jura
33570 Montagne
Téléphone :06 22 89 78 81
Email : contact@moulindujura.fr
Site : www.moulindujura.fr

Ici, la relation entre la vigne et cette famille a débuté il y a six générations, en 1885. Depuis, chaque parcelle de vignes s’est transmise de père en fils, de père en fille, génération après génération. Le nom Moulin du jura est en souvenir d’un ancien moulin situé sur la Barbanne, petit ruisseau délimitant les appellations Montagne Saint-Émilion et Saint- Émilion. Ce moulin, aujourd’hui remplacé par leurs chais, a existé et fonctionné jusqu’au XIXe siècle. Un vignoble de 10 ha, où se côtoient le Merlot et le Cabernet franc.
Voilà un excellent Saint-Émilion 2017, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d’humus, très équilibré au nez comme en bouche, est un vin tout en distinction. Remarquable Lalande-de-Pomerol Les Jardins du Moulin 2016, au nez de truffe et d’humus, un vin corsé, de très belle charpente, d’une belle finale. Et le Montagne Saint-Émilion Château La Croix-Jura 2016, a une robe intense, aux tanins à la fois riches et souples, très équilibré, bien charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante.

Château de ROQUEBRUNELALANDE-DE-POMEROL Château de ROQUEBRUNE

Château de ROQUEBRUNE 

(LALANDE-DE-POMEROL)
Florent Guinjard
6, route des Galvesses
33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :06 62 15 08 92
Email : chateauderoquebrune@lalande-pomerol.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateauderoquebrune
Site : www.chateauderoquebrune.com

Au sommet. Une propriété familiale depuis plus de 5 générations. L’encépagement se compose de 65% de Merlot, 15% de Cabernet-Sauvignon et de 20% de Cabernet franc, vendanges manuelles. Le travail régulier de la terre, dans le respect de l’environnement, est privilégié, excluant tout désherbant chimique et tout traitement chimique systémique.
C’est l’observation permanente du vignoble qui détermine les interventions. La faune présente dans le vignoble atteste de l’équilibre naturel obtenu. Sur le terrain, donc, pas de désherbant chimique, l’herbe ne pousse pas parce que son vigneron travaille la terre. Il la retourne plusieurs fois par an, avec des charrues appropriées.
Florent Guinjard est un enfant du vignoble bordelais. Un vrai ! Sa passion pour le vin, il a à cœur de la partager avec le plus grand nombre. Il aime par-dessus tout faire découvrir la diversité étonnante des vins qu’il produit sur son domaine.
A la tête d’une propriété qui appartient à sa famille depuis 1880, il perpétue à la fois la tradition tout en faisant progresser, année après année, sa technique de vinification en s’entourant des conseils des meilleurs œnologues bordelais pour offrir un vin haut de gamme à un prix accessible. Sa volonté : produire des vins fruités, fins très peu boisés. Sa marque de fabrique : le fruit.
“D’une étendue de 11,2 ha, précise Florent Guinjard, le vignoble est regroupé autour du chai. Il est situé sur le plateau sablo-limoneux et caillouteux se trouvant au nord-est de Libourne. Nous travaillons 10,5 ha, avons augmenté la capacité de notre cuverie pour pouvoir vinifier tous les raisins que nous produisons.
En 2009, nous nous sommes équipés d’une thermo-régulation pour mieux maîtriser la température de nos fermentations. En 2010, pour améliorer notre qualité et être respectueux de notre récolte, nous avons acheté un nouveau pressoir.
En 2012, dans une démarche écologique, nous nous équipions d’une aire de lavage, et de cuves de stockage des effluents. La même année nous remettions en état 1 ha de vignes, en l’arrachant et la replantant. Puis, en 2014, nous avons remis en état 1 ha de vignes, que nous replantons avec notre propre Merlot sélectionné.”
Cette année Florent Guinjard propose “à la vente ses Lalande-de-Pomerol 2014, 2015 et 2016.
Les vendanges 2019 se sont bien déroulées, malgré un épisode de sécheresse qui nous a fait perdre 7 hectolitres à l’hectare, bien sûr à cause des séquences de beau temps, la gestion des mauvaises herbes a été compliquée car elles se sont développées, mais en contre partie, nous avons utilisé moins de traitements que d’habitude.
Le millésime 2019 a une intensité aromatique exceptionnelle et des degrés élevés.
Ce sera un grand vin de garde supérieur au 2018.”
Franchement, son Lalande-de-Pomerol cuvée Reine 2016 est vraiment superbe, dense et bien charnu, qui associe couleur et structure, avec ces notes caractéristiques de cerise et d’humuscharpenté, aux tanins mûrs, de bouche puissante et savoureuse, et d’excellente garde. Il en est de même pour son 2015, au nez de cerise mûre, avec des senteurs de groseille et de cuir, est un vin généreux et harmonieux, de robe carmin intense, et développe une bouche persistante avec ces notes d’épices et de myrtille, aux nuances de fumé.
Le 2014, a des arômes de fruits macérés et d’épices, une belle teinte grenat, un vin dense au nez comme en bouche, alliant finesse et charpente, aux tanins à la fois riches et soyeux, d’excellente évolution.
Beau 2012, de belle robe rubis soutenu, un vin très harmonieux, au nez de framboise et de violette et une pointe d’épices, charnu en bouche. Le 2011, ample et riche au nez comme en bouche, est d’un bel équilibre, gras, aux tanins fondus, où se marient la griotte et l’humus, un très joli vin.

Domaine de VIAUDLALANDE-DE-POMEROL Domaine de VIAUD

Domaine de VIAUD 

(LALANDE-DE-POMEROL)
Lucette Bielle

33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :05 57 51 06 12
Email : bielle@wanadoo.fr
Site : www.viaud.com

Un domaine de 16 ha, sur sables et graves, 85% Merlot noir, 15% Cabernet franc. Labours et vinifications traditionnels.
Lucette Bielle propose à la vente “ses nombreux millésimes : 2003, 2004, 2008, 2011, 2015, 2016 et 2017, et en nouveauté, la cuvée 2012 avec une étiquette représentant un artiste japonais, un vin haut de gamme élevé en fûts neufs.
Les vendanges 2019 ont été assez précoces, nous les avons préparées avec mon neveu Damien, passionné par le Bio, d’ailleurs, le 2020 sera agréé Bio !
Que dire du millésime 2019 si ce n’est que c’est un vin concentré, fruité, moins intense que le 2018 et que la qualité se marie à la quantité.”
Beau Lalande-de-Pomerol 2016, développe un nez complexe et délicat (cassis mûr, cuir), associant puissance et finesse, un vin riche et bien charnu comme on les aime, d’une finale très élégante et veloutée, d’excellente garde.
Le 2015, d’un beau rouge profond, concentré et fruité en bouche, aux tanins souples et un nez où dominent la mûre et les épices, est de jolie matière ou l’élégance, naturellement, prédomine. Excellent 2014, un vin charnu comme il se doit, aux tanins bien fermes et savoureux à la fois, tout en nuances avec des notes de griotte et de réglisse, qui poursuit son évolution. Le 2011, au nez délicat où dominent la prune et les épices, aux tanins mûrs, d’une jolie finale, est un vin qui a de la charpente mais tout en élégance, idéal avec, par exemple, des brochettes d’agneau ou une terrine de volailles. Le 2008, au nez complexe dominé par la cerise et l’humus, est un vin coloré et complet, de bouche puissante, avec ces senteurs de mûre et de musc en finale, de garde. Il y a aussi ce 2004, de robe pourpre, avec des nuances de prune et de cassis, aux tanins soyeux, qui est tout en bouche. Le 2003, de bouche persistante avec ces nuances de prune et de fumé, d’une belle harmonie, est un vin dense.

Château VOSELLELALANDE-DE-POMEROL Château VOSELLE

Château VOSELLE 

(LALANDE-DE-POMEROL)
Isabelle Golin-Simon
15, avenue de Chevrol
33500 Néac
Téléphone :05 57 51 61 77
Email : chateau.voselle@orange.fr

“Achetée en novembre 1965 par mon père, cette petite exploitation portait le nom de Domaine de Petit Vauzelle, très connu au début du siècle car étant un Premier Cru de Néac médaillé aux expositions de Paris, Liège et Bordeaux. La superficie est de 6 ha. Depuis toujours le désherbant est banni: la destruction des mauvaises herbes se fait mécaniquement par une succession de travaux superficiels de la terre. Nous évitons les labours profonds (comme cela se faisait autrefois) afin de protéger la vie du sol.
Aucun apport d’engrais chimiques : nous travaillons uniquement avec un engrais organique utilisable en Agriculture Biologique. Ce dernier favorise avant tout la santé du sol ainsi que la vie qu’il contient (micro-organismes, vers de terre…).
Lutte phytosanitaire la plus raisonnée possible : développer la faune auxiliaire tout en diminuant les intrants phytosanitaires. Le dernier cas concret de cette lutte raisonnée est la mise en place de la confusion sexuelle.”

“Après une année culturale un peu compliquée, 2019 sauvé par la pluie du 22 septembre, est un millésime prometteur, on attend la suite…”
Voilà un très savoureux Lalande-de-Pomerol 2016, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges caractéristiques (groseille, fraise), d’un bel équilibre, ample et riche, c’est un vin charnu comme on les aime, de garde. Le 2015, médaille d’Or concours des Vins d’Aquitaine 2017, est très représentatif de ce beau millésime classique bordelais, tout en couleur, au nez délicat, avec ces notes très persistantes de fumé et de griotte, chaleureux, de garde.
Le 2014, médaille d’Or au concours des Vins d’Aquitaine 2016, où se mêlent la griotte et l’humus, associe concentration et finesse, de bouche ample, parfumée et fondue, il est de très bonne garde. Le 2013, développe un nez où dominent la fraise des bois mûre et de cannelle, un vin de bouche classique. Le 2012, mêle puissance et finesse, un vin coloré, élégant et intense, très parfumé (petits fruits noirs, humus), avec cette pointe de poivre en finale.


   
Pour voir d’autres adresses, choisissez la première lettre du nom
A – B – C – D – E – F – G – H – I – J – K – L – M – N – O – P – Q – R – S – T – U – V – W – X – Y – Z – Tout voir

Château BERTHENONBLAYE Château BERTHENON

Château BERTHENON 

(BLAYE)
Thérèse Ponz Szymanski
3, Le Barrail
33390 Saint-Paul-de-Blaye
Téléphone :05 57 42 52 24
Email : info@chateauberthenon.com
Site : www.chateauberthenon.com

Au sommet de son appellation. Les routes du Château Berthenon et de la famille Planteur-Ponz se sont croisées pour la première fois en 1953. C’est à cette époque que Paul Planteur (le grand-père) a racheté ce domaine viticole qui était quasiment à l’abandon. Il a transmis rapidement la propriété à ses enfants et ce sont eux (Léa et Henri) qui ont remis le Château en état et l’ont fait prospérer.
Le relais a été transmis à la troisième génération (Thérèse et Thierry) depuis 1999. Le domaine s’étend sur 37 ha, composé de 80% de Merlot et de 20% de Cabernet-Sauvignon.
“Nous commercialisons en 2020, nous dit Thérése Ponz-Szymanski, en rouges, les Côtes de Bordeaux tradition 2018, en Blaye Côtes de Bordeaux cuvée Henri 2018, Blaye Côtes de Bordeaux cuvée Léa 2019 100% Sauvignon gris élevé 9 mois en fûts de chêne, le Blaye Bordeaux blanc 2019 , pur Sauvignon, et nous présentons aussi notre cuvée Chloé 2020 que nous ne faisons pas tous les ans.
Notre objectif est d’être en HVE sur la récolte 2020 et si possible nous ferons une nouvelle cuvée entaillant différemment les parcelles de Malbec.
Lors des vendanges 2019, nous avons eu gelée et coulure, puis la pluie avant les vendanges, d’où plus de volume. Pour nous le millésime 2019 est un bon vin mais nous le jugeons inférieur au 2018.”
On a toujours beaucoup de plaisir avec son Blaye Côtes de Bordeaux cuvée Chloé 2016, éraflage total de la vendange, fermentation malolactique en fûts, élevage sur lies fines en barriques neuves 18 mois, un vin ample, qui associe couleur et matière, avec ses arômes de fruits rouges à noyau et de réglisse, finement tannique, de bouche riche, de garde, bien entendu. Dans la lignée, le 2015, de belle matière, est un vin de couleur foncée, au nez puissant de cassis et de sous-bois, où la distinction s’associe à la richesse, vraiment savoureux. Le 2014 est un vin avec de la matière, de belle couleur soutenue et avec des arômes de petits fruits rouges intenses (prune, cerise), d’une jolie finale et de très bonne évolution.
Beau Blaye Côtes de Bordeaux cuvée Henri 2018, riche et concentré, au bouquet intense où dominent le pruneau et les épices, de belle couleur, un vin qui mêle fruit et structure. Le Blaye Côtes de Bordeaux rouge 2018,allie une belle structure à une jolie souplesse, tout en nuances d’arômes, de bouche chaleureuse dominée par la framboise macérée. Excellent 2017, qui a une robe rubis intense, au nez très fruité (prune noire, mûre) accompagné de notes d’arabica. La bouche est ample, les tanins soyeux, la finale longue sur des tons de cacao et de baies roses.
Vous apprécierez le Blaye Côtes de Bordeaux cuvée Léa, aux senteurs de fleurs d’acacia, de rose et d’agrumes, de bouche harmonieuse et dense, fort bien élevé en barriques, vraiment charmeur. Blaye Bordeaux blanc Sauvignon 2018, l’un des meilleurs de l’appellation, tout en finesse aromatiqueharmonieux, élégant, aux senteurs de rose et de pomme, de bouche souple mais vive, à déguster aussi bien sur des palourdes farcies qu’avec des filets de harengs pommes de terre à l’huile.
Le Crémant de Bordeaux blanc, même cépage Sauvignon, aux bulles légères, de bouche vive où l’on retrouve l’amande fraîche et la pomme, est de mousse fringante, comme le Crémant rosé, qui sent la fraise des bois, parfait, notamment, sur des crevettes grises ou un gâteau au chocolat.
Séduisant Bordeaux Rosé, et joli Bordeaux Supérieur blanc Moelleux 2014, de jolie teinte, friand, bon équilibre. de robe jaune doré, alliant puissance et charme, d’une longue finale complexe où se développent des arômes de fruits confits, de grande évolution.

Château Les GRAVESBLAYE Château Les GRAVES

Château Les GRAVES 

(BLAYE)
Jean-Pierre et Julien Pauvif
Scea Pauvif – 15, rue Favereau
33920 Saint-Vivien-de-Blaye
Téléphone :05 57 42 47 37
Email : info@cht-les-graves.com
Site : www.chateaulesgraves.com

Propriété familiale depuis 4 générations, où le fils, Julien, qui travaillait avec son père depuis huit ans, est désormais gérant.
“De 5 ha en 1910, l’exploitation s’étend aujourd’hui sur 20 ha. Chaque génération a contribué à cet agrandissement et a su amener son savoir faire et son expérience pour développer le vignoble. Tout en respectant la tradition, nous travaillons dans un souci de modernité, car ceci est nécessaire à l’évolution qualitative de nos vins. Ainsi nous faisons de notre domaine un espace dynamique et moderne tout en conservant les techniques traditionnelles de vinification qui donnent au vin toute sa saveur et sa qualité. C’est avant tout la passion du vin et de la vigne qui nous unit et qui donne à notre domaine cet esprit de famille qui lui est propre. Le vignoble est exposé sur coteaux sud-ouest, avec des sols en majorité argilo-graveleux. Beaucoup de soins sont apportés à la préparation des vignes (effeuillage et éclaircissage, vendanges manuelles pour les raisins blancs et les rouges des meilleurs coteaux…).”
Belle sélection avec ce Blaye Côtes de Bordeaux rouge Tradition 2016, 80% Merlot et 20% CabernetSauvignon, élevage 18 mois en cuves, coloré, charpenté, parfumé, bien dense, aux tanins présents et fondus à la fois. Le Blaye Côte de Bordeaux rouge Réserve 2016, 60% Merlot et 40% Cabernet Sauvignon, élevage 12 mois en barriques, est d’un beau rouge profond, concentré et fruité, avec des tanins souples, et un nez où dominent la groseille et les épices.
Superbe Blaye Côtes-de-Bordeaux blanc Sauvignon 2018, 80% Sauvignon et 20% Muscadelle, élevage en cuve, aromatique, c’est un vin floral, d’une belle fraîcheur persistante. Goûtez également le Bordeaux Clairet, issu d’une macération de 24h des Merlot 60%, Cabernet franc 20%, CabernetSauvignon 20%, de belle teinte soutenue, tendre, à prévoir, lui, sur des sardines ou un poulet à la chinoise.

Château La HAIEBLAYE Château La HAIE

Château La HAIE 

(BLAYE)
François Décombe

33820 Pleine-Selve
Téléphone :06 72 94 53 37
Email : francois.decombe@wanadoo.fr
Site : www.domainedecombe.fr

Domaine en Agriculture Biologique et en Agriculture Biodynamique adhérent Demeter. Vendanges manuelles égrappées, cuvaison en grappes, pas de produits chimiques de synthèse, vignes enherbées…
Très joli Blaye Côtes de Bordeaux 2017, 90% Merlot et 10% Cabernet-Sauvignon, alliant rondeur et charpente, de bouche concentrée aux arômes de griotte confite et de sous-bois, avec des tanins ronds. Remarquable 2016, d’un joli pourpre foncé, avec des arômes prononcés de musc, de fraise macérée et de sous-bois, un vin de bouche dense, aux tanins amples, bien typé. Le 2015 mêle finesse et concentration, au nez très intense (mûre, cassis), de bouche subtilement épicée. Agréable Bordeaux rouge 2016 80% Merlot et 20% Cabernet-Sauvignon, vendanges manuelles, vinification et élevage de 12 mois sans soufre et ensuite un peu de soufre à la mise en bouteilles, il a des notes subtiles et intenses d’humus et de fruits noirs surmûris, de bouche structurée.

Château LAGARDEBLAYE Château LAGARDE

Château LAGARDE 

(BLAYE)
Paul-Henry Nerbusson

33390 Cars
Téléphone :05 57 42 91 56
Email : ph@chateau-lagarde-33.com
Site : http://chateau-lagarde-33.com

Un vignoble de 12 ha. Vignerons Indépendants. Agriculture Bio. “Je respecte la terre que je cultive, précise Paul-Henry Nerbusson. Si, avec des produits organiques, nous pouvons arriver à préserver le sol, alors faisons-le ! Je suis un homme raisonné. Il faut penser à l’économie mais aussi à l’écologie.”
Voilà un remarquable Blaye Côtes de Bordeaux rouge Excellence 2016, Merlot 70%, Malbec 20% et Cabernet franc 10%, élevage 100% barriques 2/3 neuves 24 mois, il est bien charnu, de couleur profonde, ample, au nez légèrement épicé, aux tanins fondus, alliant une charpente réelle à une jolie rondeur. Dans la lignée, le 2015, de bouche puissante et dense, a des tanins bien fondus, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et une pointe de réglisse, de garde.
Le Blaye Côtes de Bordeaux rouge Tradition 2016, corsé et savoureux, aux tanins amples, soyeux et très bien équilibrés, un vin au nez intense (mûre, groseille, épices…). Excellent blanc 2015, 50% Colombard et 50% Ugni Blanc, élevage en barriques sur lies, aux nuances de genêt et de pêche fraîche, de bouche raffinée, toujours très séduisant. Très beau gîte sur place.

Château PONT LES MOINESBLAYE Château PONT LES MOINES

Château PONT LES MOINES 

(BLAYE)
Delphine et Éric Barrat
Vignobles Gagné et Barrat – La Maçonne
33760 Frontenac
Téléphone :05 56 23 98 50
Email : brancompostelle@aol.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaupontlesmoines

Propriété familiale depuis quatre générations, le Château Pont Les Moines est situé au nord de Bordeaux, dans la région du Blayais, et s’étend sur la commune de Civrac de Blaye. Vignoble d’une superficie de 29 ha, sur sol argilo-calcaire, où les vignes ont une moyenne d’âge de 15 ans. Un encépagement classique de cette région (70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon), qui produit des vins colorés, charpentés et ronds en bouche. La vinification est traditionnelle, avec des cuvaisons longues et un élevage en cuves durant 14 mois.
“Je commercialise, nous dit Eric Barrat, actuellement Bordeaux Supérieur cuvée Louise 2016, Blaye Pont les Moines 2015, rosé et Sauvignon blanc 2019, Bordeaux 2016.
En 2019, nous avons eu des gelées sur le Château Pont Les Moines puis coulure, d’où un peu moins de récolte, ensuite le beau temps est revenu provoquant une belle maturité et nous avons étalé les vendanges jusqu’au 30 Septembre.
Le millésime 2019 est d’une grande fraicheur, fruité, rond, d’un bel équilibre. Nous sommes en HVE depuis 2017, et en Bio depuis 2010.”
Vous allez aimer ce superbe Blaye Côtes de Bordeaux rouge 2016 Bio, il est d’un beau rouge profond, au nez persistant, aux connotations d’humus et de petits fruits noirs bien mûrs, tout en finesse tannique, ample et de bonne structure. Le 2015, pur Merlot, de bouche structurée, d’une belle harmonie, est un vin aux arômes d’épices et de fruits noirs, bien équilibré et généreux, tout en couleur et en matière, aux notes de sous-bois et de groseille au palais, de bouche ample et fondue. Excellent 2014, de robe soutenue, un vin charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, de base tannique souple et très équilibrée.
Bien réalisé, ce Bordeaux blanc 2019, de robe jaune d’or, il est riche au nez, d’une jolie complexité d’arômes où l’on retrouve des notes de noix, de citron et de pêche. Voir le Bordeaux Supérieur Château Bran de Compostelle.

Château VALENTIN

Château VALENTIN 

(BLAYE)
Dominique Revaire
Le Valentin
33390 Cars
Téléphone :05 57 42 12 16
Email : dominique.revaire@wanadoo.fr

Un vin classique de ce que l’on recherche à Bordeaux, à la fois dense et franc, sans “chichis“ œnologiques, élevé par un propriétaire passionné.
Voilà un superbe Blaye Côtes de Bordeaux rouge 2016, belle robe soutenue, nez expressif au fruité, bouche ronde aux tanins particulièrement souples et d’une ampleur séduisante, du volume et de la matière fruité. Le 2015 particulièrement charmeur, coloré et puissant, aux saveurs fruitées, avec ce nez d’épices et de sous-bois, exhale des notes persistantes, un beau vin qui dévoile des tanins amples. Le 2014, riche en arômes, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d’humus, est très équilibré au nez comme en bouche. Excellent 2012, plus dense, a des tanins savoureux, charnu comme il se doit, au bouquet complexe où se marient des notes fruitées et de sous-bois, un vin gras et distingué, d’une belle robe pourpre.

Château FAUGASCADILLAC Château FAUGAS

Château FAUGAS 

(CADILLAC)
Famille Thial de Bordenave-Berckmans
6, Faugas
33410 Gabarnac
Téléphone :05 56 62 97 62
Email : chateau-faugas@wanadoo.fr

Au sommet de son appellation. Cette propriété familiale de 15 ha sur la rive droite de la Garonne perpétue une longue tradition d’excellence, comme en témoigne le Féret dès 1874. Le Château est une exploitation familiale qui a à cœur de perpétuer une tradition de qualité et d’excellence. Il appartient depuis plus d’un siècle à la famille Thial de Bordenave-Berckmans. À la tête du Château Madame Marie-Pascale Berckmans et à ses côtés son neveu Monsieur Hugues Hardy.
Son terroir de coteaux argilo-calcaires est complanté de cépages nobles Sémillon et Sauvignon pour le blanc, MerlotCabernet franc et CabernetSauvignon pour le rouge.
Les vins rouges représentent 13 ha et produisent 65 tonneaux soit un rendement de 45 hl par ha. Les vins blancs, quant à eux représentent 2 ha produisant 6 tonneaux soit un très petit rendement de 27 hl par ha. Les sols argilo-calcaires sont orientés vers le sud.
“Fort d’une expérience en agriculture raisonnée depuis 15 ans, nous n’utilisons pas de désherbants chimiques, travaillons le sol et maîtrisons l’enherbement. Le Château Faugas est aujourd’hui reconnu pour son engagement avec l’attribution par le ministère de l’Agriculture de la certification Haute Valeur Environnementale (HVE).
Cette certification permet de valoriser les efforts menés pour une pratique plus respectueuse de l’environnement et se fonde sur 4 thématiques clés :
– la préservation de la biodiversité,
– la stratégie phytosanitaire,
-la gestion de la fertilisation,
– et la gestion de la ressource en eau.
Il s’agit du niveau le plus élevé en termes de certification environnementale pour les exploitations agricoles. Ainsi, nous nous engageons à privilégier les actions permettant la préservation et le développement de la biodiversité sur notre vignoble.”

On y élève soigneusement ce Cadillac Côtes de Bordeaux rouge cuvée Tradition vieillie en fûts de chêne 2016, richement bouqueté, alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, avec ces notes de fraise des bois surmûrie, dense et velouté, de belle évolution. Excellent Cadillac Côtes de Bordeaux rouge 2016, parfumé, charnu et souple, où dominent les fruits mûrs et la violette, tout en structure, un vin que l’on peut savourer, par exemple, sur des cotelettes d’agneau aux aubergines frites ou un rôti de veau farci aux truffes.
Coup de cœur encore pour ce Cadillac blanc 2016, typé comme il se doit, aux arômes complexes de petits fruits secs (amande, noix) et de coing, c’est un vin séducteur, ample et long en bouche, avec, en finale des nuances de poire et de musc.


Vignobles GONFRIERCADILLAC Vignobles GONFRIER

Vignobles GONFRIER 

(CADILLAC)
Eric et Philippe Gonfrier
Chemin de la Mairie – BP 7
33550 Lestiac-sur-Garonne
Téléphone :05 56 72 14 38
Email : contact@vignobles-gonfrier.fr
Site : www.vignobles-gonfrier.fr

En 1962, Paul Gonfrier s’installe avec son épouse à Lestiac-sur-Garonne, en Gironde, après avoir quitté son Algérie natale, avec comme seul bagage son énergie et la passion de la terre. Il achète le Château de Marsan, à l’époque en ruines, mais entouré de terroirs prometteurs. “Lorsque notre père Paul et notre mère Marie-José quittèrent les rives sud de la Méditerranée, sur lesquelles notre famille cultivait la vigne depuis quatre générations, pour s’installer sur un autre rivage, la côte océane, berceau du vignoble bordelais, ils n’étaient armés que de leur courage et de leur foi dans les valeurs humaines.” Aujourd’hui, les Vignobles Gonfrier vinifient plus de 1000 ha, et tout continue à être mis en œuvre pour favoriser la qualité du produit. Très sensibles au respect du terroir, les deux fils, Éric et Philippe, considèrent que la technique est au service de la qualité du vin et de la satisfaction des clients.
“Le millésime 2019 a été marqué par des périodes extrêmes. En effet, la saison fut entamée par un printemps frais et pluvieux. En suivant, les mois de Juillet et d’Août ont été remarquablement secs, ce qui fut propice à la qualité des baies. Les températures fraiches de début de saison ont légèrement retardé la phénologie de la vigne. L’été chaud a favorisé le développement des inflorescences. Finalement, ce millésime était relativement précoce et les conditions de maturation furent optimales.
Au niveau des vins, 2019 demeure un des millésimes récents les plus concentrés (petites baies, riches en sucres et en tanins). Cette année fut également marquée par des pH bas et équilibrés avec des taux de sucres relativement élevés). Les vins sont à la fois généreux et dotés d’une belle fraicheur. Les quantités étaient plutôt faibles dues notamment à un épisode de gel qui a entamé la production de 20% sans impacter la qualité. C’est un excellent millésime où l’on a pu observer les qualités des grands terroirs. Alors que l’élevage du 2019 démarre à peine, nous commercialisons actuellement les 2017 et 2018.
Le millésime 2017 est intéressant par l’équilibre de ses tanins et ses notes croquantes de fruits rouges. Les terroirs graveleux des coteaux ont permis de vinifier des vins avec une grande fraicheur et un superbe équilibre. Situés sur des tertres de côteaux argilo-graveleux, les Château de Lyde et Château Tanesse ont su profiter des conditions climatiques particulières de 2017 pour offrir des vins avec beaucoup de finesse, et une trame minérale respectueuse du fruit. Nous terminons à peine la commercialisation du millésime 2017 de Château de Marsan Bordeaux Blanc Sec. C’est un vin blanc exceptionnel, marqué par la pureté des notes d’agrumes et une structure ronde, harmonieuse avec une finale longue.
Le millésime 2018 est intensément plein en bouche et gourmand. Ces tannins sont puissants et s’équilibrent parfaitement avec la trame aromatique des vins. Ce millésime a nécessité un élevage long pour permettre aux tannins de s’assouplir et de fournir des vins fins, avec une excellente buvabilité. Nous avons débuté la commercialisation des Bordeaux Supérieur des Château Le Gardera, Château du Grand Bern et de notre marque Marquis de Bern Bordeaux rouge. Nous débuterons la commercialisation des vins de Côtes vers le mois de Mai 2020, et cela sera notamment l’occasion de faire déguster pour la première fois le Château Langoiran vinifié par les Vignobles Gonfrier depuis notre rachat du Château en Janvier 2018.
Nous avons eu le souhait de segmenter le vin du Château Langoiran à travers deux cuvées :
– Château Langoiran provenant des magnifiques coteaux de Haut-Langoiran, vinifié rigoureusement selon les méthodes des Vignobles Gonfrier (macération pré-fermentaire à froid, fermentation avec contrôle des températures puis élevage en fût de chêne français 1/3 neuf, 1/3 d’1 an et 1/3 de 2 ans).
– Château Langoiran La Gravière, issu d’une sélection parcellaire, réalisé en vinification intégrale 2019, témoin du dynamisme de notre entreprise.
Nous continuons à nous agrandir en surface avec notamment de nouveaux rachats de magnifiques parcelles situées sur le tertre de la commune voisine à Le Tourne et un nouveau fermage important sur la commune de Porte-de-Benauge.
Le Château Langoiran est également devenu le lieu de commercialisation de tous nos vins à destination des particuliers. De nombreux évènement se tiennent régulièrement dans cette boutique des Vignobles Gonfrier située au Château Langoiran : dégustations à thèmes, journées portes ouvertes, concerts, vernissages…
Au niveau environnemental, le label Terra Vitis s’ajoutera au label HVE 3, déjà présent sur nos contre-étiquettes, à partir du millésime 2018. A travers ces deux labels environnementaux, nous confirmons notre savoir-faire technique, en fournissant une traçabilité complète de nos vins pour nos clients et cela illustre notre volonté historique de limiter les intrants durant toutes les étapes de la production de nos vins. Notre chai dédié à la vinification des vins issus de l’agriculture biologique se modernise et se dote d’un cuvier neuf de 3000 hectolitres supplémentaires afin d’accueillir les 25 h additionnels certifiés en agriculture biologique dès le millésime 2020. Notre surface conduite en agriculture biologique atteindra alors 45 ha.
Nos vins rouges, blancs secs et rosés Bio ont reçu de nombreuses récompenses cette année.
Château Le Gardera Bordeaux blanc Le Ruisseau 2018 : “60 millions de consommateurs” l’a jugé meilleur vin blanc Bio de Bordeaux sur son tirage de Février 2020 en lui attribuant la note de 15,5/20.
Château Le Gardera Bordeaux Supérieur Bio 2017 : le magazine Américain Wine Enthusiast le décrit comme un vin riche, marqué par des notes de cassis et avec une très belle structure tannique. La note de 90 points a ainsi été attribuée à ce vin.
Enfin, la rénovation du Château Laurétan s’est conclue au mois d’Aout 2019. Un soin particulier a été porté à la conservation des prestations anciennes afin d’offrir à nos clients une expérience unique et un regard pragmatique sur l’histoire viticole très ancienne sur les côteaux de Langoiran. Ce lieu unique, situé en plein cœur de nos vignobles nous permet d’accueillir nos partenaires, avec des groupes allant jusqu’à 250 personnes.”
Superbe Cadillac Côtes de Bordeaux Château Marsan 2017, 70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon sur coteaux argilo-graveleux, c’est un vin très savoureux, de belle robe soutenue, ample en bouche grâce à des tanins soyeux, avec des nuances de cerise noire et d’humus. Le Château Marsan Bordeaux blanc 2018, vignes 20 ans, est d’une jolie complexité, a une jolie robe brillante, tout en distinction, au nez dominé par les fruits jaunes et les fruits secs. Le Château Marsan Bordeaux rosé a des senteurs de fleurs, de bouche délicate et vive, de jolie teinte pâle.
Excellent Château Marsan Bordeaux ClairetMerlot et Cabernet-Sauvignon à parts égales, de belle robe cerise, un vin charmeur, à la fois vif et gourmand, avec cette touche de framboise persistante, d’une belle finesse aromatique, bien équilibré.  On retrouve aussi le Cadillac Côtes de Bordeaux Château Tanesse 2017, au nez subtil où dominent la prune et la griotte, d’une très jolie concentration en bouche, aux tanins présents et fins, légèrement épicé. Agréable Bordeaux Supérieur Château Gardera 2018, c’est un vin corsé et riche en couleur comme en matière, tout en rondeur, au nez subtil de fruits à noyau. Le Bordeaux Supérieur Château du Grand Bern 2018, de couleur pourpre, a des arômes de fruits et d’épices, un vin soyeux et dense, élégant et harmonieux comme le Bordeaux rouge Croix de Marsan 2019, qui développe des nuances persistantes de violette et de framboise mûre, corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime très équilibré, classique.

Château du PAYRECADILLAC Château du PAYRE

Château du PAYRE 

(CADILLAC)
Scea Vignobles Arnaud & Marcuzzi
13, Le Vic
33410 Cardan
Téléphone :05 56 62 60 91 et 06 73 86 21 75
Email : chateaudupayre@gmail.com
Site : www.chateau-du-payre.fr

Exploitation qui se transmet depuis cinq générations de mère en fille. Vinification sans soufre, utilisation de produit phytosanitaire Bio contrôlé. Le domaine est certifié HVE 3 et Terra Vitis. “C’est dans cette belle région verdoyante et vallonnée de l’Entre Deux Mers que nous exploitons 40 ha de vignes. Le terroir est constitué de sols, selon nos îlots, argilo-graveleux, argilo-sablonneux et argilo-limoneux. Cette diversité permet d’offrir des vins à forte personnalité avec des arômes de fruits mûrs, agréables à boire dès leur jeunesse.
On se fait plaisir avec ce joli Cadillac Côtes de Bordeaux Rouge Perle du Payre 2016, 100% Merlot, vieille vigne de 50 ans, élevage en barriques neuves pendant 14 mois, il est charnu comme il se doit, au nez où dominent la cerise confite et les épices, aux tanins très riches et fondus à la fois. Le Cadillac Côtes de Bordeaux 2016, 80% Merlot, 15% Cabernet franc et 5% Cabernet Sauvignon, est une réussite, bien coloré, au nez subtil et puissant, avec ses notes délicates de fruits rouges mûrs et de fumé, il associe structure et élégance, un vin intense et distingué, prometteur.
Le Cadillac Côtes de Bordeaux cuvée L’Ancestrale 2015, 100% Merlot, est très aromatique, avec ces notes subtiles et intenses d’humus, de petits fruits rouges surmûris et d’épices, il développe une bouche soyeuse et une jolie robe pourpre. Le Cadillac blanc Domaine du Vic 2016, 100% Sémillon, très bien équilibré, subtil, vif et franc comme on les aime, un vin qui allie richesse aromatique et persistance en bouche, avec des notes de rose et de noisette en finale. Le Bordeaux blanc sec 2018, 95% Sauvignon blanc et 5% Sauvignon gris, tout en finesse, aux notes de fleurs, de fruits fraissuave et très parfumé en finale. Et le Bordeaux rosé 2018, 50% Merlot et 50% Cabernet Sauvignon, de teinte rose pâle, au nez de rose, avec beaucoup de fraîcheur et de fruité en bouche. Découvrez les chambres et table d’hôtes sur place.

Château BEYNATCASTILLON FRANCS Château BEYNAT

Château BEYNAT 

(CASTILLON FRANCS)
Alain Tourenne
3 bis, Château Beynat
33350 Saint-Magne-de-Castillon
Téléphone :05 57 40 01 14
Email : atourenne@gmail.com
Site : http://chateaubeynat.com

Le Château né en 1917 suite à l’achat de plusieurs parcelles par Léonard Nebout à Castillon.“ Les traitements sont uniquement fait avec du soufre contre l’oïdium et du cuivre (Bouillie Bordelaise) contre le mildiou, expliquent ces deux vignerons motivés et passionnés. Nous raisonnons nos passages en fonction de la pousse de la vigne et surtout de la pluviométrie. Depuis 2015, nous sommes en biodynamie sur ce vignoble de 14 ha. Cette pratique culturale met en scène la vie du sol, le végétal et le vin produit. Le but, relever l’identité de nos terroirs, l’harmonie.

Remarquable Castillon Côtes de Bordeaux 2018 Bio, Merlot et Cabernet franc, élevé 18 mois en cuves, développe des tanins veloutés, mêlant distinction et richesse, au nez présent avec des notes de violette et de pruneau. Le 2017, est un vin de couleur grenat, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, velouté, de bonne bouche, aux tanins présents et fondus à la fois, de bonne garde. Très charmeur Castillon Côtes de Bordeaux Terre à Terre 2018 Bio, un pur Merlot, élevé dans une amphore d’argile de Toscane durant 11 mois, sans soufre, bien réalisé, tout en bouche, avec des notes de groseille, c’est un vin rond avec des tanins mûrs, charnu comme il le faut. Joli Castillon Côtes de Bordeaux cuvée Léonard 2017, élevé 12 mois en fûts, aux arômes persistants de petits fruits rouges mûrs avec des notes de cannelle, très réussi, structuré, mêlant distinction et richesse.
Excellent rosé 2019 Bordeaux Pink by Beynat (l’étiquette est particulièrement moderne et réussie), Merlot et Cabernet franc, il est charmeur avec des senteurs de fleurs, de bouche délicate et vive, de jolie teinte pâle et le Bordeaux rosé Floyd by Beynat, pur Malbec, lui, de teinte soutenue, très gourmand. Egalement le Bordeaux Blanc Sauvignon By Beynat 2019, plein de charme, un vin ample et vif, tout en fruité, avec ces connotations où s’entremêlent les fruits blancs mûrs et les fleurs fraîches.
Toujours le Saint-Emilion 2018, issu d’un petit vignoble d’un hectare, bien marqué par les Cabernets, élevage en fûts 12 mois, dé́gage un nez complexe à dominante de fruits frais, avec des nuances d’é́pices et de truffe, d’une belle structure avec beaucoup d’é́légance, très chaleureux. Nous avons également découvert de jolies cuvée, la cuvée des Lyres 2017, de robe intense, au nez complexe où dominent les fruits cuits, alliant structure et élégance en bouche, c’est un vin chaleureux et bien charnu. Et la cuvée Moi J’ai un Rêve 2018, très bien réalisée.


Château GRAND-MAISONCÔTES DE BOURG Château GRAND-MAISON

Château GRAND-MAISON 

(CÔTES DE BOURG)
François Tailliez et Hervé Romat
Valades
33710 Bourg-sur-Gironde
Téléphone :05 57 64 24 04
Email : cht.grandmaison-bourg@wanadoo.fr
Site : www.grandmaison-bourg.com

Ici, les densités de 6 500 pieds/ha, produisent peu et l’encépagement de Merlot à plus de 80% accompagné de 18% Malbec et d’un peu de Cabernet franc, permet une des meilleures expressions spécifiques de ces terroirs.
Cela d’autant plus que les vignes sont soumises presque continuellement aux vents d’ouest, permettant une moindre contamination fongique (donc des traitements limités), et apportant une concentration naturelle.
Superbe Côtes-de-Bourg Grand Vin 2014, une sélection parcellaire de leur meilleur terroir de coteaux argilo-calcaire, élevage pour 80% en barriques dont 50% en barriques neuves, avec ces arômes de mûre et de poivre, de bouche à la fois puissante et ronde, il est d’une belle couleur rubis prononcé.
Superbe Côtes-de-Bourg cuvée Sélection 2014, a une robe intense, aux tanins à la fois riches et souples, très équilibrée, bien charnue, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante.

Château HAUT-MACÔCÔTES DE BOURG Château HAUT-MACÔ

Château HAUT-MACÔ 

(CÔTES DE BOURG)
Anne et Hugues Mallet – Scea Mallet Frères
61, rue des Gomdauds
33710 Tauriac
Téléphone :05 57 68 81 26
Email : hautmaco@wanadoo.fr
Site : www.hautmaco.com

Une exploitation familiale depuis quatre générations. La 3e génération, avec Jean et Bernard Mallet, donna un souffle nouveau, en consacrant un investissement conséquent dans l’outil de production.
Toujours très bien réalisé, ce Côtes-de-Bourg cuvée Jean-Bernard 2017, 80% Merlot et 20% Cabernet Sauvignonvignes de 30 ans en moyenne, élevage en cuves et en barriques neuves pendant 18 mois, avec ces notes de mûre, c’est un vin aux tanins souples, tout en fruits, mêlant rondeur et structure en bouche.
Excellent Côtes-de-Bourg Traditionnel 2017, 60% Merlot, 27% Cabernet Sauvignon, 10% Cabernet franc et 5% Malbecvignes de 25 ans en moyenne, élevage en cuves et en barriques pendant 18 mois, il est finement épicé, corsé, aux tanins harmonieux et bien équilibrés, il séduit par sa longueur en bouche. Le 2016, avec cette touche de fraise des bois bien mûre au palais, est un vin dense, alliant souplesse et fraîcheur aromatique, aux tanins enrobés, très harmonieux, à déboucher avec, par exemple, une côte de veau aux marrons et raisins ou une souris d’agneau aux figues et amandes.
Et toujours ce Bordeaux Clairet de Haut-Macô, 70% Merlot, 30% CabernetSauvignon, élevage sur lies fines, une référence depuis longtemps.

Château du MOULIN VIEUXCÔTES DE BOURG Château du MOULIN VIEUX

Château du MOULIN VIEUX 

(CÔTES DE BOURG)
Jean-Pierre et Cédric Gorphe
20, chemin du Moulin Vieux
33710 Tauriac
Téléphone :09 79 50 18 81 et 06 72 49 56 39
Email : chateau.du.moulin.vieux@orange.fr

Au sommet. Jean-Pierre Gorphe et son fils Cédric, s’attachent à tirer la quintessence de leur terroir en élevant des vins riches et parfumés, complexes et typés.
Le Château fait aussi preuve d’une régularité qualitative exemplaire, millésime après millésime, Cédric Gorphe étant particulièrement attaché à élever des vins racés, séduisants, classiques comme on les aime. La gamme est belle et large !
Cédric Gorphe nous explique “qu’en 2019 : belle quantité et qualité, ce millésime est dans la lignée du 2018, qui est un millésime fruité avec moins de matière, des degrés un peu élevés, très agréable à boire.
Le Clos 2018 sort en Septembre, c’est un vin de garde, j’en ai fait 4 barriques de Merlot, 4 barriques de Malbec et 1 barrique de Cabernet-Sauvignon. C’est un vin assez tannique avec une majorité de Malbec, un vin assez puissant.
Notre Sélection 2017, 10 barriques au total, joli boisé, vin d’une belle sucrosité, élevé 100% en barriques rénovées.
Il y a également en vente le Tradition 2017, le 2018 sortira en Septembre. En 2017, nous avons fait une petite récolte, c’est un vin plus léger mais très fruité, quand le 2018 est un grand millésime puissant, belle rondeur, belle matière, un vin de garde, vraiment un beau vin, l’un des meilleurs millésimes de la décennie.
blanc 2018 et 2019, nous vinifions en fûts de chêne, cela apporte de la sucrosité, du gras. Un Sauvignon élevé en barriques donne un vin rond, pas trop sec, idéal à l’apéritif ou sur des volailles, un vin un peu différent à découvrir.
Pour le Bordeaux rosé, nous n’en avons pas fait en 2018, le 2019 sort au printemps.”

Superbe Côtes-de-Bourg Le Clos 2015, provenant des meilleures parcelles de vieilles vignes de plus de 50 ans plantées pour 45% de Merlot, 10% de Cabernet-Sauvignon et 45% de Malbec, petit rendement moyen de 25 hl/ha, très bien élevé en barriques, avec ce nez complexe où dominent la mûre, la groseille et l’humus, associant puissance et finesse, un vin charnu, aux tanins riches, d’excellente garde.
Toujours magnifique Côtes-de-Bourg Sélection 2017 de couleur intense aux reflets noirs, c’est un vin généreux, avec des arômes de fruits rouges et d’épices, et des tanins bien enrobés, typé et persistant. Toujours savoureux Côtes-de-Bourg 2017, avec ces arômes de mûre et de poivre, de bouche à la fois puissante et ronde, il est d’une belle couleur rubis prononcé. Agréable Côtes-de-Bourg blanc 2018, avec ce bouquet de pêche et d’abricot frais, tout en subtilité, avec cette touche épicée persistante, tout en nuances, charmeur comme le Bordeaux rosé Chevalier du Moulin Vieux, sur la gourmandise.


   
Pour voir d’autres adresses, choisissez la première lettre du nom
A – B – C – D – E – F – G – H – I – J – K – L – M – N – O – P – Q – R – S – T – U – V – W – X – Y – Z – Tout voir

CLASSEMENT GRAVES

e_graves.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L’ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions…

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez gratuitement aux commentaires de dégustation du GUIDE DUSSERT-GERBER 2020 en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(HAUT-BRION (PL) (Bl))

EYRAN (PL)
GRAND BOS (Bl)
GRANDMAISON (PL) (Bl)
HAUT-LAGRANGE (PL) (Bl)
LAFARGUE (PL) (Bl)
LESPAULT-MARTILLAC (PL) (b)
PONTAC-MONPLAISIR (PL) (Bl)
VIMONT (Bl)

FRANCE (PL)
LEOGNAN (PL)

CATEGORIE B
Priorité à l’élégance
CHEVALIER (PL) (Bl)

BOUSCAUT (PL) (Bl)
CHANTEGRIVE (Bl)
LE TUQUET (Bl)

LUCHEY-HALDE (PL) (Bl)
MAUVES (Bl)

ARRICAUD (Bl)
BRONDELLE (Bl)
HAUT-CALENS
JOUVENTE (Bl)

DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(ROSE SARRON (Bl)*)

(ARGUIN*)
SAINT-AGRÈVES

CATEGORIE B
Priorité à l’élégance
(BROWN (PL) (b)*)
CARBONNIEUX (PL) (Bl)*
PICHON-BELLEVUE (Graves de Vayres)
(TOULOUZE (Graves de Vayres)*)

HAUT PLANTADE (PL)*
HOSPITAL

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(CAILLIVET*)
(MAGNEAU*)
CATEGORIE B
Priorité à l’élégance
(BLANCHERIE)
(CASTRES)
PETIT-PUCH (Graves de Vayres)

Domaine CRÊT des GARANCHESBROUILLY Domaine CRÊT des GARANCHES

Domaine CRÊT des GARANCHES 

(BROUILLY)
Sylvie Dufaitre-Genin
146, chemin des Terres Plates – Les Platures
69460 Odenas
Téléphone :04 74 03 41 46 et 06 80 00 69 18
Email : sylvie.dufaitre-genin@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/cretdesgaranches
Site : www.cretdesgaranches.fr

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Au sud du Mont Brouilly, Sylvie Dufaitre-Genin produit des Brouilly et Côte de Brouilly et cultive avec conviction ses 11,65 ha, Gamay noir à jus blanc. Elle élève patiemment son vin pour obtenir des millésimes dignes de ses aïeuls vignerons, présents à Odenas depuis 1752.
Depuis plusieurs années, le Crêt des Garanches s’est engagé dans une démarche respectueuse de la nature en supprimant l’utilisation des insecticides sur son exploitation.
Afin de garantir le bon développement des vignes de Gamay noir à jus blanc qui produisent le vin du domaine, c’est la régulation naturelle de la faune et la flore locale qui rempli son œuvre. Tous les ans, les vignes, d’une moyenne de 40 ans d’âge, sont vendangées à la main pour les Côtes de Brouilly; les Brouilly, eux, le sont à la machine et à la main. Lutte phytosanitaire raisonnée.

“Pour Sylvie Dufaitre-Genin, “les ventes se portent en 2020 sur les Côtes de Brouilly 2018 et à partir de juin les Brouilly 2018.
Lors des vendanges 2019 la chaleur et la sécheresse nous ont donné une petite récolte (- 60 %), mais d’une qualité suprême, les Vins sont puissants, sur le fruit, pas trop alcoolisés, avec un bel équilibre en bouche.”

Toujours une référence dans le guide, avec ce Côte-de-Brouilly 2017, médailles d’Or Gamay du Monde et à Mâcon, avec ces senteurs intenses où dominent les petits fruits rouges bien mûrs (groseille, mûre), ferme et parfumé en bouche, aux tanins équilibrés, un vin qui mêle structure et distinction, d’excellente évolution.
Le Brouilly cuvée Spéciale 2017,avec ce nez de fruits surmûris et d’humus, aux nuances de framboise et de poivre, est de bouche dense et persistante, une réussite à savourer sur une vôte de veau à la crème ou un onglet de veau aux échalottes.
Quant au Brouilly 2017, mono cépage Gamay noir à jus blancvignes de 40 ans en moyenne, il est particulièrement savoureux et finement bouqueté, à la robe rubis intense, au nez de fruits rouges mûrs (cassis, griotte), aux tanins ronds, un vin à la fois puissant et souple, et le 2018, dans la lignée, arrive sur le marché.


Domaine Anthony CHARVETCHIROUBLES Domaine Anthony CHARVET

Domaine Anthony CHARVET 

(CHIROUBLES)

9, rue du Kiosque
69115 Chiroubles
Téléphone :06 50 07 25 01
Email : anthony.charvet@live.fr
Site : www.vins-anthony-charvet.fr

Après un Bac Pro Viti-Œno et une première expérience chez Georges Boulon, Anthony Charvet s’installe et fait sa première récolte en 2000, sur une parcelle de 73 ares. Aujourd’hui, le domaine compte 3,6 ha répartis sur les appellations ChiroublesFleurie et Morgon. C’est depuis la fin du XIXè siècle que la passion du terroir, de la vigne et du vin perdurent dans la famille. “Je suis la cinquième génération à travailler cette terre, ces vignes, ces raisins issus de notre cépage unique du Beaujolais : le Gamay. Mon père Jean-Paul, à la fin des années 1970 a repris l’exploitation de mon grand-père Robert. Assez rapidement il fît ses premières mises en bouteilles pour vendre directement son vin aux particuliers et professionnels. Au fil des années je me suis découvert la passion pour ce si beau métier de vigneron. Je cultive mes vignes en privilégiant les matières naturelles pour les protéger et uniquement des engrais organiques biologiques pour les nourrir. La vinification se fait sans apport de soufre et la durée de macération en partie égrappée varie de 12 à 15 jours jusqu’à 20 ou 25 selon les cuvées et millésimes.”
Ce vigneron dynamique réalise de très jolis vins, notamment ce Chiroubles Granite 2018, structuré, où dominent des notes de cassis et de prune cuite, à prévoir, notamment, avec un feuilleté d’escargots aux champignons ou des paupiettes de veau. Le Fleurie Grand Près 2018 a des tanins bien équilibrés et harmonieux, des arômes de fraise des bois et de mûre, c’est un très joli vin qui emplit bien la bouche. Ou encore ce Morgon Fontirante 2018, à la robe rubis intense, puissant en bouche, aux tanins fins bien équilibrés, aux notes de fruits rouges cuits. Goûtez le Chiroubles Lxir 2015, tout en charme, dense en bouche, au nez où prédominent les fruits surmûris, avec des nuances caractéristiques en bouche où l’on retrouve la framboise, la violette et les épices. On se fait également plaisir avec ce Morgon Qvevri 2018, très bien élevé, encore bien jeune, où la puisance des arîmes de griotte et de fumé vient s’associer àune matière savoureuse, une réussite.

Domaine Émile CHEYSSONCHIROUBLES Domaine Émile CHEYSSON

Domaine Émile CHEYSSON 

(CHIROUBLES)
Régisseur : Jean-Pierre Large
Clos Les Farges
69115 Chiroubles
Téléphone :04 74 04 22 02
Email : domainecheysson@orange.fr
Site : www.domainecheysson.com

Le Domaine traduit avant tout une belle histoire familiale. En 1868, Émile Cheysson, brillant industriel, homme d’état et sociologue, fit l’acquisition du domaine. Auparavant, cette propriété appartenait aux Moines de l’Abbaye de Cluny. Ces derniers ont défriché les collines de Chiroubles et ont fondé un prieuré sur le site actuel du Domaine et sont restés présents jusqu’à la Révolution Française, l’ensemble du domaine a alors été vendu…marquant le début d’une aventure familiale. Pendant plus de 150 ans, de génération en génération, la famille Cheysson n’a alors cessé de moderniser l’exploitation et de développer la production viticole. Le domaine produit du Chiroubles sur 26 ha de vignes en coteaux, et collectionne les récompenses. En 2016, Jean-Pierre Large, le Régisseur, a été honoré du prix du meilleur vigneron et du meilleur vin de l’année pour le Chiroubles Cheysson la Précieuse 2014, lors de la 9e édition de la prestigieuse cérémonie des trophées de la gastronomie et des vinstenue au Palais de la Bourse à Lyon.
Superbe Chiroubles La Précieuse 2017, coloré, avec des connotations de fraise des bois et d’épices, tout en bouche, un vin à déboucher sur un gibier d’eau ou des spaghetti à la bolognaise, par exemple. Le Chiroubles 2018 (médaille d’Or à Paris), est un vin tout en charme, dense en bouche, au nez où prédominent les fruits surmûris, avec des nuances où l’on retrouve la framboise, la violette et les épices. ll y a aussi ce Chiroubles Le Prieuré 2017 cuvée Nature sans sulfites ajoutés (médaille d’Or au concours des vignerons indépendants), où dominent les fruits mûrs et la violette, est séduisant, tout en structure, très typé, unissant avec harmonie, finesse et charpente.
Séduisant Beaujolais blanc L’Exception 2018, il est fin, ample, riche en bouquet (agrumes, aubépine, amande…), harmonieux, de bouche franche.

Domaine de la COMBE AU LOUPCHIROUBLES Domaine de la COMBE AU LOUP

Domaine de la COMBE AU LOUP 

(CHIROUBLES)
Nathalie et David Méziat
Earl Méziat Père et Fils – 56, rue de la Bascule
69115 Chiroubles
Téléphone :04 74 04 24 02
Email : david.meziat@meziat.com
Site : www.meziat.com

Viticulteurs de père en fils depuis 1870 à Chiroubles, au coeur des crus du Beaujolais, les Méziat sont une légende dans la profession. Albert Méziat est dans les premiers, dans les années 1950, à commercialiser son vin en bouteille (à l’époque, les vins ne sont transportés que dans des fûts).
Un domaine de 14 ha, où les vins sont issus pour majorité de vieilles vignes (plus de 40 ans) plantées sur des coteaux granitiques. On s’attache à une viticulture raisonnée et aux techniques de culture respectueuses de l’environnement et de l’écosystème (démarche Terra Vitis). Nathalie et David exploitent le domaine. La certification HVE (Haute Valeur Environnementale) est de niveau 3, obtenue en 2015. “Sans prétendre à l’appellation “bio”, nous élaborons nos vins selon la démarche Terra Vitis. Ainsi, du cep à la bouteille, nous assurons la transparence de nos interventions : c’est la traçabilité. Celle-ci est contrôlée par un organisme certificateur indépendant qui s’assure du strict respect du cahier des charges. Terra Vitis est une démarche qui répond aux critères du développement durable, car elle assure la sécurité alimentaire du produit et le respect de l’environnement.”
Remarquable Chiroubles 2018, de jolie teinte, avec cette bouche à la fois vive et souple, très réussi, parfumé et charmeur, ample et riche au palais. Poursuivant sa belle évolution, le 2017, médaille d’Argent concours des Grands vins du Beaujolais, d’un beau rouge pourpre, présente au nez des arômes de myrtille, de prune, un vin de bouche ronde, alliant souplesse et structure. Le 2016, médaille d’Or concours des Grands vins du Beaujolais, est corsé, alliant souplesse et complexité aromatique et se savoure avec une échine de porc grillée à la purée d’ail ou un poulet poché froid crème de poivron. Vous aimerez aussi ce Morgon 2017, avec des senteurs de groseille, de fumé et de griotte, riche, aux tanins puissants et soyeux à la fois, long en bouche. Beau 2016, charnu, ample, aux arômes de prune, de très bonne structure, bouqueté, à la fois fruité et de belle charpente.
Le Régnié 2018 est vraiment remarquable, avec ces arômes délicats où dominent les petits fruits rouges mûrs (groseille, mûre) et cette pointe d’épices en finale. Le 2017, où dominent les groseilles et l’humus, associant puissance et finesse, est un vin charnu et bien charpenté. Le Beaujolais-Villagesgénéreux, est très aromatique, avec des tanins mûre, de charpente solide et fine à la fois, bien typé. A découvrir également e Beaujolais-Villages blanc, 100% Chardonnay, parfait, notamment, sur un merlan à la crème aux fines herbes ou des fruits de mer aux pâtes fraiches.

Cédric CHIGNARDFLEURIE Cédric CHIGNARD

Cédric CHIGNARD 

(FLEURIE)

Le Point du Jour
69820 Fleurie
Téléphone :04 74 04 11 87
Email : domaine.chignard@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domainechignard
Site : www.domaine-chignard.fr

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Cédric Chignard a pris la responsabilité de ce domaine de 10 ha depuis 2007 (4e génération). Son père, Michel, propriétaire passionné, a su lui transmettre ses valeurs afin de laisser s’exprimer au mieux le terroir selon chaque millésime.
“Nous pratiquons une viticulture raisonnée de plus en plus respectueuse de l’environnement et des sols, précise Cédric Chignard. La taille, courte et en gobelet, respecte la tradition beaujolaise. La “beauté” de la grappe compte beaucoup pour nous. La récolte est donc exclusivement manuelle, avec un tri à la parcelle.
Pour la vinification, la modernité a fait son entrée à la cave mais sans esprit de mode car la technique doit apporter un plus sans modifier en rien le caractère du vin. Faire le vin au feeling compte davantage pour nous que le protocole.
Nous pratiquons une vinification traditionnelle en grappes entières, en levures indigènes, avec des macérations sans extraction de 8 jours environ et très peu de remontages.
Mise en vente cette année de Fleurie 2013, puis 2018, de Juliénas 2014 et quelques cartons de Fleurie 2016, nous dit Cédric Chignard.
Peu de volume pour les 2019, nous avons, en effet, subi des gelées mais, côté qualitatif, c’est la perfection, les Vins sont bien équilibrés, concentrés, frais.”
On est toujours au sommet avec ce Fleurie Les Moriers 2018, qui doit sa notoriété́ séculaire à un sol privilégié́, issu du granite où il plonge ses racines (très vieilles vignes de plus de 60 ans) dominé par la fraise des bois mûre et l’humus, d’une jolie longueur en bouche, alliant souplesse et structure, où l’on retrouve au palais ces nuances de fruits noirs et d’épices, bien classique. Le terme Moriers s’apparenterait à ceux bourguignons de Murots ou de Murgers signifiant petits murets ou amas de pierres. Le mur de pierres clôturant Les Moriers le protégeait autrefois d’une petite rivière qui coulait non loin.
Le Fleurie cuvé́e Spéciale Vieilles vignes 2014, typé, dense, de bouche corsé́e et puissante, de belle matière, aux notes fraise des bois et de fumé, développe des tanins étoffés. Son Fleurie rouge cuvée Les 10 Coupées 2015, c’est un joli vin classique, franc et charmeur comme on les aime, de très belle robe d’un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées subtiles, un vin ample et chaleureux, à prévoir avec, notamment, une cassolette de ris et rognons de veau à la moutarde ou un carré de porc en croûte aux pruneaux.
Il y a encore son Juliénas Beauvernay 2014, parcelle située en terrain pentu. Le nom Beauvernay viendrait de verne, un arbre sauvage apparenté à l’aulne. Âge moyen des vignes : 50 ans, sols très caillouteux de roches bleues et de quelques roches volcaniques, élevage en vieux foudres et en petites cuves béton…, le tout donnant ce vin aux senteurs de violette et de mûre, un vin avec des notes de poivre et de cassis au palais, charnu, d’une belle finale, tout en bouche, qui poursuit son évolution.
Remarquable Beaujolais-Villages, issu de vieilles vignes de 50 ans, avec cette touche de fraise des bois bien mûre, un vin souple et corsé.

Domaine METRAT & FilsFLEURIE Domaine METRAT & Fils

Domaine METRAT & Fils 

(FLEURIE)
Bernard Metrat
La Roilette
69820 Fleurie
Téléphone :04 74 69 84 26 et 06 87 32 62 59
Email : contact@domainemetrat.fr
Site : www.domainemetrat.com

Plusieurs générations de vignerons pour cette exploitation agréée Terra-Vitis, viticulture durable. Traitement en Phytothérapie en complément. A Fleurie, la roilette est un climat renommé, le sol est granitique, entrecoupé de couches argileuses qui communique au vin une expression de finesse et de charme.
Remarquable Fleurie La Roilette Vieilles Vignes 2017, il est puissant, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue et avec des arômes de fruits rouges intenses, d’une bien jolie finale. Joli Moulin-à-Vent 2016, un vin de bouche pleine et riche, aux nuances de fruits des bois et de fruits à noyau, légèrement épicé, puissant et savoureux, de teinte grenat. Quant au Chiroubles 2017, il est tout en charme, dense, au nez où prédominent les fruits surmûris. Et pour finir la cuvée Scandaleuse 2017, que l’on vous conseille de découvrir.

Michel et Sylvain TÊTEJULIÉNAS Michel et Sylvain TÊTE

Michel et Sylvain TÊTE 

(JULIÉNAS)
Domaine du Clos-du-Fief
Les Gonnards
69840 Juliénas
Téléphone :04 74 04 41 62 et 06 07 41 61 24
Email : domaine@micheltete.com
Site : www.vinsdusiecle.com/micheltete
Site : www.micheltete.com

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. De père en fils depuis quatre générations.
Le domaine 17 ha au total s’étend sur 7 ha de Juliénas, 1 ha de Saint-Amour et 5 ha de Beaujolais-Villages, le tout provenant du cépage Gamay noir à jus blanc. L’exploitation comporte 1 ha de Beaujolais-Villages blanc issu du Chardonnay sur la commune de Saint-Verand en Saône-et-Loire avec en parallèle le développement du Crémant de Bourgogne. 1,5 ha en plus en Chénas et 1,5 ha en plus en Moulin-à-Vent avec l’arrivée de Sylvain. Vinification différente selon les vignes et les appellations. Traditionnelle, semi-carbonique pour le Juliénaschapeau immergé pour le Saint-Amour. Francis Tête, tonnelier, régisseur de cave, a créé l’exploitation pour la transmettre ensuite à son fils Raymond, pionnier de la vente directe en bouteilles à la propriété. Depuis 1980, Michel et Françoise ont développé l’entreprise et fondé, en 1988, le Clos du Fief.
Aujourd’hui sur le domaine, deux générations se côtoient. En 2015, Sylvain rejoint le domaine après une formation en viticulture et œnologie avec de nombreux stages dans différentes exploitations viticoles. Découverte du vignoble australien, avec expérience professionnelle sur le Domaine First Creek (Hunter Valley). Fort de son expérience, et de ces cinq années de Vinification au côté de son père, il créé la société Michel et Sylvain Tête en 2015. C’est un nouveau souffle dans la gestion du domaine, pour s’adapter à ce monde viticole en changement, mais tout en respectant la tradition et le terroir.
Une référence depuis bien longtemps, et cette fois-ci encore avec leur Juliénas rouge cuvée Prestige 2017, un vin coloré et parfumé (mûre, griotte et violette), puissant au nez comme en bouche, d’une jolie finale persistante, à ouvrir sur un foie de veau à l’ancienne ou une côte de veau à la crème, par exemple. Le Juliénas 2017 a une belle couleur aux reflets violets, où l’élégance s’allie à une présence tannique bien réelle, quand le 2018, développe des arômes de groseille et de mûre, est un vin puissant et typé en bouche, de robe intense, bien parfumé (fruits fraishumus…), légèrement poivré en finale.
Le Saint-Amour Capitans 2018, sol argilo-calcaire, la vigne de Gamay, âgée de 35 ans, est conduite en gobelet, avec des rangs enherbés pour une culture raisonnée. Le vin est superbe, puissant, capiteux, tout en couleur, avec en bouche ces notes subtiles de fruits rouges surmûris, il a des tanins bien fondus, un vin très harmonieux. Le Beaujolais-Villages blanc Fleur de Chardonnay 2018, est fin, ample, riche en bouquet (agrumes, aubépine, amande…), harmonieux, de bouche franche à déguster sur une terrine de poisson ou un pavé de cabillaud aux cèpes. Le Beaujolais-Villages Domaine du Clos du Fief 2018, au nez dominé par le cassis et la framboise, est un vin classique, franc et charmeur comme on les aime, tout comme le Beaujolais-Villages rosé Fleur de Gamayfruité et gourmand, tout en charme. Nous avons également dégusté le Bourgogne blanc 2016, pur Chardonnay, qui sent la noisette et le genêt, vif et rond à la fois.

Domaine BRISSONMORGON Domaine BRISSON

Domaine BRISSON 

(MORGON)
Gérard et Germaine Brisson
Les Pillets
69910 Villié-Morgon
Téléphone :04 74 04 21 60
Email : vin.brisson@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/gerard-brisson
Site : www.gerard-brisson.com

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. La famille Brisson, originaire du Pays-de-la-Loire est connue depuis 1431. Ses attaches dans la région lyonnaise sont anciennes. Acquis en 1958 par Michel Brisson, le domaine familial, jouit d’une situation privilégiée en mi-coteaux orientés au sud. Ancienne propriété des seigneurs de Fonterenne de Villié (1604), il constituait l’une des métairies des châtelains. Un pavillon de chasse du XVIIIe siècle doté d’une superbe cave voûtée est occupé par Gérard Brisson et sa famille. Après sa formation d’œnologue en Bourgogne, il a rejoint son père en 1974, poursuivant et développant l’œuvre de mise en valeur du domaine avec un soin attentif et une exigence rigoureuse. Culture raisonnée, Terra Vitis depuis 2009.
“Gérard Brisson propose à la vente en 2020 “les 2015, 2016, 2017, 2018 Morgon Cuvée la Louve, Cuvée Vieilles Vignes 2017 puis 2018, Beaujolais villages 2018, Morgon Tradition 2009.
Les vendanges 2019 ont été impeccables et assez tardives, les Vins ont de belles couleurs, de la rondeur et du fruité. Nous avons vendangé après la pluie, les raisins sont, alors, repartis en maturation et ce millésime s’avère particulièrement réussi.
Nous continuons à développer l’œnotourisme avec la découverte de nos Vins et aussi par le label «Vallée de la Gastronomie afin de faire découvrir les produits du terroir en faisant des dégustations, par petits groupes, de Vins et fromages. Nous faisons également découvrir le vignoble en voitures de collection pour présenter la région du Beaujolais puis retour à la cave pour apprécier les Vins, tout cela dans une ambiance fort conviviale !”
Toujours une référence, et depuis de nombreuses années, avec ce Morgon Les Charmes rouge La Louve 2017, il est d’un beau rouge profond, au nez complexe et fruité avec une dominante de cerise, on est séduit par sa belle structure qui lui prédit un bel avenir. Le 2016, riche, de couleur grenat intense, aux tanins denses et souples à la fois, un beau vin classique et concentré, avec des notes de violette et de réglisse.
Nous vous conseillons aussi le Morgon Les Charmes Noble Tradition rouge 2009, Terra Vitis, à la fois charnu et soyeux, coloré, au nez complexe où prédominent le cassis et les sous-bois, de bouche ample.
Faites-vous toujours plaisir avec le formidable Morgon Vieilles Vignes 2009, aux arômes de kirsch, riche, de couleur grenat intense, aux tanins denses et souples à la fois, un beau vin classique et concentré, avec des notes de violette et de réglisse, alliant finesse et structure, parfait sur une dinde farcie ou un jarret de veau aux oignons. Quant au Beaujolais-Villages, avec cette touche de fraise des bois bien mûre, souple, corsé, d’un beau grenat foncé, il est classique et friand et s’accorde avec un saucisson en brioche ou un feuilleté au jambon.
L’œnotourisme est omniprésent ici : ateliers de dégustation avec initiation et perfectionnement par groupe de 5 à 10 personnes; apéritif vigneron en individuel et groupe; repas du terroir préparé par le producteur, day tour en Bourgogne ou Beaujolais en voiture de collection…

Château de PIZAYMORGON Château de PIZAY

Château de PIZAY 

(MORGON)
Direction : Pascal Dufaitre

69220 Saint-Jean-d’Ardière
Téléphone :04 74 66 26 10
Email : chapizay@wanadoo.fr
Site : www.vins-chateaupizay.com

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le domaine s’étend sur 80 ha de vignes.
Depuis le Moyen Age, les Vins fins du Château de Pizay séduisent les amateurs de Beaujolais les plus exigeants. Elevés dans l’aristocratie des crus choisis, ses nobles descendants vinifiés dans le meilleur respect des traditions sont dégustés dans le monde entier.Sur l’emplacement d’une ancienne villa romaine, près de la voie qui reliait Lugdunum à Autun, Gosmard de Pizeys, vassal des Sires de Beaujeu, bâtit les premières tours du Château en 1030. C’est à cette date qu’est mentionné pour la première fois le nom de Pizay dans les chartes de l’Abbaye de Cluny. Les descendants de Gosmard de Pizeys lui succédèrent durant neuf siècles.
Au XIVe siècle, ils font bâtir un robuste donjon et au dix-huitième siècle, l’adjonction d’un jardin à la française parfait le charme et la douceur du Domaine. Repris par une lyonnaise en 1916, le domaine changea ensuite plusieurs fois de propriétaire.
Depuis 1981, la propriété appartient à la Société Civile d’Exploitation du Château de Pizay, filiale de la caisse régionale d’assurances agricoles Groupama Rhône Alpes.
“La liste des Vins mis en vente en 2020 est longue, nous dit Pascal Dufaitre, en Château de Pizay Morgon Cuvée les Sybarites 2015, Morgon rouge 2015, ainsi que Brouilly et RégniéBeaujolais rouge 2019 puis Régnié et Morgon 2019 en juin 2020.
Il y aura aussi notre nouvelle Cuvée La Centenaire (plantée en 1915), un Morgon 2018 très puissant, élevé en foudres. Cette Cuvée d’élevage est à garder 10 ou 15 ans.
Concernant les vendanges 2019, nous avons subi le gel en Avril, d’où une récolte en baisse de -30 %, mais l’été s’est bien terminé et nous avons des Vins très fruitéssouples, riches, bien gourmands, ce millésime 2019 est pour nous une grande année. Nous continuons l’initiation au vin lors de visites au domaine.”
N’hésitez pas à venir découvrir cet emblématique lieu et ce superbe Morgon Les Sybarites Château de Pizay 2016, élevé pendant douze mois dans six foudres de chêne de 2 500 l, d’une robe rouge cerise limpide, développe un nez de griotte mais aussi avec des parfums de cassis et de pivoine et une bouche fraîche aux tanins bien fondus mais intenses, idéal avec une épaule de veau aux oignons ou un râble de lapereau en feuilleté.
Excellent Morgon rouge 2018, médaille d’Or Concours International du Gamay 2018, il est intense et charmeur, bien typé, riche en couleurcorsé, bien charpenté, qui sent bon les fruits cuits et les sous-bois. Le 2017, également très réussi, développe un nez de prune et d’épices, des tanins mûrs, et une bouche chaleureuse. Agréable Régnié Château de Pizay 2018, médaille d’Or Paris, un vin de couleur profonde, tout en nuances, aux tanins fondus mais très équilibrés, où dominent la fraise des bois mûre et l’humus, un vin ample à déboucher, par exemple, sur des perdreaux façon poule au pot ou une poitrine de veau aux olives et safran.
Excellent Brouilly Château de Saint-Lager 2016, avec ces connotations de cerise et de sous-bois, associant intensité et finesse, de robe soutenue, parfumé en bouche.
Et enfin ce Beaujolais blanc Château de Pizay 2018, issu du Chardonnay, sur sol granitique sablo-limoneux, très charmeur, suave en bouche, où s’entremêlent les fruits et les fleurs fraîches, tout en persistance d’arômes, que l’on vous conseille, notamment, avec un jambon persillé ou des papillottes de truite aux champignons des bois.
Le Château de Pizay est également un très bel hôtel 4 étoiles, installé dans un magnifique Château des XIVe et XVIIe siècles. Détente et gastronomie sont au rendez-vous, week-ends à thème…
Vous pourrez déguster les Vins dans des caves voûtées séculaires. Sur place, un superbe espace de réception, dégustation et d’initiation aux Vins. Découvrez leurs ateliers thématiques : depuis 2016, leur Œnothèque permet aux amateurs de parfaire leurs compétences de dégustateurs sur un parcours ludique et instructif.

   
Pour voir d’autres adresses, choisissez la première lettre du nom
A – B – C – D – E – F – G – H – I – J – K – L – M – N – O – P – Q – R – S – T – U – V – W – X – Y – Z – Tout voir

Les vignerons de référence de leur appellation

Accès direct

CHINON
DOMAINE GOURON
Fondé en 1946 par René Gouron, le domaine se développera avec le soutien de son fils Jacky jusque dans les années 1980. Désormais, ce sont les petits-enfants Laurent et Stéphane qui vinifient et commercialisent ensemble les vins provenant des 30 ha de la propriété. Le domaine est morcelé en de nombreuses parcelles : argilo-calcaires et argilo-siliceuses, sur les coteaux et graviers mêlés de sables, en plaine. Cette diversité de sols a permis de créer différentes cuvées mettant en valeur …

COTEAUX-DU-LAYON
CHATEAU DES ROCHETTES
Si la vigne était déjà présente au XVème, c’est Alphonse Roulleau (1885-1957) qui oriente vraiment la production du Château de Rochettes vers le vin. Déjà présent au Salon de l’Agriculture de Paris avant la guerre de 1914-1918, il y remporte de nombreuses médailles. Suite au mariage de sa fille Raymonde Roulleau avec Louis Douet en 1946, la tradition se perpétue, et la commercialisation s’oriente vers la vente aux particuliers en fûts et en bouteilles. En 1974, c’est leur fils unique Jean Douet …

MUSCADET
CHATEAU DU COING DE SAINT FIACRE
Le Château comprend 42 ha de vignes sur des pentes de 14 % exposées plein sud. C’est une propriété historique du vignoble nantais : elle existait au Moyen-Age, a été remaniée en 1756, puis en 1810. Les communs construits à cette époque sont de pur style italiens (dit clissonnais) avec des génoises et des fenêtres géminées typiques du vignoble nantais. Si M. Chéreau père acquiert cette propriété chargée d’histoire en 1973, c’est maintenant sa fille qui gère ce vignoble, et poursuit …

POUILLY-FUME
DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS
Un domaine familial de 22 ha, dont certaines parcelles de vignes sont âgées de plus de 80 ans, exploité par Pauline et Bernard qui associent les usages traditionnels aux techniques modernes, grâce à leurs connaissances acquises en hauts lieux viticoles : Beaune, Mâcon et Bordeaux. Le domaine est implanté sur les meilleurs coteaux dominant la Loire, ce qui leur permet d’avoir des sols très représentatifs de la région : calcaire dur ou caillottes, argile à silex, terrasse sableuse et marnes …

SAINT-NICOLAS-DE-BOURGUEIL
CAVE DRUSSE NATHALIE ET DAVID
Ces jeunes viticulteurs ont été récompensés en 2005 par le prix Départemental de la Dynamique Agricole. Ce domaine de 21 hectares n’utilise plus de désherbant chimique dans les vignes, qui sont enherbées entre les rangs et travaillées en surface aux pieds, depuis plusieurs années. Nathalie et David Drussé produisent des vins certifiés « Produit en conversion vers l’Agriculture Biologique FR BIO-01 ».
Vous allez adorer comme nous leur superbe Saint-Nicolas-de-Bourgueil rouge Vieilles Vignes …

SANCERRE
HENRY NATTER
Ici, sur quelque 20 ha, on cultive la chaleur humaine avec le même soin que l’on apporte aux vignes, privilégiant la faune et la flore, les “couvant” pour en extraire leur quintessence et les laisser s’exprimer au mieux, au cours d’un élevage parfaitement maîtrisé et traditionnel. Ces propriétaires passionnés ont à cœur de faire découvrir les subtilités de leur environnement, leur terroir et leur travail, afin que chacune de leurs bouteilles soit une source de convivialité. Leur …

SAUMUR-CHAMPIGNY
DOMAINE DE LA GUILLOTERIE
Exploité par la famille Duveau depuis plusieurs générations, le vignoble du Domaine de la Guilloterie s’étend aujourd’hui sur 50 hectares. Au sud de la Loire et au bord de son confluent le Thouet, ce terroir bénéficie de conditions climatiques particulièrement favorables à la culture de la vigne. Sur ce sol argilo-calcaire, les cépages s’épanouissent pour donner des vins expressifs et de caractère, bien typés.
Le Domaine de la Guilloterie produit un excellent Saumur blanc issu …

Guide des Vins Millésimes Vinovox
Guide des Vins Millesimes Vinovox

0:53EN COURS DE LECTURE

2:10EN COURS DE LECTURE

Domaine Alain Geoffroy – Chablis

2,1 k vuesil y a 4 mois

1:37EN COURS DE LECTURE

Château Le Chabrier – Bergerac

2,2 k vuesil y a 4 mois

1:40EN COURS DE LECTURE

Château Fongrenier – AOC Bergerac

2,1 k vuesil y a 4 mois

1:29EN COURS DE LECTURE

Champagne De Sousa – Cuvée Mychorize

2,1 k vuesil y a 7 mois

1:07EN COURS DE LECTURE

Champagne Gérard Loriot

2,2 k vuesil y a 7 mois

2:44EN COURS DE LECTURE

Champagne Paul Bara – Bouzy

1,2 k vuesil y a 10 mois

1:42EN COURS DE LECTURE

2:11EN COURS DE LECTURE

1:44EN COURS DE LECTURE
À REGARDER PLUS TARD
AJOUTER À LA FILE D’ATTENTE

1:06EN COURS DE LECTURE

Domaine HENRY NATTER – Sancerre Rouge

1,3 k vuesil y a 3 ans

1:31EN COURS DE LECTURE

Domaine HENRY NATTER – Sancerre Blanc

3,5 k vuesil y a 3 ans

1:29EN COURS DE LECTURE

1:01EN COURS DE LECTURE

1:33EN COURS DE LECTURE

1:07EN COURS DE LECTURE

1:01EN COURS DE LECTURE

1:04EN COURS DE LECTURE

1:38EN COURS DE LECTURE

Champagne DE SOUSA Cuvée de Caudalies

12 k vuesil y a 3 ans

1:38EN COURS DE LECTURE

Champagne DE SOUSA Cuvée Tradition

3,7 k vuesil y a 3 ans

1:31EN COURS DE LECTURE

Champagne BOURDAIRE GALLOIS

7,3 k vuesil y a 3 ans

1:49EN COURS DE LECTURE

Château SAINT HILAIRE

4 k vuesil y a 3 ans

0:54EN COURS DE LECTURE

1:01EN COURS DE LECTURE

0:49EN COURS DE LECTURE
À REGARDER PLUS TARD
AJOUTER À LA FILE D’ATTENTE

1:51EN COURS DE LECTURE

1:52EN COURS DE LECTURE

1:54EN COURS DE LECTURE

1:16EN COURS DE LECTURE

1:44EN COURS DE LECTURE

Les Fa’Bulleuses !

3,5 k vuesil y a 1 an

1:41EN COURS DE LECTURE

1:21EN COURS DE LECTURE

1:17EN COURS DE LECTURE

1:26EN COURS DE LECTURE

1:31EN COURS DE LECTURE

1:35EN COURS DE LECTURE

1:36EN COURS DE LECTURE

1:32EN COURS DE LECTURE

1:25EN COURS DE LECTURE

1:25EN COURS DE LECTURE

1:24EN COURS DE LECTURE

1:33EN COURS DE LECTURE

1:35EN COURS DE LECTURE

1:56EN COURS DE LECTURE

1:56EN COURS DE LECTURE

1:43EN COURS DE LECTURE

1:18EN COURS DE LECTURE

1:13EN COURS DE LECTURE

2:36EN COURS DE LECTURE

2:23EN COURS DE LECTURE

1:38EN COURS DE LECTURE

1:25EN COURS DE LECTURE

1:23EN COURS DE LECTURE

1:43EN COURS DE LECTURE

1:33EN COURS DE LECTURE

2:06EN COURS DE LECTURE

1:54EN COURS DE LECTURE

1:26EN COURS DE LECTURE

3:28EN COURS DE LECTURE

2:39EN COURS DE LECTURE

1:32EN COURS DE LECTURE

2:34EN COURS DE LECTURE

1:00EN COURS DE LECTURE

1:34EN COURS DE LECTURE

1:30EN COURS DE LECTURE

1:40EN COURS DE LECTURE

Château de LAVISON – Cuvée 977

1,4 k vuesil y a 3 ans

1:18EN COURS DE LECTURE

0:56EN COURS DE LECTURE

1:35EN COURS DE LECTURE

BLAYE COTES-DE-BORDEAUX
CHATEAU PONT LES MOINES
Propriété familiale depuis quatre générations, le Château Pont Les Moines est situé au nord de Bordeaux, dans la région du Blayais, et s’étend sur la commune de Civrac de Blaye. Vignoble d’une superficie de 29 ha, sur sol argilo-calcaire, où les vignes ont une moyenne d’âge de 15 ans. Un encépagement classique de cette région (70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon), qui produit des vins colorés, charpentés et ronds en bouche. La vinification est traditionnelle, avec des cuvaisons longues et un …

BORDEAUX
CHATEAU DU MASSON
Les vignobles Gassies-Gautey sont l’œuvre familiale de plusieurs générations de viticulteurs, producteurs d’un merveilleux Bordeaux et pionniers parmi tant d’autres de ce terroir de l’Entre-Deux-Mers dont la réputation mondiale est unanimement reconnue. Situé à 8 kilomètres de Saint-Emilion, le vignoble s’étale sur la rive gauche de la Dordogne, réparti en zone de coteaux argilo-calcaires, de plateaux de même nature et contigus au fleuve, d’une plaine au sol siliceux avec en fond, les …

BORDEAUX SUPERIEUR
DOMAINE L’ENTRE DEUX MONDES
Le choix de la culture biologique était évident pour ce passionné vétérinaire ostéopathe, créateur et organisateur de la Foire Biologique et artisanale de Libourne depuis 1999, qui s’est lancé dans l’aventure en 2004 avec 2,53 ha de vignes installées sur deux coteaux orientés nord-sud pour les Merlots (70%) et est-ouest pour les Cabernets-Sauvignon (30%). Les parcelles sont d’âges différents : 15, 30 et 50 ans. Vendanges manuelles et conviviales, tris sur pieds et sur table à l’entrée du chai, …

COTES DE BOURG
CHATEAU GRAND MAISON
Le Château Grand Maison est une des rares propriétés de 6.5 ha d’une seul tenant, située sur les hauteurs, dominant de ses 80 mètres d’altitude presque toute l’appellation Côtes-de-Bourg.
Dédié à la vigne depuis plusieurs siècles, ce grand terroir spécifique dominant la Gironde, fût déjà mentionné parmi les meilleurs Crus de Bordeaux dans l’édition du Féret de 1850, sous le nom de son ancien propriétaire P. Berniard, et repris dans le Féret de 1922 avec la mention de « Premier Cru …

FRONSAC
CHATEAU DE CARLES
Au flanc du tertre de Fronsac, au-dessus de la vallée de l’Isle, ce château fortifié à la fin du 14e siècle prend son aspect actuel au cours de la Renaissance. Célébré par Ronsard, il a vu défiler les esprits les plus brillants : Montaigne, La Boétie, Rousseau, et de nombreux autres… Il y a 120 ans, le Sénateur Guillaume Chastenet de Castaing entre en scène. Il est suivi par son fils Jacques, illustre historien de l’Académie Française, et par son petit-fils Antoine.
Depuis 1983, …

GRAVES
CHATEAU DE CHANTEGRIVE
Grâce aux patients efforts de remembrement accomplis par Françoise Lévêque depuis quarante ans, le Château de Chantegrive est devenu un superbe vignoble doté d’excellents terroirs constitués de graviers roulés mélangés à des sables fins s’appuyant sur une structure argilo-calcaire. Les vignes de plus de 30 ans d’âge sont plantées en majorité sur des terrasses et de légères croupes orientées au sud et bénéficient d’un excellent ensoleillement et d’une bonne ventilation. Des atouts qualitatifs …

HAUT-MEDOC
CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX
Au 17e siècle, il était de bon ton qu’une famille noble, notable ou aisée possède un domaine en bordelais et y fasse planter un vignoble. François de Chadirac crée son domaine à Vertheuil, il est célèbre pour son roman Uranie et Lucidor, son fils Jean, Conseiller à la table de marbre de Louis XV, lui succède après une jeunesse tumultueuse, et se retire au Souley. Le Château connut une brillante période au XIXe siècle, car son vignoble planté de ceps centenaires et moussus, suscitait la …

LALANDE-DE-POMEROL
CHATEAU DE ROQUEBRUNE
Florent GUINJARD est un enfant du vignoble bordelais. Un vrai ! Sa passion pour le vin, il a à cœur de la partager avec le plus grand nombre. Il aime par-dessus tout, faire découvrir la diversité étonnante des vins qu’il produit sur son domaine. A la tête d’une propriété qui appartient à sa famille depuis 1880, il perpétue à la fois la tradition tout en faisant progresser, année après année, sa technique de vinification en s’entourant des conseils des meilleurs œnologues bordelais …

LISTRAC
CHATEAU MAYNE LALANDE
Depuis plus de 6 générations, la famille Lartigue est attachée à la terre de Listrac. C’est en 1973 que Bernard LARTIGUE devient le nouveau maître du domaine. En vrai médocain dans la lignée de ses ancêtres, et profondément attaché aux vraies valeurs médocaines, c’est avec passion qu’il créera les propriétés Château Mayne Lalande (Listrac), Château Myon de l’Enclos (Moulis) ainsi que Les Cinq Sens du Château Mayne Lalande, sa maison d’hôtes.

Les autres Domaines …


LOUPIAC
CHATEAU LOUPIAC-GAUDIET
Vignoble de 28 ha, situé autour du château, bénéficiant d’une exposition plein sud et qui appartient depuis 6 générations à la famille, Le vin est issu de vendanges manuelles. Les vignes, très anciennes, sont plantées sur des coteaux qui surplombent la Garonne, dans un terroir argilo-calcaire.
C’est en 1964 que Marc Ducau, après avoir secondé son père dès l’âge de 14 ans, devint le propriétaire du …

MARGAUX
CHATEAU LA GALIANE
Le Château La Galiane doit son nom au Général Anglais « Galian » qui depuis ce lieu commandait les troupes anglaises pendant l’occupation de l’Aquitaine au XVe siècle. Exploitation familiale depuis plusieurs générations, sa superficie de 5 hectares plantée de 45 % de Merlots, 50 % de Cabernets Sauvignons et 5 % de Petits Verdots présente un parfait équilibre, très classique et traditionnelle de l’appellation Margaux. Le vignoble est réparti sur des croupes de fines graves. Cultivé de père en …

MEDOC
SCEA CHATEAU DAVID
Un domaine sur sol de sables graveleux. Le vignoble de 13 ha est composé de 50% Cabernet-Sauvignon, 40% Merlot, 5% Cabernet franc et 5% Petit Verdot. Vinification selon les méthodes traditionnelles médocaines, et vieillissement de 12 à 18 mois en fûts de chêne.
Le nouveau propriétaire, Thierry Kerdreux, à une réelle volonté de travailler dans une culture plus raisonnée tout en gardant toute l’équipe du domaine qui a une grande expérience et connaissance de ces vins.
Vous allez …

MONTAGNE SAINT EMILION
CHATEAU JURA PLAISANCE
Jacques Le Failler et Alain L’Helguen, entrepreneurs brestois associés et amis depuis plus de 15 ans, ont repris le Château Jura Plaisance en avril 2015. Depuis, ils mettent tout en œuvre pour révéler le potentiel de cette propriété.
« Nous faisons de la lutte raisonnée, nous explique Alain Germon, chef de culture, sans surdosage de produit de traitement et travaillons les sols pour permettre d’éviter le tassement et ne pas polluer avec des produits de désherbage. La taille se …

MOULIS
CHATEAU LA MOULINE
Jusqu’en février 1920, le Vicomte de Courcelles vivait avec sa famille sur le Domaine de La Mouline. C’est ensuite Ismaël LASSERRE qui devint l’heureux propriétaire de ce domaine d’une superficie de 4 hectares 70 ares et 37 centiares. Il l’exploitera jusqu’à son décès. Son fils André, assurera la succession et reprendra l’exploitation dans les années 40. Puis, sa fille Madeleine LASSERRE, épouse de Jean COUBRIS en héritera dans les années 60, et ensemble, ils en assumeront la responsabilité …

PESSAC-LEOGNAN
DOMAINE DE GRANDMAISON EARL
Un domaine de 19 ha issu d’un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d’argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires (65% Sauvignon, 15% Sauvignon gris et 20% Sémillon pour les vins blancs; 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc pour les vins rouges). Vendanges manuelles, élevage du blanc 30% en barriques neuves pendant 6 mois sur lies fines et 70% en cuves sur lies également ; le rouge : vin de goutte 80% de la récolte en barriques pendant 12 mois et vin de presse …

PUISSEGUIN-SAINT-EMILION
CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR
Ces propriétaires sympathiques couvent leur petit vignoble de 6 ha planté sur croupes et plateau de structure argilo-calcaire et dont les vignes ont 35 ans. Les cépages Merlot (65%), Cabernet franc (25%) et Cabernet-Sauvignon (10%) sont associés à ce terroir argilo-calcaire et à des soins minutieux (effeuillage, raisins triés avant égrappage, macérations longues, élevage en barriques, dont 1/3 est renouvelé chaque année…).
On est toujours au sommet avec leur superbe …

SAINT-EMILION Grand Cru
CHATEAU CANTENAC
Nicole Roskam-Brunot, après des études de droit et d’économie régionale à l’université de Bordeaux, a décidé de se consacrer entièrement à son vignoble et d’apporter les soins les plus attentifs à la vinification et au terroir en veillant à ce que le sol dispose de tous les oligo-éléments nécessaires à sa prospérité. Aujourd’hui, Nicole Roskam-Brunot est aidée de ses fils. Frans s’occupe de la partie technique et d’une partie de la commercialisation. Il gère également en Haut-Médoc le Château …

SAINT-EMILION Grand Cru
CLOS TRIMOULET
Situé au nord de Saint-Emilion, le « Clos Trimoulet » est une propriété exclusivement familiale, où cinq générations de viticulteurs se sont transmis un savoir faire ancestral. Guy Appollot et ses deux fils, Alain et Joël, ont su préserver cet héritage traditionnel tout en le conjuguant aux techniques les plus modernes. Les hectares de la propriété sont répartis sur plusieurs parcelles avec des sols argileux et sablonneux qui apportent au vin charpente, longévité et finesse. Les raisins sont …

SAINT-GEORGES-SAINT-EMILION
CHATEAU MACQUIN
Le Château Macquin s’étend sur une superficie de 30 hectares plantés à 80 % de Merlots, 10% de Cabernets-sauvignon et 10 % de Cabernets-francs. Ses sols sont argilo-calcaires et son terroir remarquable par son exposition et sa composition lui permettent de produire des vins souvent plus estimés que beaucoup de grands crus de Saint-Emilion.
Le vignoble compte 5500 pieds de vignes à l’hectare dont l’âge moyen varie de 15 à 60 ans. Il est enherbé au milieu du rang pour diminuer la …

SAINT-JULIEN
SCEA VIGNOBLES BRUNO SAINTOUT
À la fin de l’ancien régime, la paroisse de Saint-Laurent du Médoc avait un curé nommé l’abbé Bridane, qui était meunier. Son moulin se trouvait sur la commune de Reignac (devenue Saint-Julien), sa trace est restée dans l’histoire locale car c’était un prêtre jureur, favorable aux idées de la révolution. Ses prises de position politique lui ont permis de continuer à exercer son ministère et son activité minotière.
Superbe Saint-Julien Château la Bridane 2016, provenant d’un vignoble sur …

Guide des Vins Millésimes Vinovox
Guide des Vins Millesimes Vinovox

 

 


MAS DU NOVICOTEAUX-DU-LANGUEDOC MAS DU NOVI

MAS DU NOVI 

(COTEAUX-DU-LANGUEDOC)
Famille Palu – Directeur : Thierry Thomas
Route de Villeveyrac / D5 – Domaine Saint-Jean-du-Noviciat
34530 Montagnac
Téléphone :04 67 24 07 32
Email : contact@masdunovi.com
Site : www.masdunovi.com

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Depuis le XIe siècle, le Mas du Novi, ancienne dépendance de l’Abbaye de Valmagne produit du vin sur un des plus beaux terroirs d’exception du Languedoc, sur le dernier contrefort cévenol, face à la Méditerranée, à 150 m d’altitude.
Aujourd’hui, ce domaine de 42 ha de vignes cultivées en Agriculture Biologique, s’étend au milieu de 60 ha de bois et de garrigues, et fait partie des références du Languedoc Grès de Montpellier et Igp Oc.

Pour Thierry Thomas, “le 2019 est superbe, pratiquement identique au 2016. Les quantités sont légèrement inférieures à la normale. Très belle qualité de vin. Il me fait vraiment penser au 2016, qui est le plus beau millésime fait depuis que nous avons le domaine, et 2019 a le même profil.
A l’élevage, nos premières dégustations révèlent un vin énormément sur le fruit avec de belles concentrations.
En 2016, nous avons fait rentrer des œufs en terre cuite pour vinifier une partie des Vins. Ce type de contenant apporte beaucoup de clarté, de pureté, de minéralité aux Vins qui sont beaucoup plus floraux, plus purs.
Le 2018 est en cours d’élevage, c’est un vin sur le fruit avec des arômes un peu plus confits, la récolte était petite, les Vins sont très concentrés.
A la vente, nous proposons Lou blanc 2019, Mas du Novi Chardonnay 2016, Lou Rosat 2019, Chemin 2017, Ô de Novi 2018, Prestigi 2015 et 2016, Novi 2012, N de Novi 2012.
Au salon des Vins Bio, nous avons obtenu 4 médailles d’Or (Lou blanc 2019, le Chemin 2017, Ô 2016 et une cuvée spéciale que nous destinons uniquement au Canada).
Comme nouveauté, nous sortons un rosé Silver 2019, un rosé très tendance, très pâle. A la fin de l‘année, sortira la cuvée N de Novi en blanc 2019, et N Black 2019, à la belle étiquette noire, ce sont les mêmes raisins que la cuvée N mais vinifiés en amphores.
Nous avons un certain recul maintenant puisque nous cultivons en Bio depuis 2006, avons été certifiés en 2013 et en 2017, sur l’ensemble du domaine.
La culture en Bio est très positive, nous ne reviendrions pas en arrière, les Vins sont beaucoup plus nets. Le vignoble est plus équilibré, nous n’avons pas eu de problème de sécheresse, la vigne a su réagir par elle-même. Dans le Languedoc, avec notre climat privilégié, beaucoup de vignobles se convertissent au Bio.”
Très belle dégustation de nouveau cette année avec ce Languedoc Grés de Montpellier N de Novi 2012, 100% Syrah, élevé 18 mois en fûts de chêne neufs, de couleur pourpre, aux nuances de poivre, de mûre et d’épices, il est dense en bouche et charpenté. Formidable Coteaux-du-Languedoc Novi 2009, 85% Syrah, 12% Grenache et 3% Mourvèdre, élevé 15 mois en barriques et demi-muids, il a un nez de fruits cuits et d’humus, aux tanins équilibrés, de bouche à la fois puissante, soyeuse et parfumée, d’une robe rubis foncé. Le Languedoc Grès de Montpellier Prestigi 2015, 85% Syrah, 13% Grenache et 3% Mourvèdre, de belle teinte pourpre, dense et puissant au nez comme en bouche, avec ces tanins présents, est un beau vin généreux. Tout en bouche, le Languedoc Grès de Montpellier Ô de Novi 2016, vin biologique, qui associe couleur et structure, très réussie. On se fait plaisir avec ce Languedoc rosé Lou Rosat 2018, vin biologique, jolie robe, d’une belle matière, au nez dominé par la framboise, c’est un vin qui a beaucoup de structure et de charme.
L’IGP Pays d’Oc Chardonnay Fût Mas du Novi 2016, élevé 12 mois en barriques et demi-muids, est d’une belle intensité florale, charmeur, au nez de verveine. Et l’ IGP Pays d’Oc Lou blanc Chardonnay 2018, élevé 12 mois en cuves Inox, qui est un vin séduisant, suave, tout en arômes et vivacité, aux senteurs persistantes, allie la fraîcheur à la souplesse. Goûtez également Le Chemin de Novi 2017, de robe pourpre, bien corsé, d’une belle charpente, où s’entremêlent des notes de fruits rouges mûrs et de réglisse, puissant, savoureux, tout en bouche.


+

Château des PEYREGRANDESFAUGÈRES Château des PEYREGRANDES

Château des PEYREGRANDES 

(FAUGÈRES)
Marie-Geneviève Boudal-Benezech
11, chemin de l’Aire
34320 Roquessels
Téléphone :04 67 90 15 00
Email : chateau-des-peyregrandes@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudespeyregrandes
Site : www.chateaudespeyregrandes.com

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le domaine s’étend sur 25 ha comprenant des vieilles vignes de Carignans de plus de soixante-dix ans enracinés sur les schistes des coteaux de La Serre, exposés plein sud à 400 m d’altitude, derniers contreforts des Cévennes encerclés par le parc naturel régional du Haut-Languedoc, complétées de Grenache, de Syrah, de Cinsault et de Mourvèdre. Depuis 2007, les cépages Roussanne et Marsanne viennent enrichir cette palette permettant l’élaboration d’un vin blanc. Plusieurs générations se sont succédées sur le domaine Bénézech-Boudal depuis la fin du siècle dernier où déjà Siméon Bénézech livrait son vin en barriques. Ensuite, son fils Pierre Bénézech a commencé la production en bouteilles des Vins rouges et rosés dans les années 1970.
Depuis 1995, sa fille Marie-Geneviève Boudal et ses enfants Hervé et Laurent perpétuent la tradition mise en place ici depuis la fin du XIXe siècle. Les vendanges se font à la main, permettant d’effectuer les tris nécessaires pour l’obtention de raisins à parfaite maturité et en excellent état sanitaire.
Les Vins sont élaborés sur un terroir de schistes (rendements moyens de 28 hl/ha) et très typés Faugères : une grande richesse aromatique, beaucoup de structure, grande finesse des tanins. L’exploitation est certifiée au titre de l’Agriculture Biologique Ecocert.

Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

Marie-Geneviève Boudal-Benezech nous dit que “la maturité des raisins s’est effectuée en plusieurs étapes. Les vendanges se sont étalées sur un mois. La quantité est très raisonnable, nous avons même récolté plus qu’en 2018, les raisins étaient très sains, nous sommes donc ravis de ce 2019 qui réunit qualité et quantité. Les Vins sont très fruitéscharpentés, les rosés sont très beaux eux aussi, très vifs dans l’ensemble un peu plus d’acidité dans ces Vins-là et un peu moins de degrés. rosés et blancs présentent plus de fraicheur.
A la vente nos proposons le millésime 2018, le 2019 suivra dans l’année. Il nous reste encore un peu de 2017, mais plus beaucoup.
Nous préparons une nouvelle cuvée haut de gamme, elle est actuellement en cours de vinification, c’est un peu tôt pour en parler, toutefois, c’est un vin qui s’annonce plus concentré, plus complexe. Nous sommes toujours en recherche d’amélioration de la qualité, c’est ce qui est passionnant.
Le 2019 est un millésime un peu atypique dans notre région, il y avait des écarts de maturité dû au climat estival, ce qui a un peu perturbé les vendanges, il a fallu s’adapter.
Si je compare 2019 et 2018, je dirais qu’en 2018 il y a eu moins de récolte, moins de vivacité d’acidité, le vin est moins vif alors qu’en 2019 le vin est plus vif ce qui est un gage d’une bonne longévité.”
Cette chaleureuse famille nous propose cette année ce superbe Faugères rouge Prestige 2016, 40% Syrah, 40% Carignan et 20% Mourvèdre, il est intense au nez comme en bouche, d’une jolie concentration, au nez de cerise, légèrement épicé en bouche, parfait sur un filet de bœuf en croûte ou un civet de lapin.
Formidable Faugères rouge Marie-Laurencie 2015, 40% Syrah, 40% Grenache et 20% Mourvèdre, élevage en cuves Inox, il est charpenté, aux nuances de petits fruits (groseille et griotte), de bouche riche, typique de son terroir, un vin qui demande une cuisine relevée comme, par exemple, une épaule d’agneau farcie aux olives vertes ou un filet mignon de porc en croûte aux champignons.
Remarquable encore, le Faugères Château des Peyregrandes blanc 2018, Roussanne 60%, Marsanne 40% (ère primaire, sols schistes classiques du Faugérois-carbonifère, altitude : 200 à 300 m sur les avant-monts des Cévennes, exposition plein sud, face à la mer), de robe d’un doré brillant, très finement épicé, subtil et suave avec des nuances de fruits frais, un vin très élégant, de bouche franche et persistante, suave, et d’une grande persistance aromatique. Le Château des Peyregrandes rouge 2018, Syrah 50%, Grenache 50%, élevé en cuves Inox, de robe aux reflets violacés, charpenté, aux arômes de fruits cuits (cerise noire, groseille…) et de cannelle, légèrement poivré, est riche et de jolie garde, quand le 2017 commence à se goûter particulièrement bien, développant ce nez de violette évoluant vers les fruits mûrs, de bouche puissante et veloutée, et on vous le conseille, par exemple, avec un bœuf aux poivrons ou des cailles farcies aux raisins et foie gras.
Rafraîchissant Château des Peyregrandes rosé, Grenache 50%, Syrah 40%, Mourvèdre 10%, vendange manuelle, vinification par saignée, puis stabilisation et fermentation avec thermorégulation, une partie vinifiée en fûts de chêne, développe des senteurs de fruits (abricot, pêche), bien équlibré.
Et toujours ce magnifique Faugères rouge Charlotte 2015, un grand vin dense, au nez dominé par le cassis et le cuir, aux tanins mûrs et puissants à la fois, qui emplit bien la bouche, non encore à maturité, gras, complexe.

 

Clos de L'HERME Clos de L'HERME

Clos de L’HERME


Thierry Montel
7, rue du Presbytère
34790 Grabels
Téléphone :06 81 17 03 97
Email : thierrymontel@free.fr

Petit Domaine de moins de 2 ha, situé au piémont du Larzac sur un terroir d’altitude argilo-calcaire, agriculture en biodynamie.
Très joli Vin de France rouge Clô de l’Herme 2014 Vin Bio, cépages GrenacheSyrah et Merlot, de robe pourpre, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau, c’est un Vin charpenté. Tout comme le 2013, d’une robe rouge foncé limpide, qui a un nez de griotte avec des arômes de cassis, une bouche fraîche, aux tanins denses.
Joli Vin de France rouge Clô de l’Herme 2015 Vin Bio, cépages GrenacheMerlot et Cabernet franc, qui possède un nez très expressif de fruits bien mûrs (cerise, pruneau), un Vin puissant, bien équilibré.

Vignerons de CAMPLONGCORBIÈRES Vignerons de CAMPLONG

Vignerons de CAMPLONG 

(CORBIÈRES)
Président : Cyril Fito – Directeur : Claude Bolano
25, avenue de la Promenade
11200 Camplong-d’Aude
Téléphone :04 68 43 60 86
Email : vignerons-camplong@wanadoo.fr
Site : www.vigneronsdecamplong.com

Cette coopérative regroupe une trentaine de vignerons dynamiques et passionnés, et collectionne les récompenses. La totalité du vignoble est en culture raisonnée certifiée Terra Vitis, avec une traçabilité des pratiques culturales vérifiées par un organisme indépendant, garantissant un mode de production de qualité, respectant l’environnement.
Toujours remarquable Corbières rouge Le C de Camplong 2017, SyrahMourvèdreGrenache et Carignan, il est coloré, de bouche dense, aux nuances de cassis cuit et d’humus, d’une structure bien soutenue. Le rosé C de Camplong 2019 85% Grenache noir et 15% Grenache gris, est tout en fruits, très rond en bouche, structuré et parfumé, de belle teinte. Le blanc C de Camplong 2018, 85% Macabeu et 10% Grenache gris, est sympathique avec ce nez de pomme, allie finesse et structure en bouche. Le Corbières rouge La Cuvée des vignerons 2016, SyrahCarignanMourvèdre et Grenache, est un vin typique, dense, complexe, parfumé (cassis, poivre et violette), puissant au nez comme en bouche, savoureux, aux tanins fermes et soyeux à la fois. Tout comme le Corbières rouge Fontbories 2017 , médaille d’Or concours Agricole Paris 2018, CarignanSyrahMourvèdre et Grenache, de couleur pourpre, un vin riche et élégant, tout en bouche, bien épicé, avec des notes de groseille mûre de très belle évolution. Joli Corbières rosé Peyres Nobles 2018, GrenacheSyrah et Cinsault, tout en arômes, un vin frais, équilibré, qui sent la groseille et les agrumes. Séduisant Corbières blanc Peyres Nobles 2018, GrenacheVermentinoRoussanne et Marsanne, c’est un vin qui emplit bien la bouche, très fruité au nez comme en bouche. Le Corbières rouge Peyres Nobles Cuvée Organique 2018, alliant charpente et rondeur, corsé, aux tanins bien équilibrés, est de bonne évolution.

Domaine Les CASCADESCORBIÈRES Domaine Les CASCADES

Domaine Les CASCADES 

(CORBIÈRES)
Laurent et Sylvie Bachevillier
4 bis, avenue des Corbières
11220 Ribaute
Téléphone :06 88 21 84 99 et 06 89 10 42 36
Email : domainelescascades@yahoo.fr
Site : www.domainelescascades.fr

Une propriété de 6 ha, certifiée Bio. Des propriétaires passionnés aussi bien par leurs ânes et moutons, qui s’occupent de tondre l’herbe, que par la volonté d’élever des vins francs que l’on partage généreusement.
Régulièrement réussi ce Corbières blanc Cascades 2018 Bio, qui est harmonieux, au parfum de noisettes et de pêche blanche, d’une très belle ampleur au nez comme en bouche. Le Corbières blanc cuvée RC 2017, Vermentino (30%), Marsanne (30%), Muscat (20%) et Roussanne (20%), est de belle robe paille, avec ce nez de fruits à chair blanche (pêche de vigne), rond et vif à la fois, et demande une cuisine élaborée. Excellent Corbières rosé Cascades Bio, de robe délicate, qui allie nervosité et rondeur, aux notes de cassis et de fraise.
On poursuit avec le Corbières rouge Le K 2017, au nez complexe où dominent les épices et les petits fruits mûrs (cassis, groseille), riche et souple à la fois, chaleureux et très réussi.
Et le Corbières rouge cuvée L 2015, marqué par sa Syrah, de très belle concentration aromatique, avec des arômes bien présents de fruits noirs et rouges, ample et gras, qui a beaucoup de charme et de charpente. Découvrez également le Corbières rosé cuvée M 2017, aux notes de rose et de fraise, très bien équilibré, très agréable sur une terrine de sanglier.
Nous terminons avec ce très bon Corbières rouge Cascades 2016, de robe grenat, avec ces arômes d’épices et de fruits bien mûrs, un vin ferme et très parfumé.
Découvrez aussi leurs gîte et chambres d’hôtes, ainsi qu’une jolie gamme de bières artisanales, au goût et parfums originaux : Blonde, Rousse, Brune, Blanche Framboise, Blanche au MourvèdreBière de Raisin Muscat.

Château ÉTANG des COLOMBESCORBIÈRES Château ÉTANG des COLOMBES

Château ÉTANG des COLOMBES 

(CORBIÈRES)
Christophe Gualco

11200 Lézignan-Corbières
Téléphone :04 68 27 00 03
Email : christophe.gualco@wanadoo.fr
Site : www.etangdescolombes.com

Propriété familiale depuis 4 générations. Implanté sur une superficie de 77 ha de vignes, le domaine dispose d’un terroir argilo-calcaire, caillouteux dont la majorité des parcelles est exposée plein sud. Les plus vieilles parcelles ont plus d’une soixantaine d’années et permettent d’élaborer la cuvée Vieilles vignes et la sélection du Bois des Dames. Christophe Gualco, s’attache à veiller sur la qualité des vins qui ont fait du Château Etang des Colombes une des grandes propriétés viticoles de cette région. Innovant avec des vins de cépages et un Viognier en vendanges tardives, marqué par une présence plus forte hors de nos frontières.
“Nous commençons la vente, nous dit Christophe Gualco, des Corbières Tradition rouge, rosé, blanc 2019, en rouge la cuvée Bicentenaire Vieilles vignes 2017, et en rouge et blanc les Corbières Bois des Dames 2017.
Nous avons fait une demande auprès de l’INAO pour pouvoir inscrire la dénomination de notre terroir.
Les vignes en 2019 ont subi de fortes chaleurs : canicule et sécheresse qui ont accentué la maturité, avec un bel état sanitaire, d’où des vins concentrés mais aromatiques, marqués par les fruits noirs (cerise, framboise), fins et élégants. Le côté qualitatif est atteint, il manque simplement un peu plus de volume, et nous sommes très satisfaits de ce grand millésime.”
Christophe vous accueillera et vous fera découvrir son formidable Corbières rouge Bicentenaire Vieilles vignes 2016, Grenache noir, CarignanMourvèdreraisins issus de l’agriculture biologique, sélection de vieilles vignes vinifiées en grains entiers, par cépage, puis assemblées, une partie est alors élevée en barriques pendant 6 à 8 mois, il est bien typé, aux tanins amples et soyeux, avec des senteurs de fruits mûrs et d’épices, de bouche charnue et parfumée.
Le Corbières rouge Bois des Dames 2016, CarignanSyrahGrenache, a un nez puissant et subtil à la fois, où se développent des nuances de petits fruits mûrs (cassis, griotte), de bouche corséeSuave Corbières blanc Bois des Dames 2017, Grenache vieilles vignes, Bourboulenc, macération pelliculaire et fermentation en barriques avec bâtonnage puis soutirage et élevage 6 à 8 mois…. vif, ample et floral en finale, c’est l’un des plus beaux blancs de la région. Le Corbières blanc Tradition Henri Gualco 2018, Grenache blanc, Maccabeu, Bourboulenc, esr d’une persistance aromatique subtile, à dominante de fruits secs (abricot) et de citronnelle. Remarquable Corbières rosé Gris Colombe 2018, finement bouqueté (abricot, rose), fin, de bouche subtile, persistante et très parfumée (fruits frais). Et également l’IGP Pays d’Oc blanc Viognier 2018, tout en finessefruitée au nez comme en bouche (fruits exotiques), alliant rondeur et persistance.

Château du GRAND-CAUMONTCORBIÈRES Château du GRAND-CAUMONT

Château du GRAND-CAUMONT 

(CORBIÈRES)
Laurence Rigal

11200 Lézignan-Corbières
Téléphone :04 68 27 10 82
Email : chateau.grand.caumont@wanadoo.fr
Site : www.grandcaumont.com

Au sommet. L’un des plus vastes domaines des Corbières avec quelque 100 ha de vignes sur des sols argilo-calcaires en terrasses et des sols de graves très filtrants (cépages SyrahGrenache et Carignan de plus de 50 ans). Il existait déjà à l’époque romaine et avait été baptisé Villa Manzanetto.
C’est en 1906 que Louis Rigal, fondateur du célèbre Roquefort Rigal l’achète puis le transmet à son fils Louis, et son épouse Françoise Rigal prend le relais au début des années 1980. Sa fille Laurence la rejoint en 2003 et assure la gestion du domaine.
On pratique deux grands types de vinification dans les chais équipés de cuves ciment, de cuves Inox et de barriques. Chaque parcelle est vinifiée séparément. On utilise pour chaque cépage la vinification qui permettra d’obtenir le résultat souhaité.
– pour toutes les vieilles vignes de Carignan et une partie des Syrah, on choisit la vinification en raisins entiers également appelée macération carbonique. Les grappes sont cueillies à la main et déposées entières dans des cuves de faible profondeur. Les cuves sont saturées en gaz carbonique, levurées individuellement et fermentent pendant au moins quinze jours. Elles sont coulées, délicatement pressurées. Coule et presse sont alors assemblées pour terminer la fermentation alcoolique et réaliser la fermentation malolactique.
– pour les Carignan plus jeunes, une partie des Syrah et les Grenache, on pratique la vinification traditionnelle. Les raisins sont récoltés manuellement, versés dans un égrappoir, foulés avant d’être aiguillés dans des cuves de vinification. Chaque cuve est levurée séparément. Les temps de cuvaison durent de 14 à 21 jours avec au moins un remontage quotidien pour lessivage du chapeau. En fin de fermentation des pigeages et délestages sont pratiqués afin d’extraire au maximum la qualité de la matière première.
Superbe Corbières rouge cuvée Capus Monti 2015, 60% Syrah et 40% Carignan noir issu de vieilles vignes de plus de 80 ans, les cépages sont vinifiés séparément, sont assemblés à la fin de l’hiver et collés, puis élevés en barriques neuves de merrains français pendant 12 mois, cela donnant un vin dense, avec des connotations complexes de mûre, de musc et de poivre en bouche, coloré, au nez de fruits cuits et d’humus, aux tanins amples, de garde.
Le Corbières rouge Impatience 2015, 45% Carignan noir, 45% Syrah et 10% Grenache noir, avec un élevage en barriques durant 12 mois pour 40% de l’assemblage, un vin qui a des de arômes de violette, de grillé et de mûre, charpenté, épicé au palais, d’une finale complexe.
Le Corbières Réserve de Laurence rouge 2015, Carignan noir vieilles vignes vinifié en raisin entiers 25%, Carignan noir égrappé vinification traditionnelle 10%, Syrah vinification raisin entiers 10%, Syrah égrappée vinification traditionnelle 45%, Grenache noir égrappé vinification traditionnelle 10%…, le tout donnant ce beau vin avec des connotations de fruits rouges macérés, aux tanins riches et souples à la fois, un vin intense et coloré, tout en nuances en finale (humus, réglisse), de garde.
Excellent Corbières rouge cuvée Spéciale 2015, coloré et charpenté, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des accents de fumé au palais, à prévoir, par exemple, sur un rôti de bœuf aux pruneaux farcis ou un pigeon aux légumes.
Joli Corbières Château du Grand Caumont Tradition rosé 2016, 40% Syrah, 40% Cinsault, 10% Grenache noir et 10% Grenache blanc, finement bouqueté (abricot, rose), fin, de bouche subtile, persistante et très parfumée (fruits frais), et un séduisant Corbières Tradition blanc 2016, 60% Grenache blanc et 40% Vermentino, aux reflets verts avec des arômes de noix et d’agrumes, vif et fin, persistant et aromatique, d’une belle finale fraîche. Goûtez son IGP de l’Aude rouge, Merlot, alliant charpente et souplesse, aux tanins soyeux. Bel appartement de charme à louer au milieu des vignes.

Château GRAND-MOULINCORBIÈRES Château GRAND-MOULIN

Château GRAND-MOULIN 

(CORBIÈRES)
Jean-Noël et Frédéric Bousquet
RD 113 – 6, avenue Galliéni
11200 Lézignan-Corbières
Téléphone :04 68 27 40 80
Email : contact@chateaugrandmoulin.com
Site : www.chateaugrandmoulin.com

Des propriétaires passionnés qui s’attachent à élever des vins typés. Le domaine s’étend sur 130 ha de vignes avec 8 cépages différents.
Jean-Noël Bousquet achète son premier hectare de vigne à 17 ans, il porte alors son raisin à la cave coopérative. Quinze ans plus tard, il décide de faire son propre vin et installe sa cave particulière sur le site d’un ancien moulin. L’année 1987 marque le premier millésime du Château Grand Moulin.
Début 2014, son fils Frédéric prend la relève à la tête des 130 ha de vignes que compte aujourd’hui le domaine. Pour les Bousquet père et fils, la valeur sûre, c’est la terre. Ensemble, ils travaillent depuis plus de 40 ans à l’identification des meilleurs terroirs viticoles. Le Château Grand Moulin regroupe sept terroirs viticoles distincts, présentant des caractéristiques pédologiques, géologiques et topographiques qui vont conférer qualité et typicité à leurs vins. Ils développent aussi l’oenotourisme (visite vignescavedégustation, soirées les jeudis…).
Pour Frédéric Bousquet, “2020 voit apparaître sur les marchés en Vin de France les cuvées C S G et 49,3 2019, La Pège 2018 et, en Corbières, Grandes vignes 2019 dans les 3 couleurs, puis Vieilles vignes blanc 2018, Vieilles vignes rouge 2015, Terres Rouges et Grès de Boutenac 2014, Fleur Elysée et Quintessence 2015.
La cuvée Quintessence provient d’un terroir qualitatif Cru Boutenac (CarignanGrenacheMourvèdre) ; c’est nôtre nouveauté. L’éraflage et le tri sont manuels, les vins sont mis en barriques neuves de 300 l pour la fermentationpigeages journaliers pendant 20 jours, pressurage, assemblage puis élevage à 100% en muids de chêne de 300 l (les mêmes qui ont servi à la vinification) pendant 12 mois. Au final, nous avons un vin d’un rouge profond, élégant, au nez de fruits rouges et noirs avec des notes d’épices, un vin qui reflète toute la grandeur d’un Cru Boutenac.
Les vendanges 2019, nous dit-il, ont été compliquées, un printemps froid, une sécheresse estivale, ensuite la pluie du 20 Août au 10 Septembre, tous ces facteurs ont bloqué la maturité mais les vignes ont bien tenu et nous avons terminé les vendanges le 12 Octobre.
Finalement tous les critères ont été atteints, la qualité domine, c’est une belle année de vigneron.”
Une dégustation superbe de leur remarquable Corbières rouge Vieilles vignes 2015, CarignanSyrah et, Grenache et Mourvèdre, élevage pour 1/3 en fûts de chêne français 12 mois et les 2/3 en cuves Inox, de couleur intense, aux tanins présents et soyeux à la fois, marqué par son terroir, avec ces notes d’épices, de fruits noirs et de torréfaction, un vin de bouche pleine et riche, aux nuances subtiles, aux tanins puissants mais très fins.
Agréable Corbières Terres Rouges 2014 Syrah et Grenache, aux senteurs de petits fruits noirs cuits et de réglisse, tout en bouche, à la robe noire, avec des tanins mûrs. Toujours dans le haut du panier avec le Corbières-Boutenac Grès de Boutenac 2014, Mourvèdre et Carignan, 12 mois en fûts de chêne neufs français, dégage des nuances où se mêlent la griotte et l’humus, concentration et rondeur, de bouche ample. Très joli Corbières rouge Grandes vignes 2019, de belle couleur poupre, au nez de sous-bois et de griotte, avec une bouche pleine et riche, des notes de garrigue, de poivre et de réglisse, charnue. Rafraîchissante, la Grandes vignes rosé 2019, aux notes de rose et de fraise mûre, est tout en bouche. Goûtez également le Corbières blanc Grandes vignes 2019, où se mêlent des notes d’amande et de citron, ample, de bouche vive, très réussi. Très agréable également pour l’été ce Vin de Table rouge Le 49.3 2019, marqué par son Cinsault, de couleur soutenue, il est classique, riche en arômes, aux tanins fondus, de bouche savoureuse et le Vin de France rouge La Pège 2018, aux arômes de petites baies noires et d’humus, c’est un vin de bouche riche et très parfumée. Et enfin le Vin de France rouge La CSG 2019, très bien réalisé et toujours à déguster avec beaucoup d’amour et d’humour !

Domaine MARTINOLLE-GASPARETSCORBIÈRES Domaine MARTINOLLE-GASPARETS

Domaine MARTINOLLE-GASPARETS 

(CORBIÈRES)
Pierre Martinolle
27, avenue Frédéric Mistral
11200 Lézignan-Corbières
Téléphone :04 34 27 57 61 et 06 11 42 09 88
Email : pierre.martinolle@sfr.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domainemartinollegasparets
Site : www.domaine-martinolle.com

Au sommet. Une petite propriété familiale de moins de 10 ha, située depuis plusieurs générations dans le minuscule Hameau de Gasparets au plus profond des Corbières. Pierre Martinolle (87 ans) aidé régulièrement par ses enfants Jean-Pierre et Françoise, y réalise de manière artisanale et biologique depuis de nombreuses décennies des vins authentiques et exceptionnels, dans le respect des traditions qui lui ont été transmises. Sols arides d’origine secondaire et tertiaire avec affleurement de calcaires dolomitiques et grès, exposition ensoleillée des Corbières (et Corbières-Boutenac), balayée par le Cers (un vent du Nord froid, violent et protecteur) et le Marin (en provenance de la mer Méditerranée) qui amène sa douce et chaude humidité. Vinification artisanale traditionnelle et biologique en cuves ciments centenaires pour les rouges, en cuves Inox pour les blancs et rosés. Élevage et vieillissement en cuves Inox et partiellement en fût de chêne pour les Corbières-Boutenac. Les rosés sont réalisés par saignée à température contrôlée. Les blancs sont réalisés par pressurage direct à froid. Agriculture Biologique.
Jean-Pierre Martinolle axe ses ventes “cette année sur les Corbières Boutenac rouge 2016 et 2017, les Corbières rouge 2016 et 2017, le rouge Sang des Pierres 2017, les Corbières blanc et rosé 2019, et le Viognier Pays d’Oc 2019, puis notre nouveau vin La Serre, issu de vieux Grenache et de Carignan.
En 2019, les vendanges étaient problématiques de mi-Août à mi-Septembre puis la confiance est revenue, nous avons produit des vins très aromatiques avec des degrés plus faibles que les années précédentes et d’un niveau quantitatif supérieur à 2018.”
A goûter absoluement, le 100% Syrah parcellaire (IGP Pays d’Oc) rouge Sang des Pierres 2017, au nez puissant et subtil à la fois, qui développe des nuances de fruits mûrs (cassis, griotte), avec une bouche corsée. Toujours ce remarquable Corbières Boutenac fût de chêne Bio 2016, médaille d’Argent concours Amphore des vins Biologiques, au nez complexe avec des notes de prune et d’humus, aux tanins denses mais fins, de bouche ample, fraîche et chaleureuse avec ces nuances de confiture de cassis et de poivre. Le 2015, aux senteurs de cassis, mêlant couleur et matière, a une jolie finale épicée, c’est un vin parfait avec un civet de lapin ou une marmite d’agneau aux croûtons. Excellent Corbières rouge 2016 Bio, 40% Grenache, 40% Carignan et 20% SyrahVinification traditionnelle en cuve ciment centenaire puis cuve Inox, un vin parfumé, ample et velouté, persistant en bouche, charnu et très aromatique, aux arômes de fruits noirs très mûrs.  Sur la gourmandise, le séduisant Corbières rosé 2018 Bio, 60% Cinsault et 40% Grenachesaignée et pressurage, fermentations à température contrôlée, il a une robe rose pâle et brillante, au nez délicat de pêche blanche, il est tout en souplesse. Le Corbières blanc 2018 Bio, 80% Rolle et 20% Grenache, fermentation à température contrôlée, sur lie, est tout en finesse, distingué, long en bouche, aux arômes de pomme verte et lime. Et ce très agréable IGP Pays d’Oc Viognier 2018 Bio, de bouche suave, tout en subtilité d’arômes, avec des notes d’agrumes et de fleurs, est très persistant, un vin fruité, bien équilibré, d’une jolie finale.

Château La CLOTTE-FONTANECOTEAUX-DU-LANGUEDOC Château La CLOTTE-FONTANE

Château La CLOTTE-FONTANE 

(COTEAUX-DU-LANGUEDOC)
Maryline et Philippe Pagès
Route de Lecques
30250 Salinelles
Téléphone :04 66 80 06 09 et 06 08 91 49 94
Email : chateaulaclottefontane@gmail.com
Site : http://clotte.free.fr

Un domaine de 130 ha. Enserré dans une boucle du Vidourle, le Château fût construit sur les ruines d’une villa romaine. En 1432, il est cité comme appartenant au comte Pierre de Ganges, mais c’est au XVIIIe siècle que Jean Mouton de la Clotte lui donne son architecture actuelle. Lorsqu’il fût incendié en 1792, le comte de Montlaur était propriétaire et sa famille l’est restée jusqu’au siècle dernier. Dans les années 1990, Maryline et Philippe Pagès en firent l’acquisition et œuvrent pour lui donner sa magnificence d’antan.
Superbe Languedoc rouge Mouton La Clotte 2016, marqué par ses Syrah et Grenache sur des coteaux caillouteux, calcaire dursol peu profond, élevé 12 mois en fûts, coloré et charpenté, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des accents de fumé, c’est un vin riche, de bouche profonde, ample et élégante à la fois. Nous continuons avec le Mathiérou 2017, Grenache et Syrahcharpenté, aux nuances de petits fruits (groseille et griotte), typique de son terroir. Tout aussi réussi, le Languedoc rouge Crémailh 2016, Grenache et Syrah, qui est charnu, avec ces notes de fumé, d’humus et d’épices, aux tanins puissants, est complet, riche et souple à la fois. Bel IGP vin de Pays d’Oc blanc Bathilde 2018, Chardonnay, tout en subtilité, avec cette touche épicée persistante, un vin vraiment séduisant, tout en nuances d’arômes (pivoine, abricot frais), et le Château Fontane cuvée Spéciale Pourpre & Or 2013, élevé en barriques, de bouche chaleureuse.

Domaine La CROIX CHAPTALCOTEAUX-DU-LANGUEDOC Domaine La CROIX CHAPTAL

Domaine La CROIX CHAPTAL 

(COTEAUX-DU-LANGUEDOC)
Charles-Walter Pacaud – Hameau de Cambous
(Adresse postale : 8, avenue du Languedoc 34920 Le Crès)
34725 Saint-André-de-Sangonis
Téléphone :04 67 16 09 36 et 06 82 16 77 82
Email : lacroixchaptal@wanadoo.fr
Site : www.lacroixchaptal.com

Un domaine de 20 ha de vignes, où les galets roulés et gravelles dominent sur un sol argilo-calcaire pauvre et profond, naturellement bien drainé sur les croupes et les soubergues ventées par le Mistral et la Tramontane.
La philosophie : “Etre bio responsable en évitant toute forme d’intégrisme idéologique : par exemple, nous avons créé, dès 2000, avec d’autres collègues vignerons des Terrasses du Larzac, un groupe lutte raisonnée qui fonctionne toujours aujourd’hui. Respecter le terroir pour en extraire le meilleur : enherbement naturel maîtrisé, limiter les entrants au maximum de manière à laisser vivre le sol (lombrics, bactéries…) et retrouver la bio diversité. Trouver le meilleur équilibre entre respect du sol, de l’air, du dégagement CO2 et l’Homme. Chercher le plaisir de l’authenticité, laisser le temps au temps… (laisser faire l’œuvre du temps sans le contraindre, sans l’accélérer).”
Nous avons vraiment apprécié son Terrasses du Larzac Le Secret de Gellone 2016, issu des quatre cépages principaux de cette appellation des Terrasses du Larzac (CarignanGrenacheMourvèdre et Syrah), corsé et rond, intense au nez comme en bouche avec des nuances de cerise noire, de structure à la fois riche et ronde, vraiment très réussi. Tout comme ce Coteaux du Languedoc Les Terrasses 2016 rouge, avec ces notes persistantes de fumé et d’épices, aux tanins puissants mais harmonieux, c’est un vin de très bonne charpente, de très bonne garde.
Le vin de France rosé l’Aramon, est sur le fruit et la fraîcheur, avec ce nez de fraise, un vin viffriand et fruité, idéal à l’apéritif ou avec des crevettes grises.
Et le vin de France rouge La croix Chaptal 2016, qui est classique, de robe profonde, parfumé (fruits fraishumus…), finement épicé au palais.

L'ESTABEL CABRIÈRESCOTEAUX-DU-LANGUEDOC L'ESTABEL CABRIÈRES

L’ESTABEL CABRIÈRES 

(COTEAUX-DU-LANGUEDOC)
Directeur : Luc Flache
20, route de Fontès
34800 Cabrières
Téléphone :04 67 88 91 60
Email : sca.cabrieres@wanadoo.fr
Site : www.estabel.fr

La vieille Dame de L’Estabel a eu 80 ans en 2018. Toujours innovante et dynamique, elle crée de nouvelles cuvées chaque année et peaufine ses assemblages classiques. Ici les sols de schistes dominent et permettent à nos cépages languedociens de s’épanouir en allant chercher en profondeur la quintessence de ce terroir d’exception. Dans le cadre moderne et agréable de leur caveau muséographique, les vignerons de Cabrières vous invitent à découvrir l’histoire de leur commune, sa géologie et son patrimoine archéologique. Avec la vue sur le chai souterrain d’élevage des vins en barriques, c’est aussi le lieu idéal pour une rencontre savoureuse avec ce terroir aux multiples facettes.
Très beau Languedoc Cabrières Estabel Grande Cuvée Comtesse rouge 2017, qui allie finesse et concentration, un vin riche, aux tanins puissants et soyeux à la fois, au nez persistant (prune, griotte, cannelle), typé, d’excellente évolution. Le Languedoc Cabrières Cantate des Garrigues Rouge 2017 65% Grenache et 35% de vieilles vignes de Syrah, élevé 9 mois en cuves, sur une base de Grenache sélectionnés en bord de garrigues, au nez de cerise et de fumé, aux tanins présents, est d’une belle harmonie. Excellent Languedoc rouge Tradition Château Cabrières rouge 2015, élevé 12 mois en fût, 65% de Syrah, 35% de Grenache, il est intense, parfumé (griotte, garrigue), aux tanins enrobés. Jolie cuvée Prieuré des Crozes rouge 2016, 65% vieilles vignes de Syrah et 35% Grenache, élevage 18 mois en fûts, sélection de barriques, de couleur cerise soutenue, aux arômes de sous-bois et de pruneau. Agréable Clairette Du Languedoc blanc sec Château de Cabrières 2017, élevée 6 mois en barriques de bois français sur lies fines, à dominante de fruits très mûrs et de tilleul, riche au nez comme en bouche. Quant à ce Languedoc rouge On souf(f)re pas 2018, vin sans sulfite, 80% Syrah et 20% Grenache, élevage en cuves béton, il est rond mais charnu, un joli vin souple, sur le fruit.

Domaine de FAMILONGUECOTEAUX-DU-LANGUEDOC Domaine de FAMILONGUE

Domaine de FAMILONGUE 

(COTEAUX-DU-LANGUEDOC)
Martine et Jean-Luc Quinquarlet
3, rue Familongue
34725 Saint-André-de-Sangonis
Téléphone :04 67 57 59 71 et 06 10 29 52 18
Email : contact@domainedefamilongue.fr
Site : www.domainedefamilongue.fr

Domaine de 28 ha de vignes, mené en lutte raisonnée, aucun engrais chimique ni désherbant. Des propriétaires sympathiques et passionnés, Jean-Luc Quinquarlet et Martine, son épouse, ont débuté leur activité de vignerons indépendants en 2002. Excellent Languedoc rouge cuvées Trois Naissances, 2017 avec élevage d’un an en fûts, coloré, corsé, de robe soutenue, ample et distingué, tout en bouche, fin et charnu à la fois, où dominent les petits fruits macérés. Toujours un très savoureux Coteaux-du-Languedoc Terrasse du Larzac l’Envol de Familongue Rouge 2018, de bouche ample, d’une belle harmonie, un vin aux arômes d’épices et de fruits noirs, généreux, ample et solide. Remarquable Envol de Familongue blanc 2018, issu de raisins provenant de deux terroirs, avec des notes de noisette, d’un bel équilibre entre la fraîcheur, la rondeur et le fruité, tout en nuances.
L’IGP Pays d’Hérault Mont Baudile rouge Carignan 2018, d’un beau rouge profond, aux connotations d’humus et de petits fruits noirs surmûris, ample et charmeur. Agréable Eté à Familongue 2018, très bien réalisé, tout comme le Cinsault 2018, c’est un vin fin et puissant à la fois, de belle robe jaune pâle, d’une rondeur agréable en finale. Et enfin L’Ame de Familongue 2017, un vin dense où dominent l’élégance et la finesse, riche en bouche.

Domaine GUIZARDCOTEAUX-DU-LANGUEDOC Domaine GUIZARD

Domaine GUIZARD 

(COTEAUX-DU-LANGUEDOC)
Scea Consorts Guizard – Gérant : Rémy Boyer Chammard
12, boulevard de la Mairie
34880 Lavérune
Téléphone :04 67 27 86 59 et 06 80 96 50 10
Télécopie : 04 67 27 86 59
Email : vigneron@domaine-guizard.com
Site : www.domaineguizard.com

Un vignoble dans la même famille depuis 1580. La cave est installée au cœur du vieux village, dans les anciens communs du Château de Lavérune. Vignoble de 52 ha dont 40 ha en AOC, mené en culture raisonnée, la totalité du Domaine est en Bio ainsi que la certification HVE.
Une dégustation de qualité avec ce Languedoc rouge cuvée 400 Saint-Georges d’Orques 2014, un vin marqué par les fruits noirs (griotte, pruneau), de bouche pleine, ample et veloutée, d’une belle matière. Beau Languedoc rouge cuvée Prestige Saint-Georges d’Orques 2016, 75% Syrah et 25% Mourvèdretypécorsé et riche en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau, légèrement épicé, tout en bouche, de robe intense.
Goûtez le Languedoc blanc cuvée La Treille 2017, 90% Roussanne et 10% Vermentino, ce vin est sec et gras à la fois, avec des arômes d’agrumes frais et de narcisse qui développent au palais beaucoup d’élégance.
Le Languedoc rosé a une robe brillante, au nez délicat d’agrumes et de fruits frais, il est tout en souplesse et persistance, et s’accorde parfaitement avec des calamars farcis ou des côtelettes de porc aux courgettes.
Et ce très agréable IGP Chardonnay 2016, tout en charme, de belle teinte, avec des nuances d’amande et d’agrumes, mêlant élégance et puissance, d’une grande persistance, où s’associent rondeur et distinction, un vin qui nous a beaucoup.

Château MIRE-L'ÉTANGCOTEAUX-DU-LANGUEDOC Château MIRE-L'ÉTANG

Château MIRE-L’ÉTANG 

(COTEAUX-DU-LANGUEDOC)
Philippe et Bernard Chamayrac
Route des Vins
11560 Fleury-d’Aude
Téléphone :04 68 33 62 84
Email : mireletang@wanadoo.fr
Site : www.chateau-mire-letang.com

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le Château est situé sur la bordure maritime et orientale du massif de la Clape, face au soleil levant, nous précise Bernard Chamayrac. Son vignoble très ancien implanté au milieu d’une garrigue envahissante, s’étale en terrasses surplombant la Méditerranée. Son terroir unique, issu de sols arides et caillouteux, est fortement impacté par la sècheresse mais il doit son originalité à la mer toute proche, qui grâce à ses effluves marines rééquilibre ce climat exigeant.
Pour Bernard Chamayrac,“les Vins disponibles à la vente en 2020 sont en blanc la cuvée Aimée de Coigny 2019, en rosé les cuvées Gris et Corail 2019, en rouge Tradition et Ducs de Fleury 2018, et la réserve du Château 2017.
En 2019, les vendanges se sont parfaitement déroulées, les conditions météorologiques nous ont été favorables jusqu’à la mi-Octobre, d’où un état sanitaire parfait et des raisins récoltés en pleine maturité. Ce millésime 2019 est équilibré avec une acidité supérieure à la normale, indiquant un excellent potentiel de conservation et une grande fraicheur, beaucoup d’arômes et une belle acidité naturelle pour les rosés et les blancs, les rouges, eux, très colorés ont des notes de fruits murs, sont tanniques et aptes à l’élevage.”
On est bien au sommet avec leur La Clape rouge Réserve du Château 2016, 50% Syrah, 30% Mourvèdre, 20% Grenache noir, sur sol argilo-calcaire, élevage en fûts de chêne neufs durant 12 mois, cuvaison longue de 4 semaines, il est très réussi avec ce nez de prune, alliant finesse et structure en bouche, aux nuances poivrées. La cuvée La Clape rouge Tradition 2018 a une jolie robe pourpre, complexe, au nez à la fois intense et subtil où s’entremêlent la griotte mûre et une touche épicée caractéristique. Séduisant Languedoc rosé cuvée Gris, où la suavité vient épauler une finale aromatique dominée par des nuances d’agrumes frais. Quant au Languedoc rosé cuvée Corail, il a un fruité délicat, avec des nuances de pêche, très agréable. Excellent La Clape rouge cuvée des Ducs de Fleury, 70% Syrah, 15% Mourvèdre, 15% Grenache noir, corsé, parfumé, aux tanins amples, de bouche savoureuse, avec cette pointe poivrée en finale. Pour finir, ce La Clape blanc cuvée Aimée de Coigny 2018, qui a des notes de pêche et de pamplemousse, tout en arômes.
Domaine BERTRAND-BERGÉ