* LES (MEILLEURS) VINS D’ALSACE N’ONT JAMAIS ETE AUSSI BONS !

– Prix d’Honneur ❤❤❤❤❤ : 19
– Prix d’Excellence ❤❤❤❤ : 22
– Satisfecits ❤❤❤ : 14

 

Des villages fleuris, des winstubs, des collines ondulées, des crus les uns plus typés que les autres… tout ici concorde à une grande convivialité du vin, où chaque vigneron s’emploie à faire ressortir la typicité de son Riesling ici, de son Gewurztraminer là… On élève alors des vins sans concurrence, dans une large gamme où se cotoient des Vendanges Tardives rares, un vin suave, un autre sec, un rouge savoureux ou un Crémant tout en fraîcheur. On comprend alors que la force des terroirs et la main de l’homme sont en osmose. Les millésimes 2014 à 2007 méritent actuellement une commande.

Bestheim est toujours la référence des Crémants, et ne cesse de monter en gamme dans les autres appellations.
Les autres incontournables sont toujours Schléret (à la retraite, mais qui termine ses vieux millésimes avec des bouteilles qui ont collectionné les récompenses), HaullerGresserKochSchaeffer-WoerlySimonFrick,EngelHaegi (on les retrouve, à plusieurs reprises dans les Classements avec des cuvées différentes).
Les caves de Hunawihr et Pfaffenheim sont en forme. Pas mal d’éliminés, quelques nouveaux.

Cliquez sur le nom pour accèder gratuitement aux commentaires du Guide Dussert-Gerber des Vins

Domaine des 7 VIGNES
Pierre ARNOLD
BAUMANN-ZIRGEL
BECK – Domaine du REMPART
Maison BECKER
Claude BERGER
BESTHEIM
Domaine Claude et Christophe BLEGER
Cave de CLEEBOURG
Domaine de La CROIX de MISSION
Domaine André DUSSOURT
Fernand ENGEL et Fils
Robert FALLER & Fils
Domaine René FLECK et Fille
Domaine Charles FREY
Pierre FRICK et Fils
Domaine Armand GILG
Philippe GOCKER
Domaine GRESSER
Vignoble André HARTMANN
Louis HAULLER
Domaine Victor HERTZ
Domaine HORCHER
HUBER et BLÉGER
CAVE de HUNAWIHR
Jacques ILTIS & Fils
DOMAINE JOST
Jean-Louis KAMM & Fils
Domaine Damien KELHETTER
KIRSCHNER
Domaine Robert KLINGENFUS
René KOCH & Fils
Jacques et Christophe LINDENLAUB
Maison PETTERMANN
Domaine Edmond RENTZ
Domaine SAINT-RÉMY
Domaine Philippe SCHAEFFER
SCHAEFFER-WOERLY
Lucien SCHIRMER & Fils
Charles SCHLÉRET
Domaines SCHLUMBERGER
Domaine Aline et Rémy SIMON
Domaine STOEFFLER
André VIELWEBER
ZOELLER

Sur cette page vous pouvez chercher tous les producteurs d’une appellation donnée gràce au déroulant ci dessous :


Ou vous pouvez chercher par région :

Alsace 
Beaujolais 
Bordeaux
Bourgogne
Champagne
Jura 
Savoie
Languedoc 
Provence-Corse
Sud-Ouest-Périgord
Val de Loire
Vallée du Rhône

– RHÔNE : LA RACE ET LE TERROIR

Région Vallée du Rhône
– Prix d’Honneur ❤❤❤❤❤ : 24
– Prix d’Excellence ❤❤❤❤ : 19
– Satisfecits ❤❤❤ : 27

Les coups de cœur sont nombreux et le millésime 2013 réussi. Petits rendements, terroirs exceptionnels, cépages spécifiques… On ne peut que s’enthousiasmer pour ces grands vins charnus et typés (Châteauneuf-du-Pape, Côte-Rôtie…) qui se partagent ces territoires exceptionnels avec d’autres appellations savoureuses (Visan, Beaumes-de-Venise, Vacqueyras…) bénéficiant d’un remarquable rapport qualité-prix-typicité, chaque appellation ayant sa propre hiérarchie..

Le Classement parle de lui-même, mais, rappelons que, ce qui compte, c’est la grande régularité qualitative, ici comme ailleurs. Et là, c’est à Mont-Redon, chez les Mathieu, à Redortier, à Fortia, chez LevetChamp-Long,Arnoux, ou au Domaine des Rosiers que l’on retrouve cela.
Ils sont suivis par d’autres très beaux vins, élevés par des vignerons tout aussi passionnés, comme à BeauvalcinteAmauveAlaryTour Saint-MichelTrois CellierValériane
La Cave de Visan redevient une référence, et d’autres font leur retour dans le Guide, quand une dizaine de vignerons y font une belle entrée, et le Classement s’en ressent.
De quoi se faire plaisir, non ?
Les appellations qui comptent : Châteauneuf-du-Pape, Condrieu, Côte-Rôtie, Rasteau, VisanLes appellations qui commencent à compter : Côtes-du-Rhône-Villages, Gigondas, Lirac, Luberon, Ventoux

Celles qui ont encore du travail : Côtes-du-Rhône, Hermitage, Grignan-les-Adhémar, Saint-Joseph

Celles dont on n’entend pas parler : Clairette-de-Die, Costières-de-Nîmes, Crozes-Hermitage, Saint-Péray, Tavel, Vacqueyras
Quand boire les millésimes : voir la VINTAGE CODE
Classement Vallée du Rhône 
Tout savoir sur le vignoble

 

Cliquez sur le nom pour accéder gratuitement aux commentaires du Guide Dussert-Gerber des Vins

Domaine Les 3 CELLIER
Domaine ALARY
Pierre AMADIEU
Domaine de L’AMAUVE
ARNOUX & Fils
Domaine de L’AURE
Domaine Juliette AVRIL
Château BEAUCHENE
Domaine BEAUVALCINTE
Château BIZARD
Domaine de La CAMARETTE
Château La CANORGUE
Domaine des CARABINIERS
Cave SAINTE-CÈCILE
CLOS des CAZAUX
Domaine de CHAMP-LONG
Domaine CLAVEL
Domaine de la CROIX BLANCHE
Domaine Benjamin et David DUCLAUX
Domaine des ENCHANTEURS
Guy FARGE
Domaine Jacques FAURE
Domaine des FAVARDS
Domaine FLACHER
Château de FONTSEGUGNE
Château FONTVERT
Château FORTIA
Domaine la GARRIGUE
Domaine de La GAYÈRE
Domaine des GRAVENNES
Cave des Vignerons du GRAVILLAS
Domaine JABOULET Philippe & Vincent
Domaine des LAURIBERT
Vignobles LEVET
Domaine de MAGALANNE
Domaine MARTIN
Domaine MATHIEU
Domaine La MEREUILLE
Château MONT-REDON
Domaine de MONTINE
Domaine du MOULIN
Domaine MOULIN du POURPRÉ
Château d’OR et de GUEULES
Château PESQUIÉ
LE PUY DES ARTS
Domaine du PUY MARQUIS
Château REDORTIER
Château La ROLIÈRE
Domaine de ROSIERS
Château SAINT-ESTEVE D’UCHAUX
Clos SAINT PIERRE
Domaine SAINT-VINCENT
Domaine SERGUIER
Domaine de TARA
Domaine de TAVERNEL
Domaine TOUR SAINT-MICHEL
Château TROIS COLOMBES les RAMEAUX
Domaine de la VALÉRIANE

Sur cette page vous pouvez chercher tous les producteurs d’une appellation donnée gràce au déroulant ci dessous :


Ou vous pouvez chercher par région :

Alsace 
Beaujolais 
Bordeaux
Bourgogne
Champagne
Jura 
Savoie
Languedoc 
Provence-Corse
Sud-Ouest-Périgord
Val de Loire
Vallée du Rhône

* UN GRAND CHAMPAGNE, C’EST (AUSSI) UN TERROIR QUI S’EXPRIME

Le Classement est particulièrement remanié cette année. C’est la région où l’on est en train de reconquérir les lettres de noblesse de son terroir et le travail accompli par de nombreux vignerons est exceptionnel. La force du terroir est bien réelle ici et vient s’allier à cet art exceptionnel de l’assemblage que chaque vigneron ou maître de chai va marquer de sa “patte”, créant une bouteille unique, que personne n’a réussi à égaler, partout dans le monde, où l’on n’est jamais parvenu à inquiéter la “marque” Champagne…

Certes, les références ont évolué, des grandes maisons sont toujours au sommet mais un nombre de vignerons ou de “petites” maisons familiales les rejoignent, et c’est bien naturel. Qu’elles dégagent des notes de chèvrefeuille, de rose ou d’abricot, développent des nuances de noisette, de brioche ou de fruits mûrs, les cuvées deviennent plus passionnantes les unes que les autres, à des prix fort sages quand on les compare aux aberrations d’autres vins. 

Du grand art, que l’on retrouve évidemment dans les Premiers Grands Cru Classés, où se cotoîent de très grandes maisons (qualitativement, j’entends) comme Krug, le premier des premiers, puis RoedererGossetTaittinger,Laurent-PerrierCharles Heidsieck (DeutzMumm, et Veuve Clicquotdevraient les rejoindre, j’attends les prochaines dégustations).

D’autres maisons familiales sont de premier ordre : EllnerLombard,PhilipponnatLegrasBaraArnould et Thiénot; et des vignerons exemplaires comme Erick de Sousa, qui, en une vingtaine d’années, a fait de son nom une référence. Toujours une seule cave coopérative, Devaux, avec des cuvées franchement exemplaires.

La hiérarchie des Deuxièmes Grands Vins Classés est à prendre à la lettre : les Premiers des Seconds (Bruno Paillard y fait son entrée) sont nettement supérieurs aux Cinquièmes des Seconds.

Quatre caves sont au top : ColletDe CastelnauBeaumont des Crayèreset Vincent d’Astrée, et sont à même de sortir des cuvées qui atteignent les sommets. Au moins deux d’entre elles devraient passer en Premiers Grands Vins prochainement.

Il y a aussi des propriétaires qui peuvent prétendre atteindre les sommets, selon leurs cuvées, globalement ceux qui sont dans le peloton de tête des Deuxièmes Grands Vins Classés, dans les deux ou trois premiers échelons de cette hiérarchie, donc, élevant des vins les uns plus séduisantes que les autres, garants d’une typicité et d’une grande régularité qualitative, associés à des prix doux (Edouard BrunMichel Arnould, Jean-Marie Pelletier,BoizelDelaunoisDe LozeyGaston ChiquetRalleDrappierPierre MignonLaurent-GabrielMaurice VesselleMichel TurgyBourdaire-GalloisPierre GobillardFleury-GilleLancelot-RoyerSimart-Moreau,Charles Mignon…), un bon nombre exploitant des terroirs situés en Grands (et Premiers) Crus, ceci expliquant bien sûr cela, et prouvant que, ici comme ailleurs, la force du terroir est primordiale, même si l’art de l’assemblage, les stocks et l’élevage feront la différence.

Dans la lignée, on poursuit avec ces maisons et vignerons qui bénéficient également de rapport qualité-prix-typicité exceptionnels, et peuvent aussi prétendre aux plus hautes places (Vautrain-PauletBardy-Chauffert,MargaineMédotGatinoisHuotEtienne OudartBrixonGuy Cadel,Nathalie FalmetRollinRoyerLabbéAspasieBaron-FuentéPerseval-FargeMorizeGatinoisCoutierThévenet-DelouvinVerrierBaron Albert, HammDefranceJeaunaux-RobinPetitjean-PienneBourgeois-BoulonnaisMaletrezDe Milly, Renaudin…).

Pas mal de nouveaux dans le Guide m’ont particulièrement plu : Dauphin,BourgeoisFaucheronDiligentPenet-ChardonnetMaîtreCollard… tous à des niveaux différents, naturellement.

À la suite, une bonne cinquantaine de maisons et vignerons, chacune avec sa spécificité, chacune pouvant mériter mieux… C’est ce qui fait tout l’intérêt de ce Classement, récompenser les plus connus comme les autres, en étant réactualisé en permanence.

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en rouge)

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
KRUG (Grande Cuvée) (Hors classe) (r)

DEVAUX (D) (r)
CHARLES HEIDSIECK (Millénaire) (r)
POL ROGER (Sir Winston Churchill) (r)
TAITTINGER (Comtes de Champagne) (r)

ELLNER (Réserve) (r)
LAURENT-PERRIER (Grand Siècle)
PHILIPPONNAT (Clos des Goisses)
ALAIN THIÉNOT (Grande Cuvée)

CATEGORIE B
Priorité à l’élégance
GOSSET (Grand millésime) (r)
ROEDERER (Cristal)
DE SOUSA (Caudalies)
DE TELMONT (O.R.1735)

PAUL BARA (Réserve) (r)
Pierre ARNOULD (Aurore)
LEGRAS et HAAS (Blanc de Blancs)
LOMBARD (Grand Cru) (r)
PIPER-HEIDSIECK (Rare)
DE VENOGE (Princes)

DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
VEUVE CLIQUOT (Grande Dame)*
Michel ARNOULD (Grande Cuvée)
De CASTELNAU (Millésimé) (r)
CHARPENTIER (Terre d’Émotion)
GATINOIS (Grand Cru)
COLLET (Esprit Couture)*
LAURENT-GABRIEL (Prestige) (r)
MUMM (R. Lalou)*
Philippe de LOZEY (Cuvée des Anges)*
RALLE (Réserve)*
LANCELOT-ROYER (Chevaliers)
Maurice VESSELLE (Millésimé)*
Laurent LEQUART (Prestige)
Etienne OUDART (Référence)
Jean-Michel PELLETIER (Anaëlle) (r)
SIMART-MOREAU (Grande Réserve)

Christian BOURMAULT (Grand Éloge)
DAUPHIN (Instant Intégral)
Guy CHARBAUT (Millésimé)*
PERRIER JOUËT (Belle Epoque)*
Jacques DEFRANCE (Millésime)
Philippe DUMONT (Prestige)
BOURDAIRE-GALLOIS (Prestige)*
BRIXON-COQUILLARD (Prestige)
Guy CADEL (Grande Réserve) (r)
CANARD-DUCHÊNE (Charles VII)
René RUTAT (Millésimé)
THÉVENET-DELOUVIN (Prestige)*
VAUTRAIN-PAULET (Grande Réserve)*
MORIZE (Sélection) (r)
Pierre GOBILLARD (Prestige)*

BAILLETTE-PRUDHOMME (Memoris)*
CARLINI (Millésime)
Daniel PERRIN (Millésime)*
Michel GAWRON (S)*
ASPASIE (Brut de Fût)*
AUTRÉAU-LASNOT (Prestige)
BARON FUENTÉ (Cuvée Prestige) (r)
BARON ALBERT (La Préférence) (r)
BONNET-GILMERT (Millésimé)*
BOULARD-BAUQUAIRE (Mélanie)*
GREMILLET (Evidence)*
MALETREZ (Premier Cru)*
HAMM (Signature) (r)
Lionel CARREAU (Préembulles)*
HUOT (Carte Noire)
Rémy MASSIN (Prestige)*
André TIXIER et Fils (Millésime)*
VEUVE OLIVIER (Grande Réserve)*

Charles COLLIN (Blanc de Noirs)*
FAUCHERON GAVROY*
Hervé LECLERE (Secret Millésime)*
LEJEUNE-DIRVANG (Seilles d’Or)*
MARINETTE RACLOT (Millésime)
MOUZON LEROUX
BARDOUX (Millésimé)*
GOUTORBE (Spécial Club)
Olivier et Laetitia MARTEAUX (Millésimé)

DELOT (Légende)*
LAFORGE-TESTA (Millésime)
Christian BRIARD (Ambre)*
Guy CHARLEMAGNE (Millésimé)
DOUSSOT (Grande Cuvée)
François BROSSOLETTE (Millésime)*
J.CHARPENTIER (Pierre-Henri)
HENIN-DELOUVIN (Grand Cru)*
Veuve Maurice LEPITRE (Heritage)*
OLIVIER Père et Fils (Aparté)

Paul GOERG (Millésime)*
R. DUMONT et Fils
MOREL Père et Fils (Cuvé Gabriel)*
ROGGE-CERESER (Excellence)*
HUGUENOT-TASSIN (Réserve)*

(Germar BRETON (Blanc de Blancs))

CATEGORIE B
Priorité à l’élégance
Bruno PAILLARD*
DEUTZ*
BEAUMONT DES CRAYERES (Grande Réserve)
Edouard BRUN (Élégante)
Gaston CHIQUET (Blanc de Blancs) (r)*
BOIZEL (Grand Vintage)
DELAUNOIS (Sublime)*
DRAPPIER (Grande Sendrée)
Pierre MIGNON (Madame)*
FLEURY-GILLE (Pierre-Louis)
Michel TURGY (Blanc de blancs)
GIMONNET Pierre (Fleuron)
VINCENT D’ASTRÉE (Millésimée)*
Charles MIGNON (Grande Cuvée)*
PERSEVAL-FARGE (Millésimé)

Bernard LONCLAS (Prestige)
DILIGENT (Millésime)
Jean-Bernard BOURGEOIS (Millésime)
MOUSSE-GALOTEAU (Les Vinages)
BRIGITTE BARONI
BARDY-CHAUFFERT (Réserve)
Albert de MILLY
BOURGEOIS-BOULONNAIS (Premier Cru) (r)*
COUTIER (Henri III)
Xavier LECONTE (Vent des Anges)*
DANGIN (Prestige)*
Nathalie FALMET (Nature)*
RENAUDIN (Réserve)*
PENET-CHARDONNET (Extra Réserve)*
Guy LARMANDIER (Grand Cru)*
Michel LABBÉ (Prestige)
Yvon MOUSSY (Prestige)*
LECLERC-BRIANT (Les Crayères)*
MARGAINE (Spécial Club)*
MÉDOT (Blanc de blancs)
VERRIER (Raymond Verrier)
VIGNON Père et Fils (Extra brut))
JEAUNEAUX ROBIN (Extra)
PETITJEAN-PIENNE (Millésimé)*
ROYER (Grande Réserve)*
André ROBERT (Mesnil)*
J.M TISSIER (Apollon)*

BESNARD CHEVALIER (Meline)*
COLIN (Grand Cru)*
GABRIEL-PAGIN (Grande Réserve)
MOUZON LEROUX (L’Ineffable)*

AMBROISE LAURENT (Fraîcheur)
GASTON COLLARD (Zéro)
ROBERT-ALLAIT (Prestige)
BERTEMES (Extra)
BLONDEL (Blanc de blancs)*
Alexandre PENET (Nature)*
GRASSET-STERN (Millésimé)*
A. ROBERT (Sablon)*

BOREL LUCAS (Séléction)*
CHASSENAY d’ARCE (Premier)*
GALLIMARD (Quintessence)
ERIC LEGRAND
PRIEUR (Millésimé)

SADI-MALOT (Cuvée SM)*
Franck DEBUT (Tradition)

Philippe GONET (Extra)
Hubert PAULET (Risléus)*

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(Gaston RÉVOLTE (3e Millésnaire)*)
(LENOBLE (Grand Cru)*)
(PANNIER (Réserve)*)
PLOYEZ-JACQUEMART (Passion)*
(LAMBLOT (Premier Cru))
Prestige des SACRES (Privilège)*

BOUCHÉ (Millésimé)
FLEURY (Fleur de l’Europe)
ROLLIN (Grande Réserve)
(Nicolas FEUILLATTE (Grand Cru)*)
(GARDET (Prestige))
(FENEUIL-POINTILLART (Premier Cru))
Robert JACOB (Collection Privée)*
(VOLLEREAUX (Marguerite)*)

CATEGORIE B
Priorité à l’élégance
(Michel GENET (Grand Cru))
TISSIER et Fils (Saveur de Juliette)*
Daniel CAILLEZ (Héritage)
Vincent COUCHE (Perle Nacre)*
FOISSY JOLY (Grande Cuvée)
NAPOLEON (Blanc de blancs)
LOUIS de SACY (Inédité)
BONNAIRE (Millésimé)*
(SENDRON-DESTOUCHES (Millésimé)*)
VEUVE LANAUD (Prétrosses)*
WIRTH et MICHEL (3 Cépages)

DUMENIL (Prestige)
(PIERRARD (Blanc de blancs))
BLIARD-MORISET (Réserve)

 

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
 

 

– LE NOUVEAU CLASSEMENT DES GRAVES ET PESSAC-LEOGNAN

Sophie Lurton et Laurent Cogombles Château Bouscaut

En Pessac-Léognan comme en Graves, après une série de millésimes exceptionnels, du 2010 au 2002, il y a d’incontestables vins de très haut niveau, dans une gamme de prix large, mais il y a également des vins décevants, bons certes, mais “dépersonnalisés”. Il est indispensable de s’attacher à la réelle typicité des terroirs et de soutenir les hommes qui restent fidèles à ces sols très spécifiques.

Il faut noter que, si les vins rouges sont assez réussis dans la trilogie des 2013, 2012 et 2011, ils sont remarquables en blancs, dans ces mêmes millésimes.
Chevalier a une nouvelle fois sorti l’un des plus grands vins de la région, dans les deux couleurs, suivi de BouscautMalartic-Lagravière,GrandmaisonCarbonnieux, pour ne parler que de Pessac-Léognan.Pontac-Monplaisir fait son entrée dans le Guide, et BrownOlivier ouLuchey-Halde confirment leur régularité qualitative.

J’attends le bon vouloir de Haut-Brion/Mission pour une verticale : on m’a proposé, en janvier 2015, après ma demande d’Octobre 2014, de le prévoir en… Janvier 2016, ce qui, vous me l’accorderez, ne me facilite pas la tâche (sic) pour vous renseigner dans cette édition.

En Graves, quatre crus sortent du lot : ChantegriveGrand BosRose Sarron et Mauves (en progrès constants). Dans la lignée, des domaines confirment leur beau niveau qualitatif, même après une série de millésimes délicats (2011, 2012) ou très difficile comme le 2013 : ArricaudVimont,BrondelleLe TuquetHaut-CalensBlancherieRougemont et Magence. Vous lirez tout cela en détail.

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en rouge)

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(HAUT-BRION (PL) (b))
MALARTIC-LAGRAVIÈRE (PL) (b)
(LA MISSION HAUT-BRION (PL))

GRANDMAISON (PL)
SMITH-HAUT-LAFITTE (PL) (b)

GRAND BOS
HAUT-LAGRANGE (PL)
OLIVIER (PL) (b)
RAHOUL
ROSE SARRON (b)

CATEGORIE B
Priorité à l’élégance
CHEVALIER (PL) (b)

BOUSCAUT (PL)

CARBONNIEUX 
CHANTEGRIVE (b)
SOLITUDE (PL) (b)

BROWN (PL) (b)
LUCHEY-HALDE (PL)
DE MAUVES (b)
TOULOUZE (Graves de Vayres)
LE TUQUET (b)

DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
EYRAN (PL)
(HAUT-BAILLY (PL))
HAUT-CALENS
HAUT-MARAY
LAFARGUE (PL)
MAGENCE
PONTAC-MONPLAISIR (PL)*
ROUGEMONT
VIMONT (b)

CHERET-PITRES*
ROUILLAC (PL)*
SAINT-AGRÈVES

CALLAC
ESPIOT
HAUT-PLANTADE (PL)

CATEGORIE B
Priorité à l’élégance
D’ARRICAUD (b)
BLANCHERIE
BRONDELLE (b)
CAILLIVET
Clos BELLEVUE
FOUGÈRES (b)
GRAVIÈRES
SAINT-ROBERT (b)
(LA TOUR MARTILLAC (PL) (b)*)

BICHON-CASSIGNOLS
CASTRES
PETIT-PUCH (Graves de Vayres)
PICHON-BELLEVUE (Graves de Vayres)

(SEGUIN (PL))
CAILLOUX DE VALGUY

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
BEL AIR (Grave de Vayres)*
(LA PERRUCADE)
REYS
CATEGORIE B
Priorité à l’élégance
GRAND ABORD*
(HAUT-REYS)
SANSARIC
SEUIL

 

* GUIDE 2016 : LE CLASSEMENT DU MEDOC RECOMPENSE LES VINS RACES

Dominique Befve (Château Lascombes)

Du plus grand des grands vins au plus modeste, ici, les propriétaires maintiennent une identité forte : intrinsèquement, un Margaux n’a rien à voir avec un Pauillac (ni même avec un autre Margaux, tant les sols sont différents dans l’appellation), un Moulis doit refléter l’élégance quand c’est la structure qui signe un Saint-Estèphe…

Les terroirs font les vins ! Pas besoin de tricher avec des manipulations œnologiques ou des élevages qui abrutissent les vins. Nul besoin non plus de prix extravagants, puisque l’on se fait plaisir dans une gamme cohérente et accessible.

Voici ceux qui élèvent donc les véritables grands vins médocains, ceux qui ont une “âme”, de l’élégance, un véritable potentiel d’évolution, et ont signé plusieurs millésimes formidables : les 2010 et 2009, grandissimes, les 2011, 2008, 2006, 2004 et 2002, la plupart formidables aujourd’hui, un 2007 savoureux, un 2005 chaleureux.
Le 2013, très difficile, est rarement réussi, uniquement dans de rares crus, classés ou non.
J’ai fait des verticales majestueuses cette année à LascombesHaut-Marbuzet, les deux passant en sommet, comme Clauzet, où le rapport qualité-prix-plaisir est à un bien haut niveau, par rapport à d’autres crus plus connus (et c’est ce qui compte : vendre cher n’est pas “le” gage de qualité); d’autres bien intéressantes chez Marie-Laure LurtonMalescot… Et le résultat se fait sentir avec l’entrée dans cette édition 2016 de nombreux crus exceptionnels (BeychevelleLafon-RochetMayne-Lalande…), à une place très enviable, quand ma dégustation à Latour à confirmé que c’est le plus grand vin du médoc, et de loin !
En Premiers Grands Vins, toujours à Pauillac, dominent Grand-Puy Lacosteet Batailley, deux très grands Pauillac, très typés, différents, et c’est parfait comme cela.

J’ai hésité à faire monter en “Premiers” Lynch-BagesPontet-Canet,Calon-SégurBrane-Cantenac, et j’attends une verticale sur place avant de confirmer cela, seule une grande dégustation étant à même de “juger” l’évolution d’un cru.

Dans une palette exceptionnelle, toutes appellations du Médoc confondues, les valeurs sûres sont toujours La GalianeFourcas-DupréLamarque,MaucaillouFonbadetFontesteau, les crus de la famille Lapalu,HourbanonSouley Sainte-CroixEsteauSaint AhonHourtin-Ducasse,PanigonMongraveyDavidPlantier RosePomysDoyacLe Meynieu,CoudotLoiracHennebelle

Parmi les nouveaux, La BridaneFleur Haut CaussensEscotAgassac,Caronne Sainte GemmeRauxLes Viticulteurs du Fort-Médoc

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en rouge)

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
LATOUR (Hors Classe)
MOUTON-ROTHSCHILD

GRAND-PUY-LACOSTE
MONTROSE

CLERC-MILON
PICHON-COMTESSE

CATEGORIE B
Priorité à l’élégance
(LAFITE)
(MARGAUX)

BATAILLEY
LÉOVILLE-BARTON
LASCOMBES

CLAUZET
HAUT-MARBUZET

DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(LYNCH-BAGES*)
MALESCOT-SAINT-EXUPERY*
(PONTET-CANET*)
BEAU SITE
(CALON-SÉGUR*)
FONBADET
LA GALIANE
HAUT-BATAILLEY
TRONQUOY-LALANDE

(GRAND-PUY DUCASSE)
ESTEAU
FONTESTEAU*
HOURTIN DUCASSE*
LE MEYNIEU*
LA PEYRE

AGASSAC
CAMBON LA PELOUSE*
DAVID*
RAUX
TEMPLE DE TOURTEYRON
BROUSTERAS
COUDOT
HENNEBELLE
LESTAGE-DARQUIER*
LOIRAC
LES MOINES*

MOULIN ROUGE
BOIS CARRÉ*
(FOURCAS-HOSTEN*)
GRAVES DE LOIRAC

CROIX
LAGNEAUX*

CATEGORIE B
Priorité à l’élégance
BEYCHEVELLE*
(BRANE-CANTENAC*)
LAFON-ROCHET*
(TALBOT*)
DESMIRAIL*
FOURCAS-DUPRÉ
MAUCAILLOU

BRIDANE
MAYNE LALANDE*
VILLEGEORGE
HOURBANON
LAMARQUE
PLANTIER ROSE*
PATACHE D’AUX
PETIT BOCQ
SAINT-AHON
TOUR-DU-ROC

DEVISE D’ARDILLEY*
LUSSAN
VITICULTEUR FORT MEDOC*
LE BOURDIEU*
DOYAC*
PANIGON*
POMYS*
REYNATS
SOULEY-SAINTE-CROIX

CARONNE-SAINTE-GEMME
ESCOT*
SENILHAC*

GRANINS-GRAND-POUJEAUX
LES MARCEAUX*

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CHANTEMERLE*
DOMEYNE
LAMOTHE-CISSAC
TOUR SIEUJAN

TOUR MARCILLANET

SIORAC
LABADIE

CATEGORIE B
Priorité à l’élégance
CROIX du TRALE*
DONISSAN*

FAUGEROUX
LARRIVAUX
LE TEMPLE*

SIGOGNAC
SÉRILHAN


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

 

Choississez une région pour voir un autre classement :
ALSACE LANGUEDOC-ROUSILLON
BEAUJOLAIS PROVENCE-CORSE

BORDEAUX

BOURGOGNE

VAL DE LOIRE

CHAMPAGNE VALLEE DU RHONE
SUD-OUEST-PERIGORD

– GUIDE DES VINS 2016 : LE POINT SUR LES VRAIS GRANDS VINS DU LANGUEDOC

Château SAINT-MARTIN-des-CHAMPS Pierre et Michel Birot

– Prix d’Honneur ❤❤❤❤❤ : 29

– Prix d’Excellence ❤❤❤❤ : 20
– Satisfecits ❤❤❤ : 22

Des Corbières à Saint-Chinian, de Faugères en Minervois, en passant par les Coteaux-du-Languedoc ou les vins de pays… on aime ces producteurs passionnés qui élèvent des vins racés, historiquement marqués par des cépages spécifiques… le tout donnant de vrais beaux vins typés, qui parviennent à un niveau qualitatif réel, en blancs comme en rouges, et c’est tout ce qui compte.

 Daumas-Gassac est toujours hors normes, en rouge, bien sûr, mais aussi avec ce blanc somptueux, où le minéral sait s’allier à un gras spécifique.

Ceux qui le suivent sont nombreux, dans des styles différents, du plus dense au plus séducteur. Fabas, bien sûr, Mas du NoviSaint-Martin des ChampsMartinolle-GasparetsPeyregrandesBarroubioMire-L’Etang,PépusqueGrand MoulinEtang des ColombesFamilongueGuizard,Casa BlancaBertrand-BergéGrand CaumontMas Rous… sont les ténors de leur appellation, depuis de nombreuses années, certains étant déjà dans mon premier Guide ! Terres de MallyceBartheCroix Chaptal,CosteplaneRoudèneVieilleSpencer La Pujade les suivent de près.

Seulement deux caves coopératives sont au top : celles de Roquebrun et deCabrières.
Près d’une vingtaine d’éliminés cette année, tant les dégustations n’ont pas vraiment été enthousiasmantes, surtout en rouges, où beaucoup de vins sont à la limite de l’écœurement.

Cliquez sur le nom pour accéder gratuitement aux commentaires du Guide Dussert-Gerber des Vins

Château D’AGEL
Domaine de L’ARGENTEILLE
Château ARGENTIES
Domaine de BARROUBIO
Domaine de BELLEVUE
Clos de BELLEVUE
Domaine BERTRAND-BERGÉ
Château BOUSQUETTE
Château CAMBRIEL
Domaine Les CASCADES
Domaine CAVAILLES
Domaine de CLARMON
Château La CLOTTE-FONTANE
Château COUPE ROSES
Domaine la CROIX CHAPTAL
Mas de CYNANQUE
Mas de DAUMAS-GASSAC
Domaine de l’ENCANTADE
Domaine de L’ESCATTES
L’ESTABEL CABRIÈRES
Château ÉTANG des COLOMBES
Château FABAS
Domaine de FAMILONGUE
Domaine du GRAND ARC
Château du GRAND-CAUMONT
Domaine GRAND GUILHEM
Château GRAND-MOULIN
Domaine GUIZARD
Domaine de L’HERBE SAINTE
Domaine de LONGUEROCHE
Domaine de MAIRAN
Domaine MARTINOLLE-GASPARETS
Domaine du MAS de MADAME
Mas de la PLAINE HAUTE
Château de MATTES-SABRAN
Domaine du METEORE
Château MIRE-L’ÉTANG
Domaine des MOULINES
MAS DU NOVI
Domaine PECH D’ANDRÉ
Domaine PECH de LUNE
Château PÉPUSQUE
Château des PEYREGRANDES
Domaine de la REYNARDIÈRE
Cave Les Vins de ROQUEBRUN
Domaine de ROUDENE
Château SAINT-MARTIN-des-CHAMPS
Domaine des SAUVAIRE
Château SPENCER LA PUJADE
Château TRILLOL
Domaine de La VIEILLE

Sur cette page vous pouvez chercher tous les producteurs d’une appellation donnée gràce au déroulant ci dessous :


Ou vous pouvez chercher par région :

Alsace  Beaujolais  Bordeaux Bourgogne Champagne Jura  Savoie Languedoc  Provence-Corse Sud-Ouest-Périgord Val de Loire Vallée du Rhône

* EN BOURGOGNE, LES VINS, BLANCS ET ROUGES, N’ONT JAMAIS ETE AUSSI BONS !

– Prix d’Honneur ❤❤❤❤❤ : 50
– Prix d’Excellence ❤❤❤❤ : 15
– Satisfecits ❤❤❤ : 26

 

C’est “la ” région où le terroir est omniprésent. Qui ne s’est jamais promené sur la route des crus, comprenant la force des sols de mi-pente, notamment, ne peut pas comprendre ce qu’est un terroir digne de ce nom.

Et, si, sur toute la planète, on est bien content de marquer sur son étiquette des noms de cépages pour vendre un produit quelconque, sans typicité réelle, ici, c’est tout le contraire : même si le cépage est le même, un Pommard n’a rien à voir avec un Vosne-Romanée, un Puligny-Montrachet avec un Meursault. Mieux : entre deux vins d’une même appellation, selon l’exposition et le vigneron, Grand Cru ou Premier Cru, la différence est totale. 

Bref, vous êtes dans le pays où le terroir s’exprime le plus, le plus simplement du monde comme le sont ces vignerons exemplaires, attachés à une éthique qui nous est chère.

Aucun autre vin blanc ne peut rivaliser avec ces Crus (Grands Crus ou Premiers) de Puligny-Montrachet, Meursault, ou Chablis, qui dévoilent une minéralité envoûtante, magique et tiennent 15, 20, 30 ans sans décevoir ! Je parle de ChartronMareyRobinAntonin GuyonCarillonTremblay,Jomain

En rouges, pour lesquels certains dégustateurs idiots n’ont pas encore compris que la couleur ou la concentration n’ont rien à voir avec un réel potentiel de garde (j’ai des bouteilles des années 1970 dans ma cave, superbes), on ne peut qu’exciter ses papilles avec des crus aussi racés mais divers que ceux de GelinMonts LuisantsGerbetCacheuxPhilippe LeclercEsmoninRebourseauChevillonBertheauAmpeau ou duClos Bellefond. Ils sont nombreux à élever de grands vins typés, et, franchement, si l’on compare le rapport qualité-prix-typicité, dans une gamme haute de 40 à 100 e, ils renvoient à un jardin d’enfants un bon nombre de crus bordelais, gavés à outrance par des vinifications sophistiquées et bien trop chers.

Dans le Guide 2016, j’ai sélectionné seulement une dizaine de nouveaux, et j’en ai éliminé pas mal…

Quand boire les millésimes : voir la VINTAGE CODE

Classement Bourgogne Rouges 
Classement Bourgogne Blancs 
Tout savoir sur le vignoble

 

LES INCONTOURNABLES DE L’ANNEE

 

Cliquez sur le nom pour accéder gratuitement aux commentaires du Guide Dussert-Gerber des Vins 2016

Domaine Pierre AMIOT
Robert AMPEAU et Fils
AUVIGUE
Domaine Vincent BACHELET
Clos BELLEFOND
Domaine BERGER-RIVE
Domaine BERTAGNA
Domaine BERTHAUT
Domaine François BERTHEAU
Domaine Guy BOCARD
Domaine Albert BOILLOT
Marc BROCOT
Château de la BRUYÈRE
Domaine Jacques CARILLON
Domaine du CHALET POUILLY
Domaine du CHARDONNAY
Domaine Jean CHARTRON
Domaine CHEVILLON-CHEZEAUX
Domaine de la CHOUPETTE
Domaine COQUARD-LOISON-FLEUROT
Domaine COUDRAY-BIZOT
Domaine Daniel DAMPT et Fils
Eric DARLES
Domaine DENIS Père et Fils
Domaine DENUZILLER
Gérard DOREAU
Domaine ELLEVIN
Frédéric ESMONIN
Domaine de la FEUILLARDE
Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR
Domaine Pierre GELIN
Domaine Alain GEOFFROY
Domaine François GERBET
Domaine Jean-Jacques GIRARD
Domaine Jean GIRARD
GLANTENET Père & Fils
Domaine GONDARD-PERRIN
Domaine Antonin GUYON
Domaine HEIMBOURGER Père et Fils
Domaine Pascal HENRY
Domaine JAFFELIN Père et Fils
Domaine Albert JOLY
Domaine Marc JOMAIN
LABOURE-ROI
Philippe LECLERC
Domaine Roger LUQUET
Domaine Pierre MAREY et Fils
Domaine des MEIX
Domaine des MONTS LUISANTS
Sylvain MOSNIER
Domaine MUSSY
Jean-Marie NAULIN
Domaine NINOT
Domaine Manuel OLIVIER
Jean-Paul PAQUET & Fils
Domaine de PISSE-LOUP
Nicolas POTEL
Domaine de la POULETTE
Domaine POULLEAU Père & Fils
Domaine PRIEUR-BRUNET
Domaine Michel PRUNIER et Fille
Domaine Henri REBOURSEAU
Domaine Guy ROBIN
Château de SANTENAY
Gérard TREMBLAY
VAUCHER Père et Fils
Domaine Alain VIGNOT
Domaine VIRELY-ROUGEOT

– VOUS AIMEZ LES VRAIS BORDEAUX ? VOUS ALLEZ ÊTRE SERVIS DANS LE GUIDE 2016 !

183-5.jpg

DU PLUS MYTHIQUE AU PLUS ABORDABLE,
LES BORDEAUX DONT ON NE PEUT PAS SE PASSER
Une soixantaine de nouveaux coups de cœur, autant de déceptions et d’éliminés.
MEDOC

Du plus grand des grands vins au plus modeste, ici, les propriétaires maintiennent une identité forte : intrinsèquement, un Margaux n’a rien à voir avec un Pauillac (ni même avec un autre Margaux, tant les sols sont différents dans l’appellation), un Moulis doit refléter l’élégance quand c’est la structure qui signe un Saint-Estèphe… Les terroirs font les vins ! Pas besoin de tricher avec des manipulations œnologiques ou des élevages qui abrutissent les vins. Nul besoin non plus de prix extravagants, puisque l’on se fait plaisir dans une gamme cohérente et accessible.

Voici ceux qui élèvent donc les véritables grands vins médocains, ceux qui ont une “âme”, de l’élégance, un véritable potentiel d’évolution, et ont signé plusieurs millésimes formidables : les 2010 et 2009, grandissimes, les 2011, 2008, 2006, 2004 et 2002, la plupart formidables aujourd’hui, un 2007 savoureux, un 2005 chaleureux.

Le 2013, très difficile, est rarement réussi, uniquement dans de rares crus, classés ou non. 

J’ai fait des verticales majestueuses cette année à LascombesHaut-Marbuzet, les deux passant en sommet, comme Clauzet, où le rapport qualité-prix-plaisir est à un bien haut niveau, par rapport à d’autres crus plus connus (et c’est ce qui compte : vendre cher n’est pas “le” gage de qualité); d’autres bien intéressantes chez Marie-Laure LurtonMalescot… Et le résultat se fait sentir avec l’entrée dans cette édition 2016 de nombreux crus exceptionnels (BeychevelleLafon-RochetMayne-Lalande…), à une place très enviable, quand ma dégustation à Latour à confirmé que c’est le plus grand vin du médoc, et de loin !

En Premiers Grands Vins, toujours à Pauillac, dominent Grand-Puy Lacosteet Batailley, deux très grands Pauillac, très typés, différents, et c’est parfait comme cela.

J’ai hésité à faire monter en “Premiers” Lynch-BagesPontet-Canet,Calon-SégurBrane-Cantenac, et j’attends une verticale sur place avant de confirmer cela, seule une grande dégustation étant à même de “juger” l’évolution d’un cru.

 

Dans une palette exceptionnelle, toutes appellations du Médoc confondues, les valeurs sûres sont toujours La GalianeFourcas-DupréLamarque,MaucaillouFonbadetFontesteau, les crus de la famille Lapalu,HourbanonSouley Sainte-CroixEsteauSaint AhonHourtin-Ducasse,PanigonMongraveyDavidPlantier RosePomysDoyacLe Meynieu,CoudotLoiracHennebelle


Parmi les nouveaux, La BridaneFleur Haut CaussensEscotAgassac,Caronne Sainte GemmeRauxLes Viticulteurs du Fort-Médoc
 
POMEROL

Voilà les vins les plus chaleureux de la région bordelaise, où les senteurs de truffe se mêlent à la mûre, à la cannelle, à la cerise ou à la réglisse, la chair s’associant à une texture dense, ample, naturellement veloutée, le tout donnant des vins que les propriétaires élèvent à leur image chaleureuse. 

On est bien au sommet, et le millésime 2013 est, d’une manière générale, beaucoup plus réussi qu’en Médoc.

On le voit à Petrus (dégusté sur place, et où le 2012 est aussi formidable) comme dans d’autres crus magiques (Certan de MayBeauregard, les vins de Janoueix), et de nombreux crus qui restent de belles valeurs sûres à prix doux (PlinceClos RenéLe CaillouBellegraveHaut-FerrandClos du PèlerinLafleur du Roy…), Le 2014 s’annonce parfait, bien classique.
 

Lalande-de-Pomerol est très bien représenté avec BourseauRoquebrune,MoinesViaudBelles-GravesVoselle et Béchereau.

 

SAINT-EMILION

C’est l’entité la plus décevante. On est ici dans la région où se mêlent de vrais terroirs, souvent en coteaux, et d’autres coins où le maïs pourrait y cotoyer la vigne. On a donc accès, soit, à de vrais vins racés, du plus grand au plus abordable, marqués par des sols historiques, et à des vins où les sols ont peu de réelle influence, beaucoup plus “signés” par des vinifications trop sophistiquées qui donnent des vins très concentrés au détriment de la finesse.

Le Merlot, prédominant, est pourtant le raisin par excellence de l’élégance et de la souplesse, même s’il est aussi largement capable de s’exprimer dans le temps. Un Saint-Emilion, un vrai, c’est une osmose entre la complexité aromatique et une texture savoureuse, souple mais ferme, dense mais distinguée. De quoi exciter ses papilles, d’autant plus que le 2013 est assez réussi (pas partout, certes, il faut bien que le terroir ait son mot à dire, les vinifications à la mode ne peuvent pas tout résoudre…).

De nombreuses belles dégustations, que vous retrouverez dans le Classement des Premiers, et dans la première hiérarchie des Seconds.
 

Trotte Vieille est de plus en plus meilleur, les crus de Capdemourlin,PiganeauCantenacLaroqueMauvinonRivière, également, ce qui explique leur place dans le Classement (pensez toujours au rapport qualité-prix-plaisir), et je ne suis toujours pas preneur de crus trop chers, sirupeux, que je n’ai pas besoin de vous citer et qui ne sont pas dans mon Guide.

 

Dans la lignée, La MarzelleFonroqueCadet-BonClos des PrinceClos LabardeOrisse du CasseGros CaillouFranc LartigueGuillemin La GaffelièreCroix Meunier, les crus de la famille Ouzoulias


En Satellites, la famille Delbeck est au sommet, comme les crus de Haut Saint ClairVieux Château des RochersGrenièreChêne Vieux,VaisineriePiron

GRAVES

En Pessac-Léognan comme en Graves, après une série de millésimes exceptionnels, du 2010 au 2002, il y a d’incontestables vins de très haut niveau, dans une gamme de prix large, mais il y a également des vins décevants, bons certes, mais “dépersonnalisés”. Il est indispensable de s’attacher à la réelle typicité des terroirs et de soutenir les hommes qui restent fidèles à ces sols très spécifiques.

Il faut noter que, si les vins rouges sont assez réussis dans la trilogie des 2013, 2012 et 2011, ils sont remarquables en blancs, dans ces mêmes millésimes.

Chevalier a une nouvelle fois sorti l’un des plus grands vins de la région, dans les deux couleurs, suivi de BouscautMalartic-Lagravière,GrandmaisonCarbonnieux, pour ne parler que de Pessac-Léognan.Pontac-Monplaisir fait son entrée dans le Guide, et BrownOlivier ouLuchey-Halde confirment leur régularité qualitative.
 

J’attends le bon vouloir de Haut-Brion/Mission pour une verticale : on m’a proposé, en janvier 2015, après ma demande d’Octobre 2014, de le prévoir en… Janvier 2016, ce qui, vous me l’accorderez, ne me facilite pas la tâche (sic) pour vous renseigner dans cette édition.

 

En Graves, quatre crus sortent du lot : ChantegriveGrand BosRose Sarron et Mauves (en progrès constants). Dans la lignée, des domaines confirment leur beau niveau qualitatif, même après une série de millésimes délicats (2011, 2012) ou très difficile comme le 2013 : ArricaudVimont,BrondelleLe TuquetHaut-CalensBlancherieRougemont et Magence. Vous lirez tout cela en détail.


CÔTES

Je connais parfaitement ces appellations, de Bourg à Castillon, et ce sont celles où les déceptions sont les plus grandes : on ouvre 30 bouteilles différentes et on tombe sur 25 qui se ressemblent ! Et bien malin de dire de quel coin elles proviennent. Selon les expositions, les sols, la complémentarité des cépages (Merlot souvent prépondérant), on peut passer du très beau au très simple. Les propriétaires talentueux se démarquent donc aisément des autres, sans avoir besoin de manipulations œnologiques, et c’est ainsi depuis des décennies.

Grandes valeurs sûres : Clos du NotaireBerthenonPont Les Moines,PayreMoulin VieuxFayauValentinHaie… De rares nouveaux, vous l’aurez compris.

BORDEAUX SUPERIEURS ET BORDEAUX

Comme dans les Côtes, il y a de tout, et l’appellation est tellement grande qu’il s’agit de savoir frapper à la bonne porte. On accède alors à des vins typés par des sols très différents (on ne fait pas les mêmes vins à Monségur ou à Frontenac, à Génissac ou à Pondaurat…) et l’on aurait donc tort de croire que les terroirs ne jouent pas leur rôle.

Les meilleurs sont dans la catégorie des Premiers Grands Vins du Classement, avec, pour n’en citer que quelques-uns : BoutillonBossuet,Grand Français (belle politique sélective, comme à FillonBernardon,ThuronLajarreParenchèreSironPenin, etc. LaubertrieFontbonne,Piote ou Belle Garde sont les fers de lance en Bordeaux.
 

SAUTERNES ET LIQUOREUX

En voilà des vins qui possèdent une authenticité réelle : il faut dire que l’équilibre géologique et climatique de la région en fait un milieu naturel idéal pour cette fascinante biologie qu’est le botrytis cinerea. Ces vins rares, du plus liquoreux au plus fin, dont les prix sont largement justifiés quand on connaît les efforts des propriétaires, méritent alors d’être appréciés tout au long du repas, tant le charme opère.

 Les grands vins sont toujours magiques. Pour ne s’en tenir qu’à ceux que l’on a une chance de se procurer, question finance : FilhotRabaud-PromisBastor-LamontagneLa Tour BlancheCaillouHaut-Bergeronproposent un bel exemple des différences de styles de l’appellation, tous ayant une identité forte. Le millésime 2012, difficile, est venu prouver cela.
 

La démarche d’Olivier Bernard (Chevalier), avec son Clos des Lunes, est un vrai succès et pose une question de bon sens : n’est-ce pas plus intelligent de faire un bon vin blanc sec issu de ce Sémillon plutôt que de se contenter de ces Sauternes sucrés de moyenne gamme, que l’on trouve encore, sans séduction, qui n’ont pas vraiment de débouchés ?


Les liquoreux ne sont pas en reste, avec, toujours, Loupiac-Gaudiet à leur tête.
 
 
DU PLUS GRAND AU PLUS ABORDABLE,
LES BORDEAUX DONT ON NE PEUT PAS SE PASSER

Cliquez sur le nom pour accéder gratuitement aux commentaires du Guide Dussert-Gerber des Vins

Château ADAUGUSTA
Château des ARNAUDS
Château D’ARRICAUD
Château BALESTARD la TONNELLE
Château BASTIAN
Château BASTOR LAMONTAGNE
Château BATAILLEY
Domaine de BAVOLIER
Château BEAU SITE
Château BEAUREGARD
Château BEL AIR
Château BELLE GARDE
Château BELLES-GRAVES
Château de BERNADON
Château BERTHENON
Château La BLANCHERIE
Château BOIS CARRÉ
Château BOSSUET
Château Le BOURDIEU
Château BOURSEAU
Château BOUSCAUT
Château BRAN de COMPOSTELLE
Château BRANE-CANTENAC
Château BROWN
Domaine du BUISSON
Château CAILLIVET
Château CAILLOU
Château Le CAILLOU
CAMBON LA PELOUSE
Château CANON-CHAIGNEAU
Château CANTENAC
Château CARBONNIEUX
Château de CARLES
Château CARONNE-SAINTE-GEMME
Château CERTAN de MAY de CERTAN
Vignobles CHAIGNE et Fils
Château de CHANTEGRIVE
Domaine de CHEVALIER
Château CHEVROL BEL AIR
Château CLAUZET
Clos BELLEVUE
Château CLOSIOT
Château CORNEMPS
Château de COUDOT
Château de la COUR
Château La CROIX-LAROQUE
Château La CROIX MEUNIER
Château La CROIX de QUEYNAC
Château LA CROIX-TOULIFAUT
Château DAVID
Château Le Destrier
DEVISE D’ARDILLEY
Château DOYAC
Domaine de L’ÉGLISE
Domaine L’ENTRE DEUX MONDES
Château d’ESTEAU
Château FILHOT
Château FILLON
Château La FLEUR GRANDS-LANDES
Château FONBADET
Château FONROQUE
Château FONTBONNE
Château FONTESTEAU
Château FOURCAS-DUPRÉ
Château FOURCAS-HOSTEN
Château FRANC LARTIGUE
Château La GALIANE
Vignobles GASSIES-GAUTEY
Château GIGAULT
Château la GORRE
Château la GRÂCE DIEU LES MENUTS
Château La GRACE FONRAZADE
Château du GRAND BOS
Château GRAND CORBIN DESPAGNE
Château GRAND FRANÇAIS
Château GRAND-PUY-LACOSTE
Domaine de GRANDMAISON
Château GRANINS GRAND POUJEAUX
Château AUX-GRAVES-DE-LA-LAURENCE
Château Les GRAVES de LOIRAC
Château Les GRAVES
Château La HAIE
Château HAUT-BATAILLEY
Château HAUT-CALENS
Château HAUT FERRAND
Château HAUT-LAGRANGE
Château du HAUT MARAY
Château HAUT-MARBUZET
Château HAUT-ROCHER
Château HAUT-SAINT-CLAIR
Château HOURBANON
Château HOURTIN-DUCASSE
Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François
Clos LABARDE
Château LAFARGUE
Château LAFLEUR du ROY
Château LAFON
LAGNEAUX A PAUILLAC
Château LAJARRE
Château de LAMARQUE
Château LAMOTHE-DESPUJOLS
Château LAMOTHE VINCENT
Château LANGOA-BARTON
Domaines LAPALU
Château LAROQUE
Château LARRAT
Château LARTIGUE-CÈDRES
Château LASCOMBES
Château LATOUR
Château de LAUBERTRIE
Château LÉOVILLE-BARTON
Château de LISENNES
Château LOUPIAC-GAUDIET
Château LUCHEY-HALDE
Château de LUSSAN
Château MACQUIN
Château MAISON NOBLE
Château MALARTIC-LAGRAVIÈRE
Château MALESCOT SAINT EXUPERY
Château MAUCAILLOU
Château de MAUVES
Château MAUVINON
Château MAYNE LALANDE
Château MELIN
Clos des MENUTS
Château Le MEYNIEU
Château les MOINES
Château des MOINES
Château les MOINES
Château MONGRAVEY
Château MONTROSE
Ets Jean-Pierre MOUEIX
Château MOULIN de GRENET
Château MOUTON-ROTHSCHILD
Le CLOS du NOTAIRE
Château OLIVIER
Château ORISSE du CASSE
Château la PAILLETTE
Château de PANIGON
Château de PARENCHÈRE
Château PASCAUD
Château PAVILLON BEAUREGARD
Château du PAYRE
Clos du PÈLERIN
Vignobles PELLE
Château PENIN
Château PETIT BOCQ
Château PETIT-BOUQUEY
Château PETIT BOYER
Château PETIT MANGOT
Château du PETIT PUCH
PETRUS
Château La PEYRE
Château PICHON-BELLEVUE
Château PIGANEAU
Château PLANTIER ROSE
Château PLINCE
Château POMYS
Château PONT Les MOINES
Château PONTAC-LYNCH
Château PREUILLAC
Château CLOS DES PRINCE
Château PUY D’AMOUR
Château de REIGNAC
Vignobles Robin
Château du ROCHER
Château de ROQUEBRUNE
Château LA ROSE BRANA
Château La ROSE SARRON
Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE
Château SAINT AHON
Château SAINT-HILAIRE
Château CLOS de SARPE
Château Le SÈPE
Château du SIRON
Domaine de la SOLITUDE
Château THURON
Château TOULOUZE
Château TOUR de GRENET
Château TOUR du PAS SAINT-GEORGES
Château LA TOUR DU PIN FIGEAC
Château TOUR-du-ROC
Clos TRIMOULET
Château TRONQUOY-LALANDE
Château TROTTE VIEILLE
Château La TUILERIE du PUY
Château le TUQUET
Château VAISINERIE
Château la VALADE
Château de VALOIS
Domaine de VIAUD
Château VIEUX-POURRET
Château de VIMONT
Château VOSELLE
Château VRAI CAILLOU
Domaine de la VRILLE TETUE