Un bol de terroir, cela fait du bien

Revenons à plus de plaisir avec le Château Mont-Redon. Avec 100 ha de vignes, c’est le plus grand vignoble de l’appellation Châteauneuf-du-Pape, et un modèle du genre en matière de typicité de terroirs. “Nous avons 3 types de terroirs sur nos 100 ha, précise Jean Abeille lors d’un entretien avec Brigitte (Dussert, of course).

En premier lieu, nous avons la chance d’avoir 60% de nos vignes sur le plateau  le plus haut de l’appellation à l’entrée de Châteauneuf-du-Pape sur un terroir de type diluvium alpin, un sol fabuleux couvert sur 2 m d’épaisseur de ces très gros galets roulés notoires de Châteauneuf-du-Pape. Sous cette couche très caillouteuse se trouve un banc d’argile rouge où les racines des vignes vont puiser leur besoin hydrique, ce qui protège ces terroirs  d’une trop grande sécheresse. Ce type de terroir, spécifique et unique, très bien adapté au cépage Grenache, apporte structure, richesse et puissance aux vins.

Le deuxième type de terroir sont les sables, nous sommes situés sur le passage de l’ancien lit du Rhône, maintenant le fleuve passe trois kilomètres en contrebas. Lorsqu’il y a eu ces mouvements de sol, les eaux ont entraîné les éléments les plus fins, dont ces fameux sables qui sont de part et d’autre de ces terrasses et qui donnent leur nom au  type de terroir. Ces sables  avec seulement quelques galets roulés conviennent parfaitement aux cépages qui s’y épanouissent Syrah, Cinsault et Mouvèdre, ce type de terroir apporte au vin un côté très fruité (cassis, mûre, framboise).

Le dernier type de sol, qui est le massif urgonien, est une formation rocheuse sans argile, une roche dure et fissurée qui a éclaté pendant les millénaires sous les effets des intempéries et qui donne des cailloux plats. Nous possédons 20 ha de ces sols très calcaires peu profonds (60 cm à 1,20 m), dans lesquels sont complantés tous nos blancs qui puisent dans ce type de terroir des expressions aromatiques très développées d’agrumes, de pamplemousse, d’ananas, de pêche, de poire.

Nos terroirs de Côtes-du-Rhône et Lirac sont situés sur la rive droite du Rhône (Châteauneuf-du-Pape est rive gauche). On y retrouve les mêmes formations de galets roulés. La différence avec Châteauneuf-du-Pape est que dans le sous-sol il n’y a pas de zone argileuse mais des formations de “pudding”, une espèce de conglomérat de galets et graviers qui donne une roche dure sur une épaisseur de 1,20  à 2,50 m.”

À propos de Patrick DUSSERT-GERBER

D’origines alsacienne et savoyarde, Patrick Dussert-Gerber est né en Algérie en 1956 dans une famille exploitant la terre, dont des vignobles. Il écrit, édite et dirige le prestigieux magazine annuel Millésimes et le Guide Dussert-Gerber des Vins de France (39e ennée), reconnu comme la référence indispensable pour les amateurs et les professionnels, et consacré par le prix Gutenberg (équivalant aux Césars du cinéma) comme le meilleur guide des vins. Vinovox (www.vinovox.com) est un nouveau média vidéo exceptionnel (mini site, qrcode intégrable sur contre-étiquette...). Il est incontournable sur Internet avec www.millesimes.fr, www.vinsdusiecle.com, www.ideevins.com et www.guidedesvins.com, et gère plusieurs dizaines de blogs et sites qui regroupe quelque 3 millions de visiteurs par an. Marié, trois enfants, épicurien, cet ancien boxeur, joueur d’échecs, levé tôt et couché tard. Centres d’intérêts : littérature, politique, art contemporain, civilisations anciennes, nautisme.
Ce contenu a été publié dans Divers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.