– QUAND LES MEILLEURS VINS D’ALSACE PASSENT A TABLE

L’Alsace est célèbre pour sa fameuse choucroute. Dans les viandes, c’est le porc qui est en tête, suivi de près par les volailles : oies, dindes, ainsi que le bœuf et le gros gibier à poil. La charcuterie tient également une bonne place dans un menu alsacien. Vous y trouverez foie gras en pâté ou en brioche, jambons sous la cendre, en croûte, différentes saucisses souvent servies avec des frites, des saucissons ou cervelas strasbourgeois, des boudins dont la « zungenwurst » à base de langue écarlate et de lardons, très poivrée ; le « gefelter saünäge » , autre préparation typique composée d’estomac de porc farci ; ou encore les « waedele », saucisses au foie.

 

Guide des vins
Guide des vins

 

A goûter également : les saucisses à l’anis, les « galerei », tête pressée en gelée, l’andouillette d’Épinal, le « grienerspeck », lard vert salé, le « burenspeck », lard fumé, le « judespeck », lard des juifs, à base de plat de côte de bœuf fumé, les « gendarmes », paire de saucisses dures, ou encore le « presskopf », mélange de tête de veau et de porc auquel sont adjoints cornichons, ail, riesling.

 

Millesimes
Millesimes

 

Peu ou pas de poissons de mer, mais, en revanche, une quantité de poissons d’eau douce. Ainsi pourrez-vous déguster des carpes, gardons, sandres, brochets, truites, mais aussi des escargots dans la région de Barr. Dans cette région où l’hiver est le plus souvent rigoureux, les soupes sont fort prisées : aux lentilles, à la bière avec cannelle et crème, à l’orge perlée, aux choux rouges, aux abattis d’oie, aux œufs et épinards, aux grenouilles, aux écrevisses, ou bien aux jets de houblon.

 

Journal du Vin
Vinovox

 

Sur le plateau de fromages alsacien, il ne peut manquer le munster, qu’il vaut mieux consommer fermier pour pouvoir l’apprécier pleinement. Il y a aussi le fromage blanc, le « bibbelkäse ». Le pain, dans cette région, a la particularité d’être souvent sucré ; en effet nous trouvons des pains à la cannelle, au pavot, aux épices, des bretzels salés ou sucrés, destinés aux fêtes de Noël et du Nouvel An, la « nexjohrweke », la « birewecke ». Une tradition encore, le pain de Sainte-Agathe à faire le 5 février. Les hommes, femmes et animaux le consomment afin que l’année leur soit bénéfique

 

Vins du siecle
Vins du siècle

 

Côté pâtisseries, là aussi un gâteau hautement traditionnel : le « kougelhopf ». C’est une pâte levée enrichie de beurre, de raisins secs et d’amandes. Mais on peut également se régaler avec les « anisbreedle », petits fours parfumés à l’anis, les macarons, les tuiles, les pains d’épices, les chocolats et les truffes au marc de gewurztraminer, sans délaisser les mirabelles confites du Ballon d’Alsace, les beignets de Carnaval, « schenkele » ou « fasenachskiehle », et les typiques de Noël : le « Christsolle » en forme de bébé langé, les « bredles » aux découpes d’anges, cœurs ou étoiles. Quant au « kougelhof », préparé dans un moule spécial au moment de Pâques, il prend la forme d’un agneau blanc et est vendu dans les pâtisseries de la région.

 

LE CLASSEMENT DES MEILLEURS

 

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
7 VIGNES
P. ARNOLD
BECK/REMPART
BESTHEIM
GRESSER
Georges KLEIN
G. METZ
REINHART
SCHAEFFER-WOERLY
SCHLÉRET
ZOELLER

Victor HERTZ
SAINT REMY
VIELWEBER

HEYBERGER & Fils
Jean-Louis KAMM

GEWURTZTRAMINER
BESTHEIM
HAEGI
HAULLER
D. PETERMANN

BAUMANN ZIRGEL
Pierre FRICK
André HARTMANN

C. BLEGER
R. FALLER
KLINGENFUS

BECKER
(Damien KELHETTER)

TOKAY PINOT BLANC
Cave HUNAWIHR
REYSZ-JOST
René KOCH
RUHLMANN-SCHUTZ
SCHLÉRET
Aline et Rémy SIMON

KIRSCHNER
Edmond RENTZ

GILG

CREMANTS PINOT NOIR
BESTHEIM
Jacques ILTIS
Pierre FRICK (PB)
André HARTMANN (PN)
HUBER et BLEGER
CAVE HUNAWIHR
Georges KLEIN
RUHLMANN-SCHUTZ
Aline et Rémy SIMON

STOEFFLER

VENDANGES TARDIVES (et SGN)
GRESSER
HAEGI
HAULLER
Jacques ILTIS
REYSZ-JOST
René KOCH
SCHAEFFER-WOERLY
SCHLÉRET
ZOELLER

BROBECKER
René FLECK

(Ch.et Dom. FREY)

DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
Edgar SCHALLER

(DOPFF ET IRION)
Château d’ORSCHWIHR

GEWURTZTRAMINER
FREY-SOHLER
GOCKER*
(J. et C. LINDENLAUB*)
(H. REYSER*)

HAEGELIN
Lucien SCHIRMER

(DUSSOURT)

TOKAY PINOT BLANC
Cave KAES (Muscat)*
(P. SCHAEFFER*)
(SCHLUMBERGER*)

CAVE PFAFFENHEIM
HALBEISEN (Muscat)

André ANCEL

CREMANTS PINOT NOIR
Eric LICHTLÉ
VENDANGES TARDIVES (et SGN)
Philippe SOHLER

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
(Charles BAUR)
(BLANCK)
Maurice SCHOECH*
GEWURTZTRAMINER
Claude BERGER
(GSELL*)
(Léon BOESCH)
TOKAY PINOT BLANC
(Jean BUTTERLIN)
(2 LUNES)
STINTZI*
CREMANTS PINOT NOIR
VENDANGES TARDIVES (et SGN)
Fernand ENGEL

* APPELLATION PAR APPELLATION, LE MEILLEUR DU BEAUJOLAIS

La force du terroir et la structure des vins de Chénas, de Juliénas, de Régnié ou de Moulin-à-Vent, l’élégance d’un Saint-Amour, d’un Brouilly ou d’un Chiroubles… tout concourt à prendre au sérieux les meilleurs vins de la région et à ne pas s’arrêter à la production des “primeurs”, pour lesquels j’avoue néanmoins un faible, pour situer leur véritable niveau qualitatif. Les vins qui comptent bénéficient d’une typicité réelle exacerbée par des terroirs spécifiques où l’on retrouve aussi bien des roches volcaniques que des argiles siliceux. À cela s’ajoute une complexité aromatique réelle, toujours dominée par les petits fruits rouges mûrs, qui vient s’associer en bouche à une saveur bien particulière où la finesse retrouve le charnu, la fraîcheur le velouté, le tout donnant des vins qui en surprendraient plus d’un par leur potentiel d’évolution. Les hommes de la région font des vins à leur image, et le beau niveau qualitatif des meilleurs vins est incontestable, que ce soient des crus ou non.


Domaine CRÊT des GARANCHESBROUILLY Domaine CRÊT des GARANCHES

Domaine CRÊT des GARANCHES

(BROUILLY)
Sylvie Dufaitre-Genin

69460 Odenas
Téléphone :04 74 03 41 46 et 06 80 00 69 18
Télécopie : 04 74 03 51 65
Email : sylvie.dufaitre-genin@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/cretdesgaranches
Site : www.cretdesgaranches.fr

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Au sud du Mont Brouilly, Sylvie Dufaitre-Genin produit des Brouilly et Côte de Brouilly et cultive avec conviction ses 11,60 ha, Gamay noir à jus blanc. Elle élève patiemment son vin pour obtenir des millésimes dignes de ses aïeuls vignerons, présents à Odenas depuis 1752.
“Depuis plusieurs années, précise-t-elle, le Crêt des Garanches s’est engagé dans une démarche respectueuse de la nature en supprimant l’utilisation des insecticides sur son exploitation. Afin de garantir le bon développement des vignes de Gamay noir à jus blanc qui produisent le vin du domaine, c’est la régulation naturelle de la faune et la flore locale qui remplit son œuvre. Tous les ans, les vignes, d’une moyenne de 40 ans d’âge, sont vendangées à la main pour les Côtes de Brouilly; les Brouilly, eux, le sont à la machine et à la main.
“Que dire du Millésime 2016, si ce n’est qu’il est splendide, s’enthousiasme Sylvie Dufraitre, il est frais, friand, fruité, a une magnifique couleurrubis, est bien équilibré avec de forts degrés dépassant les 13°. Ventes en 2017 : les Brouilly et les Côtes de Brouilly 2015, le Brouilly 2013 Cuvée Spéciale, et, à partir de Juin, les 2016. Une Cuvée spéciale de Brouilly 2015, vieilli en fût 2 ans, très puissante, apparaitra en fin d’année 2017.”
Remarquable Brouilly 2015, issu de vignes de 40 ans vendangées manuellement, élevé durant 7 mois en cuves, avec des connotations de fraise des bois, de violette et d’épices, gourmand, chaleureux. Le BrouillyCuvée Spéciale 2013 est puissant au nez comme en bouche, savoureux, aux taninsfermes et soyeux à la fois, persistant et d’excellente évolution, idéal sur un petit salé aux lentilles ou une poule au pot.
Excellent Côte-de-Brouilly 2014, au nez puissant de framboise cuite et de sous-bois, un beau vin équilibré, d’une persistance aromatique certaine, riche au nez comme au palais, un vin d’excellente évolution.

Domaine CHAMPAGNONCHENAS Domaine CHAMPAGNON

Domaine CHAMPAGNON

(CHENAS)
Patrick et Josiane Champagnon
Les Brureaux
69840 Chénas
Téléphone :03 85 36 71 32
Télécopie : 03 85 36 72 00
Email : earl.champagnon@wanadoo.fr

Domaine de 16 ha, vendanges manuelles et vinification traditionnelle. Terroir d’arène granitique, coteaux exposés à l’est. Les vins sont conservés en cuves et 30% en fûts de bois.
Vous allez apprécier ce Moulin-à-Vent 2015, aux nuances de cerise confite, alliant structure et élégance en bouche, aux tanins bien équilibrés et harmonieux, puissant, de robe intense. Le 2014 médailles de Bronze Mâcon et d’Or Paris, est tout en bouche, bien parfumé (griotte, cannelle), aux tanins équilibrés, à la fois puissant et souple, d’une belle finale.
Le Chénas 2015, issu d’une vinification traditionnelle de 6 à 8 jours (élevage en foudres de bois), avec cette touche de fraise des bois bien mûre au palais, est un vin dense, alliant souplesse et fraîcheur aromatique, aux tanins enrobés, très harmonieux, à déboucher avec, par exemple, une côte de veau aux marrons et raisins ou un confit de souris d’agneau aux figues et amandes. Leur Fleurie 2015 est coloré, parfumé, aux notes de fruits mûrs (fraise des bois) et d’humus, aux tanins fondus.

Domaine Anthony CHARVETCHIROUBLES Domaine Anthony CHARVET

Domaine Anthony CHARVET

(CHIROUBLES)

9, rue du Kiosque
69115 Chiroubles
Téléphone :06 50 07 25 01
Email : anthony.charvet@live.fr

Après un Bac Pro Viti-Œno et une première expérience chez Georges Boulon, Anthony Charvet s’installe et fait sa première récolte en 2000, sur une parcelle de 73 ares. Aujourd’hui, le domaine compte 3,6 ha répartis sur les appellationsChiroubles, Fleurie et Morgon.
Superbe Chiroubles LXIR 2013, issu de ses plus vieilles vignes (80 ans), aux puissants arômes de fruits rouges, d’épices, aux tanins enrobés mais présents, un vin riche et typé, corsé, de très belle structure, d’une belle finale.
Le Chiroubles Granit 2014, qui est le fruit d’une macération de 12-13 jours de raisins en partie égrappés provenant des coteaux les plus granitiques du Beaujolais dont la roche date de 320 millions d’années, est corsé et rond, avec des nuances de cerise noire, de structure à la fois riche et souple, très typé. Goûtez le Fleurie Grand Pré 2014, aux senteurs de truffe et de fraise des bois, avec des tanins mûrs.

Domaine Émile CHEYSSONCHIROUBLES Domaine Émile CHEYSSON

Domaine Émile CHEYSSON

(CHIROUBLES)
Régisseur : Jean-Pierre Large
Clos Les Farges
69115 Chiroubles
Téléphone :04 74 04 22 02
Télécopie : 04 74 69 14 16
Email : domainecheysson@orange.fr
Site : www.domainecheysson.com

Homme d’État, sociologue et chef d’entreprise, Émile Cheysson fonda le domaine en 1870. Le domaine se partageait entre la vigne et la polyculture. Aujourd’hui, la vocation du domaine est exclusivement viticole. Le domaine produit du Chiroubles sur 26 ha de vignes en coteaux.
Beau Chiroublescuvée La Précieuse 2013, une cuvée issue d’une parcelle d’un hectare située au lieu-dit les Roches sur sol de granit et de porphyre, élevée 12 mois en fût non neufs afin de respecter le fruit du Chiroubles, tout en couleur et en matière, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample et fondue.
Le Chiroublescuvée Traditionnelle 2015, puissant, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue et avec des arômes de fruits rouges intenses, est d’une bien jolie finale. Le Beaujolaisblanc l’Exception 2015, parfumé, riche et rond, est très fin, au nez subtil et persistant (fruitsfrais, amande), tout en finale.

Domaine de la COMBE AU LOUPCHIROUBLES Domaine de la COMBE AU LOUP

Domaine de la COMBE AU LOUP

(CHIROUBLES)
Gérard et David Méziat
Earl Méziat Père et Fils – Au Bourg
69115 Chiroubles
Téléphone :04 74 04 24 02
Email : david.meziat@meziat.com
Site : www.meziat.com

Viticulteurs de père en fils depuis 1870 à Chiroubles, au coeur des crus du Beaujolais, les Méziat sont une légende dans la profession. Albert Méziat, le père de Gérard, est dans les premiers, dans les années 1950, à commercialiser son vin en bouteille (à l’époque, les vins ne sont transportés que dans des fûts). Un domaine de 14 ha, où les vins sont issus pour majorité de vieilles vignes (plus de 40 ans) plantées sur des coteaux granitiques. On s’attache à une viticulture raisonnée et aux techniques de culture respectueuses de l’environnement et de l’écosystème (démarche Terra Vitis). Gérard est à la retraite, et Nathalie et David exploitent le domaine. La certification HVE (haute Valeur Environnementale) est de niveau 3, obtenue en 2015.
“Sans prétendre à l’appellation “bio”, précisent-ils, nous élaborons nos vins selon la démarche Terra Vitis. Ainsi, du cep à la bouteille, nous assurons la transparence de nos interventions : c’est la traçabilité. Celle-ci est contrôlée par un organisme certificateur indépendant qui s’assure du strict respect du cahier des charges. Terra Vitis est une démarche qui répond aux critères du développement durable, car elle assure la sécurité alimentaire du produit et le respect de l’environnement.”
Superbe Chiroubles 2014, un vin chaleureux, à la roberubis intense, avec ce nez de mûre et de griotte, aux taninsronds, tout en nuances, à la fois puissant et souple. Le Régnié 2014, aux senteurs de prune, est de très bonne structure, classique, avec ces notes de petits fruits à noyau, aux tanins fins mais structurés. Leur Morgon 2013, de robe profonde aux nuances violines, est suave, dominé par les petits fruits (cerise noire), de bouche mûre mais puissante, d’une structure harmonieuse. Tout en nuances d’arômes, le Beaujolais-Villagesblanc 2015, 100% Chardonnay, est à déboucher sur un poisson de rivière ou un soufflé au fromage.

Domaine BARON de L'ECLUSECÔTE DE BROUILLY Domaine BARON de L'ECLUSE

Domaine BARON de L’ECLUSE

(CÔTE DE BROUILLY)
Jean-François Pegaz
Montée de l’Ecluse
69460 Odenas
Téléphone :06 40 57 19 94
Email : baron.delecluse2@orange.fr
Site : www.barondelecluse.com

Ici, les vignes ont deux types de sous-sol : des schistes de l’ère primaire pour 4 ha, orientés à l’est et au sud, qui donnent la structure charpentée du vin; et une arène granitique pour un ha environ, sud-ouest, qui apporte fraîcheur et fruité. L’âge moyen est de 60 ans, limitant naturellement le rendement.
L’exploitation de 5,5 ha, plantée en Gamay, est située sur le Mont Brouilly. Son exposition sud-est offre un panorama exceptionnel sur la plaine de la Saône, face à la chaîne des Alpes. Jean-François Pegaz, 5e génération, a repris le flambeau depuis 2013.
“En raison des fortes pentes, nous travaillons manuellement, et adaptons la protection du vignoble à partir de l’observation des insectes présents dans l’écosystème viticole. Selon le millésime, un égrappage peut être pratiqué avec des fermentations longues (10 à 15 jours). Voici une démonstration de ce type de vinification: une macérationcarbonique conserve le fruit et les arômes, tout en gardant la puissance du terroir. La maîtrise des températures donne des vins à forte personnalité avec un côté épicé. Les vins passent l’hiver au froid, en cuves, afin de se clarifier et de se stabiliser.”
Jean François Pegaz met sur le marché cette année ses trois cuvées : L’Écluse, Les Vieilles vignes et Les Garances, en 2014 et 2015.
“Le 2016, nous dit-il, est le produit d’une superbe récolte, de beaux raisins, une belle couleur, un bel équilibre, une belle structure, c’est vraiment un millésime parfait pour un vigneron. Au vu d’une année complexe, il rejoint les 2015 et 2014. Une quatrième cuvée 2016, L’Heronde, issue d’une nouvelle parcelle de Côte de Brouilly rejoindra les 3 autres en 2018.”
Superbe Côte de Brouilly Vieilles vignes 2015, âge moyen de la vigne de plus de 70 ans, élevage de 8 mois en cuves puis 18 mois de conservation en bouteilles avant mise en vente, typé, aux notes de griotte, un beau vin mêle souplesse et intensité aromatique, harmonieux et très équilibré, de bouche charnue et parfumée. Le Côte de Brouilly Les Garances 2014, issu d’une parcelle d’un seul tenant de plus de 80 ans, élevé 14 mois en fûts, est charnu comme il se doit, aux taninsfermes et savoureux à la fois, très bien élevé, tout en nuances avec des notes de griotte et de cannelle, un vin qui poursuit sa belle évolution. Joli Côte de Brouilly L’Ecluse 2015, aux taninsfermes et ronds à la fois, de bonne bouche, coloré, où dominent les épices et les pruneaux.
Festival Beaujolais en scène et en musique, en août sur l’amphithéâtre en pierre, du Domaine Baron de l’Ecluse. Gîtes sur place.

Cédric CHIGNARDFLEURIE Cédric CHIGNARD

Cédric CHIGNARD

(FLEURIE)

Le Point du Jour
69820 Fleurie
Téléphone :04 74 04 11 87
Télécopie : 04 74 69 81 97
Email : domaine.chignard@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domainechignard

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Cédric Chignard a pris la responsabilité de ce domaine de 8 ha depuis 2007 (4e génération). Son père, Michel, propriétaire passionné, a su lui transmettre ses valeurs afin de laisser s’exprimer au mieux le terroir selon chaque millésime, et élève un grand Fleurie comme on devrait en voir plus souvent, c’est-à-dire un vin où l’élégance s’allie à une présence tannique bien réelle. Les vendanges sont manuelles, la vinification traditionnelle par grappes entières, et l’élevage se fait en cuves, en foudres ou en fûts.
“Le millésime 2016 a connu une année disparate, nous explique Cédric Chignard, des rendements assez faibles mais de belles maturités, il est élégant, frais et ressemble un peu au 2014. Nous vendons en 2017 tous les 2014, la Cuvée Spéciale 2013. Par ailleurs, la Cuvée Spéciale 2015 va changer de nom.”
Faites-vous plaisir avec ce Fleurie Les Moriers 2015, qui doit sa notoriété séculaire à un sol privilégié, issu du granite où il plonge ses racines, aux connotations caractéristiques de fruits rouges frais, de violette et d’humus, ample, possédant un réel potentiel d’évolution. Le 2014 est un vin dense, complexe, de belle charpente, de bouche charnue, où dominent des notes de cassis et de prune. Le 2013, de belle couleur grenat, intense, est corsé, velouté, très parfumé, avec des connotations de sous-bois et de mûre.
Remarquable FleurieCuvée Spéciale Vieilles Vignes 2014, de bouche corsée et puissante, de belle matière, aux connotations de cerise noire, de sous-bois et d’épices, aux tanins étoffés.

Earl Domaine METRAT & FilsFLEURIE Earl Domaine METRAT & Fils

Earl Domaine METRAT & Fils

(FLEURIE)
Bernard Metrat
La Roilette
69820 Fleurie
Téléphone :04 74 69 84 26 et 06 87 32 62 59
Télécopie : 04 74 69 84 49
Email : contact@domainemetrat.com
Site : www.domainemetrat.com

Plusieurs générations de vignerons pour cette exploitation agréée Terra-Vitis, développant ainsi une viticulture durable.
Très beau Fleurie La Roitelette Vieilles Vignes 2013, une sélection de Vignes de plus de 60 ans, dont une partie est vinifiée en fûts de chêne, qui collectionne les récompenses, d’une belle couleur aux reflets violets, avec des arômes de groseille et de mûre, aux tanins équilibrés, de bouche ronde et persistante, de jolie robe. La Roilette est un climat renommé de Fleurie, le sol est granitique, entrecoupé de couches argileuses qui communiquent au vin une expression de finesse et de charme.
Le Chiroubles la Scandaleuse 2013 est remarquable, avec ces arômes délicats où dominent les petits fruits rouges mûrs (groseille, mûre) et cette pointe d’épices en finale, tout en bouche comme le Moulin-à-Vent Belle Coudrière (vieilles Vignes exposées à l’est, sol granitique, à forte présence de manganèse), de couleurpourpre prononcé, aux tanins mûrs, avec ce nez de fruits surmûris et d’humus, développe une bouche pleine, finement parfumée.

Michel et Sylvain TÊTEJULIÉNAS Michel et Sylvain TÊTE

Michel et Sylvain TÊTE

(JULIÉNAS)
Domaine du Clos-du-Fief
Les Gonnards – Rue du Gamay
69840 Juliénas
Téléphone :04 74 04 41 62
Télécopie : 04 74 04 47 09
Email : domaine@micheltete.com
Site : www.vinsdusiecle.com/micheltete
Site : www.micheltete.com

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. De père en fils depuis quatre générations. En 2015, Sylvain, le fils rejoint le domaine familial après avoir fait une formation en viticulture et œnologie, avec de nombreux stages dans différentes exploitations viticoles en France et à l’étranger.
Le domaine s’étend sur 7 ha de Juliénas, 1 ha de Saint-Amour et 5 ha de Beaujolais-Villages, le tout provenant du cépageGamay noir à jus blanc. L’exploitation comporte 1 ha de Beaujolais-Villagesblanc issu du Chardonnay sur la commune de Saint-Verand en Saône-et-Loire avec en parallèle le développement du Crémant de Bourgogne. Vinification différente selon les vignes et les appellations. Traditionnelle, semi-carbonique pour le Juliénas, chapeau immergé pour le Saint-Amour. Francis Tête, tonnelier, régisseur de cave, a créé l’exploitation pour la transmettre ensuite à son fils Raymond, pionnier de la vente directe en bouteilles à la propriété. Depuis 1980, Michel et Françoise ont développé l’entreprise et fondé, en 1988, le Clos du Fief.
Remarquable Juliénascuvée Prestige 2014, sol argilo-siliceux, typé, alliant finesse et charpente, à la robe cerise, avec des arômes de framboise, riche en bouche. Le Juliénas Tête de cuvée 2012, aux notes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, de bouche puissante, c’est un vin étoffé, coloré et complexe comme nous les aimons. Excellent Juliénas 2015, d’une belle couleur, généreux, avec des notes de fraise des bois et de sous-bois.
On excite aussi ses papilles avec ce Saint-Amour L’Exception 2015, coloré et parfumé (mûre, griotte et violette), puissant au nez comme en bouche, d’une jolie finale persistante. Goûtez le Beaujolais-VillagesblancFleur de Chardonnay 2015, au nez de narcisse, qui développe une bouche très parfumée aux nuances florales et légèrement fumées.

Domaine BRISSONMORGON Domaine BRISSON

Domaine BRISSON

(MORGON)
Gérard et Germaine Brisson
Les Pillets
69910 Villié-Morgon
Téléphone :04 74 04 21 60
Email : vin.brisson@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/gerard-brisson
Site : www.gerard-brisson.com

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. La famille Brisson, originaire du Pays-de-la-Loire est connue depuis 1431. Ses attaches dans la région lyonnaise sont anciennes. Acquis en 1958 par Michel Brisson, le domaine familial, jouit d’une situation privilégiée en mi-coteaux orientés au sud. Ancienne propriété des seigneurs de Fonterenne de Villié (1604), il constituait l’une des métairies des châtelains. Un pavillon de chasse du XVIIIe siècle doté d’une superbe cave voûtée est actuellement occupé par Gérard Brisson et sa famille. Après sa formation d’œnologue en Bourgogne, il a rejoint son père en 1974, poursuivant et développant l’œuvre de mise en valeur du domaine avec un soin attentif et une exigence rigoureuse. Culture raisonnée, Terra Vitis depuis 2009.
“Nous avons été grêlé à 90 %, nous raconte Gérard Brisson, d’où fort petite récolte, mais le peu récolté est d’excellente qualité. Cette année, nous mettons en vente sur le marché un peu de 2013, des 2014 et des 2015.”
C’est l’occasion de déboucher son superbe Morgon Les Charmes La Louve 2014, d’un beau grenat foncé, au nez de cassis et de framboise avec des notes de violette et d’épices, c’est un vin chaleureux, de bouche intense et dominée par la mûre, de garde comme en atteste ce 2012, parfumé (cassis, poivre et violette), riche au nez comme en bouche, aux taninssoyeux.
L’œnotourisme est omniprésent ici : ateliers de dégustation animés par Gérard Brisson, œnologue, avec initiation et perfectionnement par groupe de 5 à 10 personnes; apéritifvigneron en individuel et groupe; repas du terroir préparé par le producteur. Day tour en Bourgogne ou Beaujolais en voiture de collection…

Domaine FLACHE-SORNAYMORGON Domaine FLACHE-SORNAY

Domaine FLACHE-SORNAY

(MORGON)
Corinne et Vincent Flache
Fondlong – 633, rue Ronsard
69910 Villié-Morgon
Téléphone :04 74 04 26 70 et 06 86 89 54 02
Site : www.morgonflachesornay.fr

Le domaine est une exploitation familiale d’une dizaine d’hectares. Transmis de génération en génération, il est situé au cœur du cruMorgon. Corinne et Vincent Flache exploitent ce domaine depuis 2001. “Nos vignes, bien exposées au soleil levant et au sud, sont entrenues toute l’année avec soin, nous pratiquons la lutte raisonnée et l’enherbement. L’âge moyen du vignoble est de 45 ans, mais les vignes les plus âgées datent de 1926. Chaque parcelle est cueillie manuellement à son optimum de maturité, les grappes entières sont vinifiées de façon traditionnelle. Nous privilégions des cuvaisons longues (10 à 15 jours), favorisant l’expression du terroir.”
Remarquable Morgon Cote de Granits 2014, issu de vieilles vignes de 65 ans, élevé pendant 10 mois en foudres, aux notes de griotte, un vin alliant souplesse et intensité aromatique, bien harmonieux et très équilibré, tout en arômes et finesse en finale, possédant un réel potentiel d’évolution, très typé, à prévoir, notamment, avec une daube de canard ou un filet de bœuf en croûte. Savoureux Morgon 2014, de belle couleur grenat, aux arômes subtils où dominent les fruitscuits et la violette, tout en structure, très typé, mêle finesse et charpente, de bouche puissante. Goûtez le Beaujolaisrosé, sec et friand, persistant au palais où l’on retrouve des nuances de fruitsfrais.

Château de PIZAYMORGON Château de PIZAY

Château de PIZAY

(MORGON)
Direction : Pascal Dufaitre

69220 Saint-Jean-d’Ardière
Téléphone :04 74 66 26 10
Télécopie : 04 74 69 60 66
Email : chapizay@wanadoo.fr
Site : www.vins-chateaupizay.com

Au sommet. On le comprend en débouchant ce superbe RégniéChâteau de Pizay 2014, corsé, avec des arômes de prune, de poivre et de cassis, puissant en bouche, avec des connotations de fraise des bois et d’épices. Le Morgoncuvée Grand Cras 2014, qui collectionne les récompenses, aux connotations de violette, de fraise et d’humus, est un vin bien charnu, typé, très charmeur, très parfumé au palais avec des nuances de poivre et de griotte cuite. Le Morgon Les Sybarites Château de Pizay 2014, de couleur prononcée, aux tanins mûrs, avec ce nez de fruits surmûris et d’humus, est un vin bien corsé, aux taninssouples, de bouche ample, où s’entremêlent des notes d’épices et de framboise. Le MorgonChâteau de Pizay 2015 est de robe profonde d’un beau grenat, avec un nez opulent de fruits rouges (prune, cerise noire), d’un bel équilibre, aux tanins bien mûrs, charnu et classique, parfait avec des tendrons de veau braisés ou un curry de poulet.
Excellent BrouillyChâteau de Saint-Lager 2014, d’une belle couleur aux reflets violets, aux senteurs de mûre et d’humus, de bouche charnue. Très séduisant BeaujolaisblancChâteau de Pizay 2015, issu du Chardonnay, sur sol granitique sablo-limoneux, légèrement poivré, aux notes de pêche et de fruitssecs, de bouche persistante, alliant ampleur et vivacité.
Le Château de Pizay est également un très bel hôtel 4 étoiles, installé dans un magnifique Château des XIVe et XVIIe siècles. Détente et gastronomie sont au rendez-vous, week-ends à thème… Vous pourrez déguster les vins dans des caves voûtées séculaires, pittoresques.

Domaine Bel AvenirMOULIN-A-VENT Domaine Bel Avenir

Domaine Bel Avenir

(MOULIN-A-VENT)
Alain et Cécile Dardanelli
1 087, Bel Avenir
71570 La Chapelle-de-Guinchay
Téléphone :03 85 36 75 02
Télécopie : 03 85 33 86 91
Email : domaine.bel.avenir@wanadoo.fr
Site : www.domaine-bel-avenir.com

Incontestablement au sommet. L’authenticité de ce domaine réside dans le fait qu’il a toujours appartenu à la même famille depuis trois générations. C’est en 1920 que Jean Dardanelli arrive en France et travaille pour le compte du Château du Thil à Vauxrenard. En 1961, Albert Dardanelli, après avoir travaillé avec son père, décide de s’installer et quitte le village du Rhône pour rejoindre le Beaujolais en Sâone-et-Loire. En 1986, Alain s’installe à son compte, à la suite de son père, et agrandit le domaine. C’est en 2003, qu’Alain et son épouse Cécile acquièrent une parcelle de Moulin à Vent. En 2005, ce sera l’arrivée d’un Morgon Charmes et d’un Régnié.
En 2007, et après ces années de labeur, arrivent trois nouvelles appellations : Beaujolais La Chapelle Blanc, BourgogneBlanc, Bourgogne rouge. Puis, c’est l’occasion de présenter les Saint-Amour et Juliénas Les Capitans.
Pour Cécile Dardanelli, “le 2016 est une année chaotique, du fait des aléas climatiques qui ont perturbé le vignoble, mais, par sa fraîcheur, sa complexité aromatique, sa concentration en alcool, il n’aura pas à rougir du 2015.”
En vente en 2017, uniquement des 2015 qui sont, pour elle, un millésime d’exception. Sa fille Laura vient d’intégrer le domaine et a produit la cuvée 2016. Elle a aussi acquis des vignes en Moulin à Vent. 2017 sera donc l’année des femmes pour la famille Dardanelli.
Très typé, voilà bien, en effet, un superbe Moulin-à-Vent Élodie 2015, un vinétoffé qui dégage ce nez puissant et persistant de fruits rouges macérés, riche en couleur, d’une jolie concentration d’arômes, de bouche complexe, racé.
Excellent Morgon Les Charmes 2014, aux tanins très équilibrés et harmonieux, aux arômes de fraise des bois et de mûre, un vin qui emplit bien la bouche, avec ces nuances de poivre et de prune, d’une belle ampleur. Le Régnié 2015 est de couleur profonde, au nez puissant et persistant de framboise et de cerise noire, un vinharmonieux, que l’on peut déboucher avec un paleron de bœuf mijoté ou une terrine de gibier. Leur Fleurie, où dominent la groseille et les épices, tout en complexité aromatique, avec des taninsronds, de bouche à la fois puissante et ronde, tout en délicatesse. Il y a aussi ce Saint-Amour Laura, aux notes de sous-bois et de fruitscuits, et le Juliénas Les Capitans 2015, aux nuances de fruits des bois et de fruits à noyau, est légèrement épicé, savoureux.

Domaine MORTET Père et FilsMOULIN-A-VENT Domaine MORTET Père et Fils

Domaine MORTET Père et Fils

(MOULIN-A-VENT)
Jean-Pierre Mortet
1339, route du Bourg
71570 Romanèche-Thorins
Téléphone :03 85 35 55 51 et 06 62 71 55 51
Email : jeanpierre@domaine-mortet.fr
Site : www.domaine-mortet.fr

Un domaine exemplaire qui s’étend sur 8 ha de Moulin-à-Vent et 2 ha de Beaujolais-Villages. Ce clos de vignescomporte a son centre l’habitation, son chais et sa cave. Le vignoble est à mi-coteaux, de bonne exposition sud est, très ensoleillé. Les vignes, de 8 à 70 ans, sont taillées en gobelet, d’un rendement suivi et limité. L’exploitation pratique une lutte raisonnée afin de diminuer au maximum les traitements.
Exceptionnel Moulin-à-Vent Les Rouchaux 2014, issu d’un sol de roche granitique, aux notes de fruits mûrs (fraise des bois) et d’humus, dense, aux tanins bien présents et fondus à la fois, d’une belle concentration, aux senteurs de kirsch, de violette et d’épices, mêlant harmonie et richesse.
Le Moulin-à-Vent 2014, bien typé, charmeur, charnu, est velouté, très parfumé, aux tanins équilibrés aux senteurs de prune et de pivoine, est tout en bouche, associant charpente et souplesse. Goûtez aussi le Beaujolais-Village, qui fleure bon les fruits rouges frais, et le Beaujolaisrosé (belle bouteille givrée), de teinte brillante, au nez de rose et de fruits mûrs, souple et friand.
Le domaine est inscrit à la formule “Invitations de France Passion” et propose des places de parking pour camping-car sur la propriété.

LES VINS GEORGES DUBOEUFBEAUJOLAIS LES VINS GEORGES DUBOEUF

LES VINS GEORGES DUBOEUF

(BEAUJOLAIS)
Georges et Franck Duboeuf
208, rue de Lancié
71570 Romanèche-Thorins
Téléphone :03 85 35 34 20
Télécopie : 03 85 35 34 25
Email : message@duboeuf.com
Site : www.duboeuf.com

Incontestablement au sommet. “Le 2016 est un millésime hétérogène par rapport au 2015, nous dit Georges Dubœuf, il sera agréable dans sa jeunesse, c’est un vin plaisir, sans trop de structure. Le 2015 un vin merveilleux, fantastique, l’un des plus beaux que j’ai jamais connu ! des vins d’un beau rouge profond, aux arômes puissants de fruits noirs, des vins pleins, gourmands, bien structurés, bien équilibrés, riches en bouche, belle longueur, ronds, d’une grande persistance, un vin à l’avenir extraordinaire, vraiment un grand millésime !”
On se fait donc vraiment plaisir avec leur Brouilly Domaine de Lafayette 2015, aux arômes de framboise très mûre et de poivre, de très bonne structure, de bouche dense et persistante, un vin harmonieux, d’une belle couleur aux reflets violets, tout en typicité comme ce Morgon Domaine de Jarvenière 2015, riche en couleur comme en arômes, aux notes de fruits rouges à noyau, intense au nez comme en bouche, d’une jolie concentration d’arômes. Remarquable Morgon Côte de Py 2014, parfumé, charnu, d’une bonne longueur, aux tanins bien mûrs, aux senteurs de fruits cuits et d’humus. Le Fleurie Domaine des 4 Vents 2014, de bouche intense et dominée par la mûre, un vin alliant souplesse et intensité aromatique, harmonieux.
On poursuit avec leur Chiroubles 2015, qui développe des tanins veloutés, qui allie distinction et richesse, au nez présent avec des notes de violette et de pruneau, ample et persistant comme le Regnié 2015, tout en arômes et finesse, très typé, aux connotations de violette, de fraise et d’humus. Le Beaujolais Primeur de la maison est une référence.

Domaine des PAMPRES d'ORBEAUJOLAIS Domaine des PAMPRES d'OR

Domaine des PAMPRES d’OR

(BEAUJOLAIS)
Nicole, Paul et Julien Perras
Le Guérin
69210 Nuelles
Téléphone :04 74 01 42 85 et 06 75 22 33 55
Email : pampresdor@yahoo.fr
Site : www.pampres-dor.fr

Un couple de vignerons passionnés qui exploite avec leur fils, les 11ha de vignes du domaine. Depuis 1999, le domaine est en Terra Vitis et a débuté sa reconversion Bio en 2015.
“Les terrains siliceux produisent un vin souple et léger qui ravit les amateurs de Beaujolais Nouveau. Quant aux terrains argilo-calcaire, ils apportent une structure plus soutenue aux vins, avec des notes de fruits rouges et de cassis. Ces derniers sont également idéals pour notre production de Chardonnay.”
Voici un excellent Beaujolais les Guérins 2015, finement bouqueté, à la robe rubis, au nez de fruits rouges mûrs (cassis, fraise des bois), avec des tanins ronds. Le Beaujolais blanc Prestige 2014, élevé en fûts, tout en persistance aromatique, mêle finesse et suavité, aux notes persistantes d’amande fraîche et de pêche blanche en finale, vraiment tout en charme. Goûtez aussi le Fleurie, aux arômes de framboise et d’épices, tout en nuances, tout en bouche, à la fois puissant et souple, parfait avec un jambon persillé ou un lapin rôti, et ce Coteaux Bourguignon Sous la Croix 2014, Pinot Noir et Gamay, corsé et riche en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau, tout en bouche, de robe grenat, finement épicé. Apéritif vigneron, gîtes et accueil des Camping Car sur place.

Château d'EMERINGESBEAUJOLAIS-VILLAGES Château d'EMERINGES

Château d’EMERINGES

(BEAUJOLAIS-VILLAGES)
Pierre David

69840 Émeringes
Téléphone :09 61 58 18 40 et 06 13 20 76 31
Télécopie : 04 74 04 44 52
Email : chateau-emeringes@orange.fr
Site : www.chateau-emeringes.fr

Un domaine dans la famille depuis 50 ans. Le vignoble se trouve sur des coteaux d’exposition optimale (sud-est), avec une altitude moyenne de 350 m sur des terrains principalement sableux d’origine granitique. Lutte raisonnée. “Les traitements contre les maladies et ravageurs ne sont effectués que si nécessaire et après observation dans les vignes. Nous disposons de beaucoup de vieilles vignes. Ceci, ajouté à nos méthodes culturales (choix des plants, taille, fumure….) nous permet une bonne maîtrise agronomique du rendement. Nos raisins sont ensuite vinifiés dans des installations modernes qui permettent un contrôle de la température de fermentation et respectent la vinification beaujolaise traditionnelle.”
Remarquable Juliénas Vieilles vignes 2014, aux tanins mûrs et fermes à la fois, dégage un nez complexe et subtil dominé par les fruits rouges macérés.
Le Beaujolais-Villages Vieilles vignes 2015, un vin comme on les aime, d’une belle persistance aromatique en finale, de robe grenat, a des connotations de fruits frais.
Le Beaujolais blanc Vieilles vignes 2014, aux notes de fruits frais (pêche…) et de jasmin, parfait sur des écrevisses ou un jambon braisé. Tout en nuances, le Beaujolais rosé Vieilles vignes 2015, aux notes de fraise des bois et de griotte, distingué et vif en bouche.
Un gîte de caractère est situé à l’étage, dans une aile du Château datant du XIXe siècle, parfait pour séjourner dans le vignoble.

Domaine MONTERNOT - Les Jumeaux

Domaine MONTERNOT – Les Jumeaux

(BEAUJOLAIS-VILLAGES)
Jacky et Bernard Monternot
Les Places
69460 Blacé-en-Beaujolais
Téléphone :04 74 67 56 48 et 04 74 67 58 08
Télécopie : 04 74 60 51 13
Email : domainemonternot@orange.fr

Ce sont des frères jumeaux, Jacky et Bernard, 4e génération, qui exploitent ce joli vignoble de 12 ha. Des vignes de 5 à 90 ans, sur sol granitique et argilo-siliceux très caillouteux. Culture raisonnée, vignes enherbées, vendanges manuelles et raisins ni foulés, ni égrappés. Sol argilo-siliceux pour les blancs et les rosés, sol argilo-siliceux et granitique pour les Beaujolais-Villages rouges. Vinification traditionnelle pour l’expression du terroir, avec l’aide de techniques modernes comme la maîtrise des températures pour une bonne extraction au cours des fermentations.
On se fait plaisir avec ce Beaujolais Villages cuvée Réserve Vieilles vignes 2014, âge moyen des vignes 90 ans, sols argilo siliceux, issu d’une Vinification traditionnelle longue, intense, aux tanins savoureux et riches, parfumé en bouche (cassis, épices, poivre…), d’une jolie complexité en bouche. Le Beaujolais blanc Les Jumeaux 2016, âge moyen des vignes 10 ans sur sols argilo-siliceux présence de Machefer, culture raisonnée, récolte manuelle, est tout en fruits, de bouche vive, à prévoir avec un soufflé au fromage ou des crevettes grises.
Joli Beaujolais rosé 2016, tout en fruité et en finesse, souple mais nerveux comme il le faut aux connotations de fleurs et d’abricot sec en finale.
Le Beaujolais-Villages Les Jumeaux 2015, médaille d’Or Internationnal du Gamay, a ce nez complexe où dominent la groseille et l’humus, de bouche souple et gourmande.

   
Pour voir d’autres adresses, choisissez la première lettre du nom
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZTout voir

– PROVENCE : LES MEILLEURS VINS ET LEUR GASTRONOMIE

Évoquer la Provence, c’est retrouver toutes les senteurs de ses herbes : sauge, romarin, thym, basilic, origan, marjolaine, sarriette, dont nous nous servons pour agrémenter la plupart des plats. Elles accompagnent particulièrement bien l’agneau, viande privilégiée de cette région, généralement en provenance de Sisteron.

 

On trouve également du lapin de garenne et, en période de chasse, le sanglier est très prisé.

 

 

Les Provençaux consomment beaucoup de porc, et en particulier différents saucisson dont le plus réputé est celui d’Arles, ou bien des « gayettes », à base de foie agrémenté de fines herbes. Autre spécialité de cette région aux mille senteurs, la roulade, où cœur et langue hachés sont mélangés avec des olives noires et vertes. En matière de charcuterie, la table provençale est bien garnie. Vous y trouverez toutes sortes de pâtés, essentiellement composés à partir de gibier, comme le pâté de grives, ou celui du mont Ventoux fabriqué avec du lièvre, du faisan, de la grive et du sanglier. A propos de sanglier, citons aussi les « caillettes », ainsi que les jambons de hure. En Camargue, on utilise plus volontiers le canard pour faire le salmis ou la bécassine. Enfin, testez le « merle entier » farci ou le « résigneau », un pâté du pays à la viande.

 

On pourrait croire, à l’énumération de tous ces mets, que cette région a uniquement une culture charcutière. Ce serait oublier sa position géographique.

 

La Côte d’Azur offre un choix de poissons encore plus grand que celui des viandes et charcuteries : rougets, daurades, loups, barbues, baudroies, congres, maquereaux, merlus, merlans, calmars, poulpes anchois, sardines, rascasses, thons, crabes… auxquels viennent s’adjoindre anguilles de Martigues et truites des gorges du Verdon. Certains de ces poissons servent de base à d’excellentes soupes comme la célèbre bouillabaisse et la bourride, variante de la précédente à laquelle on rajoute de l’aïoli, autre spécialité bien provençale. Laissez-vous séduire par une bonne soupe au pistou, où tous les légumes apparaissent, mélangés au pistou préalablement pilé au mortier, ou par l’« aigo boulido », préparation à base d’ail, de sauge et d’eau bouillie que l’on verse sur des tranches de pain préalablement trempées dans l’huile d’olive.

 

 

Quant on pense aux fromages provençaux, c’est inexorablement le fromage de chèvre qui remporte la palme. Celui de brebis n’est pas loin derrière. Les plus connus sont le picodon, mis à macérer dans du vinaigre puis recouvert de feuilles de noyer et placé dans des pots en grès, ou le banon, à déguster tel quel, parfumé à la sarriette ou bien encore enveloppé de feuilles de châtaignier, ce qui lui permet de garder plus de saveur.

 

Autres variétés : au lait de chèvre, la tomme d’Annot de Villars-sur-Var ; au lait de vache, la tomme de Rouvre, fabriquée dans la région de Nice ; au lait de brebis, le « cachat », spécialité du Ventoux. Si vous cherchez bien, vous découvrirez d’autres variétés de brousse au lait de brebis ou de vache, une spécialité à déguster salée ou sucrée, avec de l’eau-de-vie de marc ou de l’eau de fleur d’oranger. A vous de choisir !

 

 

Pour manger tous ces fromages dans d’excellentes conditions, il faut les accompagner avec la fougasse, le coulas, la michette ou le pain de Beaucaire.

 

 

Les spécialités sucrées sont aussi très nombreuses dans ce pays de soleil : fruits confits (Cavaillon), berlingots (Carpentras), nougats (Montélimar), tourons au miel (Gap), calissons, victorines au miel, truffes aux noix (Aix-en-Provence), marrons glacés (Colombrières) et bonbons au miel –la lavande, qui recouvre une partie des champs de Provence, parfume délicieusement le miel.

 

Parmi les gâteaux, signalons la pompe à l’huile traditionnelle, qui compose l’un des treize desserts servis le soir de Noël. Elle change de nom selon les régions : « pogne » ou « gibassié » dans le Vaucluse, « fouasse » à Sainte-Cécile ou « fougasseto » à Manosque. N’oublions pas la « tropézienne » fourrée à la crème, dont la recette varie selon les boulangeries-pâtisseries, et, pour la fête des Rois, le traditionnel gâteau aux fruits confits, les biscuits aux pignons et les « cocoricos » d’Auriol.

 

Quelle que soit l’époque de votre passage en Provence, vous aurez toujours l’agrément de rapporter quelques fruits frais qui abondent dans ces régions : figues, raisins, cerises, framboises, melons, pommes, poires, pêches, amandes, pignons, marrons.

 

 

LES MEILLEURS VINS DE L’ANNEE

 

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
BASTIDE BLANCHE (Bl) (r)
BUNAN (b) (r)
FONTCREUSE (Cassis) (Bl) (r)
LAFRAN-VEYROLLES (Bl) (r)
L’OLIVETTE (Bl) (r)
PRADEAUX (r)
TERREBRUNE (Bl) (r)

La CHRÉTIENNE (r)
VANNIÈRES (r)

COTES-DE-PROVENCE

SUMEIRE (r)
JAS D’ESCLANS (Bl) (r)
RASQUE (Bl) (r)
POURCIEUX (Bl) (r)

MONTAUD (Bl) (r)
MAIME (Bl) (r)
VAUCOULEURS (Bl) (r)

BERNE (bl)
JACOURETTE (r)
ROUËT
SAINT ROMAN D’ESCLANS (r)

BERTRANDS
JASSON (r)
MESCLANCES
TOURNELS

COTEAUX D’AIX/DES BAUX
THUERRY (CV)
CAMAÏSSETTE (C. Aix) (bl) (r)
LOOU (CV) (Bl) (r)
TRIANS (CV) (Bl) (r)

LAFOUX (CV) (b) (r)
VALLONS FONTFRESQUE (CV) (b) (r)
BEAUPRÉ (r)
La GRAND’VIGNE (CV)

BARBEBELLE (C. Aix) (r)
OLLIÈRES (CV)

AUTRES APPELATIONS

MAESTRACCI (Corse) (Bl) (r)
PERALDI (Corse) (Bl) (r)
A RONCA (Corse) (b) (r)
GENTILE (Corse) (b) (r)
TOASC (Bellet) (Bl) (r)
TORRACCIA (Corse) (Bl) (r)

ANGLADE (IGP)
CULOMBU (Corse)

DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
DUPUY DE LÔME*
SAINT-LOUIS (Ca)

CANADEL

COTES-DE-PROVENCE

DIABLES (r)
La JEANNETTE
SANGLIERE
VALENTINES

DRAGON (Bl)*
LEOUBE
VALCOLOMBE (Bl) (r)
FONT DU BROC
SAINTE-LUCIE
TERRE DE MISTRAL (Bl) (r)

(PEYRASSOL)
REAL MARTIN
CLOS DES ROSES (r)*

COTEAUX D’AIX/DES BAUX
CHABERTS (CV)*

FONTAINEBLEAU (CV)
PIGOUDET (C. Aix)
ROSE DES VENTS (CV)
VAL DE CAIRE

SAINT JEAN LE VIEUX (CV)

AUTRES APPELATIONS

ALIVU (Corse)*
PERO LONGO (C)*
VINCELINES (Bellet)

GRANAJOLO
TEDDI (Corse)

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
COTES-DE-PROVENCE

COTEAUX D’AIX/DES BAUX
CARTERON SAINT-TROPEZ
(SAINT-JEAN-DE-VILLECROZE)
AUTRES APPELATIONS

(DALMERAN)

 

Les vins de l’année avec Vins du Siècle

* QUELS PLATS AVEC LES MEILLEURS VINS DU LANGUEDOC ?

Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

AVEC LES ROUGES

 

 

AVEC LES BLANCS

 

AVEC LES ROSES

 

LES VINS DE L’ANNEE

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
CASCADES (bl)
ÉTANG DES COLOMBES (bl)
GRAND CAUMONT
GRAND MOULIN (r)
MARTINOLLE-GASPARETS (bl)

GRAND-ARC
SAINT-MICHEL LES CLAUSES
SPENCER LA PUJADE

VIGN. CAMPLONG
LALIS

2 ANES

MINERVOIS
FITOU
CABARDES
BERTRAND-BERGÉ (bl)
CLARMON
FABAS (bl)
HERBE SAINTE
PÉPUSQUE
VIEILLE (Pic-Saint-Loup) (bl)

AGEL
(BARROUBIO (bl))
CENTEILLES
PAUMARHEL (bl)
PECH-D’ANDRÉ (bl)

CAPRICES

COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
FAMILONGUE (bl)
GUIZARD
MIRE-L’ÉTANG (bl)
MAS DU NOVI (bl) (r)
PEYREGRANDES (F) (bl) (r)
REYNARDIÈRE (F)
CAVE ROQUEBRUN (bl)
SAINT-MARTIN-CHAMPS (bl) (r)

CLOTTE FONTANE
CROIX CHAPTAL (r)
ESTABEL CABRIÈRES (bl)
FONTAINE-MARCOUSSE
VALAMBELLE (F)

ARGENTEILLE
CLOS BELLEVUE
L’ESCATTES

BOUSQUETTE
GRANDES COSTES
MARMORIERES
SAUVAIRE

COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
DAUMAS-GASSAC (bl)

CASA BLANCA (bl)
PLAINE-HAUTE (Muscat)
MAS ROUS (bl)
TERRES DE MALLYCE

MAIRAN (IGP) (bl)

(BERTA-MAILLOL (Banyuls))

DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
CAMBRIEL (bl)*
(FONTFROIDE*)
(LONGUEROCHE)
MATTES-SABRAN

AURIS (Bl)

MINERVOIS
FITOU
CABARDES
CAVAILLES*
(ROUDENE)
VILLEPEYROUX

AUGUSTINS (Pic-Saint-Loup)*
LA GRAVE (bl)
TERRES GEORGES

GRAND GUILHEM
OUPIA

ZUMBAUM TOMASI (Pic-Saint-Loup)

COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
ARGENTIES
DEVEZE MONNIER*
METEORE (F)

MAS de CYNANQUE

COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
BARTHE (IGP)*
(CLOS SAINT-GEORGES)

MOULINES (IGP)*
SERRES (Malepère)*

ANTECH (Limoux)
DOM BRIAL
Mas de MADAME
RIVES-BLANQUES

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
(BORDE-ROUGE)
MINERVOIS
FITOU
CABARDES
COUPE-ROSES
(SAINT-JACQUES D’ALBAS)
COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
(COSTEPLANE)
(MAS NUY)
COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
(Philippe NUSSWITZ*)
PIÉTRI-GIRAUD
LE SOULA
Choississez une région pour voir un autre classement :
ALSACE LANGUEDOC-ROUSILLON
BEAUJOLAIS PROVENCE-CORSE

BORDEAUX

BOURGOGNE

VAL DE LOIRE

CHAMPAGNE VALLEE DU RHONE
SUD-OUEST-PERIGORD

 

– VINSDUSIECLE : LE BORDELAIS A L’HONNEUR

Dans toute la France, « triés sur le volet », les meilleurs producteurs (la très grande majorité ayant l’exclusivité de leur appellation) sont retenus pour la typicité des vins, leur rapport qualité-prix-plaisir, l’expression de leur terroir et leur passion de vignerons.

 


Pas de vins à la mode, surcôtés ou de « jus de bois » dans Les Vins du Siècle. La typicité d’un vin, ce n’est rien d’autre que l’association d’un sol, d’un micro-climat, d’une plante et d’un homme.  On ne peut aimer un vin qu’en appréciant celui qui le fait. Derrière une étiquette, il y a un viticulteur (ou une viticultrice) et c’est fondamental de ne pas les dissocier. Bien sûr, les sols ont une influence considérable et, dans chaque territoire, dans chaque commune, le vigneron fait la différence avec son voisin.

 

CHATEAU PONT LES MOINES
BLAYE COTES-DE-BORDEAUX

Eric Barrat, Vignobles Gagne et Barrat

Propriété familiale depuis quatre générations, le Château Pont Les Moines est situé au nord de Bordeaux, dans la région du Blayais, et s’étend sur la commune de Civrac de Blaye. Vignoble d’une superficie de 29 ha, sur sol argilo-calcaire, où les vignes ont une moyenne d’âge de 15 ans. Un encépagement classique de cette région (70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon), qui produit des vins colorés, charpentés et ronds en bouche. La vinification est traditionnelle, avec des cuvaisons longues et un …

www.vinsdusiecle.com/chateaupontlesmoines

 

CHATEAU DU MASSON
BORDEAUX

Michel, Françoise et Olivier Gautey

Les vignobles Gassies-Gautey sont l’œuvre familiale de plusieurs générations de viticulteurs, producteurs d’un merveilleux Bordeaux et pionniers parmi tant d’autres de ce terroir de l’Entre-Deux-Mers dont la réputation mondiale est unanimement reconnue. Situé à 8 kilomètres de Saint-Emilion, le vignoble s’étale sur la rive gauche de la Dordogne, réparti en zone de coteaux argilo-calcaires, de plateaux de même nature et contigus au fleuve, d’une plaine au sol siliceux avec en fond, les …

www.vinsdusiecle.com/chateaudumasson

 

CHATEAU FONT-VIDAL
BORDEAUX

Famille Poncet

Château Font-Vidal, une histoire de famille depuis 1800…
Achetée à John de La Tour à la fin du XVIIIe siècle, puis transmis depuis des générations, la propriété appartient aujourd’hui à Jean-Dominique et Pascale Poncet et leurs enfants Claire et Antoine.
En prenant la suite de son père André, Jean-Dominique apporte un nouveau souffle. Les vins alors produits en cave coopérative seront des vins élaborés au château.
Dès 1990, Jean-Dominique crée son chai de vinification et …

www.vinsdusiecle.com/chateaufontvidal

 

DOMAINE DE LAUBERTRIE
BORDEAUX

SCEA Pontallier et Fils

Propriété familiale depuis le XVI ème siècle. L’Auberterie est une formation du haut moyen âge ; la famille Pontallier y apparaît dans les textes depuis la fin du XVI ème siècle. Ancien fief de la Baronnie de la Rivière au Duché de Fronsac, elle rejoint le Cubzagais à partir de la révolution française. Les bâtiments d’exploitation remontent au XVIII et XIX ème siècle, la maison d’habitation a été surélevée et terminée en 1863. Marie Christine Pontallier est secondée par ses enfants, Arnaud et …

www.vinsdusiecle.com/domainedelaubertrie

 

CHÂTEAU FILLON
BORDEAUX SUPERIEUR

Directeur Général : Agostino Panetta

Ainsi qu’en témoigne le blason que l’on découvre à l’entrée de la demeure, ce château appartenait au 19ème siècle à la Compagnie du Soleil, l’une des premières compagnies d’assurance à couvrir le risque incendie.
Fondée par un alsacien, Charles-Xavier Thomas qui s’est également illustré en inventant la première machine à calculer industrielle, le hasard aura voulu qu’à nouveau des Alsaciens prennent possession des lieux pour perpétuer l’histoire de cette belle propriété.
Implanté …

www.vinsdusiecle.com/chateaufillon

 

DOMAINE L’ENTRE DEUX MONDES
BORDEAUX SUPERIEUR

Jean-François Moniot

Le choix de la culture biologique était évident pour ce passionné vétérinaire ostéopathe, créateur et organisateur de la Foire Biologique et artisanale de Libourne depuis 1999, qui s’est lancé dans l’aventure en 2004 avec 2,53 ha de vignes installées sur deux coteaux orientés nord-sud pour les Merlots (70%) et est-ouest pour les Cabernets-Sauvignon (30%). Les parcelles sont d’âges différents : 15, 30 et 50 ans. Vendanges manuelles et conviviales, tris sur pieds et sur table à l’entrée du chai, …

www.vinsdusiecle.com/lentredeuxmondes

 

CHATEAU DE CHANTEGRIVE
GRAVES

Françoise et Hélène Lévêque

Grâce aux patients efforts de remembrement accomplis par Françoise Lévêque depuis quarante ans, le Château de Chantegrive est devenu un superbe vignoble doté d’excellents terroirs constitués de graviers roulés mélangés à des sables fins s’appuyant sur une structure argilo-calcaire. Les vignes de plus de 30 ans d’âge sont plantées en majorité sur des terrasses et de légères croupes orientées au sud et bénéficient d’un excellent ensoleillement et d’une bonne ventilation. Des atouts qualitatifs …

www.vinsdusiecle.com/chateauchantegrive

 

SCEA CHATEAU CAILLIVET
GRAVES
Au sein de l’appellation Graves, le Château CAILLIVET, à 35 km au sud de Bordeaux, domine la vallée de la Garonne et ses vignobles. Sur ce terroir d’exception sont cultivés 7,5 ha en rouge et 4 ha en blanc. Travaillée en agriculture raisonnée, la vigne et le suivi permanent permettent aux vins de la propriété de remporter de nombreuses récompenses : Millésime rouge 2011 médaille d’or au Concours de Bordeaux 2014, Millésime rouge 2012 médaille d’or au Concours de Bordeaux 2015. Nous serons …
www.vinsdusiecle.com/chateaucaillivet

 

CHATEAU TOULOUZE
GRAVES DE VAYRES

Jérôme et Alain Cailley

Les terres du Château Toulouze dépendaient d’un vaste ensemble foncier, propriété du Château de Vayres. Ce dernier édifié au XIIIème siècle à l’emplacement d’un « oppidum » gallo-romain dominant la Dordogne, fut une des résidences du roi Henri IV. La propriété dans sa forme actuelle, 27 ha d’un seul tenant, bâtiments et vignoble, correspond à ce qui subsiste d’un vaste domaine viticole et d’élevage de plus de 70 ha, édifié à la fin du XVIIIème siècle, à la suite de la révolution française et …

www.vinsdusiecle.com/chateautoulouze

 

CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX
HAUT-MEDOC

Riffaud Père et Fils

Au 17e siècle, il était de bon ton qu’une famille noble, notable ou aisée possède un domaine en bordelais et y fasse planter un vignoble. François de Chadirac crée son domaine à Vertheuil, il est célèbre pour son roman Uranie et Lucidor, son fils Jean, Conseiller à la table de marbre de Louis XV, lui succède après une jeunesse tumultueuse, et se retire au Souley. Le Château connut une brillante période au XIXe siècle, car son vignoble planté de ceps centenaires et moussus, suscitait la …

www.vinsdusiecle.com/lesouleystecroix

 

CHATEAU DE ROQUEBRUNE
LALANDE-DE-POMEROL

Florent Guinjard

Florent GUINJARD est un enfant du vignoble bordelais. Un vrai ! Sa passion pour le vin, il a à cœur de la partager avec le plus grand nombre. Il aime par-dessus tout, faire découvrir la diversité étonnante des vins qu’il produit sur son domaine. A la tête d’une propriété qui appartient à sa famille depuis 1880, il perpétue à la fois la tradition tout en faisant progresser, année après année, sa technique de vinification en s’entourant des conseils des meilleurs œnologues bordelais …

www.vinsdusiecle.com/chateauderoquebrune

 

CHATEAU LOUPIAC-GAUDIET
LOUPIAC

Marc Ducau

Vignoble de 28 ha, situé autour du château, bénéficiant d’une exposition plein sud et qui appartient depuis 4 générations à la famille du propriétaire Marc Ducau, associé à son neveu Daniel Sanfourche qui en assure la direction. Le vin est issu de vendanges manuelles. Les vignes, très anciennes, sont plantées sur des coteaux qui surplombent la Garonne, dans un terroir argilo-calcaire. L’encépagement est très classique (80% Sémillon et 20% Sauvignon).
On se fait plaisir avec leur …

www.vinsdusiecle.com/chateau-loupiacgaudiet

 

CHATEAU LA GALIANE
MARGAUX

Christiane Renon

Le Château La Galiane doit son nom au Général Anglais « Galian » qui depuis ce lieu commandait les troupes anglaises pendant l’occupation de l’Aquitaine au XVe siècle. Exploitation familiale depuis plusieurs générations, sa superficie de 5 hectares plantée de 45 % de Merlots, 50 % de Cabernets Sauvignons et 5 % de Petits Verdots présente un parfait équilibre, très classique et traditionnelle de l’appellation Margaux. Le vignoble est réparti sur des croupes de fines graves. Cultivé de père en …

www.vinsdusiecle.com/chateaulagaliane

 

CHATEAU HOURBANON
MEDOC

Hugues Delayat

Apparue officiellement en 1893, c’est en 1974 que Rémi DELAYAT racheta et réhabilita cette exploitation de 13 ha. Après sa disparition, son épouse Nicole, continua cette réhabilitation toujours dans la quête de la qualité et du respect du terroir. C’est aujourd’hui Hugues, leur fils qui, depuis 1997, poursuit cette quête dans le respect de ces valeurs et de ces traditions, comme en attestent nos pratiques culturales (forte densité de plantation, labours exclusifs des sols, lutte raisonnée puis …

www.vinsdusiecle.com/hourbanon

 

SCEA CHATEAU DAVID
MEDOC

Thierry Kerdreux

Un domaine sur sol de sables graveleux. Le vignoble de 13 ha est composé de 50% Cabernet-Sauvignon, 40% Merlot, 5% Cabernet franc et 5% Petit Verdot. Vinification selon les méthodes traditionnelles médocaines, et vieillissement de 12 à 18 mois en fûts de chêne.

Le nouveau propriétaire, Thierry Kerdreux, à une réelle volonté de travailler dans une culture plus raisonnée tout en gardant toute l’équipe du domaine qui a une grande expérience et connaissance de ces vins.

www.vinsdusiecle.com/chateaudavid

 

CHATEAU LA MOULINE
MOULIS

Cédric Coubris

Jusqu’en février 1920, le Vicomte de Courcelles vivait avec sa famille sur le Domaine de La Mouline. C’est ensuite Ismaël LASSERRE qui devint l’heureux propriétaire de ce domaine d’une superficie de 4 hectares 70 ares et 37 centiares. Il l’exploitera jusqu’à son décès. Son fils André, assurera la succession et reprendra l’exploitation dans les années 40. Puis, sa fille Madeleine LASSERRE, épouse de Jean COUBRIS en héritera dans les années 60, et ensemble, ils en assumeront la responsabilité …

www.vinsdusiecle.com/chateaulamouline

 

DOMAINE DE GRANDMAISON EARL
PESSAC-LEOGNAN

François Bouquier

Un domaine de 19 ha issu d’un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d’argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires (65% Sauvignon, 15% Sauvignon gris et 20% Sémillon pour les vins blancs; 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc pour les vins rouges). Vendanges manuelles, élevage du blanc 30% en barriques neuves pendant 6 mois sur lies fines et 70% en cuves sur lies également ; le rouge : vin de goutte 80% de la récolte en barriques pendant 12 mois et vin de presse …

www.vinsdusiecle.com/domaine-de-grandmaison

 

CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR
PUISSEGUIN-SAINT-EMILION

Yannick et Andréa Le Menn

Ces propriétaires sympathiques couvent leur vignoble dont les vignes ont 35 ans. Les cépages Merlot (65%), Cabernet franc (25%) et Cabernet-Sauvignon (10%) sont associés à ce terroir argilo-calcaire et à des soins minutieux (effeuillage, raisins triés avant égrappage, macérations longues, élevage en barriques, dont 1/3 est renouvelé chaque année…).
On se fait plaisir avec leur Puisseguin-Saint-Émilion 2010, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges caractéristiques (groseille, …

www.vinsdusiecle.com/chateauhautsaintclair

 

CHATEAU CANTENAC
SAINT-EMILION Grand Cru

Frans et Johan Roskam

Nicole Roskam-Brunot, après des études de droit et d’économie régionale à l’université de Bordeaux, a décidé de se consacrer entièrement à son vignoble et d’apporter les soins les plus attentifs à la vinification et au terroir en veillant à ce que le sol dispose de tous les oligo-éléments nécessaires à sa prospérité. Aujourd’hui, Nicole Roskam-Brunot est aidée de ses fils. Frans s’occupe de la partie technique et d’une partie de la commercialisation. Il gère également en Haut-Médoc le Château …

www.vinsdusiecle.com/chateaucantenac

 

CHATEAU LA CROIX MEUNIER
SAINT-EMILION Grand Cru

Pierre et Sandrine Meunier

Cette propriété familiale, exploitée par la SCEA Meunier et Fils depuis 1988, appartient aujourd’hui au GFA Meunier. C’est la 5ème génération qui dirige le domaine. Les premières parcelles de ce petit vignoble ont été acquises vers 1840, et sont situées sur des sables anciens à l’ouest du village de Saint-Emilion, à proximité du Château Figeac et du Château Cheval Blanc. Les vendanges se font manuellement, après avoir déterminé la date de récolte par analyses et dégustation des baies. Les …

www.vinsdusiecle.com/chateaulacroixmeunier

 

CLOS TRIMOULET
SAINT-EMILION Grand Cru

Earl Appollot

Situé au nord de Saint-Emilion, le « Clos Trimoulet » est une propriété exclusivement familiale, où cinq générations de viticulteurs se sont transmis un savoir faire ancestral. Guy Appollot et ses deux fils, Alain et Joël, ont su préserver cet héritage traditionnel tout en le conjuguant aux techniques les plus modernes. Les hectares de la propriété sont répartis sur plusieurs parcelles avec des sols argileux et sablonneux qui apportent au vin charpente, longévité et finesse. Les raisins sont …

www.vinsdusiecle.com/clostrimoulet

 

CHATEAU MACQUIN
SAINT-GEORGES-SAINT-EMILION

Denis Corre-Macquin

Le Château Macquin s’étend sur une superficie de 30 hectares plantés à 80 % de Merlots, 10% de Cabernets-sauvignon et 10 % de Cabernets-francs. Ses sols sont argilo-calcaires et son terroir remarquable par son exposition et sa composition lui permettent de produire des vins souvent plus estimés que beaucoup de grands crus de Saint-Emilion.
Le vignoble compte 5500 pieds de vignes à l’hectare dont l’âge moyen varie de 15 à 60 ans. Il est enherbé au milieu du rang pour diminuer la …

www.vinsdusiecle.com/chateaumacquin

 

CHATEAU VALGUY
SAUTERNES

Grands Vignobles Loubrie

Cette propriété prise en fermage en 2000 et achetée en 2010, est située à Fargues-de-Langon au milieu des 1er Crus Classés.
Beau Sauternes Château Valguy, issu d’un vignoble de 4,16 ha, marqué par son Sémillon très majoritaire (85%, 10% Sauvignon et 5% Muscadelle)… La cueillette se fait par tries successives afin de ramasser des raisins atteints par la pourriture noble et entièrement confits, l’élevage se fait en fûts de chêne pendant 24 mois.
Le 2009 est particulièrement …

www.vinsdusiecle.com/grandsvignoblesloubrie

* APPELLATION PAR APPELLATION, LE MEILLEUR DU RHÔNE

Petits rendements, terroirs exceptionnels, cépages spécifiques… On ne peut que s’enthousiasmer pour ces grands vins charnus et typés qui se partagent ces territoires exceptionnels avec d’autres appellations savoureuses (Beaumes-de-Venise, Vacqueyras…) bénéficiant d’un remarquable rapport qualité-prix-typicité, chaque appellation ayant sa propre hiérarchie.

 

On déguste également des blancs rares et savoureux (Condrieu, Ermitage, Saint-Joseph et Châteauneuf-du-Pape), mais aussi en Ventoux comme en Côtes-du-Rhône, issus de raisins (Grenache blanc, Roussane, Clairette, Viognier), qui se plaisent à merveille dans ces sols pauvres, exceptionnels pour la vigne qui doit chercher sa nourriture en profondeur.

 

Tapez votre adresse email :

Les appellations qui comptent : Beaumes-de-Venise, Châteauneuf-du-Pape, Condrieu, Côte-Rôtie, Côtes-du-Rhône-Villages, Saint-Joseph, Vacqueyras, Ventoux

 

Les appellations qui commencent à compter : Crozes-Hermitage, Ermitage, Gigondas, Lirac

 

Celles qui ont encore du travail : Côtes-du-Rhône, Luberon, Vinsobres

 

Celles dont on n’entend pas parler : Clairette-de-Die, Costières-de-Nîmes, Grignan-les-Adhémar, Rasteau, Saint-Péray, Tavel, Visan
Quand boire les millésimes : voir la VINTAGE CODE

Domaine du HAUT DES TERRES BLANCHES

Domaine du HAUT DES TERRES BLANCHES


Joël et Pascal Diffonty
16, avenue Impériale
84230 CHÂTEAUNEUF- DU-PAPE
Téléphone :04 90 83 71 19
Télécopie : 04 90 83 51 26
Email : sceaterresblanches@orange.fr
Site : www.domaineduhautdesterresblanches.com

 

Au début des années 1900, F. Désiré Diffonty plantait ses premières vignes sur différentes parcelles de ce qui allait devenir en 1933, la première Appellation d’Origine Contrôlée de France, Châteauneuf-du-Pape. Le vignoble s’est considérablement agrandi avec Rémy Diffonty, et aujourd’hui, ses fils, Joël et Pascal, qui représentent la cinquième génération, et se partagent les tâches : la partie cave pour Joël et la partie vignoble (43 ha) pour Pascal. Le Domaine produit également de l’huile d’olive.
De bouche puissante, le Châteauneuf-du-Pape rouge 2007, 50% Grenache et 50% Mourvèdre, élevé en cuve ciment vitrifié et fibre de verre pour 1/3 et en foudres de chêne les 2/3, qui poursuit une belle évolution, aux arômes de violette et de mûre, un vin gras, avec des notes de garrigue, de musc et de prune, charnu, d’une belle finale, à prévoir avec une queue de bœuf ou une fricassée de lapins.

Domaine BEAUVALCINTE

Domaine BEAUVALCINTE

(BEAUMES DE VENISE)
Sylvie et Bernard Mendez
La Grange Neuve
84190 Suzette
Téléphone :04 90 65 08 37
Email : contacts@domainebeauvalcinte.com
Site : www.domainebeauvalcinte.com

 

Domaine de 8 ha. Travail du sol, désherbage mécanique, traitement phytosanitaire à base de cuivre et de soufre selon le cahier des charges de l’agriculture biologique depuis 2001. Le vignoble est exposé plein sud, sur des terres argilo-calcaires.
Les plus anciennes vignes ont été plantées par leur bisaïeul il y a 80 ans, les plus jeunes, il y a 10 ans (âge moyen 35 ans).
Tout en bouche, son Beaumes-de-Venise rouge 2014 Vin Bio, aux arômes riches de cassis et d’épices, séduit par l’intensité du fruit, sa structure et sa longueur, d’excellente évolution comme le Beaumes-de-Venise rouge 2013 Vin Bio, avec des notes intenses de petits fruits noirs surmûris et de cannelle, charnu, coloré, aux tanins amples.
Le Beaumes-de-Venise rouge cuvée les Trois Amours 2013, de belle robe grenat, généreux, aux arômes de griotte et d’épices, charpenté, aux tanins équilibrés, savoureux et denses, est un Vin légèrement poivré au palais, s’accorde avec un gigot d’agneau boulangère ou des noisettes de chevreuil aux ravioles de champignons. Le CDR blanc cuvée Mon Trésor, Viognier, tout en fraîcheur aromatique, au nez subtil, d’une jolie persistance, est un Vin intense, parfumé et franc. Gîte sur place.

Château REDORTIERBEAUMES DE VENISE Château REDORTIER

Château REDORTIER

(BEAUMES DE VENISE)
Famille de Menthon

84190 Suzette
Téléphone :04 90 62 96 43 et 06 80 67 06 53
Télécopie : 04 90 65 03 38
Email : chateauredortier@vinsdusiecle.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateauredortier

 

Beau Gigondas 2014, qui possède un charnu bien présent et cette charpente à la fois riche et souple, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de petits fruits à noyau, aux tanins présents mais bien mûrs, de bonne garde. Le 2013, fleuri et persistant, avec des notes de fleurs et d’agrumes, alliant fraîcheur et souplesse en bouche. Le Beaumes-de-Venise Le Château de Mon Père 2012 est un grand vin, tout en couleur et en matière, au nez de griotte et de fumé, aux tanins présents et mûrs à la fois, un vin intense qui mêle puissance et ampleur, où dominent les fruits cuits en finale. Le 2010 est superbe actuellement (médaille d’Or concours Général Agricole Paris), parfait des côtelettes d’agneau en croûte ou une rouelle de veau à l’ancienne aux carottes.
Le Beaumes-de-Venise Monsieur Le Comte 2011, est une référence, de couleur profonde, très harmonieux au nez comme en bouche, avec ces notes très persistantes de mûre et d’humus, un vin de bouche riche et souple à la fois, qu’il faut attendre avant de l’ouvrir sur un gibier. “Notre Beaumes-de Venise Cuvée Monsieur le Comte, en hommage à mon grand-père, est une sélection parcellaire, poursuit Isabelle de Menthon, uniquement les terres jaunes de type trias. Le vin est très riche, charpenté, très équilibré, tout en douceur, d’une grande longueur et complexité.”
Excellent Beaumes-de-Venise 2013, intense et coloré, aux nuances de cassis, de cannelle et de poivre, corsé, avec des tanins structurés.
Le CDR rouge Côté Dentelles 2014, de robe grenat brillant, parfumé (mûre, humus…), d’une belle finale, ample et puissante. Très joli CDR rosé Côté Dentelles 2015, tout en finale, avec ces nuances de fleurs fraîches et de framboise, séducteur comme le CDR blanc Côté Dentelles 2015, suave et nerveux à la fois, aux notes de fleurs blanches et de noix fraîche, d’une belle ampleur au nez comme en bouche, à prévoir avec une morue sautée aux pommes de terre ou des brochettes de Saint-Jacques Tandoori.
Si la cave est ouverte tous les jours sans exception, de 10h à 12h et de 14h à 18h, il existe aussi un caveau secondaire dans le village même de Suzette, ouvert d’avril à octobre, “La Grange de Château Redortier.”

Domaine ALARY

Domaine ALARY

(CAIRANNE)
Denis Alary
La Font-d’Estevenas – Route de Rasteau
84290 Cairanne
Téléphone :04 90 30 82 32
Télécopie : 04 90 30 74 71
Email : alary.denis@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domainealary
Site : www.domaine-alary.com

 

Un Domaine familial de père en fils depuis 1692, de 25 ha, composé de terres argilo-calcaires caillouteuses. C’est aujourd’hui Denis Alary qui dirige ce domaine à taille humaine, dont l’esprit vigneron a toujours été la base. La propriété se situe entièrement sur la commune de Cairanne, avec 3 terroirs différents qui permettent une subtilité dans les assemblages en fonction des millésimes. Les vins sont élevés dans le respect du terroir et de l’environnement avec des pratiques culturales très appropriées à la nature, en Bio. Vendanges manuelles, tri de la vendange à la vigne et à la cave, éraflage, pigeage. Élevage une partie en cuves et une partie en foudres et demi-muids…
Ce Cairanne rouge L’Estevenas 2013 est de bouche puissante et dense, aux tanins bien fondus, un vin où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau bien mûrs, d’humus et de réglisse. Le Cairanne rouge La Brunote 2012, avec des tanins fondus, au bouquet complexe où se mêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, est bien expressif de son terroir. Très typé également, le Cairanne blanc L’Estevenas 2015, Clairette et Roussane sur des coteaux argilo-calcaires exposés au Sud, allie structure et vivacité à la fois, un vin aux nuances de citron, de pain grillé et de chèvrefeuille, à déboucher sur un saucisson à l’aïl ou des spaghettis à la carbonara, par exemple.
Le CDR rouge La Gerbaude 2014, Grenache, Syrah, Carignan sur des terrasses de garrigues, sols argilo-calcaires recouverts de galets, est un vin structuré, de robe intense, parfumé (fruits frais, humus…), légèrement poivré en finale, comme l’IGP Vaucluse rouge L’Exclus d’Alary, 50% de Counoise et 50% de Syrah, à l’originalité certaine, puissant en bouche, aux tanins plus ronds, aux notes de cassis, un vin de bouche mûre.

Domaine de La GAYÈRECAIRANNE Domaine de La GAYÈRE

Domaine de La GAYÈRE

(CAIRANNE)
Christèle Plantevin
Les Garrigues
84290 Cairanne
Téléphone :04 90 30 83 34
Email : plantevin.christele@wanadoo.fr
Site : www.domainegayere.fr

 

Cette arrière-petite-fille, petite-fille et fille de vigneron reprend le domaine familial de 50 ha en 1997. “Nos vignes s’épanouissent sur un terroir de garrigues (argiles rouges en sous sol et cailloux en surface) qui donne puissance et complexité à nos vins, explique-t-on. La moitié d’entre elles ont plus de 30 ans, certaines plus de 65 ans. De la taille au palissage, de l’ébourgeonnage à la Vendange En Vert qui nous permet de limiter le rendement, en passant par le travail du sol, le désherbage mécanique et la protection raisonnée des vignes contre le mildiou et l’oïdium, chaque décision est prise pour la qualité de la prochaine récolte, tout en respectant notre environnement et en pensant à la pérennité de notre vignoble.”
Pour Christèle Plantevin, “malgré une forte sécheresse, le 2016 s’est révélé inattendu et magnifique, avec des tanins ronds, une belle maturité, une quantité intéressante, bref, c’est un millésime exceptionnel.”
En nouveauté, un Rasteau rouge sec 2015 “Le Clos d’Anaïs et d’Adrien”, à base de Grenache et Mourvèdre. Depuis 8 ans, arrachage et plantations régulières pour améliorer le vignoble. Elle proposera, cette année, ses 2014 et 2015, en rouge, et ses 2016 en blanc et rosé.
En effet, ce Rasteau Les Clos d’Anaïs et Adrien 2015, avec ces notes subtiles et intenses d’humus et de petits fruits rouges surmûris, est un vin ferme et rond, tout en bouche. Excellent Cairanne Gayère Galante rouge 2014, Mourvèdre (70%), et Grenache, vendanges manuelles, égrappage total, vinification par cépage sans levurage, élevage en cuves, de belle robe soutenue, ample, au nez légèrement épicé avec des nuances de cerise noire et de musc, aux tanins fondus, bien équilibrés, développe une bouche charnue mais souple. Excellent CDR cuvée de Chris 2014, riche en arômes, aux notes de fruits mûrs à noyau, de bouche ample.
Vous apprécierez aussi ce Cairanne G de Gayère 2009, issu à 98% des vieux Grenaches plantés en 1945 par le grand père Georges, complet et puissant, avec des nuances de cerise confite, allie structure et souplesse en bouche. Joli CDR blanc 2015, aux notes de tilleul et de fruits secs, alliant ampleur et vivacité.

Domaine Les 3 CELLIERCHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Domaine Les 3 CELLIER

Domaine Les 3 CELLIER

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Famille Cellier
5 bis, chemin rural de Sorgues
84230 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone :04 90 02 04 62
Télécopie : 04 83 07 58 58
Email : les3cellier@3cellier.fr
Site : www.3cellier.fr

 

“L’ensemble de nos parcelles de Châteauneuf-du-Pape est disséminé sur la totalité de l’aire d’appellation, ce qui nous permet d’avoir les différents terroirs et de produire des vins riches et variés apportant chacun une complexité différente. Cependant une des particularités de notre domaine est un îlot d’environ 4 ha sur le plateau des « Terres Blanches » situé au nord de l’appellation. Le sol argilo-calcaire y est recouvert d’une épaisse couche de galets roulés. Ces galets ont un effet bénéfique sur la qualité des raisins car ils emmagasinent la chaleur le jour et la restituent la nuit. Le microclimat de ce lieu nous permet de réussir de grands vins.”
“Nous avons un très beau 2016, nous dit Ludovic Cellier, belle amplitude thermique qui a favorisé le stockage des polyphénols dans les baies. Des vins très concentrés, une qualité supérieure à 2015, ils me font penser aux 2010.
Rendement et volume étaient au rendez-vous (30 hl/ha), ce qui n’est pas négligeable.
Un vin très complet, de très beaux équilibres, de la concentration. Pour les blancs des PH relativement bas ce qui donne pas mal de fraîcheur ce qui est donc intéressant, les premières bouteilles seront mises sur le marché au début de l’été. La Roussane est un cépage qui donne des notes de fruits exotiques, poire, pêche, c’est un vin gourmand et puissant à la fois très agréable à déguster.
Le 2015 est aussi un très joli millésime un peu moins de concentration que 2016. Ce sont des vins très juteux et gourmands, sur le fruit, ils se goûtent très bien même dans leur jeunesse ils sont puissants et frais. Les 2015 et 2016 sont deux millésimes qui pourront se garder en cave, ils en ont le potentiel. Le 2014, un vin plus sur la fraîcheur qui sera agréable à déguster plus rapidement.
Notre actualité : le Domaine a eu sa certification en Bio pour le millésime 2016 pour tous nos châteauneufs. Notre père travaillait en respectant la nature nous avons suivi l’exemple et donc tout naturellement nous avons fait la démarche d’une certification Bio.
Le plus jeune de nos frères Benoît intègrera le Domaine cette année, il s’occupera du commerce international avec mon épouse.”
Le Châteauneuf-du-Pape rouge Éternelle 2015, de couleur profonde, est gras, concentré, aux arômes de fruits macérés, très harmonieux au nez comme en bouche, évidemment, encore très jeune. “Un vin de terroir, précise-t-on, une seule parcelle vieille de 80 ans, et la sélection des plus belles grappes de cette parcelle. L’expression du Grenache à l’état pur. Le cépage Grenache offre à ce vin tout ce qu’il a de meilleur, tant par sa couleur rouge grenat sombre que par ses notes de fruits frais et épices. Sa structure est puissante mais sans agressivité.
Superbe Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Privilège 2013, une cuvée élevée pour 90% en barriques de 12 à 18 mois, de bouche mûre, de très bonne base tannique, un vin charnu, coloré, au nez à la fois intense et subtil où s’entremêlent la griotte, la prune et une touche poivrée, qui poursuit une belle évolution.
Le Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Alchimie 2014 (médaille d’Argent Paris 2015), Grenache (44%), Mourvèdre (23%), Syrah (18%), complété par du Terret noir, de la Counoise et de la Clairette rose, élevé 12 mois en foudres, où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, puissant, savoureux, tout en bouche et bien classique, très typé.
En blancs, trois cuvées délicieuses : leur Châteauneuf-du-Pape blanc 2014 (médaille d’Or Paris 2015), au nez subtil, suave en bouche, bouqueté et rond, aux senteurs florales persistantes, à savourer sur des quenelles, le Châteauneuf-du-Pape blanc Réserve 2013, au nez de petits fruits (pêche), bien ferme et suave au palais, à la texture fine et soyeuse, un vin tout en distinction qui se goûte sur un saumon grillé, et le Châteauneuf-du-Pape blanc cuvée Insolente 2014, 100% Roussane, dont 20% élevés en barriques durant 3 mois, avec des arômes d’agrumes et de chèvrefeuille, de bouche très persistante.

Domaine l'ABBE DINE

Domaine l’ABBE DINE

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Nathalie Reynaud – Earl Mireille et Jean Reynaud
1 480, chemin des Mulets (Caveau : 1 bis, chemin Louise Michel)
84350 Courthézon
Téléphone :04 90 70 20 21 et 06 12 66 99 50
Email : domainelabbedine@wanadoo.fr
Site : www.domainelabbedine.com

 

La Famille Reynaud est installée sur ses terres depuis 5 générations, au moins. Le savoir-faire et les connaissances du travail du sol se sont transmis de père en fils et aujourd’hui de père en fille.
Beau Châteauneuf-du-Pape rouge 2014, 90% Grenache de 120 ans, 8% Syrah et 2% Mourvèdre, sur terroir de sables, aux notes de pruneau et de sous-bois, de bouche pleine et généreuse, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de couleur pourpre, un vin puissant et chaleureux, avec du gras et de la rondeur.
Bien typé, également, le CDR-Villages 2014, 80% Grenache et 20% Mourvèdre de 60 ans, sur terroir de galets roulés, d’une belle harmonie, puissant, d’une jolie ampleur aromatique, légèrement épicé, alliant souplesse et structure, est un vin très bien élevé, comme le CDR blanc 2015, 100% Clairette, terroir de sables, riche en bouquet (agrumes, amande), harmonieux, qui est à déboucher sur une omelette aux truffes, par exemple.

Château FORTIACHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Château FORTIA

Château FORTIA

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Pierre Pastre
Route de Bédarrides – BP 13
84231 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone :04 90 83 72 25
Télécopie : 04 90 83 51 03
Email : chateaufortia@vinsdusiecle.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaufortia
Site : www.chateau-fortia.com

 

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Florence Fagan, manager de ventes et directrice marketing, et Sandra Rochel, œnologue et technicienne du vignoble, viennent seconder Pierre Pastre et son épouse, les propriétaires.
A la vente en 2017 : Cuvée du Baron 2013, Tradition 2012 et Réserve 2013, “nous n’avons pas produit de 2014.”
“Le 2013 est une année que les amateurs déconsidèrent alors que c’est une année que j’estime comme très bonne, explique Pierre Pastre. Ce vin obtient de très bonnes notes, c’est ce qui explique le succès que j’ai rencontré avec ce 2013 aux Etats-Unis quand je suis allé le faire déguster. Le Châteauneuf-du-Pape rouge classique 2013, élégamment confituré, léger, très agréable, est un vin qui s’installe bien dans le vieillissement, très prometteur. Château Fortia en a fait une Cuvée Réserve, ce qui est une indication qualitative car nous n’élaborons cette Cuvée que les années que nous considérons comme très intéressantes. La vendange 2016 a été excellente, les Vins s’expriment déjà très bien. Le rêve de tout vigneron.”
Vous allez apprécier ce Châteauneuf-du-Pape rouge Tradition 2012 : 70% Grenache, 15% Syrah et 15% Mourvèdre, d’une robe très intense rouge rubis, nez riche avec une dominante de fruits rouges et noirs bien mûrs, notes de cuir neuf et d’épices douces. Bouche onctueuse avec une jolie sucrosité, belle présence de gras et bonne structure tannique parfaitement enrobée. On retrouve la dominante fruitée avec des arômes de fruits confiturés, de cacao et de fruits à l’eau de vie. Finale très réglissée avec des notes de piment doux. Beaucoup de noblesse et de classicisme dans ce beau Châteauneuf-du-Pape.
Superbe Châteauneuf-du-Pape rouge Cuvée du Baron 2013 (60% Grenache, 30% Syrah, 10% Mourvèdre), de bouche à la fois puissante et ronde, aux tanins fermes et enrobés, un vin très typé et charpenté, aux arômes de fruits cuits (cerise noire, groseille…), mêlant couleur et matière, d’une bien jolie finale poivrée, d’un beau potentiel d’évolution, un vin que l’on doit associer avec des plats relevés tels des perdreaux sauce catalane ou un ragoût de mouton. Le 2012 est coloré, de bouche puissante et dense, aux nuances de framboise, d’humus et de réglisse, d’une structure soutenue, charnu, d’une finale complexe, comme ce grand 2009, ample au nez comme en bouche, de belle charpente, de couleurpourpre, où dominent les épices et le pruneau, parfait aujourd’hui sur, par exemple, des roulés d’agneau de Nyons ou des filets de lièvre aux marrons en papillotte.
Beau Château Fortia Cuvée Réserve rouge 2013, 85% Syrah, 15% Grenache, riche, coloré et bouqueté, aux notes de cerise confite et d’humus, avec cette bouche chaleureuse et puissante caractéristique, un grand vin, finement épicé.
Le Château Fortia blanc 2014, à base de 60% Clairette, 30% Roussane et 10% de Grenache blanc, dégage des arômes délicats de fleurs blanches et de noix, alliant saveur et distinction, un vin parfumé, fin, typé, au nez persistant. Le 2013 a un nez bien expressif où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits frais et de bruyère, de bouche franche et harmonieuse, un vin suave et sec à la fois. Le 2012, d’une belle couleur dorée avec des reflets tirant légèrement sur le vert, est un grand vin très fruité aux arômes prononcés d’agrumes, de citron plus particulièrement, cela est dû à la Clairette très dominante.

Domaine Albin JACUMINCHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Domaine Albin JACUMIN

Domaine Albin JACUMIN

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Famille Jacumin
1 chemin Monseigneur Jules Avril – BP 28
84230 Chateauneuf du Pape
Téléphone :04 90 83 78 55
Email : domaine.ajacumin@orange.fr
Site : www.domaine-albin-jacumin.fr

 

Depuis plus d’un siècle, quatre générations de vignerons se succèdent de père en fils, se transmettant avec fierté et œuvrant de concert afin de respecter la qualité. L’évolution du domaine s’est faite en plusieurs étapes : après l’ouvrage entrepris par Aimé, son fils Alain et son épouse Sylvette ont agrandi le domaine. Maintenant, leur fils Albin et son épouse Agnès poursuivent avec leur savoir-faire les efforts dans un cadre existant qu’ils ont su moderniser.
Albin Jacumin place le 2016 au même rang que le 2015, superbe, avec une récolte importante. Il envisage une nouvelle cuvée en Vin de Table à base de Counoise, Marselan et Syrah. En vente en 2017 : les Châteauneuf du Pape “La Bégude des Papes” et “A Aimé”, millésimes 2014 et 2015; nous recevons également sur rv à la cave pour une visite et une dégustation toute l’année.”
Beau Châteauneuf-du-Pape rouge La Bégude des Papes 2014, de belle couleur grenat soutenu et intense, au nez caractéristique de fruits mûrs et de garrigue, charpenté, riche et fondu à la fois, un Vin très savoureux et typé. Goûtez le CDR blanc 2015, gourmand et parfumé. Superbe Châteauneuf-du-Pape rouge A Aimé 2010, en hommage au grand-père, issu de très vieilles vignes d’une moyenne de 80 ans, un festival d’épices douces et de torréfaction, de couleur grenat, où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, puissant, tout en bouche.

Domaine André MATHIEUCHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Domaine André MATHIEU

Domaine André MATHIEU

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
André Mathieu
3 bis, Route de Courthézon
84230 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone :04 90 83 72 09
Télécopie : 04 90 83 50 55
Email : contact@domaine-andre-mathieu.com
Site : www.domaine-andre-mathieu.com

 

Au domaine familial, transmis de père en fils depuis 1600, André Mathieu a pris la suite de son père en 1987. L’exploitation se répartit maintenant sur 13 ha de Châteauneuf-du-Pape et 4 ha de Côtes du Rhône. Trois Châteauneuf- du-Pape rouges, deux Châteauneuf-du-Pape blancs et deux Côtes du Rhône sont vinifiés et élaborés par André Mathieu.
La première cuvée Châteauneuf-du-Pape rouge, une cuvée traditionnelle “Domaine André Mathieu”, regroupe les 13 cépages autorisés de l’appellation et dévoile un vin élégant où les tanins se fondent dans la rondeur des arômes. La cuvée spéciale “La Centenaire” est un vin élaboré à partir des plus vieilles vignes de l’exploitation (plantées entre 1890 et 1914). Une complexité aromatique, un vin soyeux aux tanins fins sont les principales caractéristiques de cette cuvée que l’on trouve seulement les plus beaux millésimes. Enfin, la cuvée Vin Di Felibre est un Châteauneuf-du-Pape atypique, dominé par le cépage Mourvèdre et élevé en fûts neufs. Réalisée seulement les très beaux millésimes, une cuvée est produite en quantité très limitée.
“Le 2015 est un millésime où les deux couleurs de vins rouge et blanc sont tout aussi réussies, nous dit André Mathieu. Très beau millésime du niveau du 2009, pour la cuvée André Mathieu et la cuvée Centenaire. Il se caractérise par une belle concentration, bonne fraîcheur très plaisante, bien marqué par les fruits rouges, d’un beau potentiel de garde. C’est un très beau millésime classique, bien typé Châteauneuf-du-Pape, avec une expression du Grenache assez exacerbée.
Le 2016 est un vin plus concentré et plus puissant encore. La vendange était très saine, les vins sont très équilibrés avec du charnu et de la fraîcheur. J’aime faire des vins sur la fraîcheur, je n’aime pas la surconcentration.
Je ne produis que 8% de Châteauneuf blancs. Les blancs 2015 ont des arômes de fleurs blanches, vins très fins et agréables. Le Vin Di Felibre est un très beau millésime. En 2015, les vins sont sur la minéralité avec une belle sucrosité, de la complexité, du charnu et de l’élégance, cela fait partie des très beaux millésimes avec un beau potentiel de garde de 5 à 8 ans. Ils sont déjà agréables dans leur jeunesse, surtout la cuvée André Mathieu.
En Côtes-du-Rhône, les 2016 rouge et rosé sont des vins concentrés et puissants. Les Seriziers 2016, fabuleux, vin très puissant, belle concentration, délicieux arômes de cerise, de kirsch, des vins très agréables dès maintenant mais qui peuvent vieillir 5 ans. Le CDR rosé 2016 est un rosé de saigné, de couleur soutenue un rosé assez vineux idéal pour accompagner un barbecue entre amis.”
Superbe Châteauneuf-du-Pape Vin di Felibre rouge 2012, intense en couleur comme en arômes, qui fleure bon les fruits mûrs et les épices, aux tanins bien fermes, auquel il faut laisser un peu de temps pour s’exprimer, parfait avec, par exemple, un lapin caramélisé aux épices ou un foie gras poêlé aux raisins. “Une cuvée à 80% de Mourvèdre que j’élève durant 30 mois, c’est un vin au très gros potentiel de garde, très concentré et complexe.”
Le Châteauneuf-du-Pape rouge est de belle couleur grenat soutenu et intense, au nez caractéristique de fruits mûrs et de garrigue, une cuvée typée, riche et fondue à la fois, à déboucher sur un tendron de veau sauce tomate ou un poulet tandoori. Son Châteauneuf-du-Pape blanc Di Felibre 2015, qui mêle puissance et distinction, est parfumé, intense, aux notes de poire fraîche, tout en bouche, gras mais avec cette nervosité caractéristique, aux nuances d’aubépine et de citron, un vin tout en charpente, classique et franc.
Tout en nuances, son Châteauneuf-du-Pape blanc 2015, avec des connotations de fleurs et de pain grillé, est d’une très belle expression, alliant ampleur et fraîcheur.
Goûtez aussi le CDR rouge Les Seriziers, au nez de fruits rouges surmûris (prune, groseille) et de violette, charpenté, riche au nez comme en bouche, et ce séduisant CDR rosé “Se Sian Accoupagna”, de jolie robe, très gourmand.

Domaine La MEREUILLECHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Domaine La MEREUILLE

Domaine La MEREUILLE

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Philippe Granger
Quartier Le Grès – Impasse 2580
84100 Orange
Téléphone :04 90 34 10 68
Télécopie : 04 90 34 27 77
Email : micbouyer@wanadoo.fr
Site : www.domaine-la-mereuille.com

 

Un domaine de 16 ha. Culture et vinifications traditionnelles, dans le respect du terroir.
Pour Philippe Granger, les ventes cette année se porteront sur les Côtes du Rhône et Châteauneuf-du-Pape blancs 2016, les Côtes du Rhône rouges 2015, les Châteauneuf-du-Pape rouges 2013.
“Le millésime 2016 est extraordinaire, supérieur à 2015, l’on y trouve tout ce qu’il faut : saveur, arômes, structure, volume moindre, largement compensé par la qualité.”
Il possède en cave de vieux millésimes de Châteauneuf-du-Pape rouges : 1999, 2006, 2008, 2009, 2011 et 2012, ainsi que la cuvée Grenache Les Baptaurels, millésimes 2007, 2010, 2011 et 2012. En 2017, deux nouvelles cuvées en CDR rouge Villages 2015 et 2016.
Très beau Châteauneuf-du-Pape Les Baptaurels rouge 2012, d’une belle couleur, au nez complexe où s’entremêlent des nuances de griotte et de framboise, avec une pointe de poivre, bien charpenté, parfait sur des noisettes de chevreuil aux ravioles de champignons ou une épaule d’agneau farcie aux olives vertes.
Le 2011 a des tanins amples, un vin de bouche pleine, aux nuances de fruits des bois et des notes giboyeuses, d’excellente évolution.
Son Châteauneuf blanc 2015, d’une robe aux reflets or pâle, tout en finesse aromatique (fleurs fraîches, tilleul…), est complexe au nez comme en bouche.
Goûtez aussi le CDR 2013, aux arômes de fruits noirs mûrs et d’épices de la garrigue, un vin rond mais charpenté, de bouche corsée, CDR-Villages 2013, avec des tanins veloutés, avec cette couleur profonde, au nez de fruits cuits, un vin qui emplit bien la bouche.

Château MONT-REDONCHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Château MONT-REDON

Château MONT-REDON

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Jean Abeille et Didier Fabre

84230 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone :04 90 83 72 75
Télécopie : 04 90 83 77 20
Email : contact@chateaumontredon.fr
Site : boutique.chateaumontredon.com
Site : www.chateaumontredon.fr

 

Incontestablement à la tête des Premiers Grands Vins Classés. C’est ici que nous avons organisé notre grande dégustation conviviale qui a réunit les meilleurs vignerons de la Vallée du Rhône.
Pierre Fabre, fils de Didier Fabre est en charge de la Cave, Yann Abeille, fils de Jean Abeille, est responsable des vignobles, Jérôme Abeille, deuxième fils de Jean, après ses études d’ingénieur, est à la partie commerciale, et, enfin, Patrick Abeille, troisième fils de Jean, Inseec à Bordeaux, s’occupe de la partie gestion, social, marketing et commercial France.
“En 2016, nous dit Jean Abeille, nous avons eu des conditions climatiques particulières, un printemps “arrosé” et à partir du 15 juin, nous avons eu de grosses chaleurs et aucune pluie durant tout l’été. Cela a eu pour conséquence d’obtenir de belles maturités. Heureusement, sur le plateau de Mont-Redon, nous avons un peu d’argile sous les cailloux et ainsi les vignes n’ont pas souffert. Tout début septembre, nous avons eu un orage salutaire qui a bien gonflé les raisins, ainsi, nous avons pu atteindre le degré de maturité désiré sous un soleil radieux. Il a fallu être vigilent sur les degrés et nous l’avons été à Mont-Redon. Il a fallu dès la maturité atteinte réagir très vite. Nous avons vendangé en 12 jours, un vrai record ! Notre motivation était d’éviter la surmaturité et des degrés trop élevés. Nous avons obtenu des 14,6 ce qui est une moyenne habituelle. Les Vins ont une superbe couleur intense violacée, les 3 cépages Grenache, Syrah ou Mourvèdre étaient superbes ce qui est assez exceptionnel.
Je n’ai pas peur de comparer ce 2016 à des millésimes d’exception comme les 1961 ou 1978. Malgré cette sécheresse, nous obtenons nos volumes habituels que ce soit à Châteauneuf du Pape, Lirac ou Côtes du Rhône. Des Vins très aromatiques aux notes de fruits rouges, des Vins bien équilibrés, délicieux. Le 2016 a donc produit une récolte normale en quantité et exceptionnelle en qualité. Notre Lirac et nos Côtes du Rhône sont tout à fait dans la même lignée qualitative. Ce 2016 tout comme le 1990, sera un vin de garde, mais on pourra l’apprécier sur le fruit.
En Provence, au Château Riotor, la sécheresse a eu un impact sur le rendement (- 15%) avec des blocages de maturité, heureusement, l’arrière saison magnifique a permis d’attendre pour récolter des raisins parfaitement mûrs et sains. Il a fait plus chaud dans le Midi qu’à Châteauneuf, on a eu des pics de température à 42°, ce qui n’est pas si commun… on obtient de très jolis Vins aux couleurs profondes et aux arômes très fruités.
Notre challenge est de produire des Vins équilibrés et nous parvenons bien à maîtriser les différents paramètres, ce qui n’est pas toujours évident, c’est dû à notre savoir-faire et à notre longue expérience… chaque année, avec un nouveau millésime, on doit s’adapter. Notre grande force, nous explique Jean Abeille, est d’avoir trois millésimes en stock d’avance, non pas parce que l’on n’arrive pas à les vendre mais l’on met un point d’honneur à ne pas commercialiser des Vins trop jeunes.”
On est bien au sommet avec ce Châteauneuf-du-Pape rouge 2013, de belle structure, au nez présent avec des notes de violette et de pruneau, riche en couleur, qui associe saveur et persistance, et se débouche sur un bœuf braisé aux carottes, par exemple. Le 2012 est complexe, avec ce charnu caractéristique, aux connotations de groseille avec cette pointe d’épices, de bouche à la fois puissante et souple. Superbe 2011, tout en nuances aromatiques où dominent la groseille, la réglisse et les épices, de bouche riche, de garde. Très beau 2010, un vin complet et puissant, avec des nuances de cerise confite, alliant structure et élégance, aux tanins structurés, épicé et charnu comme il se doit, vraiment remarquable.
Le Châteauneuf-du-Pape blanc 2015, 55% Grenache, 20% Clairette, 10% Bourboulenc, 10% Roussane et 5% Picpoul, avec des notes de fleurs et de grillé caractéristiques, tout en bouche, est d’une longue finale. Le 2014 dégage des senteurs de pêche avec en finale une pointe de pamplemousse, vif et suave à la fois, très parfumé, tout en distinction.
Le Lirac rouge 2014 est vraiment réussi, associant puissance et finesse, aux tanins équilibrés, un vin coloré et intense, très parfumé (prune, garrigue, humus), qui poursuit son évolution. Joli Lirac Mont-Redon rosé, 60% Grenache et 40% Syrah, à la fois tendre et nerveux.

Domaine de SAJECHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Domaine de SAJE

Domaine de SAJE

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Jérome Mathieu
rue du Commandant Lemaître
84230 Châteauneuf du Pape
Téléphone :06 80 95 82 53
Email : jerome@domaine-de-saje.fr

 

“Le Domaine de Saje, nous explique Jérôme Mathieu, c’est la contraction des initiales du prénom de mon épouse et de mon prénom. En effet, avec mon frère, nous avons décidé de créer notre propre entité.
Le Domaine de Saje va représenter 8 ha de vignes, plusieurs parcelles sur des terroirs urgoniens et argilo-calcaires, je n’ai pas de terroirs de silice. L’âge moyen de mes vignes et de 45 à 50 ans, j’ai cette chance d’avoir de vieilles vignes qui apportent de la concentration et de la personnalité aux vins, et je possède également les 13 cépages de l’appellation, avec une dominante de Grenache.
Pour Jérôme Mathieu, “2015 et 2016 sont deux millésimes fabuleux au Domaine de Saje.
En 2016, malgré le manque d’eau, la vigne a souffert, mais pas de trop. Dans les vignobles en général, ce sont surtout les jeunes plants qui ont le plus souffert ainsi que certaines vieilles souches qui n’ont pas résisté, il a fallu être très prudent, délicat sur l’entretien des vignes et des sols. On obtient des vins très puissants. Nous avons fait le rendement habituel de 30 hl/ha. Une belle récolte compte-tenu de la sécheresse. J’ai vendangé à une période qui m’a permis d’avoir une belle maturité et des degrés pas trop élevés. Les vins sont très colorés, beaucoup plus que d’habitude, avec des tanins très présents, très puissants, qui ne laissent pas encore trop les arômes s’exprimer, avec l’élevage cela va se fondre un peu.
Le 2015 était déjà un super vin, de très belle facture aromatique, mais, le 2016 est un cran au-dessus, peut-être plus dense. Ce seront deux millésimes conseillés pour la garde, si on les boit jeunes, la puissance risque de primer sur les arômes. Je vais ressortir la Cuvée du Centenaire en 2015.”
Tout en suavité, le Châteauneuf-du-Pape blanc 2015 dégage un nez vif et complexe (agrumes, fruits blancs), d’une belle harmonie, de bouche parfumée, avec des connotations de fleurs fraîches et de pain brioché. La récolte 2015 a été magnifique, j’ai vendangé tôt avant la pluie. J’aurai une Cuvée Traditionnelle, qui correspond à un très bon Châteauneuf-du-Pape classique, et une Cuvée plus élaborée qui s’appellera Cuvée Marquis Anselme Mathieu, je conserve le nom, une Cuvée plus concentrée aux notes de sucrosité, un vin très velouté.”
Le Châteauneuf-du-Pape classique 2013, charnu, aux tanins fondus, au nez dominé par les petits fruits rouges mûrs (griotte, pruneau), est de belle robe soutenue. Excellent CDR rouge 2015, au nez puissant, tout en nuances aromatiques où dominent la groseille et les épices, de très bonne base tannique.

Domaine SERGUIER

Domaine SERGUIER

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Daniel Nury
10, rue Alphonse Daudet
84230 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone :04 90 83 73 42 et 06 15 66 58 90
Télécopie : 04 90 83 73 42
Email : nury.daniel@wanadoo.fr
Site : www.domaine-serguier.com

 

Le domaine est né à la fin du XIXe, par la volonté d’Hippolyte Serguier. 100 ans plus tard en 1997, Daniel Nury reprend le domaine familial situé au cœur du village au pied des remparts de Châteauneuf-du-Pape.
Ce propriétaire talentueux peut être fier de son Châteauneuf-du-Pape cuvée Révélation 2013 (Grenache noir majoritaire avec 10% de Mourvèdre, Cinsault et Syrah) issu de très vieilles vignes de 80 ans aux rendements inférieurs à 30hl/ha, vendanges manuelles avec tri à la parcelle, élevage 14 mois en barriques, de bouche pleine et riche, de belle robe grenat, au nez de cerise confite et d’humus, un vin qui mérite une cuisine relevée. Savoureux 2012, où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, puissant, savoureux, tout en bouche, que l’on apprécie aussi bien sur un Roquefort qu’avec des filets de lièvre aux marrons en papillotte.
Le Châteauneuf-du-Pape rouge Tradition 2014, 70% Grenache, 12,5% Mourvèdre, 12,5% Syrah et 5% autres (Cinsault, Counoise, Muscardin…), très bien élevé, au nez de cerise confite et d’épices, très corsé, est très savoureux, aux nuances d’humus, de mûre et de poivre en bouche. Savoureux Châteauneuf-du-Pape blanc 2015, parts égales de Grenache blanc et de Clairette blanche (40% de chaque) avec 20% de Bourboulenc, avec des arômes bien présents où dominent les agrumes et les petits fruits secs, tout en subtilité aromatique, d’une belle longueur. Il y a encore le CDR Le Cabanon rouge 2015, aux tanins enrobés, de couleur cerise soutenue, bien réussi, et le CDR Le Cabanon de ma Mère blanc 2015, frais, aux notes de fruits blancs et d’acacia.

Domaine de la SOLITUDE

Domaine de la SOLITUDE

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Michel et Jean Lançon

84231 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone :04 90 83 71 45
Télécopie : 04 90 83 51 34
Email : info@domaine-solitude.com
Site : www.domaine-solitude.com

 

Le Domaine de la Solitude appartient à l’une des plus vieilles familles originaires de Châteauneuf-du-Pape. Dès le XVe siècle, on y trouve la trace des Martin, mais en Italie elle remonte encore plus loin dans le temps, jusqu’à la très ancienne et non moins illustre famille des Barberini. François Barberini, né en Toscane en 1264, habita La Provence pendant quelques années.
Voilà un grand Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Barberini 2004, 55% Grenache, 30% Syrah et 15% Mourvèdre, de charpente à la fois puissante et souple, avec beaucoup de matière, des arômes de fruits rouges complexes (cassis, mûre), des nuances de griotte, de cannelle et de fumé. Le Châteauneuf-du- Pape rouge 2013, 50% Grenache, 25% Syrah, 15% Mourvèdre et 10% Cinsault, dense et complexe, dominé par les fruits macérés, de robe pourpre soutenu, est riche et bien en bouche.
Le Châteauneuf-du-Pape blanc 2014, 40% Clairette, 25% Grenache et 35% Roussane, d’une couleur aux reflets verts, a un nez très aroma- tique, onctueux avec beaucoup de fraîcheur et de vivacité, un vin tout en bouche, fleurant bon les amandes, la pêche et les fleurs, très classique, puissant et subtil à la fois.
Pour la très bonne bouche, le millésime 2004, savouré (c’est le mot) cette année, où dominent des senteurs de groseille et de réglisse, est un beau vin dense, typé, aux tanins amples, d’une longue finale.

Domaine TOUR SAINT-MICHEL

Domaine TOUR SAINT-MICHEL

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Earl Vignobles Fabre
Quartier Les Petites Serres
84230 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone :04 90 83 73 24
Télécopie : 04 90 83 51 01
Email : domaine.tour.stmichel@orange.fr
Site : www.toursaintmichel.com

 

Une histoire familiale depuis 3 générations; tout d’abord, Michel Fabre, fondateur du domaine, en 1930, a transmis sa passion à son fils Henri. Ce dernier, avec l’aide de son épouse Éliane, a développé et agrandi le domaine, qui compte actuellement 40 ha, dont 35 ha en Châteauneuf-du-Pape. Aujourd’hui, Mireille, leur fille, gère le vignoble, dans le respect de la tradition familiale en apportant un style plus moderne.
Très réussi, typé, leur Châteauneuf-du-Pape cuvée du Lion 2013, Grenache (75%), Syrah (20%), Mourvèdre (5%), vendanges manuelles et traditionnelles avec longue cuvaison, élevage pour 20% en barriques de 2 ans, au nez dominé par les petits fruits rouges (groseille, griotte), coloré, puissant et charpenté, avec, au palais, des nuances de petits fruits rouges à noyau, un vin typé, tout en bouche.
Le 2012 se goûte très bien, médaille d’Argent concours Vignerons Indépendants 2014, dense, aux tanins riches et souples à la fois, avec ces senteurs de cuir et de fruits macérés en finale.
Le Châteauneuf-du-Pape Tradition cuvée des Deux Sœurs 2013, 80% Grenache et 20% Syrah, de robe pourpre, au nez de fruits cuits avec des notes épicées, est typé comme le Châteauneuf-du-Pape cuvée Feminessance 2012, 60% Grenache et 40% Syrah, élevage en barriques, au nez à la fois intense et subtil où s’entremêlent la griotte mûre et une touche épicée spécifique, mêle structure et ampleur.

Vignobles LEVETCÔTE-RÔTIE Vignobles LEVET

Vignobles LEVET

(CÔTE-RÔTIE)
Agnès, Nicole et Bernard Levet
26, boulevard Les Allées
69420 Ampuis
Téléphone :04 74 56 15 39
Email : contact@coterotielevet.fr
Site : www.coterotielevet.fr

 

Créé en 1929, un domaine d’environ 4 ha sur des coteaux abrupts en terrasses, le sol est d’origine granitique recouvert de micaschiste et de gneiss, les vignes ont 50 ans et le cépage est la Syrah. Les vins sont élevés en moyenne deux ans en fûts de chêne. Culture raisonnée.
“Nous sommes un domaine familial qui s’est transmis sur 4 générations, explique-t-on. Tout a commencé en 1929 avec Christophe Chambeyron, l’arrière grand-père, qui devint propriétaire d’une vigne en Côte Blonde accessible alors qu’en char à bœufs. Marius Chambeyron, son fils, a continué le travail de son père, en plantant des vignes à la force des bras. Les coteaux étaient très escarpés, et les chemins très étroits : on parlait même de « sentiers de chèvre » tant les vignes étaient pentues. A la Landonne, à Chavaroche…, Marius a planté des vignes en parallèle de son activité de maraichage. A ce moment-là la famille a commencé à commercialiser leur vin de Côte-Rôtie. Nicole Levet, fille de Marius Chambeyron, prends la suite du domaine avec son mari Bernard Levet. Ils sont aujourd’hui à la tête de cet héritage depuis 1983. Agnès Levet est aujourd’hui la 4e génération de vignerons.”
Pour Agnès Levet, “le millésime 2016 est rond, aromatique, épicé, minéral, et la qualité rejoint la quantité. Extension de la cave fin 2017 et prévision de plantations en 2018. En vente actuellement, les 2014 puis, en Novembre 2017, les 2015”.
Ce Côte-Rôtie cuvée Améthyste 2013 (un assemblage pur Syrah de l’ensemble de leurs parcelles de vignes, élevé 24 mois en fûts de chêne de 600l dont seulement 10% de neuf), de belle robe soutenue, au nez de mûre et de fumé, aux tanins présents, un vin d’une belle harmonie, qui poursuit son évolution. Le 2012 est un vin au parfum persistant de griotte et de cassis mûrs, bien typé, corsé et parfumé au palais, de belle charpente, il est généreux et allie structure et rondeur en bouche. Le 2011 est tout en bouche, au nez complexe où dominent les épices et les petits fruits cuits (cassis, groseille), chaleureux comme on les aime. Le Côte-Rôtie cuvée La Péroline 2012 est tout aussi séduisant, aux arômes puissants de fruits cuits, ample et structuré, aux tanins harmonieux, avec cette bouche marquée par la prune et la violette.
Création d’une boutique en ligne sur leur site internet, et dégustation sur rendez-vous du lundi au samedi.

Domaine de ROSIERSCÔTE-RÔTIE Domaine de ROSIERS

Domaine de ROSIERS

(CÔTE-RÔTIE)
Maxime Gourdain
3, rue des Moutonnes
69420 Ampuis
Téléphone :04 74 56 11 38 et 06 71 73 57 71
Télécopie : 04 74 56 13 00
Email : domainederosiers@gmail.com
Site : www.vinsdusiecle.com/rosiersdrevon

 

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le vignoble de Côte-Rôtie s’étend sur trois communes : Saint-Cyr-sur-Rhône, Ampuis, Tupin-et-Semons, sur la rive droite du Rhône dans le département du Rhône, sur des terrasses granitiques très escarpées couvertes d’une couche silico-calcaire en Côte blonde, d’argile et oxyde de fer en Côte brune. Le climat est continental modéré, sec et chaud l’été, avec des pluies régulières les autres saisons. Environ 200 ha de vignobles en gradins sur des pentes de 40%, et divisé entre : la Côte brune (sol argileux de couleur plus foncée) donnant des Vins rouges très fermes de lente évolution et de grande longévité (Vaillères, Côte Rosier, Turque, Pommière, Chevalière, Côte Boudin); la Côte blonde (sol plus léger) donnant des Vins plus souples (La Mouline, Châtillonne, Grande Plantée, Grands Cols).
Un domaine de 7 ha, qui possède cette force évidente du terroir associée à une très grande régularité qualitative et à des prix très mesurés quand on connaît la difficulté de produire ce type de crus. Reprise et installation sur le Domaine familial depuis le mai 2013 de Maxime Gourdain, le neveu de Louis Drevon et petit-fils d’André Drevon.
Pour Maxime Gourdain, “le millésime 2016 est quantitativement et qualitativement parfait, il est fruité, très concentré, bref, il a tous les plus d’un grand vin. Ventes en 2017 : Côte-Rôtie 2014 puis 2015, Condrieu 2015, puis 2016 en fin d’année.”
Superbe Côte-Rôtie 2014, encore jeune, au nez de griotte et de cassis mûrs, est un vin dense et complexe, très parfumé, dominé par les fruits macérés et le poivre, de robe pourpre soutenu, un vin riche et bien en bouche. Le 2013, classique, au nez présent avec des senteurs de violette et de pruneau, est un vin chaleureux et gourmand, toujours très typé, aux notes de cuir et d’humus en finale, à prévoir sur un lapin sauté aux olives noires ou un agneau aux pommes de terre nouvelles. “Pour le 2013, rappelle-t-il, nous avons pu vendanger avant que la pourriture n’arrive. En 2013, tout a, en effet, été une question de timing. Au final, nous trouvons un beau millésime très coloré, avec une belle acidité, bien fondu, ce qui donne un bel équilibre. Un vin sur la fraîcheur, pas trop lourd.”
Le 2011 (97% Syrah et 3% Viognier), médaille d’Argent au concours des Vins d’Orange 2010, issu de cuvaison longue puis élevé au minimum 15 mois en fûts de chêne, ample et solide avec ce nez complexe aux nuances de fraise des bois et de kirsch, de couleur profonde, est un vin riche et racé, qui poursuit son évolution. Exceptionnel 2010, aux notes de pruneau et de sous-bois, de bouche pleine et généreuse, aux taninsfermes et soyeux à la fois, de couleur pourpre, un beau vin puissant et chaleureux, de garde.
Goûtez le Côte-Rôtie Cuvée Cœur de Rose. “Produite depuis le millésime 2011, la Cuvée Coeur de Rose est une sélection de 5 fûts à la fin de l’élevage de 18 mois pratiquée sur les Côte-Rôtie du domaine. Ainsi nous cherchons à créer une Cuvée d’assemblage restreinte, gardant la même trame et le même esprit que notre Cuvée principale tout en souhaitant la concentration des arômes et de la structure afin de donner naissance à une Cuvée de garde par excellence mettant en valeur tout le potentiel du millésime.”
Il y a encore cette nouvelle Cuvée parcellaire Besset 2013, “une sélection de 5 fûts à la fin de l’élevage de 18 mois pratiquée sur le Côte-Rôtie issu de notre parcelle située sur le lieu dit Besset, 100% Syrah, son élevage est de 18 mois en fûts de chêne dont 50% de fûts neufs,” le tout donnant ce vin dense, structuré, qui associe couleur et matière, avec ses arômes de fruits rouges à noyau et de réglisse, finement tannique, de bouche riche.

Domaine de L'AMAUVE

Domaine de L’AMAUVE

(CÔTES DU RHÔNE ET VILLAGES)
Christian Vœux
Chemin du Jas
84110 Séguret
Téléphone :04 90 46 82 81 et 06 10 71 26 72
Télécopie : 04 90 65 17 12
Email : contact@domainedelamauve.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domainedelamauve
Site : www.domainedelamauve.fr

 

Une exploitation familiale de 12 ha. Christian Vœux, œnologue de formation, est un homme de terrain qui a été maître de chai du Château Mont-Redon durant 25 ans. Il a repris ce vignoble en 2005, à la retraite de ses parents. La culture de la vigne y est traditionnelle avec travail du sol et limitation des traitements phytosanitaires selon les règles de l’agriculture raisonnée. La limitation du rendement est naturelle dans les vieilles vignes, toutefois, afin d’assurer une meilleure régularité, le vignoble est enherbé un rang sur deux. Dans les jeunes vignes, l’enherbement n’a pas un effet suffisant, la Vendange En Vert étant pratiquée comme moyen de sélection des grappes et de contrôle du rendement.
Il élève le meilleur CDR-Village Séguret rouge Réserve 2013, à dominante de Grenache (80%), complétée par de la Syrah, 12 mois pour partie en fûts de chêne et en cuves, gras, au nez dominé par la griotte, avec ces notes persistantes de fumé, de kirsch et d’épices au palais, aux tanins puissants mais très fins, un vin complet. Le CDR-Village cuvée Laurance 2014, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des notes de fumé, développe des taninsfermes et soyeux à la fois, typé comme ce CDR-Village Séguret La Merrelies rouge 2014, de teinte grenat, à dominante de fruits rouges et aux taninssoyeux, d’une belle structure en bouche. Le CDR le vin d’Adrien rouge 2015, avec des tanins bien enrobés, est un vin généreux, d’une belle finale aromatique.
Tout en nuances, le CDR-Village Séguret La Daurèle blanc 2015, à dominante de fruits secs (abricot) et de citronnelle, est d’une belle persistance en finale, et cet IGP vin de Pays de Vaucluse rouge 2015, 80% Grenache noir et 20% Syrah, alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d’une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie.

Château BEAUCHENECÔTES DU RHÔNE ET VILLAGES Château BEAUCHENE

Château BEAUCHENE

(CÔTES DU RHÔNE ET VILLAGES)
Famille Vergniaud-Bernard
1 452, route de Beauchêne
84420 Piolenc
Téléphone :04 90 51 75 87
Télécopie : 04 90 51 73 36
Email : info@chateaubeauchene.com
Site : www.chateaubeauchene.com

 

La famille de Michel Bernard est présente à Orange depuis le XVIIe siècle. “Mesnagers”, c’est-à-dire fermiers jusqu’à la révolution de 1789, ils achetèrent les premières vignes lors de la vente des biens nationaux de 1794. Elles font encore partie du vignoble familial. Depuis 1971, Michel Bernard et son épouse Dominique Vergniaud assument la responsabilité de l’exploitation, qu’ils ont agrandie. En 2004, leur fille aînée Amandine les a rejoint. Aujourd’hui, le Château constitue le siège de vinification et d’élevage des différents vignobles de la famille. Il comprend 70 ha de vignes : Châteauneuf du Pape, Côtes-du-Rhône Villages, Côtes du Rhône. Michel Bernard s’occupe des travaux des cultures et de vinification. Dominique Vergniaud suit l’administration, les ventes en France et au caveau, et Amandine Bernard dirige les ventes à l’export et le marketing et s’occupe personnellement des clients en Europe.
“A la vente, nous avons les Côtes du Rhône 2016, 2015 et 2014. Et en Châteauneuf-du-Pape, les 2012, 2013 et 2014, nous précise Michel Bernard. Je trouve le 2015 plus puissant que le 2014. Le 2014 est d’un très bel équilibre avec peut-être un peu moins de potentiel de garde. Les 2015 et 2016 sont deux millésimes très riches, charnus, ils ont tout pour eux, les tanins, du fruit, une couleur intense, bel équilibre, bonne concentration, belle persistance aromatique… Les blancs 2016 ont de la puissance.
Mes filles viennent travailler avec moi : Amandine, déjà, puis Estelle la rejoindra. Estelle est vétérinaire et est en train de se former à l’agronomie et à l’œnologie.
Ici à Beauchêne, je finalise un musée sur le développement et la vie du vignoble. Il retracera à travers les âges le déroulement de la plantation jusqu’à la mise en bouteilles. Je vais exposer de vieux outils que je possédais ou que j’ai chiné. L‘objectif est d’avoir une démarche pédagogique en expliquant leurs utilisations. Nous recevons beaucoup d’amateurs à Beauchêne, notre région touristique se prête à ce genre d’exercice et cela m’occupera quand mes filles seront là…”
Beau Châteauneuf-du-Pape rouge Grande Réserve 2012 (80% Grenache, 15% Syrah, 5% Mourvèdre, vignes de 100 ans, issues des terrasses alluvionnaire de galets roulés et de sables fauves), très riche, tout en harmonie, complexe et intense, aux connotations d’épices, de fruits rouges mûrs et de poivre, typé, de fort belle évolution.
Remarquable Châteauneuf-du-Pape blanc Vignobles de la Serrière 2015, très charmeur, richement bouqueté, alliant puissance et élégance, où se mêlent des notes d’amande et de poire, suave, de bouche persistante, à ouvrir sur un turbot à la crème ou un risotto à la truffe blanche. Leur Châteauneuf-du-Pape rouge Vignobles de la Serrière est typé comme on les aime, bien charpenté, aux notes de prune et de sous-bois, dense et concentré, légèrement poivré en finale, de très bonne évolution.
Superbe Châteauneuf-du-Pape rouge Hommage à Odette Bernard 2009, un vin au bouquet complexe, harmonieux, avec ses senteurs de fruits rouges surmûris (prune, groseille) et de violette, un vin bien charpenté, riche au nez comme en bouche. Le CDR rouge Premier Terroir 2012, de couleur intense, souple et vigoureux à la fois, aux nuances de groseille et de cannelle, de bouche savoureuse comme le CDR rouge les Sens de Syrah 2014, épicé, structuré, tout en bouche, au nez complexe (pruneau), un vin charnu, à déboucher sur un boudin noir ou un tajine de poulet aux aubergines.
On poursuit avec le CDR rouge Grande Réserve 2015, et le CDR blanc Grande Réserve 2015, Clairette 25%, Grenache blanc 25%, Roussane 25%, Marsanne 20%, Bourboulenc 5%, vif et frais, aux arômes d’agrumes et de fleurs blanches, d’une très jolie tenue en bouche, et CDR blanc Viognier 2015, plus rond.
Le jardin à la française du Château Beauchêne peut être privatisé pour organiser mariages et réceptions.

Domaine des LAURIBERTCÔTES DU RHÔNE ET VILLAGES Domaine des LAURIBERT

Domaine des LAURIBERT

(CÔTES DU RHÔNE ET VILLAGES)
Famille Sourdon

84820 Visan
Téléphone :04 90 35 26 82
Télécopie : 04 90 37 40 98
Email : lauribert@wanadoo.fr
Site : www.lauribert.com

 

Domaine exploité par la famille depuis 5 générations. En 1997, Laurent Sourdon décide de constituer sa propre équipe et de mener à bien sa production vinicole.
Coup de cœur pour ce Visan Les Truffières rouge 2014, de couleur pourpre intense, aux tanins amples et savoureux, légèrement épicé et très parfumé (mûre, fraise des bois…), de structure riche mais fondue. “Les conditions climatiques de 2014, précise Laurent Sourdon, nous ont poussé à accélérer les vendanges, ramasser vite, c’est une vraie année de vigneron. Cette connaissance de nos vignes et notre terroir, nous a permis de faire un vin fruité avec une belle matière, très parfumé.” Le Visan Le Boiselier 2013, dense, avec une charpente harmonieuse, ferme en bouche, de robe grenat, aux notes discrètes de sous-bois et de mûre, associe charpente et souplesse.
Il y a aussi ce Valréas Flaveur 2014, belle sélection de vieilles vignes de Grenache et de Syrah, 12 mois en barriques de 1 à 2 vins, de belle couleurrubis, riche et fruité, velouté, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, bien en bouche.

Domaine de MAGALANNE

Domaine de MAGALANNE

(CÔTES DU RHÔNE ET VILLAGES)
Famille Crouzet
431, route de Signargues
30390 Domazan
Téléphone :04 66 57 02 72 et 06 64 39 30 07
Email : domainedemagalanne@gmail.com
Site : www.vin-magalanne30.com

 

Propriété de la Famille Betton-Crouzet depuis plus de 10 générations, l’exploitation est devenue Domaine de Magalanne en 1971. Suite au classement en 1985 de l’ensemble des parcelles en appellation Côtes du Rhône, la polyculture a été délaissée au profit d’une politique exclusivement viticole.
Le domaine (25 ha) s’étend sur 5 communes différentes (Domazan, Estézargues, Montfrin, Théziers et Saze). “La notion de développement durable est au centre des intérêts de l’exploitation, précise-t-on, puisque l’ensemble du vignoble est conduit en Agriculture Raisonnée et la quasi-totalité des vignes enherbées. Nous évitons ainsi une surconsommation de produits phytosanitaires et de désherbant.”
Beau CDR-Village Signargues rouge Terre de Galets 2013, Syrah majoritaire 60%, Mourvèdre et Grenache, vendanges manuelles (la Syrah est élevée 6 mois en fûts d’un vin), avec ces nuances de griotte et d’humus, qui allie structure et fondu. Le CDR-Villages Signargues cuvée Lou Biou 2013, Syrah (40%), Mourvèdre (30%), Carignan (30%), dégage un nez de fruits rouges cuits et de violette, charpenté, riche au nez comme au palais.
Goûtez le CDR rouge 2015, aux notes de cassis et de pruneau, puissant et souple à la fois, un vin bien typé, et le CDR blanc 2016, très aromatique, au nez élégant et intense, qui développe en bouche de délicates nuances d’agrumes.

Château SAINT-ESTEVE D'UCHAUX

Château SAINT-ESTEVE D’UCHAUX

(CÔTES DU RHÔNE ET VILLAGES)
Gérard et Marc Français
BP 1
84100 Uchaux
Téléphone :04 90 40 62 38
Télécopie : 04 90 40 63 49
Email : chateau.st.esteve@wanadoo.fr
Site : www.vins-saint-esteve.com

 

Domaine dans la même famille depuis 1809, qui s’étend sur 230 ha d’un seul tenant (50 ha de vignes et 24 ha de cultures variées). La reconversion en culture Biologique s’est effectuée tout naturellement, les vins, depuis le millésime 2009, portent le label AB certifié Ecocert.
Remarquable CDR-Villages Massif d’Uchaux Grande Réserve rouge 2012, Grenache majoritaire avec un assemblage à 40% de Syrah, chaleureux, alliant couleur et structure, au nez à dominante de fruits et d’humus, d’une jolie finale épicée, un vin bien typé.
De belle teinte, le CDR tradition rosé 2015, avec des nuances de framboise et de rose, allie vivacité et distinction, comme le CDR blanc sec 2015, et ce CDR Viognier 2014, d’un bel or pâle brillant, de bouche intense où l’on retrouve l’acacia et les agrumes, charmeur. Vous aimerez aussi le CDR-Villages Massif d’Uchaux Vieilles vignes rouge 2012, issu de vignes de 44 ans, élevage 18 mois en cave souterraine sans filtration, 50% Grenache et 50% Syrah, aux notes de pruneau et de sous-bois, est de bouche pleine et généreuse, d’un beau rouge rubis. Le CDR Vionysos blanc sec 2013, 99% Viognier, sélection massale, vignes de 30 ans en moyenne, bien minéral, avec un bouquet aux connotations de fleurs blanches et de citronnelle.
La propriété est présente dans l’œnotourisme par le biais du festival Liszt en Provence. Les amateurs de piano romantique lèveront leur verre à la mémoire du compositeur Franz Liszt. Caveau de dégustation.

Domaine de la VALÉRIANE

Domaine de la VALÉRIANE

(CÔTES DU RHÔNE ET VILLAGES)
Valérie et Michel Collomb
22, route d’Estézargues
30390 Domazan
Téléphone :04 66 57 04 84
Télécopie : 04 66 57 04 84
Email : valeriane.mc@orange.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/valeriane
Site : www.domainevaleriane.com

 

Ce vignoble familial (quatrième génération) s’étend sur des coteaux argilo-calcaires à galets roulés, un des 4 villages dont le terroir a été consacré par l’appellation communale Signargues depuis 2005. Le Domaine est avant tout la passion d’un métier et l’histoire d’une famille. Mesmin et Maryse, petit-fils et petite fille de vignerons à Domazan. Le nom du domaine leur a été inspiré par le prénom de leur fille Valérie.
Vous allez apprécier ce CDR-Villages Signargues Les Cailloux 2014, issu des meilleurs terroirs à galets roulés et de vignes à faibles rendements, une partie de l’assemblage est élevé en fûts de chêne, l’autre partie en cuves, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des notes de fumé, est bien charnu, riche en bouche, de couleur pourpre. Le CDR-Villages Signargues Les Archanges 2010, “dédiée à mon mari Michel et mon fils Gabriel, les deux archanges du Domaine”, précise Valérie Collomb, Syrah 80%, Grenache 20%, est riche, au nez dominé par les petits fruits macérés.
Le CDR blanc 2015, parts égales de Viognier et de Roussane avec 20% de Grenache blanc, de bouche finement épicée comme il se doit, avec des petites notes de pêche jaune, d’une belle harmonie, riche et tout en finesse, comme ce joli CDR rosé, plein en bouche, frais, bien équilibré, avec des arômes de rose et d’épices, d’une belle persistance.

Cave des Vignerons du GRAVILLAS

Cave des Vignerons du GRAVILLAS

(SABLET)
Madame Lafon
76 chemin de la Diffre
84110 Sablet
Téléphone :04 90 46 94 83
Télécopie : 04 90 46 96 71
Email : cave.gravillas@wanadoo.fr
Site : www.cave-le-gravillas.com

 

La création de la Cave remonte à 1935. Depuis, trois générations se sont succédées. Les Vignerons du Gravillas, animés par la passion des terroirs et des vins, ont poursuivi l’œuvre de recherche de qualité sans cesse améliorée. Ce travail est régulièrement récompensé par l’obtention de nombreuses médailles aux concours d’Orange, Paris, Mâcon, ainsi qu’aux Vinalies.
Leur CDR-Village Séguret rouge 2013, Grenache, Syrah et Mourvèdre (médaille d’Argent Paris 2014), complexe, dominé par les fruits macérés, est de belle couleur grenat, intense, corsé, velouté. Excellent CDR-Villages Plan de Dieu rouge 2014, d’un beau rouge grenat, corsé, au nez marqué par la prune, riche et rond à la fois, avec ces notes de cerise mûre en finale, de bouche fondue, bien typé comme cet autre CDR Sablet rouge Mémoire de Vignerons 2013, présenté en bouteille lourde, aux tanins mûrs mais bien présents, à la fois riche et souple, d’une belle finale en bouche avec des nuances de fraise des bois et de truffe.
Le CDR-Village Sablet Blanc De Blancs, sélection manuelles de Clairette, Bourboulenc et Grenache blanc, avec des notes d’agrumes et de fleurs, très persistant.

ARNOUX & FilsVACQUEYRAS ARNOUX & Fils

ARNOUX & Fils

(VACQUEYRAS)
Marc et Jean-François Arnoux
Cave du Vieux Clocher
84190 Vacqueyras
Téléphone :04 90 65 84 18
Télécopie : 04 90 65 80 07
Email : info@arnoux-vins.com
Site : www.arnoux-vins.com

 

Au sommet, incontestablement. “Notre famille, nous précise Jean-François Arnoux, détient ce vignoble depuis 1717, depuis que le Seigneur de Lauris, fit don d’une parcelle à un ancêtre de la famille Arnoux, Pierre Bovis, le 13 avril 1717, pour être exact. Depuis ce jour, le vignoble s’est transmis de père en fils depuis 8 générations. Jusqu’au début du XXe siècle, il y avait de la polyculture avec notamment beaucoup de maraîchage dans la région. Mon grand-père Aimé, qui est né en 1901, a développé le vignoble et, en 1936, a créé la Cave du Vieux Clocher. Nous avons nos vignes sur un joli terroir de garrigue situé au début du plateau qui redescend vers Courthézon, poursuit Jean-François Arnoux. Un beau sol constitué des célèbres galets roulés (commencement du prestigieux terroir de Châteauneuf-du-Pape), qui restituent la nuit la chaleur emmagasinée pendant la journée, permettant ainsi aux baies, une maturation optimale. Ce terroir est particulièrement adapté à la production de vins rouges. Nous sommes aussi vinificateurs et achetons des raisins que nous vinifions dans nos chais, ce qui nous permet d’avoir une gamme complète des vins de la Vallée du Rhône. Nous avons su marier le traditionnel et le modernisme, avec un cuvier traditionnel, des cuves béton, des foudres, des pressoirs pneumatiques, éraffloirs… Notre cuve tronconique se révèle être un atout qualitatif important et nous récoltons à la main pour préserver au maximum la qualité des raisins.
Le 2016 est un super millésime, quantité et qualité sont au rendez-vous. Nous avons vendangé aux dates habituelles, les raisins étaient bien mûrs et sains. La vigne a un peu souffert de la sécheresse mais la qualité est exceptionnelle ! Le 2015 qui lui précède est aussi de grande qualité, vraiment deux millésimes fantastiques qui se succèdent.
Notre Vieux Clocher 2015 est très gourmand, explosion de fruits rouges et noirs (cassis, framboise) et de notes de poivre et de réglisse, bel équilibre, belle richesse, ampleur veloutée qui procure beaucoup de plaisir en bouche, pas trop d’extraction pour garder le coté friand, les tanins sont très soyeux.
Le Seigneur de Lauris 2013 est un vin issu de vieilles vignes avec de longues cuvaisons afin d’extraire toute la potentialité du terroir. Grâce à la sélection parcellaire, au tri et aux petits rendements, nous avons obtenu une belle qualité de vin sur la gourmandise. Un vin plus fruité que gras, tout en charme, après 4 mois d’élevage en foudres, on est séduit par son côté fruité avec des notes évoluées.
En octobre, c’est notre cuvée “1717” 2014 qui sort, c’est un très joli millésime, gourmand, avec beaucoup d’arômes de fruits noirs confiturés, de fines notes d’épices, de torréfaction, longue finale fondue et persistante.”
Pour l’instant, il y a ce formidable Vacqueyras “1717” 2012, qui rend hommage au début de l’histoire vigneronne de la famille, sélection parcellaire des plus vieilles vignes de Grenache et Syrah, vin dense, aux arômes de fruits cuits, de réglisse et d’épices, où les tanins fondus alliés à une belle rondeur, lui donnent un soyeux étonnant, un vin très gourmand, d’une belle concentration mais avec de la fraîcheur en attaque, racé comme on les aime. Le 2011 est un vin velouté, persistant en bouche, charnu et très aromatique, aux arômes de fruits noirs très mûrs, de couleur pourpre intense, aux tanins riches et savoureux, légèrement épicé en finale.
Le Vacqueyras Château Les Pénitents rouge 2013, d’une très belle expression du fruit bien mûr, a des notes d’épices douces, une bouche soyeuse et tendre, des tanins bien enrobés, un vin bien expressif de son terroir, comme le Vacqueyras Vieux Clocher Classic rouge 2013, de robe grenat à reflets noirs, aux notes de griotte confite, de truffe et de sous-bois, un vin riche et long en bouche. Il y a également ce CDR Seigneur de Lauris Vieilles vignes rouge 2013, puissant en bouche, aux tanins fermes et bien équilibrés, avec ces notes persistantes de fumé, de cassis et d’épices.
Joli Château Lestours Clocher 2013, un très joli Vacqueyras, de couleur grenat, bonne structure riche, veloutée avec de la finesse, de l’élégance.
Le Vacqueyras Seigneur de Lauris blanc 2015, élevé et vinifié en barriques neuves 12 mois. Beaucoup de finesse, léger boisé, un vin très floral, très aromatique avec un côté beurré grâce à la macération pelliculaire à froid. Un vin déjà délicieux mais que l’on peut garder trois ans en Cave sans problème. Goûtez le Petit Voilier 2016, un rosé très clair, assez explosif, aux arômes de fruits rouges, (framboise, fraise), très franc, très accessible.

Domaine de CHAMP-LONGVENTOUX Domaine de CHAMP-LONG

Domaine de CHAMP-LONG

(VENTOUX)
Christian, Béatrice et Jean-Christophe Gély
1 900, chemin de Champ Long
84340 Entrechaux
Téléphone :04 90 46 01 58
Télécopie : 04 90 46 04 40
Email : domaine@champlong.fr
Site : www.champlong.fr

 

Au sommet de leurs appellations. Cette famille exploite un vignoble de 30 ha. Située au pied du mont Ventoux, la propriété est à cheval sur deux appellations, Ventoux et Côtes-du-Rhône.
Champ-Long, c’est donc une propriété familiale depuis 1820. C’est en 1964 que Maurice Gély crée la cave du domaine afin d’assouvir sa passion du vin. L’exploitation sera largement développée et modernisée pour atteindre son niveau actuel grâce à son fils, Christian Gély. Aujourd’hui, Jean-Christophe Gély, le petit-fils, dirige la propriété.
Abritée du vent, exceptionnellement ensoleillée, la propriété est assez morcelée et composée de différents types de sols, des plateaux sableux aux côteaux argilo-calcaires et caillouteux. Cette diversité de terroirs contribue à la qualité et la complexité de leurs vins en leur apportant une subtile palette d’arômes. Vinifiés selon des méthodes alliant savoir-faire ancestral et techniques modernes, élevés avec soin dans leurs caves, les vins blancs du domaine de Champ-Long sont très aromatiques, vifs et frais, les rosés sont élégants, fins et fruités, les vins rouges marqués par le fruit, ont la générosité, l’amplitude et la puissance des grands vins de la Vallée du Rhône.
Christophe Gely met en vente cette année les blancs et rosés 2016, les rouges 2014 puis, au printemps les 2015. “Le 2016 est d’une qualité exceptionnelle, un vin superbe qui restera dans les annales : concentration, fruité, rondeur des tanins, et, de surcroit, une quantité exceptionnelle, elle aussi. D’ailleurs, une nouvelle cuvée de rosé en barriques est prévue au printemps. Renouvellement de la cuverie dans une forme pyramidale.”
Profitez-en avec ce superbe Ventoux rouge cuvée Spéciale 2014, issu du Grenache (70%) planté sur les meilleurs coteaux, et de la Syrah (18 mois en foudres de chêne), de couleur soutenue, un vin de bouche ample, aux notes de fraise des bois, d’humus et d’épices, de très bonne évolution. Le Ventoux rouge cuvée Les Essareaux 2014, 90% Syrah et 10% Grenache, aux notes de pruneau et de sous-bois, de bouche pleine et généreuse, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de couleur pourpre, est un vin bien chaleureux. Son CDR rouge La Lauzerette 2014, 95% Grenache et 5% Syrah, est un vin puissant aux nez expressif de garrigue et de grillé, de bouche savoureuse et souple avec des notes de fruits rouges et d’épices. Le Ventoux blanc Les Gressannes 2015 (50% Grenache blanc et 50% Roussane), vinifié en barriques neuves de 400 l, qui développe un nez de fruits frais, tout en bouche, avec cette petite touche épicée, est un très joli vin, suave comme il se doit, très équilibré. Joli Ventoux blanc Tradition 2015, Grenache (30%), Roussane (30%), Viognier (30%) et Clairette (10%), vinifié à basse température, tout en fraîcheur.
Séduisant Ventoux rosé Tradition 2015, 90% Grenache et 10% Syrah, de bouche délicate, aux arômes de fruits frais et de rose, à déboucher sur un poisson au four.

Domaine de TARA

Domaine de TARA

(VENTOUX)
Michèle et Patrick Folléa
Les Rossignols
84220 Roussillon
Téléphone :04 90 05 74 87
Télécopie : 04 90 05 71 35
Email : domainedetara@orange.fr
Site : www.domainedetara.com

 

Vignoble de 11 ha, implanté sur un coteau Est, à 250 m d’altitude, sur un sol d’éboulis calcaires. Le Domaine, dont les origines remontent au XVIIIe siècle est situé dans le sud de la vallée du Rhône, au cœur du parc naturel régional du Lubéron. Le vignoble, classé Ventoux, est situé au pied du village de Roussillon.
Très joli Ventoux Hautes Pierres blanc 2014, 56% Grenache et 44% Roussane, vinification et élevage en fûts de chêne pendant une année, charmeur, aux notes de pêche, richement bouqueté, tout en structure et parfums, fondu en bouche. Le Ventoux Terre d’Ocres blanc 2015, Grenache blanc 70% et Clairette 30%, plus vivace, au nez de fruits frais et de fleur d’acacia, est de bouche fraîche et tendre.
Excellent Ventoux Hautes Pierres rouge 2013, à dominante de Syrah (80 %), complété par 20% de Grenache noir, élevé 12 mois en fûts de chêne, fleurant bon les fruits mûrs et la réglisse, de bouche soyeuse et puissante à la fois, d’une jolie complexité aromatique (griotte, humus…) en finale. Goûtez le Ventoux Terre d’Ocres rouge 2015, 50% Grenache et 50% Carignan, et ce Ventoux Terre d’Ocres rosé, où la mûre s’associe à la framboise.

Domaine de DEURRE

Domaine de DEURRE

(VINSOBRES)
Jean-Claude Valayer et Fils
Caves du Château de Deurre – RN 94
26110 Vinsobres
Téléphone :04 75 27 62 66
Télécopie : 04 75 27 62 66
Email : valayer.deurre@wanadoo.fr
Site : www.domaine-de-deurre.com

 

Issu d’une lignée de vignerons depuis quatre générations, Hubert Valayer en 1987 rachète et modernise en 1987 les caves du Château (XVIe siècle) avec une cuverie inox à double étage. Plus tard, il est rejoint par son jeune frère Denis. Domaine de 45 ha, planté sur un terroir argilo-calcaire avec des cailloux en surface.
Beau Vinsobres cuvée Les Rabasses rouge 2015, pur Grenache, vieilles vignes de plus de 50 ans, coteaux argilo-calcaires exposés plein sud, sol argilo-sableux, de robe sombre, structuré ample et velouté, persistant en bouche, charnu et très aromatique, où les fruits noirs très mûrs se fondent avec des notes épicées, d’une bonne structure tannique. Le 2011 se goûte parfaitement, puissant en bouche, aux tanins fermes, aux connotations de musc et petits fruits rouges mûrs (griotte, mûre).
Le Vinsobres cuvée Les Oliviers rouge 2015, avec une structure harmonieuse, est bien ferme en bouche, de robe grenat, aux notes discrètes de sous-bois et de mûre. Son CDR blanc, d’une jolie complexité d’arômes où l’on retrouve des nuances de citron et de genêt. Gîte rural à la ferme.

   
Pour voir d’autres adresses, choisissez la première lettre du nom
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZTout voir

– L’ALSACE COMME ON L’AIME

Des crus les uns plus typés que les autres… tout ici concorde à une grande convivialité du vin, où chaque vigneron s’emploie à faire ressortir la typicité de son Riesling ici, de son Gewurztraminer là…

 

On élève alors des vins sans concurrence, dans une large gamme où se cotoient des Vendanges Tardives rares, un vin suave, un autre sec, un rouge savoureux ou un Crémant tout en fraîcheur. On comprend alors que la force des terroirs et la main de l’homme sont en osmose.

 

Domaine des 7 VIGNES Domaine des 7 VIGNES

Domaine des 7 VIGNES


Emmanuel Saouliak
102, route des Vins
67680 Nothalten
Téléphone :03 88 92 45 73
Télécopie : 03 88 92 62 49
Email : domaine.saouliak@free.fr
Site : domainedes7vignes.plugwine.com

Une famille de vignerons depuis 1684. C’est la 9e génération qui exploite ce domaine de 6 ha. Le nom des 7 Vignes correspond aux 7 cépages alsaciens. Ici, la philosophie culturale et de travail peut se résumer ainsi : “un peu de patience, une pointe d’observation et un zeste de bon sens.”
Emmanuel Saouliak nous dit commencer à vendre les 2016 : Riesling, Sylvaner, Gewurztraminer, Vendanges Tardives. Il estime que “le millésime 2016 est prometteur, peu de rendement, mais la qualité est bien là.”
Voilà un beau Riesling 2014, au nez de fumé, une belle association du fruit et de la charpente, avec de la vivacité en finale, un vin qui a du corps et de la personnalité, à déboucher sur un curry de poisson ou un sandre poché en sauce. Excellent Pinot Gris Les Vieilles Treilles, plein de charme, avec des nuances d’amande, un vin qui allie puissance et finesse, tout en bouche, au nez de fumé, d’une belle concentration aromatique comme ce Muscat 2015, de belle robe limpide, très fin, complexe, au nez de petits fruits frais, de bouche suave, parfait sur des asperges. Le Gewurztraminer 2014, de belle robe doré brillant, est subtil et suave, très équilibré, de bonne bouche parfumée, aux connotations de citron et d’épices, très bien vinifié comme le Pinot Noir, élevé en fûts de chêne, corsé, associant souplesse et complexité aromatique, d’une belle couleur aux reflets violets, avec des arômes de groseille.
Goûtez le Sylvaner Vieilles Vignes 2015, qui s’accorde très bien, grâce à sa vivacité, à un gratin de hareng à la suédoise ou un tarte fine aux maquereaux, et cet excellent Crémant d’Alsace brut, un Blanc De Blancs, une cuvée ample et parfumée, de bouche légère et ronde à la fois, un vin généreux, de mousse persistante.

Pierre ARNOLD Pierre ARNOLD

Pierre ARNOLD

16, rue de la Paix
67650 Dambach-la-Ville
Téléphone :03 88 92 41 70 et 06 08 03 36 33
Email : alsace.pierre.arnold@orange.fr
Site : www.vins-pierre-arnold.fr

Une propriété familiale créée en 1711, transmise de père en fils. Les vignes ont une moyenne d’âge de 25 années, la plus vieille date de 1959. Le sol est granitique, c’est un granite à deux micas qui retient la chaleur et laisse filtrer l’eau. Ce terroir donne aux vins de la finesse aromatique. Les parcelles en loess et en keuper sont plus particulièrement réservées à la plantation de Pinot Gris et de Gewurztraminer. En bas de coteau les sols sont sablonneux mais aussi constitués d’alluvions. Le domaine adhère à l’association Tyflo depuis 1997, en suit le cahier des charges et est contrôlé par Ecocert. Le 2012 est le premier millésime Bio.
Superbe Riesling Grand Cru Frankstein 2014, corsé, bien typé, avec des arômes discrètement minéraux, dense et équilibré, de bouche légèrement citronnée. Excellent Pinot Noir 2014, élevé en pièces bourguignonnes, d’une belle couleur grenat pourpre, très parfumé, harmonieux, au nez de mûre et de sous-bois, un vin bien corsé, équilibré et harmonieux. Le Gewurztraminer Grand Cru Frankstein 2013, au nez de fumé, qui mêle le fruit à la charpente, d’une belle finale, est parfait sur une viande blanche.
On poursuit avec ce Riesling Prestige 2014, un vin tout en fraîcheur et minéralité, avec des arômes de citronnelle, d’une belle persistance, le Pinot GrisGrand Cru Frankstein 2013, riche et sec à la fois, puissant au nez comme en bouche, est ample, aux arômes subtils de pêche blanche et de narcisse. Excellent Pinot Noir élevé en barriques 2013, de robe intense, parfumé (fruits frais, humus…), qui développe ampleur et rondeur, légèrement poivré. Joli Sylvaner 2014, de belle robe pâle, avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, réussi comme l’Auxerrois, vif et rond.

BAUMANN-ZIRGEL

BAUMANN-ZIRGEL


Jean-Jacques et Benjamin Zirgel
5, rue du Vignoble
68630 Mittelwihr
Téléphone :03 89 47 90 40
Télécopie : 03 89 49 04 89
Email : baumann-zirgel@wanadoo.fr
Site : www.baumann-zirgel.com

“Nous exploitons maintenant quatre grands crus (Mandelberg, Schlossberg, Schoenenbourg et Sporen), nous dit Benjamin Zirgel, et toujours les 4 lieux-dits (Streng, Schwenkel, Stumpfgasse et Bouxberg). Notre plus vieille parcelle à 87 ans, et 2015 est notre première année en production Bio certifié Ecocert.”
Très beau Gewurztraminer Grand Cru Sporen 2012, au nez d’amande et de coing, un vin vif et ample, intense, charmeur avec des notes de fruits secs, très légèrement poivré comme il le faut. Le Riesling Grand Cru Schoenenbourg 2013, issu d’un terroir de marnes de dolomites et de gypses, proviennent de vignes de plus de 85 ans, marqué par ce terroir spécifique, où dominent des connotations de fruits jaunes et de rose, un vin d’une belle ampleur, riche et distingué à la fois, vraiment charmeur. Excellent Pinot Gris Schwenkel 2014, séducteur, un vin qui sent les noisettes et la pêche blanche, et le Pinot Noir Bouxberg 2014, qui exhale des notes de fruits cuits et de fumé, aux tanins ronds.
Le Gewurztraminer Grains Nobles 2014 est très distingué à la fois, au nez persistant à dominante de lis, de grillé et de petits fruits secs, de bouche onctueuse et complexe (abricot confit), de grande évolution. Le Crémant d’Alsace rosé, tout en bouche, très fruité, très caractéristique avec ces connotations de fraise fraîche, de mousse riche et friande, est à ouvrir sur une truite saumonée. Gîtes sur place.

BECK - Domaine du REMPART BECK - Domaine du REMPART

BECK – Domaine du REMPART


Gilbert Beck
5, rue des Remparts
67650 Dambach-la-Ville
Téléphone :03 88 92 42 43
Télécopie : 03 88 92 49 40
Email : beck.domaine@wanadoo.fr
Site : www.vins-beck.fr

Travail de la vigne en culture intégrée et aménagement des parcelles afin de valoriser au mieux les qualités de chaque terroir.
“Nous privilégions la cueillette à la main, explique-t-on, le tri des raisins; chaque grappe est cueillie à maturité. Le pressurage pneumatique lent, doux et régulier exalte les arômes. Le jus récolté est conservé dans une cuverie en chêne alternée avec des fûts Inox pour optimiser les différents stades de vinification.”
Beau Pinot Gris Grand Cru Frankstein 2013, tout en arômes, d’une grande persistance au nez comme en bouche, à dominante de pomme et de noix fraîche, harmonieux, tout en fruité et fraîcheur au palais. Le Gewurztraminer cuvée Guillaume Vendanges Tardives 2009, avec des arômes d’acacia et de fruits mûrs, est très gras mais d’une belle fraîcheur, aux notes de fruits confits. Le Riesling Vieilles Vignes 2012, au nez subtil dominé par les fleurs blanches (aubépine), est de bouche très fruitée et persistante.
Goûtez le Pinot rouge Clos du Sonnenbach d’Albé 2012, de très jolie couleur grenat, charnu, au nez de fruits surmûris (framboise, cassis) et d’humus, très classique, un vin qui associe couleur et matière, parfait sur une potée de bœuf à l’alsacienne, et le Pinot Gris Les Ardentes du Steinacker, aux connotations subtiles de fumé et de fleurs blanches, très équilibré, ces 2 vins étant issus de Vignes situées sur l’un des plus hauts terroir, sur la commune d’Albé.
Le Pinot Gris l’Insolente 2014 est tout en structure et parfums (genêt, pêche), de finale complexe, ample et persistante. Excellent Crémant d’Alsace brut du Rempart, à la mousse fine et légère, aux arômes intenses, à dominante de noisette et d’abricot, harmonieux, de belle structure. Deux beaux gîtes disponibles.

BESTHEIM BESTHEIM

BESTHEIM


Directeur général : Agostino Panetta
3, rue du Général de Gaulle
68630 Bennwhir
Téléphone :03 89 49 09 29
Télécopie : 03 89 49 09 20
Email : vignobles@bestheim.com
Site : www.vinsdusiecle.com/bestheim
Site : www.bestheim.com

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. “Je prends le relais d’un travail formidable qui a été fait par Thierry Schœpfer, nous explique Agostino Panetta, le nouveau Directeur Général de Bestheim, j’ai été recruté pour donner du dynamisme à la cave de Bestheim et améliorer son image de marque.
Nous sommes très présents sur beaucoup de marchés mais nous voudrions augmenter notre présence en CHR et sur les tables prestigieuses. Nous allons donc particulièrement travailler sur la reconnaissance de la marque. Nous avons le savoir-faire et les terroirs, et nous souhaitons mettre cela en adéquation pour briller un peuplus.
Nous allons utiliser des méthodes plus modernes pour communiquer en utilisant plus l’outil marketing et faire évoluer une partie de notre production vers du “haut de gamme”. Pour l’instant, nous avons une très bonne image qualitative pour du grand volume. Ce qui est déjà très satisfaisant !
Nous allons valoriser certaines parcelles pour proposer des Vins plus ciselés, plus élaborés. Notre cuvée L’Impatient correspond bien à cette démarche très qualitative, nous souhaitons en créer d’autres en sélectionnant plusieurs terroirs bien spécifiques qui méritent du parcellaire. Nous avons été élu meilleur effervescent du Monde pour notre effervescent Grand Prestige Rosé, une reconnaissance de notre savoir-faire qui souligne les compétences magnifiques en interne, cela nous prouve que notre démarche élitiste est justifiée.”
“Les 2015 et 2016 sont deux très jolis millésimes, nous dit Christophe Adam, l’œnologue. Le 2016 est un millésime très mûr qui offre beaucoup de fraîcheur, il est bien typé Alsace. À Bestheim, nos Vins sont assez secs y compris les Grands Rrus. Le 2015 est aussi un joli millésime, les Gewurztraminers Grands Crus, sont particulièrement bons. Pour le Pinot Noir 2016, très belle maturité, beau potentiel, lors des vendanges, nous avons ramassé des raisins à 13°.
Deux produits on fait le “buzz” en 2016 : le Grand Prestige Rosé 2014 qui a beaucoup de succès depuis qu’il a été élu meilleur effervescent du Monde, et notre crémant Grand Prestige blanc, notre produit phare qui fait notre renommée.
En 2016, nous avons produit un Crémant 100% Pinot Noir sur nos terroirs calcaires, il bénéficie d’un élevage sur lattes de 18 mois pour garder toute la fraîcheur des arômes avec un dosage de 7-8 g. par litre de sucre résiduel. C’est un Crémant d’une belle trame tannique, idéal à l’apéritif mais aussi à table, pour accompagner carpaccio de bœuf, tartare de poisson, cuisines asiatique ou japonaise.”
Autre nouveauté depuis Février 2017 : “en parfaite harmonie avec la gamme des Vins Bestheim, le nouveau design est épuré, lisible et aisément identifiable. Il met en valeur le sigle de la marque et se pare d’un papier texturé apportant raffinement et élégance aux cuvées.
L’aspect satiné du papier est agrémenté d’un délicat relief galbé et de vernis sérigraphique sublimant la marque Bestheim. Les couleurs s’adoucissent et se conforment aux tendances actuelles : rose poudré pour le Brut Rosé et couleur crème onctueuse pour le Demi-Sec. Le Crémant Bestheim Brut conserve sa teinte or caractéristique et devient “Brut Premium’’.
La collerette se veut plus discrète, fine et apporte à la gamme une dimension plus moderne. Les coiffes quant à elles sont plus courtes et se parent toutes d’un bleu profond, élément distinctif de la marque, avec une impression en argent à chaud. Seul le crémant Brut Rosé se permet la fantaisie de s’habiller de rose poudré. Les coiffes s’ennoblissent d’une tête bombée marquée du sigle, et de l’inscription Besytheim sur l’ouverture. L’épaisseur de la coiffe est elle aussi renforcée.”
La maison est évidemment la référence en Crémants. On le voit avec ce remarquable Crémant d’Alsace Grand Prestige rosé, “Après plusieurs années de sélections parcellaires (les terroirs calcaires de la Vallée Noble) et un choix rigoureux des plus belles cuvées, explique-t-on, nos œnologues ont abouti à l’élaboration du Crémant Grand Prestige Rosé millésime 2013. Notre ambition est de mettre en avant la finesse du Pinot Noir et de proposer un Crémant Rosé gastronomique différent du Crémant Rosé festif et léger.” C’est réussi puisque le vin, de belle teinte, tout en bouche, développe des connotations de cerise, d’abricot et de grillé, ample, marqué en effet, par le Pinot Noir, associant richesse et distinction, d’une finale complexe.
Il y a aussi L’Impatient, un Pinot Noir produit sur le terroir chaud du Grand Cru Vorbourg 2014. Sélection parcellaire, rendement 42 hl/ha, un vin très puissant, 3000 bouteilles seulement.
Voilà un beau Crémant d’Alsace Extra Brut, qui sent les fruits secs (amande) et la rose, dense et distingué à la fois, un vin frais et vif, tout en fraîcheur aromatique, de mousse légère.
Le Crémant d’Alsace Grand Prestige 2011, riche au nez, d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des senteurs de citron et d’amande, développe une bouche flatteuse. Le Crémant Blanc De Noirs associe élégance et charpente, finesse et densité, avec ces notes caractéristiques de fleurs blanches, de coing et de miel, très persistant comme ce Crémant Chardonnay, de superbe robe dorée, de mousse légère, parfumé, au nez dominé par les fruits mûrs et le pain brioché, avec cette pointe de fraîcheur caractéristique.
Remarquable Riesling Grand Cru Schlossberg 2015, de jolie robe brillante, riche et parfumé, aux notes fruitées et florales intenses et complexes, fondu en bouche, qui mêle structure et distinction, est à prévoir sur des gambas flambées ou des quenelles de volaille. Le Riesling Grand Cru Mambourg 2015 développe un nez intense de rose et d’amande, de robe brillante, un vin puissant et parfumé, de finale délicate, ample et persistante, vraiment racé comme ce Pinot Gris Grand Cru Zinnkoepflé 2015, délicat en bouche, aux notes subtiles de fruits frais et de noisette, est très équilibré, harmonieux, tout en finale. Le coteau du Zinnkoepflé est un terroir calcaire unique par son microclimat méditerranéen, son exposition sud/sud-est et son sol calcaro-gréseux. C’est le Grand Cru le plus haut d’Alsace culminant à 431 m d’altitude.
Le Pinot Gris Grand Cru Mambourg 2015, puissant et bouqueté, est très séduisant par sa structure et sa persistance d’arômes, sec et dense en bouche.
Le Gewurztraminer Grand Cru Furstentum 2014, suave et sec à la fois, est un vin puissant et corsé, où s’entremêlent les épices et les fleurs fraîches, de bouche opulente mais vive. Le Muscat Altereben 2014,savoureux, suave, et ce Pinot Gris lieu-dit Strangenberg, intense au nez comme en bouche, associe structure et distinction, avec ces notes de fumé bien spécifiques. Le Pinot Gris Classic 2015, complexe, est un vin racé et charmeur, avec des nuances de fumé bien spécifiques, parfait sur les plats épicés. Superbe et puissant Gewurztraminer Grand Cru Zinnkoepflé 2015, ample,avec des arômes de grillé et de pomme, bien persistant en bouche, qui allie vivacité et suavité en finale. Beau Riesling Lieu-Dit Rebgarten 2013, ample, charmeur, aux arômes de pommes reinette et d’amande.
Le Pinot Gris Sélection De Grains Nobles 2014, suave, savoureux, développe un nez de rose, un vin concentré, légèrement miellé riche et très fin à la fois, intense au nez comme en bouche, une belle réussite comme le Gewurztraminer Vendanges Tardives 2013, puissant au nez comme en bouche, aux notes discrètes de fruits confits et de fleurs blanches, intense, de très belle évolution, se prévoit aussi bien avec un foie gras d’oie que sur une tarte aux pommes à l’alsacienne. Même propriétaire que le Château Fillon (voir Bordeaux).

Domaine Claude et Christophe BLEGER Domaine Claude et Christophe BLEGER

Domaine Claude et Christophe BLEGER

23, Grand’Rue
67600 Orschwiller
Téléphone :03 88 92 32 56
Télécopie : 03 88 82 59 95
Email : contact@bleger.fr
Site : www.bleger.fr

Des vignerons de père en fils et filles depuis 1630. Un domaine de 9 ha répartis sur 4 villages et une trentaine de parcelles différentes. Depuis 2007, la société Ecocert contrôle le domaine et certifie le côté Bio.
“Nous pratiquons une taille courte, des éclaircissages, ainsi que des vendanges en vert, dit-on. Nous labourons les vignes pour favoriser un enracinement en profondeur, pour l’aération du sol ce qui permet une vie microbienne évitant l’utilisation d’herbicides. Pour lutter contre les différentes maladies et ravageurs, nous utilisons des produits naturels et biologiques.”
Le Pinot Noir L’Inoubliable 2014 est vraiment savoureux, de robe intense, aux arômes de prune, de très bonne structure, un vin charnu, tout en bouche, à déboucher sur un faisan à la fricassée de champignons sauvages ou un caneton froid aux agrumes. Le Riesling L’Inoubliable 2012, de robe pâle, brillante et limpide, qui mêle la fraîcheur à l’élégance, est d’une jolie complexité où l’on retrouve des connotations de citron, de musc et de lis.
Le Pinot Blanc Coeur de Cru 2014 est franc et fruité, fin et riche à la fois, avec des notes de pomme et de noisette, d’une très jolie finale, quand ce Gewurztraminer Grand Cru Praelatenberg 2014, au nez de fumé typique, toujours très persistant et tout en finesse, d’une belle concentration aromatique, puissant au nez comme en bouche, est à apprécier sur un bar en croûte de sel ou des quenelles.
Le Crémant Cœur de Cru 2013, issu de vignes de 30 ans, allie complexité d’arômes et longueur, au nez de fruits (coing, citron), vineux et fin à la fois, charmeur.

Domaine BROBECKER Domaine BROBECKER

Domaine BROBECKER


Pascal Joblot
3, place de L’Eglise
68420 Eguisheim
Téléphone :06 87 52 80 72
Email : pascal.joblot@free.fr
Site : www.vins-brobecker.com

Pascal Joblot a pris la succession de son beau-père Joseph Brobecker. Ici pas d’artifice, on vous recevra à la cave au milieu des fûts.
Voilà un excellent Pinot Gris 2014, de bouche délicate dominée par des nuances d’agrumes et de fruits secs, qui est une valeur sûre. Joli Gewurztraminer Vieilles Vignes Bio 2015, ample en bouche, très harmonieux, un vin qui sent les noisettes et la pêche blanche, classique et typé. Excellent RieslingGrand Cru Pfersigberg 2014, au fruité complexe, généreux et charmeur, très rond mais très fin également, un vin à déboucher sur une choucroute de poissons ou un waterzoï de poulet, tandis que son Riesling 2015 se plaira avec des gambas flambées ou une truite au bleu. Le Pinot Noir rosé 2015 est très frais au nez, ample, de bouche complexe et délicate, associant charpente et distinction, à savourer sur un saumon comme sur une tarte aux fruits.
Tout en nuances d’arômes, le vin d’assemblage cuvée L’Exception 2013, 75% Riesling et 25% Pinot Gris Grand Cru, est de jolie robe dorée, tout en structure et parfums, au nez de petits fruits frais, de bonne bouche parfumée (litchi, rose), ample en finale.
Le Gewurztraminer Grand Cru Pfersigberg Bio 2015, où s’entremêlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, est tout en bouche, comme le Riesling Vendanges Tardives 2015, moelleux et frais en bouche, d’une belle onctuosité, aux nuances de brioche et de fruits jaunes macérés, un vin tout en finesse, aux senteurs persistantes, prometteur. Gîte de France 4 épis.

Domaine René FLECK et Fille

Domaine René FLECK et Fille


Stéphane et Nathalie Steinmetz-Fleck
27, route d’Orschwihr
68570 Soultzmatt
Téléphone :03 89 47 01 20
Email : renefleck@orange.fr
Site : www.renefleck.com

Exploitation viticole familiale qui se transmet de père en fils depuis de nombreuses générations et en 1995, c’est Nathalie, la plus jeune des trois filles de René et Lucie, qui reprend le Domaine après des études de viticulture et d’œnologie. Elle s’occupe notamment de la vinification des vins et, en 2002, son mari Stéphane vient l’épauler pour les travaux dans les vignes. Ils gèrent ensemble les 7,5 ha de vignes dont presque 4 ha en Grands Crus.
Beau Pinot Gris Grand Cru Zinnkoepflé 2014, de robe séduisante, de bouche florale, finement épicé en finale comme il se doit, aux nuances de poire mûre, long en bouche. Superbe Gewurztraminer Grand Cru Zinnkœpflé 2013, un beau vin d’une grande maturité, de belle robe jaune soutenu aux reflets or, au nez complexe et puissant (acacia, fougère, pomme), de bouche parfumée et ample. Le Pinot Gris Grand Cru Goldert 2011, a une bouche délicate dominée par des nuances d’agrumes et de fruits secs.
Le Gewurztraminer Grains Nobles 2013, d’une robe dorée intense, de bouche opulente, est un vin puissant avec beaucoup de matière.
Goûtez le Gewurztraminer Vendanges Tardives 2011, qui sent l’abricot confituré, de bouche profonde et persistante, de grande évolution, et le Crémant d’Alsace rosé, à la fois très fin et charnu, de robe soutenue, classique avec ce nez de framboise mûre.

Domaine Charles FREY Domaine Charles FREY

Domaine Charles FREY


Nathalie et Dominique Frey
1, rue du Pinot Blanc – ZA du Wasen
67650 Dambach-la-Ville
Téléphone :03 88 92 41 04
Email : contact@charlesfrey.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/freydombio
Site : www.charlesfrey.fr

Au sommet. “Notre domaine familial, dit Dominique Frey, cultive 14 ha de vignes sur 3 communes. C’est avec mon grand-père Joseph et mon père Charles que la vente en bouteilles commença. En 1997, nous avons décidé de passer l’exploitation en culture biologique sous contrôle Ecocert. Depuis 2001, nous pratiquons la biodynamie. Nous essayons de transmettre au vin l’énergie et la vie que nous donnons aux raisins afin que celui-ci soit le plus digeste et le plus vivant possible. Avant tout, la culture biodynamique est un travail de soin de la terre. Les différents traitements de la vigne sont systématiquement accompagnés de tisanes de plantes (ortie, prêle, saule). Le compost et le travail du sol sont fondamentaux. Nous avons aussi une nouvelle cave Bioclimatique en bois.”
Beau Riesling Grand Cru Frankstein 2014, marqué par ce terroir spécifique, où dominent des notes de fruits jaunes et de tilleul, qui allie puissance et souplesse, d’une belle ampleur. Le Pinot Noir Quintessence 2013 (avec un bouchon en verre), élevé 24 mois en barriques, coloré, avec des nuances de cerise noire et de groseille, de très bonne évolution.
Excellent Gewurztraminer Colline de Granit 2015, intense au nez comme en bouche, qui associe structure et distinction, avec ces notes de fumé bien spécifiques, de jolie bouche comme le Riesling Vieilles vignes 2015, très agréable, plein de charme, alliant puissance et finesse, au nez intense de rose et d’amande. Le Pinot Gris cuvée de L’Ours 2015, rond et persistant en bouche, avec ce nez de noisette, un vin typé et dense, est très aromatique. Joli Riesling Granit 2015, de robe dorée, au nez de fleurs, très harmonieux. Le Pinot Blanc Rayon de Lune 2014, distingué, est tout en richesse aromatique, alliant saveur et distinction, très persistant au palais avec cette pointe de fumé spécifique.
Très joli Crémant d’Alsace Nature Extra brut 2013, vif, très floral, associant structure et nervosité, et le Crémant d’Alsace Extra brut 2012, à la moussefine et persistante, vraiment charmeur par sa fraîcheur.

Pierre FRICK et Fils Pierre FRICK et Fils

Pierre FRICK et Fils


Jean-Pierre, Chantal et Thomas Frick
5, rue de Baer
68250 Pfaffenheim
Téléphone :03 89 49 62 99
Télécopie : 03 89 49 73 78
Email : contact@pierrefrick.com
Site : www.vinsdusiecle.com/pierrefrick
Site : www.pierrefrick.com

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. En 1970, le domaine est converti à la culture biologique, les premières applications de la bio-dynamie débutant en 1981. À partir de la récolte 1986, la mention Demeter est obtenue, et, depuis la récolte 2002, le vin n’est plus bouché avec du liège mais avec des capsules couronnes en Inox, pour éviter les déviations organoleptiques (saveurs et arômes) causées par les bouchons liège. Vinification sans aucun additif, vendanges manuelles, levures indigènes, élevage sur lies durant 9 mois.
Leur Riesling Grand Cru Steinert 2012 est remarquable, associant richesse aromatique et persistance, dense en bouche, avec des connotations de noisette, de rose et d’abricot sec. Le Muscat Vendanges Tardives Grand Cru Steinert 2009, très savoureux, au nez intense où dominent la rose et le pain grillé, associe finesse et structure, richesse et distinction, un grand vin tout en persistance aromatique.
Tout en charme, ce Muscat Fleurs Rares 2013, raffiné et suave, est un vin très parfumé, de bouche onctueuse, vraiment remarquable. Le Pinot GrisGrand Cru Vorbourg 2013, avec ces notes florales et fruitées, associe élégance et puissance, d’une grande persistance au nez comme en bouche, avec cette suavité au palais.
Le Riesling Grand Cru Vorbourg 2012 allie puissance et souplesse, richesse et finesse, avec ces notes très persistantes de fumé, de reinette et de Fleurs d’acacia en finale. Dans la lignée, ce Gewurztraminer 2012, au nez intense et complexe (Fleurs fraîches et musc), tout en structure, alliant vivacité et charpente. Joli Auxerrois blanc 2013, de bouche florale, et un savoureux Pinot Noir Rot-Murlé 2013, au bouquet subtil et intense à la fois (mûre, sous-bois), de bouche très généreuse, de robe pourpre.
Beau Crémant d’Alsace, intense au nez, tout en arômes où dominent les Fleurs et les fruits mûrs, de bouche élégante.

Domaine GRESSER Domaine GRESSER

Domaine GRESSER


Rémy Gresser
2, rue de l’Ecole
67140 Andlau
Téléphone :03 88 08 95 88
Email : domaine@gresser.fr
Site : www.gresser.fr

“Je cultive la vigne selon la règle de nos ancêtres, précise Rémy Gresser. Je me sens paysan et artisan de la vigne. ” Il est soucieux de transmettre aux générations futures le terroir, le sol vivant, les vieilles vignes, le savoir-faire et la passion de la famille, vignerons de père en fils depuis le XVIe siècle. Ils protègent leur vignoble en privilégiant les moyens biologiques.
Le Domaine, certifié AB par Ecocert et en conversion en biodynamie, a la chance de posséder de grands terroirs de schiste, sables et argile sur 10 ha 30 de vignes de 40 ans. Les Grands Crus sont bien entendu très marqués par leurs terroirs : Kastelberg (schiste de Steige), Wiebels­berg (grès des Vosges), Moenchberg (calcaire fossilé).
Formidable Riesling Grand Cru Kastelberg 2011, racé par ce terroir de schistes, très minéral, de bouche parfumée et délicate, aux notes d’agrumes avec une pointe d’épices, c’est un vin très représentatif de ce millésime, très équilibré. Le Riesling Duttenberg 2014 allie subtilité et complexité, un vin tout en arômes et de bouche élégante. Superbe Pinot Gris Grand Cru Wielbelsberg 2012, avec des arômes de fruitsblancs et mûrs, de bouche concentrée d’une belle vinosité avec de la fraîcheur comme le Pinot Gris Brandhof 2014, où se décèlent des nuances de citronnelle et de musc.
Le Riesling Grand Cru Moenchberg 2012, au nez minéral dominé par les agrumes frais, équilibré, est d’une belle ampleur en bouche, comme son Pinot Gris Clos de l’Ourse 2010, distingué, tout en fruits, aux arômes de grillé et d’abricot. Le Pinot Noir Clos de l’Ourse 2013, de couleur rubis, avec ces arômes intenses où dominent les petits fruits rouges bien mûrs (fraise, mûre) et cette pointe d’épices bien typique.

Domaine HAEGI Domaine HAEGI

Domaine HAEGI


Haegi Daniel Earl
33, rue de la Montagne
67140 Mittelbergheim
Téléphone :03 88 08 95 80
Télécopie : 03 88 08 91 20
Email : info@haegi.fr
Site : www.haegi.fr

Un vignoble familial de 8 ha qui fait partie des pionniers de la mise en bouteilles (depuis 1951). Ici, la taille est très courte et optimise le potentiel des lieux-dits en les vinifiant séparément. Vignes enherbées pour diminuer la vigueur des plants et labour sur l’autre rang afin de favoriser un enracinement en profondeur de la vigne. Apport de matière organique régulier, tous les 4 à 8 ans, sous forme de fumier composté en fonction de l’état du sol des parcelles. La devise de Daniel Haegi est “nourrir le sol afin que le sol nourrisse la plante”. Après 3 années de conversion vers l’agriculture biologique, le 2013 a été le premier millésime Bio.
Très beau Riesling Grand Cru Zotzenberg 2014, sur terroir marno-calcaire, séduisant, avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, où s’entremêlent des notes d’amande, de pomme reinette et de bruyère, harmonieux au papilles. Beau Pinot Gris cuvée Aline 2014, vin Biologique, du prénom de sa fille cadette, très fruité et gras en bouche, de belle couleur jaune pâle, avec un nez frais de fleurs blanches et d’agrumes, marqué par des nuances de genêt et de musc au palais, de bouche intense et raffinée à la fois.
Le Gewurztraminer Grand Cru Zotzenberg 2014, vin Biologique, de robe dorée, riche et savoureux, racé et onctueux en bouche, au nez ample (fleurs, noix, fougère), est à déboucher aussi bien sur un canard aux pêches que sur une gelée d’orange. Tout en séduction, le Muscat 2014 est tout en bouche, gourmand, parfait avec des asperges sauce mousseline ou un flan au vin d’Alsace. Le Riesling Brandluft 2014 sent l’amande et la rose, et le Pinot Blanc 2014 a des nuances de lis et de pêche.
Superbe Gewurztraminer Vendanges Tardives 2011, gras et dense, aux connotations confites subtiles (mandarine, coing), de bouche profonde et persistante, d’une longue finale aromatique. On se fait également plaisir avec le Crémant d’Alsace Émotion brut L’Excellence, issu du Chardonnay, vieillissement sur lattes de 30 mois, très équilibré, de mousse légère et abondante, aux arômes complexes de petits fruits secs (amande, noix) et de coing, ample et très persistant comme le Crémant d’Alsace rosé, tout en bouche, aux connotations fruitées persistantes avec des nuances de mûre, de mousse vivace. Gîtes sur place.

Vignoble André HARTMANN

Vignoble André HARTMANN


Jean-Philippe Hartmann
11, rue Roger Frémeaux
68420 Voegtlinshoffen
Téléphone :03 89 49 38 34
Télécopie : 03 89 49 26 18
Email : andre.hartmann@free.fr

Implanté à Voegtlinshoffen depuis 1640, le domaine est issu d’une longue lignée de vignerons qui avec passion ont constitué ce vignoble. La vigne est conduite dans les règles de la culture ancestrale excluant l’usage d’engrais chimiques, assurant un respect de l’environnement, on y conjugue tradition et modernité.
Beau Gewurztraminer Terrasses du Hagelberg 2013, très typé, avec ce nez dominé par les fruits frais, de bouche ample aux nuances d’amande, à déboucher aussi bien sur une quiche au munster qu’avec un gâteau aux amandes et aux abricots.
Le Riesling Bidstoecklé Armoirie Hartmann 2014, de belle robe pâle, au fruité tendre et discret de pêche de vigne et de noix fraîche, élégant au nez comme en bouche. Excellent Pinot Noir tradition Justin Briac 2013, avec cette robe grenat soutenu, de bouche corsée, aux tanins puissants et fins à la fois, qui fleure bon les fruits mûrs et la cannelle.
Le Pinot Gris Grand Cru Hatschbourg Armoirie Hartmann 2014, aux notes de fruits secs (amande), de lis et de rose, rond, avec cette bouche pleine et distinguée, est tout en bouche comme le Gewurztraminer Armoirie Hartmann Grand Cru Hatschbourg 2013, de belle robe, finement bouqueté (aubépine, rose), qui est de bouche subtile, persistante et très parfumée (fruits frais, amande, grillé), un vin de jolie garde.
On poursuit avec le Pinot Gris Fleurs de Pierres 2014, élégant, avec ses arômes de mangue et une touche épicée, sec et suave à la fois, très réussi, et le Crémant d’Alsace, de mousse fine, d’une belle harmonie, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs.

Famille HAULLER - La Cave du Tonnelier Famille HAULLER - La Cave du Tonnelier

Famille HAULLER – La Cave du Tonnelier


Claude Hauller
92, rue du Maréchal-Foch
67650 Dambach-la-Ville
Téléphone :03 88 92 40 00
Télécopie : 03 88 92 65 80
Email : claude@famillehauller.com
Site : www.famillehauller.com

La Cave du Tonnelier est le fruit d’une longue tradition artisanale. François Joseph Hauller (1775-1848) ainsi que tous ses descendants se sont entièrement consacrés aux tonneaux en bois. Léon (1913-2005) est le dernier Maître Tonnelier.
Ludovic Hauller nous signale que “les 2015 sont pratiquement épuisés, les vins en vente en 2017 seront les 2016, dont une nouveauté, le GewurztraminerGrand Cru Zinnkoepflé 2015 situé à Soultzmatt, et le Pinot Noir 2015 élevé en barrique, l’Auxerrois, et le Pinot Blanc 2016, le Riesling 2016. Il y a également l’Altitude 330, un assemblage de Pinot Gris et de Pinot Auxerrois 2016, qui doit son nom au fait qu’il est situé dans la parcelle la plus haute du domaine, au dessus du Grand Cru Winzenberg.
Pour lui, le millésime 2016 est plus marqué que le 2015, c’est un vin du style d’une année traditionnelle en Alsace, avec une acidité bien répartie. L’an dernier, de grands travaux ont été effectués au domaine si bien que cette année, l’on consolide et on améliore ce qui a été fait”.
Le Riesling Grand Cru Frankstein 2014, racé par ce terroir granitique, d’une belle harmonie, tout en fruits et finesse, ample, a des nuances de pomme et de fruits secs, de bouche parfumée et suave, tout en distinction. Joli Riesling 2015, de robe pâle, brillante et limpide, qui mêle la fraîcheur à l’élégance, d’une jolie complexité où l’on retrouve des connotations de citron, de musc et de lis, d’une belle finale comme le Gewurztraminer cuvée Léon 2015, ferme et suave en bouche, tout en harmonie et en fruité. Le Pinot Gris Vendanges Tardives 2012, dense, est particulièrement savoureux, aux connotations confites subtiles, de bouche profonde et persistante.
Le Muscat 2014 (Bio) donne toute la séduction qu’on attend de ce vin, parfait sur un cake au jambon ou une mousse d’avocat. Le Pinot Gris cuvée Léon 2015 est fin, ample, riche en bouquet (agrumes, aubépine, amande…), de bouche franche et le Pinot Noir 2014, d’une robe rouge cerise limpide, a un nez de griotte mais aussi avec des arômes de cassis et de pivoine. Le Gewurztraminer Grand Cru Frankstein 2015, d’une grande finesse, riche et sec à la fois, est puissant au nez comme en bouche, à dominante de noisette et de lis, de bouche ample, vraiment charmeur. Excellent Crémant d’Alsace, Chardonnay, de jolie robe dorée, parfumé (agrumes, noisette), aux notes d’aubépine et de citron. Il y a aussi le Crémant d’Alsace cuvée Prestige, au nez de petits fruits mûrs, de mousse riche, distingué, avec cette bouche dense où l’on retrouve la framboise.

HUBER et BLÉGER

HUBER et BLÉGER


Claude, Marc et Sébastien Huber et Franck Bléger
6, route du Vin
68590 Saint-Hippolyte
Téléphone :03 89 73 01 12
Télécopie : 03 89 73 00 81
Email : domaine@huber-bleger.fr
Site : www.huber-bleger.fr

Un domaine familial de 27 ha certifié en Agriculture Durable depuis douze ans (Terra Vitis).
A la tête du Domaine, Claude et son frère Marc ont remplacé Marcel, leur père, tandis que Franck a succédé à son oncle Robert. Sébastien, installé en 2005, est le premier représentant de la troisième génération. Le vignoble est presque exclusivement implanté sur des terroirs granitiques situés à Saint-Hippolyte et à Kaysersberg. Et c’est un choix qui privilégie la minéralité, la finesse et l’élégance des vins issus de ce type de sols.
Leur Saint-Hippolyte rouge Pinot Noir 2015, a un nez dominé par les fruits surmûris, développe des tanins soyeux et une bouche très fruitée. Le Pinot Gris Eclat du terroir 2014, aux senteurs marquées d’amande et d’épices, est un vin qui allie souplesse et structure, très agréable comme le Riesling Grande Réserve 2013, de bouche séduisante où dominent l’abricot et le musc. Excellent Gewurztraminer Grande Réserve 2014, riche en arômes de fleurs et d’épices, d’une belle longueur en bouche, qui gagne à être conservé pour développer tout son potentiel. Joli Crémant d’Alsace Émotion, où l’on retrouve des nuances de citronnelle et de miel, d’une belle longueur en bouche, comme le Crémant Brut rosé, de mousse abondante et fruitée, tout en fraîcheur aromatique, aux notes de fruits frais et de violette.

CAVE de HUNAWIHR CAVE de HUNAWIHR

CAVE de HUNAWIHR


Direction : Dominique Soller
48, route de Ribeauvillé
68150 Hunawihr
Téléphone :03 89 73 61 67
Télécopie : 03 89 73 33 95
Email : info@cave-hunawihr.com
Site : www.cave-hunawihr.com

“En 1954, les vignerons de Hunawihr ont mis leurs efforts en commun pour vinifier et vendre eux-mêmes leur production. Conscients de la richesse de leurs terroirs, ils passaient leurs journées à travailler dans les vignes… Et leurs nuits à construire les bâtiments de la Cave dans lesquels nous continuons à perpétuer leur savoir-faire.” La Cave réunit 130 adhérents, et produit 2,5 millions de bouteilles par an.
“Le 2016, nous dit Jean Ritter, qui s’occupe du marketing, est magnifique, sec, frais, il a un grand potentiel de garde, est généreux tant sur la qualité que sur la quantité, il est complémentaire du 2015 qui reste un très grand millésime. Les vins proposés à la vente en 2017 sont les 2015 puis 2016, les Vendanges Tardives et la Sélection De Grains Nobles 2015 en mai-juin.
Parmi les nouveaux vins, citons le Riesling Stone Heart 2015, minéral, à apprécier dès à présent pour sa jeunesse, qui est une sélection des meilleurs crus et dont l’habillage vient d’être renouvelé, le Chasselas (100%), croquant, aux notes de fumé, à garder 2 à 3 ans, et le Riesling Sélection De Grains Nobles 2015, en fûts de chêne.”
Voilà un remarquable Riesling Grand Cru Schoenenbourg 2015, de robe dorée, finement bouqueté, de bouche persistante, avec ces notes florales subtiles auxquelles s’ajoutent les fruits secs. Le Gewurztraminer Grand Cru Sporen 2015, d’une très jolie expression, de jolie robe, un vin d’une belle vinosité mais avec cette nervosité charmeuse, est une réussite comme cet autre Gewurztraminer Grand Cru Altenberg de Bergheim 2015, aux senteurs complexes de coing et d’épices, ample et très persistant au palais.
On poursuit avec le Pinot Blanc Réserve 2014, fin, parfumé, avec des connotations de fruits frais, très charmeur, le Riesling Vendanges Tardives 2014, tout en bouquet, est d’un bel équilibre, aux connotations subtiles, à la bouche fondue où se retrouvent des odeurs de grillé et de pomme surmûris.
Le Pinot Gris Grand Cru Rosacker 2015, a des notes subtiles de noix et de narcisse, quand le Pinot Gris Grand Cru Froehn 2015, sent sent le musc et l’aubépine.
Jolie gamme de Crémants : le Crémant d’Alsace, 100% Chardonnay, de robe dorée, avec ces notes florales subtiles auxquelles s’ajoutent les fruits secs, tout en arômes, le Crémant d’Alsace Blanc De Noirs, tout en fraîcheur aromatique, avec ses notes d’agrumes et d’acacia, un vin généreux et rond, à la mousse légère et intense. On continue avec ce Crémant d’Alsace Calixte brut, de bouche délicate dominée par des nuances d’agrumes et de fruits secs, de mousse crémeuse et vivace, le Crémant d’Alsace rosé, tout en nuances d’arômes, avec cette bouche persistante où l’on retrouve la framboise, et le Crémant d’Alsace Millésimé, de bouche légèrement citronnée, pleine d’élégance.

Jacques ILTIS & Fils Jacques ILTIS & Fils

Jacques ILTIS & Fils

1, rue Schlossreben
68590 Saint-Hippolyte
Téléphone :03 89 73 00 67
Télécopie : 03 89 73 01 82
Email : jacques.iltis@iltis.fr
Site : www.iltis.fr

Un domaine de 12 ha de vignes, situé au pied du Haut Koenigsbourg. Ici on pratique exclusivement des vendanges manuelles. Pour respecter les différents terroirs du domaine, on privilégie des vinifications parcellaires afin que les vins puissent révéler toute leur typicité. L’élevage sur lies fines favorise la puissance et la complexité des vins.
Le Pinot Gris Grand Cru Altenberg de Bergheim 2013, très harmonieux, aux nuances de fruits secs (amande), de poire et de buis, avec cette bouche pleine et distinguée, est vraiment savoureux. Le Muscat 2014 allie finesse et suavité, le Pinot Blanc Or de Bacchus 2014, au nez de raisin frais, est vivace en bouche, et le Gewurztraminer Schlossreben 2012 développe des nuances d’épices et d’agrumes, finement bouqueté. Le Saint Hippolyte rouge Vieilles vignes 2013, de bouche charnue, de robe rubis, au nez concentré (violette et cassis), aux tanins fondus, est très classique comme le Gewurztraminer Vieilles vignes 2013, au nez complexe à dominante de fruits frais, de robe jaune clair, riche et intense, tout en nuances.
Le Riesling Grand Cru Altenberg de Bergheim 2014, sol argilo-calcaire rouge, riche en roches calcaires (l’exposition plein sud, l’éloignement du front vosgien et la forte pente favorisent un microclimat chaud et tempéré propice à la surmaturation), est un vin complexe, au nez subtil, d’une belle persistance aromatique, à dominante de fruits secs (abricot) et de chèvrefeuille.
Le Gewurztraminer Grand Cru Altenberg de Bergheim 2013, bien typé, est tout en persistance, où dominent les épices et l’amande, avec cette bouche franche, fraîche et souple à la fois, d’une belle longueur.

Domaine JOST Domaine JOST

Domaine JOST


Jean-Marc et Céline Jost
3, rue des Vignes
67310 SCHARRACHBERGHEIM
Téléphone : 03 88 50 66 64 et 06 08 25 12 13
Télécopie : 09 70 63 41 13
Email : info@domainejost.com
Site : www.domainejost.com

Quelque 18 ha de vignes cultivées de façon très raisonnée afin de respecter au mieux l’environnement. Ce vigneron indépendant ne ménage pas ses efforts pour assurer la pérennité de son terroir tout en modernisant son exploitation. Son exposition et l’amalgame argilo-calcaire du terroir permettant un épanouissement de chaque cépage. Les vins et crémants sont vinifiés au Domaine. Depuis 2014, le Domaine est en certification Agriculture Bio.
Excellent Pinot Gris Prestige 2014, bien typé, de bouche fraîche et souple à la fois, persistant au palais, un vin comme nous les aimons, avec des arômes de fougère et de fruits frais. Le Riesling Céline 2013 développe des nuances de fruits secs persistantes, un beau vin de bouche nerveuse et dense à la fois.
Très joli Rouge Sussenberg 2014, de couleur soutenue, au nez puissant (fraise des bois, humus…), un vin corsé, aux tanins mûrs, très séduisant. Le Gewurztraminer Sussenberg 2014 est de belle robe limpide, un vin qui développe en bouche des notes florales délicatement épicées, tendre et classique. Le Muscat 2014 est suave, sent bon les fruits frais, tout en harmonie, parfait sur une salade de foie gras. Le Crémant brut rosé est d’une très belle expression, développant élégance et vinosité, de mousse abondante, aux nuances de fraise et de groseille, tout en longueur.

Georges KLEIN et Fils Georges KLEIN et Fils

Georges KLEIN et Fils

10, route des Vins
68590 Saint-Hippolyte
Téléphone :03 89 73 00 28
Télécopie : 03 89 73 06 28
Email : geoklein@wanadoo.fr
Site : www.georgesklein.fr

Le vignoble est réparti sur les communes de Saint-Hippolyte, Rorschwihr et Scherwiller aux tiroirs réputés : Rorschwihr avec ses terres lourdes est le terroir de prédilection du Gewurztraminer, Scherwiller situé sur des sols graveleux est réputé pour le Riesling, et Saint- Hippolyte et ses terrains granitiques et sablonneux conviennent parfaitement au Pinot. “Notre vignoble est conduit selon des méthodes respectueuses de l’environnement, il est enherbé et les traitements sont réduits au minimum par un suivi méticuleux de nos par- celles. Passionnés de botanique, nous mainte- nons des espaces sauvages et favorisons la croissance d’une variété rare d’orchidée sur l’une de nos parcelles. Plusieurs fois lauréat au concours des Crémants d’Alsace, c’est la fierté et la spécialité de la maison.”
“Nous mettons à la vente en 2017, nous dit Auguste Klein, les 2014, puis les 2015 dans toutes les appellations.
Concernant le millésime 2016, on peut dire qu’il est parfait : acidité, finesse, bref, je le qualifierais d’inespéré. Les vendanges ont commencé par les Crémants et se sont poursuivies jusqu’en Novembre pour les autres catégories. Nous avons changé d’œnologue, procédé à l’achat d ‘1,5 ha, qui sera replanté en Pinot Gris et mon fils Jean-Joseph vient s’installer à la propriété.”
Remarquable Crémant d’Alsace rosé, riche en arômes de fruits rouges, vineux et fin à la fois, tout en harmonie, bien dosé, alliant persistance et richesse, tout en finesse aromatique. Le Cré- mant d’Alsace 2012, allie distinction et struc- ture, rondeur et bouquet très aromatique aux notes de poire, de miel et d’amande fraîche, de mousse finement crémeuse.
Goûtez le Riesling Scherwiller sec 2013, d’une belle rondeur, avec un bouquet très aromatique aux connotations de narcisse et de citronnelle, un vin classique, franc et typé, que l’on peut déboucher, par exemple, sur une terrine de lapin aux pruneaux ou une truite aux poireaux et tomates confites. Savoureux Pinot Noir 2013, aux arômes de framboise mûres et de cannelle, riche et séduisant, aux tanins fondus, typé comme le Pinot Gris 2013, originaire d’un terroir sablonneux, floral, d’une jolie rondeur. Gîte et chambres d’hôtes.

Domaine KOCH René et Michel Domaine KOCH René et Michel

Domaine KOCH René et Michel

5, rue de la Fontaine
67680 Nothalten
Téléphone :03 88 92 41 03
Télécopie : 03 88 92 63 99
Email : contact@vin-koch.fr
Site : www.vin-koch.fr

Une entreprise familiale exploitant 12 ha de vignes. Depuis 2001, les vignes sont cultivées dans le respect de l’environnement.
Michel Koch commercialisera en 2017 les 2013 restants, toute la gamme tradition en Sylvaner, Riesling, Gewurztraminer, dans le millésime 2015, et les Vendanges Tardives 2014. “Le millésime 2016 est sec, nous dit-il, sur la fraîcheur, des parcelles ont souffert de la sécheresse, d’autres non, le tout adonné une belle récolte.”
Remarquable Riesling Grand Cru Muenchberg 2014, ample au nez comme au palais, aux notes d’amande et de rose, de bouche harmonieuse, est un vin bien charpenté, généreux. Très savoureux Gewurztraminer 2013, équilibré, parfumé, séduisant, avec une belle intensité aromatique légèrement épicée, harmonieux et distingué.
Tout en bouche, ce Pinot Gris Grand Cru Muenchberg 2009 est subtil, très parfumé, tout en distinction, souple, avec des arômes de grillé et d’amande, un vin d’une finale intense. Le Pinot Noir cuvée WH 2013 (ce sont les initiales des terroirs granitiques d’où est issue cette cuvée, le Winzenberg et le Heissenberg), de jolie robe grenat, est ample, aux notes d’humus, de pruneau et de cassis. Séduisant Riesling Heissenberg 2014, où s’entremêlent les épices et les fleurs fraîches, de finale fruitée, comme le Sylvaner Zelberg 2013, de bouche nerveuse et dense à la fois. Le Gewurztraminercuvée Zoé 2014, au nez complexe, d’une jolie persistance en bouche, est un vin bien fondu.
Nouvelle cuvée, Le Jardin de Lucie : un Riesling Grand Cru Muenchberg 2014 Vendanges Tardives, dense et onctueux, puissant et parfumé, est tout en finesse aromatique (rose, miel, pain brioché…). Le Crémant d’Alsace brut sent la pomme mûre et les noisettes, harmonieux et savoureux, tout en finesse d’arômes en bouche, très persistant comme ce Crémant rosé, de jolie teinte, parfait sur les tartes aux fruits.

Gérard METZ Gérard METZ

Gérard METZ


Éric Casimir
40, route du Vin
67140 Itterswiller
Téléphone :03 88 57 80 25
Télécopie : 03 88 57 81 42
Email : eric@vinsgerardmetz.net
Site : www.vinsgerardmetz.net

Un domaine de 12 ha. “Le Domaine étend ses 12 ha de vignes sur les coteaux du contrefort vosgien, précise-t-on, notre vignoble doit sa réputation à la diversité des sols et des terroirs où se situent nos vignes. Nous sommes encore en lutte raisonnée, mais commençons à nous tourner vers la culture biologique. Abrité des vents d’ouest et des pluies, notre Grand Cru Muenchberg épouse les courbes d’un croissant pour mieux accueillir et retenir le soleil. Installé de part et d’autre d’un vallon orienté au sud, il bénéficie d’un microclimat unique. Le sol et le sous-sol sont formés de sédiments vieux de quelque 250 millions d’années. Son terrain caillouteux et sableux en fait un sol pauvre mais où le drainage est excellent et le réchauffement rapide. Le cépage de prédilection du Muenchberg est le Riesling qui, à maturité tardive atteint une rare plénitude dans ce terroir au climat privilégié.”
Coup de cœur pour son Gewurztraminer Vieilles vignes 2015, épicé comme il se doit, de bouche harmonieuse, généreux, d’une grande richesse aromatique, tout en bouche comme le Riesling Vieilles vignes 2015, où se mêlent les fruits et les fleurs fraîches. Beau Riesling Grand Cru Muenchberg 2014, alliant des notes florales et fruitées, franc au nez comme en bouche, puissant, de bouche pleine, parfait, notamment, sur un saucisson brioché ou des œufs de caille sauce rémoulade. Le Riesling Grand Cru Muenchberg cuvée Elliot 2009 est remarquable, parfumé, dense, suave, très séducteur. Quant au Pinot Gris cuvée Alix 2014, qui a un nez de fruits cuits, il mêle persistance et densité.

Maison PETTERMANN Maison PETTERMANN

Maison PETTERMANN

9, rue Dieffenthal
67650 Dambach-La-Ville
Téléphone :03 88 92 42 01
Télécopie : 03 88 92 47 14
Email : contact@maison-pettermann.fr
Site : www.maison-pettermann.fr

Vignerons de père en fils et descendant d’une longue tradition viticole, ils ont acquis au cours du temps une expérience qui est mise au service de la nature en respectant la vigne et la terre en élaborant passionnément les vins. Nichée en plein coeur de l’Alsace sur le Piémont des Vosges, Dambach-la-Ville borde la route des vins. Le sol caractéristique est granitique, issu de la décomposition lente des éboulis et de l’érosion des massifs vosgiens protégeant le vignoble des excès de pluie. Les sols sont dynamisés grâce aux labours des rangs, à l’enherbement naturel et à l’apport de fertilisants organiques. Les vendanges sont manuelles, l’épamprage ou la taille d’été et d’hiver permettent d’éviter les passages trop fréquents des machines.
Remarquable Gewurztraminer Grand Cru Frankstein 2012, ample en bouche, qui allie élégance et puissance, bien typé, très délicat, au bouquet fleuri, parfait aussi bien avec une truite aux poireaux et tomates confites que sur une dinde au risotto et aux bananes.
Le Pinot Noir cuvée Particulière 2015, avec des connotations complexes de mûre et de poivre, de couleur soutenue, au nez de fruits cuits et d’humus, est de bouche à la fois puissante et ronde. Le Pinot Gris cuvée Particulière 2015 est un vin puissant et corsé, suave et sec à la fois, où s’entremêlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, est tout en bouche. Excellent Riesling cuvée Particulière 2015, à la robe intense, chaleureux, d’une longue finale, qui mêle élégance et structure. Le Pinot Gris cuvée Baptiste 2012, de bouche fraîche et souple à la fois, persistant, dégage des arômes de fougère et de fruits frais, d’une grande finesse.

Vignobles Pierre REINHART Vignobles Pierre REINHART

Vignobles Pierre REINHART

7, rue du Printemps
68500 Orschwihr
Téléphone :03 89 76 95 12
Télécopie : 03 89 74 84 08
Email : pierre@vignobles-reinhart.com
Site : www.vignobles-reinhart.com

Une exploitation familiale de 6,5 ha. Vignerons de père en fils, la famille Reinhart est recensée depuis 1732 dans cette localité viticole réputée. On allie ici tradition et modernité en s’efforçant de produire d’authentiques vins de terroirs, tous situés en coteaux à Orschwihr (Coteaux du Lippelsberg et du Bollenberg) et à Guebwiller (Coteaux du Kitterlé et du Saering, les deux classés Grands Crus). Respect de l’environnement et de la biodiversité. C’est le cas au Bollenberg, site classé Natura 2000 (Réseau euro- péen de préservation de la biodiversité dans les sites abritant faune et flore rares).
Remarquable Riesling Grand Cru Kitterlé 2011, bien marqué par son terroir, de jolie robe brillante, un vin puissant et parfumé, tout en finesse aromatique, avec des notes fraîches et minérales à la fois, racé comme le Pinot Gris Grand Cru Saering 2013, avec ces notes flo- rales et fruitées, associe élégance et puissance, d’une grande persistance au nez comme en bouche, un vin nerveux, tout en rondeur, avec cette suavité propre, un beau vin de garde. Le Pinot Noir rouge d’Alsace Barriques 2011, avec cette touche de fraise des bois bien mûre au palais, est un vin dense, alliant souplesse et fraîcheur aromatique, très bien équilibré au palais, d’une note finement épicée en finale. Superbe Pinot Gris Vendanges Tardives 2009, qui poursuit sa belle évolution, d’un bel équilibre, aux connotations florales subtiles, à la bouche fondue où se retrouvent des odeurs de pain d’épices et de pomme surmûrie.

Edmond RENTZ Edmond RENTZ

Edmond RENTZ


Catherine et Patrick Rentz
7, route des Vins
68340 Zellenberg
Téléphone :03 89 47 90 17
Email : info@edmondrentz.com
Site : www.edmondrentz.com

Depuis 1995, Catherine et Patrick Rentz poursuivent l’œuvre viticole et œnologique de leur père et développent une viticulture raisonnée. Les raisins sont triés minutieusement et récoltés à complète maturité. Ils sont vinifiés individuellement par cépage et terroir afin de préserver leur forte expression aromatique.
Le Riesling Schoenenbourg 2014, alliant des notes florales et fruitées, franc au nez comme au palais, puissant, de bouche pleine, comme ce Gewurztraminer Froehn 2014, de bouche fraîche et souple à la fois, persistant au palais, qui développe des arômes de fougère et de fruits mûrs, avec une pointe d’épices en finale. Excellent Riesling les Comtes 2014, corsé, typé, aux arômes discrètement minéraux.
Le Pinot Gris Réserve Particulière 2014 est plaisant, vif, fruité, bien vinifié. Le Crémant brut Prestige mêle charpente et finesse, aux notes de brioche, avec des arômes de citron et de noix fraîche, de mousse élégante. Quant au Gewurztraminer Grains Nobles 2013, il est plein de charme, alliant puissance et finesse, au nez de rose, de poire cuite et de pain d’épices, de grande garde, à savourer avec un gâteau de fromageblanc à la crème ou un Bleu de Bresse.

RUHLMANN-SCHUTZ RUHLMANN-SCHUTZ

RUHLMANN-SCHUTZ

34, rue Maréchal Foch
67650 Dambach-la-Ville
Téléphone :03 88 92 41 86
Télécopie : 03 88 92 61 81
Email : vins@ruhlmann-schutz.fr
Site : www.ruhlmann-schutz.fr

De génération en génération, depuis 1688, le domaine s’est agrandi à près de 30 ha de vignes, dont une grande part de Grands Crus et lieux-dits, le savoir-faire des hommes s’est affirmé et la réputation des vins élargie. Christine et Jean-Victor Schutz, Laurence et André Ruhlmann, ont réussi à faire fructifier l’héritage légué par Jean-Charles Ruhlmann.
“Nous sommes vignerons en Alsace, nous dit Antoine Ruhlmann, mais, avec l’arrivée de la nouvelle génération, nous avons décidé de nous diversifier en produisant un vin des Corbières. Nous avons acheté un vignoble de 16 ha, Château Valmont, à Peyriac-de-Mer, près de Narbonne, nous replantons afin d’avoir un vignoble d’une trentaine d’hectares d’ici quelques années. Nous allons présenter le 2016, certains lots continueront leur élevage en barriques et ne seront disponibles qu’en 2018. On note un bel équilibre entre acidité et fruit, c’est un vin très riche, très séduisant, pour notre premier millésime, c’est une réussite.
Pour nos vins d’Alsace, le 2016 est une bonne année, le vin présente une belle acidité, les vendanges étaient un peu plus tardives que d’habitude, mais, globalement, c’est un très bon millésime et nous sommes ravis.”
Excellent Pinot Gris Tête de Cuvée 2016, tout en délicatesse en bouche, d’une bonne persistance aromatique, de bouche vive. Le Pinot Noir Cuvée Mosaïque, avec cette robe grenat soutenu, de bouche corsée, aux tanins puissants et fins à la fois, fleure bon les fruits mûrs et les épices, à déboucher avec une poule faisane aux choux ou un canard laqué pékinois. Le Riesling Vieilles vignes Cotteau du Blettig, de belle robe, au nez de petits fruits, mêle souplesse et fraîcheur en bouche, tout en rondeur.
Superbe Gewurztraminer Grand Cru Frankstein 2015, médaille d’Or aux Gewurztraminer du Monde, très typé, au nez de fumé, qui dégage une belle association du fruit et de la charpente, avec de la vivacité en finale.
Joli Riesling Granit S 2014 (coteau Schlossberg), aux senteurs de noisette et de rose, d’une jolie finesse, alliant rondeur et vivacité en bouche. Le Crémant d’Alsace brut Ruhlmann est gourmand, à dominante de fleurs blanches et de noisette, de bouche puissante. Le Crémant d’Alsace rosé Ruhlmann Harmonie de Rosé est tout en nuances d’arômes, avec cette bouche dense et persistante où l’on retrouve la fraise des bois, de mousse persistante. Chambres d’hôtes.

Domaine SAINT-RÉMY Domaine SAINT-RÉMY

Domaine SAINT-RÉMY


François et Philippe Ehrhart
Sarl Ehrhart Philippe – 34, route d’Eguisheim
68920 Wettolsheim
Téléphone :03 89 80 60 57
Email : vins@domainesaintremy.com
Site : www.domainesaintremy.com

Créée en 1725, exploitation familiale de 23 ha, ancrée dans une tradition ancestrale. Le Domaine s’est lancé dans l’agriculture bio en 2010.
Ce Pinot Gris Grand Cru Brand 2013, de belle robe et d’une grande finesse, a un nez complexe fleurant bon le genêt, la pêche et les noisettes, et s’accorde, notamment, avec un curry de poulet ou des tendrons de veau au miel. Le Riesling Grand Cru Schlossberg 2013, avec ces connotations subtiles où s’entremêlent les fruits blancs mûrs et les fleurs fraîches, est de bouche intense, et le Gewurztraminer Vieilles Vignes 2014, dégage des senteurs de fruits frais et une pointe d’épices, d’une belle finale.
Le Pinot Noir Lieu-dit Rosenberg 2015, d’une robe rouge cerise limpide, a un nez de griotte avec des arômes de cassis et de pivoine, un vin aux tanins bien fondus qui demande une cuisine un peu relevée. Très joli Pinot Gris Réserve 2014, qui allie élégance et puissance, bien typé et très équilibré.

SCHAEFFER-WOERLY SCHAEFFER-WOERLY

SCHAEFFER-WOERLY


Maxime Woerly
3, place du Marché
67650 Dambach-la-Ville
Téléphone :03 88 92 40 81
Télécopie : 03 88 92 49 87
Email : schaeffer-woerly@wanadoo.fr
Site : www.schaeffer-woerly.com

Un vignoble de 8 ha (la moyenne d’âge des vignes est de 30 ans, les vendanges sont manuelles, la taille en guyot double) planté en coteau sur des sols granitiques, où l’on s’attache à pratiquer une culture saine. Leurs vendanges se font entièrement à la main et le raisin est amené entier sur le pressoir. En 1996, ils se sont lancés dans la production intégrée, une viticulture plus respectueuse de l’environnement.
Maxime Woerly représente la nouvelle génération, jeune professionnel à temps plein, véritable passionné il a décidé de reprendre ce domaine de 8 h. C’est le grand-père de Maxime qui a démarré la production en 1947. Ses parents sont toujours présents, mais il est désormais “le chef” de l’entreprise familiale depuis janvier 2016. Il a participé à la reconversion du Domaine en agriculture biologique en 2011 et assisté à la première récolte bio en 2014.
Maxime Woerly nous dit que “les vins vendus en 2017 sont essentiellement des 2015, notamment le Riesling Frankstein, le Pinot Gris Vieilles vignes, la Cuvée de l’Ours.
Le millésime 2016 est aromatique, équilibré, sec, sans avoir la puissance du 2015, les Gewurztraminers étant particulièrement remarquables. Cette année en 7 donnera le jour à une nouvelle Cuvée qui sera un assemblage de 7 cépages, elle aura un grand 7 sur l’étiquette 2016 pour célébrer l’année en cours et aussi l’histoire du Domaine qui a débuté en 1947 !”
Vous allez aimer ce Riesling Grand Cru Frankstein 2014, marqué par son terroir, tout en fraîcheur et minéralité, avec des arômes de citronnelle, d’une grande finesse et d’une belle persistance, à déboucher avec une choucroute de canard ou une palette de porc fumée.
Le Riesling Vieilles vignes 2014, tout en fraîcheur aromatique, avec ces notes de fruits frais et d’acacia, est un vin de bouche pleine comme le Gewurztraminer Cuvée Prestige 2015, qui a des connotations florales délicates au palais, avec ce côté fumé toujours séduisant.
Superbe Riesling Clos du Bernstein 2014, qui allie élégance et puissance, bien typé, très délicat, de bouche fraîche et souple à la fois, persistant, un vin comme nous les aimons, avec des arômes de fougère et de pomme fraîche. Goûtez le Pinot Gris Vieilles vignes 2015, au nez intense d’agrumes et de tilleul. Le Riesling Vendanges Tardives 2011, d’une grande complexité au nez comme en bouche, avec des nuances d’agrumes confits, de miel et d’aubépine, est encore bien loin de sa maturité, mais déjà délicieux. Gîte sur place.

Charles SCHLÉRET Charles SCHLÉRET

Charles SCHLÉRET

1 – 3, route d’Ingersheim
68230 Turckheim
Téléphone :03 89 27 06 09
Télécopie : 03 89 27 06 09
Email : charles.schleret@orange.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/schleretcharles

Incontestablement à la tête des Premiers Grands Vins Classés. Charles Schléret s’attache à appliquer à ses vignes situées sur l’excellent terroir de Turckheim sa connaissance des techniques modernes. “Cette cuverie m’a permis de faire il y a trente ans déjà, une fermentation sous contrôle des températures”, précise-t-il, à un moment où, seules, quelques grandes maisons étaient équipées.” Charles Schléret préservait déjà ainsi une fraîcheur aromatique extrême, très intense au nez comme en bouche, qui allait faire la réputation de ses cuvées. Depuis, ses efforts sont régulièrement récompensés par une multitude de médailles et de références au palmarès de concours prestigieux français et internationaux… “
Je garde les Vins en cave, dit-il, pour qu’ils vieillissent le mieux possible et que les amateurs puissent les acquérir dans les meilleures conditions. J’ai une gamme de millésimes qui va de 1997 à 2007.
Les Vins que je propose sont des Vins à maturité, nous explique Charles Schléret, les grands crus d’Alsace se bonifient en vieillissant, ce n’est pas toujours l’idée que le public se fait des Vins d’Alsace. Il y a des amateurs de Vins jeunes mais, les grands crus peuvent vieillir jusqu’à une trentaine d’années, la dégustation est bien plus intéressante, ce sont des Vins d’une grande complexité d’arômes.”
On peut donc en profiter avec son Pinot Gris 2007, médaille d’Or à Lyon 2010, de bouche fraîche et souple à la fois, persistant au palais, avec des arômes de fougère et de fruits frais, d’une grande finesse. Il y a aussi ce Riesling 2007, médaille d’Or au Challenge to the best wines USA Miami 2015, intense au nez comme en bouche, avec cette fraîcheur florale doublée de nuances fruitées, à prévoir avec une poule faisanne au genièvre ou des gambas sautées au gingembre. Le 2006, très aromatique (lis, musc, tilleul), bien caractéristique de son terroir, est riche au nez comme en bouche.
Envoûtant Gewurztraminer Sélection De Grains Nobles 2006, médaille d’Or Lyon 2010, un grand vin développant des arômes de coing, de miel et de fruits confits, qui associe finesse et structure, de grande garde. Dans la lignée, ce Gewurztraminer Sélection De Grains Nobles 2000, puissant au nez comme en bouche, aux notes discrètes de fruits confits et de fleurs blanches, intense, de très belle évolution, parfait sur un Bleu de Bresse ou une tarte aux pommes caramélisées et aux raisins.
Superbe Riesling 2005, Trophée Prestige Grand Concours des Vins du Monde les Citadelles de France, dont la fraîcheur met en avant le fruit, un vin distingué, au nez de rose, très fin, suave et sec à la fois, un vin typé et corsé, où s’entremêlent les épices et les fleurs fraîches, qui a collectionné les récompenses. On excite encore ses papilles avec ce beau Gewurztraminer 2007, médaille d’Or au Challenge international du Vin, très aromatique (épices, agrumes), riche au nez, ample et typé.

Domaine Aline et Rémy SIMON Domaine Aline et Rémy SIMON

Domaine Aline et Rémy SIMON


Sarl Les Coteaux du Vignoble
12, rue Saint-Fulrade
68590 Saint-Hippolyte
Téléphone :03 89 73 04 92
Télécopie : 03 89 73 04 92
Email : alineremy.simon@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/alineremysimon
Site : www.domaine-simon.fr

“Après la reprise d’un vignoble familial ancestral et avec beaucoup de détermination et de volonté, la commercialisation de notre production a débuté au cours des années 1990. La plus grande partie de nos vignes se situent au pied du majestueux Château du Haut-Koenigsbourg. Avec 6 ha de vignes, nous produisons des vins à haute expression et alignons chaque année une vingtaine de cuvées grâce à un travail acharné et à des finitions soignées.” Pressurage de raisins entiers sur pressoir pneumatique, thermorégulation et contrôle de fermentation, vinification traditionnelle en foudre de bois et cuverie Inox…
Ce Rouge de Saint-Hippolyte 2013, au nez de fraise et de griotte, associe finesse et charpente, avec des tanins savoureux, généreux et charmeur, très rond mais très fin également. Le Gewurztraminer Silbergrub 2013, issu de terrains argileux (vendange manuelle, fermentation lente et contrôlée sans ajout de levure), est de bouche puissante et harmonieuse, tout en finesse, au nez de fruits mûrs, marqué par son terroir, un vin associant souplesse et vivacité.
Vous allez également apprécié le Pinot Gris Vieilles vignes 2014, au nez de noisette fraîche, rond et fruité en bouche, très aromatique, très franc, vraiment très réussi, et ce joli Muscat 2014, tout en arômes, charmeur, vif et soyeux, tout en fruité. Le Riesling Vendanges Tardives 2012, aux connotations confites subtiles, est de bouche profonde et persistante. Gîtes et chambres d’hôtes.

André VIELWEBER André VIELWEBER

André VIELWEBER

1 & 3, Grand’Rue
68150 Hunawihr
Téléphone :03 89 73 62 63 et 06 25 94 29 82
Email : andre@vielweber.fr

Un vignoble de 4 ha, principalement en coteaux et en culture raisonnée. Vinification alliant tradition et méthodes modernes. Cave ancienne avec foudres en bois. Récolte du raisin effectuée manuellement.
Coup de cœur pour ce Riesling Grand Cru Rosacker 2014, avec des dominantes d’amande et de narcisse, à la fois fin et charpenté, d’une belle finale. Le Pinot Noir rouge d’Alsace 2014, tout en charme, est dense en bouche, avec des nuances où l’on retrouve la framboise, la violette et les épices.
Le Gewurztraminer Vieilles Vignes 2012, épicé comme il se doit, est de bouche harmonieuse, généreux, d’une grande richesse aromatique, à la robe intense. Goûtez le Riesling Vieilles Vignes 2014, tout en charme, tout en fraîcheur aromatique, avec ces notes de fruits frais et d’acacia, et ce Pinot Gris 2014, qui dévoile en bouche tous les arômes fruités de son raisin, un vin dense et délicat à la fois.

Maison ZOELLER Maison ZOELLER

Maison ZOELLER


Mathieu Zoeller
14 – 16, rue de l’Eglise
67120 Wolxheim
Téléphone :03 88 38 15 90 et 03 88 48 88 59
Email : vins.zoeller@wanadoo.fr
Site : www.vins-zoeller.fr

Comme en témoigne le pressoir datant du XVIIe siècle, la famille perpétue depuis plus de dix générations la tradition vinicole. Respect de la faune et de la flore pour la santé de la vigne. Les vendanges sont effectuées à la main. Propriété en agriculture biologique.
“Vendanges 2016, l’année des extrêmes. Suite à un hiver très doux, le printemps fût particulièrement humide. Les précipitations du mois de mai et juin ont battu tous les records. Certaines parcelles étaient impraticables et dès lors, notre travail fût difficile, voire impossible. Nous avons pu malgré tout préserver l’état sanitaire de nos vignes au terme de beaucoup d’efforts et grâce à une météo chaude et sèche à partir de mi-juillet. L’ensoleillement exceptionnel d’août et septembre, nous permettent d’entrevoir une belle qualité…”
Superbe Pinot Gris Les Orchidées 2015, plein de charme, alliant puissance et finesse, au nez intense de rose et d’amande, vraiment séducteur. Le Gewurztraminer Les Orchidées, où s’entremêlent des notes de noix, de fruits blancs et de bruyère, est harmonieux en bouche. Excellent Pinot Noir Réserve 2014, qui allie puissance et souplesse, avec ces notes très persistantes de fumé et de fraise des bois.
Très beau Pinot Gris Vendanges Tardives 2011, tout en onctuosité, où s’entremêlent des nuances persistantes de fruits macérés et de pain grillé. Le Gewurztraminer Vendanges Tardives 2015, ample, classique, aux arômes de coing, de miel et de fruits confits, associe finesse et structure, tandis que le Riesling Grains Nobles 2014 a beaucoup de corps et de puissance, d’une grande expression aromatique marquée par des senteurs de fruits très mûrs, puis des notes briochées.
Excellent Crémant d’Alsace Rosé brut, avec ce nez de framboise mûre, de finale ronde, de mousse fruitée, comme le Crémant d’Alsace Chardonnaybrut, dominé par les fruits frais, de bouche ample, de mousse légère.

   
Pour voir d’autres adresses, choisissez la première lettre du nom
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZTout voir

* QUELS PLATS AVEC LES MEILLEURS VINS DE SAINT-EMILION ?

Château BALESTARD La TONNELLESAINT-ÉMILION Château BALESTARD La TONNELLE

Château BALESTARD La TONNELLE

(SAINT-ÉMILION)
Jacques et Thierry Capdemourlin

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 74 62 06
Télécopie : 05 57 74 59 34
Email : info@vignoblescapdemourlin.com
Site : www.vignoblescapdemourlin.com

“En 2016, la récolte a été très généreuse et très qualitative, nous dit Thierry Capdemourlin. La maturité était à son apogée, les raisins très beaux. Le vin est fruité, les couleurs sont très prononcées, beaucoup de richesse, vin très suave, tanins très ronds et très profonds. Le 2016 est un millésime à garder, je n’ai jamais vu cela, un millésime fabuleux !
Nous avons aussi repoussé la date des vendanges pour le 2015, afin d’obtenir une maturité optimale, l’état sanitaire était parfait. Nous avons commencé la récolte des Merlots vers le 13 octobre et le 22 octobre pour les Cabernets, un millésime un peu plus généreux en quantité (45hl/ha). Le 2015 est un vin d’une grande complexité aromatique avec des couleurs très soutenues, une richesse en bouche, des notes savoureuses de fruits noirs, un vin racé, dense, avec du gras, belle onctuosité, finale très longue, beau potentiel de garde.
Concernant le 2014, nous avons vendangé vers la mi-octobre. Dans l’ensemble de nos propriétés les robes sont homogènes, le vin est généreux, vineux, ample, notes de cerise noire et truffe, bouche superbe, dense et racée, des tanins remarquablement enrobés par un boisé délicat. Finale longue et persistante, un superbe vin de garde. Pour le Château Cap de Mourlin, la robe est grenat intense, notes de fruits noirs, attaque franche et fraîche, belle concentration, tanins serrés, gras et onctueux, un très grand vin de terroir. Château Petit Faurie de Soutard séduit par ces notes de réglisse, la bouche est franche bien équilibrée, belle texture, tanins frais et soyeux. Château Roudier, Montagne Saint-Emilion : joli nezfruité, arômes de fruits rouges, bouche ample, puissante, tanins assez soyeux, un millésime qui mérite quelques années de bouteilles pour être apprécié pleinement.
Nous cherchons à obtenir cette complexité aromatique en vendangeant tardivement et en faisant de petits rendements de 35hl/ha. Nous avons prolongé l’élevage en barriques de 15 à 18 mois.”
Beau Saint-Émilion GCC Château Balestard La Tonnelle 2014, riche en couleur, au nez de cassis et de poivre, ample en bouche grâce à des taninssoyeux et puissants à la fois, tout en finesse mais corsé. Le 2013, de robe grenat foncé, au bouquet développé avec des nuances fruitées et giboyeuses, aux tanins harmonieux, tout en bouche, fin et corsé à la fois, un vin charmeur.  Excellent 2012, de base tannique ample et très équilibrée, dense, de robe soutenue, charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, la prune et le fumé au palais. Le 2011 est un vin complet, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, avec des tanins riches.
Le Saint-Émilion GCC Château Capdemourlin 2014, 14 ha de vignes, mêlant concentration d’arômes et ampleur, a des notes de cerise noire macérée, de cuir et d’humus, une bouche savoureuse et dense, de garde, naturellement. Joli 2013, de couleur pourpre, au nez confit, aux tanins très harmonieux, est un joli vin, avec des senteurs de cassis et de cuir, d’une grande souplesse au palais.
Le Saint-Émilion GCC Petit Faurie de Soutard 2014, issu de 8 ha de vignes, parfumé (cassis, myrtille), est corsé comme il le faut, avec des tanins mûrs et des parfums subtils dominés par le cassis, la violette et la cannelle, de belle structure, de robe brillante, très équilibré, souple et charnu à la fois. Le 2013 est classique, ample, de bouche fondue. Savoureux 2012, qui réunit puissance et distinction, un vin gras, corsé, intense au nez comme au palais avec de petites nuances de cerise noire et de truffe.

Château BELLISLE MONDOTTESAINT-ÉMILION Château BELLISLE MONDOTTE

Château BELLISLE MONDOTTE

(SAINT-ÉMILION)
Scea Héritiers Escure
103, Grand Pey
33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
Téléphone :05 57 74 41 17
Email : heritiers.escure@wanadoo.fr

Propriété familaile, 3e génération. Quelque 25,6 ha pour le Château Grand-Pey-Lescours, sur sol graveleux et sableux, âge moyen du vignoble de 25 ans, et 4,54 ha pour le Château Bellisle Mondotte, sur sol argilo-calcaire, avec une moyenne d’âge de la vignes de 30 ans. En Bio depuis le millésime 2014.

Françoise Escure nous indique que, outre les millésimes récents, sont mis sur le marché les 2006, 2007, 2008, 2009, 2010. “Le 2016 est superbe, bouqueté, tannique, équilibré, de garde, concentré, mais la quantité ne suit pas”. Projet d’un nouveau chai de stockage.
Ce Saint-Émilion GC Château Bellisle Mondotte 2012, de bouche puissante et dense, aux tanins bien fondus, où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges mûrs et de réglisse, est de bouche séduisante, comme le 2008, équilibré, avec ces connotations de prune cuite, ample, aux tanins savoureux et riches à la fois. Quant au 2007, il est tout en bouche, aux nuances de fruits des bois et aux notes giboyeuses.

Le Saint-Émilion GC Château Grand-Pey-Lescours 2012, tannique mais tout en délicatesse, parfumé (cassis, cannelle, poivre), charnu, est de belle charpente. Le Saint- Émilion GC cuvée Prestige Château Grand- Pey-Lescours 2010 est un beau vin charnu, épicé, de bouche soyeuse, riche et corsé, concentré, aux tanins fermes et ronds à la fois, avec une jolie finale légèrement poivrée, de très bonne évolution.



 

 

Château TROTTE VIEILLESAINT-ÉMILION Château TROTTE VIEILLE

Château TROTTE VIEILLE

(SAINT-ÉMILION)
Philippe Castéja
86, cours Balguerie Stuttenberg
33082 Bordeaux
Téléphone :05 57 24 71 34
Télécopie : 05 57 87 60 30
Email : domaines@borie-manoux.fr
Site : www.borie-manoux.com

Au sommet, naturellement. On fait remonter l’origine de son nom à une vieille dame qui habitait cette maison il y a plusieurs centaines d’années. La légende veut qu’à proximité du château, au croisement de ses routes se trouvait un arrêt de diligence, et chaque fois qu’un attelage s’arrêtait, la vieille dame descendait en trottinant pour aller aux nouvelles d’où le nom Trotte Vieille. Le Second Vin fût créé en 2002, sous le nom de La Vieille Dame de Trotte Vieille. Un vieux parchemin en Gascon datant du XVe siècle atteste déjà de l’utilisation de ce nom. Fait exceptionnel, il existe encore une pièce de vigne datant d’avant le phylloxéra.
Formidable Saint-Émilion 1er GCC 2012, 45% Cabernet franc, 50% Merlot et 5% Cabernet-Sauvignon, volumineux, un vin riche et structuré, au nez épicé dominé par des senteurs de framboise, de poivre, de musc, alliant une charpente réelle à une belle rondeur en bouche, aux tanins très équilibrés, très typé, classique de ce millésime séduisant. Très beau 2011, avec une belle matière, un vin qui allie charpente et finesse, avec des senteurs de cuir et d’épices, aux tanins savoureux, où dominent les fruits mûrs et les sous-bois au palais, de bouche flatteuse et riche à la fois.

Château CADET-BONSAINT-ÉMILION Château CADET-BON

Château CADET-BON

(SAINT-ÉMILION)
Guy et Michèle Richard
1, Le Cadet
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 74 43 20
Télécopie : 05 57 24 66 41
Email : chateau.cadet.bon@orange.fr
Site : www.cadet-bon.com

“Nous entamons une conversion en Bio, nous explique Guy Richard, nous étions déjà en culture raisonnée, cela fait longtemps que nous n’employions plus du tout de désherbant, nous travaillons les sols en les labourant.
Le 2016 est encore à l’élevage, ce sera un excellent millésime, nous avions de très belles maturités, le vin est très homogène avec un très bel équilibre, de bons pH. Le 2015 est un très joli millésime qui se déguste déjà très bien, nous le mettons en bouteilles début mai. Jolie couleur très rouge bien soutenue, puissants arômes de fruits rouges et de cassis, beaucoup de matière, de charnu, le boisé est très fondu, un millésime de garde, une grande réussite.
Dégusté sur place, ce Saint-Émilion GCC 2015, un vin de couleur grenat intense, complexe au nez comme en bouche, distingué, aux connotations de cerise confite et d’humus, qui possède des tanins amples et denses. Le 2014 est remarquable, marqué par des notes d’épices à dominante de fruits rouges mûrs et de violette, un vin de bouche pleine et riche, de très bonne évolution. “Château Cadet-Bon 2014 est composé de 70% de Merlot et 30% de Cabernet franc. Il a bénéficié d’un élevage d’un tiers de barriques neuves. C’est un vin qui s’illustre par un bon équilibre, beaucoup de finesse et d’élégance. L’état sanitaire était bon ce qui nous a permis de terminer les vendanges fin octobre et de profiter de la très belle arrière-saison, les raisins étaient bien mûrs.” Le 2013, de belle robe pourpre, avec des arômes de griotte, de prune et d’humus, un vin savoureux, de bouche ample, est tout en souplesse. Remarquable 2012, au nez où dominent le cassis bien mûr et les sous-bois, alliant concentration aromatique, ampleur des tanins et distinction.
Goûtez la cuvée privée 2014 pour François Louis Vuitton, un vin structuré, ample, avec des tanins riches et qui se fondent bien, des arômes de fruits bien mûrs (cassis, prune…), d’une belle persistance. Le Just’un Bon 2016, issu de jeunes vignes, est un vin tendre et gourmand, qui sent bon les fruits rouges frais.

Château CANTENACSAINT-ÉMILION Château CANTENAC

Château CANTENAC

(SAINT-ÉMILION)
Nicole Roskam-Brunot
2, Cantenac – RD 670
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 51 35 22
Télécopie : 05 57 25 19 15
Email : johan.roskam@chateau-cantenac.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaucantenac
Site : www.chateau-cantenac.fr

“Nous avons reçu un Best Of du Tourisme décerné par la Chambre d’Agriculture avec le coup de cœur du Jury pour notre action d’œnotourisme, nous raconte Johan Roskam. C’est mon épouse Adrienne Jenifer qui anime cette activité au Château Cantenac depuis 3 ans. Nous avons aussi reçu le prix Trip Advisor 2016-2017. Nous reconduisons notre participation aux Grandes Heures de Saint-Émilion la première semaine de décembre, un concert organisé dans des propriétés, une manifestation de prestige qui rencontre un franc succès. Les portes ouvertes au Château Cantenac se déroulent cette année le premier week-end de mai, à cette occasion, nous accueillons toujours un artiste qui expose ses œuvres.
Pour les vins, nous n’utilisons plus du tout de désherbant entre les rangs, pratiquons les labours, les plantations à 6600 pieds par hectare pour une meilleure concurrence…, cela entraîne plus de travail car il y a plus de pieds, les rendements sont mieux maîtrisés, et tous ces efforts font partie logiquement de notre démarche qualitative.
millésime 2016 : l’été s’est avéré très sec, chaud, et les jeunes vignes sur graves commençaient à manquer d’eau à la fin août. La petite pluie de mi-septembre a permis aux vignes de poursuivre leur maturation et de classer cette récolte comme excellente. Les vendanges ont débuté fin septembre par nos jeunes vignes puis se sont prolongées en octobre.”
Dégusté sur place, ce Saint-Émilion GC 2015, terroir de sable sur graves et argile bleue, 75% Merlot et 25% Cabernets. Robe profonde et dense, reflets violine, belles larmes. Nez expressif, élégant, fait de fruits bien mûrs sur fond de chêne toasté, crayeux, épices douces. L’attaque est ample, la bouche pleine dotée d’une charpente pleine, intense en fruits mûrs sombres, rafraichissante. Un ensemble harmonieux et puissant dans la lignée des grands vins de garde. “Le millésime 2015 a démarré avec de bonnes réserves hydriques, précise Frans Roskam. Le mois d’avril, ensoleillé et particulièrement chaud nous a offert un débourrement rapide et régulier. Les belles journées de fin mai et début juin ont permis une floraison rapide et homogène de tous les cépages. Le maintien de ce beau temps exceptionnel a permis l’installation de bonnes contraintes dès le début du mois de juillet, à un stade très bénéfique pour la synthèse des précurseurs de polyphénols. La véraison a évolué de façon régulière, rapide et homogène. Après un mois d’août alternant périodes ensoleillées et quelques averses orageuses, la phase de maturation s’est poursuivie sur septembre sous des conditions plutôt sèches et douces permettant de conserver une belle fraîcheur aromatique et concentration des raisins. Les vendanges ont été sereines tant pour la récolte que pour le potentiel de cette excellente année. Un grand millésime. ”
Le 2014 est de belle Robe d’un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées et réglissées, où élégance, équilibre des tanins et persistance sont en harmonie.
La Sélection Madame 2014, de Robe rubis assez profonde, brillante, a un Nez net, élégant et nuancé de fruits rouges mûrs (fraise, framboise, cerise), de la mûre, réglisse, du toasté moka, notes encens. L’entrée en bouche est tendre, parfums de fruits mûrs et réglissée, avec de la matière soyeuse qui affiche une certaine structure sur une finale séduisante.
Il y a aussi l’excellent Haut-Médoc Cru Bourgeois Château La Lauzette 2014, 60% Cabernet Sauvignon, 37% Merlot et 3% Cabernet franc, élevage 12 mois en barriques dont 1/3 de bois neuf, au Nez de petits fruits cuits, est un vin qui allie puissance et souplesse, de Robe grenat soutenu, très aromatique en bouche.

Château CORBIN MICHOTTESAINT-ÉMILION Château CORBIN MICHOTTE

Château CORBIN MICHOTTE

(SAINT-ÉMILION)
Famille Boidron

33330 Saint Emilion
Téléphone :05 57 51 64 88
Email : hboidron@gmail.com
Site : www.boidron.info

Au sommet, tant ce cru associe élégance et typicité.
“Le 2016 est un très joli millésime après un départ de saison problématique, nous explique Hubert Boidron, il se révèle très prometteur, il est encore à l’élevage. Le 2015 est un très grand vin de très belle couleur, les tanins sont fondus, nous avons un peu poussé l’extraction mais pas trop, un vin déjà agréable dans sa jeunesse, aromatique, sur le fruit. Nous développons l’œnotourisme sur notre autre propriété Château Calon à Montagne Saint-Émilion, nous réhabilitons des moulins à vent, qui se visitent.”
Belle verticale cette année : vous allez aimer ce Saint-Émilion GC 2014, de belle robe pourpre, complexe au nez comme en bouche (griotte, épices, poivre), classique, typé comme nous les aimons, aux tanins fermes et fondus à la fois. Le 2013 est particulièrement harmonieux, très élégant, au bouquet dominé par l’humus et les petits fruits rouges frais, de bouche ample, très classique. Beau 2012, avec ce nez de griotte surmûrie, est complexe, aux tanins bien équilibrés, d’une richesse réelle et persistante, avec des notes de prune cuite, finement poivré.
Formidable GCC 2009, un grand vin marqué par l’élégance, très typé, au nez d’humus et d’épices, associant richesse et finesse en bouche, coloré et charnu, aux tanins puissants et souples à la fois, qui commence à se goûter remarquablement actuellement, à prévoir, par exemple, sur un carré d’agneau persillade ou des magrets de canard aux cèpes. Le 2008 est très typé, très spécifique de ce grand millésime classique bordelais, de couleur pourpre intense, aux tanins savoureux, très parfumé, associant gras et intensité, un vin généreux, avec cette bouche séduisante dominée par les fruits à noyau et la cannelle.
Le 2007 est de bouche corsée, de belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d’épices, aux tanins très étoffés, un vin velouté où l’élégance s’exprime à plein, vraiment remarquable aujourd’hui.

Château La CROIX MEUNIERSAINT-ÉMILION Château La CROIX MEUNIER

Château La CROIX MEUNIER

(SAINT-ÉMILION)
Sandrine et Camille Meunier
N° 7 Montlabert
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 24 72 54 et 06 88 15 26 19
Télécopie : 05 57 24 72 54
Email : sand.pierre.meunier@orange.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaulacroixmeunier

Cette propriété familiale, exploitée par la Scea Meunier et Fils depuis 1988, appartient aujourd’hui au Gfa Meunier. C’est la 5e génération qui dirige le domaine. Les premières parcelles de ce petit vignoble ont été acquises vers 1840, et sont situées sur des sables anciens à l’ouest du village de Saint-Émilion, à proximité du Château Figeac et du Château Cheval Blanc. Les vendanges se font manuellement, après avoir déterminé la date de récolte par analyses et dégustation des baies. Les raisins sont transportés au cuvier dans des bastes, puis sont égrappés, triés et foulés pour être ensuite acheminés dans des petites cuves pour la fermentation.
“Le 2016 est charpenté, fruité, riche en couleur, flatteur, nous dit Sandrine Meunier, il a des tanins souples et des degrés élevés (13,5°), bénéficie d’une superbe qualité et d’une belle quantité. Ce sera un vin de garde, nettement supérieur au 2015.
Une nouvelle cuvée, actuellement élevée en fûts de bois neuf, devrait apparaître fin 2017. Le travail de la vigne exige, de remplacer, chaque année, les anciens plants par des nouveaux.” Ventes en 2017 : les 2014 et 2015.
On se fait vraiment plaisir avec ce Château La Croix Meunier cuvée Georges Meunier 2014, à la robe profonde, aux arômes d’épices, de cuir et de myrtille, d’une belle complexité, qui développe des tanins gras et harmonieux, et des notes fondues en finale, aux nuances de réglisse et de mûre. “En 2014, nous avons fait une belle vendange saine, sur trois jours, poursuit Sandrine Meunier, qui, au final, nous donne un vin très complexe, avec de la matière, une belle couleur, sur le fruit (fruits rouges, cassis) comme nous savons le faire au Château. Sa belle acidité me permet de dire que se sera un millésime de garde.”
Le 2012 est tout en arômes, gras, au nez intense et complexe, corsé et charpenté, avec des arômes de framboise et de mûre, de très bonne garde. Le 2011, avec cette touche de fumé caractéristique, ample et très équilibré, où se retrouve une belle subtilité d’arômes dominée par la griotte et la mûre, d’une grande harmonie en bouche, est savoureux, tout en finesse. Le 2010, de couleur soutenue, aux notes de cassis mûr, d’épices et de fumé, très bien élevé, riche et savoureux, est bien marqué par son terroir, de garde, naturellement.

Château CROQUE MICHOTTESAINT-ÉMILION Château CROQUE MICHOTTE

Château CROQUE MICHOTTE

(SAINT-ÉMILION)
Pierre et Lucile Carle

33330 Saint Emilion
Téléphone :05 57 51 13 64
Email : croque.michotte@free.fr
Site : www.croque-michotte.fr

Au sommet. Le vin est racé et distingué, très représentatif de ce que doit être un vrai grand vin de Saint-Émilion, collectionne les récompenses, et c’est mérité.
Vous allez le constater par vous-même en débouchant ce Saint-Émilion GC 2012, de couleur grenat intense, bien charnu comme nous les aimons, aux notes de pruneau, un vin marqué par son équilibre et son harmonie, qui associe puissance et distinction, de très belle évolution.
Le 2011, tout en finesse, se caractérise par une charpente solide et des nuances de fruits cuits, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, la mûre et les sous-bois, à savourer aussi bien sur un civet de lapin qu’avec des ris de veau sur canapé.
Le 2010 est superbe, de base tannique importante et très équilibrée, aux arômes de fruits rouges cuits, de truffe, d’épices et de sous-bois, un vin ample, d’un remarquable équilibre en bouche, avec beaucoup de matière. Le 2009 n’a rien à lui envier, très typé, aux tanins très soyeux mais fermes également, au nez complexe (fraise des bois, cuir), d’une belle intensité en finale, un vin riche en couleur, classique, alliant finesse et charpente, ample et persistant en bouche, certainement l’une des plus belles réussites de l’appellation dans ce millésime.

Château DARIUSSAINT-ÉMILION Château DARIUS

Château DARIUS

(SAINT-ÉMILION)
Michel et Odette Pommier – GFA Des Pommier

33330 Saint-Laurent-des-Combes
Téléphone :06 24 38 06 83
Email : gfadespommiers@orange.fr

Un vignoble de 6 ha 60 sur sols argilo-calcaires. Agriculture raisonnée.
Excellent Saint-Émilion GC Darius 2012, 60% Merlot, 40% Cabernet franc, riche en couleur, tout en nuances aromatiques en bouche, où se mêlent la griotte et l’humus, ample et fondu, aux tanins savoureux, un vin qui mêle finesse et structure. Le 2011, charpenté et équilibré, parfumé (griotte, humus…), un vin intense au nez, plein en bouche, velouté, bien classique du millésime, d’un beau rouge profond. Le 2010, de belle attaque ronde et charnue, généreux et persistant, aux arômes prononcés de fruits rouges, est un vin suave et harmonieux, séduisant, d’un beau volume en bouche souligné par des tanins fins.

Château LE DESTRIER

Château LE DESTRIER

(SAINT-ÉMILION)
Olivier Cheminade – Vignobles Cheminade
7, Peyrouquet
33330 Saint-Pey-d’Armens
Téléphone :05 57 47 15 39 et 06 10 31 40 13
Télécopie : 05 57 47 13 82
Email : contact@vignobles-cheminade.com
Site : www.vignobles-cheminade.com

Dans la famille depuis plus de quatre générations. “En fonction du degré optimal de maturation, la cueillette est élaborée fin septembre début octobre, parcelle par parcelle. La vendange est triée manuellement avant d’être mise en cuves thermorégulées pour les vinifications. Le vin est entonné dans des fûts de chêne durant 12 mois pour son élaboration et son vieillissement.”
Beau Saint-Émilion Château Le Destrier cuvée Prestige 2014, 100% Merlot noir issu de vignes de 60 ans sur sol argilo-siliceux (12 mois en barriques neuves à 50%), de bouche profonde, de robe rouge sombre, aux notes de prune et de cuir, avec des nuances épicées, un vin complexe, harmonieux, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante. Le 2012 est de couleur grenat, aux tanins savoureux, très bien élevé, tout en nuances aromatiques, avec des notes de cerise confite et de poivre.
Le Premium Château Le Destrier Saint-Émilion GC 2014, velouté, aux arômes puissants de fruits noirs et de sous-bois, est un vin ample et très chaleureux. Goûtez le Bordeaux rouge Les Chênes 2014, vieilli en fûts, aux tanins savoureux, avec des notes de griotte et d’épices.

Château FONROQUESAINT-ÉMILION Château FONROQUE

Château FONROQUE

(SAINT-ÉMILION)
Alain Moueix

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 24 60 02
Télécopie : 05 57 24 74 59
Email : info@chateaufonroque.com
Site : www.chateaufonroque.com

Au sommet. Le Château est le berceau saint-émilionnais de la famille Moueix, acquis en 1931 par Jean et Adèle, arrières grands-parents d’Alain Moueix, exploitant de cette jolie propriété viticole. En 1979, la gestion du domaine est confiée aux Établissements Jean-Pierre Moueix. L’entretien du vignoble se fait alors sur la base d’un programme de replantation régulier assorti de drainages. Au cuvier, l’introduction d’une gestion méticuleuse des fûts ainsi que la rigueur des assemblages constituent des apports qualitatifs importants. Alain Moueix se voit confier la gestion de la propriété familiale en 2001. En 2005, l’ensemble du vignoble passe à la biodynamie. Vignoble de 17,6 ha sur plateau calcaire et côte argilo-calcaire, 85% Merlot et 15% Cabernet Sauvignon.
“La biodynamie est un état d’esprit qui cherche à respecter le vivant, explique Alain Moueix. Celle-ci fait prendre conscience du potentiel de son vignoble et permet de mieux l’exprimer. Ainsi, elle aide l’homme à s’effacer devant son terroir, ce qui est une belle récompense. Elle est exigeante, mais elle donne beaucoup.”
Dégusté sur place, ce Saint-Émilion GCC 2015, de robe grenat brillante, au nez complexe avec des arômes de fruits rouges (cerise), en bouche, une attaque franche avec un bel équilibre entre l’acidité et le boisé, on retrouve bien les fruits rouges du bouquet. Le 2014, Merlot très majoritaire, 85%, et Cabernet franc, avec 30 à 35% de barriques neuves, est un vin puissant, solide, structuré, corsé, au nez de petits fruits rouges mûrs et de cuir, avec des tanins riches et veloutés à la fois. Le 2013 est excellent, marqué par son terroir argilo-calcaire, finement bouqueté, avec cette bouche tendue, ample, où se décèlent des connotations de griotte, de fraise et d’épices aux papilles. Le 2012 est gourmand, de couleur rouge sombre, fin, avec des arômes de cerise et de chocolat, une note réglissée, d’une finale persistante, très distingué, avec un joli potentiel d’évolution. Le 2011 est plus souple, de couleur rubis soutenu, corsé au nez comme en bouche, avec ses notes de fraise des bois surmûrie, tout en complexité aromatique, aux tanins ronds mais présents, parfait aujourd’hui sur un poulet aux amandes ou des côtes de veau grand-mère.
Très beau 2010, tout en couleur et en matière, au nez riche de framboise mûre, dense et gras, d’une jolie concentration, de belle garde. Dans la lignée, le 2009, d’une texture très généreuse, est un grand vin dense, complexe, aux nuances de kirsch.

Château FRANC LARTIGUESAINT-ÉMILION Château FRANC LARTIGUE

Château FRANC LARTIGUE

(SAINT-ÉMILION)
Elisabeth et Jean-Pierre Toxé – Vignoble Marcel Petit
6, chemin de Pillebois
33550 Saint-Magne-de-Castillon
Téléphone :05 57 40 33 03
Email : contact@vignobles-petit.com
Site : www.vignobles-petit.com

La Scea des Vignobles Marcel Petit, fut créée en 1986 par Marcel Petit avec l’acquisition du Château Pillebois en Castillon Côtes de Bordeaux. Dès 1988, la société s’est enrichie avec les Châteaux Franc Lartigue et Grande Rouchonne (Saint-Émilion), puis, en 1997, la gestion des vignobles est confiée à Élisabeth et Jean-Pierre Toxé, respectivement fille et gendre de Marcel Petit. Le terroir est constitué de sable et de graves, les sols sont travaillés un rang sur deux, les autres rangs étant engazonnés. Toutes les fertilisations sont faites avec des fumures organiques naturelles à faible teneur azotée mais riches en humus. Domaine en démarche qualitative tout en respectant l’environnement (certification HVE 3 – ISO 1401).
Pour Jean-Pierre Toxé, “le 2016 a une belle maturité, volumes satisfaisants, un vin charpenté, des degrés élevés (13-14°), gros potentiel, notamment sur Saint-Émilion.” Ventes en 2017 : Saint-Émilion 2014 puis, en mai, les 2015, Côtes de Castillon 2014, et en Septembre 2015, Tradition fût de bois 2015. Sortie de “L’Embellie 2015” (Merlot) en Septembre.
Vous allez apprécier ce Saint-Émilion GC 2014, issu de vignes de 42 ans, assemblage de 70% de Merlot et parts égales de Cabernets Franc et Sauvignon, vieilli 12 mois en barriques dont 1/3 de fûts neufs, d’une robe rouge cerise limpide, développe un nez de griotte mais aussi des arômes de cassis et de pivoine et une bouche fraîche aux tanins fondus, un vin qui demande une cuisine riche, comme, par exemple, un pigeon en compote de cèpes ou un mignon de veau orloff gratiné.
Très joli 2013, parfumé et fin, tout en bouche, à dominante de rondeur, tout en nuances aromatiques (cerise noire, cannelle), tout en séduction. Excellent 2012, alliant puissance et distinction, charnu, où dominent la prune et l’humus, avec des nuances de fruits rouges cuits, de bouche riche, aux tanins équilibrés.  Le 2011, savoureux, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de framboise et de cannelle, d’une grande harmonie, très parfumé, séveux, généreux et persistant aux papilles, à déboucher sur une côte de veau panée à la milanaise ou un pigeon aux légumes, par exemple.
Le Castillon Côtes de Bordeaux Vieilles vignes Château Pillebois 2014, 95% Merlot et 5% Cabernet-Sauvignon, riche en bouquet comme en matière, charnu, qui mêle couleur et structure, avec ces notes de cerise et d’humus.

Château La GRACE FONRAZADESAINT-ÉMILION Château La GRACE FONRAZADE

Château La GRACE FONRAZADE

(SAINT-ÉMILION)
François-Thomas Bon – Earl Persevero
4, route de Jaquemeau
33300 Saint-Emilion
Téléphone :06 70 02 81 67
Email : persevero@lagracefonrazade.com

“Le Château connaît une deuxième vie depuis 2013, nous raconte François-Thomas Bon. Nous avons acheté la maison principale fin 2010, et après une longue réflexion, la décision de refaire la totalité des bâtiments a été prise en 2013. Les nouveaux chais ultra-modernes répondent au niveau d’exigence qualitative et technique que nous souhaitons. Les parcelles sont plantées sur 3 profils distincts : les sols marquées par la grave fine, les parcelles sur argilo-calcaire et enfin les sols sablo-argileux très riches en minerai de fer. Nous avons fait le choix d’être en agriculture bio, dans le respect des sols et de la nature (les Saint-Émilion sont AB dès le millésime 2013, les Bordeaux, à partir du millésime 2016). La propriété compte 5 ha en Saint-Émilion Grand Cru et 6 en Bordeaux ou Castillon Côtes de Bordeaux, ainsi que les parcelles de blanc car les vignes se trouvent sur la commune de Gardegan-et-Tourtirac.”
Bénédicte Bon propose en Saint-Émilion les 2013, 2014, et fin 2017, les 2015; en Bordeaux Supérieur les 2013, 2014 et les 2015 au printemps, en blancs, les 2014 puis les 2015 en Juin. “Le 2016, nous dit-elle, rejoint la série des 2009 et 2010, a bénéficié d’une année gorgée de soleil, il est fruité, coloré, tannique, de garde, et, en plus, la quantité est présente !”
Beau Saint-Émilion Grand Cru Château La Grâce Fonrazade 2014, alliant une finesse tannique à une structure en bouche persistante, d’une très jolie finale avec des notes de fumé et de fraise des bois surmûrie, de belle garde. Le 2013, 75% Merlot noir, 15% Cabernet Sauvignon et 10% Cabernet franc, de couleur grenat, aux tanins savoureux, est très bien élevé, tout en nuances aromatiques, avec des notes de cerise confite et de poivre, de belle amplitude au palais, où s’esquissent des nuances de grillé et de réglisse, d’une grande persistance. Le 2012, d’une belle concentration d’arômes (cassis, épices…), ample, de belle charpente, de couleur pourpre, très bien élevé, de bonne garde, naturellement.
Le Saint-Émilion Grand Cru Persevero du Château La Grâce Fonrazade 2014, 100% Merlot noir, alliant fermeté et rondeur, aux tanins riches, de robe intense, au nez persistant avec des nuances de fruits à noyau et une pointe d’épices douces, est très équilibré.
Il y a aussi le Bordeaux Supérieur rouge Château de Gardegan 2014, 100% Merlot noir , aux notes de fruits rouges mûrs (cerise, cassis), de bouche corsée, le Bordeaux rosé Château de Gardegan, 100% Merlot noir, de belle teinte, aux notes de fraise et de rose, et ce Grand Vin Blanc du Château La Grâce Fonrazade, pur Sauvignon gris, un Vin tout en nuances d’arômes, tout en subtilité, parfait sur des sushis.

Château GRAND CORBIN-DESPAGNESAINT-ÉMILION Château GRAND CORBIN-DESPAGNE

Château GRAND CORBIN-DESPAGNE

(SAINT-ÉMILION)
François Despagne

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 51 08 38
Télécopie : 05 57 51 29 18
Email : f-despagne@grand-corbin-despagne.com
Site : www.grand-corbin-despagne.com

“Après mes études de biologie moléculaire spécialisées en microbiologie, en œnologie et ampélologie suivies d’une expérience dans le conseil et la direction de domaines viticoles, précise François Despagne, ma famille me confie cette propriété en 1996.”
Il élève soigneusement son très beau Saint-Émilion GCC 2014, de bouche charnue, de robe rubis, au nez concentré (violette et cassis), aux tanins bien fondus mais présents, persistant en finale. Joli 2013, très bien élevé, tout en nuances avec des notes de griotte et de cannelle. Beau 2012, tout en couleur et en matière, au nez de griotte et de fumé, riche et gras, tout en nuances aromatiques, très bien charpenté, d’un bel équilibre en bouche, aux tanins denses et savoureux. Le 2011, puissant, savoureux, est riche en couleur comme en charpente, aux tanins amples, corsé, tout en bouche, chaleureux, au nuances de fraise, de truffe et d’humus. Le 2010, intense, associe finesse et charpente, est très parfumé (truffe, groseille), aux tanins fermes.

Château GROS CAILLOUSAINT-ÉMILION Château GROS CAILLOU

Château GROS CAILLOU

(SAINT-ÉMILION)
Eric Dupuy – Scea Vignobles Dupuy

33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
Téléphone :05 57 24 74 91 et 06 20 54 51 88
Télécopie : 05 57 74 40 98
Email : vignobles.dupuy@orange.fr
Site : www.chateau-gros-caillou.com

Implantée depuis près de six générations sur la commune de Saint-Sulpice de Faleyrens au lieu dit Gros Caillou (on retrouve des actes notariés datant de 1804), la famille Dupuy a su faire prospérer la propriété pour atteindre près de 12,5 ha. Ici, on a pour philosophie : “le respect de l’équilibre alcool, acidité. Nos vins sont produits sur des couches de graves où le mariage cépage (Merlot, Cabernetfranc) sol se fait dans un commun et inséparable accord. La passion, le sérieux et le soin apportés à notre production permettent d’assurer le maintien de la qualité dans le respect de la tradition.”
“Le 2016, nous raconte Éric Dupuy, est surprenant par son volume et sa qualité, puissant, élégant, de couleur profonde, très fruité, avec une fin de bouche très longue.”
Ses ventes en 2017 se portent sur les 2011, 2012 et 2013 pour le Château Gros Caillou, 2011 et 2012 pour L’Excellence et Moulin de Cantelaube.
Coup de cœur pour son Saint-Émilion GC 2014, ample, tout en bouche, aux arômes puissants de fruits noirs et de sous-bois, de bouche riche et harmonieuse, aux nuances fruitées et épicées, aux tanins mûrs et pleins. “Avec de la patience, une gestion parcellaire et une vinification précise avec notre œnologue, nous avons obtenu un très beau millésime 2014. Joli équilibre, belle structure, beau potentiel de garde, un vin sur le fruit mûr (fruits rouges).”
Le 2013, légèrement épicé, avec beaucoup de souplesse, aux senteurs où prédominent le cassis et les sous-bois, est généreux. Le 2012 est d’une belle complexité d’arômes (cannelle, fraise des bois, épices…), riche au nez comme en bouche, aux tanins amples, de très bonne évolution. Très joli 2011, qui mêle puissance et distinction, bien charnu, rond, d’une bouche persistante, où dominent la prune et l’humus. Le 2010 (95% Merlot), avec une structure solide en tanins, au nez complexe de fruits rouges à noyau et d’épices, est un vin de belle couleur, corsé, aux notes de fruits mûrs (prune, griotte) et de truffe au palais. Beau 2009, aux notes de cassis, d’épices et de fumé, riche et savoureux en bouche, concentré, parfumé, d’excellente évolution comme en atteste le 2006, parfumé au palais (mûre, cannelle, fumé…), aux tanins ronds, tout en bouche, parfait actuellement.
Plus intense, l’Excellence du Château Gros Caillou 2012, 100% Merlot, 25 hl/ha,élevé durant 12 mois en barriques neuves, de robe brillante et soutenue, dégage des senteurs de fruits rouges cuits et de cuir, avec une bouche riche qui dévoile des tanins fondus mais denses, d’une belle longueur. Excellent 2011, charnu, aux tanins fermes et savoureux à la fois, avec des notes de griotte, de musc et de cuir. Le 2010 sent la groseille mûre, aux tanins puissants et soyeux à la fois, au nez intense, complexe, d’une belle finale aromatique.
Il y a aussi son Saint-Émilion Château Moulin de Cantelaube 2012, classique, dense, charpenté, riche et rond à la fois, aux nuances de fruits cuits, fondu mais puissant en bouche.

Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE

Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE

(SAINT-ÉMILION)
Sylvie Courreaud-Fompérier
La Gaffelière
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 74 46 92
Télécopie : 05 57 74 49 16
Email : lecellierdesgourmets@wanadoo.fr
Site : www.lecellierdesgourmets.fr

Vignoble de 14 ha sur sol et sous-sol argilo-calcaire (62% Merlot noir, 25% Cabernet franc, 10% Cabernet-Sauvignon et 3% Malbec), avec une moyenne d’âge des vignes de 30 ans (labour des sols, vendanges manuelles triées, élevage en barriques…).
Ce Saint-Émilion GC 2014 est particulièrement savoureux, corsé, aux tanins souples, où se mêlent la griotte bien mûre, le poivre et la fraise des bois, de robe grenat soutenu, un vin dense au nez comme en bouche. Le 2013 se goûte très bien, de bouche charnue, de robe pourpre, au nez concentré (mûre et cassis), aux tanins fondus, tout en charme. Beau 2012, de robe brillante, aux senteurs de fruits rouges cuits, avec une bouche qui dévoile des tanins fondus mais bien présents, d’une belle longueur. Le 2011 poursuit une jolie évolution, complexe, harmonieux, aux connotations fruitées et épicées, aux tanins mûrs et riches, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue, de bouche chaleureuse. Le 2010 mêle concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance, aux notes de cuir et de fruits confits, de belle charpente. Le 2009, corsé, est ample et flatteur, généreux, fin mais charnu, avec des senteurs de violette, groseille et d’épices que l’on retrouve au palais, charmeur.

Clos LABARDESAINT-ÉMILION Clos LABARDE

Clos LABARDE

(SAINT-ÉMILION)
Nicolas Bailly
Bergat
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 74 43 39
Télécopie : 05 57 74 40 26
Email : nicolasbailly.closlabarde@sfr.fr

Le vignoble (4,6 ha) est planté à l’est de Saint-Émilion, sur un coteau argilo-calcaire. Les méthodes de culture sont à l’ancienne : labour et pas de désherbant, les vendanges sont faites manuellement, les grappes triées sur tapis et éraflées, le chai a été rénové, parfaitement équipé pour pratiquer des cuvaisons longues contrôlées par thermorégulation. L’élevage dure de 18 à 22 mois dans des barriques de chêne dont 1/3 renouvelées chaque année.
Nicolas Bailly juge “le 2016 très prometteur, plus équilibré que le 2015, structuré, bien tannique, des degrés élevés avec une superbe qualité et une quantité normale. Nous proposons les 2014 et 2015. Le 2014 est un millésime très agréable à déguster, belle tenue dans les vins, il ne faudra pas être pressé pour les ouvrir. Le 2015 est plus concentré. Il nous reste du 2013, un peu plus léger, très agréable à déguster maintenant, il a très bien évolué.”
En effet, voilà un remarquable Saint-Émilion GC 2014, qui associe couleur et matière, au nez complexe à dominante de prune et d’humus, aux tanins bien soyeux, de bouche ample avec cette saveur d’épices persistante. Le 2013 est très agréable, de couleur intense, charnu, d’une jolie rondeur et persistance, aux notes de groseille et de cerise mûres. Beau 2012, fin, aux tanins harmonieux et riches, charpenté, associant structure et velouté, à dominante de fruits frais et d’humus, de bouche gourmande. Le 2011, de couleur cerise intense aux reflets pourpres, au nez distingué et persistant de fruits noirs et d’épices, aux tanins bien enveloppés, est un vin de belle matière, qui se goûte remarquablement bien.

Château La MARZELLESAINT-ÉMILION Château La MARZELLE

Château La MARZELLE

(SAINT-ÉMILION)
Gérant : Philippe Genevey

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 55 10 55
Télécopie : 05 57 55 10 56
Email : info@lamarzelle.com
Site : www.lamarzelle.com

Au sommet. “Nous accroissons notre effort pour la culture en biodynamie, nous explique Philippe Genevey, nous avons fait les 2015 et 2016 en suivant ses principes. Depuis deux ans, nous observons des améliorations dans le végétal et le fruit. Nous faisons des préparations de plantes et de silice uniquement pour traiter la vigne. C’est une originalité importante ici et nous mettons encore plus en valeur notre terroir de la haute terrasse de Saint-Émilion que nous partageons avec Cheval Blanc, Petrus et Figeac. Nous nous situons sur l’ancien lit de l’Isle, une rivière qui passait il y a deux millions d’années. Nos vins ont reçu d’excellentes notes, il faut dire que nous mettons tout en œuvre au service de la qualité : sélections très poussées ce qui induit maintenant la production de trois vins, Château la Marzelle, le Grand Cru Classé, Château Prieuré La Marzelle et un troisième vin, L de La Marzelle. Nous faisons des sélections drastiques à la réception de vendanges, nous ne nous contentons plus de sélections parcellaires mais nous choisissons grain par grain. Les baies sont calibrées, les plus grosses seront saignées, et, nous réservons les plus petites et mûres au grand vin.
Avec la culture en biodynamie, nous avons observé une diminution des Ph. C’est intéressant pour la couleur qui offre de beaux reflets violets, la tenue en bouche, la droiture du vin, les arômes de fruits frais bien préservés et purs.”
Vous allez aimer ce Saint-Émilion GCC 2014, élevé 100% bois neuf, de couleur grenat intense, au nez profond et complexe avec des notes de fruits rouges (cerise) et un côté un peu fumé. En bouche, les tanins sont déjà fondus, les fruits très présents avec une touche légèrement boisée et parfaitement fondue. Le 2013, marqué par les fruits noirs (griotte, pruneau), de bouche pleine, ample et velouté, d’une belle concentration, est tout en charme.
Remarquable 2012, très gourmand, de robe pourpre, intense, aux tanins riches, très équilibré, très charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante et fondue à la fois, d’évolution prometteuse. Le 2011, au nez où s’entremêlent des notes d’épices et de fruits rouges mûrs, est structuré, d’une belle ampleur, complexe, un vin encore jeune, qui demande à se fondre. Superbe 2010, un très grand vin, de couleur cerise intense aux reflets pourpres, au nez distingué et persistant de fruits noirs et d’épices, aux tanins bien enveloppés, un vin puissant, de belle matière, de bouche riche et harmonieuse, de garde, naturellement. Le 2008 est velouté, complexe avec ces nuances de fruits mûrs et de notes vanillées, d’une grande netteté, c’est un vin complet, ample et très équilibré, et poursuit une très belle évolution, même s’il se goûte parfaitement, actuellement.
Le 2007 est vraiment très bon, avec une jolie fraîcheur, un vin minéral, tendu, où se développent des connotations de mûre, de groseille et de fumé, corsé mais velouté, avec cette bouche soyeuse en finale. Le 2006, complexe, harmonieux, aux connotations fruitées et épicées, aux tanins mûrs et riches, est classique et puissant, élégant, avec de la matière, et poursuit une évolution prometteuse. Le 2004 est chaleureux, au nuances de fraise cuite, de truffe et d’humus, parfait sur un sauté de veau et de rognon à la crème ou un tournedos aux cèpes.

Château MAUVINONSAINT-ÉMILION Château MAUVINON

Château MAUVINON

(SAINT-ÉMILION)
Famille Tribaudeau
217, Mauvinon
33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
Téléphone :05 57 24 64 79 et 06 10 84 03 97
Email : chateaumauvinon@orange.fr
Site : www.chateaumauvinon.com

Au sommet, tant ce cru possède une véritable typicité, marqué par une alliance entre la finesse et la richesse, le tout lui conférant un potentiel de garde conséquent. On y voit aussi toute la force du Cabernet franc, sous-estimé par rapport au Cabernet-Sauvignon. Une propriété de 6,50 ha. Sol et sous-Sol : 70 % silico-graveleux, 30% sables humifères. Âge moyen du vignoble 30 ans, 65% Merlot, 35% Cabernet franc, vendanges manuelles à la cagette et tri manuel. Cuvaison : 3 à 4 semaines selon les années, puis élevage en barriques de chêne renouvelées par moitié, de 12 à 16 mois. “Je suis très fière du 2014, nous raconte Brigitte Tribaudeau, un vin qui a du corps. Il est formidable, il a tout pour lui, il est concentré, belle couleur rouge foncé, des arômes de fruits rouges, c’est un super millésime, j’ai le sentiment que c’est le meilleur vin que l’on ait fait à Mauvinon depuis 25 ans, c’est dire la qualité…
Le 2016 est très prometteur. Pour la première fois, nous avons vinifié les 2015 et 2016 sans soufre. C’est notre envie, notre idée, de ne pas mettre de soufre après les malos. Je pense que c’est l’avenir, cela correspond au désir de la clientèle aussi.
Nous avons construit un nouveau chai flambant neuf où nous avons vendangé le 2016, nous avons opté pour des petites cuves thermorégulées, de forme trapue pour faire de meilleures extractions, des pigeages, nous procédons à un encuvage gravitaire, échangeur tubulaire à froid pour refroidir très rapidement la vendange, cela nous a permis de faire une semaine de pré fermentaires à froid à 4°.
Notre cuvée haut de gamme Gabriel Lauzat n’est produite que pour les meilleurs millésimes 2008, 2009, 2010, 2012, 2014. Un vin vendangé de nuit pour préserver la fraîcheur des raisins, un vin plus concentré, vinifié dans de petits contenants, vieillissement en barriques neuves, de chauffe douce, ce qui donne au vin un léger boisé au vin. J’ai en projet de passer Mauvinon en biodynamie.”
Superbe Saint-Émilion GC 2014, qui dégage des arômes de baies rouges soulignées par des notes de poivre, un très beau vin charnu, complet et complexe, déjà séducteur mais de belle évolution. Le 2013 est particulièrement charmeur, de bouche corsée, aux connotations de cerise, de sous-bois et d’épices, aux tanins étoffés, parfait sur une terrine de ris de veau aux girolles ou des cotelettes d’agneau aux aubergines frites.
Le 2012, où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau bien mûrs, est riche en couleur comme en charpente, d’une belle longueur, tout en élégance, comme le 2011, harmonieux, aux connotations fruitées et épicées, aux tanins ronds, classique et soyeux, avec de la matière.
Il y a aussi la cuvée Gabriel Lauzat 2012, d’un beau rouge profond, au nez persistant, aux connotations d’humus et de petits fruits noirs bien mûrs, tout en finesse tannique, de bonne structure, de garde.

Clos des MENUTS - Maison RIVIERESAINT-ÉMILION Clos des MENUTS - Maison RIVIERE

Clos des MENUTS – Maison RIVIERE

(SAINT-ÉMILION)
Famille Rivière
Rue de L’Abbé-Bergey
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 55 59 59
Télécopie : 05 57 55 59 51
Email : mriviere@riviere-stemilion.com
Site : www.maisonriviere.fr

Ici, on cultive et valorise plus de 100 ha dans la région bordelaise. En trente ans, Jean-Pierre et Philippe Rivière ont constitué un vrai domaine, fait de propriétés distinctes, chacune ayant sa spécificité. Dans les années 50, le Clos des Menuts, ne comptait qu’un seul hectare. Aujourd’hui, il s’étend sur 25 ha tout près des remparts de la cité médiévale, pour l’essentiel à l’ouest de la commune. Situé au cœur même de Saint-Émilion, le Clos des Menuts possède de superbes caves médiévales monolithes à température constante de 12°. Il y règne une “religiosité” propice au vieillissement de ces grands crus en fûts de chêne.
“Toutes nos terres ne se ressemblent pas, précise-t-on ici. Depuis 2001, nous avons repensé nos méthodes de culture en fonction de ces différences, dues principalement à leurs particularités géologiques. C’est ainsi que nos traitements phytosanitaires sont particulièrement contrôlés et compatibles avec les bonnes pratiques de la culture raisonnée.
Ainsi, la plupart de nos parcelles sont enherbées, ce qui a pour principal avantage de réduire significativement les doses d’herbicide, d’une part, alors que l’herbe retient les produits de traitements, d’autre part. Tous les traitements utilisés sont estampillés “respectueux de l’environnement” et afin d’assurer une totale traçabilité sur la conduite des vignobles, chaque intervention est soigneusement consignée. Ce sont parfois des travaux d’envergure telle la reconstitution des parcelles, le drainage comme cela fut entrepris pour le Château Haut-Piquat ou le remplacement complet des vignes qui permettront aux terroirs d’exprimer tout leur potentiel. Les bonnes pratiques doivent également se retrouver pendant toute la conduite du vignoble et, lors des vendanges. Pour le Clos des Menuts, c’est un effeuillage manuel, 45 jours avant la récolte qui viendra soutenir la maturité de nos raisins. La taille Guyot double, les vendanges manuelles transportées en cagettes jusqu’au cuvier où s’opère un second tri des meilleures grappes…”
Ces efforts se retrouvent dans ce très beau Saint-Émilion GC Clos les Menuts l’Excellence 2012 (belle étiquette orange vif), issu des plus anciennes parcelles, avec ces arômes caractéristiques d’épices et de griotte, un vin intense, gras, de belle robe grenat profond, au nez complexe où l’on retrouve les fruits cuits et l’humus, de bouche puissante et parfumée.
Le Saint-Émilion GC 2014, au nez de violette et de sous-bois, est tout en couleur, avec en bouche ces notes de kirsch et de fruits rouges surmûris, aux tanins puissants mais bien fondus, un vin tout en nunaces.
Le 2013, au nez subtil de fruits à noyau, légèrement épicé, souple, est de bouche ample. Le 2012, de couleur grenat soutenu, d’une belle intensité, très parfumé (framboise, épices), est plus dense, et mêle distinction et richesse. Goûtez aussi le Graves Château de Callac rouge, régulièrement réussi comme le Lalande-de-Pomerol Château Moulin de Lavaud.

Château ORISSE du CASSE

Château ORISSE du CASSE

(SAINT-ÉMILION)
Danielle Dubois
248, lieu-dit Lartigue
33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
Téléphone :05 57 24 72 75
Email : dubricru@terroirsenliberte.com
Site : www.terroirsenliberte.com

La famille Dubois est entrée en viticulture en 1885. Un siècle plus tard, Richard, fils de Jean et Simone Dubois, reprend l’exploitation familiale avec son épouse Danielle. Tous deux sont œnologues. En 1985, l’exploitation grâce à l’amour qui a été porté par les parents de Richard, est en excellent état et présente une belle infrastructure. Dès ce moment là, une philosophie, un plan, sont établis : contrôle rigoureux des rendements (avec une mise au régime stricte des vignes), contrôle de l’état qualitatif du vignoble, vendange et vinification parcelle par parcelle, cépage par cépage, terroir par terroir, et retour à un élevage raisonnable en fûts.
“Les Grands Vins de Bordeaux s’éloignent de plus en plus de la tradition, écrit Danielle Dubois, du respect des équilibres entre le terroir, les Cépages, et le Vigneron responsable de l’élevage. En ce qui concerne la qualité, la conceptualisation technologique du vin a permis un grand bond en avant. Hélas, l’arrivée de quelques “gourous” conséquence de la Mondialisation, amène les concepteurs de vin à penser “uniforme”. Qu’il soit de Bordeaux ou de Taïwan, il faut faire le vin selon leurs critères, leurs absolutismes, pour qu’il se vende et se vende cher. Cette vue à court terme, où seul l’intérêt économique dirige, n’est pas pour nous plaire. Nous ne voulons pas de standardisation dans la création d’un Grand Cru. L’élaboration d’un cru n’est pas une industrie, soumise aux normes, ce n’est pas une activité qui souffre de se plier à la lourdeur, à la furie législative, au logo adelphe, aux écotaxes, au numéro de lot etc… Nous avons donc choisi, sur la commune de Saint-Sulpice-de-Faleyrens (le pied de Saint-Émilion), une magnifique croupe graveleuse sur laquelle nous avons, jour après jour, utilisé tout notre savoir-faire ancestral et notre interprétation des usages modernes pour permettre à ce mamelon de nous offrir le plus grand fruit possible ! Enfin, pour respecter au maximum ce grand fruit, nous bannissons tout appareil mécanique (érafloir, pompe, etc…).
Nous présentons Château Orisse du Casse, 2014, il est supérieur au 2013. Le 2015 est à l’élevage, il a beaucoup plus de structure, la couleur est très profonde. Pour le P. du Roy sont à la vente les 1998, 1999 et 2002. Pour la cuvée Arthémis, c’est le 2005, et bientôt le 2008. J’ai la volonté de garder les Vins en caves, de les laisser vieillir afin de les présenter aboutis.”
Elle a raison et on le voit avec son Saint-Émilion GC 2014, parfumé, aux notes typiques de mûre, de belle structure, aux tanins soyeux mais bien présents, un vin généreux et souple.  Le 2011, de belle couleur, charnu, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois) et persistants, poursuit son évolution comme le 2010, avec ces nuances se définissant par des senteurs de framboise, de fraise des bois, un vin de couleur profonde aux reflets violacés, aux tanins amples, tout en bouche, de garde. Le 2009, aux tanins savoureux, d’une jolie concentration, aux notes de cassis, de cuir et de fumé, est bien corsé et s’apprécie avec un lièvre en terrine ou un mignon de veau à l’embeurrée de chou. Belle cuvée Arthémis 2005, de couleur pourpre, aux notes de fruits rouges et d’humus, velouté, au bouquet très fin, de bouche puissante, ample, aux tanins denses et souples à la fois, qui commence à se dégusqter pleinement, à prévoir sur un filet de veau en croûte de cèpes ou une poularde truffée aux légumes, par exemple. “Ce cru, en quantité très limitée, est avant tout et surtout l’expression d’un beau d’un grand terroir, seul capable de nous offrir un magnifique fruit. Nous nous contentons de respecter ce fruit en bannissant pour une grande partie les manipulations mécaniques. Ce nectar arrive jusqu’à vous notamment sans avoir subi de pompage (nous déplaçons dans un premier temps le moût puis par la suite le vin uniquement par gravité). Non filtré, ce cru est l’expression même du fruit au naturel, de la structure en dentelle liée au sol calcaire.”

Château de PASQUETTESAINT-ÉMILION Château de PASQUETTE

Château de PASQUETTE

(SAINT-ÉMILION)
Laurence et Marc Vincent
Lieu-dit Pasquette
33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
Téléphone :06 87 03 37 26
Email : chateaudepasquette@hotmail.fr
Site : chateaudepasquette.com

Les propriétaires du Domaine de la Paleine (voir Anjou-Saumur) sont tombés sous le charme de cette propriété, déjà mentionnée en 1762 sur la carte de Belleyme. Le vignoble de 3 ha, situé au pied du coteau sud de Saint-Émilion, bénéficie d’un ensoleillement idéal. Terres légères sur fond argileux, faibles