Domaine Guy ROBINCHABLIS Domaine Guy ROBIN

Domaine Guy ROBIN 

(CHABLIS)
Marie-Ange Robin
13, rue Berthelot
89800 Chablis
Téléphone :03 86 42 12 63
Email : contact@domaineguyrobin.com
Site : www.domaineguyrobin.com

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un beau domaine de 15 ha entourant le village de Chablis.
“Pour le millésime 2017, nous explique Marie-Ange Robin, la vigne a débourré très tôt entre fin mars et début avril. Un épisode de gel a eu lieu du 20 au 27 avril. Après une matinée entre -3 et -6°, les dégâts s’amplifiaient un peu plus chaque jour.
Les secteurs épargnés en 2016 comme Lignorelles, Beines, Villy, la Chapelle sont parmi les plus gelés. Courgis, Préhy sont un peu moins touchés qu’en 2016. Maligny, ravagé en 2016, l’est à nouveau. Le secteur Est de Chablis complètement ravagé en 2016, est le moins touché par le gel. Le secteur de Chablis, que ce soit les Premiers Crus ou Grands Crus, a bien gelé. Heureusement, du 15 mai au 15 juin, c’est le soleil et la chaleur. La floraison début juin est particulièrement précoce. L’été est moins chaud et entrecoupé de pluies orageuses. La maturation a été retardée. Le début du mois de septembre est ensoleillé avec une certaine fraicheur dû au vent du Nord : conditions idéales à une maturation lente.
Profil du millésime : des conditions de récolte idéales avec des températures fraîches. millésime mûr mais frais et hyper fruité. Les acidités sont un peu plus élevées qu’en 2016. Ce qui distingue le 2017 est la pureté et la fraîcheur. Tout y est, le fruité distingué, la touche iodée, c’est certainement un millésime qui ravira les amateurs de Chablis.”
Grandissime Chablis Grand Cru Vieilles Vignes Valmur 2016, un vin minéral avec des notes d’amande, de fruits blancs et de sous-bois, suave en bouche, où l’on retrouve des connotations de pêche, de pomme, de miel et de genêt, très charmeur, de belle évolution. On le voit bien avec le 2012, médaille d’OrBurgondia, où tout est présent : race, finesse, puissance aromatique, persistance en bouche. “Notes marneuses presque pétrolées mélangées à des notes cacaotées. Sensations végétales un peu fleur de sureau. La bouche est sur le même registre entre la sève et l’empreinte maritime saline. Vin d’amateur hyper terroir, sauvage avec une finale pierre à fusil, très long. En devenir, mais il faudra attendre quelques années pour ne pas passer à côté.”
Dans la lignée, ce sublime Chablis Grand Cru Vaudésir 2016, très aromatique, épicé, à la fois très fin et très structuré, d’une belle finale dominée par des nuances de grillé et de rose, déjà très séducteur par sa structure et sa persistance d’arômes au palais, de garde. Le 2012, marqué par ses vieilles Vignesnerveux comme il le faut, aux nuances d’agrumes et de grillé, de bouche ample, complexe, suave, avec des notes de pêche fraîche et de pamplemousse. Le 2011, très équilibré, parfumé, au nez dominé par les fruits jaunes frais et le pain brioché, tout en bouche, vif et fin, un vin classique et distingué, d’une belle harmonie, long, aux nuances délicates au palais (rose, grillé, tilleul), parfair sur des huîtres en coquilles, beurre au caviar ou un feuilleté de blanc de turbot, par exemple.
Formidable 2010, de jolie robe dorée, avec cette nervosité qui s’allie à une souplesse certaine, de belle bouche aux notes de lis, d’abricot frais et de grillé, tout en persistance, avec cette suavité qui lui est propre. Le Chablis Grand Cru Blanchot Vieilles Vignes 2015, a des arômes discrètement minéraux, un vin fraiset très équilibré, de bouche citronnée, subtil, de robe brillante, au nez de fleurs et de fougère, tout en complexité d’arômes au palais.
Le Chablis Grand Cru Bougros 2016 est le plus salivant de la gamme des Grands Crus, notes de pierre à fusil, notes marines, un vin tendu qui a beaucoup de personnalité et qui demande encore un peu à s’ouvrir, un Grand Chablis. Le Chablis Premier Cru Montmains 2016, issu d’un terroir versant sud et sud-est rive gauche du Serein, sol de colluvions argilo-calcaire très caillouteux sur sous-sol kimméridgien. Vignes de 30 à 45 ans d’âge. Vendanges manuelles. Décantationnaturelle des Vins sans ajouts d’enzymes pectolytiques, la fermentation alcoolique se fait uniquement avec des levures indigènes… Le vin dégage des connotations complexes où dominent les fleurs et la pêche, il est très harmonieux, tout en subtilité, ample, persistant, aux arômes intenses de fleurs, de musc et de citron. Le 2015 est un grand vin où la finesse prédomine, gras et complexe au nez comme en bouche, marqué par des nuances de pain grillé, de fruitsblancs mûrs et de noisette. Le Chablis Premier Cru Montée de Tonnerre Vieilles Vignes 2016, au nez délicat d’agrumes et de grillé, puissant et très rond en bouche, racé et distingué, où dominent les fleurs (aubépine, genêt) au palais. Superbe Chablis Premier Cru Vaillons Vieilles Vignes 2016, parfumé et persistant, bien sec et complexe en bouche, fleurant le musc et la pêche, tout en bouche, d’une belle persistance d’arômes, avec des nuances caractéristiques de lis et de fenouil. Le 2015 est intense au nez comme en bouche, avec des notes de grillé et de rose, nerveux et savoureux à la fois, parfait avec un ragoût de homard aux petits légumes ou des langoustes rôties aux herbes. Le Chablis Vieilles Vignes 2016, est ample, gras et vif à la fois, de bouche florale et subtile, aux nuances de poire et d’amande grillée au palais. Le Petit Chablis Vieilles Vignes 2016 est viffrais, classique et bien équilibré, de bouche florale. Il y a également son Chablis Vieilles Vignes cuvée Marie-Ange Robin 2016, au nez dominé par les notes épicées, fruitées avec une empreinte maritime très iodée. Bouche bien équilibrée, notes d’orange amère en fin de bouche, belle persistance. Quant au Chablis 2016, il est de bouche franche, d’une élégante nervosité, un agréable nez floral (aubépine, fleur d’oranger) bonne bouche salivante.

Gérard TREMBLAYCHABLIS Gérard TREMBLAY

Gérard TREMBLAY 

(CHABLIS)
Gérard, Hélène, Vincent et Eléonore Tremblay
12, rue de Poinchy
89800 Chablis
Téléphone :03 86 42 40 98
Email : contact@chablis-tremblay.com
Site : www.vinsdusiecle.com/gerardtremblay
Site : www.chablis-tremblay.com

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Ici, on s’attache, en famille, à laisser s’exprimer au mieux chaque parcelle, et aucun cru ne ressemble à un autre. Gérard Tremblay, en-dehors d’être devenu une référence incontournable de la région, peut être satisfait d’avoir su transmettre, avec son épouse, Hélène, à leurs enfants, Vincent et Éléonore, la même fibre pour élever de grands Vins typés.
Pour Vincent Tremblay, “la vendange 2018, c ‘est le top ! On ne peut pas avoir mieux, volume et qualité. Pas d’oïdium dans le vignoble. Pour les raisins 2018, les peaux étaient très fines malgré la sécheresse importante, les rendements sont élevés et nous avons très belle qualité des jus, en moyenne 12,5 à 13°. Nous sommes des vignerons heureux !
Éléonore a eu un petit garçon, 2018 est son année de naissance, c’est un très bon millésime tout comme mon fils qui est né en 2009, un très bon millésimeaussi. Avec cette naissance, c’est donc le 4e petit fils pour mes parents, et que des garçons !
Notre Chablis Premier Cru Côtes de Léchet 2017 est très typé Chablis, belle minéralité. Léchet est un des Premiers Crus qui s’ouvre le plus rapidement dans sa jeunesse, c’est un vin très agréable, très gourmand. Premier Cru Montmains 2017 est encore un peu fermé, très belle matière. 2017 est un millésimeconcentré, on retrouve dans les Vins beaucoup de minéralité et c’est très agréable. Chablis Premier Cru Fourchaume Vieilles Vignes 2017, se caractérise par sa très grande finesse, c’est un vin très délicat aux notes de fleurs blanches. Chablis Premier Cru Beauroy 2017 présente des arômes de minéralité, cette vigne est relativement jeune, nous avons opté pour des porte-greffes très qualitatifs, le vin est très fruité et minéral.
Chablis Premier Cru Fourchaume 2017 est similaire au Fourchaume Vieilles Vignes qui, lui, est plus puissant, on retrouve les mêmes caractéristiques liées au terroir, celui-ci est plus accessible rapidement.
Chablis Grand Cru Vaudésir 2016, est un vin très solaire donc très concentré, le Vaudésir 2017 sera plus minéral.
Chablis Vieilles Vignes 2018, superbe concentration, vin très rond, très gourmand même dans sa jeunesse, ce sont vraiment des Vins plaisir, c’est ce qui les caractérise pour ce millésime, je l’ai présenté à Londres et n’est entendu que le mot “Enjoy”. 2018 offre des arômes de fruits mûrs, surtout les agrumes, aciditéassez présente mais qualitative.”
La famille Tremblay est passionnée, conviviale, chaleureuseuse et les Vins sont à leur image, comme ce remarquable Chablis Premier Cru Côte de Léchet 2017, associe structure et distinction, avec ces senteurs de fumé bien spécifiques au palais, où s’entremêlent des notes persistantes de fruits blancs et de chèvrefeuille, tout en finale. Le 2016, aux senteurs de fumé et d’aubépine, très classique, gras mais vif, un grand vin de jolie teinte, intense, très charmeur au nez comme en bouche, qui poursuit une forte belle évolution. Le 2015, aux nuances de miel, au nez de petits fruits (pêche), bien ferme et suave en bouche, à la texture fine et soyeuse, un vin tout en distinction, qui associe richesse aromatique et suavité, et sent bon la noisette et les épices en finale. Superbe Premier Cru Montmains 2017, il est distingué, d’un grand classicisme, très aromatique avec des notes de fruits mûrs et de fleurs blanches, tout en amplitude au palais. Le 2016, mêle nervosité et gras, un vin au nez délicat, fin et persistant, où l’on retrouve des notes de fleurs fraîches, de coing et de noisette, d’une finale chaleureuse qui convient, par exemple, avec des ris de veau rôti en croûte sauce Périgueux ou un consommé de homard.
Beau Chablis Premier Cru Fourchaume 2018, racé, au nez fleurisuave mais délicat, d’une très belle persistance aromatique en bouche où s’épanouissent des connotations de miel et de lis, tout en finale. Le 2017, aux senteurs de lis et de fumé, gras, est un vin subtil, parfumé, charmeur au nez comme en bouche, d’une belle harmonie, toujours très typé. Le 2016, sent la pomme mûre, le musc et la noix fraîche, puissant et savoureux, de belle structure, il s’apprécie avec des tagliatelles aux truffes et foie gras ou une fricassée d’escargots aux aromates.
Le Chablis Premier Cru Beauroy 2017, est très typé, bien parfumé et persistant, sec et complexe en bouche, fleurant le musc, le citron et l’aubépine, tout en bouche. Le 2016, a des notes de noisette et de miel, puissant, tout en délicatesse, très ample au palais, un grand vin racé, vraiment remarquable par sa structure et sa longueur en finale. Nous apprécions aussi le Chablis Grand Cru Vaudésir 2017, aux nuances de petits fruits frais et de grillé, d’une belle vivacité, de bouche puissante, dense, tout en nuances, un vin alliant finesse et structure, très minéral. Le 2016, aux arômes de noisette grillée, de robe jauneaux reflets d’or, est intense et raffiné, tout en charme, de bonne bouche équilibrée, aux notes de pêche et de pain grillé, très bien élevé. Il y a encore le Chablis Vieilles Vignes 2018, de belle couleur jaune pâle, avec un nez frais de fleurs blanches et d’agrumes, très bien équilibré, aux connotations de petits fruitssecs et de poire au palais, de bouche distinguée. Le Chablis 2018, associant puissance et distinction, est très élégant, tout en finesse, au nez de fleurs et de musc, encore un peu jeune, et le Petit Chablis 2018, est toujours charmeur par sa nervosité au palais.

 

Domaine du CHARDONNAYCHABLIS Domaine du CHARDONNAY

Domaine du CHARDONNAY 

(CHABLIS)
W. Nahan et Ch. Simon
Moulin du Pâtis – Rue Laffitte
89800 Chablis
Téléphone :03 86 42 48 03
Email : info@domaine-du-chardonnay.fr
Site : www.domaine-du-chardonnay.fr

Étienne Boileau, William Nahan et Christian Simon, ont crée ce vignoble de 38 ha. Depuis sa création en 1987, le Domaine n’a cessé de se perfectionner, tant en équipements et installations qu’en savoir-faire pour ne privilégier que la qualité.
Arnaud Nahan, le fils de William Nahan, nous dit “qu’il vient de reprendre le domaine avec un associé. Pour le moment nous avons la volonté de continuer sur cette même ligne directrice tout en rajeunissant l’image du domaine. Les vendanges 2018 se sont très bien passées : qualité et quantité sont présentes, une vendange très saine sans aucune pourriture dans les vignes.
Pour les millésimes à la vente cette année nous sommes sur les 2017 concernant les Premiers Crus et, pour les Chablis et Petit Chablis nous allons mettre en bouteilles au printemps les 2018.“
On se fait toujours plaisir avec ce magnifique Chablis Premier Cru Montmains 2016, riche en arômes de fleurs et d’épices, d’une belle longueur, d’une grande richesse et complexité, c’est également un vin très ­agréable dans sa jeunesse mais qui gagne à être conservé pour développer tout son potentiel. Remarquable Chablis Premier Cru Mont de Milieu 2016, très riche au nezgras et suave en bouche, aux connotations de miel et de fleurs blanches, charmeur, idéal avec des noix de Saint-Jacques au fenouil ou une blanquette de saumon.
Sans oublier le Chablis Premier Cru Vaillons 2016, de bouche mûre et harmonieuse, c’est un vin aux connotations de fleurs blanches fraîches et de fruits, savoureux. Remarquable Chablis Premier Cru Vosgros 2016, toujours très équilibré, parfumé, au nez dominé par les fruits jaunes frais et le pain brioché, vif et fin, d’une belle harmonie, aux nuances délicates au palais (rose, grillé, tilleul), un vin qui s’associe lui, avec une salade de perdreaux aux cèpes et aux chataignes comme sur un feuilleté de blanc de turbo, notamment.

Domaine Daniel DAMPT et FilsCHABLIS Domaine Daniel DAMPT et Fils

Domaine Daniel DAMPT et Fils 

(CHABLIS)

1, rue des Violettes
89800 Milly
Téléphone :03 86 42 47 23
Email : domaine.dampt.defaix@wanadoo.fr
Site : www.chablis-dampt.com

Un domaine de 35 ha (et bientôt 40), et une lignée de vignerons depuis plus de 150 ans, qui tiennent à conserver à leur propriété son caractère familial traditionnel. Le fils Vincent, a rejoint son père après avoir fait ses études et un stage en Nouvelle-Zélande.
Il est rejoint, à son tour, par son frère cadet Sébastien, qui a terminé des études viti-œno-commerciales à Beaune et effectué un stage en Australie.
Leur Chablis Premier Cru Fourchaume 2016, de belle robe dorée, est tout en structure et parfums, il a un nez de petits fruits frais, c’est un beau vin ample et persistant, de bouche savoureuse avec des petites notes de pêche jaune et de rose.
Le Premier Cru Vaillons 2016 est un vin très savoureux, de teinte délicatement dorée, riche en bouquet, très harmonieux, aux notes de fruits secs et de fleurs, d’une finale longue avec d’agréables nuances d’agrumes, qui allie fraîcheur et structure, tout en nuances, typé comme cet autre Premier Cru Les Lys 2016, très charmeur, de jolie robe, tout en charpente, aux arômes subtils où dominent les fruits mûrs et la narcisse, de bouche fruitée, à déboucher, par exemple, sur une salade de riz aux coquillages et crustacés ou un millefeuile de saumon fumé.
Quant à ce Chablis Premier Cru Côte de Léchet 2016, avec des senteurs de noisette et de lis, c’est un vin typé, avec ces connotations où s’entremêlent les fruits blancs mûrs, les épices et les fleurs fraîches, de bouche intense, idéal avec des filets de turbot poêlés, sauce aux câpres ou une terrine aux champignons des bois.
Le Chablis 2016, allie vivacité et rondeur, au nez à dominante de fleurs blanches et de fruits secs, très agréable comme le Petit Chablis 2016, franc et frais, tout en vivacité, idéal sur des gougères ou à l’apéritif, notamment.

Domaine Alain GEOFFROYCHABLIS Domaine Alain GEOFFROY

Domaine Alain GEOFFROY 

(CHABLIS)
Nathalie Geoffroy – SARL Alain Geoffroy
4, rue de l’Equerre
89800 Beines
Téléphone :03 86 42 43 76
Email : info@chablis-geoffroy.com
Site : www.chablis-geoffroy.com

Un domaine familial depuis 5 générations, de 50 ha. Alain Geoffroy perpétue un savoir-faire ancestral. Il a su s’entourer d’une équipe jeune et passionnée pour faire évoluer et pérenniser ce magnifique patrimoine familial: son épouse, Cathy Geoffroy (Directeur général), sa fille, Nathalie (responsable commerciale France), le responsable de cave, Cyrille Mignotte, et le directeur export, Pascal Sailley.
“Après des années extrêmement réduites en volume, nous respirons enfin avec un millésime 2018 qui s’annonce tout à fait exceptionnel. La qualité et la quantité étaient au rendez-vous. De mémoire de vignerons, de telles circonstances n’avaient pas été réunies depuis des décennies. Cette vendange 2018 s’est parfaitement bien déroulée et dans les meilleures conditions. Voilà bien longtemps que nous espérions un tel millésime.
En attendant de pouvoir les apprécier, nous pouvons dès à présent se faire plaisir avec les Chablis et Chablis 1er Cru 2017. Ce millésimenous a dévoilé des vins de plaisir fins et gourmands.”

Superbe Chablis Premier Cru Beauroy 2016, 100% Chardonnay, complexe, au nez de petites fruits frais (citron) et une dominante de tilleul, très bien équilibré en acidité, un beau vin puissant et bouqueté, qui développe au palais des nuances minérales. Le 2015 est légèrement épicé, de bouche puissante, sec et généreux à la fois, de robe dorée, alliant finesse et suavité, aux notes persistantes d’amande fraîche. “En 2015, les jus étaient très beaux, nous explique Alain Geoffroy, il n’y a pas eu de grêle d’où une parfaite concentration, des vins tendres avec peu d’acidité et en quantité traditionnelle, en bref, toutes les conditions étaient rassemblées pour l’optimal. Beau Chablis Premier Cru Fourchaume 2016, d’une jolie complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et d’épices, distingué, d’une très belle persistance, de bouche ample. Le Chablis Premier Cru Vau-Ligneau 2016, 100% Chardonnay, est ample au nez comme au palais, aux notes d’amande et de rose, c’est un vin généreuxvif, avec cette bouche franche, fraîche et souple à la fois.
Il y a encore le Chablis Vieilles Vignes, de bouche florale et subtile, aux arômes de noisette et d’amande grillée, charmeur. Goûtez le Chablis Domaine le Verger 2017, 100% Chardonnay, il est élégant, tout en finesse, avec des connotations persistantes de noisette et d’abricot, un vin ample au palais, puis le Petit Chablis, 2017, qui associe la fraîcheur à l’élégance, de robe brillante et limpide, tout en vivacité.
Pour prolonger la découverte, visitez leur musée de la vigne et du tire-bouchon, où quelque 7000 pièces y sont présentées.


Domaine HEIMBOURGER Père et FilsCHABLIS Domaine HEIMBOURGER Père et Fils

Domaine HEIMBOURGER Père et Fils 

(CHABLIS)
Olivier Heimbourger
Rue de la Porte-de-Cravant
89800 Saint-Cyr-Les-Colons
Téléphone :03 86 41 40 88 et 06 19 58 54 84
Email : heimbourger@wanadoo.fr
Site : www.domaine-heimbourger.com

La famille exploite la vigne depuis 3 générations, sur un terroir spécifique à la région, de coteaux de nature argilo-calcaire : le kimméridgien. Beau caveau de dégustation, qui crée un cadre chaleureux avec pierres et poutres apparentes.
Très beau Chablis cuvée Pierre 2017, vieilli en fût de chêne, 100% Chardonnay, dont la particularité est, qu’après le pressurage et le débourbage, le jus est descendu directement en tonneaux dans la cave, où il fait sa fermentation alcoolique et malolactique. Les derniers mois, un bâtonnage est effectué une à deux fois par semaine. Après ces 11 mois d’élevage, le vin est filtré puis mis en bouteilles… Cela donne un vin de robe claire, avec cette fraîcheur florale doublée de nuances fruitées, un vin très réussi, où s’entremêlent les fruits et le lis en bouche.
Goûtez également le Chablis 2017, 100% Chardonnay, où l’on retrouve des nuances de citron et de narcisse, dense et distingué à la fois, tout en fraîcheur et persistance en finale. L’Irancy rouge 2016, 95% Pinot Noir et 5% César, est ferme et épicé, avec des tanins mûrs et soyeux. Nous apprécions aussi l’Irancy rouge cuvée Pierre 2016, 95% Pinot Noir et 5% César, aux arômes de framboise très mûre, d’une belle couleur aux reflets violets, aux tanins ronds. N’hésitez pas à vous faire plaisir aussi avec le Bourgogne rosé Pinot Gris 2017, le Bourgogne Passetoutgrain rouge 2017, 1/3 de Pinot Noir et 2/3 de Gamay, de bouche fruitée, légère et ronde, au nez fin, ou encore ce Bourgogne rosé, 95% Pinot Noir et 5% César, aux arômes de framboise, de belle couleur et d’une belle fraîcheur, et le Bourgogne blanc Chardonnay, au nez fleuriplein de charme, qui développe des nuances de coing.

Sylvain MOSNIERCHABLIS Sylvain MOSNIER

Sylvain MOSNIER 

(CHABLIS)

36, route Nationale
89800 Beines
Téléphone :03 86 42 43 96 et 06 66 13 11 81
Email : sylvain.mosnier@libertysurf.fr
Site : www.chablis-mosnier.com

Sylvain Mosnier a d’abord entamé une carrière de professeur mécanique automobile. Petit fils et arrière-petit-fils de viticulteur, il saisit l’opportunité de s’installer en 1978 (à 34 ans) suite à la retraite de son beau-père qui lui loue 2 ha de vignes en appellationChablis. Sa femme Monique le rejoint en 1995 pour développer la vente en bouteille et l’informatisation du domaine. En 2005, Stéphanie, leur fille, quitte son travail d’ingénieur logistique pour reprendre le domaine, elle s’installe en tant que Jeune Agriculteur en 2007, et vinifie les vins à partir de cette année-là. Aujourd’hui, le domaine exploite 18.5 ha composé de Petit ChablisChablis, et Chablis 1er cru Beauroy et Cote de Léchet. Sylvain est à la retraite mais continue avec Monique d’aider à la commercialisation et à faire des salons.
Très beau Chablis Premier Cru Beauroy 2016, aux accents de musc et d’agrumes, un vin de bouche puissante et persistante, gras, de belle robeferme et suave, tout en séduction. Très agréable Chablis Premier Cru Côte de Léchet 2016, où l’on retrouve des nuances de lis et de miel, alliant complexité d’arômes et longueur, au nez de fruits (coing, citron), il est très élégant, charmeur et riche. Le Chablis Vieilles vignes 2017 a des arômes d’agrumes et de fleurs blanches, il est d’une très bonne tenue en bouche, un vin classique, équilibré en acidité, avec une finale généreuse et longue. Goûtez aussi le Chablis 2017, un vin complexe et rond, remarquable par sa finesse aromatique en bouche (fleurs blanches), vivace et très plaisant, et le Petit Chablisfranc et nerveux, à déboucher sur des huîtres ou des anguilles persillées.

Jean-Marie NAULINCHABLIS Jean-Marie NAULIN

Jean-Marie NAULIN 

(CHABLIS)

6, rue du Carouge
89800 Beines
Téléphone :03 86 42 40 95
Email : domainenaulin@orange.fr
Site : www.domaine-naulin-chablis.fr

Une très belle place dans le Classement pour ce domaine familial de 15 ha. Yvette Naulin est “plus que satisfaite de la vendange 2018, elle est superbe, malgré la sécheresse de l’été, un bel orage ainsi qu’une semaine de rosée matinale, ont permis de gorger les grains et de nous donner des jus qualitatifs et en quantité. En 2019, nous proposons à la vente ces fameux 2018, et particulièrement les Petit Chablis, victime de leur succès et des dernières petites récoltes. Les autres cuvées seront disponibles d’ici cet été.”

Superbe Chablis Premier Cru Cru Beauroy 2017, au nez dominé par les fruits mûrs et les petits fruits secs, de bouche ample, c’est un grand vin de belle couleur jaune ambré, qui mêle structure et vivacité, harmonieux en bouche avec des nuances de pomme, de musc et de miel.
On se fait plaisir également avec ce Chablis 2017 tout en délicatesse, où dominent les agrumes et les petits fruits secs, il s’accomode par exemple avec des anguilles persillées.
Il y a le Chablis Premier Cru Fourchaume 2016, minéraltypé, au nez de fumé typique, très persistant et tout en finesse, d’une belle concentration aromatique, puissant au nez comme en bouche. Quant au Petit Chablis 2017, il est bien vif et frais, est parfait avec une mayonnaise de tourteaux aux pommes Granny-Smith ou une quiche au saumon, par exemple.

LA CÔTE DE BEAUNE

Sur une vingtaine de kilomètres seulement, entre Ladoix-Serrigny et le coteau des Maranges, les plus grands vins blancs secs du monde côtoient les vins rouges de grande réputation. Dès le début du xiie siècle, les abbés de Cîteaux créèrent des celliers à Meursault et à Aloxe-Corton. Plus tard, les évêques et les chanoines, puis les ducs de Bourgogne ont joué un rôle décisif grâce notamment aux relations diplomatiques qu’ils entretenaient avec la chrétienté et avec les princes d’Occident. Sur les 4 800 ha que compte le vignoble, on récolte 25 millions de bouteilles répartis en deux tiers de vins rouges et un tiers de vins blancs. Des terrains de silice et argilo-calcaires pour les rouges, de calcaire marneux ou de marnes calcaires pour les blancs.

 

Domaine Michel PRUNIER et FilleAUXEY-DURESSES Domaine Michel PRUNIER et Fille

Domaine Michel PRUNIER et Fille 

(AUXEY-DURESSES)

18, route de Beaune
21190 Auxey-Duresses
Téléphone :03 80 21 21 05
Email : domainemichelprunier-fille@wanadoo.fr
Site : www.domainemichelprunieretfille.com

Propriété familiale (4 générations) de 12 ha. Un vigneron chaleureux qui est épaulé par sa fille, Estelle, qui prend part à la vinification, elle est dans la cave et le chai. “Je travaille mes vignes en labourant et m’efforçant de respecter mon terroir et l’environnement. En labourant, on aère le sol et l’effet terroir ressort mieux, c’est vraiment positif.”
Pour Michel Prunier, “la vendange 2018 a été excellente, après un printemps assez humide, une belle floraison fin mai début juin, l’été avec des températures caniculaires a apporté aux raisins une belle maturité de 90 jours, pas d’incident climatique jusqu’à la vendange, ce qui a donné une récolte assez généreuse et de très belle qualité, une telle vendange, on n’en retrouve qu’une seule fois par décennie !
Les vins blancs manquent peut-être un peu d’acidité, ils sont très friands et seront très agréables à déguster dans un avenir assez proche, alors que les rouges sont plus structurés, d’une très belle couleur, des vins complets assez puissants, avec une garde de 10, 15 et même 20 ans.“
On ne peut qu’aimer cet Auxey-Duresses Premier Cru Clos du Val rouge 2016 (sol argilo-calcaire, vieilles vignes âgées de 40 ans, vendange manuelle avec table de tri à la vigne, élevage de 18 mois en fûts avec 25% de fûts neufs), d’une très belle charpente, avec des nuances de griotte et de fumé, un vin dense, très corsé. Savoureux Volnay Premier Cru Les Caillerets 2017, issu de vignes de 53 ans et 23 ans à parts égales, sur un sol silico-calcaire (18 mois en fûts dont 25% de neufs), tout en rondeur, jolis arômes de fruits noirs assez mûrs, très belle longueur en bouche, un vrai vin “plaisir” ! Tout en bouche, bien typé, le Pommard Les Vignots 2016, issu d’une vigne d’altitude qui n’a pas souffert de la gelée, est d’une belle maturité, aux tanins souples, c’est un vin bien structuré, équilibré à la robe d’un pourpre soutenu. On poursuit avec ce Beaune Premier Cru les Sizies 2017, sol calcaire marneux, issu de très vieilles vignes de plus de 78 ans, élevé 18 mois en fûts dont 25% de neufs, plus souple que le Volnay (“c’est dû aux sols calcaires”), plus friand, sur le fruit frais, plutôt que le fruit compoté.
Superbe Auxey-Duresses Premier Cru rouge 2016, parfumé (notes de myrtille et de sous-bois), classique, un vin qui associe couleur et matière, de bouche fondue où l’on retrouve une pointe d’acidité. Séduisant Auxey-Duresses blanc 2017, Chardonnay, un vin fin, souple néanmoins bel équilibre, arômes délicieux de fruits blancs bien mûrs soulignés par des notes de miel et de pain d’épices. Très beau Meursault Les Clouds 2017,” issu des vignes situées sur ce lieu-dit qui se trouve en altitude, son terroir de sol calcaire donne au vin beaucoup de minéralité, c’est une dominante, jolie structure grâce à l’élevage en fûts, grand vin que l’on pourra apprécier d’ici 5 ans”. Goûtez également l’Auxey-Duresses blanc Vieilles vignes 2017, 100% Chardonnay, élevé 10 mois en fûts avec 20% de fûts neufs, au nez fin où l’on retrouve des notes de fleurs blanches et de noisette, de bouche franche, aux notes subtiles de fumé au palais, très équilibré, et le Chorey-Les-Beaune rouge Les Beaumonts 2016, Pinot Noir, avec ces connotations subtiles de griotte et d’humus, associe puissance et distinction en bouche, un vin très bien élevé, aux tanins présents et souples à la fois.
Michel Prunier, diplômé d’un BTA au lycée viticole d’Avize en Champagne, élabore lui-même un Crémant de Bourgogneassemblage d’Aligoté, de Chardonnayet de Pinot Noir, Médaille d’Or au concours National des Crémants de France, d’une belle vinosité mais avec cette nervosité caractéristique, aux notes de tilleul et d’agrumes confits.

BADER MIMEURCHASSAGNE-MONTRACHET BADER MIMEUR

BADER MIMEUR 

(CHASSAGNE-MONTRACHET)
Gérant : Alain Fossier
1, chemin du Château
21190 Chassagne-Montrachet
Téléphone :03 80 21 30 22 et 06 22 86 48 29
Email : info@bader-mimeur.com
Site : www.bader-mimeur.com

Au sommet. Depuis 1919, la Famille Bader-Mimeur est propriétaire et exploite 98% des vignes du domaine du Château de Chassagne-Montrachetsur 5 ha plantés en Chardonnay et Pinot Noir. Ce domaine familial de 8 ha au total, exploite aussi des parcelles de Chassagne-Montrachet village (proche des Grands Crus du Montrachet), de Saint-Aubin 1er cru En Remilly et de Bourgognes régionaux plantés sur la commune de Chassagne. Aujourd’hui, Nathalie et Sébastien Fossier, arrière petits-enfants de Charles Bader et d’Elise Mimeur, représentent la 5e génération du domaine et font vivre le domaine aux côtés de leur père Alain Fossier, mari de Marie-Pierre Bader. Le plus grand soin est apporté aux vignes qui sont conduites en lutte raisonnée (travail mécanique du sol, effeuillage manuel…) afin d’obtenir les meilleurs raisins possibles qui seront récoltés manuellement et vinifiés dans la cuverie historique du domaine. Tous les vins sont élevés en fûts de chêne dans les caves voûtées enterrées durant 10 à 15 mois.
Le caveau de dégustation est ouvert toute l’année sur RDV (dimanche compris). Vous y serez chaleureusement reçu par les propriétaires ou par Jean-Luc Huguenin, chef de culture passionné par la vigne et la vinification.
“L’année 2019 sera l’année du centenaire du Domaine Bader-Mimeur, acheté par Charles Mimeur en août 1919. Nathalie Fossier, 5e génération, prendra à cette occasion les rênes du domaine.”
On se fait bien entendu plaisir avec ce Chassagne-Montrachet blanc 2016, 100% Chardonnay, (le bas du Clos, avec des terres plus argileuses, est planté en Pinot Noir, une parcelle de 2 ha de vignes de plus de 60 ans, vinification en cuves de chêne et élevage en fûts 18 mois). Un vin de jolie robe dorée, de bouche parfumée et persistante, avec ces connotations de fruits jaunes fraissuave comme il se doit et d’une jolie finale épicée. Le Chassagne-Montrachet blancVieilles vignes 2015, (vignes de 35 ans en moyenne, élevage en fûts de chêne français, dont 20% de fûts neufs, durant 15 mois), de belle harmonie, où s’entremêlent des nuances de lis, de pomme mûre et de fumé, d’une élégance persistante. Le Chassagne-Montrachet rouge 2016, parfumé, charnu et souple, aux arômes subtils où dominent les fruits mûrs et la violette, tout en structure, très typé, allie finesse et charpente.


Domaine Antonin GUYONCORTON Domaine Antonin GUYON

Domaine Antonin GUYON 

(CORTON)
Dominique et Hombeline Guyon
Bureau : 26, rue Chabot-Charny – 21000 Dijon
21420 Savigny-Lès-Beaune
Téléphone :03 80 67 13 24
Télécopie : 03 80 66 85 87
Email : domaine@guyon-bourgogne.com
Site : www.guyon-bourgogne.com

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. “Le Domaine Antonin Guyon est vraiment un domaine familial, depuis plusieurs générations, nous sommes là, que ce soit mon grand-père, puis mon père, moi, et maintenant, ma fille Hombeline, qui reprend la suite, nous sommes un vignoble 100% familial.”

“Le Domaine Antonin Guyon est certifié Bio depuis 2018. Nous avons toujours appliqué naturellement ces pratiques culturales par respect du terroir, nous l’avons juste officialisé. C’est vraiment très important pour la qualité de nos Vins, nous gagnons en pureté, en précision, on « goûte » plus le terroir qu’avant.

2018 est un millésime exceptionnel, une très grande année. Une météo au beau fixe tout l’été, une vendange très précoce, des raisins très sains, c’est simple, les trieurs n’avaient pas beaucoup de travail… rien à enlever ! 100 % magnifique ! C’est très rare d’avoir une vendange, aussi belle, aussi mûre, aussi qualitative ! A l’élevage, les blancs 2018 sont d’une grande complexité aromatique, ce sont des Vins explosifs au nez, belle fraîcheur, belle minéralité. Nous aurions pu craindre, compte-tenu de la chaleur estivale, que les Vins perdent leur fraîcheur, mais pas du tout ! C’est pour cela que nous avons vendangé tôt, nous tenions à préserver la fraîcheur. Les rouges 2018 ont de très belles couleurs intenses, rubis foncé, des Vins riches avec des taninsveloutés, aucune agressivité, d’une belle concentration en fruit, un millésime gourmand, de maturité parfaite et de quantité normale. Nous avions eu des rendements moindres en 2017 à cause du gel et nous revenons à une production normale.

Nous sommes certifiés Bio mais je ne sais pas si je vais mettre AB sur l’étiquette, c’est pour une raison d’éthique que nous l’avons fait, pas pour une raison commerciale quelconque. Je trouve que l’on a une plus grande pureté dans les raisins avec le Bio. Travailler avec ma fille apporte un œil neuf , on va de l’avant avec les jeunes, elle est à fond pour le Bio, pour la qualité !”

Formidable Meursault-Charmes Premier Cru Les Charmes Dessus 2015, fort bien élevé, gras et complexe au nez comme en bouche, avec des nuances de pain grillé, de fruits blancs mûrs et de noix, tout en élégance. Splendide Corton-Charlemagne Grand Cru 2016, un vin où la structure s’allie à l’élégance, d’une grande complexité, de bouche subtile aux nuances de pamplemousse, de chèvrefeuille et d’amande fraîche, tout en finale. Le Corton Clos du Roy Grand Cru2016, remarquable, il est intense et chaleureux, charpenté, aux connotations de truffe et de griotte mûre, tout en bouche.
Excellent Corton-Bressandes Grand Cru 2016, très racé, coloré et charnu, très bien élevé, de belle robe soutenue, qui développe des arômes de truffe et de griotte, aux tanins enrobés, classique comme on les aime, d’une belle couleur profonde, d’un parfait équilibre, encore jeune mais déjà très savoureux. Le Chambolle-Musigny Les Cras 2016, a des arômes de fruits mûrs (cassisfraise) et de réglisse, de bouche puissante mais distinguée, un vin étoffé, coloré et complexe comme nous les aimons, d’excellente évolution. Remarquable Pernand-Vergelesses Premier Cru Sous Frétille blanc 2016, il est rond, fin et riche à la fois, de bouche persistante, d’une grande complexité aromatique (amande, pêche). Superbe Gevrey-Chambertin La Justice 2016, racé, au nez de truffe et de violette, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris (prune, cerise), fin et dense en bouche. Splendide Volnay Premier Cru Clos des Chênes2016, de robe rubis intense, aux arômes de fruits surmûris, d’épices, de poivre noir, d’une très belle structure. Bel Aloxe-Corton Premier Cru Les Fournières 2016, associant concentration aromatique et souplesse, un vin alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche.


Robert AMPEAU et FilsMEURSAULT Robert AMPEAU et Fils

Robert AMPEAU et Fils 

(MEURSAULT)
Michel Ampeau
6, rue du Cromin
21190 Meursault
Téléphone :03 80 21 20 35
Email : michel.ampeau@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/ampeau

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Dans la famille Ampeau, on est vigneron hors pair de père en fils. Ici le vin est une affaire de passion et de grand art. Ils ne proposent que du vin à maturité, bon à être savouré, c’est dire à quel point le respect et la passion qu’ils portent à leurs Vins. Des Vins rouges envoûtants par leur suavité, volumineux et pleins en bouche, avec des taninsbien fondus, avec beaucoup de charme et qui développent une grande persistance aromatique. Les Blancs évoluent parfaitement, très typés, intenses, classiques et très élégants.
”La Nature nous a gâtés en 2018, nous dit Michel Ampeau, année où la quantité et la qualité frisent l’excellence et nous promettent un grand millésime. Les ventes en 2019 concernent les 1997 et 1998.”
On ne peut qu’apprécier ce splendide Meursault Charmes 1996, marqué par son terroir, aux effluves de petits fruits frais et de pain grillé, d’une belle onctuosité, de bouche puissante, dense, tout en nuances, un vin alliant finesse et structure, à déboucher sur des cassolettes d’écrevisses et de girolles ou un poulet aux amandes. Superbe Meursault Premier Cru La Pièce Sous le Bois 1995, très typé, avec des arômes discrètement minéraux, un vin dense et équilibré, de bouche légèrement citronnée, pleine d’élégance, vraiment très agréable sur un flan de crevettes au persil ou une crème de cèpes aux langoustines. Le Blagny La Pièce Sous le Bois rouge 1990, à la fois fin et corsé, a des notes très persistantes de mûre, de violette et d’épices, des tanins très veloutés, un vin tout en bouche, charmeur. Excellent Savigny-lès-Beaune Lavières 1997, tout en élégance, très fruité, aux tanins très harmonieux mais bien fermes également, au nez complexe (cuir, framboise, mûre). Grand Pommard 1996, ample et dense, aux tanins amples, gras, très parfumé (fruits frais, sous-bois, d’épices…).

Domaine Guy BOCARD

Domaine Guy BOCARD 

(MEURSAULT)

4, rue de Mazeray
21190 Meursault
Téléphone :03 80 21 26 06
Email : domaineguybocard@gmail.com

Un domaine familial, où la culture et les vinifications sont traditionnelles et respectueuses des terroirs.
Voilà un très beau Meursault Charmes Premier Cru 2015, provenant d’un élevage traditionnel en fûts de chêne sur lies fines, mise en bouteilles sans filtrage, un vin suave, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes de noix, d’abricot frais et de bruyère, c’est un vin harmonieux, riche et fin à la fois, de belle garde. Excellent 2013, d’un très beau fondu en bouche, au nezintense où dominent le musc, la vanille et l’aubépine, tout en harmonie, de bouche persistante et subtile, très séduisant. Le 2012 se goûte parfaitement aujourd’hui, de bouche intense où dominent les agrumes mûrs et les petits fruits secs, de robeséduisante, parfumé, dense et typé, que l’on peut déboucher, par exemple, sur une salade de perdreaux aux cèpes et aux chataignes ou un sandre au sabayon de céleri. Le 2011, où s’associent rondeur et distinction, très aromatique, épicé, à la fois très fin et très structuré, d’une belle finale dominée par des nuances de tilleul et d’abricot frais, il est très plaisant par sa structure et sa persistance d’arômes au palais. Le Meursault Les Narvaux 2013, sol argilo-calcaire, exposition sud, très caractéristique de son terroir, d’une grande complexité aromatique (fruits secs, pain grillé), est très équilibrégras en bouche, toujours racé comme cet autre Meursault Limozin 2013, au nez de narcisse, qui dégage une bouche très parfumée aux nuances florales et légèrement miellées, un vin vif, sur le fruit, tout en bouche.
Goûtez le Meursault Vieilles Vignes, aux notes subtiles de fleurs et de noisette, de bouche puissante et subtile, un vin tout en nuances et persistance.

Domaine Bernard DELAGRANGE et FilsMEURSAULT Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils

Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils 

(MEURSAULT)
Philippe Delagrange
10, rue du 11 Novembre
21190 Meursault
Téléphone :03 80 21 22 72
Email : bernard.delagrange@wanadoo.fr
Site : www.domaine-bernarddelagrange.com

Une exploitation familiale (vignoble de 23 ha). Bernard Delagrange, viticulteur à Volnay de père en fils depuis plusieurs générations, installe son exploitation et son habitation à Meursault en 1972. Il a su recréer un ensemble de bâtiments harmonieux, la demeure principale, les communs et les chais enserrant une cour très joliment fleurie, aidé par son fils Philippe et son petit-fils Alban la continuité est assurée.
Voilà un superbe Meursault 2017, typé comme il se doit, aux arômes complexes de petits fruits secs (amande, noix) et de coing, il est ample et très long en bouche. Remarquable Volnay Premier Cru Caillerets 2016, qui développe un nez où dominent la fraise des bois mûre et le musc, mêlant puissance et finesse, un vin élégant et intense, très parfumé (petits fruits noirs, humus), avec cette pointe de poivre en finale.
Beau Meursault Premier Cru Charmes 2016, onctueux en bouche, très équilibréharmonieux,  de robe dorée, au nez superbe (fleurs, noisette, fougère). Le Pommard Premier Cru Poutures 2016, est très parfumé, aux tanins souples et soyeux, au nez subtil dominé par le cassis mûr et l’humus.
Il y a aussi cet excellent Beaune rouge 2016, typé, riche, où se mêlent la fraise, le cassis et la cannelle, avec ses tanins savoureux, un vin d’une belle harmonie.
Très agréable Saint-Romain blanc 2017, au nez puissant (acacia, fougère, poire), d’un très bon équilibre, il a une bouche ample, aux notes de pêche et de noisette, de belle robeferme et suave, d’une jolie finesse. A goûter aussi le Bourgogne Hautes-côtes-de-Beaune rouge 2017, d’un beau grenat foncé, au nez de cassis et de framboise, il dégage des notes de violette au palais.

Gérard DOREAUMONTHÉLIE Gérard DOREAU

Gérard DOREAU 

(MONTHÉLIE)
Earl du Domaine Gérard Doreau
Rue du Dessous
21190 Monthélie
Téléphone :03 80 21 27 89 et 06 07 48 35 47
Email : gerard-doreau@wanadoo.fr
Site : www.domaine-doreau.fr

Vigneron de père en fils depuis la fin du XIXe siècle, pour ce domaine de 6 ha, où les méthodes de culture et de vinification sont traditionnelles. Les vignes sont labourées, la fertilisation naturelle, les contours enherbés et les traitements raisonnés. Les vendanges se font manuellement. Les raisins triés, égrappés, cuvent une dizaine de jours. La fermentation se fait naturellement (sans levurage). L’élevage en fûts de chêne (10% de neufs) dure 12 à 15 mois.
Beau Pommard rouge Les Vignots 2016, de charpente à la fois puissante et souple, avec des arômes de fruits rouges complexes (griotte, mûre), la bouche est dominée par des nuances persistantes de griotte, de cannelle et de fumé, un vin dense mais toute en élégance. Très agréable Monthélie rouge Premier CruChamps Fulliot 2016, de bouche puissante, bien classique de son appellation, de robe intense, au nez dominé par les fruits cuits, idéal sur une planche de charcuterie, terrines ou grillades. Goûtez encore le Monthélie rouge 2016, charnu, alliant souplesse et charpente, aux tanins fermes, où se mêlent la truffe et la griotte, ample et solide.

Domaine DENIS Père et FilsPERNAND-VERGELESSES Domaine DENIS Père et Fils

Domaine DENIS Père et Fils 

(PERNAND-VERGELESSES)
Christophe Denis
4, Chemin des Vignes-Blanches
21420 Pernand-Vergelesses
Téléphone :03 80 21 50 91
Email : contact@domaine-denis.com
Site : www.domaine-denis.com

Vignoble de 13 ha. Conduite de la vigne traditionnelle et culture raisonnée. L’éraflage est systématique et la macération dure 14 jours. Les rouges sont élevés en fûts 14 à 18 mois dont une partie de chêne neuf (le fût neuf est utilisé avec vigilance afin de respecter chaque terroir), les blancs sont vinifiés en fûts de chêne dans lesquels ils seront élevés 12 mois.
Remarquable Pernand-Vergelesses blanc 2017, de bouche intense où dominent les agrumes mûrs et les petits fruits secs, de robe séduisante, parfumé, dense et très typé, de garde. Beau Pernand-Vergelesses rouge 2016, de belle matière, aux tanins fermes, aux senteurs de fruits rouges, d’épices et de sous-bois très typé, est vraiment remarquable. Dans la lignée, ce Pernand Sous Frétille 2017, où s’associent rondeur et distinction, très aromatique, à la fois très fin et très structuré, d’une belle finale dominée par des nuances de tilleul et d’abricot frais, il est très plaisant par sa structure et sa persistance d’arômes au palais.
Quant au Corton-Charlemagne 2017, d’une belle couleur jaune clair, au nez très caractéristique de pain grillé et pêche, avec des touches exotiques, de bouche harmonieuse, il est d’une belle richesse aromatique. Le Savigny-Lès-Beaune 2017, puissant, aux tanins très structurés, au nez dominé par le cassis mûr, la violette, de bouche épicée et persistante, un vin qui possède des tanins amples et très fins à la fois, d’un grand équilibre en finale.

Domaine DUBREUIL-FONTAINEPERNAND-VERGELESSES Domaine DUBREUIL-FONTAINE

Domaine DUBREUIL-FONTAINE 

(PERNAND-VERGELESSES)
Christine Gruère-Dubreuil
18, rue Rameau Lamarosse
21420 Pernand-Vergelesses
Téléphone :03 80 21 55 43
Email : domaine@dubreuil-fontaine.com
Site : www.dubreuil-fontaine.com

Christine gère ce domaine de 20 ha, où les méthodes culturales sont respectueuses de l’environnement, l’objectif étant de produire une vendange riche et saine, tout en assurant la pérennité des terroirs. Les amendements de produits phytosanitaires sont raisonnés, les sols travaillés dans le but de préserver au maximum l’équilibre naturel des vignes. La récolte est assurée à la main à maturité et triée en cuverie.
Superbe Pernand-Vergelesses Premier Cru rouge 2016, très classique, charpenté, aux tanins fermes, très fin au nez, mêle structure et velouté en bouche, gras, très parfumé (mûre, épices…), très typé, idéal sur des plats de terroir, pâté en croute, terrines. Goûtez ce magnifique Pernand-Vergelesses Premier Cru Clos Berthet blanc 2017, c’est un très beau vin, d’une grande complexité aromatique (poire, fruits secs, pain grillé), très équilibrégras en bouche. Très agréable Volnay rouge 2017, aux senteurs de cannelle et de petits fruits rouges macérés (fraise, myrtille), a une bouche complexe et savoureuse.

Domaine VIRELY-ROUGEOTPOMMARD Domaine VIRELY-ROUGEOT

Domaine VIRELY-ROUGEOT 

(POMMARD)
Patrick et Virginie Virely
9, place de L’Europe
21630 Pommard
Téléphone :03 80 24 96 70
Email : contact@domaine-virely-rougeot.fr
Site : www.domaine-virely-rougeot.fr

Domaine de 9 ha. Issu d’une très vieille famille de vignerons, Louis Virely s’installe à Pommarden reprenant le Domaine de ses beaux-parents au début du siècle. C’est en 1926, qu’il achètera la parcelle de Pommard Premier Cru Clos des Arvelets, fleuron du Domaine. En 1951, son fils Bernard reprend une partie du Domaine et se marie à une vigneronne de Meursault, ce qui enrichit le Domaine de vins de Meursault. Ensemble, ils achètent et replantent le Clos de l’Ermitage à Beaune, ainsi que diverses parcelles sur le village de Pommard. Le Domaine Virely-Rougeot est né. Au cours de l’année 2003, le Domaine a acquis 12,80 ares de Pommard Premier Cru Clos des Arvelets, ce qui en fait le plus grand propriétaire de cette appellation avec près de 2 ha. Aujourd’hui Patrick, un de leurs fils, et son épouse, Virginie, qui s’occupe de l’accueil et du conseil clients au caveau, perpétuent la tradition familiale.
Patrick Virely nous propose à la vente ce printemps les rouges 2016 et les blancs 2017. “Le blanc est minéral avec une belle acidité, belle constitution, cela va faire de très beaux vins dans quelque temps. Les rouges, suite aux dégâts du gel, sont concentrés, riches, avec une belle trame tannique et une sublime couleur. Pour les Bourgogne ou Pommard, on pourra les aborder relativement vite. En ce qui concerne les Premiers Crus, nous avons des constitutions majestueuses qui pourront tenir au moins 15 ou 20 ans en vieillissement.”
Vous allez aimer comme nous leur remarquable Pommard Premier Cru rouge Clos des Arvelets 2016, qui est de couleur pourpre intense, aux tanins savoureux, très parfumé, associant gras et intensité, un vin généreux, coloré et corsé, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et les épices. Le 2015, de robe grenat, avec des notes de violette et d’humus, est typé par ce terroir particulier, riche, aux tanins équilibrés mais soyeuxferme et persistant, de belle évolution. Le 2014, au nez caractéristique dominé par les fruits noirs, un vin aux tanins bien présents, très équilibrés, alliant charpente et souplesse, tout en bouche.
Superbe Pommard Premier Cru rouge Les Chanlins Bas 2016, de bouche puissante et dense, aux tanins fondus, dégage un bouquet complexe où s’entremêlent des senteurs de petits fruits rouges mûrs et de réglisse. Le 2015, très typé également, parfumé, au nez dominé par les fruits cuits et la truffe, de bouche complexe aux connotations typiques de mûre, de poivre et de sous-bois, d’une belle structure, c’est un vin qui allie charnu et distinction. Le 2014 est riche au nez, avec des connotations subtiles de cerise et d’humus, un vin qui associe puissance et distinction en bouche, bien élevé.
Excellent Pommard 2016, à dominante de fruits cuits et de fumé, qui mêle charpente et velouté, un vin de robe intense.
Le Meursault Premier Cru Charmes 2017, de bouche intense où dominent les agrumes mûrs et les petits fruits secs, de robe séduisante, parfumé, dense et très typé, de garde, à déguster sur un turbot, une cuisine riche et élaborée. Le 2016, au nez fleurisuave et puissant, a une très belle persistance aromatiqueen bouche, avec des nuances de pêche et de tilleul.
Et enfin cet agréable Bourgogne rouge Pinot Noir 2016, qui sent le cassis et l’humuscharpenté, un vin tout en charme.

Domaine Jacques CARILLONPULIGNY-MONTRACHET Domaine Jacques CARILLON

Domaine Jacques CARILLON 

(PULIGNY-MONTRACHET)
Jacques Carillon
1, impasse Drouhin
21190 Puligny-Montrachet
Téléphone :03 80 21 01 30
Email : carillon.jacques@free.fr
Site : www.jacques-carillon.com

Les Carillon sont viticulteurs à Puligny-Montrachet depuis le XVIe siècle. Aujourd’hui, Sylvia et Jacques Carillon exploitent un domaine de 5,25 ha sur le village de Puligny-Montrachet.
La vinification que je pratique reste dans la continuité de celle que j’ai toujours faite auprès de mon père, nous explique Jacques Carillon. La recherche de minéralité, de finesse, de subtilité et la forte expression du terroir demeure ma marque de fabrique. Toute l’attention que je porte à la vigne, notre matière première, est incontournable pour mériter notre renommée en France et dans le monde. La finalité étant de vous proposer un grand vin blanc de Bourgognemillésime après millésime.”
Toujours une référence avec ce Puligny-Montrachet blanc Les Perrières 2016, tout en finesse, alliant structure et distinction, où complexité et persistance aromatique s’associent au nez comme en bouche, très marqué naturellement par son terroir, au bouquet subtil de vanille, de rose et de tilleul. Beau 2015, où s’associent rondeur et distinction, au nez dominé par les fruits frais et une pointe de musc, il est d’une grande finesse, un vin suave, d’une belle finale, un vin parfait, par exemple, sur une daurade royale au four ou des tagliatelles aux truffes et foie gras.
Séduisant Puligny-Montrachet blanc Les Champs Canet 2016, minéral, tout en subtilité d’arômes, de belle teinte dorée, aux nuances de fruits, qui dégage des notes de tilleul et d’abricot. Excellent Puligny-Montrachet 2016, aux accents de lis et d’agrumes, un vin de bouche puissante et persistante, tout en séduction.

Domaine Jean CHARTRONPULIGNY-MONTRACHET Domaine Jean CHARTRON

Domaine Jean CHARTRON 

(PULIGNY-MONTRACHET)
Jean-Michel et Anne-Laure Chartron
8 bis, Grande-Rue
21190 Puligny-Montrachet
Téléphone :03 80 21 99 19
Email : info@jeanchartron.com
Site : www.jeanchartron.com

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. L’histoire de la famille Chartron est intimement liée à celle de la Bourgogne et, plus précisément encore, à celle de Puligny-Montrachet. On se doute que la vinification des Vins blancs s’opère de manière traditionnelle. Les Vins fermentent et font leur élevage en fûts de chêne, exception faite des appellations régionales pour lesquelles ces opérations ont lieu pour partie en fûts et pour partie en cuves. Pour les fûts, l’origine du bois de prédilection reste la région de l’Allier pour une grande majorité. Le pourcentage de fûts neufs, varie de 10 à 40%, avec une moyenne d’âge jamais supérieure à 5 ans pour l’ensemble des fûts. C’est le frère et la sœur qui dirigent le domaine : viticulture pour Anne-Laure et vinificationpour Jean-Michel.

“2018 : un millésime hors normes, nous précise Jean-Michel Chartron. Après avoir fait ses réserves pendant l’hiver grâce à une météo pluvieuse, le cycle végétatif prend d’abord un peu de retard mais lorsque le soleil apparaît en Avril, la vigne rattrape son retard et même va prendre de l’avance. Les gelées de fin Avril nous pertubent mais
heureusement, les dégâts sont limités. La floraison et la nouaison se déroulent dans des conditions idéales, nous entrons dans une période de canicule et quelques orages de grêle début Juillet n’affecteront pas les vignes qui continuent de se développer jusqu’à mi-Août et de terminer leur maturation. La vendange très saine commencera le 28 Août sous une météo idéale, chaque parcelle est récoltée à son apogée afin d’en garder toute sa fraîcheur, une belle acidité, une richesse en sucre, de la concentration, de la complexité, bref, tout est réuni pour atteindre la perfection.
Les Vins blancs, ont des arômes divers reflétant chaque terroir, ils sont frais, minéraux, équilibrés par une belle tension, la bouche est ronde et généreuse.
Les Vins rouges, très colorés, sont structurés et puissants avec des tanins délicats,
fruités, harmonieux, vraiment exceptionnels. Ils se dégustent déjà très bien dans leur jeunesse avec gourmandise. Nos ventes en 2019 concerneront tous les 2017.“

On patiente avec ce formidable Chevalier-Montrachet Grand Cru Clos des Chevaliers Monopole 2016, marqué par son terroir, aux notes d’abricot frais, de narcisse et de pain brioché, gras mais très frais à la fois, de bouche bien équilibrée en acidité, d’une jolie finesseharmonieux en finale. Le Puligny-MontrachetMonopole Premier Cru Clos de la Pucelle 2016, associe élégance et charpente, finesse et densité, un bien joli vin de robe claire et brillante, de bouche tout en finesse avec des notes de fruits jaunes et de noix. Le Puligny-Montrachet Monopole Premier Cru Clos du Cailleret 2016, n’a rien à lui envier, développant une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de fumé, de tilleul et de citron, tout en ampleur et distinction. Quant au Bâtard-Montrachet Grand Cru 2016, toujours d’une grande intensité aromatique, où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, il mêle suavité et longueur, un grand vin très élégant, charmeur et riche. Il y a ce Chassagne-Montrachet Premier Cru blanc Cailleret 2016, un vin riche, au nez, des connotations subtiles de cerise, d’humus, associant puissance et distinction en bouche, aux tanins savoureux.
Superbe Corton-Charlemagne Grand Cru blanc 2016, qui allie la fraîcheur à la richesse, de belle robe brillante et limpide, charmeur au palais avec des nuances de miel et de pêche mûre, un grand vin.
Très agréable Puligny-Montrachet Premier Cru blanc Vieilles vignes 2016, riche au nez comme en bouche, un très joli vin, rond et typé comme il se doit, qui sent bon le tilleul et la noix fraîche. Egalement le Rully blanc Montmorin, il dégage un nez où dominent les fruits mûrs et les fruits secs, un joli vin de bouche ample, réussi.
Comme le Saint-Aubin Premier Cru blanc Murgers des Dents de Chiens 2016, alliant finesse et structure, de bonne bouche, qui fleure bon les amandes et le lis, ample. Le Santenay blanc Champs Perrier 2016, de jolie robe dorée, c’est un vin d’une belle nervosité persistante.


Domaine Albert JOLYPULIGNY-MONTRACHET Domaine Albert JOLY

Domaine Albert JOLY 

(PULIGNY-MONTRACHET)
Sylvie Prévot-Joly
2, rue du Creux de Chagny
21190 Puligny-Montrachet
Téléphone :03 80 21 90 52
Email : domainealbertjoly21@orange.fr

La famille Joly est l’une des plus anciennes de la commune de Puligny-Montrachet. On retrouve le nom en 1531 dans un registre de baptême et en 1741 dans le livre terrier (registre contenant les lois et usages d’une seigneurie). C’est la 7e génération sur le Domaine Albert Joly, le père de Sylvie a arrêté son activité à l’âge de 86 ans. Aujourd’hui, les 3 enfants ont repris le domaine mais c’est Sylvie qui le gère tout en ayant une activité professionnelle extérieure. Les vignes sont exploitées en lutte raisonnée, labours, sans désherbant, les vendanges sont manuelles. L’élevage des vins se fait en fûts neufs pour 1/3 de la récolte.
Sylvie Prévot-Joly nous raconte que “les vendanges ont commencé le 2 septembre, avec une belle surprise au pressoir !
On ne s’attendait pas à ce que ça coule autant. Pas besoin de trier, les raisins étaient magnifiques. De plus, une bonne équipe nous a accompagnés tout au long des vendanges, donc c’était très agréable sur tous les plans. Aujourd’hui, les vins évoluent très bien, sont très équilibrés, ce sera un beau Millésime.”
Voilà un remarquable Puligny-Montrachet les Charmes 2015, qui fleure bon son Chardonnay, issu d’une parcelle située en limite de Meursault, et plantée en 1970, avec un élevage de 18 mois en fûts. Ce vin a dominante de fleurs fraîches et de tilleul, il est gras et nerveux à la fois, riche au nez comme en bouche avec des connotations de musc et de poire mûre en finale, très séduisant.
Le Puligny-Montrachet les Tremblots 2015, Chardonnay, vigne planté en 1954, élevage 19 mois en fûts, est très agréable, charmeur, mêlant richesse aromatique et persistance, généreux, avec des notes de fleurs blanches et d’amande, d’une belle finale florale. Goûtez également le Bourgogne Chardonnay2015, vigne plantée en 1958, élevé 18 mois en fûts, il est rond en bouche, où dominent les agrumes et les petits fruits secs, tout en nuances.

Domaine JOMAINPULIGNY-MONTRACHET Domaine JOMAIN

Domaine JOMAIN 

(PULIGNY-MONTRACHET)
Catherine, Philippe et Christophe Jomain
1, rue de l’Abrevoir
21190 Puligny-Montrachet
Téléphone :03 80 21 93 46
Email : info@vins-jomain.com
Site : www.vinsdusiecle.com/domainejomain
Site : www.vins-jomain.com

Les Jomain, alliant modernisme et tradition, exploitent leur domaine de 9 ha. Soucieux de préserver l’environnement, le domaine suit un programme de lutte raisonnée, ce qui lui permet de préserver la qualité sanitaire des récoltes sans altérer le milieu écologique en employant uniquement des produits de traitement sévèrement homologués et utilisés au cas par cas suivant l’état sanitaire de chaque parcelle. Les efforts sont probants car le milieu écologique se reconstitue dans le vignoble (coccinelles, petits insectes prédateurs, des araignées nuisibles de la vigne réapparaissent). Le Domaine exporte aux USA, Chine et Angleterre.
Pour Philippe Jomain, “la vendange 2018 a été très qualitative, les fermentations se sont très bien déroulées, le vin poursuit son évolution en barriques.
En Puligny-Montrachet, les blancs 2017 sont des vins très avenants, bien équilibrés au joli fruité, joli bouquet. Les rouges 2017 ont une belle couleur. Ce sont des vins bien équilibrés, bien charpentés, d’une bonne souplesse, des vins très élégants avec une certaine aptitude au vieillissement.”
On excite ses papilles avec leur Puligny-Montrachet Premier Cru Les Combettes 2016, très caractéristique de son terroir, d’une grande complexité aromatique(fruits secs), très équilibré, gras en bouche, toujours racé.
Joli Puligny-Montrachet Premier Cru Les Perrières 2017, aux notes subtiles de fleurs et de noisette, de bouche puissante et subtile, un vin tout en nuances et persistant. Leur Puligny-Montrachet 2017, a une jolie robe brillante, puissant et fin à la fois, équilibré, parfumé, complexe, avec une belle intensité aromatiqueharmonieux et distingué.

Domaine SEGUIN-MANUELPULIGNY-MONTRACHET Domaine SEGUIN-MANUEL

Domaine SEGUIN-MANUEL 

(PULIGNY-MONTRACHET)
Thibaut Marion
2, rue de L’Arquebuse
21200 Beaune
Téléphone :03 80 21 50 42
Email : contact@seguin-manuel.com
Site : www.seguin-manuel.com

Après avoir repris des terres dans les beaux villages de la Côte De Beaune, le domaine Seguin-Manuel prend pied en Côte De Nuits en 2013, sur le village de Vosne-Romanée et porte sa surface à 8,50 ha. .
“Les vins issus de nos vignes sont certifiés Bio depuis le millésime 2015, nous dit Thibault Marion. Concrètement, nous labourons le sol et n’utilisons aucun herbicide. Pour lutter contre les maladies de la vigne, aucun produit issu de la chimie de synthèse n’est pulvérisé. Notre vinification est très peu interventionniste, si ce n’est un strict contrôle des températures au cours de la fermentation et l’élevage des vins. L’apport de souffre est limité au minimum. L’année 2017 nous a offert de magnifiques raisins, très sains. Ils nous ont permis de produire des vins, équilibrés, typés et gourmands. Vous les apprécierez aussi bien dans leur jeunesse que dans plusieurs années. “
Vous allez apprécier son Vosne-Romanée Aux Communes 2015, d’un joli pourpre foncé, au nez de petits fruits cuits, un vin qui allie puissance et souplesse, très aromatique en bouche avec des nuances de cerise noire et de cuir, intense et racé, de garde. Excellent Gevrey-Chambertin Vieilles vignes 2015, typé, aux tanins très soyeux mais fermes également, au nez complexe (fraise des bois, cuir), d’une belle intensité en finale, un vin riche en couleur, classique, alliant finesse et charpente en bouche.
Le Meursault Vieilles vignes 2016, est de robe jaune clair, complexe avec ces notes de petits fruits secs et de miel, puissant et bouqueté, très séduisant par sa persistance d’arômes. Le Montagny blanc Premier Cru La Vigne du Soleil 2016, où l’on trouve des notes de pomme et d’amande, de bouche charmeuse, de robe jaune pâle, tout en délicatesse, qui développe un bel équilibre entre la fraîcheur et le fruité. Il y a aussi le Pommard rouge Petits Epenots 2015, de très jolie robe grenat soutenu, au nez intense et subtil à la fois, typé, un beau vin tout en bouche, charpentéharmonieux aux papilles comme le Vosne-Romanée Aux Communes 2015, à la robe profonde, aux arômes d’épices, de cuir et de myrtille, d’une belle complexité, aux tanins gras et harmonieux, des notes fondues. On poursuit avec ce Savigny-lès-Beaune Godeaux 2015, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, fin et dense en bouche, qui demande à se fondre. Vous pourrez découvrir les 2017, bientôt en vente.

Clos BELLEFONDSANTENAY Clos BELLEFOND

Clos BELLEFOND 

(SANTENAY)
Laurence et Bernard Chapelle
Domaine Louis Nié – 2, route de Chassagne
21590 Santenay
Téléphone :03 80 20 60 29
Email : clos-bellefond@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/closbellefond
Site : www.closbellefond.com

Un domaine familial de 9 ha, fondé en 1889, où les vinifications se font en cuves de chêne, ouvertes pendant une dizaine de jours. Les vins sont élevés en fûts 18 mois environ. À noter qu’avec un spécialiste du tourisme bourguignon, ils développent une activité de tourisme viticole. Développement de la partie négoce.
Superbe Santenay Clos Bellefond 2013, charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, avec ces notes persistantes de fumé, de myrtille et d’épices au palais.
Beau Volnay-Santenots Premier Cru rouge 2013, aux senteurs de cerise noire surmûrie et de poivre, de bouche chaleureuse, d’une longue finale, très typé, à déboucher, par exemple, sur un lapin de garenne aux champignons sauvages ou des pigeons en cocotte aux pois gourmands.
Le Pommard Premier Cru La Platière 2013, issu de sols caillouteux, puissant et distingué, aux notes de cerise confite et d’humus, est riche en arômes comme en structure.
Leur Chassagne-Montrachet Morgeot Premier Cru 2013, avec ces arômes intenses (groseille, mûre) et cette pointe d’épices, aux tanins savoureux, mêle gras et intensité, un vin bien typé, tout en nuances au palais, comme ce Santenay Premier Cru La Comme 2013, de belle couleur grenat, au nez de fruits macérés et d’épices, de bouche riche et fondue à la fois, avec des connotations de prune et de fumé, idéal pour vos repas en famille ou entre amis, sur tourtes ou plateau de fromages.

Domaine Jean-Jacques GIRARDSAVIGNY-LES-BEAUNE Domaine Jean-Jacques GIRARD

Domaine Jean-Jacques GIRARD 

(SAVIGNY-LES-BEAUNE)
Agnès, Jean-Jacques et Vincent Girard
16, rue de Cîteaux
21420 Savigny-Lès-Beaune
Téléphone :03 80 21 56 15 et 06 14 68 60 13
Email : contact@domaine-girard.com
Site : www.domaine-girard.com

En 1529, Jean Girard cultivait sa vigne à Savigny-Lès-Beaune. Aujourd’hui, Jean-Jacques Girard et ses enfants perpétuent la tradition en exploitant, en famille, un domaine de 18 ha répartis sur les communes de Savigny-Lès-BeaunePernand-Vergelesses, Aloxe-Corton, VolnayPommard et Beaune.
“Après quelques années où les conditions météorologiques n’ont pas été des plus clémentes, voilà que Dame Nature nous offre enfin 2 beaux millésimesd’une qualité exceptionnelle. Les vins présentent un caractère friand, gourmand, fruité, complexe, et très élégant. Les équilibres acides sont bien structurés avec de belles textures de tanins. L’élégance et le charme des 2017 ont laissé place à la puissance des 2018. Notre travail a été récompensé par l’attribution du trophée des Majors du Tastevinage sur notre Savigny-Lès-Beaune 2016 ; coups de cœur du jury des 2 sessions des Tastevinages 2018. Une belle surprise, qui a magnifiquement bien clôturé notre campagne de vendanges.”
Superbe Pernand-Vergelesses Les Belles Filles 2017, il est typé, aux connotations de miel, un vin gras et subtil, très classique, riche au nez comme en bouche, dense, vraiment très réussi.
Vous aimerez également ce Savigny-Lès-Beaune Premier Cru Les Serpentières 2017, aux senteurs de cannelle et de petits fruits rouges macérés (fraise, myrtille), de bouche complexe et savoureuse de fruits rouges, de sous-bois et de réglisse.
Le Bourgogne Blanc Combe d’Orange Monopole 2017, est caractéristique de son terroir, où s’entremêlent des nuances de chèvrefeuille, de pomme mûre et de brioche, d’une belle élégance en bouche.
Savoureux Aloxe-Corton 2017, toujours très typé, de couleur pourpre, au nez dominé par les fruits rouges à noyau, avec cette finale épicée très spécifique, il a une bouche dense, de charpente fine et puissante à la fois, d’une longue finale avec des nuances mûres, à déguster sur une côte de bœuf ou une poêlée de chevreau à l’ail.
Et pour finir le Beaune Premier Cru Clos du Roi 2017, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche puissante, c’est un vin gras, complexe, très typé.

   
Pour voir d’autres adresses, choisissez la première lettre du nom
A – B – C – D – E – F – G – H – I – J – K – L – M – N – O – P – Q – R – S – T – U – V – W – X – Y – Z – Tout voir

LES VINS GEORGES DUBOEUFBEAUJOLAIS LES VINS GEORGES DUBOEUF

LES VINS GEORGES DUBOEUF 

(BEAUJOLAIS)
Georges et Franck Duboeuf
208, rue de Lancié
71570 Romanèche-Thorins
Téléphone :03 85 35 34 20
Email : message@duboeuf.com
Site : www.duboeuf.com

Remarquable Morgon Domaine de La Chaponne 2017, d’une belle couleur aux reflets violets, avec des arômes de groseille et de mûre, puissant en bouche, très typé comme ce Juliénas Château des Capitans 2017, médaille d’Or Paris, de bouche charnue, de belle robe grenat, un vin riche et structuré, où dominent des notes de cassis et de prune cuite, parfait, par exemple, avec
un paté de foies de volaille en terrine ou une pièce de boeuf à la mode chaude ou froide. On se fait vraiment plaisir avec leur Fleurie Domaine de 4 Vents 2016, parfumé (griotte, mûre), finement épicé, corsé, un vin tout en arômes, de robe brillante, aux tanins fermes mais ronds, d’une bonne harmonie. Nous vous conseillons aussi le Moulin-à-Vent Domaine du Pourpre 2016, au nezd’humus et d’épices, tout en structure, racé comme nous les aimons, de robe Pourprecharnu et bien charpenté, très légèrement poivré en finale, d’excellente évolution. Découvrez leur Brouilly Domaine de Lafayette 2016, médaille d’Or Grands Vins du Beaujolais, c’est une réussite, de couleur brillante, équilibré, parfumé, au nez de cassis et d’épices, un vin opulent aux taninssoyeux.
Le Chiroubles Domaine des Pontheux 2017, de robe rubis profonde, de couleur soutenue, de bouche corsée et puissante, est un vin de belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d’épices, très bien structuré.
Il y a aussi ce côte-de-Brouilly Domaine du Riaz 2016, il sent bon la groseille et les sous-bois, c’est un joli vin de bouche riche et harmonieuse, que l’on peut prévoir, notamment, sur une côte de veau aux morilles ou un confit de souris d’agneau aux figues et amandes. Savoureux Régnié 2017, c’est un vin bien corsé, aux tanins souples, au nez intense (mûre, épices), de bouche ample, où s’entremêlent des notes d’épices et de framboise, d’une finale complexe.
Très joli Mâcon-Villages Domaine les Chenevières 2016, qui sent bon son Chardonnay, de belle robe dorée, tout en structure et parfums, avec un nez de petits fruits frais, un vin ample et persistant, de bouche savoureuse avec des petites notes de pêche jaune et de lis.
Il y a évidemment le Beaujolais Sélection G. Dubœuf, aux notes de violette et de sous-bois, régulièrement réussi comme le Beaujolais Village 2017, et ce Moulin à Vent Sélection G. Dubœuf 2015, un vin de bouche puissante mais fine, alliant souplesse et structure, aux nuances de fruits noirs et d’épices, charnuet bien classique. Le Beaujolais Primeur de la maison est toujours une référence.
Anne Dubœuf, qui dirige le Hameau, est toujours à la recherche de nouveautés pour faire découvrir la beauté du Beaujolais au plus grand nombre (www.hameauduvin.com).
Un site unique en Europe. Des collections exceptionnelles (maquettes, outils, musée…) et des scénographies dédiées au vin et à son univers (cinéma en 3D, personnages en cire, décors automatisés, jeux interactifs pour les enfants…).
Bienvenue au royaume des saveurs et des arômes : tous les arômes, parfums et saveurs des crus du Beaujolais sont à l’honneur dans ce jardin où le visiteur découvre six petits jardins à thème: Clos FleuriClos VégétalClos BoiséClos des fruits à Coques… Un parcours à travers les vignes débouche sur l’Espace Roses aux mille senteurs. Centre de séminaire, boutique, restauration… Il y a cette gare du vin : des origines de la mythique ligne Paris-Lyon-Marseille jusqu’au plus récent des TGV, ce voyage explique le trajet du vin en chemin de ferpièce maîtresse, un authentique wagon impérial offert à Napoléon III par la Compagnie du Nord.

Domaine du MONT VERRIERBEAUJOLAIS-VILLAGES Domaine du MONT VERRIER

Domaine du MONT VERRIER 

(BEAUJOLAIS-VILLAGES)
Gérard Legrand
434, route de Plantigny
69640 Saint-Julien
Téléphone :04 74 67 42 84 et 06 48 16 85 32
Email : domainemontverrier@free.fr
Site : www.domaine-montverrier.com

Le domaine du Mont Verrier a été repris en 2007 par Gérard Legrand avec 10 ha de vignoble en Gamay alors qu’il était menacé de démantèlement. Il occupe aujourd’hui presque 40 ha en GamayChardonnay et Pinot Noir, cultivés en lutte raisonnée et possède à titre conservatoire et expérimental une collection de 200 cépages différents plantés en collaboration avec la Sicarex et le conservatoire du vignoble charentais ; cette collection est ouverte à la visite.
Un magasin ainsi qu’un parcours œnologique sont proposés au public depuis l’automne 2018 en complément d’une offre de Maison et Table d’hôtes ainsi que de séminaires pour entreprises.
Le Domaine pratique depuis longtemps la viticulture en lutte raisonnée et que nous visons l’obtention du label HVE Haute valeur Environnemental niveau 3 au printemps de cette année. Cela tient beaucoup à coeur au propriétaire car c’est une façon de récompenser une conscience et des pratiques existantes depuis déjà plusieurs années à Mont Verrier citation de Monsieur Gérard Legrand.
“Les chaleurs de l’été nous ont permis, alors même que le printemps avait été assez pluvieux, de récolter nos premiers raisins dès le 25 août” ainsi que nous l’indique Céline Charrier, responsable promotion et export, fière de ce millésime 2018; “nos Chardonnay ont révélé d’emblée une belle concentration et de jolis arômes; la qualité était également au rendez vous pour nos Gamay et Pinot qui ont fait l’objet de soins particuliers.”
Il est vrai que la propriété propose un Bourgogne blanc très floral, issu d’un élevage en cuve destiné à préserver la pureté du fruit avec des arômes de poire et fruits à noyau qui fait l’unanimité. Une cuvée prestige sera d’ailleurs proposée en 2019, la « cuvée Sainte Marthe », en hommage aux religieuses de la Congrégation Sainte Marthe de Beaune qui ont marqué le Domaine du Mont Verrier de leur empreinte. Son Fleurie est issu d’une vinification parcellaire; il révèle de jolies notes de fruits rouges associées à des arômes d’épices et de réglisse tandis qu’une longue macération donne au Moulin à Vent élevé en foudre des arômes de fruits rouges et violette légèrement torréfiés, une bouche ample et puissante, des tanins soyeux.
Il est à noter que le Domaine du Mont Verrier s’efforce de promouvoir une viticulture en lutte raisonnée. “Nous sommes attachés à la préservation de la bio diversité”, poursuit son gérant, Gérard Legrand, qui s’est fixé pour objectif d’atteindre, dès cette année, la certification HVE (Haute Valeur Environnementale) niveau 3. Il bénéficie pour ce faire de l’attention et des soins prodigués par Jean Louchet, chef de culture, attentif à la bonne tenue du parcellaire; enherbement entre les rangs, amendements naturels; toute une approche et philosophie…
A signaler que le Domaine du Mont Verrier propose pour son millésime 2018 une cuvée sans sulfites ! Ce qui devrait susciter la curiosité et un intérêt tout particulier pour la propriété !
Voilà vraiment un excellent Beaujolais-Villages rouge 2017, cépage Gamay noir à jus blanc, dominé par la fraise des bois mûre et l’humus, bien charnu, d’une jolie longueur en bouche. Vous apprécierez également le Fleurie rouge 2015, médaille d’Or au concours international du Gamay 2017, de bouche puissante, alliant souplesse et structure, aux nuances de fruits noirs et d’épices, charnu et bien classique. Le Bourgogne blanc 2017, médaille de Bronze au palmarèsnational de l’AVGF 2018, cépage Chardonnay, est très agréable, aux notes de fruits secsfrais au nez comme en bouche, tout en finesse.

Domaine Anthony CHARVETCHIROUBLES Domaine Anthony CHARVET

Domaine Anthony CHARVET 

(CHIROUBLES)

9, rue du Kiosque
69115 Chiroubles
Téléphone :06 50 07 25 01
Email : anthony.charvet@live.fr
Site : www.vins-anthony-charvet.fr

Après un Bac Pro Viti-Œno et une première expérience chez Georges Boulon, Anthony Charvet s’installe et fait sa première récolte en 2000, sur une parcelle de 73 ares. Aujourd’hui, le domaine compte 3,6 ha répartis sur les appellations ChiroublesFleurie et Morgon. C’est depuis la fin du XIXè siècle que la passion du terroir, de la vigne et du vin perdurent dans la famille.
“Je suis la cinquième génération à travailler cette terre, ces vignes, ces raisins issus de notre cépage unique du Beaujolais : le Gamay. Mon père Jean-Paul, à la fin des années 1970 a repris l’exploitation de mon grand-père Robert. Assez rapidement il fît ses premières mises en bouteilles pour vendre directement son vin aux particuliers et professionnels. Au fil des années je me suis découvert la passion pour ce si beau métier de vigneron.
« Je cultive mes vignes en privilégiant les matières naturelles pour les protéger et uniquement des engrais organiques biologiques pour les nourrir. La vinification se fait sans apport de soufre et la durée de macération en partie égrappée varie durant 12 à 15 jours jusqu’à 20 ou 25 selon les cuvées et millésimes.”
Superbe Chiroubles rouge LXIR 2014, de bouche riche, aux notes de prune et d’humus, aux tanins équilibrés, tout en rondeur mais dense, complexe, ample et distingué. Goûtez aussi le Fleurie rouge Grand Pré 2014, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de petits fruits à noyau, aux tanins fins. Le Morgon rouge Fontriante 2015, est dense et typé, légèrement épicé, alliant finesse et structure, de bouche ample, à découvrir avec un curry de poulet par exemple.
Il y aussi le Chiroubles rouge Granite 2015, très aromatique, avec ces notes d’humus et de petits fruits rouges surmûris, typé comme nous les aimons, aux tanins bien fondus mais présents, charnu au palais.

Domaine CRÊT des GARANCHESBROUILLY Domaine CRÊT des GARANCHES

Domaine CRÊT des GARANCHES 

(BROUILLY)
Sylvie Dufaitre-Genin
146, chemin des Terres Plates – Les Platures
69460 Odenas
Téléphone :04 74 03 41 46 et 06 80 00 69 18
Email : sylvie.dufaitre-genin@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/cretdesgaranches
Site : www.cretdesgaranches.fr

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Au sud du Mont Brouilly, Sylvie Dufaitre-Genin produit des Brouilly et Côte de Brouilly et cultive avec conviction ses 11,65 ha, Gamay noir à jus blanc. Elle élève patiemment son vin pour obtenir des millésimes dignes de ses aïeuls vignerons, présents à Odenas depuis 1752.
Depuis plusieurs années, le Crêt des Garanches s’est engagé dans une démarche respectueuse de la nature en supprimant l’utilisation des insecticides sur son exploitation.
Afin de garantir le bon développement des vignes de Gamay noir à jus blanc qui produisent le vin du domaine, c’est la régulation naturelle de la faune et la flore locale qui rempli son œuvre. Tous les ans, les vignes, d’une moyenne de 40 ans d’âge, sont vendangées à la main pour les Côtes de Brouilly; les Brouilly, eux, le sont à la machine et à la main. Lutte phytosanitaire raisonnée.
“Vendanges magnifiques bien que précoces, il y a moins de degrés mais plus de jus, la qualité rejoint la quantité et nous sommes très contents nous dit Sylvie
Dufaitre-Génin.
Ses ventes se porteront sur les Brouilly 2017 et 2018, le Côte-de-Brouilly 2016 puis 2017. Un nouveau Brouilly apparaît après avoir passé deux ans en fûts.”
On est bien au sommet avec son Brouilly Cuvée Spéciale 2015, issu d’un terroir à dominante granitique, qui développe des tanins harmonieux, un très joli vin aux arômes de fraise des bois et de mûre, puis des connotations de poivre et de prune en bouche, à savourer sur une épaule de veau aux oignons ou un râble de lapereau en feuilleté.
Possédant son propre charme, le Côte-de-Brouilly 2016, élevé en fûts de chêne, riche, avec ces senteurs très caractéristiques et persistantes de petits fruits à noyau, de bouche fondue et ronde avec des nuances de fraise et une note épicée, de teinte soutenue, très aromatique, tout en finale comme le Brouilly 2017, mono cépage Gamay noir à jus blancvignes de 40 ans en moyenne, savoureux et finement bouqueté, à la robe rubis intense, au nez de fruits rouges mûrs (cassis, griotte), aux tanins ronds, un vin à la fois puissant et souple, il est très typé.

Michel et Sylvain TÊTEJULIÉNAS Michel et Sylvain TÊTE

Michel et Sylvain TÊTE 

(JULIÉNAS)
Domaine du Clos-du-Fief
Les Gonnards
69840 Juliénas
Téléphone :04 74 04 41 62 et 06 07 41 61 24
Email : domaine@micheltete.com
Site : www.vinsdusiecle.com/micheltete
Site : www.micheltete.com

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. De père en fils depuis quatre générations.
Le domaine 17 ha au total s’étend sur 7 ha de Juliénas, 1 ha de Saint-Amour et 5 ha de Beaujolais-Villages, le tout provenant du cépage Gamay noir à jus blanc. L’exploitation comporte 1 ha de Beaujolais-Villages blanc issu du Chardonnay sur la commune de Saint-Verand en Saône-et-Loire avec en parallèle le développement du Crémant de Bourgogne. 1,5 ha en plus en Chénas et 1,5 ha en plus en Moulin-à-Vent avec l’arrivée de Sylvain. Vinification différente selon les vignes et les appellations. Traditionnelle, semi-carbonique pour le Juliénaschapeau immergé pour le Saint-Amour. Francis Tête, tonnelier, régisseur de cave, a créé l’exploitation pour la transmettre ensuite à son fils Raymond, pionnier de la vente directe en bouteilles à la propriété. Depuis 1980, Michel et Françoise ont développé l’entreprise et fondé, en 1988, le Clos du Fief.  Aujourd’hui sur le domaine, deux générations se côtoient. En 2015, Sylvain rejoint le domaine après une formation en viticulture et œnologie avec de nombreux stages dans différentes exploitations viticoles. Découverte du vignoble australien, avec expérience professionnelle sur le domaine First Creek (Hunter Valley). Fort de son expérience, et de ces cinq années de Vinification au côté de son père, il créé la société Michel et Sylvain Tête en 2015. C’est un nouveau souffle dans la gestion du domaine, pour s’adapter à ce monde viticole en changement, mais tout en respectant la tradition et le terroir.
Ils peuvent être fiers de leur Moulin-à-Vent Les Deschanes 2017, de robe intense, bien parfumé (fruits fraishumus…), de bouche bien corsée, avec des nuances de groseille et de prune, de garde.
Beau Julíénas cuvée Prestige 2016, sol argilo-siliceux, un vin alliant souplesse et intensité aromatique, bien harmonieux et très équilibré, tout en arômes et finesse en finale, possédant un réel potentiel d’évolution, très typé.
Le Juliénas Tête de Cuvé́e 2015, où dominent les fruits cuits et la violette, tout en structure, mêle finesse et charpente, de bouche puissante, de garde.
Excellent Juliénas 2015, médaille d’Or Paris 2018, dominé par les raisins frais et la prune, de bouche dense, de jolie robe, tout en nuances fruitées en bouche (cerise, groseille), à la fois fruité et riche.
Le Saint-Amour Capitans 2017, alliant souplesse et structure, aux nuances de fruits noirs et d’épices, est charmeur et classique.
On se fait tout autant plaisir avec ce Bourgogne blanc 2016, il est riche en bouquet et délicatesse, aux notes de fruits secs, structuré et parfumé, ample et persistant. Goûtez le Beaujolais-Villages blanc Fleur de Chardonnay 2017, classique et parfumé, au nez caractéristique de poire fraîche, tilleul et d’amande, qui allie rondeur et nervosité, à déboucher aussi bien à l’apéritif que sur des langoustines. Régulièrement savoureux, leur Beaujolais-Villages, il est parfumé (fruitsfraishumus…), offrant ampleur et rondeur, un vin charmeur et bien typé.
Le Chenas Les Grands Gandelins 2017, est un vin de couleur profonde, typé, de bouche charnue, au nez de cassis avec des notes de violette et d’épices au palais.

Domaine de la COMBE AU LOUPCHIROUBLES Domaine de la COMBE AU LOUP

Domaine de la COMBE AU LOUP 

(CHIROUBLES)
Nathalie et David Méziat
Earl Méziat Père et Fils – 56, rue de la Bascule
69115 Chiroubles
Téléphone :04 74 04 24 02
Email : david.meziat@meziat.com
Site : www.meziat.com

Viticulteurs de père en fils depuis 1870 à Chiroubles, au coeur des crus du Beaujolais, les Méziat sont une légende dans la profession. Albert Méziat est dans les premiers, dans les années 1950, à commercialiser son vin en bouteille (à l’époque, les vins ne sont transportés que dans des fûts).
Un domaine de 13 ha, où les vins sont issus pour majorité de vieilles vignes (plus de 40 ans) plantées sur des coteaux granitiques. On s’attache à une viticulture raisonnée et aux techniques de culture respectueuses de l’environnement et de l’écosystème (démarche Terra Vitis). Nathalie et David exploitent le domaine. La certification HVE (Haute Valeur Environnementale) est de niveau 3, obtenue en 2015. Sans prétendre à l’appellation “bio”, nous élaborons nos vins selon la démarche Terra Vitis. Ainsi, du cep à la bouteille, nous assurons la transparence de nos interventions : c’est la traçabilité. Celle-ci est contrôlée par un organisme certificateur indépendant qui s’assure du strict respect du cahier des charges. Terra Vitis est une démarche qui répond aux critères du développement durable, car elle assure la sécurité alimentaire du produit et le respect de l’environnement.
Beau Chiroubles 2017, d’un beau rouge pourpre, qui présente au nez des arômes de myrtille, de cassis, de prune, un vin de bouche ronde, alliant souplesse et structure, idéal, par exemple, sur un poulet en croûte de sel ou un Reblochon.
Superbe Morgon 2015, qui possède un charnu bien présent et cette charpente à la fois riche et souple, avec ces notes caractéristiques et persistantes de petits fruits à noyau, aux tanins présents mais très fins.
Le Régnié 2016, aux jolis arômes de fruits rouges (groseille, framboise) est très agréable, un vin délicat et harmonieux, en bouche, très plaisant, équilibré avec beaucoup de fraîcheur, et de fruité.
Faites-vous plaisir aussi avec le Beaujolais-Villages 2016, un vin harmonieux qui fleure bon les fruits rouges frais, de bouche souple et franche, et le Beaujolais-Villages blanc 2016, 100% Chardonnay, une nouveauté, au caractère complet, avec une belle complexité aromatique au nez de petits fruits frais (citron…), bien équilibré en acidité, de bouche suave.

Domaine BRISSONMORGON Domaine BRISSON

Domaine BRISSON 

(MORGON)
Gérard et Germaine Brisson
Les Pillets
69910 Villié-Morgon
Téléphone :04 74 04 21 60
Email : vin.brisson@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/gerard-brisson
Site : www.gerard-brisson.com

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. La famille Brisson, originaire du Pays-de-la-Loire est connue depuis 1431. Ses attaches dans la région lyonnaise sont anciennes. Acquis en 1958 par Michel Brisson, le domaine familial, jouit d’une situation privilégiée en mi-coteaux orientés au sud. Ancienne propriété des seigneurs de Fonterenne de Villié (1604), il constituait l’une des métairies des châtelains. Un pavillon de chasse du XVIIIe siècle doté d’une superbe cave voûtée est actuellement occupé par Gérard Brisson et sa famille. Après sa formation d’œnologue en Bourgogne, il a rejoint son père en 1974, poursuivant et développant l’œuvre de mise en valeur du domaine avec un soin attentif et une exigence rigoureuse. Culture raisonnée, Terra Vitis depuis 2009.
“Après deux années où nous avons été grêlés à près de 100%, nous dit Gérard Brisson, l’année 2018 s’est révélée magnifique, une maturité tardive a apporté des degrés élevés, un bel équilibre sucre et acidité, du gras, une certaine longueur en bouche, de la couleur. 2018 a été une année qualitative et quantitative pour les viticulteurs qui ont su attendre avant de vendanger et il n’a pas été facile de vinifier à cause des degrés très élevés.
Nous mettons sur le marché cette année les 2015, 2016, 2017 et en Juillet, le 2018.
Mes deux fils Michel et Louis m’accompagnent désormais dans la gestion du vignoble, et je continue à développer de plus en plus notre activité en œnotourisme.”
Remarquable Morgon Les Charmes rouge La Louve 2016, riche, de couleur grenat intense, aux tanins denses et souples à la fois, un beau vin classique et concentré, avec des notes de violette et de réglisse, que l’on vous conseille sur des cochonnailles chaudes ou une daube de canard. Superbe Morgon Les Charmes La Louve 2015, racé, épicé, aux senteurs subtiles où dominent les fruits mûrs, le musc et la violette, tout en structure, très typé, alliant finesse et charpente, d’une belle harmonie en bouche, de belle garde.
Nous vous conseillons aussi le Morgon Les Charmes Noble Tradition rouge 2009, Terra Vitis, à la fois charnu et soyeux, coloré, au nez complexe où prédominent le cassis et les sous-bois, de bouche ample.
Faites-vous plaisir avec le Morgon Vieilles Vignes 2009, aux arômes de kirsch, riche, de couleur grenat intense, aux tanins denses et souples à la fois, un beau vin classique et concentré, avec des notes de violette et de réglisse, alliant finesse et structure, parfait sur une dinde farcie ou un jarret de veau aux oignons. Goûtez son Beaujolais-Villages, de couleur prononcée, aux tanins mûrs, au nez de fruits surmûris et d’humus, de bonne bouche, un joli vin classique, franc et charmeur comme on les aime.
L’œnotourisme est omniprésent ici : ateliers de dégustation animés par Gérard Brisson, œnologue, avec initiation et perfectionnement par groupe de 5 à 10 personnes; apéritif vigneron en individuel et groupe; repas du terroir préparé par le producteur, day tour en Bourgogne ou Beaujolais en voiture de collection…

Cédric CHIGNARDFLEURIE Cédric CHIGNARD

Cédric CHIGNARD 

(FLEURIE)

Le Point du Jour
69820 Fleurie
Téléphone :04 74 04 11 87
Email : domaine.chignard@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domainechignard
Site : www.domaine-chignard.fr

Cédric Chignard a pris la responsabilité de ce domaine de 10 ha depuis 2007 (4e génération). Son père, Michel, propriétaire passionné, a su lui transmettre ses valeurs afin de laisser s’exprimer au mieux le terroir selon chaque millésime.
“Nous pratiquons une viticulture raisonnée de plus en plus respectueuse de l’environnement et des sols. La taille, courte et en gobelet, respecte la tradition beaujolaise. La « beauté » de la grappe compte beaucoup pour nous. La récolte est donc exclusivement manuelle, avec un tri à la parcelle.
Pour la vinification, la modernité a fait son entrée à la cave mais sans esprit de mode car la technique doit apporter un plus sans modifier en rien le caractère du vin. Faire le vin au feeling compte davantage pour nous que le protocole. Nous pratiquons une vinification traditionnelle en grappes entières, en levures indigènes, avec des macérations sans extraction de 8 jours environ et très peu de remontages.
Pour Cédric Chignard, “2018 nous a apporté des vins plein de soleil, chargés en tanins et en alcool se rapprochant des 2015, équilibrés, concentrés, puissants, avec beaucoup de rondeur. Quantité et qualité se rejoignent pour nous combler totalement. En vente cette année, 2013, 2015, 2016, les 2017 et 2018 attendront un peu avant leur mise sur le marché. Une nouvelle cuvée 2015 “Les Dix Coupées”, provenant d’une vieille parcelle, avec un élevage de 2 ans en fûts.”
Superbe Fleurie Les Moriers 2016, qui doit sa notoriété́ séculaire à un sol privilégié́, issu du granite où il plonge ses racines, qui allie structure et charme, au nez persistant (cassis, fumé…), de robe soutenue et brillante, riche, de bouche intense. Quant au Fleurie rouge cuvée Les 10 Coupées 2015, a un nez de fruitssurmûris et d’humus, c’est un joli vin classique, franc et charmeur comme on les aime.
Remarquable Beaujolais-Villages rouge “Le Petit Impermanent” 2015, qui dégage un nez puissant et persistant de framboise et de cerise noire, un vin harmonieux. Joli Fleurie cuvé́e Spéciale Vieilles Vignes 2014, de bouche corsé́e et puissante, de belle matière, aux notes de cerise noire, de sous-bois et d’épices, aux tanins étoffés.  Il y a son Juliénas Beauvernay 2013, parcelle située en terrain pentu. Le nom Beauvernay viendrait de verne, un arbre sauvage apparenté à l’aulne. Âge moyen des Vignes : 50 ans, sols très caillouteux de roches bleues et de quelques roches volcaniques.

Domaine de ROTISSONBEAUJOLAIS Domaine de ROTISSON

Domaine de ROTISSON 

(BEAUJOLAIS)
Didier Pouget
Route de Conzy
69210 Saint-Germain-Nuelles
Téléphone :04 74 01 23 08
Télécopie : 04 74 01 55 41
Email : didier.pouget@domaine-de-rotisson.com
Site : www.domaine-de-rotisson.com

Un domaine de 20 ha qui date de 1920. Didier Pouget en devient le propriétaire en 1998. Pour créer des vins de terroir, il adopte pour certains de ses vins un mode d’élaboration à l’ancienne : l’élevage en fûts de chêne.
“La pratique d’une agriculture raisonnée accréditée Terra Vitis depuis 2008, des vendanges manuelles, un tri sélectif et une vinification basée sur le principe de la typicité du terroir et du raisin font notre spécificité.”
Faites-vous plaisir avec cette gamme de Coteaux Bourguignons, en rouge, la cuvée Amour et du Vin 2016, au nez de fruits mûrs et d’humus, subtil, tout en bouche, de couleur grenat soutenu, aux tanins équilibrés, et la cuvée Nathalie 2016, très aromatique, séduisante par sa structure et sa persistance d’arômes en finale. Le Coteaux Bourguignons rosé cuvée Risé Clair 2017, est tout en charme, conjuguant charpente et nervosité à la fois. Très séduisant Beaujolais rouge cuvée Nature des Pierres Dorées 2017, de bouche charnue, de belle robe grenat, un vin riche et structuré, où dominent des notes de cassis et de prune cuite. Le Beaujolais rosé cuvée Nature des Pierres Dorées, rond et fin, de bouche ample, aux nuances florales, un excellent vin tout en fraîcheur au palais. Et le Bourgogne blanc cuvée Les Chères 2017, est un vin qui sent bon les fleurs fraîches, de bouche souple.

Domaine METRAT & FilsFLEURIE Domaine METRAT & Fils

Domaine METRAT & Fils 

(FLEURIE)
Bernard Metrat
La Roilette
69820 Fleurie
Téléphone :04 74 69 84 26 et 06 87 32 62 59
Email : contact@domainemetrat.fr
Site : www.domainemetrat.com

Plusieurs générations de vignerons pour cette exploitation agréée Terra-Vitis, viticulture durable. Traitement en Phytothérapie en complément. A Fleurie, la roilette est un climat renommé, le sol est granitique, entrecoupé de couches argileuses qui communique au vin une expression de finesse et de charme.
Remarquable Fleurie La Roilette Vieilles Vignes 2017, il est puissant, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue et avec des arômes de fruits rouges intenses, d’une bien jolie finale. Joli Moulin à vent 2016, un vin de bouche pleine et riche, aux nuances de fruits des bois et de fruits à noyau, légèrement épicé, puissant et savoureux, de teinte grenat. Quant au Chiroubles 2017, il est tout en charme, dense, au nez où prédominent les fruits surmûris. Et pour finir la cuvéeScandaleuse 2017, que l’on vous conseille de découvrir.

Domaine Émile CHEYSSONCHIROUBLES Domaine Émile CHEYSSON

Domaine Émile CHEYSSON 

(CHIROUBLES)
Régisseur : Jean-Pierre Large
Clos Les Farges
69115 Chiroubles
Téléphone :04 74 04 22 02
Email : domainecheysson@orange.fr
Site : www.domainecheysson.com

Homme d’État, sociologue et chef d’entreprise, Émile Cheysson fonda le domaine en 1870. Le domaine se partageait entre la vigne et la polyculture. Le domaine produit du Chiroubles sur 26 ha de vignes en coteaux.
Beau Chiroubles cuvée La Secrète 2015, marqué par ce nez à dominante de fruits rouges cuits et de violette, intense, aux tanins savoureux et riches, parfumé en bouche (cassis, épices, poivre…), d’une jolie complexité. Le Chiroubles cuvé́e La Pré́cieuse 2015, une cuvé́e issue d’une parcelle d’un hectare situé́e au lieu-dit les Roches sur sol de granit et de porphyre, é́levée 12 mois en fûts non neufs afin de respecter le fruit du Chiroubles, de couleur soutenue, aux arômes de framboise, de pivoine et d’épices, tout en nuances. Le Chiroubles cuvée Traditionnelle 2016, plus vif, plus souple, est idéal avec des brochettes ou un foie de veau au bacon. Le Beaujolais blanc l’Exception 2016, de belle teinte, avec des nuances d’amande et d’agrumes, qui allie élégance et puissance, d’une grande persistance, où s’associent rondeur et distinction, est l’un des meilleurs de l’appellation.

Domaine MORTET Père et FilsMOULIN-A-VENT Domaine MORTET Père et Fils

Domaine MORTET Père et Fils 

(MOULIN-A-VENT)
Jean-Pierre Mortet
1339, route du Bourg
71570 Romanèche-Thorins
Téléphone :03 85 35 55 51 et 06 62 71 55 51
Email : jeanpierre@domaine-mortet.fr
Site : www.domaine-mortet.fr

Un domaine exemplaire qui s’étend sur 4 ha de Moulin-à-Vent et 2 ha de Beaujolais-Villages. Ce clos de vignes comporte au centre l’habitation, chais et cave. Le vignoble est à mi-coteaux, de bonne exposition sud-est, très ensoleillé. Les vignes, de 8 à 70 ans, sont taillées en gobelet, d’un rendement suivi et limité.
“Soucieux de l’environnement depuis de nombreuses années, nous pratiquons une lutte raisonnée afin de diminuer au maximum les différents traitements, tout en conservant une bonne qualité du raisin et de nos vins. L’exploitation est depuis 2010 engagée dans la démarche dephy-ecophyto menée par le Ministère de l’Agriculture afin d’être le plus économe en traitement et de pratiquer une agriculture durable. Nous vendangeons manuellement à pleine maturité du raisin.”
Exceptionnel Moulin-à-Vent Les Héritages 2016, de couleur rubis sombre, au nez de fruits surmûris (framboiseprune) et d’humus, un vin racé comme nous les aimons, de belle structure, de bouche puissante, très parfumé au palais.
Le Moulin-à-Vent 2016, avec ce nez de petite griotte, aux tanins harmonieuxfermes et fondus à la fois, il est légèrement épicé, prometteur. Goûtez aussi le Beaujolais-Villages, qui fleure bon les fruits rouges frais, et le Beaujolais rosé (belle bouteille givrée), de teinte brillante, au nez de rose et de fruits mûrs, très friand. Le domaine est inscrit à la formule “Invitations de France Passion” et propose des places de parking pour camping-car sur la propriété.

Domaine BARON de L'ECLUSECÔTE DE BROUILLY Domaine BARON de L'ECLUSE

Domaine BARON de L’ECLUSE 

(CÔTE DE BROUILLY)
Jean-François Pegaz
Montée de l’Ecluse
69460 Odenas
Téléphone :06 40 57 19 94
Email : baron.delecluse2@orange.fr
Site : www.barondelecluse.com 

Ici, les vignes ont deux types de sous-sol : des schistes de l’ère primaire pour 4 ha, orientés à l’est et au sud, qui donnent la structure charpentée du vin; et une arène granitique pour 1 ha environ, sud-ouest, qui apporte fraîcheur et fruité. L’âge moyen est de 60 ans, limitant naturellement le rendement.
L’exploitation de 5,5 ha, Certifié Terra Vitis, plantée en Gamay, est située sur le Mont Brouilly. Son exposition sud-est offre un panorama exceptionnel sur la plaine de la Saône, face à la chaîne des Alpes. Jean-François Pegaz, 5e génération, a repris le flambeau depuis 2013. Découvrez sur place le Festival Beaujolais en scène et en musique, en août sur l’amphithéâtre en pierre. Gîtes sur place.
Pour Jean-François Pegaz, “les vendanges 2018 se sont avérées parfaites, une qualité superbe et des raisins très sains. La quantité bien présente, également.
Le Côte-de-Brouilly Les Garances est rond, structuré, la Cuvée de l’Ecluse plus fruitée avec des notes poivrées. Sont mis en vente cette année les CuvéesL’Ecluse et Vieilles vignes 2017, puis en fin d’année, Les Garances 2017, d’une grande finesse minérale, médaille d’Or au concours de Macon.
Chez nous, les vendanges sont manuelles et, pour les Garances, une parcelle de plus de 90 ans, l’on vinifie à la bourguignonne avec égrappage.
Des travaux ont été apportés pour mieux accueillir les handicapés et l’accès aux Camping-cars. Lors du Festival de Beaujolais en scène et en musique, nous offrirons à la propriété un concert rétrospective des Beatles en Juillet.
Pour l’anecdote, Baron de L’Ecluse est un clin d’œil à Jean Gabin dans un film portant ce nom.”
Nous avons sélectionné le Côte-de-Brouilly rouge L’Écluse 2017, de bouche charnue, de belle robe grenat, un vin riche et structuré, où dominent des notes de cassis et de prune cuite, à prévoir, notamment, avec un feuilleté d’escargots aux champignons ou des paupiettes de veau.
Superbe Côte-de-Brouilly rouge Les Garances 2017, classique et bien charpenté, alliant finesse et structure, ample, de couleur intense, aux tanins souples. Tout aussi réussi le Côte-de-Brouilly rouge Vieilles vignes 2017, c’est un vin typé, à la fois riche et savoureux, aux tanins amples, intense et charmeur en bouche, d’excellente évolution.

Château de PIZAYMORGON Château de PIZAY

Château de PIZAY 

(MORGON)
Direction : Pascal Dufaitre

69220 Saint-Jean-d’Ardière
Téléphone :04 74 66 26 10
Email : chapizay@wanadoo.fr
Site : www.vins-chateaupizay.com

Le domaine s’étend sur 75 ha de vignes. Superbe Morgon Les Sybarites Château de Pizay 2016, élevé pendant douze mois dans six foudres de chêne de 2 500 l, d’une robe rouge cerise limpide, développe un nez de griotte mais aussi avec des parfums de cassis et de pivoine et une bouche fraîche aux tanins bien fondus mais intenses.
Excellent Morgon rouge 2018, intense et charmeur, bien typé, riche en couleurcorsé, bien charpenté, qui sent bon les fruits cuits et les sous-bois. Le 2017, également très réussi, développe un nez de prune et d’épices, des taninsmûrs, et une bouche chaleureuse. Agréable Régnié Château de Pizay 2017, aux senteurs de prune, de très bonne structure, un vin classique, tout en bouche. Excellent Brouilly Château de Saint-Lager 2016, avec ces connotations de cerise et de sous-bois, associant intensité et finesse, de robe soutenue, parfumé en bouche.
Le Beaujolais blanc Château de Pizay, issu du Chardonnay, sur sol granitique sablo-limoneux, de couleur jaune d’or, où s’entremêlent les fruits et les fleursfraîches, marqué par sa fraîcheur en bouche et sa persistance aromatique.
Le Château de Pizay est également un très bel hôtel 4 étoiles, installé dans un magnifique Château des XIVe et XVIIe siècles. Détente et gastronomie sont au rendez-vous, week-ends à thème… Vous pourrez déguster les vins dans des caves voûtées séculaires, pittoresques et participer au parcours.

   
Pour voir d’autres adresses, choisissez la première lettre du nom
A – B – C – D – E – F – G – H – I – J – K – L – M – N – O – P – Q – R – S – T – U – V – W – X – Y – Z – Tout voir

Les splendides cuvées de Charles Schléret

Le vignoble s’étend du nord au sud sur plus de 170 km. Son parcours est un pur bonheur : des villages fleuris aux winstubs, des collines ondulées, où se dressent fièrement les vignes prêtes au combat comme des troupes de légionnaires romains à la multitude des crus, les uns plus typés que les autres. L’homme vient s’associer à un terroir hors du commun, où l’on élève des vins sans concurrence, avec cette typicité exceptionnelle.

Abrité des influences océaniques par le massif vosgien qui lui procure l’une des pluviosités les plus faibles de France (450 à 500 mm d’eau par an), le vignoble d’Alsace bénéficie d’un climat semi-continental ensoleillé, chaud et sec. Ce climat est propice à une maturation lente et prolongée des raisins, et favorise l’éclosion d’arômes d’une grande finesse. La géologie alsacienne représente une véritable mosaïque, du granite au calcaire en passant par le gneiss, le schiste, le grès…

On ne peut pas confondre un vin d’Alsace avec un autre cru, tant les terroirs laissent s’exprimer particulièrement, ici, le Riesling, là, le Gewurztraminer ou le Pinot gris. Attention à la complexité des crus et lieux-dits et lisez bien les étiquettes, pour ne pas confondre les clos, les Grands Crus ou les ­communes, et à la dépersonnalisation de quelques vins, notamment en Riesling, qui commencent à être bien trop ronds et loin d’une typicité réelle, où la nervosité devrait être de mise. Appréciez en tout cas l’extraordinaire convivialité des hommes de la région et les vrais vins typés dont les meilleurs atteignent une typicité rare et procurent la joie du vin, à des prix très sages.

Les Vendanges Tardives proviennent de cépages identiques à ceux admis dans les Grands Crus, récoltés en surmaturité. Au caractère aromatique du cépage s’ajoute la puissance due au phénomène de concentration et au développement de la pourriture noble (Botrytis cinerea). Les Sélections de Grains Nobles sont obtenues par des tris successifs des grains atteints de pourriture noble. De très grands vins, rares et racés.

 

CLASSEMENT ALSACE

LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L’ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions…

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
Pierre ARNOLD
Pierre FRICK
GRESSER
Georges KLEIN
KLINGENFUS
SCHAEFFER-WOERLY
SCHLÉRET
ZOELLER

BROBECKER
HUBER et BLEGER

SAINT REMY
VIELWEBER

GEWURTZTRAMINER
René FLECK
HAEGI
André HARTMANN
HAULLER
Jacques ILTIS
Jean-Paul MAULER
PETTERMANN

Paul FAHRER
HORCHER

BAUMANN ZIRGEL
BECKER

PINOT GRIS/PINOT BLANC ET MUSCAT
Pierre ARNOLD
Robert FALLER (Muscat)
Pierre FRICK (Muscat)
RUHLMANN-SCHUTZ
SCHLÉRET
STOEFFLER

Victor HERTZ
Edmond RENTZ
Lucien SCHIRMER

BECK/REMPART
René KOCH

CREMANTS PINOT NOIR
Paul FAHRER 
Robert FALLER (PN)
André HARTMANN (PN)
HUBER et BLEGER
Georges KLEIN
KLINGENFUS
Jean-Paul MAULER (PN)
PETTERMANN
RUHLMANN-SCHUTZ
Aline et Rémy SIMON
STOEFFLER

C. BLEGER
Cave CLEEBOURG
FREY-SOHLER

(BESTHEIM)

VENDANGES TARDIVES (et SGN)
René FLECK
GRESSER
HAEGI
HAULLER
Jacques ILTIS
SCHAEFFER-WOERLY
SCHLÉRET
Aline et Rémy SIMON
ZOELLER

CROIX DE MISSION (Moselle)
Victor HERTZ
HORCHER

DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
Jean-Baptiste ADAM*
Edgar SCHALLER

Laurent BANNWARTH
BRAND & Fils
HEYBERGER & Fils
Château d’ORSCHWIHR

GEWURTZTRAMINER
GOCKER*
(Cave HUNAWIHR*)
Damien KELHETTER
(J. et C. LINDENLAUB*)
(H. REYSER*)

HAEGELIN

(DUSSOURT)

PINOT GRIS/PINOT BLANC ET MUSCAT
(7 VIGNES)
HALBEISEN (Muscat)
KUENTZ-BAS*
(Gérard METZ*)
(Hubert MEYER*)
(P. SCHAEFFER*)
(SCHLUMBERGER*)
Etienne SIMONIS*

CAVE PFAFFENHEIM
GROSS*

CREMANTS PINOT NOIR
EBLIN FUCKS*

Eric LICHTLÉ

VENDANGES TARDIVES (et SGN)
Ch. et Dom. FREY

Philippe SOHLER

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
Jean-Louis KAMM
SCHAETZEL
GEWURTZTRAMINER
Claude BERGER
(Léon BOESCH)
PINOT GRIS/PINOT BLANC ET MUSCAT
(JOST*)
KIRSCHNER
CREMANTS PINOT NOIR
VENDANGES TARDIVES (et SGN)

 

MILLESIMES c’est :

Un partenariat exclusif avec Youboox (youboox.fr), l’application de lecture numérique avec plus d’un million d’abonnés : MILLESIMES est le seul magazine de vin présent. Leur million d’abonnés va avoir accès à MILLESIMES

 

Une distribution plus forte de MILLESIMES dans les librairies, grandes surfaces, points Relay, gares, aéroports… toujours au prix de vente de 7,90 €.

 

MILLESIMES WORLDWIDE. L’édition numérique interactive en Pdf à un prix dérisoire (2,90 €). On peut lire MILLESIMES sur sa tablette ou son smartphone, n’importe où, n’importe quand. OFFERT AVEC L’ACHAT DU MAGAZINE SUR NOTRE SIT

 

Un Site entièrement réactualisé, agrémenté de vidéos, photos interactives… qui permet à tous un accès totalement gratuit au contenu de MILLESIMES sans publicité, ni abonnement.

 

Une présence incontournable et de plus en plus forte sur les réseaux sociaux : plus de 107.000 fans nous suivent sur Facebook (27 000 uniquement sur la page Millésimes), Youtube (265 000 vues), Twitter (7 800 abonnés), Linkedin (6.800 abonnés), Instagram (6 300 abonnés).

 

En 2018, plus de 3,2 millions de personnes (sources officielles) sont venues sur nos sites (dont 120 sites thématiques).

 

MILLESIMES c’est :

Un partenariat exclusif avec Youboox (youboox.fr), l’application de lecture numérique avec plus d’un million d’abonnés : MILLESIMES est le seul magazine de vin présent. Leur million d’abonnés va avoir accès à MILLESIMES

 

Une distribution plus forte de MILLESIMES dans les librairies, grandes surfaces, points Relay, gares, aéroports… toujours au prix de vente de 7,90 €.

 

MILLESIMES WORLDWIDE. L’édition numérique interactive en Pdf à un prix dérisoire (2,90 €). On peut lire MILLESIMES sur sa tablette ou son smartphone, n’importe où, n’importe quand. OFFERT AVEC L’ACHAT DU MAGAZINE SUR NOTRE SIT

 

Un Site entièrement réactualisé, agrémenté de vidéos, photos interactives… qui permet à tous un accès totalement gratuit au contenu de MILLESIMES sans publicité, ni abonnement.

 

Une présence incontournable et de plus en plus forte sur les réseaux sociaux : plus de 107.000 fans nous suivent sur Facebook (27 000 uniquement sur la page Millésimes), Youtube (265 000 vues), Twitter (7 800 abonnés), Linkedin (6.800 abonnés), Instagram (6 300 abonnés).

 

En 2018, plus de 3,2 millions de personnes (sources officielles) sont venues sur nos sites (dont 120 sites thématiques).

MILLESIMES 2019 EST PARU
NUMERO COLLECTOR 40E ANNIVERSAIRE

Dès mes débuts de journaliste, partout, au fin fond de notre pays, j’ai tout-de-suite eu un vrai coup de cœur pour des vignerons que vous retrouvez encore et toujours dans nos réalisations. Et c’étaient souvent les plus simples d’entre eux, les plus discrets.

 

C’est la France du vin, celle de la rigolade, de la passion, du plaisir, du “canon” partagé dans une cave voutée en Bourgogne ou en Alsace, dans une autre troglodyte dans la Loire, sous une tonnelle en Provence, en Languedoc ou dans le Rhône, ou dans des chais du bordelais. Parmi ces rencontres, beaucoup sont toujours des amis, qu’ils élèvent des vins rares et chers ou d’autres plus accessibles, dans une gamme qualitative et typée qu’aucun autre pays ne peut envisager.

 

C’est, toujours aujourd’hui, le seul milieu professionnel dans lequel on partage de vrais moments et une convivialité rare. Deux de nos quatre enfants, Mélodie et Thibault, s’en rendent compte tous les jours et font les mêmes rencontres que Brigitte et moi avons faites, ils voient les “anciens”, trinquent avec leurs enfants, s’enthousiasment pour de nouveaux vignerons, sélectionnent ceux qui comptent.

 

La réalité, c’est que les vrais vignerons sont comme nous, ils travaillent en famille. Ils sont donc attentifs, respectueux, amoureux de la nature, entrepreneurs, bien sûr, mais c’est toujours la passion qui prime. Bref, ce qui compte, c’est cette fidélité.

 

C’est rare et c’est beau ! Merci de la vôtre.

Croque Michotte au sommet

Saint-Emilion, on a accès, soit, à de vrais vins racés, du plus grand au plus abordable, marqués par des sols historiques, soit à des vins surcôtés, où les sols ont peu de réelle influence, beaucoup plus “signés” par des vinifications trop sophistiquées qui donnent, soit des vins très concentrés au détriment de la finesse, soit des vins “sans âme, ni vertu”, dépersonnalisés, que l’on peut confondre avec un Pessac ou un Bordeaux Supérieur.

 

Voici ce qu’il faut retenir :

– Le secteur le plus simple à définir, historiquement et géologiquement, c’est celui du plateau qui culmine à quelque 100 m d’altitude, caractérisé par des coteaux et des pentes aux expositions variées et aux sous-sols tout aussi variés (dépôts marins et continentaux, calcaires marins à astérie, molasse…), qui font la diversité de son terroir et la typicité de chaque cru. C’est le territoire du château Ausone qui domine la côte de Saint-Émilion en regardant la plaine, issu d’un sous-sol de molasses et de sables éoliens.

– Le deuxième secteur est celui qui se rapproche de Pomerol. Ici, les châteaux possèdent leur propre personnalité, et les sols sont des graves profondes, plus ou moins riches en argiles, en silices et en sables selon les sols, en alios en sous-sols.

– Le dernier secteur s’étend sur la plaine de la Dordogne, autour de Libourne (les sables), des communes de Vignonet et de Saint-Sulpice-de-­Faleyrens, des territoires issus de formations alluviales qui se trouvent de l’autre côté de la nationale Libourne-Castillon, où les sables sont également omniprésents, avec des graviers. On y fait généralement des vins plus souples, l’exception confirmant bien évidemment la règle.

 

CLASSEMENT SAINT-EMILION

 

e_saint-emilion.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L’ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions…

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(CHEVAL BLANC)
FIGEAC
TROTTE VIEILLE

CROQUE MICHOTTE

BALESTARD-LA-TONNELLE
HAUT-SARPE
LA TOUR DU PIN FIGEAC

CATEGORIE B
Priorité à l’élégance
AUSONE (Hors Classe)
BELAIR-MONANGE

CORBIN MICHOTTE
FONROQUE
LANIOTE
LA MARZELLE
MAUVINON

CANTENAC
ORISSE DU CASSE
PIGANEAU
CLOS TRIMOULET

DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
FRANC-LARTIGUE
GRAND-CORBIN-DESPAGNE
PETIT MANGOT
CLOS DES PRINCE
LA ROSE POURRET

CROIX D’ARMENS
DARIUS
GUILLEMIN-LA-GAFFELIÉRE
PETIT-BOUQUEY
VIEUX-RIVALLON

GRAND CORBIN MANUEL
GRAND PEY LESCOURS
(LA DOMINIQUE*)

CADET-BON

CATEGORIE B
Priorité à l’élégance
CONFESSION
FLEUR CARDINALE
FLEUR CRAVIGNAC
GRACE FONRAZADE
SANSONNET
VIEUX-SARPE

CROIX MEUNIER*
LE DESTRIER
PASQUETTE*
LA FLEUR PENIN
ROL-VALENTIN
ROYLLAND*

LA CROIX CAPEROT
GRÂCE DIEU DES PRIEURS
CLOS DE SARPE

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(YON-FIGEAC*)
CROIX DE BERTINAT
CLOS SAINT-ÉMILION PHILIPPE
(LAROQUE*)
(LASSEGUE*)
(PRESSAC*)
(TOUR SAINT-CHRISTOPHE)
TOUR SAINT-PIERRE

BEAURANG
(FONPLEGLADE)
LA GRACE-DIEU
RIOU DE THAILLAS

(DE LA COUR)
HAUT-ROCHER
(HAUT VEYRAC)

CATEGORIE B
Priorité à l’élégance
CANDALE
CROISILLE*
FRANC-POURRET*
(LA GRÂCE-DIEU LES MENUTS*)
GRAND BERT*
MALET GAFFELIERE
(PONTET FUMET*)
TAUZINAT-L’HERMITAGE
(TOUR GRAND FAURIE*)
VIEILLE TOUR LA ROSE

BEAULIEU-CARDINAL*
LA GARELLE
HAUTES-GRAVES-D’ARTHUS*
PINDEFLEURS
ROCHEBELLE

MANGOT
ROCHER

Nous commençons nos dégustations pour le prochain GUIDE. 

En Champagne : Il y a de grandissimes bouteilles millésimées (ou incorporant ces millésimes) 2008, 2007, 2006, 2004 ou 2002, et, pour les plus récents, en 2011, 2010 et 2009, dont le potentiel est garanti (le 2003 moins passionnant, trop “rôti”) et certains vieux millésimes (1998 et 1995, notamment) sont remarquables de fraîcheur et prouvent le potentiel d’évolution des meilleures cuvées. On trouve de remarquables vins, millésimés ou non, à des prix très justifiés, dans toute la gamme, comparativement à d’autres appellations, et on comprend le succès mérité de la région.

On a la chance d’accéder au summum de la finesse, qui sait aussi s’associer à la complexité. Le terroir, les sols ont toute leur importance en Champagne, apportant une spécificité réelle et différente selon que l’on se trouve à Cramant ou à Épernay, à Aÿ ou à Bouzy, dans l’Aube ou la Marne. À cela s’ajoute la proportion des cépages, et chaque maison, cave ou vigneron, possède alors les facultés de créer véritablement une cuvée légère ou puissante. Et puis, ce qu’il ne faut pas occulter pour comprendre la différence entre une grande cuvée et une autre, ce sont, outre l’art fondamental de l’assemblage que signe la main de l’homme, les incontournables vins de réserve, que l’on ajoute à des vins plus jeunes.

Attention aussi aux nombreuses marques qui appartiennent à certains “faiseurs”. Ceux qui ne sont plus que des noms sur une étiquette ne font pas partie de cette hiérarchie, comme d’autres marques de négoce, dont la qualité n’est pas en cause, qui sont dirigées par des responsables de groupes qui vendent du Champagne comme de la lessive…

Plusieurs vignerons et maisons vont faire leur entrée, quelques-uns seront éliminés, d’autres « monteront en grade » ou confirmeront leur place dans le Classement… En attendant, voici le Classement actuel !

 

CLASSEMENT CHAMPAGNE 2019

 

LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L’ANNEE
Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions…

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
BOLLINGER
KRUG (Grande Cuvée) (r)
LAURENT-PERRIER (Grand Siècle) (r)
POL ROGER (Sir Winston Churchill) (r)

ELLNER (Réserve) (r)

DEUTZ (William Deutz)
DOM PERIGNON
Charles HEIDSIECK (Millénaires) 
PHILIPPONNAT (Clos des Goisses)
ALAIN THIÉNOT (Grande Cuvée)

MUMM (R. Lalou)
VINCENT D’ASTRÉE (Novæ)

CATEGORIE B
Priorité à l’élégance
GOSSET (Grand millésime) (r)
ROEDERER (Cristal) (r)
DE SOUSA (Caudalies) (r)

 

PAUL BARA (Réserve) (r)
LEGRAS et HAAS (Blanc de Blancs) (r)
PERRIER JOUËT (Belle Epoque)
TAITTINGER (Comtes de Champagne) (r)
DE TELMONT (O.R.1735)
DE VENOGE (Les Princes) (r)

DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
Michel ARNOULD (Grande Cuvée)
BARON ALBERT (La Préférence) (r)
BARON FUENTÉ (Grand Millésime) (r)
BRIXON-COQUILLARD (Extra brut))
CAMIAT (Prestige)
CASTELNAU (Millésimé) (r)
CHARPENTIER (Terre d’Émotion) (r)
CUPERLY (Prestige)
Franck DEBUT (Prestige)
Jacques DEFRANCE (Excellence)
DEVAVRY (Achille)
Philippe GAMET (Caractères)*
GATINOIS (Millésime) (r)
GOUTORBE (Percussion) (r)
HAMM (La Preuve par Trois) (r)
HUOT (Carte Noire)
JEAUNAUX-ROBIN (Eclats de Meulière)
LANCELOT-ROYER (Chevaliers)
LAURENT-GABRIEL (Prestige) (r)
LEJEUNE-DIRVANG (Noir et Blanc)
Michel LITTIERE (Grande Cuvée)
Xavier LORIOT (Cuvée 100S)
Rémy MASSIN (Intégrale)
MORIZE (Sélection) (r)
Etienne OUDART (Référence) (r)
Jean-Michel PELLETIER (Confidentielle)*
PHLIPAUX Père et Fils (Grande Réserve) (r)
René RUTAT (Nature) (r)
THÉVENET-DELOUVIN (Insolite) (r)
VAZART-COQUART (Grand Bouquet)
Maurice VESSELLE (Hauts Chemins) (r)
VEUVE OLIVIER (Perle de Lumière) (r)

BARDOUX (Millésimé)
BOCHET-LEMOINE (Réserve)*
BOULARD-BAUQUAIRE (Mélanie)*
Christian BOURMAULT (Grand Éloge)*
Christian BRIARD (Ambre)
BRIAUX-LENIQUE (Les Semons)*
CARLINI (Réserve)
J. CHARPENTIER (Pierre-Henri)
CHEURLIN-DANGIN (Origance)*
DAUPHIN (Instant Inpérial)
DETHUNE (Blanc de Noirs)
DISSAUX VERDOOLAEGHE (Svenerick)*
DORE LEGUILLETTE (Vieilles Vignes)
DOUSSOT (Ernestine)*
Jean Pol HAUTBOIS (Grande Réserve)*
Paul LAURENT (L’Essentiel)
LEGOUGE-COPIN (Inspirations)*
Veuve Maurice LEPITRE (Heritage)*
Olivier et Laetitia MARTEAUX (Terre d’Origine) (r)
MARY-SESSILE (Sessile)*
MOREL Père et Fils (Cuvée Gabriel)
MOUSSE-GALOTEAU (Réserve)*
Ghislain PAYER (Nature)*
Daniel PERRIN (Millésime)
PINARD Pierre (Tradition)
ROGGE-CERESER (Excellence)
Diogène TISSIER et Fils (Vintage)

Maxime BLIN (L’Onirique)*
BONNET Colette (Naur’Elle)
BOUCHÉ (Blanc de noirs)*
Richard CHEURLIN (L’Incontournable)*
Didier CHOPIN (Exception)*
COESSENS (Sens Boisés)
COLLET (Esprit Couture) (r)
Daniel COLLIN (Grande Réserve)*
Hubert FAVIER (Réserve)*
FORGET-BRIMONT (Blanc de blancs)*
GUY MEA (Nature)
HUGUENOT-TASSIN (Les Fioles)
LALLEMENT (Réserve)
LALLIER (Ouvrage)*
LETE VAUTRAIN (Millésimé)
LOUVET Rémy (Prestige)*
Serge MATHIEU (Prestige)*
PHILIPPART (Blanc de Noirs)*
POINTILLART & Fils (Rencontre)*
Serge RAFFLIN (Prestige)*
RODEZ (Grands Vintages)*
Alfred TRITANT (Mes Racines)*
VILMART (Grand Cellier)*
VRAIN-AUGÉ (Prestige) (r)*

BAILLETTE-PRUDHOMME (Réserve)*
BRUN DE NEUVILLE (Extra Brut)*
CANARD-DUCHÊNE (Charles VII)*
FRANÇOIS BROSSOLETTE (Réserve)
GREMILLET 
JM GOBILLARD*
Charles LEGEND (Royal)
PLOYEZ-JACQUEMART (Passion)*

GALICHET (Réserve)
André TIXIER et Fils (Millésime)

CATEGORIE B
Priorité à l’élégance
BEAUMONT DES CRAYERES (Grande Réserve) (r)
Franck BONVILLE (Les Belles Voyes)*
BOURDAIRE-GALLOIS (Prestige)
Jean-Bernard BOURGEOIS (Millésime)
BOURGEOIS-BOULONNAIS (Blanc de blancs) (r)
BOUTILLEZ MARCHAND (Millésimé)
BRICE (Vintage)
Edouard BRUN (L’Élégante) (r)
CLERGEOT Père et Fils (Grande Réserve) (r)
Lucien COLLARD (Millésime)
COUTIER (Blanc de Blancs) (r)
DAVIAUX (Extra brut)
DILIGENT (Millésime) (r)
DRAPPIER (Grande Sendrée) (r)
Emmanuel DRAVIGNY (L’Esprit Meunier)
FLEURY-GILLE (Pierre-Louis)
GRASSET-STERN (Blanc de Blancs)
Guy LARMANDIER (Grand Cru)
Xavier LECONTE (Scellés de Terroirs)
Eric LEGRAND (Réminiscence)*
Pierre LEGRAS (Blanc de blancs)
Alain LITTIÈRE (Cuvée Alain)
Gérard LORIOT (Sélection)
MANNOURY (Ultra brut) (r)
MARGAINE (M de Margaine) (r)
Charles MIGNON (Comte de Marne) (r)
Pierre MIGNON (Clos des Graviers) (r)*
Albert de MILLY (Prestige) (r)
MOYAT-JAURY-GUILBAUD (Extra brut)
PÉHU-GUIARDEL (Emotion) (r)
Alexandre PENET (Nature)
PERSON (L’Audacieuse)
PIPER-HEIDSIECK (Rare)*
POINSOT Frères (Prestige) (r)
RENAUDIN (Réserve) (r)
ROYER (Vintage)
SADI-MALOT (Nature)
SOLEMME (Millésime)
TAILLET (Sur le Grand Marais)*
Michel TURGY (Réserve Sélection) (r)*

 

BRIGITTE BARONI*
BERTHELOT PIOT (Prestige)*
BLONDEL (Blanc de blancs)*
BOATAS (Extra brut)*
BRETON Corentin (Blanc de Blancs)
BRIMONCOURT (Régence)*
CHARLOT-TANNEUX (Blanc de blancs)*
CHASSENAY d’ARCE (Extra brut)
CORDEUIL (Nature)*
DEVILLIERS (Millésimé))
FANIEL-FILAINE (Millésime)*
GUILLOZET (Origine)*
Denis MARX (Confident)*
MATHIEU-PRINCET (Blanc de Chardonnay)
MILAN (Terres de Noël)*
Yvon MOUSSY (Prestige)*
Hubert PAULET (Millésime)*
VERRIER (Raymond Verrier)

ALEXANDRE Yann (Blanc de Noirs)*
(AYALA (La Perle)*)
BARBIER-ROZE (Réserve)*
BEAUGRAND (Réserve)
BONNET-GILMERT (Millésimé)
Louise BRISON (Tendresse)*
COPINET Marie (Extra)
DEHOURS (Extra brut Terre de meunier)*
DOUE (Le Truchat)*
ESTERLIN (Cléo)
FALLET DART (Clos du Mont)
JACQUESSON (Cuvée 741)*
MOUTARD (Persin)*
ROCHET-BOCART (Nature)*
Frédéric SAVART (Extra brut)*
VIGNON Père et Fils (Réserve Marquises)*

Roger BARNIER (Millésimé)
COLLET (René Collet)*
DANGIN (Prestige)*
FANIEL et Fils (Agrapane)*
GRUMIER (Extra brut)
PASCAL (Harmonie)

DEKEYNE (Blanc de blancs)
JAMART (Tentation)
Louis NICAISE (Noces Blanches)*
TROUILLARD (Extra Sélection)

(Gaston CHIQUET (Or))
COLIN 
COSNARD (Blanc de blancs)*
B. GIRARDIN (Appoggiature)
Didier GOUSSARD (Tentation)
GRATIOT (Secret d’Almanach)
(LOMBARD (Grand Cru))

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
JACQUART (Nominée)
ASPASIE 
E. BARNAUT
Charles COLLIN (Blanc de noirs)
COQUARD-BOUR (Vintage)*
FARFELAN (Millésime)
GABRIEL-PAGIN (Grande Réserve)*
LAFORGE-TESTA (Millésime)*
(MAÎTRE (Sélection))
MALETREZ (Premier Cru)
Camille MARCEL (Adage)
OLIVIER Père et Fils (Aparté)*
PANNIER (Réserve)
(PÉLISSOT Père et Fils (Réserve)*)
PERSEVAL-FARGE (Jean-Baptiste)
RICHARDOT (Heritage)
VAUTRAIN-PAULET (Grande Réserve)*

BAUCHET (Signature)
CASTELGER (Eugène)
Christian COQUET
Élise DECHANNE (Essentielle)
GARDET (Selected)
Paul GOERG (Millésime)
Pierre GOULARD (Sélection)
GUYARD-LAMOUREUX (Séduction)
(Olivier HORIOT (Blanc de noirs))
Hervé LECLERE (Reflet Sélection)
François LECOMPTE (Céleste)*
Laurent LEQUART (Blanc de Blancs)
MATHELIN (L’Orée des Chênes)
Carole NOIZET (Perle Noire)
Prestige des SACRES (Privilège)

CATEGORIE B
Priorité à l’élégance
(BEAUDOUIN-LATROMPETTE (Blanc de blancs)*)
BOREL LUCAS (Art Divin)*
EGROT (Extra brut)*
Nathalie FALMET (Nature)*
FOURRIER (L’Exception)*
(GIMONNET Pierre (Fleuron))
GRUET (3 Blancs)*
Robert JACOB (Collection Privée)*
Bernard LONCLAS (Prestige)*
(MALINGRE (Symphonie)*)
MANCHIN Pascal (Prestige)
(PRÉLAT (Les Reines)*)
Vincent RENOIR (Zéro)
RIGOLLOT (Grande Réserve)
(ROBERT-ALLAIT (Prestige)*)
RUFFIN (Roséanne)
J.M TISSIER (Apollon)*
Florent VIARD (Absolu)

 

BOIZEL (Grand Vintage)*
(André ROBERT (Mesnil)*)
Alain BAILLY (Prestige)*
DÉROT-DELUGNY (Coiffe d’Or)
DESMOULINS (Blanc de blancs)
Pascal DOQUET (Mont Aimé)
François DUBOIS (Pure)*
GALLIMARD Père et Fils (Réserve)
Michel LABBÉ (Prestige)*
LACUISSE Frères (Cuvée Cosson)
LEBLOND-LENOIR (Héritage)
Fernand LEMAIRE Millésimé)
Adrien SIMON (Millésime)*
WIRTH et MICHEL (3 Cépages)

Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

Dans le Val de Loire, nos dégustations sont toujours formidables : la région est en effet garante d’une typicité hors normes, grâce à ses grands cépages spécifiques (Chenin, Sauvignon, Cabernet franc…) qui s’expriment pleinement dans ces terroirs de silex, de tuffeau, de craie marneuse, de marnes kimméridgiennes…, parfaitement “chouchoutés” par ces vignerons passionnés et passionnants, qui s’attachent à conserver une authenticité rare. De Sancerre à Saumur, de Bourgueil à Pouilly, la palette est grande et belle.

Top Vignerons Région Val De Loire

IMPORTANT : pour mieux comprendre le top Vignerons
Accédez gratuitement aux commentaires du GUIDE DUSSERT-GERBER en cliquant sur le nom

Prix d’Honneur 

Jean-Charles Borgnat (Commanderie)
Bruno et Patricia Denis (Renaudie)
Famille Godineau
Jean-Christophe Mandard
Pierre Picot (Chaillot)
Sheilla et François Plumejeau (Gonorderie)
Jean-Max Roger
Marc et Laurence Vincent (Paleine)

Prix d’Excellence

Famille Le Capitaine
Stéphane Réal

Satisfecits 

Bruno et Nicolas Lecomte
Eric Louis
Romain Paire (Pothiers)
Jean-Claude Roux
Anne-Cécile Roy
Frédéric Sigonneau (L’R)
Christian Thirot-Fournier

En Sud-Ouest : les 2016, 2015, 2014, 2012, 2011, 2010, 2009 et 2007 sont très réussis en Madiran, Cahors et Jurançon, où les efforts accomplis portent leurs fruits aujourd’hui. Les vins ont une réelle typicité, un potentiel de garde (beaux 1999, 1995 ou 1990) où les cépages et les sols ont leur influence et une véritable présence historique. Certains Igp, comme les vins de Gascogne, gagnent également à être mieux respectés.

Néanmoins, on peut éviter les cuvées surchargées par le bois et “fabriquées” pour avoir une bonne note auprès de “critiques”, ceci facilitant une hausse de prix incautionnable. Pour exemple, à Cahors, on peut douter du bien-fondé des communications spéciales “Malbec”, qui mettent trop le cépage en avant (comme en Argentine), et de quelques vins de mode. Ne vaut-il pas mieux montrer sa propre personnalité quand on en a comme c’est le cas ici ou à Madiran ?

CLASSEMENT SUD-OUEST

 

e_sud-ouest.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L’ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions…

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez gratuitement aux commentaires ddu GUIDE DUSSERT-GERBER DES VINS en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CAHORS
BOVILA
CAMINADE
CROZE DE PYS
GAUTOUL
LAVAUR
NOZIÈRES (Bl)
PAILLAS (Bl)

HAUTE SERRE
MERCUES

MAISON NEUVE
TRIGUEDINA

BERGERAC
COTES-DE-BERGERAC
MONBAZILLAC
LE CHABRIER (Saussignac)
GRAND-JAURE (P)
MAILLERIES
MOULIN-POUZY (M)
LA PLANTE
VIEUX TOURON (M)
GAILLAC
BOURGUET (Bl)
LABARTHE (Bl)
MADIRAN
JURANCON

BARRÉJAT (Bl)
PARADIS (Bl)
PICHARD (Bl)
SERGENT
VIELLA

Cru LAMOUROUX (J)
NIGRI
ROUSSE (J)

AUTRES APPELLATIONS

BELMONT (IGP) (Bl)
COUREGE-LONGUE (Buzet)
POUYPARDIN (IGP) (Bl)

GUILLAMAN (IGP)
SAINT-GUILHEM (F)

DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CAHORS
HAUT MONPLAISIR
LA REYNE¨

ARMANDIERE
(LA COUTALE)
EUGÉNIE
PASSELYS
PELVILLAIN

BERGERAC
COTES-DE-BERGERAC
MONBAZILLAC
ANCIENNE CURE (M)*
CLOS DU BREIL

LAROQUE 
PECANY
PERREAU (Montravel)

COSTES
LAULERIE

GAILLAC
L’EMMEILLÉ
GRAND CHENE
LONG PECH
ROTIER

COMBELLE
MAYRAGUES
(RHODES)

MADIRAN
JURANCON

AYDIE
CRAMPILH (J)

(CAUHAPE)
COUSTARRET
LAPUYADE

AUTRES APPELLATIONS

(HERREBOUC*)
LAULAN (Duras)
PLAISANCE (F)*

HAILLE (IGP)
LEBECQ (IGP)
VIGNERONS BRULHOIS

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CAHORS
BERGERAC
COTES-DE-BERGERAC
MONBAZILLAC
(ROQUES-PEYRE*)
GAILLAC
MADIRAN
JURANCON
AUTRES APPELLATIONS

(CAVE FRONTON (F))ISIR AVEC LES MEILLEURS

Le vin, c’est bien, mais celui qui l’élève, c’est tout aussi bien. On ne peut aimer un vin qu’en appréciant celui qui le fait. Derrière une étiquette, il y a un vigneron (ou une vigneronne) et c’est fondamental de ne pas les dissocier.
La typicité d’un vin, ce n’est rien d’autre que l’association d’un sol, d’un micro-climat, d’une plante et d’un homme. Il ne s’agit donc pas seulement de faire du bon vin, ce que tout le monde peut faire, mais surtout d’élever de vrais vins racés, reconnaissables entre mille.Ces vins-là sont « chouchoutés » par des vignerons avec lesquels on aime partager un moment de plaisir.
En-dehors de nos Classements habituels qui distinguent la qualité des vins, il faut donc aussi savoir récompenser le vigneron, sa fidélité, sa passion, son enthousiasme, sa convivialité, sa simplicité, au travers de ce “Top” exceptionnel.

Top Vignerons Région Bourgogne

IMPORTANT : pour mieux comprendre le top Vignerons
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

Prix d’Honneur

Ces hommes et ces femmes sont les références de leur appellation, que je connais généralement depuis longtemps, un bon nombre étant retenus depuis le premier Guide, ce qui -en soi- mérite un véritable « coup de chapeau ». Ils associent le talent et la passion, l’humilité et la convivialité, sans se faire avoir par les modes… tout ce que l’on aime et c’est un vrai plaisir de partager un verre avec eux ! Certains et rares vignerons peuvent également y accéder très rapidement lorsque le “coup de cœur” est immédiat.
Pierre Amiot
Stéphane Brocard
Jean-Michel et Anne-Laure Chartron (Jean Chartron)
Daniel Dampt
Christophe Denis (Denis Père et Fils)
Bernard Dubreuil (Dubreuil-Fontaine)
Famille Gros (Gros Frère et Soeur)
Olivier Heimbourger
Thibaut Marion (Seguin-Manuel)
Jean-Paul Paquet
Jean-Christophe Vallet (Pierre Bourée)
Patrick et Virginie Virely (Virely-Rougeot)

Prix d’Excellence

Des valeurs sûres, dans toute la gamme, dans le Guide depuis longtemps ou qui sont de vrais coups de cœur des derniers millésimes.Ils sont également garants d’une belle régularité qualitative et d’un attachement réel au terroir, chacun possédant son originalité. Pour quelques-uns, s’ils confirment cette excellence, ils atteindront le Prix d’Honneur.

Satisfecits

Les satisfactions de ces derniers millésimes, dont les vins ont particulièrement séduits récemment, qui se sont distingués dans les dégustations et dont le talent se confirme. Ils peuvent prétendre au Prix d’Excellence. C’est déjà, en soi, une très belle garantie qualitative d’être dans cette catégorie.
Roelof et Marlon Ligtmans-Steine (Monette)
Stéphane de Sousa (Roche Brûlée)

Nous commençons les dégustations pour le prochain GUIDE 2020, qui paraît fin Août.

Pour la Loire, à ce jour (cette liste peut évoluer, selon les dégustations), voici les incontournables du Guide actuel !

 

Top Vignerons Région Val De Loire

IMPORTANT : pour mieux comprendre le top Vignerons
Accédez gratuitement aux commentaires de dégustation du GUIDE DUSSERT-GERBER 2019 en cliquant sur le nom

Prix d’Honneur

Jean-Charles Borgnat (Commanderie)
Bruno et Patricia Denis (Renaudie)
Famille Godineau
Jean-Christophe Mandard
Pierre Picot (Chaillot)
Sheilla et François Plumejeau (Gonorderie)
Jean-Max Roger
Marc et Laurence Vincent (Paleine)

Prix d’Excellence

Famille Le Capitaine
Stéphane Réal

Satisfecits

Bruno et Nicolas Lecomte
Eric Louis
Romain Paire (Pothiers)
Jean-Claude Roux
Anne-Cécile Roy
Frédéric Sigonneau (L’R)
Christian Thirot-Fournier
Choississez une région :
ALSACE LANGUEDOC-ROUSILLION
BEAUJOLAIS PROVENCE-CORSE
BORDEAUX SUD-OUEST-PERIGORD
BOURGOGNE VAL DE LOIRE
CHAMPAGNE VALLEE DU RHONE
JURA-SAVOIE ALCOOLS

Les vins de l’année avec Vins du Siècle

 


Champagne POINSOT Frères


Famille Poinsot


Château LA GALIANE

Margaux
Christiane Renon


Château CROQUE MICHOTTE


Pierre et Lucie Carle


Champagne ERIC TAILLET

Cuvée Egali’T
Eric TAILLET


Domaine RICARDELLE de LAUTREC


Cathy et Lionel Boutié


Champagne ELLNER

Rosé
Famille Ellner


Champagne Jacques DEFRANCE

Cuvée Excellence
Christophe Defrance


Château LA GRACE FONRAZADE

Rouge
François-Thomas et Bénédicte Bon


Champagne ERIC TAILLET

Cuvée Bansionensi
Eric TAILLET


Champagne XAVIER LORIOT

Fragment de Noir
Charlène Loriot


Champagne Gisèle DEVAVRY

Cuvée Rosé Brut
Famille Devavry


Domaine Gitton Père & Fils


Pascal, Denise et Chanel Gitton


Château CHARMANT

Margaux
Christiane Renon


Domaine Henri NATTER

Sancerre Rouge
Famille Natter


Château LAYAUGA DUBOSCQ


Henri, Bruno et Hugues Duboscq


Champagne BOURDAIRE GALLOIS

Cuvée tradition
David Bourdaire


Domaine l’ABBE DINE


Nathalie Reynaud


Champagne Jacques DEFRANCE

Cuvée Prestige
Christophe Defrance


Domaine Henri NATTER

Sancerre Blanc
Famille Natter


Château de JAYLE


Château de LAVISON

Cuvée 977
Famille Martet


Champagne XAVIER LORIOT

Hypnotic
Charlène Loriot


Domaine de la PETITE CHAPELLE

Cuvée Tradition
Laurent et Chantal Dézé


Champagne Jean-Michel PELLETIER

Cuvée Confidentielle
Jean-Michel Pelletier


Champagne ELLNER

Prestige
Famille Ellner


Château HAUT MARBUZET


Henri, Bruno et Hugues Duboscq


Château LA GRACE FONRAZADE

Blanc
François-Thomas et Bénédicte Bon


Les Fa’Bulleuses


Champagne DEVAVRY

Ratafia
Famille Devavry

CHATEAU DES ROCHETTES


COTEAUX-DU-LAYON

Si la vigne était déjà présente au XVème, c’est Alphonse Roulleau (1885-1957) qui oriente vraiment la production du Château de Rochettes vers le vin. Déjà présent au Salon de l’Agriculture de Paris avant la guerre de 1914-1918, il y remporte de nombreuses médailles. Suite au mariage de sa fille Raymonde Roulleau avec Louis Douet en 1946, la tradition se perpétue, et la commercialisation s’oriente vers la vente aux particuliers en fûts et en bouteilles. En 1974, c’est leur fils unique Jean Douet qui reprendra les rênes du vignoble. Passionné de vins liquoreux, il mettra en place un groupe de travail au début des années 90 pour la reconnaissance et la codification de la mention « Sélection de Grains Nobles ». L’âge de la retraite approchant et n’ayant pas d’enfant intéressé par la reprise, il accepte de vendre le Château de Rochettes à Catherine Nolot, déjà propriétaire d’un vignoble voisin le « Domaine de L’Eté ». Un vignoble de 25 ha où la conduite de la vigne se fait dans le respect du terroir et de l’environnement (enherbement). Les vinifications sont personnalisées pour chaque type de vins. Selon les cuvées, l’élevage dure 6 à 18 mois. Vous apprécierez cet Anjou blanc Pièce du Moulin 2012, aux arômes intenses, suave, très harmonieux, subtil et puissant à la fois, où s’entremêlent les fruits mûrs et les fleurs fraîches, très abordable. L’Anjou-Villages Château des Rochettes 2011 est très classique, riche en couleur, sent bon les fruits mûrs à noyau et les sous-bois, un vin très bien équilibré, aux tanins soyeux. Excellent Anjou-Villages rouge Pièce du Moulin 2011, de belle couleur rubis profond, avec des notes complexes de réglisse et de fraise, alliant matières tanniques et finesse, un vin de jolie garde.

 

DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


PESSAC-LEOGNAN

Un domaine de 19 ha issu d’un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d’argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires (65% Sauvignon, 15% Sauvignon gris et 20% Sémillon pour les vins blancs; 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc pour les vins rouges). Vendanges manuelles, élevage du blanc 30% en barriques neuves pendant 6 mois sur lies fines et 70% en cuves sur lies également ; le rouge : vin de goutte 80% de la récolte en barriques pendant 12 mois et vin de presse 20%. Le vin produit sur le domaine se caractérise par une expression minérale autant en rouge qu’en blanc reflétant le type de sol argilo-calcaire. Belle valeur sûre avec ce Pessac-Léognan rouge 2010, riche en couleur, dense, où se mêlent la griotte et l’humus, un vin charnu, charpenté, de garde. Savoureux 2009, aux notes de fruits macérés et d’épices, gras, aux tanins très équilibrés, au charnu caractéristique, bien en bouche, de belle évolution. Le 2008, de couleur profonde, structuré, ample, avec des tanins riches et qui se fondent bien, des arômes de fruits bien mûrs (cassis, griotte…), tout en finale, prometteur également. Le 2007, de couleur grenat aux reflets violine, il est tout en bouche, avec beaucoup de structure, bien équilibré, au nez de cerise et d’humus, de charpente très élégante. Le 2006, dense, où se mêlent la griotte, la groseille et l’humus, aux tanins soyeux, est bien charnu, ample et structuré, de garde. Le 2005, alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, est chaleureux, de très bonne évolution. Beau Pessac-Léognan blanc 2010, rond, à dominante de fleurs blanches et de petits fruits secs, puissant mais très fin, un vin tout en finale. Le 2009, avec ces arômes de fruits frais, de grillé et de fleurs, mêle nervosité et gras au palais, un vin toute en nuances et distinction. Le 2008, avec des senteurs de noisette et de chèvrefeuille, est ferme et suave, tout en harmonie, vraiment très agréable. Excellent 2007, avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, de bouche puissante.

Domaine de GRANDMAISON

Pessac-Léognan Rouge
Jean et François Bouquier

 

DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


SAUMUR-CHAMPIGNY

Exploité par la famille Duveau depuis plusieurs générations, le vignoble du Domaine de la Guilloterie s’étend aujourd’hui sur 50 hectares. Au sud de la Loire et au bord de son confluent le Thouet, ce terroir bénéficie de conditions climatiques particulièrement favorables à la culture de la vigne. Sur ce sol argilo-calcaire, les cépages s’épanouissent pour donner des vins expressifs et de caractère, bien typés. Le Domaine de la Guilloterie produit un excellent Saumur blanc issu exclusivement du cépage Chenin, frais, avec des arômes flatteurs, bien typé. Le Saumur rouge est souple et très aromatique avec de la charpente qui supporte un léger vieillissement. Le Saumur Champigny est très harmonieux, bien typé avec des arômes très persistants de fruits rouges, complexe et très élégant. Le Saumur Mousseux brut et le Crémant de Loire sont deux vins aux bulles fines élaborés selon les méthodes traditionnelles, très agréables à déguster bien frais.

 

CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


BOUZY

Une exploitation familiale de 9 ha de vignes, où l’on vinifie les cuvées sans fermentation malolactique. Cette maison vous propose ce superbe Champagne Grand Cru Millésimé 2000, tout en bouche, riche et complexe, puissant et persistant, très fruité au nez comme en bouche, avec des notes confites, fort bien dosé, parfait sur une volaille rôtie. Le Millésimé Grand Cru 2004, riche au nez, est d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, une belle cuvée, dense et distinguée à la fois, tout en fraîcheur et persistance en finale. Le brut Grand Cru Bouzy rosé, 100% Pinot noir, obtenu par macération courte, a récolté pas moins de 4 médailles en 2010 : d’Or au concours Général Agricole à Paris et au Challenge International du vin, d’Argent au concours des Vignerons Indépendants et de Bronze à l’International Wine Challenge. Le vin est en effet remarquable, de robe soutenue, classique avec ce nez de framboise mûre, très savoureux. La cuvée Réserve Grand Cru, médaille d’Argent au concours de vignerons Indépendants 2010, est dense et distinguée à la fois, mêlant rondeur et nervosité, au nez de noisette et de pomme, un Champagne harmonieux. Le brut cuvée Réservée Grand Cru est un Champagne à la fois vineux et très fin, corsé et très fruité, aux notes caractéristiques de petits fruits mûrs et de pain grillé, d’une jolie ampleur en bouche. Beau Bouzy rouge 2002, de belle teinte rubis intense, au nez marqué par des arômes de mûre confite, complet et riche en bouche.

 

DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


POUILLY-FUME

Un domaine familial de 21 ha, dont certaines parcelles de vignes sont âgées de plus de 80 ans, exploité par Gérard et Bernard qui associent les usages traditionnels aux techniques modernes, grâce à leurs connaissances acquises en hauts lieux viticoles : Beaune, Macon et Bordeaux. Le domaine est implanté sur les meilleurs coteaux dominant la Loire, ce qui leur permet d’avoir des sols très représentatifs de la région : calcaire dur ou caillottes, argile à silex, terrasse sableuse et marnes kimméridgiennes, chaque sol apportant bien entendu une spécificité propre qui caractérise un vin possédant un terroir d’un autre qui n’en a pas. Leur Pouilly-Fumé cuvée Silex est vraiment superbe, associant complexité et finesse, au nez subtil où se retrouvent des notes de miel, de fleurs et d’épices, très marqué par ce sol qui lui confère ce goût minéral, d’une grande fraîcheur en bouche, un grand vin racé, très équilibré, puissant, ample et gras, de très bonne évolution. Le Pouilly-Fumé Coteau des Girarmes est remarquable, avec ces notes de fruits frais et de tilleul, un vin gras et parfumé, typé, ample et fruité, persistant. Membre des Vignerons Indépendants de France.

 

CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


LE BREUIL

Pierre et Yveline Mignon dirigent le domaine familial et leurs deux enfants participent au développement : Céline, chargée des relations commerciales et de l’export, Jean-Charles, responsable du vignoble et des vins. La typicité et la diversité des terroirs permettent d’élaborer de Grands Champagnes de Caractère. Le vignoble de 14 hectares est réparti dans toute la Champagne : Vallée de la Marne, Côte des Blancs et région d’Epernay. L’encépagement à majorité de Pinot Meunier (60%) est complété par le Chardonnay présent sur 30% des parcelles et le Pinot Noir qui couvre 10% de l’exploitation. Cette répartition harmonieuse nous permet d’élaborer des Champagnes d’Exception. L’expérience, acquise de générations en générations, est un des éléments importants qui contribuent à la renommée de notre Maison. Grâce à son dynamisme depuis les années 1970, la Maison de Champagne Pierre Mignon s’est considérablement développée pour atteindre aujourd’hui 390 000 bouteilles. Nous avons su également nous faire connaître et apprécier sur les meilleures tables de France et à l’étranger. Nous vous invitons à découvrir la gamme de nos Cuvées Classiques ainsi que nos Cuvées Originales. Remarquable Champagne cuvée de Madame Millésimée 2005, intense, qui allie structure et distinction, fruité au nez comme en bouche, de jolie robe dorée, parfumé, très harmonieux en bouche, aux nuances complexes (abricot, pain grillé, musc). La cuvée Cœur d’Or, présentée dans une très belle bouteille rouge métalisé avec strass incorporés dans le bouchon, est dans la lignée, tout en arômes, associant élégance et charpente, frais et persistant, harmonieux en bouche, complexe et fruité, d’une très jolie finale, avec des connotations de noisette et d’abricot sec. Leur brut Prestige rosé de Saignée est tout en charme, avec ses notes de fruits frais (cerise), de mousse fine, mêlant saveur et distinction, d’une jolie complexité aromatique et d’une très belle persistance. La cuvée Grande Réserve brut (80% Pinot meunier, 10% Chardonnay et 10% Pinot noir), où dominent des notes de pain grillé et de fruits jaunes, est un vin dense au palais, avec des notes de noix, généreux et harmonieux, de mousse crémeuse, d’une belle complexité, tout en fruité et finesse. La cuvée Pure (zéro dosage) est particulièrement charmeuse, dégageant une grande fraîcheur en bouche, avec des senteurs de lys et de pomme, une réussite, parfaite à l’apéritif ou sur des Saint-Jacques. Faites-vous encore plaisir avec le Champagne Harmonie de Blancs Millésime 2004, de belle complexité aromatique où se décèlent des nuances de citronnelle, de brioche et d’abricot, de bouche très structurée, tout en élégance.

 

CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


TALUS-SAINT-PRIX

Michel Jeaunaux commence le métier de vigneron, en 1965. A cette date, le raisin est apporté à la coopérative du village. En 1973, il se marie avec Marie-Claude, et ils installent le premier pressoir (traditionnel) de la maison. Commencent alors les premières vinifications. Depuis, la cuverie et la cave ont été construites. En 1999, Cyril, leur fils, les rejoint, et en 2003, un deuxième pressoir traditionnel est installé. De 500 bouteilles produites au départ, la maison s’applique désormais à vinifier environ 45000 flacons. La démarche reste fidèle à une viticulture durable : travail des sols, enherbement, vinifications en cuves mais aussi en fûts de chêne. Les vinifications s’effectuent en cuves (inox et émail) ou bien en fûts de chêne pour les trois cépages. Les fermentations alcooliques démarrent spontanément ou bien après ensemencement levurien. La fermentation malo-lactique, toujours effectuée jusqu’à maintenant, devrait ne plus devenir systématique à l’avenir pour conserver davantage de tension et de minéralité sur nos vins de base. Les cuvées patientent ensuite entre 2 et 7 ans en cave. Enfin, toujours dans la recherche de la minéralité et du naturel, les dosages sont modérés pour laisser au vin la possibilité de s’exprimer pleinement. Le Champagne Extra brut Les Grands Nots millésimé 2003, issu d’un assemblage de têtes des cuvées non filtrées de Chardonnay, Pinot noir et Pinot meunier à parts égales, une cuvée vinifiée et élevée en fûts de chêne, est ample et parfumé, au nez subtil où se développent des arômes d’agrumes et de petites fleurs, tout en bouche persistante et fine, de robe jaune or. Excellent brut rosé de Saignée, contrairement au rosé classique d’assemblage, cette cuvée résulte d’une subtile et brève macération des raisins rouges, élaborée exclusivement à partir de Pinot meunier et de la seule vendange 2006, un Champagne tout en finesse, de bouche fine, aux arômes de fruits frais et de rose, d’une longue finale parfumée. Le Champagne brut Prestige, Chardonnay majoritaire (80%), complété par du Pinot noir, est dense, alliant finesse et structure, d’un jaune brillant, aux connotations de fleurs et d’épices.

 

CHATEAU DE FONTCREUSE


CASSIS

Le Château de FONTCREUSE est une élégante bâtisse dont la construction a été achevée en 1700. En ce début du XVIIIe siècle, la demeure bénéficiait de l’eau courante ce qui était fort rare à l’époque. L’eau provenait de sources souterraines qui alimentaient une galerie creusée sous la colline qui fournissait en eau le Domaine et ses dépendances, ce qui a donné son Nom au Château « FONTCREUSE ». La propriété s’étend sur 34 hectares dont 31 hectares sont plantés, 16 hectares pour le vin Blanc de Cassis, 9 hectares pour le vin Rosé de Cassis et 6 hectares pour le vin Rouge. Il faut rappeler que la couleur de référence pour l’appellation Cassis est avant tout le Blanc ; produit rare et unique dans une région la Provence habituée à produire du Rosé. formidable Cassis rosé 2015, dont la bouteille est superbe, avec des nuances de pêche et de petits fruits secs, un grand vin sec et suave à la fois, qui associe la fraîcheur à l’élégance, de bouche subtilement mais intensément parfumé. Le Cassis blanc 2015 se caractérise par beaucoup de finesse et de fruité, un vin où s’entremêlent des notes de pomme, de narcisse et de bruyère, élégant, de bouche persistante, dense et parfumée, tout en harmonie, exceptionnel. Goûtez également le Cassis rouge 2013, aux nuances discrètes de sous-bois et de mûre, mêle charpente et rondeur, un vin puissant, épicé comme il le faut, de très bonne évolution.

 

CHAMPAGNE XAVIER LORIOT


BINSON ET ORQUIGNY

Notre maison se transmet depuis 5 générations et pour la première fois, c’est une histoire de Femme. Charlène reprend l’exploitation avec le soutien de son père Xavier, et vinifie toutes les cuvées de la maison. Notre statut de Vigneron indépendant nous permet de créer de nouvelles cuvées en permanence ou pour des occasions particulières comme la naissance d’un enfant dans la famille (la cuvée Sans sulfites, notamment qui est le reflet de la 6ème génération Théo, né en 2013). Une cuvée vieilles vignes va également faire son apparition prochainement en rendant hommage à mon grand-père avec un 100% Pinot Noir sur une parcelle que mon arrière grand-père avait plantée. La Maison vous propose ce beau Champagne brut cuvée Fragment de Noirs, Pinot meunier et Pinot noir, qui collectionne les récompenses, classique et bien équilibré, très harmonieux, puissant, d’une grande fraîcheur au palais, d’une belle complexité aromatique (brioche, pêche).  Le brut cuvée Hypnotic, de mousse fine, au nez dominé par les fruits mûrs et les petits fruits secs, de bouche ample, est un Champagne de belle couleur jaune ambré, qui mêle structure et vivacité. Excellent rosé cuvée Collision, bien marqué par son Pinot meunier, de belle robe, un vin parfumé (rose, mûre), séducteur, fruité au nez comme en bouche, très rond et persistant. On poursuit avec cette belle cuvée 100 S Extra brut, sans sulfites donc, 50% Pinot noir, 50% Chardonnay, ornée d’une superbe étiquette, de mousse légère et abondante, d’une belle harmonie en bouche, tout en fruité et finesse, une cuvée nerveuse, aux arômes délicats de fleurs blanches et de pamplemousse. Le Champagne Millésime 2012, de très jolie robe scintillante, aux notes d’amande et de miel, tout en structure et parfums, est tout en finale comme la cuvée Insaisissable, pur Chardonnay, qui fleure le lis et le citron, très fine, de bouche minérale.

 

DOMAINE DE TOASC


BELLET

Propriété de 15 ha, dont 8 ha de vignes et 2 ha d’oliviers. Ici, le vent de terre, de mer et la tramontane maintiennent l’état sanitaire des vignes. Sur les pentes où le dénivelé atteint 180 m, le travail est souvent pratiqué manuellement et rythmé par une taille courte, un effeuillage et des vendanges vertes limitant le rendement à 35 hl/ha. Les sols issus des alluvions du Var du tertiaire sont constitués du “poudingue”, agglomérat d’argile, sable et galets roulés, riche en éléments minéraux. Depuis 2012, les vins sont agréés Ecocert en culture biologique. Superbe Bellet rouge 2015, 70% Folle noire et 40% Grenache, élevé 15 mois en barriques, très typé bien sûr par ses cépages originaux, un vin de bouche pleine et riche, de belle robe grenat, au nez de cerise confite et d’humus, parfait sur une pintade à la pâte d’olives, purée de pois chiches ou des roulés de mignon de porc au basilic. Très beau Bellet blanc cuvée du Père 2016, pur Rolle, vinifié en barriques avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits mûrs (poire, mangue) et de bruyère. Le Bellet blanc 2017, Rolle très majoritaire avec un soupçon de Chardonnay (5%), où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, de bouche harmonieuse, est un vin suave et sec à la fois. Quant au Bellet rosé 2017, de robe légèrement saumonée, aux connotations subtiles de petites fleurs et de coing, avec cette pointe d’épices caractéristique, il est bien suave en finale, et demande une cuisine raffinée comme des tagliatelles au basilic et pignons ou un carpaccio de boeuf.

 

CHATEAU DU COING DE SAINT FIACRE


MUSCADET

Le Château comprend 42 ha de vignes sur des pentes de 14 % exposées plein sud. C’est une propriété historique du vignoble nantais : elle existait au Moyen-Age, a été remaniée en 1756, puis en 1810. Les communs construits à cette époque sont de pur style italiens (dit clissonnais) avec des génoises et des fenêtres géminées typiques du vignoble nantais. Si M. Chéreau père acquiert cette propriété chargée d’histoire en 1973, c’est maintenant sa fille qui gère ce vignoble de 40 ha, et poursuit l’effort de sauvegarde du patrimoine architectural et viticole. Remarquable Muscadet l’Ancestrale 2013, un vin qui a beaucoup de corps et de puissance, d’une grande expression aromatique marquée par des senteurs de fruits très mûrs, puis des notes minérales, d’excellente évolution comme le prouve ce 2010, qui poursuit une excellente évolution, fleure le musc et l’aubépine, avec des notes de noisette, offrant un bel équilibre entre la fraîcheur, la souplesse et le fruité.  Son Muscadet Comte de Saint Hubert Vieilles Vignes 2014, à dominante de fleurs blanches et d’amande, d’une belle persistance aromatique, est dense au nez comme en bouche, très typé, un vin mêlant élégance et structure. Fidèle à lui-même, le Muscadet Sèvre-et-Maine sur lie Grand Fief de la Cormeraie 2015, issu de vignes âgées pour la plupart de plus de 65 ans, rond en bouche, au nez subtil, ample et persistant, racé et distingué, aux connotations complexes où dominent les fleurs (aubépine, genêt), qui mérite une cuisine élaborée comme un bar au four, très typé comme cet autre Muscadet Château de la Gravelle 2015, vif, clair, bien équilibré en acidité, élégant, au nez de rose et d’amande, de bouche flatteuse. Goûtez le Muscadet Sèvre-et-Maine sur lie Château Coing de Saint Fiacre Tradition 2015, tout en parfums, suave et sec à la fois, où s’entremêlent en bouche les fruits et les fleurs fraîches, le Gros Plant sur Lie Folis Blanche 2015, vif et franc comme il se doit, et l’IGP Saint Fiacre Cuvée Aurore Chardonnay 2015, de bouche délicate et harmonieuse, tout en finesse, au nez de fruits mûrs, associant souplesse et vivacité.

 

DOMAINE DE ROSIERS


COTE-ROTIE

Le vignoble de Côte-Rôtie s’étend sur trois communes : Saint-Cyr-sur-Rhône, Ampuis, Tupin-et-Semons, sur la rive droite du Rhône dans le département du Rhône, sur des terrasses granitiques très escarpées couvertes d’une couche silico-calcaire en Côte blonde, d’argile et oxyde de fer en Côte brune. Le climat est continental modéré, sec et chaud l’été, avec des pluies régulières les autres saisons. Environ 200 ha de vignobles en gradins sur des pentes de 40%, et divisé entre : la Côte brune (sol argileux de couleur plus foncée) donnant des vins rouges très fermes de lente évolution et de grande longévité (Vaillères, Côte Rosier, Turque, Pommière, Chevalière, Côte Boudin); la Côte blonde (sol plus léger) donnant des vins plus souples (La Mouline, Châtillonne, Grande Plantée, Grands Cols). Superbe Côte-Rôtie 2013, classique, au nez présent avec des senteurs de violette et de pruneau, un vin chaleureux et gourmand, toujours très typé, aux notes de cuir et d’humus en finale, à prévoir sur un lapin sauté aux olives noires ou un agneau aux pommes de terre nouvelles. “Pour le 2013, rappelle-t-il, nous avons pu vendanger avant que la pourriture n’arrive. En 2013, tout a, en effet, été une question de timing. Au final, nous trouvons un beau millésime très coloré, avec une belle acidité, bien fondu, ce qui donne un bel équilibre. Un vin sur la fraîcheur, pas trop lourd.” Le 2011 (97% Syrah et 3% Viognier), médaille d’Argent au concours des vins d’Orange 2010, issu de cuvaison longue puis élevé au minimum 15 mois en fûts de chêne, ample et solide avec ce nez complexe aux nuances de fraise des bois et de kirsch, de couleur profonde, un vin riche et racé, qui poursuit son évolution. Exceptionnel 2010, aux notes de pruneau et de sous-bois, de bouche pleine et généreuse, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de couleur pourpre, un beau vin puissant et chaleureux, de garde. Goûtez le Côte-Rôtie Cuvée Cœur de Rose. “Produite depuis le millésime 2011, la cuvée Coeur de Rose est une sélection de 5 fûts à la fin de l’élevage de 18 mois pratiquée sur les Côte-Rôtie du domaine. Ainsi nous cherchons à créer une cuvée d’assemblage restreinte, gardant la même trame et le même esprit que notre cuvée principale tout en souhaitant la concentration des arômes et de la structure afin de donner naissance à une cuvée de garde par excellence mettant en valeur tout le potentiel du millésime.” Il y a encore cette nouvelle cuvée parcellaire Besset 2013, “une sélection de 5 fûts à la fin de l’élevage de 18 mois pratiquée sur le Côte-Rôtie issu de notre parcelle située sur le lieu dit Besset, 100% Syrah, son élevage est de 18 mois en fûts de chêne dont 50% de fûts neufs,” le tout donnant ce vin dense, structuré, qui associe couleur et matière, avec ses arômes de fruits rouges à noyau et de réglisse, finement tannique, de bouche riche.

 

CHAMPAGNE ELLNER SAS


EPERNAY

Fondée au début 1900, la Maison Charles Ellner, est aujourd’hui gérée par la 3ème génération alors que la 4ème y a déjà pris une part très active depuis plusieurs années. Elle a su évoluer et grandir en préservant son identité et son savoir faire familial. Pour mémoire, Charles-Émile Ellner créa, au début du siècle, sa propre maison. Et, parmi ses successeurs, son fils Pierre, qui a été la véritable “locomotive” de la maison, a su transmettre à ses enfants cette passion pour la terre et le vin. Michel, plus attaché aux valeurs de la terre, s’est très souvent retrouvé aux côtés de son père et ils ont constitué le patrimoine de leur maison. Il a été suivi par ses deux fils Arnaud, maître de chai et Frédéric, directeur du vignoble. Jean-Pierre s’est vu confier la tâche administrative qui devenait de plus en plus lourde. Le vignoble couvre une superficie de 50 ha répartis sur une quinzaine de communes. La diversité, la richesse, la finesse de nos cuvées attestent de notre volonté de placer nos Champagnes au plus haut de l’échelle qualitative. La fidélité que nous accorde notre clientèle française, témoigne de la régularité et de la constance de nos Champagnes au fils des années. Toujours à la recherche de nouvelles opportunités, notre société a su développer ses marchés à l’exportation, secteur qui représente actuellement près de 60% de ses ventes.
Voilà un formidable Champagne Séduction Millésime 2006, 75% Chardonnay, partiellement vieilli en vieux fûts de chêne, 25% Pinot Noir, dosage 6 g/l, où se retrouvent les fleurs et les fruits secs, bien équilibré et harmonieux, dense, de bouche puissante, aux notes subtiles d’agrumes, de narcisse et de pain grillé, un Champagne racé, ample, à prévoir sur une daurade aux girolles ou des quenelles de volaille aux épinards, notamment. Le 2005, 69% Chardonnay (Avize, Tauxières et Epernay) partiellement vieilli en vieux fûts de chêne, 31% Pinot Noir(Rilly, Epernay et Sermiers), dosage 6 g/l , bien spécifique à ce millésime puissant, une cuvée d’exception fraîche et fruitée, avec une mousse légère et parfumée, des arômes délicats avec des nuances de rose, de genêt et d’amande. Excellent brut Premier Cru (toujours Chardonnay majoritaire), qui développe un nez de noisette fraîche, de bonne bouche, mêlant distinction et rondeur, un Champagne vineux mais en même temps tout en finesse, opulent et parfumé, aux notes de fruits macérés. Il y a aussi ce Champagne Prestige Millésime 2006 (72% de Chardonnay sélectionné sur les vignobles de Moussy, Tauxières et Avize, 28% de Pinot Noir provenant d’Epernay et de Moussy, dosage 8 g/l). Pas de fermentation malolactique. Un grand vin de robe or pâle, aux reflets verts, une cuvée offrant une bulle fine et persistante, qui présente une belle complexité mêlant les notes de fleurs blanches et de citron pour finir sur des saveurs subtiles d’amande douce dues à un long vieillissement en cave. Un Champagne nerveux, qui révèle une finale délicate onctueuse et soyeuse. Le 2005, 65% Chardonnay (Avize, Chouilly et Tauxières), 35% Pinot Noir (Rilly-la-Montagne, Sermiers et Epernay), dosage 8 g/l, très séduisant, aux arômes de poire et de noisette grillée, de robe jaune pâle aux reflets d’or, un vin puissant et élégant à la fois, tout en bouche, tout en finale.

 

SCE DU CLOS BELLEFOND


SANTENAY

Issu d’une vieille famille vigneronne originaire de Santenay, Louis NIE acquit, en 1889, le Domaine du CLOS BELLEFOND, qui reste aujourd’hui encore un domaine familial. Situé au Sud de la Côte de Beaune, à Santenay, cité viticole, touristique et… thermale, le Domaine exploite exclusivement des appellations villages et Premiers Crus sur les finages de SANTENAY, CHASSAGNE-MONTRACHET, VOLNAY et POMMARD. Sur ces sols géologiquement variés de la Côte de Beaune, Pinot Noir et Chardonnay, utilisés en mono-cépage, permettent au vinificateur d’exprimer parfaitement la typicité des vins. Fidèles aux traditions bourguignonnes et sans se soucier des phénomènes de mode, après une récolte manuelle au tri rigoureux, les vinifications ont lieu en cuves de chêne, ouvertes et sous claies, pendant une dizaine de jours. Les vins sont ensuite élevés en fûts, durant une période de 18 à 20 mois selon la puissance du millésime ; mis en bouteilles puis conservés en nos caves jusqu’à leur expédition. Superbe Santenay Clos Bellefond 2009, coloré, chaleureux, au nez de fruits rouges surmûris et de violette, très charpenté, riche au nez comme en bouche, qui poursuit son excellente évolution. Le 2008, issu de sols pauvres d’une ancienne carrière, puissant et coloré, très typé, très équilibré, aux tanins fermes mais soyeux, de bouche dominée par les fruits rouges et l’humus, de bonne garde. Le Chassagne-Montrachet Morgeot Premier Cru 2009, très aromatique, bien équilibré, au nez subtil, est un vin d’une jolie concentration en bouche. Vous aimerez aussi le Santenay Premier Cru Passetemps 2009, où s’entremêlent les saveurs d’épices et de fruits surmûris, ferme en bouche, d’un grand classicisme, commence à peine à s’ouvrir. Le Santenay Premier Cru La Comme 2009, aux tanins soyeux et riches à la fois, au bouquet intense de cassis, de musc, est un grand vin ferme, solide, de belle structure, de garde. Remarquable Pommard Premier Cru La Platière 2009, issu de sols caillouteux, très harmonieux, très parfumé (fruits rouges frais, humus…), avec ces nuances de mûre et d’épices caractéristiques de son terroir, de garde comme le 2008, complet, parfumé au nez comme en bouche (fraise des bois, violette, humus), est de couleur pourpre intense, aux tanins riches, un vin associant puissance et finesse, de garde, bien sûr. Des cuvées plus anciennes, de 2005 à 2001, sont encore disponibles, les 2000 et 2001, étant actuellement à leur apogée.

 

CHATEAU LA GALIANE


MARGAUX

Le Château La Galiane doit son nom au Général Anglais « Galian » qui depuis ce lieu commandait les troupes anglaises pendant l’occupation de l’Aquitaine au XVe siècle. Exploitation familiale depuis plusieurs générations, sa superficie de 5 hectares plantée de 45 % de Merlots, 50 % de Cabernets Sauvignons et 5 % de Petits Verdots présente un parfait équilibre, très classique et traditionnelle de l’appellation Margaux. Le vignoble est réparti sur des croupes de fines graves. Cultivé de père en fils, les vins de La Galiane ont une belle couleur rubis et sont finement bouquetés, très harmonieux et suave en bouche avec des tanins fins et élégants, ces vins possèdent une belle aptitude au vieillissement.  Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox Château Charmant possède des ceps de vigne centenaires et le vignoble de 5 hectares est implanté sur des croupes de fines graves à galets abondants et labouré. les vendanges sont faites à la main, la cuvaison est longue afin d’extraire tous les parfums et le vin est élevé en barriques durant 12 mois. Le Château Charmant produit un vin coloré, aromatique, très complexe et élégant, parfaitement équilibré, charpenté et souple à la fois qui s’épanouit superbement en vieillissant.

 

DOMAINE ALINE ET REMY SIMON


VINS ROUGES DE SAINT-HIPPOLYTE

Après la reprise d’un vignoble familial ancestral et avec beaucoup de détermination et de volonté, la commercialisation de notre production a débuté au cours des années 1990. La plus grande partie de nos vignes se situent au pied du majestueux Château du Haut-Koenigsbourg. Avec 6 hectares de vignes et malgré la jeunesse de la maison, nous produisons principalement des vins à Haute Expression et nous alignons chaque année une vingtaine de cuvées grâce à un travail acharné et à des finitions soignées. Parmi un grand nombre de références, citons entre autres la gamme des Vieilles Vignes, l’ensemble de nos vins de terroir comme les BURGREBEN ou SILBERGRUB sans oublier notre fameux « ROUGE DE SAINT-HIPPOLYTE ». En 2003, nous avons fêté la naissance de notre dernière cuvée : « HARMONIE », un vin de table qui se décline en blanc ou rosé selon l’humeur. La typicité et la qualité de nos crus sont régulièrement récompensés dans différents concours et revues : Guide hachette, Prix d’Excellence, médailles…

 

 

CHARLES SCHLERET


PINOT GRIS

Ingénieur dans l’âme et de tempérament méticuleux et d’avant-garde, Charles Schléret s’attache à appliquer à ses vignes situées sur l’excellent terroir de Turckeim, sa connaissance des techniques modernes. Vinificateur très expérimenté il privilégie de suite les équipements de pointe avec le souci Constant d’améliorer la qualité. Précurseur de la vinification moderne sous contrôle des températures, Charles Schléret sait préserver ainsi rapidement la fraîcheur aromatique intense de ses vins, c’est ce qui fera la renommée de ses cuvées. Ses efforts sont d’ailleurs régulièrement récompensés par une multitude de médailles et de références au palmarès de concours prestigieux. Une reconnaissance méritée et confirmée par une fidèle clientèle qui profite également d’un excellent rapport qualité/prix de ses belles cuvées de prestige issues de vignes de plus de 35 ans, des vins bien typés marqués par leur terroir, des vins comme nous les aimons, un bel exemple de réussite qualitative due aux efforts incessants d’un vigneron passionné respectueux des belles traditions alsaciennes, figurant régulièrement aux palmarès des grands concours de vins en France et à l’étranger : grands prix d’excellence de l’Union Française des onologues. Médailles d’or aux sélections Mondiales de Montréal. Plusieurs vins primés au Concours Mondial de Bruxelles et aux Vinalies Internationales de Paris. Grand Prix d’honneur au Challenge International du Vin et des Arts, et de nombreuses médailles d’Or au concours Général de Paris.

HENRY NATTER


SANCERRE

Ici, sur quelque 20 ha, on cultive la chaleur humaine avec le même soin que l’on apporte aux vignes, privilégiant la faune et la flore, les “couvant” pour en extraire leur quintessence et les laisser s’exprimer au mieux, au cours d’un élevage parfaitement maîtrisé et traditionnel. Ces propriétaires passionnés ont à cœur de faire découvrir les subtilités de leur environnement, leur terroir et leur travail, afin que chacune de leurs bouteilles soit une source de convivialité. Leur fille, Mathilde, travaille avec ses parents, son frère, Vincent-Joseph, s’occupe plus de la cave. Depuis près de 25 ans, la famille Natter est soutenue par une équipe Hmong – originaire des montagnes du Laos – intégrée à la culture du vin. Elle s’est imprégnée de la relation unique que ces femmes et hommes entretiennent avec le monde végétal. Ensemble, ils s’engagent et participent à la mise en place d’une protection de la biodiversité locale. En 2005, le domaine a remporté le trophée du Meilleur Très Petit Exportateur, lors du cinquantenaire du club des exportateurs de France. Le Comice régional agricole a décerné à Cécile et Henry le prix d’Honneur pour des “Vignerons atypiques”. La famille a à cœur de faire découvrir les subtilités de leur terroir, leur environnement, leur travail afin que leurs bouteilles soient ce lien discret entre la nature et eux-mêmes : source de merveilleuse convivialité. Le Sancerre cuvée François de la Grange blanc 2014, d’une belle élégance et d’une grande richesse aromatique, avec des notes prononcées de petits fruits secs et de pêche, tout en distinction et vivacité. Le rouge 2014 est dans la lignée, de belle robe grenat, délivrant des arômes d’épices et de fruits cuits, puissant et volumineux en bouche. “Le Blanc 2014 est un très beau millésime qui se livre avec beaucoup de simplicité, de générosité, explique Vincent-Joseph Natter. C’est un vin complexe, vraiment marqué par la griffe “Henry Natter”. Le terroir argilo-calcaire s’exprime parfaitement. Dans nos vins, on ne retrouve pas des Sauvignons type “Nouveau Monde” qui sentent le buis, nos vins présentent un beau classicisme, ils sont typés et se goûtent très bien, dès maintenant. Rouge 2014 : un très beau millésime, nous avons pu extraire davantage, c’est dû à notre nouvelle méthode de vinification qui a évolué depuis le 2012. Elle apporte dans les vins plus de complexité, plus de matière, et nous sommes très satisfaits des résultats.” Formidable Sancerre rouge l’Enchantement 2012, vinification et élevage en fûts de chêne, de couleur intense aux reflets noirs, avec de puissants arômes de fruits rouges, d’épices, et des tanins bien enrobés, un vin bien typé, qui poursuit une évolution prometteuse. Le 2010, avec ce nez de petite griotte, aux tanins harmonieux, fermes et fondus à la fois, légèrement poivré, de très bonne garde. Leur Sancerre rosé 2015 est toujours le meilleur de l’appellation, de belle teinte, avec des notes d’orange et de fleurs blanches, ample, gras, idéal sur un foie de veau à la lyonnaise, voire un tarama. Excellent Sancerre blanc 2015, issu du terroir des terres blanches, minéral à souhait, typé, légèrement épicé, de bouche puissante, sec et suave à la fois, riche en arômes de narcisse et d’épices. Le 2014 est d’une belle persistance aromatique, à dominante de fruits secs (abricot) et de citronnelle, un vin élégant et typé.  Superbe effervescent Secret d’Anaëlle rosé, d’une grande finesse, avec un nez gourmand, généreux, ample et croquant en bouche, très désaltérant, que l’on a pu apprécier, à table, avec une tarte mangue et chocolat, un accord de saveurs idéal !

 

CHATEAU TOULOUZE


GRAVES DE VAYRES

Les terres du Château Toulouze dépendaient d’un vaste ensemble foncier, propriété du Château de Vayres. Ce dernier édifié au XIIIème siècle à l’emplacement d’un « oppidum » gallo-romain dominant la Dordogne, fut une des résidences du roi Henri IV. La propriété dans sa forme actuelle, 27 ha d’un seul tenant, bâtiments et vignoble, correspond à ce qui subsiste d’un vaste domaine viticole et d’élevage de plus de 70 ha, édifié à la fin du XVIIIème siècle, à la suite de la révolution française et démantelé petit à petit par le jeu des successions. Le vignoble totalement restructuré en 1986, commence à exprimer la montée en puissance de l’expression du terroir. Cela donne des vins à la chair plus ample, généreuse, fruités mais avec des tanins élégants empreints de finesses. Des vins équilibrés et harmonieux, que l’on peut déguster jeunes après une large aération en carafe, mais qui offrent selon les millésimes un excellent potentiel de garde, en moyenne de 10 à 15 ans. Découvrez ce Graves de Vayres Grande cuvée 2009 (Merlot majoritaire, 20% de Cabernets, vendanges manuelles et tardives pour rechercher la maturité, élevage 12 mois en 1/2 muids de chêne, mise en bouteille 18 mois après les vendanges, filtration douce), avec ces notes caractéristiques et très persistantes de groseille, de fumé et d’épices, aux tanins denses et mûrs à la fois, un vin de bouche ample, d’excellente garde. Beau 2008, charpenté, bien charnu, avec des senteurs de prune et de groseille, gras, aux tanins savoureux, qui dégage en bouche des connotations de cerise noire et d’humus, de garde.

 

CEDRIC CHIGNARD


FLEURIE

Cédric Chignard a pris la responsabilité de ce domaine de 8 ha depuis 2007 (4e génération). Son père, Michel, propriétaire passionné a su lui transmettre ses valeurs afin de laisser s’exprimer au mieux le terroir selon chaque millésime, et élève un grand Fleurie comme on devrait en voir plus souvent, c’est-à-dire un vin où l’élégance s’allie à une présence tannique bien réelle. Les vendanges sont manuelles, la vinification traditionnelle par grappes entières, et l’élevage se fait en cuves, en foudres ou en fûts. Superbe Fleurie Les Moriers 2015, qui doit sa notoriété séculaire à un sol privilégié, issu du granite où il plonge ses racines, aux connotations caractéristiques de fruits rouges frais, de violette et d’humus, ample, possédant un réel potentiel d’évolution. Le 2014 est un vin dense, complexe, de belle charpente, de bouche charnue, où dominent des notes de cassis et de prune. Le 2013, de belle couleur grenat, intense, est corsé, velouté, très parfumé, avec des connotations de sous-bois et de mûre, à savourer sur un carré de porc à l’ancienne ou des aiguillettes de bœuf braisées. Le 2012, où dominent les fruits mûrs et la violette, très typé, mêle finesse et charpente, de bouche puissante, d’excellente évolution. Remarquable Fleurie cuvée Spéciale Vieilles Vignes 2014, de bouche corsée et puissante, de belle matière, aux connotations de cerise noire, de sous-bois et d’épices, aux tanins étoffés. Séduisant 2013, parfumé (griotte, mûre), finement épicé, tout en arômes, de robe brillante, aux tanins fermes mais ronds, d’une bonne harmonie. Excellent 2012, corsé et riche en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau, légèrement épicé, toujours très typé.

 

Nous commençons les dégustations pour le prochain GUIDE 2020, qui paraît fin Août.

Déjà une première sélection de 105 nouveaux vignerons feront leur apparition dans le Guide, toutes régions confondues. Il devrait en avoir le double.

Pour la région bordelaise, à ce jour (cette liste peut évoluer, selon les dégustations), voici les incontournables du Guide actuel !

 

 

Top Vignerons Région Bordeaux

IMPORTANT : pour mieux comprendre le top Vignerons
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

Prix d’Honneur

Famille Blanchard (Coudot)
Bernard Avril (Pascaud)
Famille Baly (Coutet)
Jean-Noël Belloc (Brondelle)
Famille Bernard (Lestage Darquier)
Famille Berrouet (Vieux Château Saint-André et Samion)
Lucette Bielle (Viaud)
Pierre Bonastre (Hennebelle)
Josselin Bord (Clos Jean)
Jean et François Bouquier (Grandmaison)
Aurore Briolais (Haut-Mousseau)
Sylvie Courreau-Fompérier (Guillemin la Gaffelière)
Éric Duffau (Belle Garde)
Famille Dumeynieu (Roumagnac la Maréchale)
Norbert et Josette Egreteau (Clos du Pélerin)
Olivier Lavialle et Pierre Darriet (Luchey-Halde)
Henri-Louis Fagard (Cornemps et La Jorine)
Marie-Cécile Fougère (Crain)
Famille Galineau (Bellevue-Favereau)
Jean-Marie Garde (Clos René)
Famille Gasparoux (Haut-Ferrand)
Nicolas Glumineau (Pichon-Comtesse)
Régis Grandeau (Lauduc)
Isabelle Labarthe (d’Arricaud)
Bernard Lartigue (Mayne-Lalande)
Famille Leydet (Valois)
Anne et Hugues Mallet (Haut-Macô)
Jean et Alain Maufras (Pontac Monplaisir)
Michel et Chantal Miecaze (Léognan)
Luc Monlun (Chalet de Germignan)
Julien et Sandrine Pannaud (Toulouze)
Famille Plantade (Haut-Plantade)
Famille Riffaud (Souley-Sainte-Croix)
Jean-Claude Rocher (Vieux Château des Rochers)
José Sanfins (Cantenac-Brown)
Françoise et Jean-Louis Triaud (Gloria et Saint-Pierre)
Philippe et Laure Warion (Rose-Pourret)

Prix d’Excellence

Famille Labrune (La Dauphine)
Marie-José Bravo (Caillou)
Olivier Castéja (Doisy-Védrines)
Xavier et Laurence Chassagnoux (Jean Voisin)
Véronique et John Cochran (Falfas)
Alexandre de Malet Roquefort (Malet Gaffelière)
Florence et Dominique Decoster (Fleur Cardinale)
Jean Gautreau (Sociando-Mallet)
Denis Lurton (Desmirail)
Jean-Christophe Mau (Brown)
Édouard Miailhe (Siran)
Odette Pommier (Darius)

Satisfecits

Eric et Sandrine Bordon (Petit Bouquey)
Sandrine et Bernard Capdevielle (Reynaud)
Marie-Paule et Bruno de la Rivière (Petit Puch)
Hugues Delayat (Hourbanon)
Françoise et Stéphane Dief (Clos Manou)
Famille Escure (Grand-Pey-Lescours)
Famille Grelaud (Tenein)
Michel Liessi (Champ du Moulin)
Jacques et Madelaine Philippe (Devise d’Ardilley)
Quenin Quenin (Pressac)
Famille Simon (Graves d’Ordonneau)

Nous commençons les dégustations pour le prochain GUIDE 2020, qui paraît fin Août.

Déjà une première sélection de 105 nouveaux vignerons feront leur apparition dans le Guide, toutes régions confondues. Il devrait en avoir le double.

Pour la Champagne, à ce jour (cette liste peut évoluer, selon les dégustations), voici les incontournables du Guide actuel !

 

Top Vignerons Région Champagne

IMPORTANT : pour mieux comprendre le top Vignerons
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

Prix d’Honneur

Chantale Bara (Paul Bara)
Pascal Bardoux
Michel Drappier
Christine et Bertrand Fleury (Fleury-Gille)
Guy et François Larmandier
Daniel et Marie-Marjorie Laurent (Laurent-Gabriel)
Bernard, Marie-France, Arnaud et Karine Margaine
Famille Payer
Olivier Piazza (Beaumont des Crayères)
Anthony Pointillard
Antoine et Dominique Tellier-Renaudin (Renaudin)
Didier et Thierry Vesselle (Maurice Vesselle)

Prix d’Excellence

Alain Bailly
Remi et Jean-René Brice
Richard Cheurlin
Michaël et Sabrina Favier (Hubert Favier)
Famille Hautbois
Famille Phlipaux
Alexandre Ruffin

Satisfecits

Benoît Barbier (Barbier-Roze)
Ignace Baron (Baron Fuenté)
Famille Bouché
Famille Dekeyne
Choississez une région :
ALSACE LANGUEDOC-ROUSILLION
BEAUJOLAIS PROVENCE-CORSE
BORDEAUX SUD-OUEST-PERIGORD
BOURGOGNE VAL DE LOIRE
CHAMPAGNE VALLEE DU RHONE
JURA-SAVOIE ALCOOLS

Les vins de l’année avec Vins du Siècle

 

Dans cette belle région, il faut noter le grand charme des blancs de Cassis et de Bandol, les Coteaux Varois, une appellation qui semble parvenir à sa maturité, et les Coteaux d’Aix qui doivent aussi montrer leur potentiel en rouge ou blanc, sans se contenter de faire d’excellents rosés.

Si l’appellation Côtes-de-Provence est devenue très majoritaire en rosés, il s’agit de savoir frapper à la bonne porte. Ici, seul le rapport qualité-prix-plaisir doit compter, associé à une typicité réelle, sans se laisser prendre au jeu des nombreuses cuvées, où les raisins spécifiques à la région sont inutilement remplacés par d’autres.

Misez donc sur ces propriétaires qui laissent s’exprimer au mieux les grands cépages Grenache, Mourvèdre, Cinsault, Rolle ou Ugni blanc, dans ces terroirs complexes, argilo-calcaires, caillouteux, graveleux ou sableux, élevant des vins formidables dans toutes les appellations provençales.

En Corse, les vins sont toujours splendides et savoureux, dans les trois couleurs.

 

CLASSEMENT PROVENCE-COTE D’AZUR-CORSE

LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L’ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions…

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
BUNAN (b) (r)
FONTCREUSE (Cassis) (Bl) (r)
LAFRAN-VEYROLLES (Bl) (r)
L’OLIVETTE (Bl) (r)
PRADEAUX (r)
TERREBRUNE (Bl) (r)

CHRÉTIENNE (Bl) (r)
VANNIÈRES (r)

COTES-DE-PROVENCE

JAS D’ESCLANS (Bl) (r)
MAIME (Bl) (r)
Clos MIREILLE (Bl)
POURCIEUX (Bl) (r)
RASQUE (Bl) (r)
SUMEIRE (Bl) (r)
VAUCOULEURS (Bl) (r)

ASPRAS (Bl) (r)
MALHERBE (Bl) (r)
MESCLANCES (Bl)
MONTAUD
ROUËT

JASSON (r)
SAINT ROMAN D’ESCLANS (r)

COTEAUX AIX, BAUX, COTEAUX VAROIS
CAMAÏSSETTE (C. Aix) (bl) (r)
LOOU (CV) (Bl) (r)
THUERRY (CV) (Bl) (r)
TOASC (Bellet) (Bl) (r)

ANGLADE (IGP) 
MONGESTINE (CV) (Bl)
OLLIÈRES (CV)
QUATRE TOURS
RICHEAUME (IGP)

La GRAND’VIGNE (CV) (Bl)
VALLONS FONTFRESQUE (CV) 

CORSE, BELLET, DIVERS

A RONCA (Corse) (Bl) (r)
MAESTRACCI (Corse) (Bl) (r)
PERALDI (Corse) (Bl) (r)
TORRACCIA (Corse) (Bl) (r)

BERNARDI (Corse)
GENTILE (Corse) (Bl) (r)
MARTINI (Corse)
PIERETTI (Corse) (Bl)

DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
DUPUY DE LÔME*
SAINT-LOUIS (Ca)
COTES-DE-PROVENCE

ROSAN
SAINTE MARIE (r)*
TOURNELS
VALENTINES*

BERNE 
JACOURETTE
VALCOLOMBE 

COTEAUX AIX, BAUX, COTEAUX VAROIS
BEAUPRÉ 
CHABERTS (CV)
VIGNELAURE

BASTIDE DES OLIVIERS
(LAFOUX (CV) )
VAL DE CAIRE

CORSE, BELLET, DIVERS

ALIVU (Corse)*
COLONNA (Corse)*
CULOMBU (Corse) (Bl) (r)*
MARQUILIANI (Corse)*
PERO LONGO (C)*

GRANAJOLO
TEDDI (Corse)

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
COTES-DE-PROVENCE

(DRAGON)
(SANGLIERE*)
(TERRE DE MISTRAL)
COTEAUX AIX, BAUX, COTEAUX VAROIS
(DALMERAN)
CORSE, BELLET, DIVERS

Choississez une région pour voir un autre classement :
ALSACE LANGUEDOC-ROUSILLON
BEAUJOLAIS PROVENCE-CORSE

BORDEAUX

BOURGOGNE

VAL DE LOIRE

CHAMPAGNE VALLEE DU RHONE
SUD-OUEST-PERIGORD