* APPELLATION PAR APPELLATION, LE MEILLEUR DU RHÔNE

Petits rendements, terroirs exceptionnels, cépages spécifiques… On ne peut que s’enthousiasmer pour ces grands vins charnus et typés qui se partagent ces territoires exceptionnels avec d’autres appellations savoureuses (Beaumes-de-Venise, Vacqueyras…) bénéficiant d’un remarquable rapport qualité-prix-typicité, chaque appellation ayant sa propre hiérarchie.

 

On déguste également des blancs rares et savoureux (Condrieu, Ermitage, Saint-Joseph et Châteauneuf-du-Pape), mais aussi en Ventoux comme en Côtes-du-Rhône, issus de raisins (Grenache blanc, Roussane, Clairette, Viognier), qui se plaisent à merveille dans ces sols pauvres, exceptionnels pour la vigne qui doit chercher sa nourriture en profondeur.

 

Tapez votre adresse email :

Les appellations qui comptent : Beaumes-de-Venise, Châteauneuf-du-Pape, Condrieu, Côte-Rôtie, Côtes-du-Rhône-Villages, Saint-Joseph, Vacqueyras, Ventoux

 

Les appellations qui commencent à compter : Crozes-Hermitage, Ermitage, Gigondas, Lirac

 

Celles qui ont encore du travail : Côtes-du-Rhône, Luberon, Vinsobres

 

Celles dont on n’entend pas parler : Clairette-de-Die, Costières-de-Nîmes, Grignan-les-Adhémar, Rasteau, Saint-Péray, Tavel, Visan
Quand boire les millésimes : voir la VINTAGE CODE

Domaine du HAUT DES TERRES BLANCHES

Domaine du HAUT DES TERRES BLANCHES


Joël et Pascal Diffonty
16, avenue Impériale
84230 CHÂTEAUNEUF- DU-PAPE
Téléphone :04 90 83 71 19
Télécopie : 04 90 83 51 26
Email : sceaterresblanches@orange.fr
Site : www.domaineduhautdesterresblanches.com

 

Au début des années 1900, F. Désiré Diffonty plantait ses premières vignes sur différentes parcelles de ce qui allait devenir en 1933, la première Appellation d’Origine Contrôlée de France, Châteauneuf-du-Pape. Le vignoble s’est considérablement agrandi avec Rémy Diffonty, et aujourd’hui, ses fils, Joël et Pascal, qui représentent la cinquième génération, et se partagent les tâches : la partie cave pour Joël et la partie vignoble (43 ha) pour Pascal. Le Domaine produit également de l’huile d’olive.
De bouche puissante, le Châteauneuf-du-Pape rouge 2007, 50% Grenache et 50% Mourvèdre, élevé en cuve ciment vitrifié et fibre de verre pour 1/3 et en foudres de chêne les 2/3, qui poursuit une belle évolution, aux arômes de violette et de mûre, un vin gras, avec des notes de garrigue, de musc et de prune, charnu, d’une belle finale, à prévoir avec une queue de bœuf ou une fricassée de lapins.

Domaine BEAUVALCINTE

Domaine BEAUVALCINTE

(BEAUMES DE VENISE)
Sylvie et Bernard Mendez
La Grange Neuve
84190 Suzette
Téléphone :04 90 65 08 37
Email : contacts@domainebeauvalcinte.com
Site : www.domainebeauvalcinte.com

 

Domaine de 8 ha. Travail du sol, désherbage mécanique, traitement phytosanitaire à base de cuivre et de soufre selon le cahier des charges de l’agriculture biologique depuis 2001. Le vignoble est exposé plein sud, sur des terres argilo-calcaires.
Les plus anciennes vignes ont été plantées par leur bisaïeul il y a 80 ans, les plus jeunes, il y a 10 ans (âge moyen 35 ans).
Tout en bouche, son Beaumes-de-Venise rouge 2014 Vin Bio, aux arômes riches de cassis et d’épices, séduit par l’intensité du fruit, sa structure et sa longueur, d’excellente évolution comme le Beaumes-de-Venise rouge 2013 Vin Bio, avec des notes intenses de petits fruits noirs surmûris et de cannelle, charnu, coloré, aux tanins amples.
Le Beaumes-de-Venise rouge cuvée les Trois Amours 2013, de belle robe grenat, généreux, aux arômes de griotte et d’épices, charpenté, aux tanins équilibrés, savoureux et denses, est un Vin légèrement poivré au palais, s’accorde avec un gigot d’agneau boulangère ou des noisettes de chevreuil aux ravioles de champignons. Le CDR blanc cuvée Mon Trésor, Viognier, tout en fraîcheur aromatique, au nez subtil, d’une jolie persistance, est un Vin intense, parfumé et franc. Gîte sur place.

Château REDORTIERBEAUMES DE VENISE Château REDORTIER

Château REDORTIER

(BEAUMES DE VENISE)
Famille de Menthon

84190 Suzette
Téléphone :04 90 62 96 43 et 06 80 67 06 53
Télécopie : 04 90 65 03 38
Email : chateauredortier@vinsdusiecle.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateauredortier

 

Beau Gigondas 2014, qui possède un charnu bien présent et cette charpente à la fois riche et souple, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de petits fruits à noyau, aux tanins présents mais bien mûrs, de bonne garde. Le 2013, fleuri et persistant, avec des notes de fleurs et d’agrumes, alliant fraîcheur et souplesse en bouche. Le Beaumes-de-Venise Le Château de Mon Père 2012 est un grand vin, tout en couleur et en matière, au nez de griotte et de fumé, aux tanins présents et mûrs à la fois, un vin intense qui mêle puissance et ampleur, où dominent les fruits cuits en finale. Le 2010 est superbe actuellement (médaille d’Or concours Général Agricole Paris), parfait des côtelettes d’agneau en croûte ou une rouelle de veau à l’ancienne aux carottes.
Le Beaumes-de-Venise Monsieur Le Comte 2011, est une référence, de couleur profonde, très harmonieux au nez comme en bouche, avec ces notes très persistantes de mûre et d’humus, un vin de bouche riche et souple à la fois, qu’il faut attendre avant de l’ouvrir sur un gibier. “Notre Beaumes-de Venise Cuvée Monsieur le Comte, en hommage à mon grand-père, est une sélection parcellaire, poursuit Isabelle de Menthon, uniquement les terres jaunes de type trias. Le vin est très riche, charpenté, très équilibré, tout en douceur, d’une grande longueur et complexité.”
Excellent Beaumes-de-Venise 2013, intense et coloré, aux nuances de cassis, de cannelle et de poivre, corsé, avec des tanins structurés.
Le CDR rouge Côté Dentelles 2014, de robe grenat brillant, parfumé (mûre, humus…), d’une belle finale, ample et puissante. Très joli CDR rosé Côté Dentelles 2015, tout en finale, avec ces nuances de fleurs fraîches et de framboise, séducteur comme le CDR blanc Côté Dentelles 2015, suave et nerveux à la fois, aux notes de fleurs blanches et de noix fraîche, d’une belle ampleur au nez comme en bouche, à prévoir avec une morue sautée aux pommes de terre ou des brochettes de Saint-Jacques Tandoori.
Si la cave est ouverte tous les jours sans exception, de 10h à 12h et de 14h à 18h, il existe aussi un caveau secondaire dans le village même de Suzette, ouvert d’avril à octobre, “La Grange de Château Redortier.”

Domaine ALARY

Domaine ALARY

(CAIRANNE)
Denis Alary
La Font-d’Estevenas – Route de Rasteau
84290 Cairanne
Téléphone :04 90 30 82 32
Télécopie : 04 90 30 74 71
Email : alary.denis@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domainealary
Site : www.domaine-alary.com

 

Un Domaine familial de père en fils depuis 1692, de 25 ha, composé de terres argilo-calcaires caillouteuses. C’est aujourd’hui Denis Alary qui dirige ce domaine à taille humaine, dont l’esprit vigneron a toujours été la base. La propriété se situe entièrement sur la commune de Cairanne, avec 3 terroirs différents qui permettent une subtilité dans les assemblages en fonction des millésimes. Les vins sont élevés dans le respect du terroir et de l’environnement avec des pratiques culturales très appropriées à la nature, en Bio. Vendanges manuelles, tri de la vendange à la vigne et à la cave, éraflage, pigeage. Élevage une partie en cuves et une partie en foudres et demi-muids…
Ce Cairanne rouge L’Estevenas 2013 est de bouche puissante et dense, aux tanins bien fondus, un vin où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau bien mûrs, d’humus et de réglisse. Le Cairanne rouge La Brunote 2012, avec des tanins fondus, au bouquet complexe où se mêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, est bien expressif de son terroir. Très typé également, le Cairanne blanc L’Estevenas 2015, Clairette et Roussane sur des coteaux argilo-calcaires exposés au Sud, allie structure et vivacité à la fois, un vin aux nuances de citron, de pain grillé et de chèvrefeuille, à déboucher sur un saucisson à l’aïl ou des spaghettis à la carbonara, par exemple.
Le CDR rouge La Gerbaude 2014, Grenache, Syrah, Carignan sur des terrasses de garrigues, sols argilo-calcaires recouverts de galets, est un vin structuré, de robe intense, parfumé (fruits frais, humus…), légèrement poivré en finale, comme l’IGP Vaucluse rouge L’Exclus d’Alary, 50% de Counoise et 50% de Syrah, à l’originalité certaine, puissant en bouche, aux tanins plus ronds, aux notes de cassis, un vin de bouche mûre.

Domaine de La GAYÈRECAIRANNE Domaine de La GAYÈRE

Domaine de La GAYÈRE

(CAIRANNE)
Christèle Plantevin
Les Garrigues
84290 Cairanne
Téléphone :04 90 30 83 34
Email : plantevin.christele@wanadoo.fr
Site : www.domainegayere.fr

 

Cette arrière-petite-fille, petite-fille et fille de vigneron reprend le domaine familial de 50 ha en 1997. “Nos vignes s’épanouissent sur un terroir de garrigues (argiles rouges en sous sol et cailloux en surface) qui donne puissance et complexité à nos vins, explique-t-on. La moitié d’entre elles ont plus de 30 ans, certaines plus de 65 ans. De la taille au palissage, de l’ébourgeonnage à la Vendange En Vert qui nous permet de limiter le rendement, en passant par le travail du sol, le désherbage mécanique et la protection raisonnée des vignes contre le mildiou et l’oïdium, chaque décision est prise pour la qualité de la prochaine récolte, tout en respectant notre environnement et en pensant à la pérennité de notre vignoble.”
Pour Christèle Plantevin, “malgré une forte sécheresse, le 2016 s’est révélé inattendu et magnifique, avec des tanins ronds, une belle maturité, une quantité intéressante, bref, c’est un millésime exceptionnel.”
En nouveauté, un Rasteau rouge sec 2015 “Le Clos d’Anaïs et d’Adrien”, à base de Grenache et Mourvèdre. Depuis 8 ans, arrachage et plantations régulières pour améliorer le vignoble. Elle proposera, cette année, ses 2014 et 2015, en rouge, et ses 2016 en blanc et rosé.
En effet, ce Rasteau Les Clos d’Anaïs et Adrien 2015, avec ces notes subtiles et intenses d’humus et de petits fruits rouges surmûris, est un vin ferme et rond, tout en bouche. Excellent Cairanne Gayère Galante rouge 2014, Mourvèdre (70%), et Grenache, vendanges manuelles, égrappage total, vinification par cépage sans levurage, élevage en cuves, de belle robe soutenue, ample, au nez légèrement épicé avec des nuances de cerise noire et de musc, aux tanins fondus, bien équilibrés, développe une bouche charnue mais souple. Excellent CDR cuvée de Chris 2014, riche en arômes, aux notes de fruits mûrs à noyau, de bouche ample.
Vous apprécierez aussi ce Cairanne G de Gayère 2009, issu à 98% des vieux Grenaches plantés en 1945 par le grand père Georges, complet et puissant, avec des nuances de cerise confite, allie structure et souplesse en bouche. Joli CDR blanc 2015, aux notes de tilleul et de fruits secs, alliant ampleur et vivacité.

Domaine Les 3 CELLIERCHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Domaine Les 3 CELLIER

Domaine Les 3 CELLIER

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Famille Cellier
5 bis, chemin rural de Sorgues
84230 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone :04 90 02 04 62
Télécopie : 04 83 07 58 58
Email : les3cellier@3cellier.fr
Site : www.3cellier.fr

 

“L’ensemble de nos parcelles de Châteauneuf-du-Pape est disséminé sur la totalité de l’aire d’appellation, ce qui nous permet d’avoir les différents terroirs et de produire des vins riches et variés apportant chacun une complexité différente. Cependant une des particularités de notre domaine est un îlot d’environ 4 ha sur le plateau des « Terres Blanches » situé au nord de l’appellation. Le sol argilo-calcaire y est recouvert d’une épaisse couche de galets roulés. Ces galets ont un effet bénéfique sur la qualité des raisins car ils emmagasinent la chaleur le jour et la restituent la nuit. Le microclimat de ce lieu nous permet de réussir de grands vins.”
“Nous avons un très beau 2016, nous dit Ludovic Cellier, belle amplitude thermique qui a favorisé le stockage des polyphénols dans les baies. Des vins très concentrés, une qualité supérieure à 2015, ils me font penser aux 2010.
Rendement et volume étaient au rendez-vous (30 hl/ha), ce qui n’est pas négligeable.
Un vin très complet, de très beaux équilibres, de la concentration. Pour les blancs des PH relativement bas ce qui donne pas mal de fraîcheur ce qui est donc intéressant, les premières bouteilles seront mises sur le marché au début de l’été. La Roussane est un cépage qui donne des notes de fruits exotiques, poire, pêche, c’est un vin gourmand et puissant à la fois très agréable à déguster.
Le 2015 est aussi un très joli millésime un peu moins de concentration que 2016. Ce sont des vins très juteux et gourmands, sur le fruit, ils se goûtent très bien même dans leur jeunesse ils sont puissants et frais. Les 2015 et 2016 sont deux millésimes qui pourront se garder en cave, ils en ont le potentiel. Le 2014, un vin plus sur la fraîcheur qui sera agréable à déguster plus rapidement.
Notre actualité : le Domaine a eu sa certification en Bio pour le millésime 2016 pour tous nos châteauneufs. Notre père travaillait en respectant la nature nous avons suivi l’exemple et donc tout naturellement nous avons fait la démarche d’une certification Bio.
Le plus jeune de nos frères Benoît intègrera le Domaine cette année, il s’occupera du commerce international avec mon épouse.”
Le Châteauneuf-du-Pape rouge Éternelle 2015, de couleur profonde, est gras, concentré, aux arômes de fruits macérés, très harmonieux au nez comme en bouche, évidemment, encore très jeune. “Un vin de terroir, précise-t-on, une seule parcelle vieille de 80 ans, et la sélection des plus belles grappes de cette parcelle. L’expression du Grenache à l’état pur. Le cépage Grenache offre à ce vin tout ce qu’il a de meilleur, tant par sa couleur rouge grenat sombre que par ses notes de fruits frais et épices. Sa structure est puissante mais sans agressivité.
Superbe Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Privilège 2013, une cuvée élevée pour 90% en barriques de 12 à 18 mois, de bouche mûre, de très bonne base tannique, un vin charnu, coloré, au nez à la fois intense et subtil où s’entremêlent la griotte, la prune et une touche poivrée, qui poursuit une belle évolution.
Le Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Alchimie 2014 (médaille d’Argent Paris 2015), Grenache (44%), Mourvèdre (23%), Syrah (18%), complété par du Terret noir, de la Counoise et de la Clairette rose, élevé 12 mois en foudres, où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, puissant, savoureux, tout en bouche et bien classique, très typé.
En blancs, trois cuvées délicieuses : leur Châteauneuf-du-Pape blanc 2014 (médaille d’Or Paris 2015), au nez subtil, suave en bouche, bouqueté et rond, aux senteurs florales persistantes, à savourer sur des quenelles, le Châteauneuf-du-Pape blanc Réserve 2013, au nez de petits fruits (pêche), bien ferme et suave au palais, à la texture fine et soyeuse, un vin tout en distinction qui se goûte sur un saumon grillé, et le Châteauneuf-du-Pape blanc cuvée Insolente 2014, 100% Roussane, dont 20% élevés en barriques durant 3 mois, avec des arômes d’agrumes et de chèvrefeuille, de bouche très persistante.

Domaine l'ABBE DINE

Domaine l’ABBE DINE

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Nathalie Reynaud – Earl Mireille et Jean Reynaud
1 480, chemin des Mulets (Caveau : 1 bis, chemin Louise Michel)
84350 Courthézon
Téléphone :04 90 70 20 21 et 06 12 66 99 50
Email : domainelabbedine@wanadoo.fr
Site : www.domainelabbedine.com

 

La Famille Reynaud est installée sur ses terres depuis 5 générations, au moins. Le savoir-faire et les connaissances du travail du sol se sont transmis de père en fils et aujourd’hui de père en fille.
Beau Châteauneuf-du-Pape rouge 2014, 90% Grenache de 120 ans, 8% Syrah et 2% Mourvèdre, sur terroir de sables, aux notes de pruneau et de sous-bois, de bouche pleine et généreuse, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de couleur pourpre, un vin puissant et chaleureux, avec du gras et de la rondeur.
Bien typé, également, le CDR-Villages 2014, 80% Grenache et 20% Mourvèdre de 60 ans, sur terroir de galets roulés, d’une belle harmonie, puissant, d’une jolie ampleur aromatique, légèrement épicé, alliant souplesse et structure, est un vin très bien élevé, comme le CDR blanc 2015, 100% Clairette, terroir de sables, riche en bouquet (agrumes, amande), harmonieux, qui est à déboucher sur une omelette aux truffes, par exemple.

Château FORTIACHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Château FORTIA

Château FORTIA

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Pierre Pastre
Route de Bédarrides – BP 13
84231 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone :04 90 83 72 25
Télécopie : 04 90 83 51 03
Email : chateaufortia@vinsdusiecle.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaufortia
Site : www.chateau-fortia.com

 

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Florence Fagan, manager de ventes et directrice marketing, et Sandra Rochel, œnologue et technicienne du vignoble, viennent seconder Pierre Pastre et son épouse, les propriétaires.
A la vente en 2017 : Cuvée du Baron 2013, Tradition 2012 et Réserve 2013, “nous n’avons pas produit de 2014.”
“Le 2013 est une année que les amateurs déconsidèrent alors que c’est une année que j’estime comme très bonne, explique Pierre Pastre. Ce vin obtient de très bonnes notes, c’est ce qui explique le succès que j’ai rencontré avec ce 2013 aux Etats-Unis quand je suis allé le faire déguster. Le Châteauneuf-du-Pape rouge classique 2013, élégamment confituré, léger, très agréable, est un vin qui s’installe bien dans le vieillissement, très prometteur. Château Fortia en a fait une Cuvée Réserve, ce qui est une indication qualitative car nous n’élaborons cette Cuvée que les années que nous considérons comme très intéressantes. La vendange 2016 a été excellente, les Vins s’expriment déjà très bien. Le rêve de tout vigneron.”
Vous allez apprécier ce Châteauneuf-du-Pape rouge Tradition 2012 : 70% Grenache, 15% Syrah et 15% Mourvèdre, d’une robe très intense rouge rubis, nez riche avec une dominante de fruits rouges et noirs bien mûrs, notes de cuir neuf et d’épices douces. Bouche onctueuse avec une jolie sucrosité, belle présence de gras et bonne structure tannique parfaitement enrobée. On retrouve la dominante fruitée avec des arômes de fruits confiturés, de cacao et de fruits à l’eau de vie. Finale très réglissée avec des notes de piment doux. Beaucoup de noblesse et de classicisme dans ce beau Châteauneuf-du-Pape.
Superbe Châteauneuf-du-Pape rouge Cuvée du Baron 2013 (60% Grenache, 30% Syrah, 10% Mourvèdre), de bouche à la fois puissante et ronde, aux tanins fermes et enrobés, un vin très typé et charpenté, aux arômes de fruits cuits (cerise noire, groseille…), mêlant couleur et matière, d’une bien jolie finale poivrée, d’un beau potentiel d’évolution, un vin que l’on doit associer avec des plats relevés tels des perdreaux sauce catalane ou un ragoût de mouton. Le 2012 est coloré, de bouche puissante et dense, aux nuances de framboise, d’humus et de réglisse, d’une structure soutenue, charnu, d’une finale complexe, comme ce grand 2009, ample au nez comme en bouche, de belle charpente, de couleurpourpre, où dominent les épices et le pruneau, parfait aujourd’hui sur, par exemple, des roulés d’agneau de Nyons ou des filets de lièvre aux marrons en papillotte.
Beau Château Fortia Cuvée Réserve rouge 2013, 85% Syrah, 15% Grenache, riche, coloré et bouqueté, aux notes de cerise confite et d’humus, avec cette bouche chaleureuse et puissante caractéristique, un grand vin, finement épicé.
Le Château Fortia blanc 2014, à base de 60% Clairette, 30% Roussane et 10% de Grenache blanc, dégage des arômes délicats de fleurs blanches et de noix, alliant saveur et distinction, un vin parfumé, fin, typé, au nez persistant. Le 2013 a un nez bien expressif où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits frais et de bruyère, de bouche franche et harmonieuse, un vin suave et sec à la fois. Le 2012, d’une belle couleur dorée avec des reflets tirant légèrement sur le vert, est un grand vin très fruité aux arômes prononcés d’agrumes, de citron plus particulièrement, cela est dû à la Clairette très dominante.

Domaine Albin JACUMINCHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Domaine Albin JACUMIN

Domaine Albin JACUMIN

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Famille Jacumin
1 chemin Monseigneur Jules Avril – BP 28
84230 Chateauneuf du Pape
Téléphone :04 90 83 78 55
Email : domaine.ajacumin@orange.fr
Site : www.domaine-albin-jacumin.fr

 

Depuis plus d’un siècle, quatre générations de vignerons se succèdent de père en fils, se transmettant avec fierté et œuvrant de concert afin de respecter la qualité. L’évolution du domaine s’est faite en plusieurs étapes : après l’ouvrage entrepris par Aimé, son fils Alain et son épouse Sylvette ont agrandi le domaine. Maintenant, leur fils Albin et son épouse Agnès poursuivent avec leur savoir-faire les efforts dans un cadre existant qu’ils ont su moderniser.
Albin Jacumin place le 2016 au même rang que le 2015, superbe, avec une récolte importante. Il envisage une nouvelle cuvée en Vin de Table à base de Counoise, Marselan et Syrah. En vente en 2017 : les Châteauneuf du Pape “La Bégude des Papes” et “A Aimé”, millésimes 2014 et 2015; nous recevons également sur rv à la cave pour une visite et une dégustation toute l’année.”
Beau Châteauneuf-du-Pape rouge La Bégude des Papes 2014, de belle couleur grenat soutenu et intense, au nez caractéristique de fruits mûrs et de garrigue, charpenté, riche et fondu à la fois, un Vin très savoureux et typé. Goûtez le CDR blanc 2015, gourmand et parfumé. Superbe Châteauneuf-du-Pape rouge A Aimé 2010, en hommage au grand-père, issu de très vieilles vignes d’une moyenne de 80 ans, un festival d’épices douces et de torréfaction, de couleur grenat, où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, puissant, tout en bouche.

Domaine André MATHIEUCHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Domaine André MATHIEU

Domaine André MATHIEU

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
André Mathieu
3 bis, Route de Courthézon
84230 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone :04 90 83 72 09
Télécopie : 04 90 83 50 55
Email : contact@domaine-andre-mathieu.com
Site : www.domaine-andre-mathieu.com

 

Au domaine familial, transmis de père en fils depuis 1600, André Mathieu a pris la suite de son père en 1987. L’exploitation se répartit maintenant sur 13 ha de Châteauneuf-du-Pape et 4 ha de Côtes du Rhône. Trois Châteauneuf- du-Pape rouges, deux Châteauneuf-du-Pape blancs et deux Côtes du Rhône sont vinifiés et élaborés par André Mathieu.
La première cuvée Châteauneuf-du-Pape rouge, une cuvée traditionnelle “Domaine André Mathieu”, regroupe les 13 cépages autorisés de l’appellation et dévoile un vin élégant où les tanins se fondent dans la rondeur des arômes. La cuvée spéciale “La Centenaire” est un vin élaboré à partir des plus vieilles vignes de l’exploitation (plantées entre 1890 et 1914). Une complexité aromatique, un vin soyeux aux tanins fins sont les principales caractéristiques de cette cuvée que l’on trouve seulement les plus beaux millésimes. Enfin, la cuvée Vin Di Felibre est un Châteauneuf-du-Pape atypique, dominé par le cépage Mourvèdre et élevé en fûts neufs. Réalisée seulement les très beaux millésimes, une cuvée est produite en quantité très limitée.
“Le 2015 est un millésime où les deux couleurs de vins rouge et blanc sont tout aussi réussies, nous dit André Mathieu. Très beau millésime du niveau du 2009, pour la cuvée André Mathieu et la cuvée Centenaire. Il se caractérise par une belle concentration, bonne fraîcheur très plaisante, bien marqué par les fruits rouges, d’un beau potentiel de garde. C’est un très beau millésime classique, bien typé Châteauneuf-du-Pape, avec une expression du Grenache assez exacerbée.
Le 2016 est un vin plus concentré et plus puissant encore. La vendange était très saine, les vins sont très équilibrés avec du charnu et de la fraîcheur. J’aime faire des vins sur la fraîcheur, je n’aime pas la surconcentration.
Je ne produis que 8% de Châteauneuf blancs. Les blancs 2015 ont des arômes de fleurs blanches, vins très fins et agréables. Le Vin Di Felibre est un très beau millésime. En 2015, les vins sont sur la minéralité avec une belle sucrosité, de la complexité, du charnu et de l’élégance, cela fait partie des très beaux millésimes avec un beau potentiel de garde de 5 à 8 ans. Ils sont déjà agréables dans leur jeunesse, surtout la cuvée André Mathieu.
En Côtes-du-Rhône, les 2016 rouge et rosé sont des vins concentrés et puissants. Les Seriziers 2016, fabuleux, vin très puissant, belle concentration, délicieux arômes de cerise, de kirsch, des vins très agréables dès maintenant mais qui peuvent vieillir 5 ans. Le CDR rosé 2016 est un rosé de saigné, de couleur soutenue un rosé assez vineux idéal pour accompagner un barbecue entre amis.”
Superbe Châteauneuf-du-Pape Vin di Felibre rouge 2012, intense en couleur comme en arômes, qui fleure bon les fruits mûrs et les épices, aux tanins bien fermes, auquel il faut laisser un peu de temps pour s’exprimer, parfait avec, par exemple, un lapin caramélisé aux épices ou un foie gras poêlé aux raisins. “Une cuvée à 80% de Mourvèdre que j’élève durant 30 mois, c’est un vin au très gros potentiel de garde, très concentré et complexe.”
Le Châteauneuf-du-Pape rouge est de belle couleur grenat soutenu et intense, au nez caractéristique de fruits mûrs et de garrigue, une cuvée typée, riche et fondue à la fois, à déboucher sur un tendron de veau sauce tomate ou un poulet tandoori. Son Châteauneuf-du-Pape blanc Di Felibre 2015, qui mêle puissance et distinction, est parfumé, intense, aux notes de poire fraîche, tout en bouche, gras mais avec cette nervosité caractéristique, aux nuances d’aubépine et de citron, un vin tout en charpente, classique et franc.
Tout en nuances, son Châteauneuf-du-Pape blanc 2015, avec des connotations de fleurs et de pain grillé, est d’une très belle expression, alliant ampleur et fraîcheur.
Goûtez aussi le CDR rouge Les Seriziers, au nez de fruits rouges surmûris (prune, groseille) et de violette, charpenté, riche au nez comme en bouche, et ce séduisant CDR rosé “Se Sian Accoupagna”, de jolie robe, très gourmand.

Domaine La MEREUILLECHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Domaine La MEREUILLE

Domaine La MEREUILLE

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Philippe Granger
Quartier Le Grès – Impasse 2580
84100 Orange
Téléphone :04 90 34 10 68
Télécopie : 04 90 34 27 77
Email : micbouyer@wanadoo.fr
Site : www.domaine-la-mereuille.com

 

Un domaine de 16 ha. Culture et vinifications traditionnelles, dans le respect du terroir.
Pour Philippe Granger, les ventes cette année se porteront sur les Côtes du Rhône et Châteauneuf-du-Pape blancs 2016, les Côtes du Rhône rouges 2015, les Châteauneuf-du-Pape rouges 2013.
“Le millésime 2016 est extraordinaire, supérieur à 2015, l’on y trouve tout ce qu’il faut : saveur, arômes, structure, volume moindre, largement compensé par la qualité.”
Il possède en cave de vieux millésimes de Châteauneuf-du-Pape rouges : 1999, 2006, 2008, 2009, 2011 et 2012, ainsi que la cuvée Grenache Les Baptaurels, millésimes 2007, 2010, 2011 et 2012. En 2017, deux nouvelles cuvées en CDR rouge Villages 2015 et 2016.
Très beau Châteauneuf-du-Pape Les Baptaurels rouge 2012, d’une belle couleur, au nez complexe où s’entremêlent des nuances de griotte et de framboise, avec une pointe de poivre, bien charpenté, parfait sur des noisettes de chevreuil aux ravioles de champignons ou une épaule d’agneau farcie aux olives vertes.
Le 2011 a des tanins amples, un vin de bouche pleine, aux nuances de fruits des bois et des notes giboyeuses, d’excellente évolution.
Son Châteauneuf blanc 2015, d’une robe aux reflets or pâle, tout en finesse aromatique (fleurs fraîches, tilleul…), est complexe au nez comme en bouche.
Goûtez aussi le CDR 2013, aux arômes de fruits noirs mûrs et d’épices de la garrigue, un vin rond mais charpenté, de bouche corsée, CDR-Villages 2013, avec des tanins veloutés, avec cette couleur profonde, au nez de fruits cuits, un vin qui emplit bien la bouche.

Château MONT-REDONCHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Château MONT-REDON

Château MONT-REDON

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Jean Abeille et Didier Fabre

84230 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone :04 90 83 72 75
Télécopie : 04 90 83 77 20
Email : contact@chateaumontredon.fr
Site : boutique.chateaumontredon.com
Site : www.chateaumontredon.fr

 

Incontestablement à la tête des Premiers Grands Vins Classés. C’est ici que nous avons organisé notre grande dégustation conviviale qui a réunit les meilleurs vignerons de la Vallée du Rhône.
Pierre Fabre, fils de Didier Fabre est en charge de la Cave, Yann Abeille, fils de Jean Abeille, est responsable des vignobles, Jérôme Abeille, deuxième fils de Jean, après ses études d’ingénieur, est à la partie commerciale, et, enfin, Patrick Abeille, troisième fils de Jean, Inseec à Bordeaux, s’occupe de la partie gestion, social, marketing et commercial France.
“En 2016, nous dit Jean Abeille, nous avons eu des conditions climatiques particulières, un printemps “arrosé” et à partir du 15 juin, nous avons eu de grosses chaleurs et aucune pluie durant tout l’été. Cela a eu pour conséquence d’obtenir de belles maturités. Heureusement, sur le plateau de Mont-Redon, nous avons un peu d’argile sous les cailloux et ainsi les vignes n’ont pas souffert. Tout début septembre, nous avons eu un orage salutaire qui a bien gonflé les raisins, ainsi, nous avons pu atteindre le degré de maturité désiré sous un soleil radieux. Il a fallu être vigilent sur les degrés et nous l’avons été à Mont-Redon. Il a fallu dès la maturité atteinte réagir très vite. Nous avons vendangé en 12 jours, un vrai record ! Notre motivation était d’éviter la surmaturité et des degrés trop élevés. Nous avons obtenu des 14,6 ce qui est une moyenne habituelle. Les Vins ont une superbe couleur intense violacée, les 3 cépages Grenache, Syrah ou Mourvèdre étaient superbes ce qui est assez exceptionnel.
Je n’ai pas peur de comparer ce 2016 à des millésimes d’exception comme les 1961 ou 1978. Malgré cette sécheresse, nous obtenons nos volumes habituels que ce soit à Châteauneuf du Pape, Lirac ou Côtes du Rhône. Des Vins très aromatiques aux notes de fruits rouges, des Vins bien équilibrés, délicieux. Le 2016 a donc produit une récolte normale en quantité et exceptionnelle en qualité. Notre Lirac et nos Côtes du Rhône sont tout à fait dans la même lignée qualitative. Ce 2016 tout comme le 1990, sera un vin de garde, mais on pourra l’apprécier sur le fruit.
En Provence, au Château Riotor, la sécheresse a eu un impact sur le rendement (- 15%) avec des blocages de maturité, heureusement, l’arrière saison magnifique a permis d’attendre pour récolter des raisins parfaitement mûrs et sains. Il a fait plus chaud dans le Midi qu’à Châteauneuf, on a eu des pics de température à 42°, ce qui n’est pas si commun… on obtient de très jolis Vins aux couleurs profondes et aux arômes très fruités.
Notre challenge est de produire des Vins équilibrés et nous parvenons bien à maîtriser les différents paramètres, ce qui n’est pas toujours évident, c’est dû à notre savoir-faire et à notre longue expérience… chaque année, avec un nouveau millésime, on doit s’adapter. Notre grande force, nous explique Jean Abeille, est d’avoir trois millésimes en stock d’avance, non pas parce que l’on n’arrive pas à les vendre mais l’on met un point d’honneur à ne pas commercialiser des Vins trop jeunes.”
On est bien au sommet avec ce Châteauneuf-du-Pape rouge 2013, de belle structure, au nez présent avec des notes de violette et de pruneau, riche en couleur, qui associe saveur et persistance, et se débouche sur un bœuf braisé aux carottes, par exemple. Le 2012 est complexe, avec ce charnu caractéristique, aux connotations de groseille avec cette pointe d’épices, de bouche à la fois puissante et souple. Superbe 2011, tout en nuances aromatiques où dominent la groseille, la réglisse et les épices, de bouche riche, de garde. Très beau 2010, un vin complet et puissant, avec des nuances de cerise confite, alliant structure et élégance, aux tanins structurés, épicé et charnu comme il se doit, vraiment remarquable.
Le Châteauneuf-du-Pape blanc 2015, 55% Grenache, 20% Clairette, 10% Bourboulenc, 10% Roussane et 5% Picpoul, avec des notes de fleurs et de grillé caractéristiques, tout en bouche, est d’une longue finale. Le 2014 dégage des senteurs de pêche avec en finale une pointe de pamplemousse, vif et suave à la fois, très parfumé, tout en distinction.
Le Lirac rouge 2014 est vraiment réussi, associant puissance et finesse, aux tanins équilibrés, un vin coloré et intense, très parfumé (prune, garrigue, humus), qui poursuit son évolution. Joli Lirac Mont-Redon rosé, 60% Grenache et 40% Syrah, à la fois tendre et nerveux.

Domaine de SAJECHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Domaine de SAJE

Domaine de SAJE

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Jérome Mathieu
rue du Commandant Lemaître
84230 Châteauneuf du Pape
Téléphone :06 80 95 82 53
Email : jerome@domaine-de-saje.fr

 

“Le Domaine de Saje, nous explique Jérôme Mathieu, c’est la contraction des initiales du prénom de mon épouse et de mon prénom. En effet, avec mon frère, nous avons décidé de créer notre propre entité.
Le Domaine de Saje va représenter 8 ha de vignes, plusieurs parcelles sur des terroirs urgoniens et argilo-calcaires, je n’ai pas de terroirs de silice. L’âge moyen de mes vignes et de 45 à 50 ans, j’ai cette chance d’avoir de vieilles vignes qui apportent de la concentration et de la personnalité aux vins, et je possède également les 13 cépages de l’appellation, avec une dominante de Grenache.
Pour Jérôme Mathieu, “2015 et 2016 sont deux millésimes fabuleux au Domaine de Saje.
En 2016, malgré le manque d’eau, la vigne a souffert, mais pas de trop. Dans les vignobles en général, ce sont surtout les jeunes plants qui ont le plus souffert ainsi que certaines vieilles souches qui n’ont pas résisté, il a fallu être très prudent, délicat sur l’entretien des vignes et des sols. On obtient des vins très puissants. Nous avons fait le rendement habituel de 30 hl/ha. Une belle récolte compte-tenu de la sécheresse. J’ai vendangé à une période qui m’a permis d’avoir une belle maturité et des degrés pas trop élevés. Les vins sont très colorés, beaucoup plus que d’habitude, avec des tanins très présents, très puissants, qui ne laissent pas encore trop les arômes s’exprimer, avec l’élevage cela va se fondre un peu.
Le 2015 était déjà un super vin, de très belle facture aromatique, mais, le 2016 est un cran au-dessus, peut-être plus dense. Ce seront deux millésimes conseillés pour la garde, si on les boit jeunes, la puissance risque de primer sur les arômes. Je vais ressortir la Cuvée du Centenaire en 2015.”
Tout en suavité, le Châteauneuf-du-Pape blanc 2015 dégage un nez vif et complexe (agrumes, fruits blancs), d’une belle harmonie, de bouche parfumée, avec des connotations de fleurs fraîches et de pain brioché. La récolte 2015 a été magnifique, j’ai vendangé tôt avant la pluie. J’aurai une Cuvée Traditionnelle, qui correspond à un très bon Châteauneuf-du-Pape classique, et une Cuvée plus élaborée qui s’appellera Cuvée Marquis Anselme Mathieu, je conserve le nom, une Cuvée plus concentrée aux notes de sucrosité, un vin très velouté.”
Le Châteauneuf-du-Pape classique 2013, charnu, aux tanins fondus, au nez dominé par les petits fruits rouges mûrs (griotte, pruneau), est de belle robe soutenue. Excellent CDR rouge 2015, au nez puissant, tout en nuances aromatiques où dominent la groseille et les épices, de très bonne base tannique.

Domaine SERGUIER

Domaine SERGUIER

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Daniel Nury
10, rue Alphonse Daudet
84230 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone :04 90 83 73 42 et 06 15 66 58 90
Télécopie : 04 90 83 73 42
Email : nury.daniel@wanadoo.fr
Site : www.domaine-serguier.com

 

Le domaine est né à la fin du XIXe, par la volonté d’Hippolyte Serguier. 100 ans plus tard en 1997, Daniel Nury reprend le domaine familial situé au cœur du village au pied des remparts de Châteauneuf-du-Pape.
Ce propriétaire talentueux peut être fier de son Châteauneuf-du-Pape cuvée Révélation 2013 (Grenache noir majoritaire avec 10% de Mourvèdre, Cinsault et Syrah) issu de très vieilles vignes de 80 ans aux rendements inférieurs à 30hl/ha, vendanges manuelles avec tri à la parcelle, élevage 14 mois en barriques, de bouche pleine et riche, de belle robe grenat, au nez de cerise confite et d’humus, un vin qui mérite une cuisine relevée. Savoureux 2012, où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, puissant, savoureux, tout en bouche, que l’on apprécie aussi bien sur un Roquefort qu’avec des filets de lièvre aux marrons en papillotte.
Le Châteauneuf-du-Pape rouge Tradition 2014, 70% Grenache, 12,5% Mourvèdre, 12,5% Syrah et 5% autres (Cinsault, Counoise, Muscardin…), très bien élevé, au nez de cerise confite et d’épices, très corsé, est très savoureux, aux nuances d’humus, de mûre et de poivre en bouche. Savoureux Châteauneuf-du-Pape blanc 2015, parts égales de Grenache blanc et de Clairette blanche (40% de chaque) avec 20% de Bourboulenc, avec des arômes bien présents où dominent les agrumes et les petits fruits secs, tout en subtilité aromatique, d’une belle longueur. Il y a encore le CDR Le Cabanon rouge 2015, aux tanins enrobés, de couleur cerise soutenue, bien réussi, et le CDR Le Cabanon de ma Mère blanc 2015, frais, aux notes de fruits blancs et d’acacia.

Domaine de la SOLITUDE

Domaine de la SOLITUDE

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Michel et Jean Lançon

84231 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone :04 90 83 71 45
Télécopie : 04 90 83 51 34
Email : info@domaine-solitude.com
Site : www.domaine-solitude.com

 

Le Domaine de la Solitude appartient à l’une des plus vieilles familles originaires de Châteauneuf-du-Pape. Dès le XVe siècle, on y trouve la trace des Martin, mais en Italie elle remonte encore plus loin dans le temps, jusqu’à la très ancienne et non moins illustre famille des Barberini. François Barberini, né en Toscane en 1264, habita La Provence pendant quelques années.
Voilà un grand Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Barberini 2004, 55% Grenache, 30% Syrah et 15% Mourvèdre, de charpente à la fois puissante et souple, avec beaucoup de matière, des arômes de fruits rouges complexes (cassis, mûre), des nuances de griotte, de cannelle et de fumé. Le Châteauneuf-du- Pape rouge 2013, 50% Grenache, 25% Syrah, 15% Mourvèdre et 10% Cinsault, dense et complexe, dominé par les fruits macérés, de robe pourpre soutenu, est riche et bien en bouche.
Le Châteauneuf-du-Pape blanc 2014, 40% Clairette, 25% Grenache et 35% Roussane, d’une couleur aux reflets verts, a un nez très aroma- tique, onctueux avec beaucoup de fraîcheur et de vivacité, un vin tout en bouche, fleurant bon les amandes, la pêche et les fleurs, très classique, puissant et subtil à la fois.
Pour la très bonne bouche, le millésime 2004, savouré (c’est le mot) cette année, où dominent des senteurs de groseille et de réglisse, est un beau vin dense, typé, aux tanins amples, d’une longue finale.

Domaine TOUR SAINT-MICHEL

Domaine TOUR SAINT-MICHEL

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Earl Vignobles Fabre
Quartier Les Petites Serres
84230 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone :04 90 83 73 24
Télécopie : 04 90 83 51 01
Email : domaine.tour.stmichel@orange.fr
Site : www.toursaintmichel.com

 

Une histoire familiale depuis 3 générations; tout d’abord, Michel Fabre, fondateur du domaine, en 1930, a transmis sa passion à son fils Henri. Ce dernier, avec l’aide de son épouse Éliane, a développé et agrandi le domaine, qui compte actuellement 40 ha, dont 35 ha en Châteauneuf-du-Pape. Aujourd’hui, Mireille, leur fille, gère le vignoble, dans le respect de la tradition familiale en apportant un style plus moderne.
Très réussi, typé, leur Châteauneuf-du-Pape cuvée du Lion 2013, Grenache (75%), Syrah (20%), Mourvèdre (5%), vendanges manuelles et traditionnelles avec longue cuvaison, élevage pour 20% en barriques de 2 ans, au nez dominé par les petits fruits rouges (groseille, griotte), coloré, puissant et charpenté, avec, au palais, des nuances de petits fruits rouges à noyau, un vin typé, tout en bouche.
Le 2012 se goûte très bien, médaille d’Argent concours Vignerons Indépendants 2014, dense, aux tanins riches et souples à la fois, avec ces senteurs de cuir et de fruits macérés en finale.
Le Châteauneuf-du-Pape Tradition cuvée des Deux Sœurs 2013, 80% Grenache et 20% Syrah, de robe pourpre, au nez de fruits cuits avec des notes épicées, est typé comme le Châteauneuf-du-Pape cuvée Feminessance 2012, 60% Grenache et 40% Syrah, élevage en barriques, au nez à la fois intense et subtil où s’entremêlent la griotte mûre et une touche épicée spécifique, mêle structure et ampleur.

Vignobles LEVETCÔTE-RÔTIE Vignobles LEVET

Vignobles LEVET

(CÔTE-RÔTIE)
Agnès, Nicole et Bernard Levet
26, boulevard Les Allées
69420 Ampuis
Téléphone :04 74 56 15 39
Email : contact@coterotielevet.fr
Site : www.coterotielevet.fr

 

Créé en 1929, un domaine d’environ 4 ha sur des coteaux abrupts en terrasses, le sol est d’origine granitique recouvert de micaschiste et de gneiss, les vignes ont 50 ans et le cépage est la Syrah. Les vins sont élevés en moyenne deux ans en fûts de chêne. Culture raisonnée.
“Nous sommes un domaine familial qui s’est transmis sur 4 générations, explique-t-on. Tout a commencé en 1929 avec Christophe Chambeyron, l’arrière grand-père, qui devint propriétaire d’une vigne en Côte Blonde accessible alors qu’en char à bœufs. Marius Chambeyron, son fils, a continué le travail de son père, en plantant des vignes à la force des bras. Les coteaux étaient très escarpés, et les chemins très étroits : on parlait même de « sentiers de chèvre » tant les vignes étaient pentues. A la Landonne, à Chavaroche…, Marius a planté des vignes en parallèle de son activité de maraichage. A ce moment-là la famille a commencé à commercialiser leur vin de Côte-Rôtie. Nicole Levet, fille de Marius Chambeyron, prends la suite du domaine avec son mari Bernard Levet. Ils sont aujourd’hui à la tête de cet héritage depuis 1983. Agnès Levet est aujourd’hui la 4e génération de vignerons.”
Pour Agnès Levet, “le millésime 2016 est rond, aromatique, épicé, minéral, et la qualité rejoint la quantité. Extension de la cave fin 2017 et prévision de plantations en 2018. En vente actuellement, les 2014 puis, en Novembre 2017, les 2015”.
Ce Côte-Rôtie cuvée Améthyste 2013 (un assemblage pur Syrah de l’ensemble de leurs parcelles de vignes, élevé 24 mois en fûts de chêne de 600l dont seulement 10% de neuf), de belle robe soutenue, au nez de mûre et de fumé, aux tanins présents, un vin d’une belle harmonie, qui poursuit son évolution. Le 2012 est un vin au parfum persistant de griotte et de cassis mûrs, bien typé, corsé et parfumé au palais, de belle charpente, il est généreux et allie structure et rondeur en bouche. Le 2011 est tout en bouche, au nez complexe où dominent les épices et les petits fruits cuits (cassis, groseille), chaleureux comme on les aime. Le Côte-Rôtie cuvée La Péroline 2012 est tout aussi séduisant, aux arômes puissants de fruits cuits, ample et structuré, aux tanins harmonieux, avec cette bouche marquée par la prune et la violette.
Création d’une boutique en ligne sur leur site internet, et dégustation sur rendez-vous du lundi au samedi.

Domaine de ROSIERSCÔTE-RÔTIE Domaine de ROSIERS

Domaine de ROSIERS

(CÔTE-RÔTIE)
Maxime Gourdain
3, rue des Moutonnes
69420 Ampuis
Téléphone :04 74 56 11 38 et 06 71 73 57 71
Télécopie : 04 74 56 13 00
Email : domainederosiers@gmail.com
Site : www.vinsdusiecle.com/rosiersdrevon

 

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le vignoble de Côte-Rôtie s’étend sur trois communes : Saint-Cyr-sur-Rhône, Ampuis, Tupin-et-Semons, sur la rive droite du Rhône dans le département du Rhône, sur des terrasses granitiques très escarpées couvertes d’une couche silico-calcaire en Côte blonde, d’argile et oxyde de fer en Côte brune. Le climat est continental modéré, sec et chaud l’été, avec des pluies régulières les autres saisons. Environ 200 ha de vignobles en gradins sur des pentes de 40%, et divisé entre : la Côte brune (sol argileux de couleur plus foncée) donnant des Vins rouges très fermes de lente évolution et de grande longévité (Vaillères, Côte Rosier, Turque, Pommière, Chevalière, Côte Boudin); la Côte blonde (sol plus léger) donnant des Vins plus souples (La Mouline, Châtillonne, Grande Plantée, Grands Cols).
Un domaine de 7 ha, qui possède cette force évidente du terroir associée à une très grande régularité qualitative et à des prix très mesurés quand on connaît la difficulté de produire ce type de crus. Reprise et installation sur le Domaine familial depuis le mai 2013 de Maxime Gourdain, le neveu de Louis Drevon et petit-fils d’André Drevon.
Pour Maxime Gourdain, “le millésime 2016 est quantitativement et qualitativement parfait, il est fruité, très concentré, bref, il a tous les plus d’un grand vin. Ventes en 2017 : Côte-Rôtie 2014 puis 2015, Condrieu 2015, puis 2016 en fin d’année.”
Superbe Côte-Rôtie 2014, encore jeune, au nez de griotte et de cassis mûrs, est un vin dense et complexe, très parfumé, dominé par les fruits macérés et le poivre, de robe pourpre soutenu, un vin riche et bien en bouche. Le 2013, classique, au nez présent avec des senteurs de violette et de pruneau, est un vin chaleureux et gourmand, toujours très typé, aux notes de cuir et d’humus en finale, à prévoir sur un lapin sauté aux olives noires ou un agneau aux pommes de terre nouvelles. “Pour le 2013, rappelle-t-il, nous avons pu vendanger avant que la pourriture n’arrive. En 2013, tout a, en effet, été une question de timing. Au final, nous trouvons un beau millésime très coloré, avec une belle acidité, bien fondu, ce qui donne un bel équilibre. Un vin sur la fraîcheur, pas trop lourd.”
Le 2011 (97% Syrah et 3% Viognier), médaille d’Argent au concours des Vins d’Orange 2010, issu de cuvaison longue puis élevé au minimum 15 mois en fûts de chêne, ample et solide avec ce nez complexe aux nuances de fraise des bois et de kirsch, de couleur profonde, est un vin riche et racé, qui poursuit son évolution. Exceptionnel 2010, aux notes de pruneau et de sous-bois, de bouche pleine et généreuse, aux taninsfermes et soyeux à la fois, de couleur pourpre, un beau vin puissant et chaleureux, de garde.
Goûtez le Côte-Rôtie Cuvée Cœur de Rose. “Produite depuis le millésime 2011, la Cuvée Coeur de Rose est une sélection de 5 fûts à la fin de l’élevage de 18 mois pratiquée sur les Côte-Rôtie du domaine. Ainsi nous cherchons à créer une Cuvée d’assemblage restreinte, gardant la même trame et le même esprit que notre Cuvée principale tout en souhaitant la concentration des arômes et de la structure afin de donner naissance à une Cuvée de garde par excellence mettant en valeur tout le potentiel du millésime.”
Il y a encore cette nouvelle Cuvée parcellaire Besset 2013, “une sélection de 5 fûts à la fin de l’élevage de 18 mois pratiquée sur le Côte-Rôtie issu de notre parcelle située sur le lieu dit Besset, 100% Syrah, son élevage est de 18 mois en fûts de chêne dont 50% de fûts neufs,” le tout donnant ce vin dense, structuré, qui associe couleur et matière, avec ses arômes de fruits rouges à noyau et de réglisse, finement tannique, de bouche riche.

Domaine de L'AMAUVE

Domaine de L’AMAUVE

(CÔTES DU RHÔNE ET VILLAGES)
Christian Vœux
Chemin du Jas
84110 Séguret
Téléphone :04 90 46 82 81 et 06 10 71 26 72
Télécopie : 04 90 65 17 12
Email : contact@domainedelamauve.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domainedelamauve
Site : www.domainedelamauve.fr

 

Une exploitation familiale de 12 ha. Christian Vœux, œnologue de formation, est un homme de terrain qui a été maître de chai du Château Mont-Redon durant 25 ans. Il a repris ce vignoble en 2005, à la retraite de ses parents. La culture de la vigne y est traditionnelle avec travail du sol et limitation des traitements phytosanitaires selon les règles de l’agriculture raisonnée. La limitation du rendement est naturelle dans les vieilles vignes, toutefois, afin d’assurer une meilleure régularité, le vignoble est enherbé un rang sur deux. Dans les jeunes vignes, l’enherbement n’a pas un effet suffisant, la Vendange En Vert étant pratiquée comme moyen de sélection des grappes et de contrôle du rendement.
Il élève le meilleur CDR-Village Séguret rouge Réserve 2013, à dominante de Grenache (80%), complétée par de la Syrah, 12 mois pour partie en fûts de chêne et en cuves, gras, au nez dominé par la griotte, avec ces notes persistantes de fumé, de kirsch et d’épices au palais, aux tanins puissants mais très fins, un vin complet. Le CDR-Village cuvée Laurance 2014, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des notes de fumé, développe des taninsfermes et soyeux à la fois, typé comme ce CDR-Village Séguret La Merrelies rouge 2014, de teinte grenat, à dominante de fruits rouges et aux taninssoyeux, d’une belle structure en bouche. Le CDR le vin d’Adrien rouge 2015, avec des tanins bien enrobés, est un vin généreux, d’une belle finale aromatique.
Tout en nuances, le CDR-Village Séguret La Daurèle blanc 2015, à dominante de fruits secs (abricot) et de citronnelle, est d’une belle persistance en finale, et cet IGP vin de Pays de Vaucluse rouge 2015, 80% Grenache noir et 20% Syrah, alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d’une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie.

Château BEAUCHENECÔTES DU RHÔNE ET VILLAGES Château BEAUCHENE

Château BEAUCHENE

(CÔTES DU RHÔNE ET VILLAGES)
Famille Vergniaud-Bernard
1 452, route de Beauchêne
84420 Piolenc
Téléphone :04 90 51 75 87
Télécopie : 04 90 51 73 36
Email : info@chateaubeauchene.com
Site : www.chateaubeauchene.com

 

La famille de Michel Bernard est présente à Orange depuis le XVIIe siècle. “Mesnagers”, c’est-à-dire fermiers jusqu’à la révolution de 1789, ils achetèrent les premières vignes lors de la vente des biens nationaux de 1794. Elles font encore partie du vignoble familial. Depuis 1971, Michel Bernard et son épouse Dominique Vergniaud assument la responsabilité de l’exploitation, qu’ils ont agrandie. En 2004, leur fille aînée Amandine les a rejoint. Aujourd’hui, le Château constitue le siège de vinification et d’élevage des différents vignobles de la famille. Il comprend 70 ha de vignes : Châteauneuf du Pape, Côtes-du-Rhône Villages, Côtes du Rhône. Michel Bernard s’occupe des travaux des cultures et de vinification. Dominique Vergniaud suit l’administration, les ventes en France et au caveau, et Amandine Bernard dirige les ventes à l’export et le marketing et s’occupe personnellement des clients en Europe.
“A la vente, nous avons les Côtes du Rhône 2016, 2015 et 2014. Et en Châteauneuf-du-Pape, les 2012, 2013 et 2014, nous précise Michel Bernard. Je trouve le 2015 plus puissant que le 2014. Le 2014 est d’un très bel équilibre avec peut-être un peu moins de potentiel de garde. Les 2015 et 2016 sont deux millésimes très riches, charnus, ils ont tout pour eux, les tanins, du fruit, une couleur intense, bel équilibre, bonne concentration, belle persistance aromatique… Les blancs 2016 ont de la puissance.
Mes filles viennent travailler avec moi : Amandine, déjà, puis Estelle la rejoindra. Estelle est vétérinaire et est en train de se former à l’agronomie et à l’œnologie.
Ici à Beauchêne, je finalise un musée sur le développement et la vie du vignoble. Il retracera à travers les âges le déroulement de la plantation jusqu’à la mise en bouteilles. Je vais exposer de vieux outils que je possédais ou que j’ai chiné. L‘objectif est d’avoir une démarche pédagogique en expliquant leurs utilisations. Nous recevons beaucoup d’amateurs à Beauchêne, notre région touristique se prête à ce genre d’exercice et cela m’occupera quand mes filles seront là…”
Beau Châteauneuf-du-Pape rouge Grande Réserve 2012 (80% Grenache, 15% Syrah, 5% Mourvèdre, vignes de 100 ans, issues des terrasses alluvionnaire de galets roulés et de sables fauves), très riche, tout en harmonie, complexe et intense, aux connotations d’épices, de fruits rouges mûrs et de poivre, typé, de fort belle évolution.
Remarquable Châteauneuf-du-Pape blanc Vignobles de la Serrière 2015, très charmeur, richement bouqueté, alliant puissance et élégance, où se mêlent des notes d’amande et de poire, suave, de bouche persistante, à ouvrir sur un turbot à la crème ou un risotto à la truffe blanche. Leur Châteauneuf-du-Pape rouge Vignobles de la Serrière est typé comme on les aime, bien charpenté, aux notes de prune et de sous-bois, dense et concentré, légèrement poivré en finale, de très bonne évolution.
Superbe Châteauneuf-du-Pape rouge Hommage à Odette Bernard 2009, un vin au bouquet complexe, harmonieux, avec ses senteurs de fruits rouges surmûris (prune, groseille) et de violette, un vin bien charpenté, riche au nez comme en bouche. Le CDR rouge Premier Terroir 2012, de couleur intense, souple et vigoureux à la fois, aux nuances de groseille et de cannelle, de bouche savoureuse comme le CDR rouge les Sens de Syrah 2014, épicé, structuré, tout en bouche, au nez complexe (pruneau), un vin charnu, à déboucher sur un boudin noir ou un tajine de poulet aux aubergines.
On poursuit avec le CDR rouge Grande Réserve 2015, et le CDR blanc Grande Réserve 2015, Clairette 25%, Grenache blanc 25%, Roussane 25%, Marsanne 20%, Bourboulenc 5%, vif et frais, aux arômes d’agrumes et de fleurs blanches, d’une très jolie tenue en bouche, et CDR blanc Viognier 2015, plus rond.
Le jardin à la française du Château Beauchêne peut être privatisé pour organiser mariages et réceptions.

Domaine des LAURIBERTCÔTES DU RHÔNE ET VILLAGES Domaine des LAURIBERT

Domaine des LAURIBERT

(CÔTES DU RHÔNE ET VILLAGES)
Famille Sourdon

84820 Visan
Téléphone :04 90 35 26 82
Télécopie : 04 90 37 40 98
Email : lauribert@wanadoo.fr
Site : www.lauribert.com

 

Domaine exploité par la famille depuis 5 générations. En 1997, Laurent Sourdon décide de constituer sa propre équipe et de mener à bien sa production vinicole.
Coup de cœur pour ce Visan Les Truffières rouge 2014, de couleur pourpre intense, aux tanins amples et savoureux, légèrement épicé et très parfumé (mûre, fraise des bois…), de structure riche mais fondue. “Les conditions climatiques de 2014, précise Laurent Sourdon, nous ont poussé à accélérer les vendanges, ramasser vite, c’est une vraie année de vigneron. Cette connaissance de nos vignes et notre terroir, nous a permis de faire un vin fruité avec une belle matière, très parfumé.” Le Visan Le Boiselier 2013, dense, avec une charpente harmonieuse, ferme en bouche, de robe grenat, aux notes discrètes de sous-bois et de mûre, associe charpente et souplesse.
Il y a aussi ce Valréas Flaveur 2014, belle sélection de vieilles vignes de Grenache et de Syrah, 12 mois en barriques de 1 à 2 vins, de belle couleurrubis, riche et fruité, velouté, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, bien en bouche.

Domaine de MAGALANNE

Domaine de MAGALANNE

(CÔTES DU RHÔNE ET VILLAGES)
Famille Crouzet
431, route de Signargues
30390 Domazan
Téléphone :04 66 57 02 72 et 06 64 39 30 07
Email : domainedemagalanne@gmail.com
Site : www.vin-magalanne30.com

 

Propriété de la Famille Betton-Crouzet depuis plus de 10 générations, l’exploitation est devenue Domaine de Magalanne en 1971. Suite au classement en 1985 de l’ensemble des parcelles en appellation Côtes du Rhône, la polyculture a été délaissée au profit d’une politique exclusivement viticole.
Le domaine (25 ha) s’étend sur 5 communes différentes (Domazan, Estézargues, Montfrin, Théziers et Saze). “La notion de développement durable est au centre des intérêts de l’exploitation, précise-t-on, puisque l’ensemble du vignoble est conduit en Agriculture Raisonnée et la quasi-totalité des vignes enherbées. Nous évitons ainsi une surconsommation de produits phytosanitaires et de désherbant.”
Beau CDR-Village Signargues rouge Terre de Galets 2013, Syrah majoritaire 60%, Mourvèdre et Grenache, vendanges manuelles (la Syrah est élevée 6 mois en fûts d’un vin), avec ces nuances de griotte et d’humus, qui allie structure et fondu. Le CDR-Villages Signargues cuvée Lou Biou 2013, Syrah (40%), Mourvèdre (30%), Carignan (30%), dégage un nez de fruits rouges cuits et de violette, charpenté, riche au nez comme au palais.
Goûtez le CDR rouge 2015, aux notes de cassis et de pruneau, puissant et souple à la fois, un vin bien typé, et le CDR blanc 2016, très aromatique, au nez élégant et intense, qui développe en bouche de délicates nuances d’agrumes.

Château SAINT-ESTEVE D'UCHAUX

Château SAINT-ESTEVE D’UCHAUX

(CÔTES DU RHÔNE ET VILLAGES)
Gérard et Marc Français
BP 1
84100 Uchaux
Téléphone :04 90 40 62 38
Télécopie : 04 90 40 63 49
Email : chateau.st.esteve@wanadoo.fr
Site : www.vins-saint-esteve.com

 

Domaine dans la même famille depuis 1809, qui s’étend sur 230 ha d’un seul tenant (50 ha de vignes et 24 ha de cultures variées). La reconversion en culture Biologique s’est effectuée tout naturellement, les vins, depuis le millésime 2009, portent le label AB certifié Ecocert.
Remarquable CDR-Villages Massif d’Uchaux Grande Réserve rouge 2012, Grenache majoritaire avec un assemblage à 40% de Syrah, chaleureux, alliant couleur et structure, au nez à dominante de fruits et d’humus, d’une jolie finale épicée, un vin bien typé.
De belle teinte, le CDR tradition rosé 2015, avec des nuances de framboise et de rose, allie vivacité et distinction, comme le CDR blanc sec 2015, et ce CDR Viognier 2014, d’un bel or pâle brillant, de bouche intense où l’on retrouve l’acacia et les agrumes, charmeur. Vous aimerez aussi le CDR-Villages Massif d’Uchaux Vieilles vignes rouge 2012, issu de vignes de 44 ans, élevage 18 mois en cave souterraine sans filtration, 50% Grenache et 50% Syrah, aux notes de pruneau et de sous-bois, est de bouche pleine et généreuse, d’un beau rouge rubis. Le CDR Vionysos blanc sec 2013, 99% Viognier, sélection massale, vignes de 30 ans en moyenne, bien minéral, avec un bouquet aux connotations de fleurs blanches et de citronnelle.
La propriété est présente dans l’œnotourisme par le biais du festival Liszt en Provence. Les amateurs de piano romantique lèveront leur verre à la mémoire du compositeur Franz Liszt. Caveau de dégustation.

Domaine de la VALÉRIANE

Domaine de la VALÉRIANE

(CÔTES DU RHÔNE ET VILLAGES)
Valérie et Michel Collomb
22, route d’Estézargues
30390 Domazan
Téléphone :04 66 57 04 84
Télécopie : 04 66 57 04 84
Email : valeriane.mc@orange.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/valeriane
Site : www.domainevaleriane.com

 

Ce vignoble familial (quatrième génération) s’étend sur des coteaux argilo-calcaires à galets roulés, un des 4 villages dont le terroir a été consacré par l’appellation communale Signargues depuis 2005. Le Domaine est avant tout la passion d’un métier et l’histoire d’une famille. Mesmin et Maryse, petit-fils et petite fille de vignerons à Domazan. Le nom du domaine leur a été inspiré par le prénom de leur fille Valérie.
Vous allez apprécier ce CDR-Villages Signargues Les Cailloux 2014, issu des meilleurs terroirs à galets roulés et de vignes à faibles rendements, une partie de l’assemblage est élevé en fûts de chêne, l’autre partie en cuves, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des notes de fumé, est bien charnu, riche en bouche, de couleur pourpre. Le CDR-Villages Signargues Les Archanges 2010, “dédiée à mon mari Michel et mon fils Gabriel, les deux archanges du Domaine”, précise Valérie Collomb, Syrah 80%, Grenache 20%, est riche, au nez dominé par les petits fruits macérés.
Le CDR blanc 2015, parts égales de Viognier et de Roussane avec 20% de Grenache blanc, de bouche finement épicée comme il se doit, avec des petites notes de pêche jaune, d’une belle harmonie, riche et tout en finesse, comme ce joli CDR rosé, plein en bouche, frais, bien équilibré, avec des arômes de rose et d’épices, d’une belle persistance.

Cave des Vignerons du GRAVILLAS

Cave des Vignerons du GRAVILLAS

(SABLET)
Madame Lafon
76 chemin de la Diffre
84110 Sablet
Téléphone :04 90 46 94 83
Télécopie : 04 90 46 96 71
Email : cave.gravillas@wanadoo.fr
Site : www.cave-le-gravillas.com

 

La création de la Cave remonte à 1935. Depuis, trois générations se sont succédées. Les Vignerons du Gravillas, animés par la passion des terroirs et des vins, ont poursuivi l’œuvre de recherche de qualité sans cesse améliorée. Ce travail est régulièrement récompensé par l’obtention de nombreuses médailles aux concours d’Orange, Paris, Mâcon, ainsi qu’aux Vinalies.
Leur CDR-Village Séguret rouge 2013, Grenache, Syrah et Mourvèdre (médaille d’Argent Paris 2014), complexe, dominé par les fruits macérés, est de belle couleur grenat, intense, corsé, velouté. Excellent CDR-Villages Plan de Dieu rouge 2014, d’un beau rouge grenat, corsé, au nez marqué par la prune, riche et rond à la fois, avec ces notes de cerise mûre en finale, de bouche fondue, bien typé comme cet autre CDR Sablet rouge Mémoire de Vignerons 2013, présenté en bouteille lourde, aux tanins mûrs mais bien présents, à la fois riche et souple, d’une belle finale en bouche avec des nuances de fraise des bois et de truffe.
Le CDR-Village Sablet Blanc De Blancs, sélection manuelles de Clairette, Bourboulenc et Grenache blanc, avec des notes d’agrumes et de fleurs, très persistant.

ARNOUX & FilsVACQUEYRAS ARNOUX & Fils

ARNOUX & Fils

(VACQUEYRAS)
Marc et Jean-François Arnoux
Cave du Vieux Clocher
84190 Vacqueyras
Téléphone :04 90 65 84 18
Télécopie : 04 90 65 80 07
Email : info@arnoux-vins.com
Site : www.arnoux-vins.com

 

Au sommet, incontestablement. “Notre famille, nous précise Jean-François Arnoux, détient ce vignoble depuis 1717, depuis que le Seigneur de Lauris, fit don d’une parcelle à un ancêtre de la famille Arnoux, Pierre Bovis, le 13 avril 1717, pour être exact. Depuis ce jour, le vignoble s’est transmis de père en fils depuis 8 générations. Jusqu’au début du XXe siècle, il y avait de la polyculture avec notamment beaucoup de maraîchage dans la région. Mon grand-père Aimé, qui est né en 1901, a développé le vignoble et, en 1936, a créé la Cave du Vieux Clocher. Nous avons nos vignes sur un joli terroir de garrigue situé au début du plateau qui redescend vers Courthézon, poursuit Jean-François Arnoux. Un beau sol constitué des célèbres galets roulés (commencement du prestigieux terroir de Châteauneuf-du-Pape), qui restituent la nuit la chaleur emmagasinée pendant la journée, permettant ainsi aux baies, une maturation optimale. Ce terroir est particulièrement adapté à la production de vins rouges. Nous sommes aussi vinificateurs et achetons des raisins que nous vinifions dans nos chais, ce qui nous permet d’avoir une gamme complète des vins de la Vallée du Rhône. Nous avons su marier le traditionnel et le modernisme, avec un cuvier traditionnel, des cuves béton, des foudres, des pressoirs pneumatiques, éraffloirs… Notre cuve tronconique se révèle être un atout qualitatif important et nous récoltons à la main pour préserver au maximum la qualité des raisins.
Le 2016 est un super millésime, quantité et qualité sont au rendez-vous. Nous avons vendangé aux dates habituelles, les raisins étaient bien mûrs et sains. La vigne a un peu souffert de la sécheresse mais la qualité est exceptionnelle ! Le 2015 qui lui précède est aussi de grande qualité, vraiment deux millésimes fantastiques qui se succèdent.
Notre Vieux Clocher 2015 est très gourmand, explosion de fruits rouges et noirs (cassis, framboise) et de notes de poivre et de réglisse, bel équilibre, belle richesse, ampleur veloutée qui procure beaucoup de plaisir en bouche, pas trop d’extraction pour garder le coté friand, les tanins sont très soyeux.
Le Seigneur de Lauris 2013 est un vin issu de vieilles vignes avec de longues cuvaisons afin d’extraire toute la potentialité du terroir. Grâce à la sélection parcellaire, au tri et aux petits rendements, nous avons obtenu une belle qualité de vin sur la gourmandise. Un vin plus fruité que gras, tout en charme, après 4 mois d’élevage en foudres, on est séduit par son côté fruité avec des notes évoluées.
En octobre, c’est notre cuvée “1717” 2014 qui sort, c’est un très joli millésime, gourmand, avec beaucoup d’arômes de fruits noirs confiturés, de fines notes d’épices, de torréfaction, longue finale fondue et persistante.”
Pour l’instant, il y a ce formidable Vacqueyras “1717” 2012, qui rend hommage au début de l’histoire vigneronne de la famille, sélection parcellaire des plus vieilles vignes de Grenache et Syrah, vin dense, aux arômes de fruits cuits, de réglisse et d’épices, où les tanins fondus alliés à une belle rondeur, lui donnent un soyeux étonnant, un vin très gourmand, d’une belle concentration mais avec de la fraîcheur en attaque, racé comme on les aime. Le 2011 est un vin velouté, persistant en bouche, charnu et très aromatique, aux arômes de fruits noirs très mûrs, de couleur pourpre intense, aux tanins riches et savoureux, légèrement épicé en finale.
Le Vacqueyras Château Les Pénitents rouge 2013, d’une très belle expression du fruit bien mûr, a des notes d’épices douces, une bouche soyeuse et tendre, des tanins bien enrobés, un vin bien expressif de son terroir, comme le Vacqueyras Vieux Clocher Classic rouge 2013, de robe grenat à reflets noirs, aux notes de griotte confite, de truffe et de sous-bois, un vin riche et long en bouche. Il y a également ce CDR Seigneur de Lauris Vieilles vignes rouge 2013, puissant en bouche, aux tanins fermes et bien équilibrés, avec ces notes persistantes de fumé, de cassis et d’épices.
Joli Château Lestours Clocher 2013, un très joli Vacqueyras, de couleur grenat, bonne structure riche, veloutée avec de la finesse, de l’élégance.
Le Vacqueyras Seigneur de Lauris blanc 2015, élevé et vinifié en barriques neuves 12 mois. Beaucoup de finesse, léger boisé, un vin très floral, très aromatique avec un côté beurré grâce à la macération pelliculaire à froid. Un vin déjà délicieux mais que l’on peut garder trois ans en Cave sans problème. Goûtez le Petit Voilier 2016, un rosé très clair, assez explosif, aux arômes de fruits rouges, (framboise, fraise), très franc, très accessible.

Domaine de CHAMP-LONGVENTOUX Domaine de CHAMP-LONG

Domaine de CHAMP-LONG

(VENTOUX)
Christian, Béatrice et Jean-Christophe Gély
1 900, chemin de Champ Long
84340 Entrechaux
Téléphone :04 90 46 01 58
Télécopie : 04 90 46 04 40
Email : domaine@champlong.fr
Site : www.champlong.fr

 

Au sommet de leurs appellations. Cette famille exploite un vignoble de 30 ha. Située au pied du mont Ventoux, la propriété est à cheval sur deux appellations, Ventoux et Côtes-du-Rhône.
Champ-Long, c’est donc une propriété familiale depuis 1820. C’est en 1964 que Maurice Gély crée la cave du domaine afin d’assouvir sa passion du vin. L’exploitation sera largement développée et modernisée pour atteindre son niveau actuel grâce à son fils, Christian Gély. Aujourd’hui, Jean-Christophe Gély, le petit-fils, dirige la propriété.
Abritée du vent, exceptionnellement ensoleillée, la propriété est assez morcelée et composée de différents types de sols, des plateaux sableux aux côteaux argilo-calcaires et caillouteux. Cette diversité de terroirs contribue à la qualité et la complexité de leurs vins en leur apportant une subtile palette d’arômes. Vinifiés selon des méthodes alliant savoir-faire ancestral et techniques modernes, élevés avec soin dans leurs caves, les vins blancs du domaine de Champ-Long sont très aromatiques, vifs et frais, les rosés sont élégants, fins et fruités, les vins rouges marqués par le fruit, ont la générosité, l’amplitude et la puissance des grands vins de la Vallée du Rhône.
Christophe Gely met en vente cette année les blancs et rosés 2016, les rouges 2014 puis, au printemps les 2015. “Le 2016 est d’une qualité exceptionnelle, un vin superbe qui restera dans les annales : concentration, fruité, rondeur des tanins, et, de surcroit, une quantité exceptionnelle, elle aussi. D’ailleurs, une nouvelle cuvée de rosé en barriques est prévue au printemps. Renouvellement de la cuverie dans une forme pyramidale.”
Profitez-en avec ce superbe Ventoux rouge cuvée Spéciale 2014, issu du Grenache (70%) planté sur les meilleurs coteaux, et de la Syrah (18 mois en foudres de chêne), de couleur soutenue, un vin de bouche ample, aux notes de fraise des bois, d’humus et d’épices, de très bonne évolution. Le Ventoux rouge cuvée Les Essareaux 2014, 90% Syrah et 10% Grenache, aux notes de pruneau et de sous-bois, de bouche pleine et généreuse, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de couleur pourpre, est un vin bien chaleureux. Son CDR rouge La Lauzerette 2014, 95% Grenache et 5% Syrah, est un vin puissant aux nez expressif de garrigue et de grillé, de bouche savoureuse et souple avec des notes de fruits rouges et d’épices. Le Ventoux blanc Les Gressannes 2015 (50% Grenache blanc et 50% Roussane), vinifié en barriques neuves de 400 l, qui développe un nez de fruits frais, tout en bouche, avec cette petite touche épicée, est un très joli vin, suave comme il se doit, très équilibré. Joli Ventoux blanc Tradition 2015, Grenache (30%), Roussane (30%), Viognier (30%) et Clairette (10%), vinifié à basse température, tout en fraîcheur.
Séduisant Ventoux rosé Tradition 2015, 90% Grenache et 10% Syrah, de bouche délicate, aux arômes de fruits frais et de rose, à déboucher sur un poisson au four.

Domaine de TARA

Domaine de TARA

(VENTOUX)
Michèle et Patrick Folléa
Les Rossignols
84220 Roussillon
Téléphone :04 90 05 74 87
Télécopie : 04 90 05 71 35
Email : domainedetara@orange.fr
Site : www.domainedetara.com

 

Vignoble de 11 ha, implanté sur un coteau Est, à 250 m d’altitude, sur un sol d’éboulis calcaires. Le Domaine, dont les origines remontent au XVIIIe siècle est situé dans le sud de la vallée du Rhône, au cœur du parc naturel régional du Lubéron. Le vignoble, classé Ventoux, est situé au pied du village de Roussillon.
Très joli Ventoux Hautes Pierres blanc 2014, 56% Grenache et 44% Roussane, vinification et élevage en fûts de chêne pendant une année, charmeur, aux notes de pêche, richement bouqueté, tout en structure et parfums, fondu en bouche. Le Ventoux Terre d’Ocres blanc 2015, Grenache blanc 70% et Clairette 30%, plus vivace, au nez de fruits frais et de fleur d’acacia, est de bouche fraîche et tendre.
Excellent Ventoux Hautes Pierres rouge 2013, à dominante de Syrah (80 %), complété par 20% de Grenache noir, élevé 12 mois en fûts de chêne, fleurant bon les fruits mûrs et la réglisse, de bouche soyeuse et puissante à la fois, d’une jolie complexité aromatique (griotte, humus…) en finale. Goûtez le Ventoux Terre d’Ocres rouge 2015, 50% Grenache et 50% Carignan, et ce Ventoux Terre d’Ocres rosé, où la mûre s’associe à la framboise.

Domaine de DEURRE

Domaine de DEURRE

(VINSOBRES)
Jean-Claude Valayer et Fils
Caves du Château de Deurre – RN 94
26110 Vinsobres
Téléphone :04 75 27 62 66
Télécopie : 04 75 27 62 66
Email : valayer.deurre@wanadoo.fr
Site : www.domaine-de-deurre.com

 

Issu d’une lignée de vignerons depuis quatre générations, Hubert Valayer en 1987 rachète et modernise en 1987 les caves du Château (XVIe siècle) avec une cuverie inox à double étage. Plus tard, il est rejoint par son jeune frère Denis. Domaine de 45 ha, planté sur un terroir argilo-calcaire avec des cailloux en surface.
Beau Vinsobres cuvée Les Rabasses rouge 2015, pur Grenache, vieilles vignes de plus de 50 ans, coteaux argilo-calcaires exposés plein sud, sol argilo-sableux, de robe sombre, structuré ample et velouté, persistant en bouche, charnu et très aromatique, où les fruits noirs très mûrs se fondent avec des notes épicées, d’une bonne structure tannique. Le 2011 se goûte parfaitement, puissant en bouche, aux tanins fermes, aux connotations de musc et petits fruits rouges mûrs (griotte, mûre).
Le Vinsobres cuvée Les Oliviers rouge 2015, avec une structure harmonieuse, est bien ferme en bouche, de robe grenat, aux notes discrètes de sous-bois et de mûre. Son CDR blanc, d’une jolie complexité d’arômes où l’on retrouve des nuances de citron et de genêt. Gîte rural à la ferme.

   
Pour voir d’autres adresses, choisissez la première lettre du nom
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZTout voir

À propos de Patrick DUSSERT-GERBER

D’origines alsacienne et savoyarde, Patrick Dussert-Gerber est né en Algérie en 1956 dans une famille exploitant la terre, dont des vignobles. Il écrit, édite et dirige le prestigieux magazine annuel Millésimes et le Guide Dussert-Gerber des Vins de France (39e ennée), reconnu comme la référence indispensable pour les amateurs et les professionnels, et consacré par le prix Gutenberg (équivalant aux Césars du cinéma) comme le meilleur guide des vins. Vinovox (www.vinovox.com) est un nouveau média vidéo exceptionnel (mini site, qrcode intégrable sur contre-étiquette...). Il est incontournable sur Internet avec www.millesimes.fr, www.vinsdusiecle.com, www.ideevins.com et www.guidedesvins.com, et gère plusieurs dizaines de blogs et sites qui regroupe quelque 3 millions de visiteurs par an. Marié, trois enfants, épicurien, cet ancien boxeur, joueur d’échecs, levé tôt et couché tard. Centres d’intérêts : littérature, politique, art contemporain, civilisations anciennes, nautisme.
Ce contenu a été publié dans Divers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.